SkyscraperCity banner
1 - 20 of 45 Posts

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Thread dédiées aux interconnections électriques internationales et aux lignes à haute tensions.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #2 ·
Connexion électrique

Le directeur général de l'ONE, Ali Fassi Fihri, a souligné que le Maroc et la BID joueront un rôle crucial dans le projet de connexion de la Mauritanie et du Sénégal avec le réseau qui relie déjà le Maroc, la Tunisie, l'Algérie et l'Europe. A noter que l'ONE s'est positionné comme acteur important sur le marché de l'électricité en Afrique, et ce grâce d'une part aux interconnexions dont il dispose avec les pays voisins, qui jouent leur rôle dans la stabilisation et l'équilibre des réseaux tant maghrébins qu'européens et, d'autre part, au savoir-faire qu'il a cumulé à travers ses expériences de planification, d'exploitation, de maintenance et d'électrification rurale.
Son savoir-faire, fruit de plus de quarante-cinq ans d'expérience, lui a permis de gagner la confiance de ses partenaires au Maroc et de nombre d'entreprises étrangères d'électricité.

...

Par Abdelwahed Rmiche | LE MATIN
http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=110&id=142382
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #4 ·
LA : L’interconnexion électrique avec l’Europe est une réalité. Quid de l’Afrique ?

AB : Comme je vous le disais tantôt, le Maroc a une position géostratégique qui lui permet d’être un acteur dans la région, de par sa proximité avec l’Europe. Nous avons avec l’Espagne deux lignes à une capacité de 1400 MW. Une troisième ligne est en étude. Avec l’Algérie, l’interconnexion a été renforcée avec une troisième ligne, qui a permis de faire passer la capacité à 1400 MW à la fin 2009. Avec l’Afrique subsaharienne, nous envisageons de pousser plus loin la coopération, comme avec la Mauritanie, avec laquelle une interconnexion nous permettrait d’atteindre beaucoup de pays.
http://www.lesafriques.com/maroc-em...gie-et-de-l-eau.html?Itemid=365?article=26497
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Maroc-Algérie : le courant passe​

29/09/2009

. Mise sous tension de l’interconnexion électrique.

· Une capacité de 1.000 mégawatts dans les deux sens

· Une interconnexion de 400 kV reliant le Maroc à la frontière algéro-tunisienne





L’interconnexion électrique entre l’Algérie et le Maroc est effective depuis mardi 29 septembre. Les efforts conjugués des équipes des sociétés du Groupe Sonelgaz et de l'ONE ont abouti à la mise sous tension de l'interconnexion électrique entre l'Algérie et le Royaume rendant possible le transport de grandes quantités d'énergies dans les deux sens.
Cette nouvelle interconnexion permet de faciliter les échanges électriques en renforçant davantage la sécurité du système électrique et en sécurisant l'approvisionnement en énergie des deux pays.

A ce propos, l’accord prévoit le transport dans les deux sens d'une capacité de 1.000 mégawatts à travers une interconnexion de 400 kV, une 3e ligne reliant Bourdim dans le nord du Maroc à Hassi Ameur à la frontière algéro-tunisienne.Alger et Rabat ont également signé un second accord par lequel ils se sont engagés à se secourir mutuellement en cas de panne de l'un des deux réseaux.

«Si un des deux pays vient à manquer d'électricité, en cas de canicule, d'arrêt de centrales ou d'un problème technique, l'autre pays aidera à compenser les pertes de courant», a précisé Sonelgaz. Le ministre algérien de l'Energie Chakib Khelil a indiqué de son côté que les interconnexions électriques entre les pays du Maghreb devraient être achevées en 2010.

Ceci dit, les interconnexions électriques entre l'Algérie et le Maroc constituent un dispositif très puissant pour remédier aux dysfonctionnements électriques et prévenir tous les risques ou menaces de déficits énergétiques. Elles permettent également de gérer avec plus d'efficacité les risques liés à l'exploitation des parcs de production et des réseaux de transport de l'électricité et assurent ainsi une meilleure sécurité au réseau maghrébin.
L'economiste sur : http://www.wladbladi.com/forum/info-bled/88534-maroc-algerie-courant-passe.html
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #6 ·
Renforcement des interconnexions avec les pays voisins


Ce renforcement a consisté à doubler la capacité de transit de l'interconnexion électrique entre le Maroc et l'Espagne de 700MW à 1400MW et d'augmenter celle de l'Algérie de 400MW à plus de 1700 MW.

