SkyscraperCity banner
1 - 2 of 2 Posts

·
Banned
Joined
·
7,859 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Présentation du projet de renouvellement de l'ancienne zone industrielle de Kénitra

Kénitra, 04/11/10- L'agence urbaine de Kénitra-Sidi kacem a présenté, jeudi, un projet de renouvellement de l'ancienne zone industrielle de Kénitra, située en plein centre de la ville, et les différents scénarios pour sa concrétisation.


Cette zone s'étendant sur 34 ha dont 14 pc appartiennent au domaine de l'Etat, est le tout premier quartier industriel créé par l'Administration coloniale française après avoir installé le port Lyautey sur la rive gauche du fleuve Sebou.

Les bâtiments et les installations industrielles qui s'y trouvent sont en ruine ou en état de délabrement avancé. Aujourd'hui, la majorité des unités industrielles de ce quartier sont fermées ou ont délocalisé leurs activités vers l'une des deux zones industrielles de la ville de Kénitra.

Le site jouit d'une situation stratégique au cÂœur de la ville, donnant sur l'Oued Sebou. C'est un lieu privilégié pour la réalisation des activités culturelles et de loisirs de qualité remarquablement absentes au niveau de la ville de Kénitra, indique l'agence urbaine dans une note de présentation.

C'est un site qui permet à la ville de disposer enfin d'une large façade aménagée sur le fleuve Sebou. L'Agence propose la reconversion du quartier industriel en zone d'animation culturelle et de loisir, tout en complétant cette action par le réaménagement de l'espace public du quartier El Mellah.

Le renouvellement urbain de ce site porte sur l'évacuation des hangars en occupation temporaire du domaine public fluvial et donnant sur les berges de l'oued pour la création d'une corniche aménagée en espace de détente et de promenade piétonne/cyclable.

Cette corniche peut servir aussi de musée à ciel ouvert où peuvent être exposées des Âœuvres artistiques ou des objets industriels récupérés du site.

Le projet prévoit aussi l'aménagement d'un réseau viaire qui répond aux besoins des différents usagers (voiture, vélo et piéton), la valorisation des parcelles privées en leur affectant des activités économiquement rentables tels que hôtels, centre de loisirs, tourisme, habitat, pour garantir une dynamique urbaine permanente et ne pas lier le site à une activité unique qui, en cas de baisse, affecte l'ensemble du secteur, voire même la ville, estime l'agence.

Lors des discussions, les partenaires institutionnels ou concernés ont exprimé leur totale adhésion à ce projet qui, ont-ils estimé, va contribuer à la croissance urbaine et économique de la ville et remédier au déficit criard qu'elle connaît en matière récréative.

Ils ont estimé que la concrétisation de ce projet pourrait servir de locomotive à d'autres projets structurants. Le fleuve et la forêt qui, à un certain moment, étaient considérés comme un handicap limitant le développement de la ville, sont devenus des atouts considérables qu'il faut valoriser, disent-ils. Ils ont insisté sur l'association de tous les acteurs intéressés, aussi bien institutionnels que privés, à une réflexion d'ensemble sur le projet et sa faisabilité.

La directrice de l'agence urbaine a expliqué que le but de cette rencontre était de valider le projet avec les acteurs institutionnels pour ensuite discuter, dans des réunions ultérieures, de sa faisabilité et des moyens de son financement.

Le projet de renouvellement de l'ancienne zone industrielle de Kénitra entre dans le cadre de la nouvelle stratégie adoptée par l'agence, destinée à améliorer le cadre de vie urbain et mettre en place des plans adaptés pour mieux gérer les questions d'urbanisme et de planification de la ville et remédier aux dysfonctionnements de planification urbaine issus des problèmes résultant du rythme du développement de la ville.
MAP
 

·
Halay Turkish
Joined
·
3,375 Posts
Je pense que c'est ce project :

Bientôt un schéma directeur pour Kénitra


Renforcement de de l'attractivité du centre à travers la promotion de la qualité de l'aspect urbanistique par la qualification du patrimoine architectural. La ville de Kénitra est en train d’élaborer de nouveaux documents urbanistiques.

Réagir More Sharing ServicesPartager Share on facebook Share on twitter Share on facebook_like

Ouvrir la boucle de Sebou à l'urbanisation dans le but de promouvoir le tourisme tout en préservant son aspect initial de zone verte. (Photo : www.flickr.com)
L'Agence urbaine de Kénitra a annoncé le lancement, cette année, d'une étude pour la réalisation du schéma directeur d'aménagement urbain de la ville de Kénitra et sa banlieue, dont un appel d'offres a été lancé en décembre dernier.

L'étude, d'un coût de 7,5 millions de dirhams, plus 4 millions pour l'acquisition des photos satellite, des prises de vue aériennes et des plans, couvrira trois communes urbaines et six communes rurales abritant une population de près de 700.000 habitants.

Selon l'Agence, cette étude est d'une importance capitale au regard de la pression urbanistique que connaît la ville de Kénitra et les régions environnantes, du fait de leur proximité de pôles urbains et économiques importants.

La région objet de cette étude occupe également une position stratégique, car située dans un axe stratégique des voies de communication, autoroutes, réseau ferroviaire, ligne chemin de fer de grande vitesse en cours de réalisation, en plus de la concentration de grands projets d'investissements, particulièrement dans la zone économique intégrée située entre Kénitra et Sidi Yahia El Gharb, et les nouveaux pô_les urbains en cours de réalisation ou en phase d'étude.

En 2011, l'Agence a réalisé les études concernant les différents axes du projet urbain de la ville dans le but de mettre au point une stratégie pour la mise à niveau des quartiers nord-est et sud-est de la ville.

Plusieurs ateliers thématiques ont été organisés avec la participation de l'ensemble des partenaires pour réfléchir sur les problématiques du développement durable et les enjeux économiques, sociaux, culturels et environnementaux. Ces ateliers ont permis de dégager un accord sur des projets de développement tangibles.

Parmi les projets de grande envergure retenus, la transformation de l'ancienne zone économique de la ville en une aire culturelle et de loisirs, et l'aménagement de la boucle de l'oued Sebou. A ce sujet, l'Agence prépare une étude pour disposer d'une vision globale et intégrée pour le développement de la boucle et de l'espace urbain sur la rive gauche du fleuve. Il s'agit des quartiers premiers noyaux de la ville constitués essentiellement de friches urbaines, de la zone du port, de l'ancienne zone industrielle et des quartiers environnants.

Le projet qui porte sur une superficie de 960 ha, vise, selon l'agence, à réaliser plusieurs objectifs : Ouvrir la boucle de Sebou à l'urbanisation dans le but de promouvoir le tourisme tout en préservant son aspect initial de zone verte, la transformation de la zone du port en pôle de loisirs, et le renforcement et l'amélioration de l'accès à toute la zone en veillant à une meilleure exploitation urbanistique de certains endroits stratégiques dans le respect strict de l'harmonie d'ensemble.
le matin
 
1 - 2 of 2 Posts
Top