Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 47 Posts

·
Registered
Joined
·
516 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Je me permets d'ouvrir un nouveau thread concernant une ville qui à l'air assez dynamique et qui malheuresement, n'est pas représentée ici.C'est vraiment dommage de passé à coté de pleins d'informations sympa :eek:hno:

Samedi Dijon inaugure sa première ligne de Tram, de quoi lancer le débat :)

 

·
Banned
Joined
·
3,966 Posts
Je ne suis pas modérateur, mais je m'exprime maintenant pour le bien de ce

forum français, il est vraiment dommage qu'il n'y ait pas sur ce forum pour

chaque grande ville française des "guerriers de l'info" comme Fredo et

LeHavrais pour Le Havre.

Des villes comme Strasbourg, Brest ou Le Havre ont des sujets très actifs sur ce forum... grâce à leurs membres très motivés.

Merci à vous tous!!!!!!!:):):):):):):)
 

·
Banned
Joined
·
22,185 Posts
Lors du Salon de l'immobilier d'entreprise (SIMI), Elithis a dévoilé son nouveau projet de tour à énergie positive : la Tour Elithis Arsenal. Ça sera la 3ème tour à énergie positive du groupe dijonnais. :)


La Tour Elithis Arsenal prendra sa place dans un écoquartier à Dijon

A l’occasion du Simi à Paris, Elithis vient de dévoiler, ce mercredi 4 décembre, le projet de la tour Elithis Arsenal : un îlot à énergie positive au sein du futur écoquartier Arsenal de 12,6 hectares à Dijon. Alors que l’aménagement du site a bien débuté en mai 2013, le calendrier du programme de la tour imaginée par Arte Charpentier Architectes n’a pas été dévoilé.




A l’occasion du Salon de l'immobilier d'entreprise (Paris) du 4 au 6 décembre, le groupe de conseil et d’ingénierie du bâtiment, Elithis, a présenté, ce mercredi, son projet d’îlot à énergie positive, sur le stand du Grand Dijon. "Cet ensemble de bâtiments sera notamment constitué de bureaux et de commerces, mais principalement d’une tour de logements qui en sera l’atout majeur", signale Thierry Bièvre, président-directeur général d’Elithis dans un communiqué.

Projet de mutation du territoire
Cette opération publique d’aménagement de grande envergure prendra place au Grand Sud, l’écoquartier de l’Arsenal à Dijon, notamment sur des terrains militaires de l’Arsenal ainsi que sur le site des anciennes minoteries dijonnaises. "L’aménagement de l’écoquartier de l’Arsenal, situé avenue Jean Jaurès, s’inscrit dans le projet de mutation du territoire sud dijonnais, sous l’impulsion du sénateur-maire de Dijon, François Rebsamen", ont signalé au Simi les porteurs du projet en présence de François Coster, architecte-urbaniste, coordinateur du projet, l’AUC et Antonio Frausto, directeur associé, Arte Charpentier.




91.000 m² de surface de plancher de logements
Imaginé comme un quartier aux fonctions variées et offrant une réelle diversité sociale, fonctionnelle et typologique, l’écoquartier se découpera sur une surface totale de 12,6 hectares : 91.000 m² de surface de plancher de logements, soit environ 1.400 logements ; 19.200 m² de surface de plancher de commerces, services et bureaux ; 8.300 m² de surface de plancher d’équipements publics.

"La conception et la réalisation de l’îlot à énergie sera un élément levier qui permettra de relever un triple défi : énergétique, social et économique", ajoute Elithis.

Et de compléter : "Énergétique car la tour de logements sera au centre de flux énergétiques et de flux de déplacements." Social car l’îlot devra également offrir d’après Elithis aux habitants une qualité de vie et favoriser la création de liens entre les habitants et les usagers du quartier. Enfin économique car l’ensemble des bâtiments qui composeront l’îlot sera réalisé à coût standard, promet Elithis.

Un quartier socialement mixte et ouvert
Différents produits et typologies de logements permettront de répondre à une pluralité de besoins (logements adaptés aux familles, aux personnes seules, âgées ou en situation de handicap…) et à l’évolution des parcours résidentiels.

Aux logements, viendront s’ajouter des commerces, services et bureaux répartis sur l’ensemble du site ainsi que différents équipements publics qui contribueront à la vie et à l’animation du secteur.

Enfin, des offres de loisirs comme le parvis et les espaces extérieurs de la Minoterie (équipement culturel théâtral), le jardin de l’Arsenal ou les espaces paysagers de gestion des eaux pluviales de l’environnement "Paysage Appartement", expérimenteront le projet.