L'interconnexion Maroc-Algérie a été renforcée par la construction d'une 3ème ligne en 400KV reliant le poste de Bourdim au Maroc à Hassi Ameur en Algérie, mise en service en Octobre 2009.

Cette liaison vient renforcer les deux interconnexions 225 kV déjà existantes entre les deux systèmes électriques et permet d'augmenter les échanges énergétiques entre le Maroc et l'Algérie.

Quant à l'interconnexion Maroc-Espagne, elle a été renforcée par la pose d'un 2ème câble sous marin, reliant le poste de Mellousa au Maroc à Pinar Del Rey en Espagne.
http://www.one.org.ma/
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #7 ·
DÉVELOPPEMENT DES RÉSEAUX DE TRANSPORT​

Le réseau du transport THT a été renforcé par la mise en service des ouvrages qui revêtent un caractère stratégique pour le réseau National de Transport et ayant comme objectifs :

- le renforcement de l'alimentation de la région du Grand Casablanca ;

- l'amélioration de la sûreté de fonctionnement du système électrique par l'amélioration du plan de tension et la réduction des surcharges au niveau du réseau 225 kV de la Région Nord ;

- la réduction des pertes techniques au niveau des lignes 225 kV reliant le réseau Nord au Réseau Sud ;

- l'augmentation de la capacité d'échange électrique entre le Maroc et l'Espagne.


Ce programme a porté sur l'extension des lignes 400 kV, 225 kV et 60 kV et la mise en place d'une autoroute 400 kV s'étendant des postes frontaliers avec l'Espagne et l'Algérie jusque dans les régions du centre du pays couvrant les principales agglomérations urbaines.

Par ailleurs, d'importants travaux de réhabilitation, de maintenance et d'extension des réseaux THT et HT ont été réalisés au niveau des Directions Régionales Réseaux. D'autres travaux sont en cours de réalisation.
http://www.one.org.ma/
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #8 ·
Maroc-Espagne : Le 2°circuit d’interconnexion électrique critiqué​

07.03.2011

Alors que l’Espagne et le Maroc avaient déjà mis en place leur deuxième interconnexion électrique, le député européen Raul Romeva s'inquiète des conséquences écologiques de l'ouvrage. La commission européenne exige de connaître le détail des mesures correctives de compensation de l’impact environnemental mises en oeuvre par le gouvernement espagnol.

La Commission européenne demande des informations au gouvernement espagnol afin de vérifier qu'il a bien mis en place des mesures correctives pour compenser l'impact environnemental du deuxième circuit d'interconnexion électrique avec le Maroc. L'annonce a été faite par le commissaire à l'environnement, Janez Potocnik, en réponse à une question du député européen du parti gauche espagnol, Iniciativa per Catalunya Verds (ICV), Raul Romeva, rapporte Europa Press. Selon M. Romeva, les autorités espagnoles n’ont pas réalisé toutes les mesures prises après l'approbation du deuxième circuit de l’interconnexion électrique, à 400 kW, entre l’Espagne et le Maroc.

Il ressort du rapport du député européen ICV que l’Espagne n’a pas procédé à l’acquisition de terres d'importance écologique pour améliorer le parc naturel Estrecho. Elle n'a pas non plus mis fin aux actions de conservation des espèces envahissantes des rivières et des cours d'eau côtiers de la moitié sud de la province de Cadix. La construction d'égouts pour éviter les rejets dans la zone de réserve marine du parc n’a pas été réalisée.

En réponse, le commissaire européen à l'environnement assure que « la Commission s’adressera aux autorités espagnoles pour obtenir des renseignements à jour sur l'application de mesures compensatoires ». Une enquête sur ce projet a déjà été réalisée par l'exécutif européen. Elle concluait que l’Espagne ne violait pas la législation environnementale européenne puisque une évaluation de l'impact avait déjà été faite et que des mesures correctives avaient été prises.

