SkyscraperCity banner
1 - 1 of 1 Posts

·
Particle XLR8R
Joined
·
20,471 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Dans un entretien à l’AFP, le Pdg de Bouygues Immobilier, François Bertière, confie ses impressions sur le travail des japonais en matière de construction et de réalisation d’opérations immobilières. Selon lui, les japonais sont en avance dans leur réflexion prospective et réalisent des projets ambitieux.

«Nous sommes venus au Japon pour analyser en quoi les Japonais sont en avance sur nous», a expliqué François Bertière, récemment en voyage d'étude au Japon avec son comité de direction. «Observer la façon dont ils montent les opérations immobilières et conduisent des grands chantiers comme les hôtels, les commerces ou immeubles de bureaux, ainsi que les améliorations portant sur les matériaux et équipements employés», a-t-il ajouté.

«Nous avons été frappés par l'avance des Japonais dans leur réflexion prospective. Ils ont une approche sociologique et culturelle des choses. Ils conçoivent les immeubles d'habitation ou de bureaux en analysant l'évolution des modes de vie de façon très approfondie», a reconnu M. Bertière. «Ils sont de plus capables de concrétiser très rapidement leur vision. In fine, ils ne vendent pas des techniques, mais réellement des lieux de vie, pensés ainsi», selon lui.

«Nous avons également été impressionnés par l'ambition des projets, surtout dans un pays en proie aux tremblements de terre. Les programmes sont gigantesques et favorisés par les pouvoirs publics», a-t-il souligné. «En France, il n'existe pas de chantiers de la même ampleur. Ce qui se fait à Tokyo est inimaginable à Paris, en raison notamment des contraintes réglementaires, même si cela pourrait contribuer au dynamisme de la ville», a poursuivi M. Bertière, faisant référence d'une part à l'interdiction d'ériger des tours à Paris, et d'autre part au gratte-ciel de commerces et de bureaux de Roppongi Hills qui a changé, physiquement et commercialement, ce quartier de Tokyo.

Bouygues Immobilier s'est rendu sur le vaste chantier de reconstruction du populaire quartier de l'électronique d'Akihabara (nord de Tokyo) qui devrait s'achever en 2006, et dont les pouvoirs publics japonais entendent faire une véritable vitrine de l'aménagement des lieux de vie (habitations, bureaux, commerces, gare). «L'intégration des nouvelles technologies dans de tels projets est un autre élément sur lequel les Japonais ont une vraie longueur d'avance», selon le Pdg. «Nous souhaitons profiter des partenariats noués par Bouygues Telecom au Japon avec des acteurs majeurs des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), comme l'opérateur de services mobiles NTT DoCoMo, pour utiliser davantage ces dernières dans nos projets», a expliqué M. Bertière. Les NTIC offrent selon lui de nouvelles perspectives non seulement pour le produit fini (bureau, appartement, maison), mais aussi dans les phases de suivi du chantier, pour la sécurité des personnels, et lors de la vente, de la gérance et de l'entretien. La plupart des nouveaux immeubles d'habitations ou de bureaux construits à Tokyo sont tous équipés des dernières innovations technologiques pour la sécurité (détecteurs d'incendie et vidéophones dans les appartements, serrures électroniques, systèmes antisismiques, alarmes et télésurveillance) et le confort (ascenseurs rapides, éclairages automatiques dans les pièces, connexion internet par fibre optique, consignes électroniques pour les plis volumineux).

Enfin, M. Bertière s'est dit impressionné par la propreté des chantiers nippons, par le soin apporté à la sécurité et au respect de l'environnement, ainsi que par la qualité des techniques de construction et des matériaux employés. «Les architectes japonais sont à la mode en France et nous espérons travailler avec eux», a conclu M. Bertière, tout en précisant que Bouygues Immobilier n'a pas l'intention de venir affronter les Japonais sur leur terrain.

avec Karyn Poupée de l'AFP
 
1 - 1 of 1 Posts
Top