SkyscraperCity banner
1 - 20 of 73 Posts

·
Registered
Joined
·
1,880 Posts
Discussion Starter · #1 ·
L’OCP lance les appels d’offres internationaux concernant le Pipeline Khouribga-Jorf

11 Feb, 2010

Le premier pipeline concerne l’axe Khouribga-Jorf. Un appel à candidature pour le premier IDE à Jorf. Une garantie de la Coface de 500 millions de dollars. L’office chérifien des phosphates (OCP) passe à l’acte. Le groupe vient de lancer l’appel d’offres international pour la réalisation du pipeline entre Khouribga et Jorf Lasfar. D’une longueur de 180 km, ce projet financé par un emprunt de 240 millions d’euros (2,6 milliards de DH), contracté auprès de l’Agence française de développement (AFD), assurera le transport hydraulique de la production de phosphate de Khouribga à Jorf Lasfar. Ce qui permettra à l’OCP d’augmenter ses capacités de production et d’exportation tout en assurant une optimisation des charges d’exploitation. Actuellement, le transport du phosphate de Khouribga vers l’industrie locale à Jorf Lasfar s’effectue par voie ferrée. Un mode de transport qui sera donc remplacé dès 2012, date de la mise en service du pipeline introduisant ainsi un changement dans le transport et le process. En revanche, entre Benguerir et Safi, l’OCP continuera à s’appuyer sur le rail puisque, sur ce tronçon, le projet de pipeline sera lancé un peu plus tard. Ce qui permettra donc à l’ONCF de continuer à faire du chiffre d’affaires tout en déployant sa stratégie dans le transport des voyageurs et dans le fret.

Selon nos informations, les travaux d’ingénierie du pipeline sont bouclés et l’OCP a également avancé dans l’achat de terrains. Ainsi 70% de ceux qui se trouvent sur le tracé du pipeline ont été acquis et le reste est en cours. Avec les particuliers dont les parcelles se trouvent sur le tracé, une procédure d’expropriation a été lancée et les parties sont également parvenues à des accords à l’amiable.

Le pipeline entre Khouribga et Jorf n’assurera pas uniquement une baisse des coûts pour l’Office, mais il aura aussi des retombées environnementales importantes. Il permettra un gain d’énergie de 1.000 GWh et près de 3 à 4 millions de m3 d’eau par an. Il évitera aussi l’émission de 900.000 tonnes de CO2. D’ailleurs, ce pipeline figure parmi les premiers projets marocains éligibles au protocole de Kyoto en termes de gain de Co2. A côté du pipeline, l’OCP a également lancé un appel à candidature pour le choix du premier IDE (investissement direct étranger) à Jorf Lasfar. Un appel lancé auprès des plus gros acteurs dans le domaine des engrais dans le monde. Ainsi, l’OCP compte développer la première plateforme chimique de production mondiale d’engrais, Jorf Phosphate Hub. Dix nouvelles unités de traitement y sont envisagées et l’appel concerne l’une d’entre elles uniquement.

La stratégie mise en place par le groupe est fondée sur un accroissement des capacités tout en réduisant les coûts. Pour le financement de ses investissements, le groupe bénéficie de la garantie de la Coface (crédit acheteur) à hauteur de 500 millions de dollars, soit un peu plus de 4 milliards de dirhams.

leconomiste.com
La mise en place des pipeline, rendrait l'OCP plus compétitif sur le plan international...

Et par ailleurs, libérerait plus de créneaux pour le développement du transport ferroviaire passagers, vers Khourigba, Safi, Youssoufia...
 

·
Registered
Joined
·
108 Posts
When it will start ?!

Hi Guys,

It's taking time to define who's gonna constrcut this pipeline. I am waiting
for this with patience :nuts:. If anyone of you got some news please share it here.

Thanks in advance
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Hi Guys,

It's taking time to define who's gonna constrcut this pipeline. I am waiting
for this with patience :nuts:. If anyone of you got some news please share it here.