Le deuxième circuit d’interconnexion électrique entre le Maroc et l’UE a vu le jour après la saturation du premier. Avec un budget de 115 millions d'euros, il est financé à hauteur de 50% par le géant espagnol de l’électricité, Red Eléctrica et l'Office National de l'Électricité. Il consiste en la mise en place de câbles reliant les deux pays : trois câbles souterrains de 2,05 km en Espagne et de 0,25 km au Maroc, trois câbles sous-marins d'environ 29 km et l'extension des stations terminales de Tarifa et de Fardioua.

Ristel Edimo
Copyright Yabiladi.com
http://www.yabiladi.com/articles/de...uit-d-interconnexion-electrique-critique.html
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #14 ·
...

Interconnexion Maroc-Algérie : secours mutuel en cas de déficit


Outre l’interconnexion Maroc-Espagne, il existe une autre, plus ancienne, entre l’Algérie et le Maroc. Celle-ci a été renforcée en 2009, passant de 220 KV à 400 KV, ce qui permet d’échanger des quantités plus grandes d’électricité à travers un réseau sécurisé.

Grâce à cette interconnexion, les deux opérateurs nationaux, l’ONE pour le Maroc et Sonelgaz pour l’Algérie, peuvent et doivent se secourir mutuellement et instantanément en cas de défaillance ou de déficit chez l’un ou l’autre. C’est ce qu’ils font d’ailleurs, et parfois de façon régulière.

Les échanges peuvent aussi être programmés lorsqu’il s’agit pour l’une ou l’autre des deux parties de procéder à la maintenance d’une centrale, donc à sa mise à l’arrêt.


Salah Agueniou. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-08-02
17-de-l-electricite-consommee-au-maroc-provient-des-importations-d-espagne-22933
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #15 ·
Décembre 2010

Haute tension entre Agadir et Guelmim



Cegelec Maroc (division International du pôle Énergies) s’est vu attribuer le contrat de construction de la ligne à haute tension de 400 kV entre Agadir et Guelmim (200 km). Ces travaux sont réalisés dans le cadre d’un programme de renforcement de l’alimentation électrique du sud du pays. Ils seront réalisés en 20 mois.
Montant : 21 M€.
http://www.vinci.com/vinci.nsf/fr/nouveaux-contrats/pages/archives.htm

Presque finit.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #16 ·
Energie : Le Maroc et l'Espagne mettent en place un groupe de travail de haut niveau


Posté le jeudi, 04 octobre 2012


(www.infomediaire.ma) - Le Maroc et l'Espagne ont décidé la mise en place d'un groupe de travail de haut niveau chargé de définir les contours de leur coopération dans le domaine de l'énergie, a déclaré hier le ministre de l’énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Fouad Douiri. Ce groupe de travail aura pour mission "la rédaction d'un protocole d'accord qui fixera de manière précise les différents leviers de la coopération bilatérale notamment dans le domaine des énergies renouvelables, d'exportation de l'énergie, de l'efficacité énergétique et des économies des énergies", outre l'interconnexion des marchés, a précisé Douiri dans une déclaration à la presse à l'issue d'un entretien avec le ministre espagnol de l'Industrie, de l'énergie et du tourisme, José Manuel Soria. Il a, dans ce sens, rappelé que le Maroc oeuvre, dans le cadre du développement de son marché énergétique, au renforcement de la coopération et l'interconnexion avec son voisin espagnol dans le but de pouvoir exporter une partie de l'énergie verte qui sera produite par le royaume vers le marché européen. De son côté, le ministre espagnol a exprimé la disposition de son pays à promouvoir la coopération dans le domaine énergétique notamment les énergies renouvelables, secteur où le Maroc regorge d'importantes potentialités, soulignant que le groupe de travail créé par les 2 pays servira de cadre pour la concertation concernant "des questions fondamentales dans le domaine énergétiques".
http://www.infomediaire.ma/news/mar...-en-place-un-groupe-de-travail-de-haut-niveau
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #17 ·
L'Algérie s’oriente vers le renouvelable​



Le gouvernement algérien tente de développer les énergies renouvelables. Mais il se heurte à des difficultés techniques et commerciales.




