SkyscraperCity banner
1 - 20 of 48 Posts

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #1 · (Edited)





WEBSITE:http://www.enfidhaport.nat.tn/english/main.htm

The project is part of the national projects such as the new Enfidha industrial district and the new international airport ...



The Tunisian government launched, with European funds, a study for the construction of a deep water port dealing with the economic, financial, juridical, technical and environmental framework.

This study, initiated in March 2005, showed that there is a promising potential market and that Enfidha site presents the best assets thanks to its proximity to maritime routes and to its physical characteristics

The Tunisian Government plans to dig a deep water port and a zone of economic and logistics activities within the framework of the election programme of President Zine El Abidine Ben Ali "For tomorrow’s Tunisia" and in conformity with the following strategic orientations and objectives:

  • Ensure better integration of Tunisia into world economy so as to make it a regional centre of international trade and services,
  • Create more incentives to foreign investment to dynamise the national economy and most importantly promote the private sector participation in managing and financing the infrastructure,
  • Develop capacity building of port infrastructure through the creation of a new-generation port,
  • Creation of logistics activity areas ensuring integrated transport services,
  • Materialising the national job creation programme


Within this framework, the Ministry of Transport plans to call for private and qualified entrepreneur or group of entrepreneurs for the construction, funding and exploitation of a deep water port at Enfidha on the Tunisian Central East coast at 100 Km to the south of the capital Tunis and this would be in the form of a concession.

This project will help Tunisia acquire an infrastructure capacity in order to meet the country’s external trade progress and participate in tran-shipment traffic which is rapidly developing in the Mediterranean.

The achievement of this project is integrated within an economic development scope including a modern transport infrastructure and an area of economic and logistics activities aiming at promoting trade activities, industry and services with foreign countries.

The project consists in a port dredged in land. The main components are:

An 800-meter long North embankment

A 1500-meter long South embankment

A 350-meter wide access channel with a length of 2.300 m at -18 m from coast

A main swinging circle with 900 m of diameter to coast -18 m

A 500-meter wide port at -17m from coast

A space for container terminals of 198 ha with a total wharf length of 3.600 m at -17 m from coast

A polyvalent terminal of 35 ha with a total wharf length of 1400 m and at - 15 m from coast

A service wharf with a total length of 200 m and -6 m from coast.
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #2 ·
Project objectives

This initiative targets construction of a third generation deep water port capable of providing all the services required for the transport of freight , data exchange and efficient turn-around of ships, within the shortest possible time frame and at the lowest possible cost. This will help attract investors to the transport sector, boost the transit of goods, and establish logistic support activities to clear goods, store them, repack them, and send them on to their next destination, making Tunisia a key link in the transport network.

Content of the project

The container section will be able to handle five million twenty-foot containers and another section will handle miscellaneous goods, with capacity reaching 4.5 million tons by 2030.

The project will be implemented in several stages, the major activities being :


Research regarding the project site , in-depth technical studies relating to all construction , and carrying out of an environmental impact survey.
Building of structures to protect the port, such as 800 meter breakwaters for waves coming in from the north and 1 500 meter breakwaters for waves coming in from the south.

Dredging of the entrance channel and digging of 18m deep ditches ( 60 million m3 of material will probably need to be extracted.)

Construction of 3.6 km of docks with 18 meter deep foundations.

Development and leveling of the area where containers will be handled and other areas where miscellaneous merchandise and bulk solid goods will be processed.

Expansion and equipping of the transshipment area where containers will be made ready for loading and emptying for delivery, along with miscellaneous goods and bulk solid goods.

Construction of port service docks and provision for supply and shipping facilities.

Project costs
The cost of this undertaking is estimated at about 1,400 million euros.

Progress of the project

The first phase relating to studies (market survey, site selection, technical, economic and environmental studies , legal framework) has been completed. The deadline to submit a confirmed statement of interest to implement the project under a global concession arrangement has been set for January 31, 2008.

In order to determine the qualified investors to participate to the tender that will probably be announced end of March 2009 , some offers have already been registered and are now in the process of selection.
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #3 ·
Le décret du ministre du transport du 26 mai 2008, fixe les conditions et les procédures d’attribution d’une concession pour la construction et l’exploitation du port en eaux profondes d’Enfidha.

