SkyscraperCity Forum banner
41 - 60 of 182 Posts

· Moderator
Joined
·
32,417 Posts
Ce n'est pas insignifiant, c'est minimaliste*

* Minimaliste : vocabulaire issu de l'architecture définissant en terme politiquement correct ce qui est insignifiant :D
 

· Registered
Joined
·
4,166 Posts
J'étais pas vraiment convaincu par les rendus et lorsque j'ai vu les photos hier, j'ai été tout simplement bluffé par le résultat quasi final.
Si l'architecture intérieure semble assez quelconque, l'extérieur dégage en revanche une simplicité/tranquilité/pureté rarement ressentie pour un bâtiment de ce type. Belle réalisation!
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Voici la liste complète des 205 oeuvres qui seront exposées dans la Galerie du Temps, le bâtiment principal qui accueille les pièces prêtées par le Louvre. Les autres espaces étant des lieux d'expositions temporaires.

Louvre-Lens : la liste des oeuvres exposées dans la Galerie du Temps

La Galerie du Temps exposera pendant cinq ans, dans une grande aile du musée, des chefs-d'oeuvre du Louvre. Voici la liste complète des 205 oeuvres (ou ensemble d'oeuvres) que vous pourrez découvrir au début du mois de décembre. Le principe : confronter les productions de civilisations et cultures différentes à un même moment historique. Les grands noms : Boticelli, Pérugin, Raphaël, Greco, Rubens, Poussin, Rembrandt, La Tour, Le Lorrain, Boucher, Fragonard, Greuze, Goya, Corot, Ingres, Delacroix, etc. Merveilleux florilège qui démontre l'ambition magistrale du Louvre-Lens.

ANTIQUITÉ

L’Orient ancien au temps de la naissance de l’écriture
– Warka (Uruk), Mésopotamie, Iraq actuel, vers 3300 avant J.-C. - Tablette en écriture pré-cunéiforme indiquant des rations alimentaires, archives du temple du dieu du ciel Eanna.
– Vers 3300 avant J.-C. - Homme barbu, nu : roi-prêtre ?
– Tello (Girsu), Mésopotamie, Iraq actuel, vers 2120 avant J.-C. - Gudéa, prince de l’Etat de Lagash
– Mésopotamie, Iraq actuel, vers 2000 avant J.-C. - Tablette en écriture cunéiforme portant un texte littéraire en langue sumérienne : lettre d’une mère à son fils
– Suse, Elam, Iran actuel, 2650 - 2550 avant J.-C. - Plaque perforée avec scène de banquet et de combat : élément de fermeture de porte de temple ?
– Civilisation de l’Oxus, Asie centrale, Afghanistan actuel, 2300 -1700 avant J.-C. - Femme vêtue d’une robe-manteau de laine (kaunakès) : figure protectrice des vivants et des morts ?
– Culture de Halaf, Syrie, 3300 - 3000 avant J.-C. - Idole aux yeux


Aux origines de la civilisation égyptienne
– Abydos, Egypte, vers 3000 avant J.-C. - Stèle funéraire portant des inscriptions hiéroglyphiques
– Abydos ? Egypte 3300 -3100 avant J.-C. - Fragment d’une palette à fard décorée d’une scène de chasse
– Egypte, vers 2350 avant J.-C. - Homme debout, statue funéraire d’un inconnu
– Egypte, 2500 -2350 avant J.-C. - Décor d’une chapelle funéraire : scène de brasserie


Aux origines des civilisations méditerranéennes
– Cyclades, Grèce, 2700 - 2300 avant J.-C. - Idole féminine nue aux bras croisés : divinité ?
– Vounous, Chypre 2500 - 2000 avant J.-C. - Figurine humaine asexuée en forme de plaquette décorée d’incisions
– Rhodes, Grèce Vers 1375 avant J.-C. - Vase à boire en forme de corne (rhyton) à décor de poulpe
– Péloponnèse, Grèce Vers 1325 avant J.-C. - Figurine féminine vêtue
– Ras Shamra (Ougarit), Syrie 1300-1200 avant J.-C. - Vase (cratère) décoré de guerriers et de chars

