SkyscraperCity banner

781 - 800 of 3003 Posts

·
The Urban Man
Joined
·
4,781 Posts
The following is the illustration of my assertion as to the advantage of upgrading historical buildings in lieu of demolishing them for the sake of modernization.

The building next to Crown Tower before refurbishment





The same building after refurbishment


Courtesy of Jeroboamed
 

·
Registered
Joined
·
324 Posts
The following is the illustration of my assertion as to the advantage of upgrading historical buildings in lieu of demolishing them for the sake of modernization.

The building next to Crown Tower before refurbishment



certains immeubles gachent tout le decors du boulevard du 30 juin et de leur envionnement.
exemple, le voisin du CTC, qui gachera certainement la beauté de ce imeuble a son achevement. il faut assainir le secteur de l'habitat en rdc.
 

·
Registered
Joined
·
1,227 Posts
Pius said:
The following is the illustration of my assertion as to the advantage of upgrading historical buildings in lieu of demolishing them for the sake of modernization.

The building next to Crown Tower before refurbishment

The same building after refurbishment

Courtesy of Jeroboamed
Tres bon exemple!
 

·
Nzadiology
Joined
·
186 Posts
The following is the illustration of my assertion as to the advantage of upgrading historical buildings in lieu of demolishing them for the sake of modernization.

The building next to Crown Tower before refurbishment





The same building after refurbishment


Courtesy of Jeroboamed
This is great! that building was so "repulsive" not long ago (august)... happy to see that Francophonie had some good sides; not only the drama-show between Hollande and Kabila. Nice!
 

·
Mutu ya Chuma.
Joined
·
43,876 Posts
The ideal would be to demolish the building in order to build modern one, but refurbishment is a viable option. After all, the architecture on the Boulevard du 30 Juin must reflect the history of the most famous street of the Republic.
I still disapprove the renovation of that building. I don't see any beauty of that building,
 

·
Registered
Joined
·
711 Posts
This so called refurbishment was merely a paint job. Well at least they tried. If they had gone a step further a redesigned and stylized the facade with a concrete/stone pattern with it could have been amazing.
 

·
The Urban Man
Joined
·
4,781 Posts
I still disapprove the renovation of that building. I don't see any beauty of that building,
It’s not about “beauty”, which is a subjective concept in the first place; it’s about preserving the architectural heritage, thus the identity of the city. The city of Kinshasa, in cooperation with the French government, compiled a list of historical buildings to be restored in line with a project to revive the city. This is a sound and forward-looking policy, even though it is difficult to sell it to most Congolese…
 

·
bandindu
Joined
·
302 Posts
It’s not about “beauty”, which is a subjective concept in the first place; it’s about preserving the architectural heritage, thus the identity of the city. The city of Kinshasa, in cooperation with the French government, compiled a list of historical buildings to be restored in line with a project to revive the city. This is a sound and forward-looking policy, even though it is difficult to sell it to most Congolese…
I just hope the above building is not one of the historical building that is being restored because if that the case i rather have the city demolish
the buildings and build a new one
 

·
Registered
Joined
·
65 Posts
Désormais presque côte à côte, deux des grandes entreprises immobilières en RDC, Congo futur avec l’immeuble « Futur Tower » et Modern Construction avec l’immeuble en construction « Icon Tower », exposent leurs œuvres sur le boulevard du 30 juin ; au public de les départager…

l'immeuble à droite doit être repeint il est trop sale ça gâte le décor :bash:
 

·
Registered
Joined
·
65 Posts
The following is the illustration of my assertion as to the advantage of upgrading historical buildings in lieu of demolishing them for the sake of modernization.

The building next to Crown Tower before refurbishment





The same building after refurbishment


Courtesy of Jeroboamed
il faut que le gouvernement demande aux propriétaires de repeindre au moins leurs immeubles, vous voyez un jolie building moderne et à côté un bâtiment sale et archaïques :eek:hno:
 

·
Registered
Joined
·
3,391 Posts
il faut que le gouvernement demande aux propriétaires de repeindre au moins leurs immeubles, vous voyez un jolie building moderne et à côté un bâtiment sale et archaïques :eek:hno:
Il ne faut mêler les responsabilités, ceci est la responsabilité de la commune de Gombe et cette demande a été faite aux proprios mais tous ne se sont pas exécutés. La question est de savoir qu'encourent les récalcitrants
 

·
The Urban Man
Joined
·
4,781 Posts
Il ne faut mêler les responsabilités, ceci est la responsabilité de la commune de Gombe et cette demande a été faite aux proprios mais tous ne se sont pas exécutés. La question est de savoir qu'encourent les récalcitrants
Ils n’encourent rien du tout, et ce pour la simple raison que la plupart de ces immeubles appartiennent à l’Etat. De facto, ce dernier a une responsabilité particulière dans l’assainissement urbain en général, non seulement à Kinshasa. Face à l’incurie du pouvoir central, les municipalités sont totalement désarmées. Le projet de la ville de Kinshasa et de la Coopération française de procéder à l’inventaire du patrimoine urbain et architectural de la ville de Kinshasa pour leur réhabilitation (71 bâtiments ont été répertoriés) ne peut aboutir qu’avec la collaboration du pouvoir central.

