SkyscraperCity Forum banner

HAROPA - Ports de Paris Seine Normandie

30456 Views 213 Replies 11 Participants Last post by  Mica76
Ports du Havre, Rouen et Paris











Site : http://www.haropaports.com
21 - 40 of 214 Posts
Le record absolu d'escales de paquebots en 2018 (151 paquebots programmés) est déjà égalé pour 2019 plus d'un an avant. 2019 s'annonce déjà extraordinaire en terme d'escales. A ce rythme là, la barre des 200 paquebots par an sera atteinte en 2020.
Source : http://www.lemarin.fr/secteurs-acti...e-fos-remontent-dans-le-top-portuaire-mondial
Le Havre et Marseille-Fos remontent dans le top portuaire mondial


Marseille-Fos gagne deux places dans le top mondial des ports.

Le Havre et Marseille-Fos remontent dans le top portuaire mondial

Alphaliner publie son classement des 110 premiers ports conteneurisés mondiaux. Le Havre gagne six places et Fos deux.
Ces dernières années, les bonnes nouvelles ont manqué aux ports français. Mais 2017 est une bonne année. Le Havre, en progrès de 14,1 % à 2,88 millions d’EVP, passe de la 62e à la 56e place mondiale. Marseille-Fos, en hausse de 8,8 % à 1,36 million d’EVP, de la 109e à la 107e.
Shanghai conforte sa place de premier port mondial, passant pour la première fois la barre des 40 millions d’EVP (à 40,23 millions, +8,3 %), distançant Singapour. Le top 10 mondial reste inchangé, avec un seul port non asiatique Los Angeles - Long Beach.
Les 110 premiers ports mondiaux représentent 600 millions de conteneurs EVP, en hausse de 6,1 % selon les chiffres d’Alphaliner. Seulement 12 ports sur 110 sont en baisse en 2017. Le port calabrais de Gioia Tauro affiche la plus forte baisse (-12,4 %) devant Dammam, Port Kelang et Algésiras, qui perd six places. La plus forte croissance s’affiche à Cristobal (64 %), au Panamá, devant Zhuhai et Barcelone, qui gagne 18 places en un an.
Dans le top 110, la Chine compte 20 ports devant les États-Unis (9), le Japon (5) et Taiwan (4).

Thibaud TEILLARD

...
Source : http://www.lemonde.fr/economie/arti...s-pour-accentuer-sa-relance_5278764_3234.html
Le port du Havre cherche des fonds pour accentuer sa relance

Le premier port français à conteneurs prévoit des investissements de 610 millions d’euros, mais n’a pas tout l’argent nécessaire.


Le port du Havre, le 5 avril 2017


Cinq siècles d’existence, et beaucoup d’ambition. Après avoir célébré en 2017 les 500 ans de leur cité bâtie sur ordre de François 1er, les responsables du Havre (Seine-Maritime) sont déterminés à accélérer la relance du port, le premier de France pour le commerce extérieur. Un plan d’investissements massifs a été examiné en ce sens, vendredi 30 mars, par le conseil de surveillance du port. Au programme, des dépenses de 610 millions d’euros : 110 millions pour entretenir et moderniser les installations actuelles, 500 millions pour en créer de nouvelles. Seul problème, Le Havre n’a pas les sommes nécessaires. Il va donc falloir trouver de l’argent ailleurs, et faire des choix.
« Ce grand plan d’investissement est très positif, mais il n’est pas question que le port lance les projets, s’endette, et ne puisse pas rembourser ensuite », explique Luc Lemonnier, le maire du Havre.
« Comme le compte n’y est pas totalement, nous allons devoir établir des priorités : que fait-on ces cinq prochaines années, que reporte-t-on après ? », complète Hervé Martel, le directeur général du port. Dans l’immédiat, les professionnels et les financeurs des différents projets vont être consultés, afin d’aboutir à des décisions fin juin.
Tout part d’une bonne nouvelle : Le Havre va mieux. Après une mauvaise année 2016, marquée par les grèves des dockers contre la loi El Khomry, l’activité est nettement repartie à la hausse en 2017. Le trafic global a progressé d’environ 10 %, et de 14 % pour les seuls conteneurs. Une hausse supérieure à celle de nombreux grands ports à travers le monde.
Le 56e port à conteneurs au monde
Le Havre a ainsi cessé de décrocher au niveau international, éloignant le risque de marginalisation qui se profilait. En un an, la ville normande est même passée du 62e au 56e rang mondial des ports à conteneurs, selon le classement établi en mars par Alphaliner. Un signe...

...
On parle du même Hervé MORIN qui rêve de récupérer la gestion du port du Havre...

