SkyscraperCity Forum banner
21 - 40 of 182 Posts

· Banned
Joined
·
40 Posts


Les travaux vont bientôt commencer
Réunis à Paris au musée du Louvre en comité opérationnel le 6 octobre, tous les partenaires* du projet Louvre-Lens se sont félicités de l'attribution des marchés de travaux de la construction du musée du Louvre-Lens.

La veille, la commission permanente du Conseil régional Nord - Pas de Calais a en effet autorisé la signature des marchés avec les entreprises retenues.
L'évolution du contexte économique a permis d'abaisser le montant des travaux d'environ 20 %, soit une enveloppe inférieure de 19 M€ HT aux dernières estimations.
Les quinze lots mis en consultation au printemps dernier sont aujourd'hui attribués aux entreprises suivantes : Eiffage construction nord pour le gros oeuvre, Perma Steelisa pour la charpente et les façades, Guintoli pour les terrassements et plusieurs sociétés régionales pour les autres lots.

Liste des entreprises retenues:
http://www.louvrelens.fr/UserFiles/fr/pdf/Liste entreprises.pdf

Le chantier du Louvre-Lens démarrera en novembre prochain et donnera du travail à plus de 300 personnes.
D'une durée de plus de deux ans, il conduira à une ouverture du futur musée en 2012.


Parallèlement, les collectivités locales et les partenaires économiques se mobilisent pour réussir l'insertion locale du projet.
L'association Euralens vient ainsi d'arrêter son programme
d'études et d'actions pour en particulier organiser les accès au futur musée.

Les partenaires du projet se sont donnés rendez-vous le 4 décembre prochain à Lens, jour de la Sainte-barbe, patronne des mineurs fidèlement honorée dans le bassin minier, pour fêter le démarrage des travaux et ouvrir la maison du projet Louvre-Lens.
Ce lieu d'accueil, d'information et de médiation permettra de faire découvrir à tous ce grand projet culturel.

* Ministère de la Culture et de la Communication, Musée du Louvre, Région Nord - Pas de Calais, Département du Pas-de-Calais, CommunAupôle de Lens-Liévin et Ville de Lens
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
3 ans sans nouveaux messages dans ce thread?
Le musée ouvre le mois prochain. Inauguration le 4 décembre, ouverture au public le 12.
Le site internet n'est pas très bien foutu, mais il s'améliorera probablement après l'ouverture: http://www.louvrelens.fr/fr/

Par contre je ne suis pas très fan du transfert de La Liberté guidant le Peuple de Paris à Lens... C'est quand même l'une des pièces maitresses du musée parisien...


Tout ce qu'il faut savoir sur le Louvre à Lens

Expositions, projet architectural, tarifs : le point sur l'antenne à Lens du "musée des musées".

Huit ans maintenant qu'on l'attend et le fantasme. Enfin sorti de terre et pourvu de ses premières expositions, le Louvre-Lens ouvre dans quelques jours. Le moment est bienvenu d'un récapitulatif pratique... et d'une mise en bouche.

Quoi ?
Le musée se divisera en plusieurs grands espaces.

La "Galerie du temps" ou "Grande Galerie" : 3 000 m2 d'un seul tenant. Y seront présentés en rotation des chefs-d'oeuvre du Louvre allant, suivant un ordre, de la naissance de l'écriture au milieu du XIXe siècle. Parmi les premières pièces exposées : La Liberté guidant le peuple de Delacroix, La Madeleine à la veilleuse de La Tour ou Saint Mathieu et l'ange de Rembrandt.

Le "Pavillon de verre", plus resserré et situé dans la continuité de la grande galerie, a été pensé comme un espace d"'approfondissement" via, notamment, l'introduction de l'art contemporain dans des expositions thématiques. La première sera consacrée à la perception du temps.