L’Orient ancien au temps de Babylone
– Suse (Iran) butin de Babylone, Mésopotamie, Iraq actuel, vers 1900 avant J.-C. - Portrait royal : le roi de Babylone Hammurabi ?
– Région de Babylone, Mésopotamie, Iraq actuel, 1800-1600 avant J.-C. - Tablette en écriture cunéiforme. Poème en langue babylonienne : dialogue entre un homme et son dieu
– Suse (Iran) butin de Babylone, Mésopotamie, Iraq actuel 1200-1100 avant J.-C. - Borne (kudurru) représentant Gula, déesse de la médecine et le panthéon babylonien
– Suse, Elam, Iran actuel 1300-1100 avant J.-C. - Figurines féminines nues, coiffées d’un diadème et parée de bijoux
– Suse, Elam, Iran actuel vers 1150 avant J.-C. - Fragment du décor du temple d’Inshushinak, dieu protecteur de Suse : homme-taureau associé au palmier, symbole de fertilité
– Région de Marlik, Iran actuel 1400-1100 avant J.-C. - Vase en forme de taureau à bosse
– Anatolie centrale, Turquie actuelle 1400 -1200 avant J.-C. - Pendentif amulette : dieu hittite en marche

L’Egypte des grands temples
– Assiout, Egypte, vers 1950 avant J.-C. - Porteuse d’offrandes
– Thèbes ?, Egypte Vers 2100 et 2000 avant J.-C. - Table d’offrandes funéraire inscrite au nom de l’intendant Nakht
– Abydos, Egypte, 1790-1700 avant J.-C. - Homme accroupi (statue-cube inscrite) : offrande du roi au bénéfice d’un employé nommé Ser
– Karnak, Egypte, vers 1725 avant J.-C. - Le vizir Néferkarê-lymérou, haut fonctionnaire du roi
– Thèbes ? Egypte vers 1400 -1350 avant J.-C. - Touy, prêtresse de Min, dieu de la fertilité
– Tell el Amarna, Egypte vers 1375-1350 avant J.-C. - Tablette en écriture cunéiforme : correspondance diplomatique en langue akkadienne du pharaon Akhénaton à un vassal prince d’Akshapa (près de Saint Jean d’Acre, Israël actuel)
– Karnak, Egypte vers 1400-1350 avant J.-C. - Sekhmet, déesse-lionne régnant sur les forces dangereuses

La Méditerranée des cités
– Dipylon, Athènes, Grèce vers 730 avant J.-C. - Vase (cratère) funéraire : scène de l’exposition du mort (prothésis)
– Béotie, Grèce, vers 700 avant J.-C. - Idole féminine en forme de cloche : objet votif ou funéraire destiné à être suspendu
– Paros, Cyclades, Grèce, vers 540 avant J.-C. - Jeune homme nu (couros) : statue dédiée dans le sanctuaire d’Asclépios, dieu de la médecine
– Chiusi, Etrurie, Italie actuelle entre 550 et 500 avant J.-C. - Urne cinéraire à tête féminine et aux bras articulés
– Chypre, vers 480-460 avant J.-C. - Jeune homme coiffé d’une couronne végétale : statue dédiée dans un sanctuaire ?