Thanks in advance
Welcome :)

I seek but I don't find anything about who will build it.

Only who design it "Pipeline Systems Incorporated Selected to Design Phosphate Slurry Pipeline in Morocco"


Pipeline Systems Incorporated Selected to Design Phosphate Slurry Pipeline in Morocco​

(CONCORD, Calif.) - August 25, 2008 - Pipeline Systems Incorporated (PSI) announced today that it was selected by the state-owned Office Chérifen des Phosphates (OCP) of Casablanca to design a long-distance phosphate slurry transportation system in Morocco.

PSI will perform the design basis and basic design, including slurry preparation and phosphate processing for export, for the 192-kilometer, Khouribga-Jorf Lasfar pipeline system. The project, when commissioned, will be the world’s largest phosphate transportation system serving multiple mines.

PSI will utilize in-group expertise from Ausenco Minerals and Sandwell to support project development.

“We are very excited to be selected by OCP to work on this challenging project, which is a perfect match for our expertise in long-distance slurry pipeline design,” said PSI President Ron Derammelaere. “This is our first project in Morocco and it demonstrates our commitment to continuing to expanding our service offerings to clients around the world.”

The pipeline will transport slurry phosphate from the Khouribga Mine, 130 kilometers southeast of Casablanca, to terminal facilities at Jorf Lasfar in the El Jadida province of northwestern Morocco. PSI previously completed the pipeline conceptual engineering study in 2007. The pipeline is expected to be operational in June 2011.

Contact:
Karen Pridmore, Marketing and Communications Manager
(925) 771-1117 or [email protected]

PSI is a recognized global leader in the engineering, design and implementation of state-of-the-art, slurry transport pipeline systems and a control systems integration and design provider. Founded in 1979, PSI has more than 500 employees worldwide and a network of offices in the United States, Canada, South America, China and Australia. PSI is a member of the Ausenco group of companies.
http://www.ausenco.com/page/News/Ne...o_Design_Phosphate_Slurry_Pipeline_in_Morocco
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Une réduction des rejets de CO2 de 712.000 tonnes par an​

Le 31-12-2009 à 09:26


La mise en service du Slurry Pipeline est prévue au 1er trimestre 2012. Ce projet permettra de préserver davantage l’environnement.


L’OCP travaille sur un projet du pipeline qui permettra le transport hydraulique de toute la production en phosphates de Khouribga vers Jorf Lasfar. Il permettra de réaliser d’importantes économies d’eau et d’énergie et d’éradiquer toutes les formes de pollution atmosphérique et poussiéreuse liées au transport de phosphates par train. Il limitera également les risques d’accidents liés à la voie ferrée. Les études conceptuelles, topographiques et d’analyse des sols sont finalisées. La réalisation du Slurry Pipeline est prévue entre novembre 2009 et septembre 2011. Sa mise en service est prévue au courant du premier trimestre 2012. Le pipeline reliant Khouribga à Jorf Lasfar s’étendra sur une longueur de 225 km et transportera 38 millions de tonnes de phosphates par an, dont dix millions seront exportées via le port de Jorf Lasfar. Le projet de Slurry Pipeline modifiera profondément l’approche transport du phosphate au Maroc et permettra au Groupe OCP d’augmenter ses capacités de production et d’exportation de ce minerai stratégique. Il permettra notamment d’assurer l’approvisionnement de la plate-forme de Jorf Lasfar qui accueillera dix nouvelles unités de production d’acide phosphorique et d’engrais à l’horizon 2020. Le transport par pipeline permettra de baisser les coûts de production de 90 DH par tonne de phosphates transformée à Jorf Lasfar de 40 DH par tonne de phosphates exportée à partir du port de Jorf Lasfar, de 30 DH par tonne de phosphates séchée à la mine et le coût du transport. Au niveau économique, le pipeline contribuera fortement à la création de richesses et d’emplois très importante grâce au relèvement de la production de 21 à 44 millions tonnes par an.

