Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 24 Posts

·
Registered
Joined
·
6,423 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Niederwalddenkmal - Die Wacht am Rhein -
Rüdesheim am Rhein
39m
1883





-------------------------------------------------------------

Hermannsdenkmal - Detmold
54m
1875






-------------------------------------------------------------

Kyffhäuserdenkmal , près de Bad Frankenhausen
65m
1896






-------------------------------------------------------------

Deutsches Eck - Koblenz
1897
41 m



-------------------------------------------------------------

Völkerschlachtdenkmal - Leipzig
1913
91 m







-------------------------------------------------------------

Porta Westfalica - près de Minden
1896
61,5 m







-------------------------------------------------------------


Walhalla - près de Regendburg
1841
60 m











-------------------------------------------------------------

Befreiungshalle - près de Kelheim
1865
66 m







 

·
Le Havre, Porte Oceane...
Joined
·
12,537 Posts
benmabillon said:
Décidément pendant la seconde guerre mondiale y'a plein de bombes alliées qui ne sont pas tombées aux bons endroits.
Quel arrogance ces Allemands de l'Avant guerre !!!

Enfin, nous Français, il fallait voir l'architecture Monumentale qu'on avait lors de l'expo Universel de 1937 !!!
C'était magnifique, mais ca n'aurait eu occune signification aujourd'hui !
 

·
Registered
Joined
·
3,532 Posts
y'a pas à dire, c'est du brutal ! encore à fond ancré dans le romantisme nationnaliste allemand, la gloire au grand peuple...surtout après la victoire de 1870... la classe.
nous avions le meme nationnalisme, mais vachement détourné au niveau architectural; pas de mausolé de la sorte. par contre églises et monuments officiels à profusion dans ce meme delire: sacré coeur, madeleine, basiliques, statues géantes etc.
le style allemand me fait penser à l'arc de triomphe dans le principe, ou bien mieux: au projet du monument à la gloire de napoleon prevu initialement dans la cours du louvre, sorte de pyramide à gradin en pierre....à la place de la pyramide !
:dj:
 

·
Registered
Joined
·
6,423 Posts
Discussion Starter · #5 ·
sussucre said:
y'a pas à dire, c'est du brutal ! encore à fond ancré dans le romantisme nationnaliste allemand, la gloire au grand peuple...surtout après la victoire de 1870... la classe.
nous avions le meme nationnalisme, mais vachement détourné au niveau architectural; pas de mausolé de la sorte. par contre églises et monuments officiels à profusion dans ce meme delire: sacré coeur, madeleine, basiliques, statues géantes etc.
le style allemand me fait penser à l'arc de triomphe dans le principe, ou bien mieux: au projet du monument à la gloire de napoleon prevu initialement dans la cours du louvre, sorte de pyramide à gradin en pierre....à la place de la pyramide !
:dj:
oui j'ai pensé à la même chose

voilà le projet du monument à la gloire de la Révolution (pas de Napoléon ;) )



Louis-Ernest Lheureux
Monument à la gloire de la Révolution française, vue prise à vol d'oiseau

C'est sur l'emplacement symbolique du Palais des Tuileries incendié lors de la Commune de 1871 que le Conseil municipal de Paris proposa en 1886 d'élever un monument à la mémoire de la Révolution française. Le peu d'empressement du gouvernement fit capoter l'entreprise alors que de nombreux architectes avaient déjà dessiné des projets. Le dessin de Lheureux, exposé au Salon de 1889 pour le centenaire de la Révolution française, fait partie de ces propositions spontanées. Avec ce monument colossal et abondamment décoré, Lheureux est loin des leçons de Viollet-le-Duc et du rationalisme, qu'il applique dans la plupart de ses autres oeuvres, la bibliothèque de la Faculté de Droit de Paris notamment (détruite). Installée presque au coeur du palais-musée, sa pyramide utopique en annonçait prémonitoirement une autre.
 

·
Banned
Joined
·
171 Posts
benmabillon said:
Décidément pendant la seconde guerre mondiale y'a plein de bombes alliées qui ne sont pas tombées aux bons endroits.
Remarque à 2 balles !