L’Empire assyrien
– Assyrie, Mésopotamie, Iraq actuel 800-700 avant J.-C. - Pazuzu, démon protecteur des vents et des démons mauvais
– Ninive, Assyrie, Mésopotamie, Iraq actuel, vers 645-640 avant J.-C. - Fragment de décor du palais du roi assyrien Assurbanipal : guerre contre l’Elam (Iran)
– Khorsabad, Assyrie, Mésopotamie, Iraq actuel, vers 710-706 avant J.-C. - Fragment de décor du palais du roi assyrien Sargon II : tête d’homme barbu appartenant au défilé des tributaires mèdes


L’Egypte du crépuscule
Les Rites funéraires
– Egypte, vers 595-589 avant J.-C. - Le pharaon Psammétique II
– Thèbes ? Egypte, 945 -715 avant J.-C. - Sarcophage de la dame Tanetmit : enveloppe de momie, cercueils intérieur et extérieur
– Egypte, 664-525 avant J.-C. - Vases à viscères (canopes) de la dame Taremetenbastet
– Memphis ?, Egypte, vers 500 avant J.-C. - Troupe de serviteurs funéraires (ouchebtis) inscrits au nom de Neferibreheb
– Egypte, vers 500 avant J.-C. - Trousseau d’amulettes d’une momie
– Egypte, 650-350 avant J.-C. La déesse Bastet sous sa forme de chatte


L’Empire perse
– Suse, Iran actuel, vers 500 avant J.-C. - Fragment du décor du palais du roi perse Darius Ier : archer de la garde royale
– Magnésie du Méandre, Carie, Turquie, vers 492-486 avant J.-C. - Lettre en grec du roi perse Darius Ier à un gouverneur (satrape) d’Asie mineure


La Grèce classique
– Acropole, Athènes, Grèce, entre 409 et 405 avant J.-C. - Stèle portant en grec les comptes des trésoriers du Parthénon : Athéna et la représentation du Peuple (Démos) de part et d’autre de l’olivier sacré.
– D’après Naucydès (né dans le Péloponnèse, Grèce ; actif vers 400-390 avant J.-C.), vers 130-150 après J.-C. - Athlète tenant un disque, copie romaine d’un Discophore en bronze
– Lucanie, Italie actuelle, vers 380 avant J.-C. - Vase (cratère) à volutes : concours musical entre le dieu Apollon et le satyre Marsyas


Le monde d’Alexandre le Grand
– D’après Lysippe (né à Sicyone, Péloponnèse, Grèce ; actif vers 370-300 avant J.-C.), vers 130 après J.-C. - Alexandre le Grand, roi de Macédoine (336-323 avant J.-C.), copie romaine d’un portrait en bronze d’Alexandre nu brandissant une lance
– Myrina, Turquie actuelle, vers 190 avant J.-C. - Jeune femme ailée : personnification de la Victoire (Niké)
– Babylone, Mésopotamie, Iraq actuel, 200 avant J.-C. -200 après J.-C. - Femme nue debout : compagne de la déesse babylonienne Nanaya, fille du dieu lune ?
– D’après Polyclès (actif à Alexandrie, Egypte vers 175 avant J.-C. ) Vers 130-150 après J.-C. - Hermaphrodite, copie romaine d’un Hermaphrodite endormi
– Egypte, 300-100 avant J.-C. - La déesse égyptienne Isis ou une reine grecque représentée en Isis ?
– Sidon, Liban actuel, vers 325-300- avant J.-C. - Sarcophage à couvercle sculpté d’un visage féminin