ALGERIE. "L’Algérie veut des projets en partenariat mutuellement bénéfique dans le domaine des énergies renouvelables (EnR)", estimait le 4 novembre 2012 le PDG du groupe Sonelgaz, Noureddine Boutarfa, au cours des travaux de la conférence Algeria Future Energy. "L’Algérie est consciente que dans la phase actuelle, les coûts d’investissements en EnR restent rédhibitoires et constituent un frein à leur développement. C’est l’une des raisons pour laquelle la démarche par projet a laissé place à une approche qui s’appuie sur des programmes portés par l’État et faisant intervenir toutes les parties prenantes".

À l’horizon 2030, la part des renouvelables représentera près de 40% de la consommation en énergie électrique.

L’Algérie "veut développer une véritable industrie du solaire associée à un programme de formation et de capitalisation qui permettra, à terme, d’employer le génie local algérien et d’asseoir un savoir-faire efficient, notamment en matière d’engineering et de management de projets. Le programme EnR, pour les besoins d’électricité du marché national, permettra la création de plusieurs milliers d’emplois directs et indirects ", souligne Noureddine Boutarfa, en affirmant que viser un " taux d’intégration nationale de 80%".

Sonelgaz prévoit pour la période 2012-2022, des plans de développement des sociétés du Groupe pour un total de près de 80 mrds$.



. L’Algérie rencontre également "des difficultés d’ordre réglementaire pour accéder au marché européen, soumis à des dispositions rigides", estime le directeur général de la stratégie et de la prospective du groupe, Rabah Touileb, ajoutant que "l’article 9 de la directive européenne énergie-climat constitue Des obstacles pour accéder au marché européen


Toutefois, l’exportation d’électricité de l’Algérie vers l’Europe ne se fera pas avant 2020/2025 à cause des obstacles techniques et juridiques, notamment en matière de transport de réglementation relative à l’accès au marché communautaire européen.

Des interconnexions marines, coûteuses et compliquées à réaliser sont nécessaires pour renforcer la seule interconnexion électrique euro-maghrébine existante reliant l’Espagne et le Marocun obstacle majeur pour exporter les 10.000 MW destinés aux Européens dans le cadre de la stratégie nationale du développement des énergies renouvelables, à l’horizon 2030".

Ce programme prévoit la production de 22.000 MW d’origine renouvelables entre 2011 et 2030 dont 12.000 seront dédiés à couvrir la demande nationale en électricité et 10.000 MW à l’exportation.




Partage de risque entre exportateurs et importateurs



Le gar nécessite de lourds investissements. (photo Sonatrach)


Le ministre algérien de l'Énergie et des Mines, Youcef Yousfi, estime que "les coûts associés à l'industrie du gaz, notamment les non-conventionnels ou le GNL, seront autrement plus élevés (que ceux de l'industrie pétrolière). Exportateurs et importateurs devront nécessairement partager les risques et s'entendre à son développement harmonieux".

L'Algérie défend un " juste prix" du gaz, une condition minimale pour faire face aux énormes investissements nécessaires dans ce secteur. Selon le ministre, la consommation de gaz et de produits énergétiques dans le pays devrait plus que doubler: "La demande nationale (de gaz et de produits énergétiques) passera de 40 à plus de 80 millions de TEP à l'horizon 2030".

Le groupe Sonatrach va réaliser en 2014 son premier forage offshore. "Nous travaillons sur deux options pour réaliser ce forage en offshore, car si nous ne parvenons pas à trouver un partenaire nous travaillerons seul ", déclare Mohand Said Mala, directeur région nord de la division exploration de Sonatrach.

Les données sismiques offshore acquises l’année dernière concernent deux blocs d’exploration, dont un de 3.000 km2, situé entre Béjaïa et Annaba et un second entre Ténès (Chlef) et Mostaganem de 2000 km2. Ces mêmes données sismiques révèlent que les zones susceptibles de contenir des hydrocarbures sont situées entre 2.000 et 2.500 mètres de profondeur.