Tu crois que l'on est mieux à Paris avec un Disneyland pour mongoliens
et des monuments de la banlieue (Stades, avenue...) qui se dénomment Karl Marx, Lenine, Yuri Gagarine, etc.
Maintenant la France crache sur son passé et celui des autres, pour mieux digérer son américanisation mélangé de communisme.
Si on faisait un monument qui se nommerait Vercingetorix tout le monde hurlerait au nationalisme !!! Complétement Débile !
 

·
Registered
Joined
·
386 Posts
blais said:
Remarque à 2 balles !

Tu crois que l'on est mieux à Paris avec un Disneyland pour mongoliens
et des monuments de la banlieue (Stades, avenue...) qui se dénomment Karl Marx, Lenine, Yuri Gagarine, etc.
Maintenant la France crache sur son passé et celui des autres, pour mieux digérer son américanisation mélangé de communisme.
Si on faisait un monument qui se nommerait Vercingetorix tout le monde hurlerait au nationalisme !!! Complétement Débile !
Cher Blais tu n'a pas compris grand chose a ma remarque. Il se trouve que je n'attaque pas le nationalisme allemand de la fin du 19eme du point de vue d'un post-modernisme-chamalo américanisé que tu fustiges avec violence (et sans finesse) mais du point de vue de mon propre nationalisme républicain. Je suis fier de l'arc de triomphe, de l'arc du Carousel, du Lion de la place Denfert-Rochereau, de la statue de Charlemagne sur le parvis de Notre-Dame et de la magnifique statue à Vercingétorix que tu trouveras à Paris, Blais, si tu cherches bien. Sans compter celles de Jeanne d'Arc.
Il se trouve que tous les nationalismes ne sont pas les mêmes. Et que le nationalisme allemand tout fier de bâtir ces horreurs a abouti à la catastrophe pour l'Europe. Ces monuments ont la plûpart été batis contre la France (en particulier celui de Coblence que j'ai visité, sans compter celui de Leipzig commémorant la défaite de Napoléon en 1813 sur ce lieu...alors q'un tiers de l'armée de Napo y était allemande...mais pas Prussienne).
En 1945 les soviétiques ont bien fait explosé le Reichtag (dont s'est détaché un aigle Nazi en béton qu'une délégation française a retrouvé dans les ruines quelques mois plus tard, il est aujourd'hui au Musée des Deux Victoire Clemenceau- De Lattre, en Vendée)
On aurait pu tout aussi bien dynamiter un des ces bâtiments. Les Prussiens ont bien brûlé Saint-Cloud et Marly, et assisté rigolards à l'incendie des Tuileries.
D'ailleurs sur ce forum même y'a sufisament de gens qui ont pleurniché sur le bombardement de Dresde ville qui n'avait pas du tout une tradition antifrançaise (contrairement à Francfort par exemple) et dont ont disparues des richesses appartenant à tous les européens (sans compter de milliers de civils), pour qu'on ne fasse pas le fine bouche par rapport à ces choses là très laide souvent situées dans des lieux isolés et qu'on aurait pu exploser sans tuer grand monde.
Pour ceux qui trouveraient mon propos xénophobe pour le coup dois-je rappeler que des miliers d'éléments de la statuaire française publique en bronze furent fondus par les Nazis jusqu'à l'été 44 à fins de pillage. Dans Paris des dizaines de statues ont disparu (nombreuses jamais remplacées). Il n'y aurait rien eu de choquant à détruire celà quelques mois plus tard.
L'Allemagne d'après guerre s'est rebattie contre ces symboles du rapt de son histoire par la Prusse agressive qui a mis toute l'Allemagne au pas pour en faire une armée d'esclave, de Bismarck à Hitler en passant par Guillaume II qui était tout aussi anti-français que le premier et tout aussi antisémite que le second (qui était très très anti-français aussi).
La France de l'après-guerre, elle, s'est reconstruite en retrouvant son passé républicain (donc ses statues et sa gloire architecturale publique) que seuls les collaborateurs et les Vichystes hiers (les anglo-atlantistes aujourd'hui) avaient voulu répudier.
Donc vivent nos Arcs de Triomphe, et honte aux Denkmäler.
 