 

·
Registered
Joined
·
3,391 Posts
^^ Il est vrai que beaucoup de ces immeubles appartiennent à l' État (notamment l'INSS) qui a donné ces immeubles en location à des particuliers et qui je ne sais comment n'arrive à se faire payer. La dernière en date est cette histoire rocambolesque.

La recréation est en passe de finir à l’INSS. Mme le Directeur général de cet Institut, Agnès Mwad, est déterminée d’en finir avec ces locataires insolvables qui se comportaient comme sur un terrain conquis. Le déguerpissement, le jeudi 27 septembre, de M. Fadel Zaidan, un sujet libanais qui se croyait intouchable depuis plusieurs années, est révélateur de la suite des événements. M. Fadel occupait illégalement un immeuble avec plusieurs appartements et complexes, situés sur l’avenue Lukusa, dans la commune de la Gombe. Animé de mauvaise foi manifeste, il a accumulé des retards de loyer jusqu’à atteindre 1.747.196,83 $us. Contre toute attente, le jeudi 27 septembre, Fadel qui se croyait très fort du fait qu’il jouissait de la protection de ses nombreux ‘‘parapluies congolais’’ et ses clients qu’il sous logeait, a été déguerpi après plusieurs ultimatum de l’INSS propriétaire. La DG de l’INSS a été encouragée dans cette initiative par son Ministre de tutelle, M. Bahati Lukwebo qui, sur ordre personnel du Chef de l’Etat, venait de donner un ultimatum à tous les occupants des immeubles de l’INSS. Ces derniers avaient à choisir entre le paiement des arriérés et la libération des appartements. Ceci en vue de permettre à l’institut de rentrer dans ses droits et de refaire ainsi son portefeuille, pour la poursuite normale de sa mission qui consiste à payer les pensionnés et à assurer leurs vieux jours. Film du déguerpissement Tout s’est passé comme dans un film de Hollywood ce jeudi là, raconte un témoin oculaire. Dans un esprit apaisé, les agents de l’ordre commis à la tache, ont commencé par négocier à l’amiable le départ de M. Fadel et sa suite. Devant le refus systématique de ces derniers, les agents de l’ordre se sont mis à déguerpir tous les occupants sans exception. Comme si cela ne suffisait pas, pendant que le déguerpissement poursuivait son bonhomme de chemin, un nouveau locataire de M. Fadel attendait dehors avec toute sa famille pour être logé, de quoi piquer une crise quand il a vu les anciens locataires et son bailleur tout puissant le rejoindre dehors avec leurs biens. Sieur Fadel a réussi à escroquer durant plusieurs années un bon nombre de compatriotes qu’il sous logeait. Selon certaines sources, M. Fadel qui était incapable de payer le loyer à l’Inss faisait payer à ses nombreux locataires un loyer mensuel de 2500 usd. Ce dossier, qui a fait couler encres et salives, n’est pas un simple fait de société mais constitue bien un véritable signal fort pour tous les locataires de l’INSS qui continueraient à imiter le Libanais. Le message à faire auprès de tout le monde est de savoir que le régime des intouchables n’a plus de place en RDC. C’est la bonne Gouvernance qui doit primer avant tout, pour l’intérêt national. Comme disent les français, un homme averti en vaut deux. C’est ici le lieu de saluer le tact avec lequel Mme Agnès Mwad a mené ce dossier qui a abouti grâce à l’implication combien efficace du Ministre de tutelle qui confirme que la Tolérance Zéro n’est pas un vain mot.
Source: le Potentiel
 

·
The Urban Man
Joined
·
4,781 Posts
^^Belle histoire qu'on aimerait voir se répéter mille fois à Kin et cent fois plus à travers la République.
 

·
Registered
Joined
·
994 Posts
The following is the illustration of my assertion as to the advantage of upgrading historical buildings in lieu of demolishing them for the sake of modernization.

The building next to Crown Tower before refurbishment





The same building after refurbishment


Courtesy of Jeroboamed

But for goodness' sake, can't they broom or vacuum the sandy avenue and its sidewalk? Are they blind those who govern the country or do they only move by helicopters and therefore can't see how dirty are already the "new" infrastructures? See, it's harder to modernize the mental of congolese authorities than to build and rebuild streets and towers!
 

·
Registered
Joined
·
3,391 Posts
But for goodness' sake, can't they broom or vaccum the sandy avenue and its sidewalk? Are they blind those who govern the country or do they only move by helicopters and therefore can't see how dirty are already the "new" infrastructures? See, it's harder to modernize the mental of congolese authorities than to build and rebuild streets and towers!
Speaking of helicopter....