Déjà en phase de réalisation, le projet permettra de créer quelque de 375.000 jour-hommes et plus de 65 emplois permanents. Au niveau environnemental, le pipeline permettra d’économiser de l’énergie et de l’eau, de diminuer fortement les émissions de gaz à effet de serre et les rejets de poussières ainsi que d’éradiquer la pollution sonore liée au transport par train. Le séchage des phosphates à Khouribga, nécessaire au transport du minerai par train, et qui consomme énormément d’énergie sera abandonné et sera limité à Jorf Lasfar aux seules quantités exportées. Cela permettra une réduction très significative des émissions de CO2 liées notamment à la production d’énergie par combustion.

La réduction totale est de 712.000 tonnes de CO2 par an, permettant de réduire d’environ 20% l’intensité carbonique moyenne du secteur des phosphates au Maroc. Aussi, le transport des 38 millions de tonnes de phosphates par pipeline économisera l’énergie consommée par 10.555 voyages en train par an. Le pipeline permettra d’éliminer jusqu’à 78.622 tonnes de poussières par an dues au transport du phosphate entre Khouribga, Jorf et Casablanca et au séchage. L’eau contenue dans les phosphates (jusqu’à 12% d’humidité) sera récupérée directement dans les unités chimiques de Jorf Lasfar. Il ne sera plus ainsi nécessaire de remouiller les phosphates avant de l’introduire dans les unités chimiques. L’économie d’eau atteindra 3 millions de m3 d’eau par an pour une production de 38 millions de tonnes des phosphates à l’horizon 2020. Les besoins supplémentaires pour les usines chimiques seront satisfaits par la production de l’unité de dessalement d’eau de mer de Jorf Lasfar. Le pipeline mobilise un investissement global de 3 milliards DH, dont 500 MDH seront investis en 2009, 1600 MDH en 2010, 750 MDH en 2011 et 184 MDH en 2012.

Par : Bachir HAJJAJ
http://www.aujourdhui.ma/special-doukkala-abda-2009-details2148.html
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
France extends helping hand to Morocco​

Tue, 11 May 2010

France will lend €240 million ($US306 million) to Morocco’s state phosphates company, Office Cherifien des Phosphates (OCP), to help finance a new pipeline project.


OCP Chief Executive Mostafa Terrab signed the agreement with the interim head of the French Development Agency Jean-Michel Debrat in Paris.

The 235 km slurry pipeline will transport phosphates from the Moroccan central mining region of Khouribga to the Jorf Lasfar industrial and port complex on the Atlantic coast. When complete, it will have a capacity of 38 MMt/a.

This pipeline forms part of a broader plan to enhance Morocco’s phosphates export capacity, to meet growing demand from China, India and Brazil, where phosphates are used as a fertiliser. Over the next 10 years, the OCP intends to invest €6.3 billion ($US8 billion) in increasing raw phosphate production from 28 MMt/a to 47 MMt/a.
http://pipelinesinternational.com/news/france_extends_helping_hand_to_morocco/040696/

Loan agreement signed for Moroccan slurry pipeline​

June 2010

Office Cherifien des Phosphates and Agence Française de Développement have signed a $US296 million loan agreement to finance a slurry pipeline system, which will transport phosphates from the Khouribga mines to the Jorf Lasfar industrial park in Morocco.

The slurry pipeline project includes a main slurry pipeline and secondary slurry pipelines with a total length of 235 km and a capacity of 38 MMt/a.

Office Cherifien des Phosphates’ (OCP) is currently preparing and implementing an investment programme which will raise phosphate production from 28 to47MMt/a, with approximately 80 per cent to be processed locally.

The new pipeline system will enable OCP to transport 100 per cent of phosphate production from the Khouribga mines to local industry in Jorf Lasfar. OCP will also have the option to export phosphate from the port of Jorf Lasfar.