·
Banned
Joined
·
171 Posts
benmabillon said:
Cher Blais tu n'a pas compris grand chose a ma remarque. Il se trouve que je n'attaque pas le nationalisme allemand de la fin du 19eme du point de vue d'un post-modernisme-chamalo américanisé que tu fustiges avec violence (et sans finesse) mais du point de vue de mon propre nationalisme républicain. Je suis fier de l'arc de triomphe, de l'arc du Carousel, du Lion de la place Denfert-Rochereau, de la statue de Charlemagne sur le parvis de Notre-Dame et de la magnifique statue à Vercingétorix que tu trouveras à Paris, Blais, si tu cherches bien. Sans compter celles de Jeanne d'Arc.
Il se trouve que tous les nationalismes ne sont pas les mêmes. Et que le nationalisme allemand tout fier de bâtir ces horreurs a abouti à la catastrophe pour l'Europe. Ces monuments ont la plûpart été batis contre la France (en particulier celui de Coblence que j'ai visité, sans compter celui de Leipzig commémorant la défaite de Napoléon en 1813 sur ce lieu...alors q'un tiers de l'armée de Napo y était allemande...mais pas Prussienne).
En 1945 les soviétiques ont bien fait explosé le Reichtag (dont s'est détaché un aigle Nazi en béton qu'une délégation française a retrouvé dans les ruines quelques mois plus tard, il est aujourd'hui au Musée des Deux Victoire Clemenceau- De Lattre, en Vendée)
On aurait pu tout aussi bien dynamiter un des ces bâtiments. Les Prussiens ont bien brûlé Saint-Cloud et Marly, et assisté rigolards à l'incendie des Tuileries.
D'ailleurs sur ce forum même y'a sufisament de gens qui ont pleurniché sur le bombardement de Dresde ville qui n'avait pas du tout une tradition antifrançaise (contrairement à Francfort par exemple) et dont ont disparues des richesses appartenant à tous les européens (sans compter de milliers de civils), pour qu'on ne fasse pas le fine bouche par rapport à ces choses là très laide souvent situées dans des lieux isolés et qu'on aurait pu exploser sans tuer grand monde.
Pour ceux qui trouveraient mon propos xénophobe pour le coup dois-je rappeler que des miliers d'éléments de la statuaire française publique en bronze furent fondus par les Nazis jusqu'à l'été 44 à fins de pillage. Dans Paris des dizaines de statues ont disparu (nombreuses jamais remplacées). Il n'y aurait rien eu de choquant à détruire celà quelques mois plus tard.
L'Allemagne d'après guerre s'est rebattie contre ces symboles du rapt de son histoire par la Prusse agressive qui a mis toute l'Allemagne au pas pour en faire une armée d'esclave, de Bismarck à Hitler en passant par Guillaume II qui était tout aussi anti-français que le premier et tout aussi antisémite que le second (qui était très très anti-français aussi).
La France de l'après-guerre, elle, s'est reconstruite en retrouvant son passé républicain (donc ses statues et sa gloire architecturale publique) que seuls les collaborateurs et les Vichystes hiers (les anglo-atlantistes aujourd'hui) avaient voulu répudier.
Donc vivent nos Arcs de Triomphe, et honte aux Denkmäler.
Ok ... désolé, j'ai mal compris. Mais ta remarque était pas claire ... :)
C'est tellement fréquent d'entendre des propos anti-allemands ras le gazon en france que ca m'énerve un peu.
 

·
Registered
Joined
·
6,423 Posts
Discussion Starter · #9 ·
Moi je nuancerai quand même ! La nationalisme allemand et le nationalisme français ne sont pas identique. La France est déjà un etat-nation depuis longtemps alors que l'unité allemande se réalise...
Chaque nation a besoin de symboles (Marianne, statues, tableaux, monuments, drapeaux)... l'Allemagne avait un besoin physique, rendre visible ce qui n'était pas évident : l'unité de l'Allemagne ( on pourrait dire qu'aujourd'hui, en France, même s'il y a une unité de fait, il y a une pluralité sociale, ethnique qui se fait de plus en plus présente, et il y a un besoin de symbole et de repère qui se fait ressentir... chaque évenement est utilisé à ces fins, l'évenement est malheureusement éphémère... cf la coupe du monde 98, cf la volonté d'organiser les jeux... la logique de Paris 2012 n'est pas si éloignée des Denkmäler allemands...)