Amal Belkessam, à ALGER
http://www.econostrum.info/L-Algerie-s-oriente-vers-le-renouvelable_a12503.html
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #18 ·
Electricité : Une nouvelle ligne à 740 millions de dirhams au Maroc​

Posté le mercredi, 27 novembre 2013

(www.infomediaire.ma) - Dans le cadre du renforcement des ouvrages du réseau national de transport d’électricité, et en prévision de l’extension du réseau 400 KV vers le Sud du pays, l’ONEE - Branche Electricité - a procédé, à la mise en service d’une nouvelle ligne de 2 x 340 Km de longueur, reliant Agadir au Poste blindé de Tan Tan-Port, ce qui a permis une évolution très significative du réseau 400 kV, qui est passé de 1 693 km en fin 2012 à 2 671 km à date d’aujourd’hui. D’un coût global de 740 millions de dirhams, cette importante réalisation permettra, entre autres, de sécuriser l'alimentation électrique des provinces du sud, de faire face à la demande croissante en énergie électrique notamment au réseau du sud d’Agadir et enfin de contribuer à l'amélioration de la qualité de service offerte à la clientèle.
http://www.infomediaire.ma/news/mar...elle-ligne-à-740-millions-de-dirhams-au-maroc
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Discussion Starter · #19 ·
...

Que devient le projet d’interconnexion en matière d’énergie avec la Mauritanie et l’Afrique de l’Ouest ?

Pour ce projet, les études vont démarrer sous peu. Nous avons d’abord besoin d’étude technique de faisabilité. Déjà entre la Mauritanie et le Maroc, la volonté est là. C’est un projet très important pour les pays de l’Afrique de l’Ouest, amis du Maroc, parce que la plupart d’entre eux ont une capacité installée qui est très faible, ce qui représente un handicap.
http://www.challenge.ma/les-premiers-terminaux-gaziers-pour-2020-2021-38627/
 

·
Banned
Joined
·
1,914 Posts
MEDGRID VEUT DÉVELOPPER L'INTERCONNEXION AVEC L'UE



Avec le plan solaire qui vient de réunir près de 20 milliards de dirhams de financement, l’offre marocaine est bien crédible. Le conglomérat Medgrid entend développer une interconnexion avec le Maroc en investissant jusqu’à 900 millions d’euros.

Pour André Merlin, PDG de Medgrid, le Maroc est une bouée de sauvetage énergétique pour l’Union Européenne. Il s’exprimait lors des rencontres organisées par le Parlement européen à Bruxelles. Sa société Medgrid développe justement des projets d’interconnexion électrique entre les pays du nord et ceux du sud de la Méditerranée.Le PDG a expliqué que "l’intérêt est d’exporter, vers des pays comme le Maroc, l’électricité conventionnelle produite en Europe, tout en important des énergies renouvelables des pays du Sud". Chacun de ces projets nécessite un investissement compris entre 300 et 900 millions d’euros et pourrait être rentable à l’horizon 2020,, selon une dépêche du Parlement Européen. Ces projets sont déjà listés par la commission de l’énergie de l’Union européenne. Néanmoins, André Merlin affirme attendre le financement de l’UE.
Il convient de rappeler qu’il existe déjà une interconnexion électrique entre l’Espagne et le Maroc. "Dans le cadre du développement de ce réseau avec l’Espagne, l’ONEE–Branche Electricité, en coordination avec l’opérateur réseaux espagnol «Red Electrica de España», a échangé des données permettant d’étudier la faisabilité du projet de renforcement de l’interconnexion Maroc–Espagne afin d’augmenter la capacité de transit entre les deux pays à 2 100 MW", souligne-t-on dans le rapport d’activité de l’ONEE.
Selon le même rapport, le Maroc ambitionne, à travers les interconnections, d’intégrer pleinement son marché de l’énergie à celui de l’UE, notamment pour l’électricité.
Aujourd’hui, le projet Solaire marocain a réuni près de 20 milliards de dirhams pour sa réalisation. Ce n’est donc plus une simple volonté du Royaume de faire du pays un hub de l’énergie verte. L’offre marocaine sera disponible dans les années à venir.
http://www.le360.ma/fr/economie/energie-medgrid-veut-developper-linterconnexion-avec-lue-29075
 
1 - 20 of 45 Posts
Top