Grand frais autour des éoliennes
Hervé Morin, président de la Région, se poserait avec insistance la question de la nécessité de construire deux usines (une à Cherbourg, l’autre au Havre) de fabrication de pales d’éoliennes en Normandie. « La Région envisage donc de financer l’installation de l’usine de Cherbourg, mais pas celle du Havre. Si la Région se détourne du port, cela veut dire que tous les investissements y sont terminés. Les élus du Havre sont-ils capables de prendre une position contre la Région ? » demande Jean-Paul Lecoq à l’intention de Jean-Baptiste Gastinne, vice-président de la Codah, mais également de la Région.
Et ce dernier de le contredire : « La Région s’est engagée en faveur du port du Havre pour l’accès fluvial à Port 2000 ainsi qu’aux aménagements de la pointe de Floride et du terminal croisière [...] Au Havre, il y a déjà un plan de financement de 57 M€ avec le port. Tout le monde y contribue. Un contrat initial prévu pour des éoliennes de 5 MW. Finalement seront construites des éoliennes de 8 MW. Qui paiera le surplus s’il y en a un ? Quand on le saura, on pourra construire [...]. Le projet est vital pour le développement du Havre. La Région y abondera si la Codah le finance. On en est là, la Région a peur que l’usine de pales du Havre ne concurrence celle de Cherbourg. »
Pour la conseillère et sénatrice (LR) Agnès Canayer : « On ne gagne
jamais en opposant les territoires. Démontrons la volonté de la place havraise à porter le projet ».
Et Luc Lemonnier de conclure : « On ne peut pas dire que la Région se désintéresse du port du Havre. Soyons solidaires, d’autant que nous avons la chance de disposer de ressources, notamment en main-d’œuvre. Ce dossier n’est plus aussi en panne qu’il y a deux ans lorsque Areva ne savait pas comme elle allait être démantelée. On avance, des permis de construire ont été déposés. »
À huis clos, des projets étaient présentés aux élus dans la foulée de ce conseil.
C. F.
Au Havre lorsque le port va, tout va.

au JT de 20H de FRANCE 2 :

Emploi : le port du Havre est une mine d'embauches

https://www.francetvinfo.fr/france/...u-havre-est-une-mine-d-embauches_2722693.html
Sortie du QUEEN MARY 2 hier, sous un ciel malheureusement très sombre. (provenance New York, destination Hambourg)...

Un paquebot Transatlantique dans le port du Havre, une image d'Epinal.


La CUNARD a décidé de faire du Havre son port d'attache pour les escales françaises. La Prochaine Transatlantique directe LH / NY aura lieu en Septembre 2019 avec le QM2.
Croisement Titanesque, depuis la plage du Havre.

Avec la conservation de toutes ses Alliances Maritimes et l'annonce d'investissements massifs, l'avenir s'annonce bon pour le port du Havre

"Des jours fructueux" en perspective au Havre

À la veille de l’annonce d’investissements majeurs pour le port du Havre, le président du Syndicat des transitaires et des commissionnaires en douane du Havre et de la région, Jean-Louis Le Yondre, affiche l’optimisme.

LA SUITE : https://www.lantenne.com/STH-Des-jours-fructueux-en-perspective-au-Havre_a43076.html
Au delà du bla-bla politique, on s'oriente vers ce que j'ai toujours prédis suite au Brexit :

Affaiblissement du Détroit du Pas de Calais au profit des ports transmanche secondaires (moins de temps d'attente aux Douanes) et rétablissement de la liaison la plus directe possible Le Havre / Irlande, abandonnée il y'a plusieurs années au profit de Cherbourg. L'Irlande serait ainsi à 200 km en voiture de Paris !

https://www.lemonde.fr/economie/art...Social&utm_source=Facebook#Echobox=1534760898

La mise en place du NORMANDIE sur la ligne Le Havre / Portsmouth l'année prochaine, parmi les plus gros ferries de la Brittany-Ferries va dans ce sens. LA compagnie à fait le choix d'augmenter ses capacités en dépit du Brexit.
  • Like
Reactions: UnHavrais
Tourisme. Combien rapporte le juteux business des croisiéristes au Havre et à Rouen


https://actu.fr/normandie/rouen_765...roisieristes-escale-havre-rouen_18234221.html

Le Havre:

Sur les 396 833 passagers du Havre, en 2017, 68,8 % sont restés sur le lieu d'escale. 31, 2 % sont partis en excursion.

Rouen :

Sur les 18 984 passagers accueillis à Rouen en 2017, 61,1 % sont restés sur le lieu d'escale. 38,9 % sont partis en excursion.
Fusion des ports du Havre, de Rouen et de Paris en 2021 en une seule entité. Premier acte concret de l'Axe Seine.


Le Havre, accompagné de Rouen et de Paris deviendra de très loin le premier ensemble portuaire français tous trafics confondus.