Le décret stipule que le concessionnaire à qui seront confiées la construction et l’exploitation du port est choisi après appel à la concurrence par voie d’appel d’offres international précédé d’un appel à manifestation d’intérêt auprès des firmes et des consortiums spécialisés dans le domaine et ce conformément au règlement applicable à l’attribution de la concession.



L’article 3 du présent décret annonce la création d’une commission spéciale pour l’élaboration des étapes préparatoires pour l’attribution d’une concession pour la construction et l’exploitation du port, chargée de : l’adoption du règlement applicable à l’attribution de la concession, l’approbation du dossier d’appel d’offres, l’ouverture et le dépouillement des offres, le classement des offres, la participation à la négociation du contrat de concession.



Quant à la composition de cette commission elle se présente comme suit :



- Président : le ministre du transport ou celui qui le présente

- Membres : deux représentants du premier ministère, deux représentants du ministère du Transport, un représentant du ministère du développement et de la coopération internationale, un représentant du ministère des finances, un représentant du ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, un représentant du ministère du domaine de l’Etat et des affaires foncières, un représentant du ministère de l’environnement et du développement durable, un représentant de la Banque Centrale de Tunisie, un représentant de l’office de la marine marchande et des ports.


L’ouverture, le dépouillement, l’analyse et le classement des offres sont effectués suivant les procédures prévues au règlement applicable à l’attribution de la concession.



Selon nos informations des armements européens comme MSC, Maersk et CMA-CGM sont fort intéressés par ce marché.



L’étude du projet confiée à "International Développement Consultants (IDC)" et la compagnie néerlandaise "Royal Haskoning" a montré le potentiel de cette réalisation, face au développement du trafic dans les pays du Maghreb et à une insuffisance des infrastructures portuaires. L’Algérie conduit d’ailleurs un projet similaire à Djen-Djen.


Le nouveau port en eau profonde de 17 m pourra recevoir des bateaux de 80 000 tonnes et sera doté de 3600 mètres de quais pour le transbordement de conteneurs et de 1300 mètres de jetée pour celui des cargos à vrac. Il sera relié à une zone logistique et industrielle destinée essentiellement à la coopération étrangère de 3000 ha.
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #5 ·
good news ... tunisia should go for it years ago
hope its dream come true
exactly ..i guess they planned it a while ago here is some news that i found about this project :

The Government of Tunisia appointed a consortium of Royal Haskoning and mtbs to prepare the Masterplan and feasibility studies for a Greenfield Deep Sea Transhipment Port in Tunisia, including private container and multi-purpose terminals. The overall study included site selection, engineering and design, traffic forecasting, financial analysis, development of a PPP framework and preparation of tender procedure.

Website:http://www.mtbs.nl/?q=assignment/enfidha_deep_sea_transhipment_port_feasibility_study

the bid will be lauched before the end of 2008 and per the article above the big companies are all intersted by this bid .

this project will carry on and will be complete the potential IS ENORMOUS and the location of the area is IDEAL !!!!!

there is no other place within Europe / MENA that has this potential ... and wich the new free trade zone , the new Airport and the Industrial district of Enfidha , this comprehensive zone will be one of the most competitive in the world as simple as that !!
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #6 ·
17-07-2008 : Tunisie : Dans quelques jour l’AO du port d’Enfidha et voici son cahier des charges !



L’Appel d’offres international pour la réalisation du port en eau profonde à Enfidha sera lancé dans quelques jours, nous a affirmé une source au ministère du transport. Une liste de dix sociétés européennes et du Golfe, parmi les plus connues dans le domaine du transport maritime, ont manifesté leur intérêt à ce projet. Elles n’attendent que le cahier des charges relatif à la réalisation de ce port.

Selon nos sources, l’appel d’offres a été, au début, programmé pour le 25 juin 2008, puis pour le 30 du même mois. Ce retard est dû notamment à quelques problèmes dans la finalisation du cahier des charges même si Abderrahim Zouari, ministre du transport, a annoncé, le 26 juin 2008, à la chambre des conseillers le parachèvement de ce cahier des charges.

Le bureau d’études hollandais « Royal Has-Koning » chargé, avec un partenaire tunisien qui est le bureau « IDC », de l’étude de faisabilité technique du projet, a manifesté quelques réserves sur les modifications opérées par le ministère du transport. Cela après avoir regroupés les suggestions des différents ministères et établissements intervenants dans ce projet, sur la première version présentée par le Bureau d’études.

