SkyscraperCity banner

1 - 20 of 1047 Posts

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #1 (Edited by Moderator)
Kabylie


Présentation :

Administration :

Statut politique : Région historique et ethnolinguistique d'Algérie

Capitale : Béjaïa (sud-est), Tizi-Ouzou (nord-ouest)

Gouvernement : Sans unité administrative

Wilayas : Béjaïa, Tizi-Ouzou, Bouira, Boumerdès, Bordj-Bou-Arreridj, Jijel, Sétif[2


Géographie

Superficie : 25 257 km2

Démographie


Population (1998) : 5 682 520 hab.

Densité : 225 hab./km2

Langue(s) : Kabyle
Arabe algérien (algérois), bougiote
, djidjélien , autres variantes..
Français (usages savants, médias[6])
Arabe littéral (école, institutions[7])


Autres

Fuseau horaire : UTC +1
Hymne : Kker a mmi-s umaziɣ
(Debout fils d'Amazigh)
Devise : A nerrez wala a neknu
(Plutôt briser que plier)


Carte de la Kabylie :



Drapeau de la Kabylie




Introduction :

La Kabylie est une région historique et ethnolinguistique fortement homogène située dans le nord de l'Algérie, à l'est d'Alger. Terre de montagnes densément peuplées, elle est entourée de plaines littorales à l'ouest et à l'est, au nord par la Méditerranée et au sud par les Hauts Plateaux. Dénuée d'existence administrative globale, elle tient son nom des Kabyles, population berbère dont elle est le foyer.

Ses habitants berbérophones la nomment en kabyle Tamurt n Leqbayel (en tifinagh 2D5C.png2D30.png2D4E.png2D53.png2D54.png2D5C.png 2D4F.png 2D4D.png2D3B.png2D47.png2D31.png2D30.png2D62.png2D3B.png2D4D.png), « Pays des Kabyles ». Les arabophones l'appellent بَلَد القبائل (prononcé [blæd ləqbæyəl] en arabe algérien), littéralement « Pays des Tribus ».


Un peu d'histoire :

En français, Kabylie dérive de Kabyle, dont l'étymologie la plus courante fait une déformation de l'arabe qabā'il, pluriel de qabila (القبيلة), « tribu ». Au sens premier, les Kabyles seraient donc simplement les « gens des tribus ». Dans l'histoire précoloniale de l'Afrique du Nord, la tribu est la forme d'organisation sociale qui s'est maintenue contre ou malgré toutes les tentatives de soumission des États makhzen émergents. Les officiers français, successeurs du makhzen turc, se sont d'abord servi du terme pour distinguer moins une ethnie ou une région spécifiques qu'un type d'adversaire particulièrement opiniâtre : le montagnard. Mais le mot fut aussi employé pour désigner de façon plus spécifique les seuls montagnards berbérophones ou encore, plus généralement, tous les Berbères sédentaires, voire tous les sédentaires d'Afrique du Nord.
Initialement la dénomination Kabylie, au singulier ou au pluriel, était appliquée à toutes les régions peuplées de Kabyles, à tous les sens de ce terme, et avait donc la même élasticité que lui. Mais elle prit à partir du milieu du XIXe siècle une signification plus précise, pour être progressivement réservée à l'ensemble d'un seul tenant que forment les montagnes telliennes entre Alger et Constantine, autour des massifs du Djurdjura et des Babors. Le mot Kabyle se vit à son tour redéfini pour ne plus s'appliquer qu'à la population habitant ou originaire de la région ainsi circonscrite, qui était encore presque entièrement berbérophone. L'espace alors délimité sur cette double base géographique et humaine recoupe de nombreuses circonscriptions de l'Algérie contemporaine : la totalité des wilayas de Tizi-Ouzou (Tizzi Wezzu) et Béjaïa (Bgayet), une grande partie de celle de Bouira (Tubiret), une part aussi de celles de Boumerdès (Bumerdas), Bordj-Bou-Arreridj (Burdj Bu Arreridj), Sétif (Stif) et Jijel, ainsi que des marges de celles de M'Sila (Tamsilt), Mila, Constantine (Qsemṭina) et Skikda.
Avec la progression de l'arabisation, l'usage tendit à faire sortir du périmètre d'application du terme les franges les plus arabisées de la Kabylie « historique ». Chez les Kabyles des années 1950 déjà, le mot Aqbayli, bien que sans traduction territoriale rigoureuse, renvoyait grossièrement à l'espace compris entre Thenia à l'ouest, Sétif et Jijel à l'est. Dans le même sens, les cartes en circulation dans la mouvance régionaliste contemporaine se cantonnent à l'intérieur du cadre des sept wilayas de Béjaïa, Tizi-Ouzou, Boumerdès, Bouira, Bord-Bou-Arreridj, Sétif et Jijel. Dans une acception minimaliste, la Kabylie est parfois simplement assimilée à sa partie nord-occidentale, la Grande Kabylie, étendue jusqu'à l'ouest de Béjaïa pour englober la majeure partie de l'aire kabylophone actuelle.

