Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 26 Posts

·
Moderator
Joined
·
30,159 Posts
Discussion Starter · #1 ·
First wind farm in Algeria attributed to CEGELEC
http://www.ennaharonline.com/en/economy/5380.html



ALGIERS- The draft of the first wind farm planned in southern Algeria, Adrar, was awarded Monday to French consortium CEGELEC.

According to APS, Cegelec was chosen following an international tender by the Company's engineering Electricity and Gas (CEEG), a subsidiary of Sonelgaz, for the total cost of Investment and of KW/hour of electricity produced.

In its commercial, CEGELEC proposed an investment of 2.21 billion dinars (22 million euros) and a cost per Kw/h of 7.257 dinars.

Covering 30 hectares, the site of the wind farm is located in Kabertene, 73 km north of the city of Adrar.

The farm with a capacity of 10MW will be operational in 2012.

This is the third tender for this project, wind power, reported for the first time in 2007.

Commission bid opening and award of contracts (COPAM) had provisionally awarded the contract in January 2010 to the French group Vergnet who offered the lowest price of kw/h.

According to Sonelgaz, after verification and review of the offer, COPAM has decided to cancel the tender "considering the price offered excessive."

"The revised draft for the third time allowed us to realize a gain of 30% over its cost," said the CEEG CEO Mohamed Arkab to the press.

New criteria were introduced in the specification including the obligation to entrust the exclusive manufacturer of the achievement of civil engineering, acquiring certain equipment and components assembly and transport companies in Algeria, he said.

Le consortium algéro-français CEGELEC construira la première ferme éolienne
http://www.econostrum.info/Le-conso...ira-la-premiere-ferme-eolienne_a4043.html?com



ALGERIE. La première ferme éolienne algérienne sera construite à Kabertene, à 73 km au nord d’Adrar, une ville située au centre du Sahara.

D’une superficie de 30 ha, elle sera dotée d’une puissance de 10 MW.

Ce projet a été provisoirement attribué, le 13 décembre 2010, au groupe algéro-français CEGELEC qui présentait la meilleure offre en matière de coût total de l’investissement comme de coût du KW/h de l’énergie électrique.

Le montant de l’investissement proposé par le consortium mixte est de 2,21 mds DZD (22,6 M €) alors que le coût du Kw/h est de 7,25 DZD (0,073 €).

C’est la Compagnie de l’engineering de l’électricité et du gaz (CEEG), filiale du groupe public Sonelgaz qui a retenu CEGELEC. Les autres candidats ayant répondu à l’avis d’appel d’offre international étaient l’Espagnol Comsa Emte, le consortium chinois CECI/CGC et le Français Vergnet.

CEGELEC devra se conformer au cahier des charges qui attribue en exclusivité la réalisation du génie civil, les travaux de montage et le transport à des entreprises algériennes.
 

·
ça urge
Joined
·
7,195 Posts
Parc éolien de Kabertene, Algérie

Généralités

* Nom du champ : Kabertene
* Pays : Algérie
* Puissance nominale totale installée : 14 MW
* Production annuelle estimée : 35 GW.h (pour équivalent pleine charge de 2500 heures/an)

Détails

* Machine(s) Vensys (modèle non disponible)
* Puissance nominale totale : 14000 kW
* En construction
 

·
ça urge
Joined
·
7,195 Posts
Réalisation des travaux de génie civil de la ferme éolienne d’une puissance totale de 10Mw à KABERTENE

Mardi 7 juin 2011
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de la Réglementation des Marchés applicables aux sociétés du groupes SONELGAZ, la Compagnie de l’Engineering de l’Electricité et du Gaz " CEEG Spa " Direction Engineering Moyens de Production informe les soumissionnaires ayant participé à la consultation Nationale Restreinte des entreprises pré qualifiées n°01/KDM/2011, relatif à la réalisation des travaux de génie civil de la ferme éolienne d’une puissance totale de 10Mw à KABERTENE WILAYA D’ADRAR.