Il s’agit notamment d’introduire une nouvelle clause. Elle concerne «l’intégration d’une zone d’activité logistique» qui est de nature à améliorer la rentabilité du projet et donne au projet une valeur ajoutée. Les deux parties cherchent actuellement un terrain d’entente pour publier une version finale et définitive de ce cahier des charges qui sera, dans une dernière étape, c’est-à-dire d’ici la fin de la semaine prochaine au plus tard, présenté à un conseil ministériel. Ensuite, l’appel d’offres verra le jour et le cahier de charges sera envoyé aux sociétés intéressées par le projet du port en eau profonde à Enfidha.

S’agissant des premières caractéristiques techniques définies par le cahier des charges, il y a notamment la longueur des quais, le nombre des grues et des portiques, la profondeur de l’eau, les méthodes d’exploitation, la superficie des terre-pleins et le nombre des conteneurs.

Le contrat inclus dans le cahier des charges, fixe également la responsabilité, les droits et les obligations des deux parties (l’Etat tunisien et la société qui remportera l’appel d’offres).

On apprend ainsi par exemple que le coût de la concession, comprendra une redevance annuelle fixe par mètre carré, et une autre redevance variable selon le trafic du port. L’Etat tunisien s’oblige quand à lui à fournir les terrains et l’infrastructure de base, ainsi que quelques équipement en relation avec l’infrastructure.

Les travaux d’aménagement de ce projet, qui sera réalisé dans le cadre d'une concession de construction et d'exploitation, d’une durée de 50 ans non renouvelable, et dont le coût est estimé à près de 1400 millions d'euros, devraient démarrer à la fin de cette année ou au début de 2009.

Le projet comporte la création d'un pôle portuaire de la deuxième génération, comportant un port en eau profonde près de la ville d'Enfidha, et une zone d'activités logistiques s'étendant sur 3000 hectares devant offrir des services de transport maritime des marchandises de qualité et au moindre coût, tout en tenant compte des critères de sécurité et de préservation de l'environnement. La capacité d'accueil annuelle du terminal de conteneurs, s'élève à environ 5 millions de conteneurs, alors que la capacité de la station multidisciplinaire est de l'ordre de 4,5 millions de tonnes.

Ce port sera relié à l'autoroute et aux voies ferroviaires de manière à lui permettre de jouer un rôle de premier plan dans la collecte et le stockage de marchandises ainsi que leur rechargement eu égard à son emplacement près des espaces logistiques.

Cette réalisation sera également exploitée pour les exportations et les importations des marchandises et accueillera par ailleurs les marchandises en transit.
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #7 ·
Al Mal Investment Co, une entreprise du groupe Koweitien AL Kharafi compte investir 2.2 milliards de dollars en Tunisie rapporte le quotidien Al Watan du Koweït dans son édition de dimanche.

Selon le Directeur général de l’entreprise AL Mal Fawzy Al-Jouder, Al Mal a été retenue par le gouvernement tunisien pour présenter une offre pour le projet de construction d’un port en eau profonde Full BOT.


:)
 

·
Registered
Joined
·
13,011 Posts
Is it going to be a port like the new deep port in Tanger with containers, free zones etc?

And when will the project finish?
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #11 ·
Is it going to be a port like the new deep port in Tanger with containers, free zones etc?

And when will the project finish?
it s basically a replica of Tangiers port .

The capacity of the port will vary from 1.2 million TEU (twenty-foot equivalent unit) to 3.9 TEU by 2020. The variation will depend on the level of competition in the Mediterranean. The bulk capacity of the port will be 4.3 million tonnes.

Wich is more than Tangiers port I think ( 4 million tonnes).

the other advantage i would say of this deep water port is it s location . in the heart of the meditreanean sea Tunisia is the crossroad between the middle east , Asia , Africa and Europe .


And keep in ind that this is part of a bigger project that includes the new Enfidha airport and the new Enfidha industrial district

Tunisia is aiming to be the first trade zone in the mediteranean sea( in the long run ) and wth these facilities ad it s location I am positive that it will be indeed a major player in the mediteranean economy.:)

As far ss the time we don' have a specificc ompletion date yet but I will take at least four years ...
 

·
Registered
Joined
·
13,011 Posts
it s basically a replica of Tangiers port .