The agreement was signed between OCP Group Chairman Mostafa Terrab and Agence Française de Développement’s (AFD) Acting Chief Executive Officer Jean-Michel Debrat
http://pipelinesinternational.com/news/loan_agreement_signed_for_moroccan_slurry_pipeline/041501/
 

·
Registered
Joined
·
108 Posts
Hi Amigos,

Thanks for the informations. I agree that there is no information yet about the start of the "pipeline project". I will summarise the chronology of event regarding this project from your posts:

  1. Pipeline Systems Incorporated Selected to Design Phosphate Slurry Pipeline in Morocco - August 2008

  2. L’OCP lance les appels d’offres internationaux concernant le Pipeline Khouribga-Jorf - Feb 2010

  3. Loan agreement signed for Moroccan slurry pipeline - May/June 2010

As per my latest information 3 contractors are the main competitors to win the construction of the pipeline. They are from:

- Turkey
- India
- Morocco
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
As per my latest information 3 contractors are the main competitors to win the construction of the pipeline. They are from:

- Turkey
- India
- Morocco
Turkey win !

Phosphate: Le détail du pipeline

· 235 km à construire sur 28 mois

· Pour un investissement de 4 milliards de DH

· Le marché enlevé par l’entreprise turque Tekfen




C’est parti pour le pipeline phosphatier. Le marché vient d’être attribué à l’entreprise turque Tekfen, en l’occurrence. Entreprise déjà connue au Maroc à travers sa participation à la modernisation de Samir. Il s’agit d’un projet clés en main commandité JESA, une joint venture à participations égales entre l’OCP et Jacobs Engéneering. Sa mise en service est prévue pour janvier 2013 moyennant un investissement global de 4 milliards de DH. Sur cette enveloppe, plus de 2,5 milliards de DH ont été levés auprès de l’Agence française de coopération, et le reste sera assuré par des fonds propres. Projet d’envergure, il se trouve au cœur de la stratégie du groupe OCP qui cible la multiplication par 2 de la capacité de production à l’horizon 2018. Celle-ci sera portée à près de 50 millions de tonnes à l’horizon 2018 contre 28 millions actuellement. Et pour cause! Les réserves prouvées jusqu’à présent sont estimées à 85 milliards de m3, soit 75% du potentiel mondial. D’où l’ambitieux programme d’investissement à déployer sur la prochaine décennie. Il devrait culminer à quelque 70 milliards de DH. Le tout en infrastructures d’exploitation. Car, 80% de la production sera valorisée localement. Mais la quête continue de la compétitivité impose la maîtrise des coûts. «C’est une obsession chez le groupe», martèle le PDG Mostapha Terrab. Or, c’est le coût du transport qui grève le plus l’exploitation du minerai. Il se situe actuellement à 8 dollars la tonne. L’objectif est de le ramener à 1 dollar avec la mise en service du pipeline.