Alors que l’aménagement du site a bien débuté en mai 2013, le calendrier du programme de la tour imaginée par Arte Charpentier Architectes n’a pas été dévoilé à ce jour. A suivre.
http://www.batiactu.com/edito/la-tour-elithis-arsenal-prendra-sa-place-dans-un-e-36860.php
 

·
Registered
Joined
·
5,523 Posts
Lors du Salon de l'immobilier d'entreprise (SIMI), Elithis a dévoilé son nouveau projet de tour à énergie positive : la Tour Elithis Arsenal. Ça sera la 3ème tour à énergie positive du groupe dijonnais. :)




http://www.batiactu.com/edito/la-tour-elithis-arsenal-prendra-sa-place-dans-un-e-36860.php

C'est une blague ? Strasbourg se paye une tour moche et Dijon une vachement plus sympa ? C'est quoi ce..délire? Ok c'est leur ville, mais c'est pas une raison pour torcher ailleurs et faire classe chez soi... heureusement que ce ne sont que des rendus sommaires qui ressemblent fort à la première esquisse d'elithis sur le moniteur, mais quand même.. celle de Danube est toute carrée, dure, froide, merdique, et là on a des courbes fluides, et élégantes..

ça :
contre ça :

putain y a pas photo quoi, c'est rond c'est agréable, la pointe est élancée.

Pourquoi on a une tour de merde ici ?



Fool
 

·
Banned
Joined
·
22,185 Posts
C'est le cabinet Arte Charpentier qui a été choisi pour la Tour Elithis Arsenal. Arte Charpentier avait déjà travaillé sur la 1ère Tour Elithis à Dijon.

Pour la Tour Elithis Danube à Strasbourg, c'est le cabinet X-TU qui a été choisi. Mais ce choix s'est sûrement fait avec la municipalité et la SERS... Et vu les mauvais goûts de la municipalité en matière d'écoconstruction, pas étonnant qu'ils n'aient pas pris le meilleur projet...

Franchement, je trouve que généralement, les réalisations du cabinet Arte Charpentier sont beaucoup plus belles.
 

·
Registered
Joined
·
5,523 Posts
C'est le cabinet Arte Charpentier qui a été choisi pour la Tour Elithis Arsenal. Arte Charpentier avait déjà travaillé sur la 1ère Tour Elithis à Dijon.

Pour la Tour Elithis Danube à Strasbourg, c'est le cabinet X-TU qui a été choisi. Mais ce choix s'est sûrement fait avec la municipalité et la SERS... Et vu les mauvais goûts de la municipalité en matière d'écoconstruction, pas étonnant qu'ils n'aient pas pris le meilleur projet...

Franchement, je trouve que généralement, les réalisations du cabinet Arte Charpentier sont beaucoup plus belles.

Ce sont des paysans à la cus.

Fool
 

·
Banned
Joined
·
22,185 Posts
A Dijon, le tramway accélère le trafic voyageurs et le nombre d'abonnés

Un an après la mise en service de deux lignes de tramway, la fréquentation du réseau de transport urbain dijonnais a progressé de plus de 20%, en avance d'un an sur les prévisions de trafic. La cité des ducs de Bourgogne n'en oublie pas ses lignes structurantes d'autobus qui vont bénéficier de nouveaux aménagements urbains pour gagner en moyenne quinze minutes sur les temps de trajet.



La ligne 1 du tramway transporte 46 000 personnes par jour et la seconde ligne 38 000 © C. Recoura


Plus de quarante et un millions de voyages en 2013 contre 33,8 millions en 2012. L'effet tramway a joué à plein à Dijon. Les deux lignes inaugurées en septembre et en décembre 2012 représentent 49% de la fréquentation du réseau des transports en commun Divia, soit 46 000 voyages par jour sur la ligne 1 et 38 000 sur la 2.

"Nous sommes satisfaits mais aussi un peu surpris par la rapidité avec laquelle la population dijonnaise s'est faite au nouveau réseau. Nous sommes en avance d'un an sur nos prévisions", explique André Gervais. Pour le délégué au tramway et aux modes doux du Grand Dijon, ce succès est dans la continuité de la politique des déplacements de l'agglomération depuis une dizaine d'années : "Nous avons a hiérarchisé le réseau de bus en 2004 en créant notamment les lignes fortes appelées les Lianes, puis nous l'avons restructuré en 2012 en prévision de l'arrivée du tram".

Autre explication de ce succès rapide, l'effet réseau apporté par la mise en service simultanée des deux lignes de tramways.


+20,5% de fréquentation et 45% d'abonnés

Au-delà d'une progression de trafic de 20,5% en un an, la grande satisfaction des élus locaux est de voir le nombre d'abonnés bondir de 45%, dans 23 des 24 communes de l'agglomération. "A Chenove, ville desservie par le tram, le nombre d'abonnés est passé de 3 038 à 4 066, mais à Fontaine-les-Dijon qui n'est pas reliée au tramway, ce chiffre a quasiment doublé passant de 927 à 1 614", se félicite André Gervais. La baisse d'abonnés constatée dans une seule commune est liée à un effet démographique, selon l'élu.