Infos de base :

Grande Kabylie :

La Grande Kabylie correspond au territoire que les anciens Kabyles nommaient Tamawya taqbaylit (ou Tamawya), la « Fédération kabyle ». Elle se distingue par son altitude de la Petite Kabylie, au sud-est, et de la Basse Kabylie, à l'ouest, et s'étend du nord au sud de la côte méditerranéenne jusqu'aux crêtes du Djurdjura. Trois ensembles montagneux en occupent la plus grande part :

* au nord, jusqu'à la mer, et à l'est, les hauts massifs boisés de la Kabylie maritime, qui culmine au mont Tamgout (1278 m), et de l'Akfadou, qui marque le début de la Petite Kabylie ;
* au sud, la chaîne calcaire du Djurdjura, surplombant au nord-ouest la dépression Draa El Mizan-Ouadhia, au sud la vallée de l'oued Sahel-Soummam, et culminant au Lalla-Khadîdja (ou Tamgut Aâlayen ; 2308 m) dans la commune de saharidj bouira, plus haut sommet de tout l'Atlas tellien ;
* entre les deux, bordées au nord par le bassin du Sebaou, jouxtant le Djurdjura au sud-est, profondément entaillées par de nombreuses gorges, les montagnes anciennes du massif Agawa, le plus densément peuplé, avec huit cents mètres d'altitude moyenne[19],[20]. C'est là que se trouvent Tizi-Ouzou, fondée à l'époque coloniale et appelée autrefois « le village », aujourd'hui principale ville de Grande Kabylie ; ainsi que Larbaâ Nath Irathen, centre urbain le plus élevé de la région, à environ mille mètres d'altitude, et la moitié de la wilaya de Bouira à savoir : Lakhdaria (ex Palestro), Kadiria, Bouira, Haizer, Bechloul, M'chedallah, c'est-à-dire la grande kabylie (l'ancien département de grande kabylie est limité par les wilayates Béjaïa au niveau de Aghbalou, Chorfa et une partie de Taourirt dans la wilaya de Bouira, et BBA au niveau d'une partie de Taourirt, Ahnif, Ahl El Ksar, et par la wilaya de Titri Media actuellement.
Les expressions de Haute Kabylie ou de Kabylie du Djurdjura sont souvent employées comme synonymes de Grande Kabylie, parfois aussi pour désigner plus spécifiquement la partie située au sud du Sebaou.

Petite Kabylie :

La Petite Kabylie gravite quant à elle autour de Béjaïa (anciennement Bougie), l'antique Saldae, la plus grande ville de Kabylie, surnommée par les Kabyles Bgayet n Lejdud, « Bougie des Ancêtres ». Son territoire reprend en partie les contours de l'ancienne province de Bougie, décrite par Ibn Khaldoun. Elle englobe la vallée de la Soummam jusqu'à la côte et se poursuit par la « Corniche kabyle », qui surplombe la Méditerranée entre Béjaïa et Jijel. Plus au nord, elle s'étend sur les versants du Djurdjura oriental et de l'Akfadou (point culminant à 1623 m). Elle se prolonge vers le sud jusqu'à la chaîne des Bibans et vers l'est par celle des Babors, dont le mont éponyme est le plus haut sommet de la sous-région (2004 m). Les définitions les plus larges y incluent le massif de Collo, voire les montagnes qui bordent la plaine d'Annaba. En superficie, la Petite Kabylie n'est pas plus « petite » que la Grande, elle est même beaucoup plus étendue si on ne la limite pas à la wilaya de Béjaïa. Mais elle est morcelée par le relief, au point qu'on préfère souvent y voir plusieurs « Kabylies » : Kabylie de la Soummam (parfois rattachée, au moins pour son versant nord, à la Grande Kabylie), Kabylie des Babors (parfois considérée comme « la » Petite Kabylie stricto sensu), Kabylie de Collo, Kabylie orientale.
 
  • Like
Reactions: Volher

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #2
Voila ça fait longtemps que je voulait créer ce thread cela me tenait vraiment a cœur que la Kabylie soit plus représenter sur SCCA mais je ne trouvait jamais le temps adéquat pour le faire tout simplement parce qu'il n'existe pas de temps adéquat enfin bref ce qui est important c'est qu'il soit enfin créer et je vous invites a participer sur ce thread en postant différentes news photos vidéos .....ect bref tout ce qui est en relation avec la région.

et Vive la Kabylie !! :rock::nocrook::cheers: :lol:
 

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #3
La plus représentative :

(Le village, Les hauteurs, La montagne)

 

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #4


 

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #5
 

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #7
Tala Guilef







 

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #8

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #9
Tizi Mellal (Le col blanc)







 

·
Algerian Citizen
Joined
·
5,063 Posts

·
Kabylian user
Joined
·
6,469 Posts
Discussion Starter #12 (Edited)
Je ne savait pas que Jijel et Sétif et BBA étaient des villes kabyles!!!
Pour Jijel et BBA tous le monde le sait c'est bien connue (un petit tour par ces villes et tu verra que presque tous les commerce sont tenu par des kabyles) conte a Setif je pense que la population kabyle a beaucoup reculer durant ces dernières décennies mais il en reste comme même une certaine partie (exemple le mari de ma tante est un kabyle de Sétif...)
 