Economie d’eau et d’énergie


D’une capacité de 38 millions de tonnes, le pipeline permettra de transporter 60% de la production des mines de Khouribga vers le complexe chimique de Jorf Lasfar. C’est la totalité de la production à l’état humide. A cette fin, deux autres mines seront ouvertes en plus de celles de Sidi Chennane et de M’rah Lahrach. Avec les mineroducs secondaires, la longueur totale du pipeline est de 235 km. Mais la consistance du projet englobe aussi d’autres infrastructures.
Il s’agit de 5 réservoirs de stockage de la pulpe à la sortie des laveries, chacun d’une capacité de 6.300 m3. S’ajoutent aussi 3 stations de pompage pour alimenter les laveries existantes et celles en projet. Ce sont ces infrastructures qui seront reliées aux mines par les pipelines secondaires d’une longueur totale de 48 km. Le principal, lui, long de 187 km, sera relié à la station terminale de Jorf Lasfar composée de 10 réservoirs totalisant une capacité de 63.000 m3. Le tracé prévoit bien évidemment des stations de vannes et de contrôle de pression. «Le mode de transport s’avère fiable et rentable pour acheminer de grands volumes de phosphate de façon continue, sécurisée et maîtrisée», assurent les ingénieurs de l’OCP qui ont procédé au benchmarking de projets analogues, mais réalisés dans des conditions géographiques jugées plus difficiles.
Sa durée de vie va au-delà de 20 ans. Il s’agit d’une conduite d’acier enduite d’un revêtement anti-corrosion et de protection cathodique sur la totalité du parcours. Le tout enterré à 2 mètres de profondeur. A cet effet, le recours à l’expropriation a concerné 58% des terres nécessaires au linéaire. Mais, quelques tronçons ont dû bénéficier du tracé de l’oléoduc de l’Office national de l’eau potable.
Comme signalé, le projet sera livré clés en main. Mais fidèle à sa tradition de grand donneur d’ordre, le groupe OCP a exigé une valeur ajoutée locale représentant 25% à céder sous forme de sous-traitance aux entreprises marocaines. Mieux encore, le groupe envisage de mette à contribution l’antenne turque d’Exim Bank, cette institution américaine d’assurances. Car, l’investissement demeure néanmoins considérable.
Et les retombées attendues sont aussi à la hauteur des ambitions du projet. Tout d’abord, une exploitation continue du minerai assurant un disponible supérieur à 98%. Ensuite, une économie d’eau correspondant à l’humidité naturelle du phosphate qui varie entre 12 et 17% du volume. Les autres avantages tiennent à la maîtrise des problèmes liés au climat, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (93.000 tonnes/an) et des poussières (78.000 tonnes). Sans oublier la libération à moyen terme du port de Casablanca.
Quel impact alors sur l’Oncf? «Il ne sera que positif», souligne le staff du groupe. Dans la mesure où le transporteur ferroviaire peut s’activer à outrance dans le domaine du phosphaté séché et dont la production est appelée à doubler. De même qu’il peut intégrer le transport par camion, est-il suggéré.

A. G.
leco

C'est un minéroduc et non un tapis roulant.
 

·
Registered
Joined
·
2,546 Posts
^^ Comme prévu finalement, il s'agit bien d'un pipeline et non d'une bande transporteuse comme à Boucrâa. Il ne faudrait pas ouvrir un thread dédié ? Ce sera me semble-t-il approprié vu l'envergure du projet. J'aime l'idée que l'ouvrage soit enterré ! :cheers:

Par contre, il n'est pas fait de cas du futur pipeline entre Benguerir et Safi. Apparemment, ce sera vraiment pour bien plus tard. Quant à l'impact sur l'ONCF, il ne sera que positif dans la mesure où il forcera l'entreprise à aller plus loin dans la diversification, à développer une stratégie de viabilisation des axes concernés, en développement le fret sur les autres secteurs et le transport voyageur.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
^^ Comme prévu finalement, il s'agit bien d'un pipeline et non d'une bande transporteuse comme à Boucrâa. Il ne faudrait pas ouvrir un thread dédié ? Ce sera me semble-t-il approprié vu l'envergure du projet. J'aime l'idée que l'ouvrage soit enterré ! :cheers:

Par contre, il n'est pas fait de cas du futur pipeline entre Benguerir et Safi. Apparemment, ce sera vraiment pour bien plus tard. Quant à l'impact sur l'ONCF, il ne sera que positif dans la mesure où il forcera l'entreprise à aller plus loin dans la diversification, à développer une stratégie de viabilisation des axes concernés, en développement le fret sur les autres secteurs et le transport voyageur.
Pas un pipeline mais un minéroduc :bash:
 

·
Fan des 2 A...
Joined
·
607 Posts
شركة تركية توقع عقوداً مع المغرب بـ 630 مليون دولار
- Hespress

انقرة (كونا)

Friday, January 21, 2011

وقعت شركة تركية اليوم عقودا مع المغرب في مجال صناعة وتخزين الفوسفاط تصل قيمتها الى 630 مليون دولار.

وقالت شركة (تيكفين) التركية القابضة في بيان صحافي ان احدى الشركات التابعة لها (تيكفين للانشاءات) وقعت عقدا مع الشركة المغربية للفوسفاط بقيمة 460 مليون دولار لانشاء خط انابيب يربط بين مناجم الفوسفاط التي تملكها الشركة المغربية.