qu’après ouverture et évaluation des offres financiers publique du 23/05/2011, le marché a été attribué provisoirement au soumissionnaire ci-après :

SNC ENELIB

L’attribution provisoire s’est effectuée sur la base de l’évaluation suivante :

Délai : 16 Mois Montant de l’offre en TTC Partie dinars : 268 882 415,10 DA Critères de choix : Cout moyen le moins disant

Les soumissionnaires qui contestent le choix opéré par le service contractant peuvent introduire un recours dans les sept (07) jours comptés à partir de la date de la première publication de l’avis d’attribution provisoire, auprès du Président de la Commission d’Examen des Cahiers des Charges et des Marches du service contractant domiciliée à l’adresse suivante :

Compagnie de l’Engineering de l’Electricité et du Gaz Direction juridique et réglementation des marches Sis au 2eme étage Immeuble 700 Bureaux, RN N° 38, Gué de Constantine - ALGER Tel : 213 21 83 84 00- Fax 213 21 83 95 01

Date d’échéance : 14-06-2011
Source : Baosem/CDER
 

·
Moderator
Joined
·
30,159 Posts
Discussion Starter · #6 ·
Posté par gms

ADAR: L'électricité éolienne arrive


La pose de la première pierre pour la réalisation de la ferme éolienne d'Adrar a été effectuée dimanche dernier par le wali d'Adrar M. Sassi Ahmed Abdelhafid à Kaberten, 80 km au nord de la capitale du Touat. La cérémonie s'est déroulée en présence des responsables de la société Sonelgaz et la société française chargée de la concrétisation du projet. Il est à souligner qu'une présentation du projet a été faite sur place par la directrice de la compagnie de l'engineering de l'électricité et du gaz, une compagnie filiale de la Sonelgaz qui pilote ce grand projet dont l'impact sur le plan écologique n'est pas à démontrer. Lors de la présentation de l'exposé, le cheminement de cette opération a été rappelé, depuis le lancement de l'avis de l'appel d'offres international jusqu'au choix du constructeur chargé actuellement de sa réalisation. Le site de Kaberten est composé de 12 éoliennes d'une puissance cumulée de quelque 10,2 MW. S'agissant du choix de l'entreprise, il est à signaler que l'opérateur retenu par les pouvoirs publics, l'entreprise française en l'occurrence, l'a été à la suite de l'ouverture des plis commerciaux le 13 décembre 2010. L'entreprise française est chargée pour la matérialisation de cette opération selon le principe du transfert de technologie, avec une enveloppe de 13.012.927 euros et 559.558.140 DA, à raison 8,05 DA le kilowatt. La puissance cumulée sera de 34 GWh pour un intervalle de vitesse de 8,5m/s à 16m/s, une puissance qui sera injectée dans le réseau électrique. Les éoliennes qui seront installées sont de type G52 avec une hauteur de 50 m, chaque éolienne fournit une puissance de 850 KW. Le projet selon les responsables de la filiale Sonelgaz a pour objet l'expérimentation du comportement de certains types d'équipements, l'acquisition de l'ingénierie dans ce domaine et un transfert de technologie pour d'autres projets dans le cadre de la politique algérienne dans le domaine des énergies renouvelables. Un délai de réalisation de 18 mois a été accordé au constructeur, alors que la réception provisoire de cette ferme éolienne est prévue au mois de novembre 2012. Une surface de 50 hectares a été réservée par la wilaya d'Adrar pour ce projet pilote dont la réalisation permettra la maîtrise de la technologie. Il est souligner dans ce contexte que la deuxième phase concernera les wilayas de Tindouf et de Bechar connues par un régime de vent qui favorise l'utilisation.