La "Galerie d'exposition temporaire", de 1 800 m2, a vocation à accueillir deux expositions d'envergure internationale par an - des événements dont la programmation sera établie en relation avec les musées de la région et le Louvre. La première est consacrée à la Renaissance. Avec, aux murs, de véritables trésors, dont la Sainte Anne de Vinci tout récemment restaurée.

En prime, les réserves du musée seront visibles et visitables.

Qui ?
À la tête du "Louvre II" : l'historien de l'art et conservateur Xavier Dectot, 37 ans, qui jusqu'en mars officiait au musée de Cluny. La présidence du conseil d'administration est confiée à Henri Loyrette, directeur du Louvre.

Combien ?
Le projet a coûté 150 millions d'euros, dont 88 fournis par la région Nord-Pas-de-Calais, et le budget de fonctionnement est estimé à 15 millions d'euros par an.
Jusqu'à fin 2013, l'entrée de la Grande Galerie et du Pavillon de verre sera gratuite. Le tarif plein de la Galerie d'exposition temporaire est fixé à 9 euros, et plusieurs formules d'abonnement annuel sont prévues, entre 10 et 15 euros.

Où ?
Lens est situé au coeur d'un bassin minier ravagé par la crise, et que la région s'applique à promouvoir et à réhabiliter (les cités minières viennent ainsi d'être classées par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité). Le musée est implanté sur un ancien carreau de mine et entouré par les terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle. Il est bordé par un vaste parc. Les architectes de l'agence Sanaa ont conçu une structure basse, qui n'écrase pas ce site et qui se compose de cinq corps de bâtiments de verre et de métal, aux parois légèrement incurvées.

Depuis quand ?
Le projet naît au printemps 2003. Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture, plaide alors pour une décentralisation des grands établissements culturels parisiens. L'idée d'une antenne du Louvre en province voit alors le jour et la région Nord-Pas-de-Calais propose six candidatures : fin novembre 2004, Lens, avec la friche de 20 hectares qu'elle offre en coeur d'agglomération, est désignée et, un an plus tard, les architectes de l'agence Sanaa remportent le concours. La première pierre est posée à l'hiver 2009. Quatre ans plus tard, le Louvre-Lens peut ouvrir ses portes...
http://www.lepoint.fr/dossiers/arts...-le-louvre-a-lens-15-11-2012-1529436_1013.php
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Quelqu'un aurait des photos du musée? C'est dingue à 2 semaines de l'inauguration je ne trouve absolument rien, à part des rendus du projet et 2-3 minuscules photos du chantier sur lesquelles on ne voit presque rien... Il est planqué sous une bâche ou quoi? :D













 

· Le vil rosse
Joined
·
4,324 Posts
Par contre je ne suis pas très fan du transfert de La Liberté guidant le Peuple de Paris à Lens... C'est quand même l'une des pièces maitresses du musée parisien...
Oui, mais une parmi d'autres à Paris, son absence ne fera pas descendre la fréquentation du Louvre. Par contre à Lens il faut bien une ou des têtes d'affiche.
 

· Since 2012
Joined
·
8,081 Posts
Peut-être une tête d'affiche qui a moins de rapport avec Paris directement, non ? Enfin bon perso je n'attends rien de ce musée à part qu'il contribue à faire encore plus du Louvre un véritable gruyère, entre oeuvres déplacées ou prêtées...
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
A part le Delacroix, je ne pense pas que beaucoup d'autres oeuvres exposées à Paris se retrouveront à Lens, ce sera des oeuvres issues des réserves du site parisien.
35 000 pièces sont exposées à Paris, plus de 400 000 sont dans les réserves! Ca laisse de quoi faire.
 