Quelques jours seulement après la tenue de deux ateliers pour la réforme de leurs secteurs, le Ministre de l’Aménagement du Territoire, Urbanisme, Habitat, Infrastructure, Travaux Publics et Reconstruction, ATUHITPR en sigle, et son Collègue des Affaires Foncières décident d’effectuer un survol de la ville de Kinshasa pour se rendre compte, par une vue aérienne, de la situation désastreuse de la ville telle qu’elle a été dépeinte de manière magistrale par les participants à ces deux importantes assises pour le pays.
Fridolin KASWESHI MUSOKA et Robert MBWINGA BILA prennent place ce vendredi 03 août à bord d’un hélicoptère pour un survol, de plus d’une heure, de la ville de Kinshasa. Madame la Ministre provinciale de l’urbanisme et habitat de la ville de Kinshasa, les experts et plusieurs collaborateurs de leurs excellences ont également accompagnés les deux ministres dans cette visite. L’appareil décolle de l’aéroport national de Ndolo pour un itinéraire varié. Pendant plus d’une heure, les deux hommes survolent à basse altitude les quartiers CPA, Mataba, Sanga Mamba, Cité Maman Mobutu, Kimbondo, Unikin, Kimbanseke, Kinkole, N’sele, Maluku et longent le fleuve Congo jusqu’à la cité du fleuve.
Constat amer
Dans les airs, les ministres F. Kasweshi et R. Mbwinga sont plus que frappés par l’ampleur des dégâts. C’est un spectacle désastreux qui se propose à leur vue.
Kinshasa est envahi par des nouveaux quartiers très étendus avec un taux d’occupation du sol extrêmement faible (des petites constructions représentant à peine 15 à 20% des besoins requis en superficie des terrains occupés), un sol dénudé partout et pas de verdure, des érosions ou ravinement des terrains, un manque de viabilisation (voiries, assainissement, écoles, centres de santé, espaces de loisirs, réserves foncières,…).
Pour les anciens quartiers, il existe une forte concentration des constructions dépassant le taux des 80% d’occupation des sols, bien au-delà de la limite supérieure tolérable de 60%. On y constate un manque d’espace de loisir, une saturation des infrastructures d’assainissement, un manque de rafraîchissement et une vétusté généralisée des immeubles, des constructions sur des terrains non aedificandis (marécageux, à fortes pentes, …), bref, le constat est véritablement amer d’autant plus qu’il est prouvé que les mauvaises conditions de vie en ville réduisent la productivité de la population ce qui contribue à la faible croissance économique et la faible espérance de vie de nos populations.
La situation est tellement alarmante qu’elle pourrait entrainer Kinshasa et d’autres villes de la République à la disparition, si aucune mesure n’est prise pour redresser la situation.
A l’atterrissage, les ministres frappés par ce qu’ils viennent de voir annoncent un train des mesures importantes pour sauver le pays. Le Ministre Fridolin Kasweshi rappelle que nous sommes dans un espace urbain et la gestion exige des mesures très contraignantes. Ceci demande une synergie intersectorielle et interinstitutionnelle. Le ministre note que l’Aménagement du Territoire, Urbanisme et Habitat et les Affaires Foncières sont des domaines complémentaires et qu’il fallait bien visualiser la problématique de l’aménagement de l’espace urbain. Le patron de l’ATUHITPR pense, en tant qu’homme d’Etat, qu’il faille prévenir de manière à ce que l’avenir ne puisse pas être compromis par les mauvais comportements affichés aujourd’hui. Il annonce des concertations très consistantes et conséquentes pour une gestion inclusive, participative, de manière à combattre ce fléau qui compromet l’avenir de nos villes et l’avenir de toute la nation.
Son collègue des Affaires Foncières va abonder dans le même sens. Robert Mbwinga commence par souligner que le gouvernement est une équipe et qu’à ce titre, il doit jouer collectif face à ce danger qui guète la République. Le patron des Affaires Foncières qui a révélé que la situation était extrêmement préoccupante estime qu’on ne peut plus continuer sur ces bases et laisser faire au risque de voir le pays disparaitre. Il confirme la tenue des concertations, non seulement pour prévenir, mais aussi corriger tout ce qui a été fait dans le désordre et l’anarchie.
[Les interviews des ministres]
Cette visite aérienne était donc très importante et a permis aux deux hommes d’Etat de joindre à la théorie de la situation désastreuse peinte par les deux ateliers la réalité sur le terrain
 

·
Registered
Joined
·
3,391 Posts
Récupération de l'immeuble Ubangi en vue une d'une réhabilition et celui ci sera ensuite donné au ministère du budget.

 

·
Registered
Joined
·
3,391 Posts
Il y a des immeubles qui méritent vraiment d'être restaurés par exemple:



La CENI dont la réhabilition externe est une horreur car l'immeuble lui même n'est pas si viellot que ça



l'immeuble ONATRA (même architecture que l'immeuble Ubangi)

 
781 - 800 of 3003 Posts
Top