The capacity of the port will vary from 1.2 million TEU (twenty-foot equivalent unit) to 3.9 TEU by 2020. The variation will depend on the level of competition in the Mediterranean. The bulk capacity of the port will be 4.3 million tonnes.

Wich is more than Tangiers port I think ( 4 million tonnes).

the other advantage i would say of this deep water port is it s location . in the heart of the meditreanean sea Tunisia is the crossroad between the middle east , Asia , Africa and Europe .


And keep in ind that this is part of a bigger project that includes the new Enfidha airport and the new Enfidha industrial district

Tunisia is aiming to be the first trade zone in the mediteranean sea( in the long run ) and wth these facilities ad it s location I am positive that it will be indeed a major player in the mediteranean economy.:)

As far ss the time we don' have a specificc ompletion date yet but I will take at least four years ...

Ok, nice


But Tangier port will have a combined capacity of up to 10 million containers a year
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #13 ·
Ok, nice


But Tangier port will have a combined capacity of up to 10 million containers a year

Oh you are talking about the two phases i guess because tangiers 1 has only a capacity of CAPACITY: 3,5 M containers

And the 10 millions depends of the evolution of the port needs and that would be great !!!

The Enfidhaport and TAngirs port are not in competition anyway because they are not trageting the smae markets but combined they will be the biggest playor in the mediteranean sea and South of Rotterdam !!!
:banana:

i found this in the morroccan thread

Cela sachant déjà que le troisième terminal à conteneurs n’était pas prévu dans le schéma initial et qu’il a fallu lui dédier l’espace prévu initialement pour le terminal passagers. En somme, il y aura carrément un nouveau port. Un Tanger-Med bis ?
Tout à fait. D’abord, concernant le terminal passagers, ce dernier a été en effet implanté dans un port à accès nautique séparé du port principal, mais faisant partie de la même enceinte portuaire. Maintenant, s’il y a extension de l’activité conteneurs au-delà du 3e terminal, il s’agira forcément d’un nouveau port à l’ouest, mais faisant toujours partie de la même enceinte portuaire. Techniquement, il y a un potentiel pour réaliser en deux phases un port même un peu plus grand que le port actuel. Je pense qu’à long terme, le potentiel de trafic sera là pour justifier la construction d’un tel ouvrage, et pour permettre au complexe portuaire Tanger-Med de traiter jusqu’à 8 à 10 millions de conteneurs.





http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=363200
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #14 ·
Mal Investment compte investir 2,2 M$ en Tunisie







Al Mal Investment Co a annoncé qu'il compte investir plusieurs milliards de dollars dans la réalisation d'un mégaprojet en Tunisie. Le projet comprend la construction d'un port en BOT (build own transfer) et son coût s'élève à 1,4 milliards d'euros, soit 2,2 milliards de dollars.

:)

La société étudie également les possibilités d'investir dans des projets d'infrastructure au Koweït pour une valeur de plus de 377,2 millions de dollars.

Al Mal Investment en bref

Al Mal Investment Company a été créée en 1980. Elle est engagée dans diverses activités d'investissement.

L'objectif de la compagnie est de parvenir à une croissance des bénéfices soutenue.

Sa mission est d'investir dans des placements prudents et de façon professionnelle en fournissant des produits et services innovateurs qui répondent le mieux aux besoins des clients.
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #15 ·
Aujourd’hui, lundi 15 septembre 2008, le ministère du transport présentera dans un hôtel de la banlieue, le projet de port en eau profonde d’Enfidha.

La présentation du projet et du cahier des charges de la concession, sera faite à un nombre d’entreprises étrangères qui auraient déjà fait manifestation d’intérêt et qui composent déjà une liste de short-listées.

La liste en devrait être connue aujourd’hui. L’étude de faisabilité technique du projet a été réalisée par un bureau d’études hollandais « Royal Has-Koning » en partenariat avec le bureau tunisien « IDC ».

Les travaux d’aménagement de ce projet, qui sera réalisé dans le cadre d'une concession de construction et d'exploitation, d’une durée de 50 ans non renouvelable, et dont le coût est estimé à près de 1400 millions d'euros, devraient démarrer à la fin de cette année ou au début de 2009
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #16 ·
Tunisie - Port en eaux profondes d’Enfidha : Démarrage en 2009 des travaux de réalisation

Par ABOU Sarra



Huit groupes dont 4 occidentaux
(Canada, Italie, Danemark et Portugal) et deux du Golfe ont manifesté leur intérêt pour le financement, la réalisation et l’exploitation, selon la technique de concession, du port en eaux profondes dans la zone d’Enfidha (centre-est de Tunisie). Les noms des investisseurs ont été jalousement gardés, à l’exception du groupe Dubaï World spécialiste dans la gestion des ports.