· Le vil rosse
Joined
·
4,324 Posts
Au moins ça reste en France. Bientôt il y aura le Louvre Abou Dabi. Je cite wikipédia :
Les Émirats Arabes Unis se sont engagés à verser des contreparties d'environ un milliard d'euros sur trente ans, qui bénéficieront au musée du Louvre et aux autres musées partenaires de l'opération.
Pour une telle somme le Louvre ne pourra pas se contenter d'envoyer seulement des oeuvres de 2ème choix.
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Donc, en gros, tous les chefs-d'oeuvres doivent être à Paris, et on met les seconds couteaux en province. Les provinciaux n'ont qu'à monter à Paris.

Au moins ça reste en France. Bientôt il y aura le Louvre Abou Dabi. Je cite wikipédia :


Pour une telle somme le Louvre ne pourra pas se contenter d'envoyer seulement des oeuvres de 2ème choix.
Encore une fois, le musée du Louvre dispose de plus de 400 000 pièces en réserve, dont une bonne partie qui feraient le bonheur de n'importe quel musée. Le musée d'Abou Dabi ne va donc pas "piller" les collections du musée parisien. D'ailleurs ils vont se priver de beaucoup de choses, étant donné que les oeuvres mettant en scène des être humains dévêtus seront proscrites là-bas.

Sinon, Lens ne se contentera pas d'oeuvres de deuxième zones, rassures toi, mais avoue quand même qu'il est bien plus simple pour 99.99% des gens (français et étrangers) d'aller visiter le Louvre de Paris plutôt que celui de Lens. ;)
 

· Mars ou rêve
Joined
·
9,192 Posts
OK pour la facilité de Paris, je ne dis pas qu'il faut faire moitié-moitié avec le Grand Louvre, juste qu'on ne laisse pas que des miettes à Lens en lui refusant des oeuvres majeures sous prétexte quil ne se situe pas à Paris.
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Ils n'auront pas que des miettes, de toute façon leur collection changera régulièrement. Mais là, rien qu'avec le Delacroix et un De La Tour, ils récupèrent déjà 2 pièces majeures de l'histoire de l'art.
Après, j'espère bien que ce musée sera un succès populaire, et donc qu'ils n'auront pas à présenter que des oeuvres mineures, mais je ne me fait pas de soucis là dessus. Le Louvre a suffisamment de merveilles en stock pour alimenter plus d'un musée! :)
 

· Registered
Joined
·
4,873 Posts
Sinon, Lens ne se contentera pas d'oeuvres de deuxième zones, rassures toi, mais avoue quand même qu'il est bien plus simple pour 99.99% des gens (français et étrangers) d'aller visiter le Louvre de Paris plutôt que celui de Lens. ;)
Pour les Français, c'est sans doute plus simple de se rendre à Paris qu'à Lens; mais pour les étrangers, enfin surtout ceux d'Europe du Nord, aller à Lens est plus rapide par route (pour les Anglais, les Belges, les Néerlandais, les Allemands du Nord, etc). En revanche, il n'y a pas encore de gare TGV à Lens, les éventuels touristes, je pense, devront descendre à Lille-Europe et prendre un TER pour aller à Lens, ou bien descendre à Arras.
De toutes façons, la cible prioritaire, ce sont bien ces étrangers plutôt que.

J'espère que ce musée aura autant de succès que le Musée Pompidou à Metz. Mais je regrette qu'il ne soit pas un geste architectural fort...
 

· Since 2012
Joined
·
8,081 Posts

· Moderator
Joined
·
32,417 Posts
Ils n'auront pas que des miettes, de toute façon leur collection changera régulièrement. Mais là, rien qu'avec le Delacroix et un De La Tour, ils récupèrent déjà 2 pièces majeures de l'histoire de l'art.
Relax, le Delacroix n'est prêté que pour un an (non renouvelable).
Sinon, en terme d'humidité, c'est toujours mieux d'avoir ses réserves en rez-de-chaussé qu'en sous-sol :runaway:
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Pour les Français, c'est sans doute plus simple de se rendre à Paris qu'à Lens; mais pour les étrangers, enfin surtout ceux d'Europe du Nord, aller à Lens est plus rapide par route (pour les Anglais, les Belges, les Néerlandais, les Allemands du Nord, etc). En revanche, il n'y a pas encore de gare TGV à Lens, les éventuels touristes, je pense, devront descendre à Lille-Europe et prendre un TER pour aller à Lens, ou bien descendre à Arras.
De toutes façons, la cible prioritaire, ce sont bien ces étrangers plutôt que.