L’Empire romain
– Rome, Italie vers 25 avant J.-C. - Octave Auguste (27 avant J.-C. - 14 après J.-C.), fondateur de l’Empire romain
– Rome, Italie, vers 50 après J.-C. - Fragment du décor d’un arc de triomphe : garde rapprochée de l’empereur (prétoriens)
– Lambèse, Algérie actuelle 202 après J.-C. - Règlement des joueurs de cor du camp militaire de la troisième légion Augusta Pompéi, Italie, vers 30-50 après J.-C. Fragment de peinture murale : femme auprès d’un faon, scène de culte à Bacchus ?
– Herculanum ? Italie, vers 50 après J.-C. - Lampe ornée d’un masque de théâtre
– Herculanum, Italie, vers 50 après J.-C. - Candélabre porte-lampe en forme de tige de roseau
– Rome ?, Italie, vers 160 après J.-C. - Marc-Aurèle, empereur romain (161-180 après J.-C.)
– Rome, Italie, vers 226-235 après J.-C. - Alexandre Sévère, empereur romain (222-235 après J.-C.)
– Rome ?, Italie, vers 150 après J.-C. - Jupiter, roi des dieux romains portant le foudre et accompagné de l’aigle
– Capitole, Rome, Italie, 100 -200 après J.-C. - Relief représentant Mithra, dieu iranien du soleil, sacrifiant le taureau
– Cosa, Italie, vers 290-300 après J.-C. - Sarcophage : concours musical entre le dieu Apollon et le satyre Marsyas
– Henchir el Attermine, Tunisie actuelle, vers 160 après J.-C. - Fragment de relief architectural remployé en dalle funéraire chrétienne : divinités égyptiennes
– Carthage, Tunisie actuelle, vers 180-190 après J.-C. - Fragment de mosaïque de pavement : les préparatifs d’un banquet
– Egypte, 300-400 après J.-C. - Elément de décor de fenêtre ? Le dieu égyptien Horus en cavalier romain terrassant un crocodile


MOYEN-ÂGE

– Italie ?, vers 425-450 après J.-C. - Valentinien III (425-455), empereur romain d’Orient
– Région de Louxor, Egypte 400-500 après J.-C. - Décor d’architecture funéraire : poisson à la croix, symbole de Jésus Christ.
– Région d’Assiout, Egypte 500-600 après J.-C. - Pilier d’angle à décor de saint, archange et rinceaux
– Esna, région de Louxor, Egypte 1084 - Stèle funéraire gravée d’une croix et inscrite d’un texte en langue copte
– Antioche, Turquie actuelle 500-625 après J.-C. - Médaillon central d’une grande croix de procession : Christ bénissant

Chrétienté d’Occident, les premières églises
– Castelnau-de-Guers, Languedoc, vers 450-500 après J.-C. - Sarcophage : le Christ, deux apôtres et décor végétal
– Toulouse vers 450-500 après J.-C. - Colonnes décorées de pampres de vigne provenant de l’ancienne église Notre-Dame-de-la-Daurade
– Parthenay, Poitou, vers 1150-1200 - Décor provenant de la façade de l’église Notre-Dame-de-la-Couldre : Hommes barbus couronnés
– Limoges, vers 1275-1300 - Chef-reliquaire : une vierge martyre ?
– Limoges, vers 1185-1200 - Reliquaire en forme d’église (châsse) : Christ en majesté et Crucifixion
– Limoges, vers 1200 - Crosse (bâton pastoral)
– Meuse, vers 1160-1170 - Plaque ayant appartenu à un objet liturgique : Guerrier combattant un dragon
– Magdebourg ? Allemagne, vers 1150 - Chandelier : femme à cheval


Aux origines de la civilisation de l’Islam
– Egypte, 11 décembre 877-8 janvier 878 - Stèle funéraire réutilisant un marbre antique
– Iraq, 800-900 - Coupe à décor imitant l’écriture arabe
– Ermant ? région de Louxor, Egypte 500-800 - Jarre décorée d’un personnage féminin et d’animaux
– Iran ou Asie centrale,1000-1300 - Coupe à décor de coulure de glaçures
– Iran ou Asie centrale, 900-1100- Coupe au guerrier
– Suse, Iran actuel, 800-1000 - Plat à décor moulé
– Suse, Iran actuel, 800-900 - Coupe à décor végétal stylisé
– Egypte, 1000-1200 - Fragment de panneau décoratif : danseur au foulard