D'après des sources locales, Le Havre accueillera le siège de ce grand ensemble portuaire européen.

https://www.lesechos.fr/industrie-s...les-ports-du-havre-rouen-et-paris-2222019.php
  • Like
Reactions: Tyu61
[Transmanche] - Brittany Ferries prête à affronter le Brexit au Havre. Nouveaux aménagements pour les contrôles douaniers, nouveau navire beaucoup plus capacitaire en passagers. Confirmation du transfert du ferry-paquebot NORMANDIE sur la ligne Le Havre / Portsmouth dès cet été. Retour du standing proposé par l'ex P&O.

La passerelle piétonne du terminal devrait reprendre du service, car prévu dès l'origine pour des ferry-paquebot de grande capacité.

https://actu.fr/normandie/havre_763...tudes-approche-brexit-citadelle_19738743.html

https://www.brittany-ferries.co.uk/fleet/cruise-ferries/normandie


Avis personnel, mais pas exclu qu'avec le fort ralentissement à Calais, le Brexit soit bénéfique au trafic transmanche des ports normands, de Dieppe à Ouistreham, via Le Havre.
2018, année record pour la croisière au Havre avec 145 escales et plus de 418 000 passagers

Le Havre, 2eme port de croisière de France, de loin le 1er port de de Croisière de la façade Océanique.


https://www.paris-normandie.fr/actu...ales-et-plus-de-418-000-passagers-OF14331960#
URGENT BREXIT - le gouvernement Britannique aide Brittany Ferries pour développer sa ligne LE HAVRE / PORTSMOUTH en vue de soulager le Détroit.


Il serait question d'ajouter 10 A/R supplémentaires chaque semaine (avec deux bateaux). Probable duo entre le NORMANDIE et l'ETRETAT. Rappelons qu'ETRETAT devait être remplacé par NORMANDIE mais finalement il pourrait rester en complément en attendant son remplacement par le GALICIA ou le SALAMANCA (en construction). Finalement grâce au Brexit, nous allons retrouver une offre très proche de ce qui existait avec P&O jusqu'en 2005, tant au niveau de la qualité des navires, que des horaires :lol:

Inversement les fréquences sur Ouistreham pourraient être réduites face au manque de capacité du port pour traiter des temps d'attentes plus longs.

Dieppe / NewHaven, ligne déficitaire et subventionnée par le département de Seine Maritime, ne bénéficiera pas de subventions supplémentaires outre-manche.

Cherbourg / Poole et Roscoff / Plymouth sont les deux autres lignes du réseau Brittany Ferries à bénéficier des augmentations de fréquences.

Le Havre aura pour rôle d'absorber le trafic détourné de Ouistreham et surtout de Calais.

https://www.challenges.fr/monde/europe/brexit-le-royaume-uni-renforce-ses-liaisons-maritimes_633967

https://www.letelegramme.fr/bretagn...r-avec-le-royaume-uni-29-12-2018-12173154.php
Avec un peu de chance, la ligne Dieppe-Newhaven pourra faire des bénéfices et être enfin viable. Il y a d'ailleurs la place pour faire des aménagements conséquents si la ligne Le Havre-Portsmouth ne suffit pas.

Si la ligne Le Havre - Portsmouth deviendrait plus industrialo-commerciale que touristique, il n'y aurait plus de raison de la laisser aussi proche du centre-ville, alors que la destination des véhicules serait de sortir de la ville.

On va peut être pouvoir enfin récupérer la Citadelle !
Déplacer le terminal ferries ne se fait pas d'un coup de baguette magique.
Pour le mettre où ??

Et l'arrivée prochaine du Normandie va renforcer la capacité "touristique" de l'offre transmanche. Le Havre à tout à gagner en maintenant le débarquement des anglais en ville. Encore faut-il se bouger pour capter ce potentiel touristique.

De plus, il y a des travaux en cours sur les passerelles du terminal, pour accueillir le Normandie. Et je crois que les montants sont élevés.

Je ne vois donc pas de déménagement du terminal à l'horizon.
Non il n'y a pas de déménagement de prévu, je n'ai pas dis le contraire.

Ce que j'ai dis, c'est que si la majorité du transit par les ferries n'est autre que des camions & cie pour la très grande majorité, il n'y aura plus aucune raison que ce terminal soit en ville, c'est juste de la logique ; il y aura une augmentation significative du trafic et de la pollution en pleine ville, c'est totalement bête.

Personne n'a dit non plus que ça se fera en un coup de baguette magique.

Le port est appelé à évoluer, des quais vont être libéré à terme (notamment avec la possible fermeture de la centrale à charbon) tandis que d'autres vont être réutilisés sur le plus ou moins court/moyen terme (usine d'éoliennes). Donc rien n'est jamais définitif.
21 - 40 of 214 Posts
Top