Victime de son succès, le tramway risque-t-il la saturation ? "La ligne 1 est à saturation aux heures de pointe du matin, mais on s'y attendait. C'est une ligne qui dessert les facultés, l'hôpital et les plus gros pôles de l'agglomération. La ligne 2 traverse des quartiers en développement, ce qui nous laisse encore de la marge. Mais si l'ensemble du réseau continue à progresser à ce rythme, ça va poser problème", craint A. Gervais

Pour faire face à cette croissance, Dijon qui pourrait commander de nouvelles rames plus tôt que prévu, travaille à l'amélioration des lignes de bus fortes du réseau, les fameuses Lianes, dont la principale (L5) transporte près de 19 000 voyageurs au quotidien.


"Prioribus"

"Nous avons un projet appelé "Prioribus" qui doit permettre, grâce à l'aménagement de sites propres et de pôles d'échanges, d'augmenter la vitesse commerciale de ces Lianes. Sur des trajets d'une heure à une heure trente, nous pouvons gagner une quinzaine de minutes en moyenne." Une opération d'autant plus importante qu'elle concerne cinq Lianes représentant 37% de la fréquentation du réseau.

Avec 91% d'opinions positives parmi les clients et 96% qui recommanderaient l'utilisation des transports dijonnais à leurs proches, le réseau Divia, exploité par une filiale de Keolis, atteint un niveau de satisfaction des voyageurs quasi-soviétique.
http://www.mobilicites.com/fr_actua...yageurs-et-le-nombre-d-abonnes_0_77_3051.html
 

·
Moderator
Joined
·
31,072 Posts
Eiffage retenu pour la Cité internationale de la gastronomie à Dijon



Le groupe sera chargé de la réalisation et de l’exploitation de ce nouveau pôle touristique d’envergure, pour un investissement estimé à 150 millions d’euros.

Retenu par la ville de Dijon au terme d’un appel à manifestation d’intérêt engagé en 2012, le groupe Eiffage construira la Cité internationale de la gastronomie sur le site de l’ancien hôpital général, avec une superficie de 6,5 hectares comprenant la Cité proprement dite ainsi qu’un écoquartier de 640 logements. Le projet conçu avec l’architecte Anthony Béchu regroupe, sur plus de 20 000 mètres carrés, salles d’exposition, centre de conférences, boutiques, restaurants, pavillon des vins, locaux dédiés à la formation, résidence de tourisme et hôtel quatre étoiles de 90 chambres. Un cinéma de 10 salles est également envisagé. Les bâtiments historiques de l’ancien hôpital seront rénovés et des constructions contemporaines seront ajoutées au nord du site, précise encore Eiffage. La chapelle de l’hôpital serait ainsi dédiée aux climats du vignoble de Bourgogne, dont l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco est espérée dès la mi-2015. L’investissement total est estimé à près de 150 millions d’euros, qui seront pris en charge par Eiffage et ses partenaires, pour une livraison attendue en 2018.

Le projet de Dijon s’inscrit dans un appel à projets lancé en 2012 par l’État. Trois autres cités de la gastronomie sont prévues à Lyon, Rungis et Tours, avec la vocation de promouvoir le «repas gastronomique des Français», entré au patrimoine mondial de l’Unesco en 2010. Proche du centre-ville, de la gare TGV et du tramway, la Cité internationale de la gastronomie de Dijon ambitionne d’accueillir un million de visiteurs par an.
 

·
Registered
Joined
·
3 Posts
extension de la zone piétonne

les rues Piron et Charrue vont être fermées à la circulation. les places des cordeliers et Jean Macé seront également réaménagées. Elles sont situées à l'extrémité de la rue du Bourg dont le revêtement sera également refait, l'actuel date des années 80.

voir les articles de presse dans le bien public et la gazette info. (étant nouveau sur le forum, je ne peux pas mettre de liens)

Dijon continue, après la réalisation du tram à faire reculer la voiture en centre ville et à favoriser les modes doux. Ces rues sont étroites et la circulation en sens unique était élevée, la piétonisation devrait donner un nouveau souffle au commerce de ces rues.

Petit bémol, le choix du béton désactivé comme revêtement me parait discutable, quand on voit comment il a vieilli rue de la liberté depuis sa réalisation en 2013. De plus, les moindre travaux nécessitent de découper le béton et de le rapiécer plus ou moins gracieusement, alors que des pavés en pierre peuvent être réutilisés indéfiniment. Dommage que le lobbying de l'industrie du béton soit toujours aussi fort sur les décisions des élus et des architectes...
 
1 - 20 of 47 Posts
Top