Ensuite le tout s'inscrit dans une période romantique où la nature est idéalisée, le moyen-âge sublimé, l'antiquité glorifiée... donc ces monuments sont aussi témoins d'une époque... ils ont des allures de citadelles médiévales ou de temples grecs, ou de mausolées... rien de choquant à mes yeux
 

·
Registered
Joined
·
639 Posts
Je connaissais pas ces monuments. C'est interessant de voir qu'ils sont contruit dans la nature alors que les monuments français étaient plutot contruit dans les villes. Ca me rapelle des monuments asiatiques un peu.
 

·
Registered
Joined
·
386 Posts
JP said:
l'Allemagne avait un besoin physique, rendre visible ce qui n'était pas évident : l'unité de l'Allemagne ( on pourrait dire qu'aujourd'hui, en France, même s'il y a une unité de fait, il y a une pluralité sociale, ethnique qui se fait de plus en plus présente, et il y a un besoin de symbole et de repère qui se fait ressentir... chaque évenement est utilisé à ces fins, l'évenement est malheureusement éphémère... cf la coupe du monde 98, cf la volonté d'organiser les jeux... la logique de Paris 2012 n'est pas si éloignée des Denkmäler allemands...)
Sans doute mais ce ne sont pas "les" allemands qui ont réussi leur unité. C'est la Prusse, état le plus dangereux d'Europe continentale qui a conquis et mis aux pas ses voisins (guerres des années 1860) avant d'achever cette "unité" sur le dos de la France 1870-71 (avec la conquête de l'Alsace-Moselle qui n'était pas considérée comme terre allemande libérée mais "terre d'Empire" conquise par les allemands et conservée afin qu'ils se souviennent que leur nouvelle identité est d'abord et avant tout militaire, guerrière et prussienne et à vocation de domination mondiale).
C'est cet enchaînement maléfique qui nous a valu un 20eme siècle catastrophique en Europe.
L'unité des nations allemandes pouvait se faire d'autres manières (la France y était favorable), il se trouve que ces monuments symbolisent un processus politique calamiteux. Rien à voir avec la façon dont la France a été unifiée.
 

·
Registered
Joined
·
511 Posts
Some more Denkmäler

Bismarck Denkmal, Hamburg







Kaiser Wilhelm Denkmal, Hohensyburg -commemorates the 1870 war against France.

Original (before Hitler):


The Nazis removed the statues of Kaiser Friedrich III and Prince Friedrich Karl and redesigned it in a less "royal" style. So this is how it looks today:



 

·
Registered
Joined
·
511 Posts
benmabillon said:
Décidément pendant la seconde guerre mondiale y'a plein de bombes alliées qui ne sont pas tombées aux bons endroits.
The Soviets destroyed alot of monuments. The most prominent one is probably the Kaiser Wilhelm Denkmal in Berlin:

The base is still there:


This is how it looked like before:




The Russian did however not remove the Völkerschlachtdenkmal in Leipzig because they were allies of Prussia against Napoleon at that time.

 

·
Skyscraper lover
Joined
·
1,302 Posts
blais said:
Remarque à 2 balles !

Tu crois que l'on est mieux à Paris avec un Disneyland pour mongoliens
et des monuments de la banlieue (Stades, avenue...) qui se dénomment Karl Marx, Lenine, Yuri Gagarine, etc.
Maintenant la France crache sur son passé et celui des autres, pour mieux digérer son américanisation mélangé de communisme.
Si on faisait un monument qui se nommerait Vercingetorix tout le monde hurlerait au nationalisme !!! Complétement Débile !

Monument à la gloire des armées de Vercingétorix sur le plateau de Gergovie, près de Clermont-Ferrand, érigé à l'initiative de Napoléon III.

 

·
Registered
Joined
·
386 Posts
brunob said:

pas original du tout ton truc brunob, et c'est pas malin de refourguer sur la toile les diagnostics verbeux des médecins chenus qui se sont penchés sur ton cas ;)

Sinon je crois qu'on a le droit de prendre l'histoire de l'Europe au sérieux et aussi les monuments symboles de quelque chose qui nous a fait beaucoup de mal.
 
1 - 20 of 24 Posts
Top