Source : Q-O
 

·
Registered
Joined
·
22,420 Posts
On peut donc dire under construction maintenant que la première pierre a été posée
 

·
ça urge
Joined
·
7,195 Posts
Il y a du changement, apparemmment ils ont ajouté une 2nd phase au projet et c'est CEEG qui s'en occupe tout seule cette fois avec des turbines espagnoles, il est annoncé que la première phase est opérationnelle :

Nom du champ : Kabertene
Pays : Algérie
Puissance nominale totale : 24 MW
Production annuelle estimée : 60 GW.h (pour équivalent pleine charge de 2 500 heures/an)
Détails

Partie 1 :
Commune : Adrar
Machine(s) Vensys
Puissance nominale totale : 14 000 kW
Opérationnel :?
Parc onshore
Développeur : Cegelec

Partie 2 :
Commune : Adrar
12 machine(s) Gamesa G52/850 (puissance de 850 kW, diamètre de 52 m)
Puissance nominale totale : 10 200 kW
En construction
Parc onshore
Développeur : CEEG


Mise à jour de cette fiche : 05/2012
http://www.thewindpower.net/windfarm_fr_17053_kabertene.php

Je ne comprend pas pourquoi y a pas eu d'annonce officiel

Les turbines sont fournies par Gamesa (ES) :

While strengthening sales in regions with considerable wind potential, the company also entered new markets, registering its first sales in New Zealand, Algeria and Azerbaijan.
Gamesa

Nom de l'aérogénérateur : G52/850
Puissance nonimale : 850 kW
Diamètre de rotor : 52 m
Modèle disponible à la vente
Classe de vent : IEC Ia
Non compatible offshore

 

·
Registered
Joined
·
5,596 Posts
By:www.windpowermonthly.com
Algeria's first wind farm comes online
15 November 2013 , Be the first to comment

ALGERIA: Construction of Algeria's first pilot wind power project, a 10MW facility at Adrar in the southern desert, has been completed, with the installation of 12 Gamesa 850kW turbines.


Commissioning was slated for December but is likely to delayed for reasons "outside their control":lol:, the company said.

French electrical-engineering company Cegelec built the Adrar plant for state utility Sonelgaz. It was originally due to come online in 2012, but the political situation caused various delays.

Following an initial pilot phase, Algeria aims to generate 40% of its electricity from renewable sources in 2030, including 2GW of wind.

Adrar marks the installation of Gamesa's 10,000th best-selling 850kW turbine since the first one went up at La Plana in Spain in 2001.

The company says it has now supplied the turbine to 537 facilities in 20 countries for close to 120 customers, with a total capacity of 8.5GW.
 

·
Registered
Joined
·
22,420 Posts
Mise en service de six éoliennes à Adrar (SPE)

ALGER - Six éoliennes d'une puissance unitaire de 850 KW chacune, installées dans la ferme éolienne de Kabertene (Adrar) ont été mises en service le 8 juin dernier, a annoncé dimanche la Société algérienne de production de l'électricité (SPE).

Une puissance de 3 MW a été injectée sur le réseau moyen tension de distribution à ce jour, a précisé dans un communiqué la SPE, une filiale du groupe Sonelgaz.

La société prévoit aussi la mise en service "progressive" de six autres éoliennes installées dans la ferme de Kabertene "durant l'été 2014", ce qui portera à 12 le nombre total des éoliennes sur ce site, renforçant ainsi le parc national déjà existant.

La société souligne à cette occasion que la ferme éolienne de Kabertene inaugure "une nouvelle ère" dans le domaine des énergies renouvelables.
APS
 
  • Like
Reactions: bidonv

·
Registered
Joined
·
22,420 Posts
Inauguration officielle

Mise en service de la ferme éolienne d’Adrar


ADRAR - Le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, a procédé jeudi à la mise en service de la ferme éolienne d’Adrar qui dispose désormais d’une capacité de 10 mégawatts (MW).

Première du genre à l’échelle nationale, cette nouvelle centrale de production d’électricité est implantée sur une superficie de 30 hectares dans la zone de Kabertène à 72 km au nord du chef-lieu de la wilaya d’Adrar.

