SkyscraperCity banner
1 - 3 of 3 Posts

·
Registered
Joined
·
937 Posts
De bonnes nouvelles pour Genève :)

Le projet Wyss-Bertarelli a été retenu par Merck

Le dossier Campus Biotech, du consortium qui réunit messieurs Wyss et Bertarelli, l’EPFL et l’Université de Genève, rachètera le site de Merck Serono dans le quartier de Sécheron. Une année de suspense prend fin.



Le Campus Biotech a été retenu par Merck! Le site de Sécheron, qui accueille le bâtiment emblématique de Merck Serono, et qui était mis à la vente depuis près d’une année par le groupe pharmaceutique allemand Merck, a enfin été vendu.

Patrick Aebischer, président de l’EPFL, Jean-Dominique Vassalli, recteur de l’Université de Genève, Ernesto Bertarelli, président de la fondation du même nom, le conseiller d’Etat genevois Charles Beer et le chef du département fédéral de l’économie Johann Schneider-Ammann ont annoncé aux médias à Berne à 12h30 que le projet du consortium avait été choisi.

Favori des politiciens et des chercheurs, à Genève comme en Suisse, l’offre de l’EPFL, de l’UniGe, du docteur Hansjörg Wyss et de la famille Bertarelli vise à transformer une partie du site de Sécheron en un Institut Wyss similaire à celui qui existe déjà à l’Université de Harvard, à Boston. Baptisé «Campus Biotech», celui de Genève entend, selon un communiqué, «créer un centre d'excellence dans les domaines de la santé, de la biotechnologie et des sciences de la vie au bout du lac et apporter un nouveau souffle de vitalité et de compétitivité à ce secteur dans la région lémanique».

Ernesto Bertarelli, l’ancien propriétaire du site de Sécheron (avant sa vente à Merck), qui à cet égard avait été critiqué ces derniers mois, peut aujourd’hui se réjouir: «Nous sommes absolument enchantés de pouvoir aller de l’avant avec Campus Biotech. Nous avons été très encouragés par le soutien très large remporté par notre projet, dont nous sommes convaincus qu’il apportera une immense valeur à la région lémanique et à la Suisse dans son ensemble», dit-il. L’EPFL et l’Université de Genève occuperont 15’000 m2 du site de Sécheron. En ce qui concerne les surfaces restantes, le consortium annonce qu’il «cherchera à attirer des start‐up, des industries et d’autres sociétés qui pourraient bénéficier de cet environnement entrepreneurial et scientifique tout à fait exceptionnel.» Vu le nombre de jeunes pousses dans les sciences de la vie sur le pourtour lémanique, on peut penser qu’ils n’auront pas trop de peine à trouver.

La nouvelle annoncée à Berne aujourd’hui met fin à un long suspens et à de nombreuses rumeurs, alors que les négociations au sein de chez Merck sont restées des mois durant totalement secrètes. La presse a, selon des sources proches du dossier, appris par bribes qu’une petite dizaine de dossiers avaient répondu favorablement à l’appel d’offres de Merck en juillet 2012. La fermeture de Merck Serono à Genève avait été annoncée trois mois plus tôt.

Lire la suite
 
1 - 3 of 3 Posts
Top