Le dernier délai pour présenter l’offre financière est fixé au 25 décembre tandis que l’’investisseur sélectionné sera connu le premier semestre de l’année prochaine. Le démarrage du projet est prévu avant fin 2009.

Les caractéristiques techniques de ce projet structurant dont le coût s’élève à 1400 Millions d’euros ont été présentées, lundi (aujourd’hui), aux investisseurs présélectionnés au cours d’une conférence de pré-soumission du projet, organisée à Gammarth (proche banlieue de Tunis). Cette conférence de présentation sera suivie, mardi (demain), par le data room, une réunion au cours de laquelle, les présélectionnés auront accès à un ensemble d’informations juridiques, opérationnelles, comptables, fiscales, et sociales sur le projet.

L’Etat tunisien va céder à l’investisseur qui sera retenu quelque 1.200 hectares extensibles pour la réalisation du port en plus de 2.000 hectares destinés à abriter une zone logistique. En contrepartie, la Tunisie recevra une redevance annuelle fixe par mètre carré, et une autre redevance variable selon le trafic du port.
L’étude de faisabilité technique de ce projet confiée au bureau d'études hollandais «Royal Has-Koning» associé à un partenaire tunisien, International Development Consultants (IDC), a connu un certain retard en raison de certaines réserves formulées à propos de certains aspects techniques. L’étude a été accompagnée par une étude d’impact environnemental du projet.

Selon cette étude, les risques de contamination de la nappe phréatique par l’eau de mer existe mais demeure maîtrisable. Ce risque sera contenu à la faveur d’une stratégie de gestion environnementale de la zone d’Enfidha.

Principales composantes de cette stratégie : la construction de deux barrages pour un coût de 150 millions de dinars pour protéger la zone contre les inondations et un plan d’action pour lutter contre l’érosion marine.

Au rayon des caractéristiques techniques, le cahier des charges fait mention de l’aménagement, dans une première étape de 800 mètres de quais, pour atteindre 1,5 km dans la 2ème étape et une zone d'activité logistique pour rentabiliser le site valoriser, avec une réserve foncière de 3.000 hectares.

Le contrat inclus dans le cahier des charges, fixe également, la responsabilité, les droits et les obligations des deux parties (l'Etat tunisien et la société qui remportera l'appel d'offres).

La capacité d'accueil annuelle du terminal de conteneurs s'élève à environ 5 millions de conteneurs, alors que la capacité de la station multidisciplinaire est de l'ordre de 4,5 millions de tonnes.

Ce projet constituera une excellente plateforme pour le trafic international avec l'activité du transbordement et la desserte du marché tunisien. Pour l'activité internationale, l'étude donne une capacité de 1,2 million EVP (équivalent vingt pieds) en 2008 et sera portée en 2020 à 3,9 millions EVP.

Il contribuera à combler un déficit de capacité portuaire, dès 2009 en Méditerranée centrale, du fait de sa position dans un carrefour de transports maritime (entre les bassins occidental et oriental de la Méditerranée), aérien (avec le futur aéroport d'Enfidha), routier (avec l'axe autoroutier Bizerte-Sfax), et ferroviaire Tunis-Gabès.
 

·
Registered
Joined
·
1,749 Posts
Tunisia invites foreign bids for Enfida port project
2008-09-16 Tunisian officials invited eight big foreign investment groups to submit construction and management contract bids for the Enfida port project, TAP reported on Monday (September 15th). According to Development and Cooperation Minister Mohamed Nouri Jouini, the 1.4 billion euro project would improve Tunisia's economic competitiveness and attract more foreign direct investment.

source: http://www.magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/en_GB/sct_c/country/Tunisia
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #18 ·
On devrait connaître celui qui a remporté l'offre sous peu .Le consortium émirati semble avoir un avantage certain vu les investissements dejà en cours en Tunisie ( Surtout Sama Dubaï , filiale le Dubaï Holding)

Pa contre le gouvernement voudrait diversifier ses sources d'IDE et préférerait un consortium Européen ...

