Skyscraper City Forum banner
1 - 3 of 3 Posts

·
Registered
Joined
·
3,981 Posts
Discussion Starter · #1 ·
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...0492-la-belgique-annule-la-dette-du-congo.php

La Belgique annule la dette du Congo

La Belgique a décidé d'annuler plus de 2,4 milliards de FCFA (3,7 millions d'euros) représentant la totalité de la dette du Congo, selon un communiqué du ministère des Finances.

L'annulation de 2,414 milliards de FCFA par la Belgique "s'inscrit dans la poursuite du respect des accords du 18 mars dernier du Club de Paris, à la suite de l’accession du Congo au point d’achèvement de l’initiative Pays pauvre très endetté (PPTE)", indique le communiqué daté de samedi.
L'accord qui annule cette dette a été signé vendredi à Brazzaville entre le ministre congolais des finances, Gilbert Ondongo, et l'ambassadeur de Belgique au Congo, Herman Merckx qui a souhaité que "les fonds dégagés soient investis dans le tourisme", estimant qu'"il y a du potentiel dans ce domaine", selon le communiqué.

Le 18 mars, les créanciers publics membres du Club de Paris (19 des pays les plus industrialisés) avaient décidé d'annuler la totalité de la dette du Congo.
Le ministère des Finances avait annoncé l'effacement de plus de 71 millions d'euros de sa dette envers l'Allemagne le 15 décembre. Par ailleurs, cette année, la France, les Etats-Unis, la Suisse et l'Italie ont également annulé leurs créances sur le Congo cette année.

Les autorités congolaises assurent que "les sommes épargnées serviront prioritairement à accompagner les efforts en matière de modernisation et d'industrialisation de notre pays, mais aussi à lutter contre la pauvreté dans le cadre de la politique visant la mise en oeuvre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)".
Jusqu'à récemment, le Congo (3.6 millions d'habitants) était considéré comme un des pays les plus endettés au monde par tête d'habitant.
 

·
The Urban Man
Joined
·
5,004 Posts
J’espère qu’avant de déclarer le Congo comme pays ayant atteint le point d’achèvement, la BM et le FMI se sont penchés sur le dossier pétrolier de ce pays. Car il y a lieu de s’interroger sur le type de contrats d’exploitation du pétrole congolais que ce pays a signé avec les grandes compagnies pétrolières, surtout françaises. Ces contrats léonins qui profitent exclusivement aux dirigeants, aux compagnies étrangères et aux pays tiers au détriment du peuple congolais auraient dû être revisités avant de procéder à l’annulation de la dette.
 
1 - 3 of 3 Posts
Top