L’Islam, Byzance et l’Italie
– Madinat al-Zahra, région de Cordoue, Espagne, vers 970 - Boîte (pyxide) décorée de quatre médaillons
– Sud de l’Italie, vers 1080-1090 - Cor de chasse ou de guerre (olifant)
– Venise, Italie, vers 1050-1100 - Fragment du décor du Jugement Dernier de la Basilique de Torcello : tête d’ange
– Constantinople ? Turquie actuelle, vers 980-990 - Plaque centrale d’un triptyque : la Vierge à l’Enfant entre deux saints
– Géorgie ?, 1000-1100 - Plaque de coffret : la Vierge à l’Enfant entre deux anges
– Constantinople, Turquie actuelle, vers 1100 - Médaillon ayant décoré un cadre d’icône : Saint Démétrios
– Constantinople, Turquie actuelle, vers 1000-1050 - Plaque de coffret ou décor de cadre d’icône : Saint Démétrios


L’Europe gothique
– Région de Rome, Italie, vers 1225-1250 - Saint François d’Assise (1182-1226)
– Champagne ? France vers 1270-1300 - Ange : décor de sanctuaire d’église
– Paris, vers 1315-1335 - Triptyque : Scènes de la vie de la Vierge
– Nevers, vers 1350-1375 - Décor d’une léproserie : la Vierge à l’Enfant
– Ile-de-France, vers 1380 - Monument funéraire (gisante) d’une dame inconnue
– Nolay, Bourgogne, vers 1400-1425 - Retable de l’église Saint Martin : la Vierge et l’Enfant entre les douze apôtres
– Genève, Suisse, vers 1445-1450 - Dossier de stalle du choeur d’une église : ange tenant un écu aux armes de l’Abbaye de Saint-Claude (Jura, France)


Une apogée de l’Orient islamique
– Raqqa, Syrie, 1100-1200 - Fragment de frise architecturale : inscription coranique en arabe en style anguleux
– Iran, 1180-1250 - Coupe à décor de personnages
– Iran ou Asie centrale, vers 1375-1400 - Elément de frise architecturale : inscription coranique en arabe de style cursif
– Iran, vers 1250-1300 - Plaque de revêtement à décor de lampe
– Shiraz, Fars, Iran, 1300 -1400 - Bassin décoré de cavaliers et portant une inscription à la gloire d’un souverain iranien
– Maragha, Iran, vers 1315 - Globe céleste


RENAISSANCE

Rencontres entre Orient et Occident
– Venise, Italie, 1511 - Réception d’une délégation vénitienne à Damas
– Egypte ou Syrie, vers 1330-1340 - Bassin au nom d’un émir du sultan mamluk ibn Qalawun
– Egypte ou Syrie, 1300-1500 - Vase à pharmacie (albarelle)
– Egypte ou Syrie, vers1400-1450 - Aiguière à bec en forme d’animal


TEMPS MODERNES

– Carlo Crivelli, 1477 - Saint Jacques de la Marche et deux donateurs agenouillés
– Italie, vers 1450-1500 - Leon Battista Alberti, architecte
– Alessandro Filipepi dit Botticelli, vers 1465-1470 - La Vierge et l’Enfant
– Mino di Giovanni dit Mino da Fiesole, vers 1470 - La Vierge et l’Enfant
– Chaumont en Bassigny, vers 1475 - Fragment de décor d’église : Le Père éternel bénissant entouré d’anges
– Région de Bourg-en-Bresse, vers 1500 - Fragment de retable : la Mise au tombeau du Christ
– Sud-Ouest, France, vers 1480 - Vierge de douleur
– Pietro di Cristoforo Vannucci, dit Le Pérugin, vers 1490-1500 - Saint Sébastien
– Baccio Bandinelli, vers 1512 - Mercure, dieu des voyageurs et des bergers
– Pietro di Cristoforo Vannucci, dit Le Pérugin, vers 1495-1500 - Apollon et Daphnis
– Antonio Puccio dit Pisanello, 1447 - Médaille représentant Cecilia Gonzaga
– Deruta, Italie, entre 1500 et 1530 - Plat d’apparat
– Giovanni Francesco Caroto, vers 1505-1510 - Portrait de femme
– Grèce, vers 1500 - Saint Jean-Baptiste
– Raffaello Santi ou Sanzio, dit Raphaël, vers 1514-1515 - Baldassare Castiglione, écrivain et diplomate (1478-1529)
– Hans Maler, entre 1500 et 1529 - Anton Fugger (1493-1560), banquier et humaniste
– Attribué à Dietrich Schro, vers 1556-1559 - Ottheinrich von der Pfalz (1502-1559), prince-électeur du Palatinat du Rhin
– Domenikos Theotocopoulos, dit El Greco, vers 1597-1600 - Antonio de Covarrubias y Leiva (1514-1602), juriste et érudit
– Colijn de Coter, vers 1510-1515 - La Sainte Trinité avec Dieu le Père soutenant le Christ
– Anvers, Belgique, vers 1515-1520 - La Déploration du Christ : élément de retable
– Jean Goujon, vers 1560 - Dalle funéraire d’André Blondel de Rocquencourt (mort en 1558)
– Lambert Sustris, vers 1550 - Vénus et l’Amour
– D’après Jean Boulogne, vers 1620 - Déjanire, femme d’Hercule, enlevée par le centaure Nessus