واضاف البيان ان تيكفين وقعت عقدين اخرين مع شركة (ماروك) المغربية بقيمة 170 مليون دولار لانشاء صوامع تخزين للفوسفاط لصالح الشركة المغربية بطاقة تخزينية تبلغ 850 الف طن.

واوضح ان عقود الانشاء الثلاثة الموقعة مع الجانب المغربي وضعت مدة زمنية للانتهاء من هذه المشاريع بحلول منتصف العام المقبل وبقيمة اجمالية تبلغ 630 مليون دولار.

وتنفذ شركات تركية حاليا مشاريع بمئات الملايين من الدولارات داخل المغرب كان اخرها مشروعا فازت به مجموعة (يابي ميركزي) التركية في يوليو الماضي لبناء سكك حديدية لترمواي مدينة الدار البيضاء بطول 30 كيلومترا وبقيمة اجمالية تزيد على 56 مليون دولار.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
شركة تركية توقع عقوداً مع المغرب بـ 630 مليون دولار
Google translation

Société turque a signé des contrats avec le Maroc, 630 millions de dollars
Citation:

- Hespress

ANKARA, Turquie (AP)

Friday, Janvier 21, 2011

Aujourd'hui, la société turque a signé des contrats avec le Maroc dans l'industrie du phosphate et de stockage allant jusqu'à $ 630 000 000.

La société (Tikvin) Holdings turque dans un communiqué de presse que l'un de ses sociétés affiliées (Tikvin Construction) a signé un contrat avec la société marocaine des phosphates 460 millions de dollars pour construire un oléoduc reliant les mines de phosphate détenue par la société marocaine.

Le communiqué ajoute que Tikvin signé deux contrats avec une autre société (Maroc) Le Maroc 170 millions de dollars pour construire des silos de stockage pour l'OCP au profit de la société marocaine une capacité de stockage de 850 000 tonnes.

Il a expliqué que les trois contrats de construction signés avec la partie marocaine et de mettre un certain temps pour l'achèvement de ces projets d'ici le milieu de l'année prochaine et pour une valeur totale de 630 millions de dollars.

Et les entreprises turques sont actuellement des projets avec des centaines de millions de dollars au Maroc, plus récemment, un projet remporté par un groupe (Yapi Mirkzi) Turquie dernière Juillet à construire une voie ferrée de la ville de Casablanca Trmway longueur de 30 km et une valeur totale de plus de 56 millions de dollars
 

·
Registered
Joined
·
1,880 Posts
Discussion Starter · #12 ·
Le groupe turc Tekfen Construction crée 3000 emplois au Maroc

Le groupe turc Tekfen Construction confirme ses ambitions dans le génie civil et les travaux publics au Maroc. Il a annoncé la création, au Royaume, de 3000 emplois directs et indirects en 2011, rapporte l'Economiste. Le groupe a décroché plusieurs projets pour le compte de l’Office chérifien de phosphates et aura besoin de techniciens. Le premier projet porte sur la construction d’un pipeline reliant Jorf Lasfar à Khouribga et nécessite près de 700 nouveaux employés, selon la même source. Le second projet porte sur la construction de deux usines de fertilisation de Maroc Phosphore. Il génèrera un minimum de 1700 emplois. Le groupe a fait appel à l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), pour le recrutement de son personnel.

D'ores et déjà, Tekfen emploie « pas moins de 500 personnes » dans le projet d'extension de la raffinerie du groupe SAMIR. Avant cela, le groupe a réalisé la construction du tronçon d'autoroute liant Tanger au port de Oued R’mel. En plus du Maroc, Tekfen Construction est présent dans 15 pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique.

Yabiladi
 

·
Registered
Joined
·
1,880 Posts
Discussion Starter · #13 ·
Le pipeline Khouribga-Jorf Lasfar réduira le coût de production de phosphates de 30 DH/tonne

La mise en service, à l'horizon 2012, du projet de suppression du séchage à la mine grâce au pipeline reliant Khouribga à Jorf Lasfar aboutira à une économie de prés de 30 DH/tonne du coût de production de phosphates, estime le Groupe Office Chérifien des Phosphates (OCP).

