Skyscraper City Forum banner
1 - 8 of 8 Posts

·
Premium Member
Joined
·
71,549 Posts
Discussion Starter · #2 ·
Un écrin de marbre translucide mettra en sécurité les collections du Muséum

Avec son «effet lanterne», l’extension du Muséum d’histoire naturelle diffusera un halo sur le parc.

Le Muséum, c’est une destination familiale attirant des hordes de visiteurs (313 918 l’an dernier, ce qui en fait le plus populaire musée genevois). Mais en coulisses, ce sont aussi 15 millions de spécimens zoologiques. Ce qui constitue, de loin, la plus importante collection de Suisse est en partie conservé dans de l’alcool.

L’institution de Malagnou recèle ainsi 40 000 litres de ce liquide hautement inflammable. Et c’est un cauchemar pour tout responsable sécuritaire.

Un tandem familial

Le Muséum d’histoire naturelle a reçu l’injonction de sécuriser ses collections de façon pérenne d’ici à 2022. Le concours d’architecture organisé pour concevoir ce nouvel écrin a livré son verdict mercredi. Le vainqueur est un familial tandem d’architectes. Frère et sœur nyonnais qui ont tout récemment ouvert un bureau commun à Zurich, Marcia et Mirko Akermann ont séduit, parmi 58 concurrents, avec leur projet, intitulé «Ambre». Le jury, selon sa présidente, Sara Martin Camara, a notamment salué un travail «très subtil et élégant sur la matérialité» du bâtiment.

Le duo dit avoir été sensible à la beauté et à l’intense utilisation du parc. Bâtir en souterrain aurait nécessité de déboiser. D’où le choix de s’implanter en surface, mais avec une emprise réduite. Et cela afin de «conserver au maximum la promenade et le cordon boisé existant», explique Mirko Akermann.

Des parties de la façade auront ce que les auteurs nomment un «effet lanterne», laissant transparaître la lumière de l’intérieur en direction du parc en soirée, alors que le mouvement inverse aura lieu de jour. Et cela alors que l’édifice de sept niveaux sera revêtu de marbre, reprenant ainsi une caractéristique du bâtiment quinquagénaire du Muséum. Du minéral transparent? «C’est une couche très fine de marbre qui sera appliquée sur du verre», explique Marcia Akermann.

Accueil du public amélioré

L’autre effet sera de donner une certaine visibilité à ces richissimes collections si précieuses pour les scientifiques mais forcément peu accessibles pour le grand public. «Il n’était pas évident d’organiser un concours d’architecture pour un dépôt, mais le résultat offre une image qui donne envie d’entrer dans le musée et de parcourir ses étages», estime Rémy Pagani, maire de Genève.

«Ce n’est pas seulement un projet pour les scientifiques», signale Philippe Meylan, directeur du patrimoine bâti de la Ville de Genève. «Il s’agit à la fois de sécuriser les collections mais aussi d’améliorer l’accueil du public», confirme le magistrat chargé de la Culture, Sami Kanaan.

Car des effets domino sont à prévoir. Le nouvel édifice doit libérer de l’espace dans l’actuel bâtiment scientifique qui jouxte le musée et permettre de reconvertir des bureaux qui occupent une partie de ce dernier bâtiment. Selon le magistrat chargé de la Culture, c’est une opportunité qui s’ouvre pour donner davantage d’oxygène au grand public. On évoque une possible cafétéria ouverte sur le parc, des surfaces spécialement dédiées aux expositions temporaires, un lieu pour accueillir les classes ou un centre de documentation.

Deux bonnes années de chantier sont à prévoir, avant 2022. Selon le crédit d’étude, le devis devrait s’élever à 36 millions de francs.

Source: https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/ecrin-marbre-translucide-mettra-securite-collections-museum/story/16520564
 

·
Premium Member
Joined
·
71,549 Posts
Discussion Starter · #4 ·
Un écrin à 36 millions pour le Muséum d'histoire naturelle

Le projet AMBRE, du bureau zurichois MAK SA, a remporté le concours pour le nouveau bâtiment du Muséum de la Ville de Genève, qui verra le jour en 2022.


Une projection du futur bâtiment.

«Au total, 58 projets ont été déposés. La solution choisie n'est pas enterrée, mais elle valorise les collections», a relevé mercredi devant les médias Rémy Pagani, maire de la Ville de Genève. La façade du nouveau bâtiment, prévu au bas du parc de Malagnou, reprend les qualités de celle du Muséum, mais de manière translucide pour un effet de lanterne de nuit, a commenté l'architecte Mirko Akermann.

Cette extension viendra compléter le Muséum et son aile destinée aux scientifiques, construits entre 1961 et 1965 par l'architecte Raymond Tschudin. Répondant aux exigences en matière de sécurité, elle abritera toutes les collections conservées dans 120'000 bocaux et 40'000 litres d'éthanol. Ce liquide inflammable impose de protéger le public, le personnel et les collections, a commenté M. Pagani.