Cette ferme pilote est constituée de 12 éoliennes d’une puissance unitaire de 0.85MW chacune et dont l’énergie produite sera évacuée vers le poste 220/30KV situé dans la même localité.

D’un coût global de 2,8 milliards de dinars, la ferme éolienne de Kabertène a été réalisée par le consortium algéro-français CEGELEC en partenariat avec un groupement composé de sociétés filiales de Sonelgaz.
APS
 
  • Like
Reactions: bidonv

·
Registered
Joined
·
679 Posts
L'Algérie inaugure sa première ferme éolienne de 10 mégawatts à Adrar

Après plus d’une année de retard, l’Algérie a mis en service sa première ferme éolienne d’une capacité de de 10 mégawatts. Ce retard illustre bien un secteur qui n’arrive pas à décoller malgré un énorme potentiel et une énergie produite à des prix concurrentiels.

C’est aujourd’hui que la ferme éolienne d’Adrar, qui doit servir de projet pilote pour le plan éolien du gouvernement de 420 MW à l’horizon 2024, a été mise en service par le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi.

Constituée de 12 éoliennes d’une puissance unitaire de 0.85MW chacune (pour une capacité globale de de 10 mégawatts), la ferme éolienne d’Adrar, implantée sur une superficie de 30 hectares dans la zone de Kabertène à 72 km au nord du chef-lieu de la wilaya, a nécessité près de 32 mois travaux. Entamés en octobre 2011, les travaux de réalisation de la ferme éolienne d’Adrar confiés au consortium algéro-français CEGELEC en partenariat avec un groupement composé de sociétés filiales de Sonelgaz, ETTERKIB et INERGA, en l’occurrence pour un coût global de 2,8 milliards de dinars devaient être achevés au deuxième trimestre de l’année 2013.

Première du genre à l’échelle nationale, cette nouvelle centrale de production d’électricité fait partie d’un vaste plan de projets de génération de 22 GW, d’énergie renouvelable à l’horizon 2030 dont 1,7 GW en éolien.

Mais dans le plan énergie du gouvernement, la part belle revient aux énergies fossiles, illustrées ces derniers jours par l'annonce du lancement des forages pour l’exploration des gaz de schiste dans le sud algérien.

En matière d’énergie renouvelables, le plan du gouvernement accuse un énorme retard. Le plan lancé en 2011 devrait être réalisé en trois phases. La première (2011-2013), consacrée aux études et au lancement de projets pilotes ; la seconde (2014-2015), à la réalisation des premières installations, et la troisième (2016-2020), au lancement de l’industrie à grande échelle.

Un énorme potentiel

A ce rythme, la production à grande échelle ne peut intervenir qu’après 2020. Et cela concerne davantage l’éolien, relégué au second plan malgré un pénitentiel très important.

Une étude du consortium industriel pour l’électricité des déserts (DII), le promoteur du projet Desrtec, estime que l’Algérie dispose d’un potentiel énorme en énergie éolienne. Dans son analyse, DII met en exergue des conditions météorologiques particulièrement propices au développement de l’éolien terrestre, avec une vitesse des vents atteignant les 10 m/s à une hauteur de 50 m sur certains sites.

Associées à de conditions favorables de financement au niveau local, « il est possible d’obtenir un coût moyen actualisé du kWh (LCOE) éolien en Algérie se situant entre 6,5 centimes d'euro au kilowatt/heure (ct€/kWh) et 8,5 ct€/kWh », en incluant les coûts de transport pour une exportation de l’électricité de l'Algérie vers l'Italie via une ligne CCHT. « On obtient ainsi un coût se situant entre 9 ct€/kWh et 10 ct€/kWh », précise l’étude qui estime que « les parcs éoliens algériens pourraient être compétitifs par rapport aux prix du marché de gros italien en 2015 ».
Source : maghrebemergent.com
 
1 - 20 of 26 Posts
Top