J'espère que ce musée aura autant de succès que le Musée Pompidou à Metz. Mais je regrette qu'il ne soit pas un geste architectural fort...
Donc même pour les touristes du nord-est utilisant le train, Paris reste plus simple. ;) Bien sûr pour un belge ou un hollandais venant en voiture c'est plus pratique. Et à Paris il y a une offre culturelle avec laquelle peu d'autres villes européennes peuvent rivaliser. Je ne suis pas un partisan du "tout à Paris, les miettes pour le reste de la France", bien au contraire.
Et oui comme tu le dis, le musée de Lens, comme celui de Metz a été prévu pour attirer les étrangers, de la Suisse (un peu moins pour Lens forcément) à la Grande-Bretagne.
On va attendre de voir à quoi ressemble la bête en vrai, mais c'est vrai que d'après les rendus, ça n'a hélas pas l'air très sexy... Enfin y'a un grand parc, ça peut être agréable (quoi qu'à Lens, il risque de n'être utilisable que 3 semaines par an :D )

Voila pourquoi j'appelle le Louvre un gruyère : http://www.lejournaldesarts.fr/site...de-5-ans-avec-les-musees-de-san-francisco.php. C'est bien joli de multiplier les partenariats mais je ne pense pas que trimbaler les œuvres un peu partout dans le monde soit une bonne chose ni pour elles même ni pour les personnes qui voudraient les voir.
En même temps c'est grâce à ces prêts qu'on peut organiser de grandes expositions, donnant la chance à beaucoup de gens de voir des oeuvres qu'ils n'auraient jamais pu voir, puisqu'à l'autre bout du monde. Mais c'est vrai que c'est frustrant lorsque tu viens en espérant trouver une oeuvre et que tu te rends compte qu'elle est en déplacement. (ça me rappelle quand j'ai visité le Metropolitan Museum en septembre 2010, j'étais dégouté parce que 3 Monet que je voulais voir étaient prêtés pour une expo, mais coup de chance c'était au Grand Palais à Paris pour la rétrospective Monet, du coup j'ai pu les voir "à la maison" en rentrant :banana: )


Relax, le Delacroix n'est prêté que pour un an (non renouvelable).
Sinon, en terme d'humidité, c'est toujours mieux d'avoir ses réserves en rez-de-chaussé qu'en sous-sol :runaway:
Exact, je pensais que ce serait pour beaucoup plus longtemps. C'est pas con d'ailleurs de mettre 2-3 pièces très connues du grand public pour quelques mois, ça fera venir plus facilement les gens non-passionnés, en espérant qu'une partie y prendra goût et reviendra.
Il y avait un beau projet pour déplacer toutes les réserves du Louvre en banlieue et créer un centre de recherche, mais la crise et la (grosse) baisse du budget du ministère de la culture sont passées par là... :/

Je sais bien que c'était de l'humour, mais le danger des réserves du Louvre en sous-sol c'est le risque de crue de la Seine, pas l'humidité. Quoique en cas de crue, c'est au final l'humidité qui aura raison des oeuvres. :D
 

· Moderator
Joined
·
17,317 Posts
Je suis très surpris qu'il y ait autant de baies vitrées (=lumières) pour un musée potentiellement hébergeant des oeuvres de type peinture..

Par ailleurs, il ne se sont pas trop foulés j'ai l'impression côté design ... Si je comprend bien le projet est découpé en 4 ou 5 bâtiments? à quoi correspondent-ils?
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Je suis très surpris qu'il y ait autant de baies vitrées (=lumières) pour un musée potentiellement hébergeant des oeuvres de type peinture..