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?
«Au total, 58 projets ont été déposés. La solution choisie n'est pas enterrée, mais elle valorise les collections», a relevé mercredi devant les médias Rémy Pagani, maire de la Ville de Genève. La façade du nouveau bâtiment, prévu au bas du parc de Malagnou, reprend les qualités de celle du Muséum, mais de manière translucide pour un effet de lanterne de nuit, a commenté l'architecte Mirko Akermann.

Cette extension viendra compléter le Muséum et son aile destinée aux scientifiques, construits entre 1961 et 1965 par l'architecte Raymond Tschudin. Répondant aux exigences en matière de sécurité, elle abritera toutes les collections conservées dans 120'000 bocaux et 40'000 litres d'éthanol. Ce liquide inflammable impose de protéger le public, le personnel et les collections, a commenté M. Pagani.

Le nouveau bâtiment accueillera aussi une partie des collections d'invertébrés conservés à sec, sensibles aux attaques d'insectes. Les écarts de température relevés dans les espaces de stockage sont à l'origine de la prolifération de ces ravageurs qu'il faut régulièrement neutraliser avec des fumigations toxiques et coûteuses.

Transfert en 2022

Afin de garantir de bonnes conditions de stockage des 15 millions de spécimens du Muséum, un crédit d'étude de 2,4 millions a été adopté en début d'année par le Conseil municipal pour le concours d'architecture. Le coût total des travaux est estimé à 36 millions. Le délai pour le transfert des collections est fixé à fin 2022.

Avec près de 270'000 visiteurs par an, le Muséum d'histoire naturelle est le musée le plus visité de Genève. Le transfert des collections dans le nouveau bâtiment permettra de déménager les bureaux qui se trouvent dans le bâtiment principal. Les espaces seront redéfinis, en particulier ceux qui sont destinés à l'accueil du public, a commenté Sami Kanaan, magistrat en charge de la Culture.

Source: https://www.24heures.ch/suisse/suisse-romande/ecrin-36-millions-museum-histoire-naturelle/story/11860200
 

·
Premium Member
Joined
·
71,549 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Musée d'histoire naturelle plus grand et plus sécurisé

La Ville a présenté le projet d'extension de l'institution. Elle doit notamment renforcer la sécurité de ses importantes collections, à l'horizon 2022.






Le plus grand musée d'histoire naturelle de Suisse se prépare à opérer sa mue. L'institution de la route de Malagnou doit non seulement s'agrandir, mais aussi réorganiser ses espaces et mettre aux normes de sécurité ses collections, parmi les plus importantes d'Europe. La Ville de Genève a dévoilé ce mercredi le projet lauréat «Ambre», du bureau d'architecture zurichois MAK SA. Il a été choisi parmi 58 candidats suisses et étrangers.

D'ici 2022, les bâtiments actuels devraient être étendus pour notamment accueillir les dizaines de milliers de spécimens conservés dans des récipients remplis d'alcool. Leur volume dépasse aujourd'hui la limite maximum imposée par l'Ordonnance sur la protection contre les accidents majeurs. L'ensemble des travaux est devisé à 36 millions de francs. Ce crédit doit encore recevoir l'aval du Conseil municipal de la Ville.

Le Musée d'histoire naturelle de Genève a été construit entre 1961 et 1966. Son enveloppe extérieure a bénéficié d'une importante rénovation il y a 6 ans. Les lieux accueillent 270'000 visiteurs par an, ce qui en fait le musée le plus visité du canton.

Source: http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Musee-d-histoire-naturelle-plus-grand-et-plus-securise-26996265
 

·
Premium Member
Joined
·
71,549 Posts
Discussion Starter · #7 ·
Un projet de rénovation est sur les rails...

Le projet baptisé "Ambre" prévoit la rénovation et l'agrandissement du Muséum d'histoire naturelle. Il permettra de mettre en sécurité la collection, "la 7ème plus grande d'Europe et la plus importante de Suisse", précise le DCS. En effet, 40'000 litres de liquide inflammable permettant de stocker les spécimens zoologiques sont actuellement conservés au sein du bâtiment de Malagnou. Son réaménagement permettra de créer une nouvelle galerie au troisième étage, basée sur l'histoire du monde. De nouveaux outils de visite verront le jour dans les galeries existantes consacrées à la faune régionale et mondiale. Le bâtiment public bénéficiera d'une zone d'accueil et de vestiaires repensés et agrandis. Les travaux, devisés à 36 millions de francs, sont prévus pour 2022.

La fréquentation du MHN est en augmentation de 30% depuis 2016. Selon la Ville, le muséum a dépassé les 300'000 visiteurs lors des trois dernières années, ce qui n'était arrivé qu'une seule fois dans l'histoire de l'institution, en 1966. "Celle-ci se distingue aussi par la très haute qualité de sa recherche scientifique, comme en atteste l'évaluation menée en 2018 par l'Académie suisse des sciences naturelles", précise le Département de la culture et du sport.
Article paru dans la Tribune de Genève du jeudi 9 janvier 2020.
 
1 - 8 of 8 Posts
This is an older thread, you may not receive a response, and could be reviving an old thread. Please consider creating a new thread.
Top