Les négotiations dans les coulisses et le lobbying fera le reste ...
 

·
Registered
Joined
·
1,749 Posts
Port en eaux profondes à Enfidha

Un projet voué à un bel avenir
Savez-vous que 98 % des échanges extérieurs de la Tunisie se font par voie maritime? Ainsi, la Tunisie a toujours accordé une grande importance au transport maritime en général et à la modernisation de ses ports commerciaux en particulier.

Pour répondre aux besoins en progression continue du trafic maritime aussi bien national qu’international, les autorités compétentes ont opté pour la modernisation tous azimuts de l’infrastructure portuaire qui s’est traduite, entre autres, par le projet de création d’un port en eaux profondes à Enfidha. Les travaux de réalisation de ce projet démarreront au cours de l’année 2009.
Le port en eaux profondes d’Enfidha, dont le coût global est estimé à 1.400 millions d’euros, occupe une position centrale par rapport aux centres économiques en Méditerranée . Environ 1.200 hectares seront consacrés à la réalisation de ce projet avec la possibilité d’extension du site sur le long terme, outre les 2.000 hectares consacrés à la zone d’activités économiques et logistiques, dont 500 hectares seront réservés aux investisseurs.
Qualifié de port «de nouvelle génération», il permettra de profiter des économies d’échelle à travers l’exploitation de navires de 80 mille tonnes au lieu de ceux de 25 mille tonnes exploités actuellement. C’est un port de nouvelle génération caractérisé par une infrastructure inexistante dans les ports tunisiens actuels (notamment la profondeur et la longueur des quais).
Ce nouveau port permettra également de drainer un partie du trafic de transbordement des conteneurs et des marchandises en vrac en Méditerranée.
Sur le plan national, il y a lieu de relever la synergie entre le port et les zones d’activités économiques et logistiques de la région à même d’assurer l’intégration des différents modes pour le développement du transport multimodal. Le port jouit d’une position centrale par rapport aux centres économiques, d’une proximité des infrastructures et de la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée. Ainsi, ce port sera une structure moderne et efficace permettant de dérouter une partie des trafics nationaux dans de meilleures conditions de compétitivité et de qualité de services.
Le port d’Enfidha dispose aussi d’un positionnement compétitif sur le marché de transbordement international en Méditerranée basé sur un partenariat privilégié avec les opérateurs portuaires et les compagnies maritimes. Ainsi, les atouts du nouveau port lui permettent de drainer une partie du marché de transbordement des conteneurs en Méditerranée centrale estimée à 4,5 millions de TEU à l’horizon de 2030.
Au niveau du marché local, le nouveau port a des atouts lui permettant d’exploiter trois créneaux de développement de trafic lié au marché national. Il s’agit du déroutage d’une partie du trafic conteneurisé, non conteneurisé et du développement d’un nouveau trafic lié à la zone logistique limitrophe au port. Ce dernier stimulera l’activité régionale en générant des activités à haute valeur ajoutée, profitant de sa proximité d’une zone logistique à fort potentiel de développement.
Le contexte régional est propice vu la proximité du port des principales routes maritimes, sa complémentarité avec le trafic national et sa position centrale (meilleur indice de proximité par rapport aux centres économiques du pays).
Le choix du site s’est basé sur une analyse multi-critère tenant compte de la situation géographique de la région d’Enfidha dans l’axe des grandes lignes maritimes.
Cette région constitue un centre de connexion maritime rapide avec le reste des ports maritimes de la Méditerranée (20 heures maximum). Cela sans oublier le trafic supplémentaire prévisionnel de transbordement dans le bassin méditerranéen qui représente un marché potentiel pour un nouveau port.
Saïd BEN KRAIEM
source: http://www.lapresse.tn/index.php?opt=51&categ=6&supplement=5481
 

·
TUNISIAN MODERATOR
Joined
·
3,071 Posts
Discussion Starter · #20 ·
Voici le masterplan final du projet du port en eau profonde .. gardez en mémoire que la sélection de l'investisseur final est toujours en cours mais que ils ont tous présentés leurs rendus au ministére du Transport ...

Jeudi 25 Décembre 2008 à 12h00, heure de Tunis:

Date limite de remise des offres

On devrait avoir la réponse fin Décembre .

 
1 - 20 of 48 Posts
Top