Par ailleurs, il ne se sont pas trop foulés j'ai l'impression côté design ... Si je comprend bien le projet est découpé en 4 ou 5 bâtiments? à quoi correspondent-ils?
Pour cette image, elle ne reflète pas totalement la réalité je pense, elle date d'un moment avant le début des travaux. Cette zone peut se trouver orientée de façon à ne pas recevoir le soleil directement, ou dans une partie n'abritant que des sculptures, ou encore les baies vitrées sont des vitres sans tain.

L'organisation du musée est expliquée dans l'article que j'ai posté en haut de cette page (post 22). ;)
Je pense que l'article parle des 3 bâtiments à gauche.
Le deuxième bâtiment en partant de la droite à l'air d'être l'espace d'accueil, avec boutiques et espaces de restauration je suppose.
Et pour celui tout à droite, je pense que ce sont les réserves et espaces de recherche, puisque ce bâtiment n'a pas l'air de posséder de sous-sol.


Edit: ou alors c'est le bâtiment carré au centre qui servira d'espace d'accueil...
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Enfin des images du musée, il était temps à moins d'une semaine de l'inauguration...
=> http://www.lefigaro.fr/arts-exposit...G00352-le-nouveau-louvre-s-invente-a-lens.php

Je vais attendre d'en voir plus, et de voir le résultat par moi même, mais aussi bien le bâtiment que la présentation des oeuvres me paraissent assez froids.
Ils ont récupéré la Sainte Anne de De Vinci également, ça leur fait quelques pièces majeures qui devraient attirer du monde!

--------

Quelques nouveaux articles:

Le Louvre-Lens inauguré le 4 décembre : des chefs-d'oeuvre pour tous

Le Louvre-Lens, qui consacre le mariage de la grande institution nationale et du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, sera inauguré le 4 décembre par François Hollande avec un cortège de chefs-d'oeuvre, trois ans après la pose de sa première pierre. "La Liberté guidant le peuple" (1831) de Delacroix, mais aussi le "Portrait de Balthazar Castiglione" de Raphaël ou "La Madeleine à la veilleuse" de Georges de La Tour ont rejoint pour un an le nouveau musée, symbole d'une renaissance attendue pour cette ville minière.
Autre "cadeau" du Louvre aux Lensois : la "Sainte Anne" de Léonard de Vinci (1452-1519) a quitté pour la première fois le Palais parisien où elle se trouve depuis plus de deux siècles pour s'installer pour trois mois à Lens.
Le musée de verre et d'aluminium poli, conçu par l'agence japonaise Sanaa, s'est posé tout en douceur sur la fosse 9-9 bis de Lens, un ancien carreau de mine à charbon. L'architecture d'une grande pureté et simplicité se montre pleine de tact à l'égard de ce territoire, blessé par la désindustrialisation.
Deux ans et demi après les débuts du Centre Pompidou Metz, le Louvre-Lens, ouvrira ses portes au public le 12 décembre. Ses cinq corps de bâtiments bas et discrets totalisent 28.000 m2.
"Nous misons sur une fréquentation de 700.000 visiteurs la première année, et 500.000 les années suivantes", indique Xavier Dectot, directeur du Louvre-Lens. Située à une heure de Paris en TGV, la ville est au coeur du bassin minier, près de la Belgique.
Le musée peut espérer capter un large public européen mais sa raison d'être première reste d'attirer la population locale. "Nous voulons aller à la rencontre de nouveaux publics, souvent éloignés de la culture", explique M. Dectot.
[...]
La suite ici: http://tempsreel.nouvelobs.com/cult...-4-decembre-des-chefs-d-oeuvre-pour-tous.html



Louvre : Lens attend «l'effet Bilbao»

Grâce au musée Guggenheim à Bilbao, ville espagnole meurtrie par la fin de la sidérurgie, des milliers d'emplois ont été créés et la région a relevé la tête. De quoi donner des idées à Lens et sa région, marquées par le chômage où 64 projets économiques et urbains devraient voir le jour.