·
Moderator
Joined
·
28,348 Posts
Je ne savait pas que Jijel et Sétif et BBA étaient des villes kabyles!!!
Eh bien si. De l'Est d'Alger (Boumerdes) et les provinces du Nord-Est de l'Algérie jusqu'à Constantine sont kabyles. Sauf que les populations ne le parlent presque plus dans certaines régions à cause de l'arabisation. Aujourd'hui, la langue est surtout pratiquée dans les provinces de Béjaïa, Tizi-Ouzou, Bouira et un peu Boumerdes.
 

·
الجزائر
Joined
·
5,322 Posts
Eh bien si. De l'Est d'Alger (Boumerdes) et les provinces du Nord-Est de l'Algérie jusqu'à Constantine sont kabyles. Sauf que les populations ne le parlent presque plus dans certaines régions à cause de l'arabisation. Aujourd'hui, la langue est surtout pratiquée dans les provinces de Béjaïa, Tizi-Ouzou, Bouira et un peu Boumerdes.
Mila aussi ????
et c'est quoi la difference entre qbayel el حdhra (Les Jijeliens) et qbayel nighass (les Béjaouis) ???
 

·
Moderator
Joined
·
28,348 Posts
Mila aussi ????
et c'est quoi la difference entre qbayel el حdhra (Les Jijeliens) et qbayel nighass (les Béjaouis) ???
Mila aussi, étant donné qu'elle est bordée par Jijel et Constantine.

Après quelques recherches, il semblerait que le terme "kbayel nighass" ou littéralement "Kabyles qui disent" est utilisé pour désigner les kabyles berbérophones d'aujourd'hui, comme ceux de Béjaïa.

Les populations de l'Ouest d'Alger jusqu'à Constantine (surtout à Constantine), en passant par Jijel et Skikda sont appelés "qbayel el 7hadra" ou ceux qui parlent un dialecte arabo-berbère et qui ne sont plus berbérophones.
 

·
ⴻⵙⵒⴰⵏⵓ&#
Amazigh Power
Joined
·
6,402 Posts
Dans le même sujet!! a Mostaganem le Mot Zouaoui signifie Kabyle..... donc la Kabylie c'est Zouaoua

Je ne sais pas si dans d'autres villes algériennes c'est le même cas
 

·
الجزائر
Joined
·
5,322 Posts
Dans le même sujet!! a Mostaganem le Mot Zouaoui signifie Kabyle..... donc la Kabylie c'est Zouaoua

Je ne sais pas si dans d'autres villes algériennes c'est le même cas
Zouaoui c'est un Nom de famille et des fois un prenom mais un kabyle de béjaia ou tizi est appelé A9chiche
 

·
Registered
Joined
·
182 Posts
Eh bien si. De l'Est d'Alger (Boumerdes) et les provinces du Nord-Est de l'Algérie jusqu'à Constantine sont kabyles. Sauf que les populations ne le parlent presque plus dans certaines régions à cause de l'arabisation. Aujourd'hui, la langue est surtout pratiquée dans les provinces de Béjaïa, Tizi-Ouzou, Bouira et un peu Boumerdes.

Alors là pas du tous, la Kabylie historique c'est Boumerdes Bouira Tizi Ouzou Bejaia jusqu'au nord de la wilaya de Sétif le nord de borj bou arrerij, mais certainement pas Jijel qui se considèrent comme berbères mais certainement pas kabyle. LE DÉCOUPAGE A TRÈS MAL ÉTÉ FAIT A L'INDÉPENDANCE
Et de là a englober Mila et Constantine du délire.:nuts:
 

·
Algerian Citizen
Joined
·
5,063 Posts
Zouaoui c'est un Nom de famille et des fois un prenom mais un kabyle de béjaia ou tizi est appelé A9chiche
A bel abbes zouaoui est un prenom et il es tres courant
 

·
Registered
Joined
·
2,278 Posts
Dans le même sujet!! a Mostaganem le Mot Zouaoui signifie Kabyle..... donc la Kabylie c'est Zouaoua

Je ne sais pas si dans d'autres villes algériennes c'est le même cas
oui c est le cas dans toutes les villes de l ouest,ce que je sait de ce mot c est que les kabyle n aiment pas etre appller ainsi ,du moins ceux qui en connaissent le sens et l origine.
 
1 - 20 of 1047 Posts
Top