SkyscraperCity banner

1 - 20 of 3631 Posts

·
Digigone
Joined
·
1,238 Posts
Salut, je recherche des infos sur la rivière RIZE qui traversait lyon au début du siècle dernier, je n'arrive pas à trouver sur le forum...quelqu'un à des liens ou un tracé complet de l'ancien cours de cette rivière? ... qui traversait villeurbanne et se jettait au coeur de lyon je crois...(c'est surtout la partie de cusset au centre de lyon qui m'intéresserait).

Merci par avance.
 

·
Limité du bulbe
Joined
·
3,494 Posts
Je viens de faire une recherche également : après un autre survol rapide (!) des résultats j'ai l'impression que le cours précis de la Rize est indiqué sur de très nombreux plans de Lyon de la fin du XVIIIème siècle (cf. http://www.archives-lyon.fr/sommaires/forma_urbis.html)

Malheureusement les scans sont 1) de très mauvaise qualité 2) très incomplets...:eek:hno:

Je crains donc qu'il ne te faille aller aux archives municipales...
 

·
Digigone
Joined
·
1,238 Posts
Ok, j'ai visionné les atlas. Effectivement, je pense que je vais me déplacer aux archives...ou à la bibliothèque de la part-dieu.
En tout cas, je te remercie pour le lien. :D
 

·
Registered
Joined
·
4,732 Posts
trouve sur le net :
Le samedi 5 novembre 2005 avait lieu au palais de la Mutualité l'Assemblée Générale de notre association. [...] Puis le président Gérard Truchet prend la parole pour la conférence de ce jour. Il a souhaité nous parler et nous faire redécouvrir la Rize, troisième cours d'eau de Lyon.

Pour parler de cette rivière aujourd'hui disparue du paysage lyonnais, notre conférencier a essayé de retrouver le tracé de ce cours d'eau, depuis sa source jusqu'à sa rencontre avec le Rhône. Ce n'est pas chose facile car ce cours d'eau a vu son itinéraire évoluer au fil du temps.

La Rize prend sa source dans les lônes du Rhône entre Décines et Vaux-en-Velin, au lieu-dit la Petite Camargue, dans le secteur des lacs de la nouvelle zone de loisirs de Miribel Jonage. Compte tenu des nouveaux aménagements il est impossible de trouver le lieu précis de la source de notre Rize. Par contre on retrouve son cours d'eau dans le secteur de Décines où elle a été canalisée et où elle chemine le long du Canal de Jonage, elle passe très près de l'usine électrique de Cusset et vient se jeter dans le canal depuis sa construction à la fin du XIXème siècle. Un bras de cette rivière alimente en eau les jardins ouvriers où la faune et la flore profitent de sa présence. C'était le coin des guinguettes dans les années 1900, le restaurant Favier a largement profité des Lyonnais en quête de repos et de petite friture tirée du ruisseau.

Après avoir traversé le pont de Cusset nous retrouvons cette rivière à Villeurbanne. Contrairement à Lyon, on peut la suivre plus aisément, certes il faut de l'imagination pour se faire une idée précise de son tracé, mais les limites de propriétés et les délaissés de terrain attestent de son passage à tel ou tel endroit. Les plans d'époque aident à sa redécouverte. Les souvenirs sont encore vivaces dans la mémoire des anciens riverains et la discussion avec les habitants des quartiers traversés aide à mieux comprendre son itinéraire.

Enfin, lorsque l'on arrive à Lyon, il n'y a plus aucune trace, si ce n'est la rue de la Rize, au sud de la rue Paul Bert, et l'impasse de la Rize, vers la rue Etienne Richerand. Il faut dire que la réalisation de l'avenue Georges Pompidou a chamboulé la topographie du quartier Villette-Baraban où la Rize était encore bien visible il y a une trentaine d'années, comme en attestent les photographies présentées lors de cette intéressante causerie.
Entre la Place Aristide Briand et le Rhône on est obligé de faire confiance aux plans d'époque pour retrouver un tracé parfois contesté par certains historiens et géographes.

La Rize a disparu victime de la pollution et de l'urbanisation de la cité. Les eaux claires qui hébergeaient des lavoirs ont fait place à un ruisseau aux eaux stagnantes refuge de moustiques. Enfin les eaux polluées de la Rize ont été canalisées dans les égouts ce qui a permis de construire en surface sur les terrains vacants de ce qui fut un charmant ruisseau aux rivages bucoliques.
 

·
Digigone
Joined
·
1,238 Posts
Merci!:)

Enfin j'espère quand-même que quelque part il existe des documents officiels topographique...ou des documents de professionels de l'hydrologie, ou hydrogéographie...

Sur paris en rivière recouverte, il y a la bièvre et à saint étienne le furan...avec pleins de photos et de cartes...je pense que pour lyon on doit pouvoir trouver des équivalents.
 

·
Registered
Joined
·
5,537 Posts
Oui, c'est mort......le chantier Oxygène n'a pas véritablement commencé ( c'est mou, c'est mou... ), quant au musée, le chantier est arrêté....:bash:
 
1 - 20 of 3631 Posts
Top