Grand projet architectural, marqueur d'une décentralisation réussie, le Louvre-Lens est aussi un pari économique pour une région marquée par le chômage. Le budget d'investissement a été lourd: environ 150 millions d'euros prévus au départ et transformés, au fil des retards de chantier, en 200 millions. L'Europe et l'État en prennent 24 % à leur charge, le reste se répartissant entre la région (59 %), le département (6 %), l'agglomération et la ville (6 %) et le mécénat. Mais le *Nord-Pas-de-Calais estime qu'environ 530.000 personnes (700.000 en 2013) pourraient venir chaque année, dont des Anglais, des Néerlandais ou des Belges. De quoi transformer au minimum l'offre hôtelière, et mettre toute l'agglomération sous la bannière du tourisme culturel.
«C'est le plus grand musée du monde dans une des villes les plus pauvres de France, résume le maire PS, Guy *Delcourt. Lens mourait, elle peut revivre.» «Cette implantation, au cœur d'une ancienne cité ouvrière, est un miracle», poursuit Daniel Percheron, président du conseil régional. Symboliquement, le nouvel établissement a d'ailleurs été bâti sur une friche industrielle de 20 hectares, sur laquelle s'étendait le carreau de la fosse 9 des mines de Lens.
[...]
La suite ici: http://www.lefigaro.fr/arts-exposit...IG00275-louvre-lens-attend-l-effet-bilbao.php



Une interview de Jack Lang:
L'ancien ministre de la Culture a appuyé la fondation d'un second Louvre à Lens. Il revient sur ce musée inauguré le 4 décembre.

Ce sont quelques mots à l'adresse de Jacques Chirac, ajoutés à la main au bas d'une lettre datée de novembre 2004. "Je me permets de vous le redire : éprouvée par le destin, la population du Pas-de-Calais a soif de beauté et de dignité. Elle compte sur vous." Auprès du président de la République comme du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, Jack Lang a appuyé le choix de Lens pour la création d'une "maison du Louvre". À quelques jours de l'inauguration du musée au coeur des anciennes cités minières, l'ex-ministre de la Culture revient sur ce projet.


Le Point.fr : Vous avez dit à plusieurs reprises que vous regrettiez de ne pas avoir eu vous-même l'idée d'un Louvre à Lens...

Jack Lang : C'est vrai, j'ai souvent caressé l'idée de transférer des collections nationales dans des musées de province. Mais notre logique à partir de 1981, à François Mitterrand et à moi, consistait d'abord à faire naître partout en France des projets originaux, avant de délocaliser. C'était l'essentiel. Nous avons créé les Frac (fonds régionaux d'art contemporain, NDLR), nous avons construit ou rénové quelque 300 musées en région, nous avons créé la cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême, l'école de photographie d'Arles... Beaucoup de projets, donc, que nous ne voulions pas dépendants d'une institution parisienne. Cela dit, la plupart des idées que nous avons avancées non seulement se sont incarnées, mais se perpétuent aujourd'hui en se métamorphosant. Le Grand Louvre, que nous avons lancé, est aujourd'hui un work in progress, justement avec le Louvre-Lens, le Louvre Abu Dhabi, le pavillon des arts de l'Islam à Paris... Et notamment grâce à Henri Loyrette (président du Louvre depuis 2001, NDLR), dont je soutiens presque à 100 % la politique.
[...]
La suite ici: http://www.lepoint.fr/culture/jack-...s-est-un-acte-de-foi-29-11-2012-1535103_3.php
 
21 - 40 of 182 Posts
This is an older thread, you may not receive a response, and could be reviving an old thread. Please consider creating a new thread.
Top