Dans son rapport annuel de 2009, l'OCP souligne que le pipeline, d'un investissement de près de 4 milliards de dirhams, permettra également de réduire de 30 pc l'émission du Groupe en CO2 qui représentait en 2007 près de 5 pc des émissions nationales.

Le pipeline reliant Khouribga à Jorf Lasfar est un projet phare en matière de convergence entre réduction des coûts et rationalisation de la consommation d'eau, relève l'OCP, précisant que ce projet permet d'optimiser fortement l'utilisation des ressources hydriques et énergétiques.

L'OCP fait observer que le drainage de la roche de phosphates du site minier au site chimique, qui s'effectue actuellement par train, exige de sécher le phosphate pour baisser le taux d'humidité de 12 pc à 2 pc afin de le transporter à moindre coût. Avec ce nouveau projet, la pulpe de phosphate passera ainsi de ses 12 pc d'humidité à 40 pc dans le pipeline et enfin à 60 pc au stade de la valorisation. L'eau utilisée dans le pipeline sera récupérée, permettant ainsi d'économiser plus de trois millions de m3 d'eau par an, explique le Groupe.

Ce projet, financé par l'Agence française de développement sous forme d'un prêt de 240 millions d'euros, concilie entre pérennisation de l'activité minière et développement durable, et ce, à travers des laveries dotées de systèmes de décantation des boues et de recyclage des eaux usées permettant la récupération de près de 5,8 millions de m3 d'eau par an.

Le pipeline Khouribga-Jorf Lasfar est composé d'un pipeline principal de 187 km, de cinq réservoirs de stockage de la pulpe à la sortie des laveries à Khouribga, de trois stations de pompage pour l'alimentation de la station de tête située à Merah Al Ahrach et de pipelines secondaires de 48 km reliant les laveries à la station de tête.

Il est composé également d'une station terminale à Jorf Lasfar, avec dix réservoirs de stockage et de distribution de la pulpe et d'un système de commande et contrô le.

map

Mardi 3 Mai 2011
http://www.entreprendre.ma/Le-pipel...ction-de-phosphates-de-30-DH-tonne_a4455.html
 

·
♥♡♥ MOROCCO ♥♡&#9829
Joined
·
204 Posts
Insituform Technologies venture wins $67.3 million project in Morocco
St. Louis Business Journal by Kelsey Volkmann

Insituform Technologies Inc. said today its joint venture, UPS-Aptec Ltd., has won a contract for a $67.3 million project to install 135 miles of liner in pipelines located in Morocco.
Insituform President and Chief Executive J. Joseph Burgess said the project is the largest in United Pipeline Systems’ history. This project, along with Insituform’s Energy and Mining group’s overall business in the Middle East and North Africa, are expected to generate more than $120 million in revenue in 2012, he said.
UPS-Aptec is 51 percent owned by United Pipeline Systems International Inc., a subsidiary of Insituform, and 49 percent owned by Allied Pipeline Technologies, a Chilean company.
UPS-Aptec Limited is a subcontractor to Tekfen Construction and Installation Co. Inc., a Turkish company, the general contractor for the project.
This project is expected to begin in the fourth quarter of 2011 and be completed by the end of 2012.
Source
 

·
Registered
Joined
·
9,605 Posts
^^ Merci pour les photos.
Le pipeline ne repose pas sur du beton. Je pense c'est juste temporaire?
 

·
Registered
Joined
·
2,546 Posts
Merci beaucoup Badrinio pour ces clichés ! J'étais persuadé que compte tenu des volumes à transporter, le pipeline serait de diamètre plus important. Le minéroduc sera enterré sur l'ensemble du parcours ou ce ne sera le cas que dans la région de Khouribga ?
 
1 - 20 of 73 Posts
Top