Trois empires de l’Islam
– Turquie, 1600-1700 - Tapis de prière décoré d’une niche (mihrab)
– Iznik, Turquie, vers 1480-1520 - Vase à décor floral
– Iznik, Turquie, vers 1540-1555 - Plat au bouquet composite
– Iznik, Turquie, vers 1560-1580 - Plat au bouquet de tulipes et d’oeillets
– Istanbul, Turquie, vers 1577 - Panneau de revêtement mural à décor floral, provenant du mausolée du sultan ottoman Selim
– Inde, vers 1605-1627 - Ecran de fenêtre (jali) à décor géométrique
– Inde, 1600-1800 - Casque
– Inde, 1600-1800 - Poignard (Katar) décoré de divinités hindoues : Vishnu, dieu protecteur et Hanuman, dieu-singe de la sagesse
– Iran, 1700-1800 - Panneau de revêtement mural : hommes au bord d’un ruisseau
– Ispahan, Iran, vers 1650-1700 - Panneau de revêtement mural : procession de la communauté arménienne à Ispahan
– Iran, 1580-1650 - Plats à décor de personnages
– Iran, 1650-1730 - Coupe au pourtour décoré de fleurons
– Région de Khurasan, Iran actuel, vers 1550-1600 - Flambeau portant une inscription mystique en langue persane


Arts de cour
– Atelier des Fontana, vers 1565-1570 - Plat représentant Le Triomphe de Joseph le patriarche d’après une gravure de Bernard Salomon
– Attribué à Bernard Palissy, vers 1565 - Bassin décoré d’un serpent, de poissons et de lézards
– Milan, Italie, vers 1600 - Vase d’apparat
– Inde ou Turquie, 1600-1700 - Coupe aux oiseaux et au décor végétal
– Florence, Italie, 1668 - Dessus de table à décor floral
– Atelier de Barthélémy Prieur, vers 1600-1610 - Le roi de France Henri IV (1594-1610) en armure et son épouse Marie de Médicis en robe d’apparat


L’Europe baroque
– Pierre-Paul Rubens, vers 1615 - Le roi Ixion trompé par Junon qu’il voulait séduire
– Domenico Fetti, vers 1618-1623 - La Mélancolie
– Thomas Boudin, 1628 - Monument funéraire de Madeleine Marchand, épouse de Nicolas Le Jay, président au Parlement de Paris
– Georges de La Tour, vers 1640-1645 - La Madeleine à la veilleuse
– Espagne, vers 1650 - Saint François mort
– Pierre Puget, vers 1660-1670 - Christ mourant sur la croix
– Jacques Sarazin, vers 1640 - Vierge assise et l’Enfant Jésus
– Rembrandt Harmensz Van Rijn, dit Rembrandt, 1661 - Saint Matthieu et l’ange


Le classicisme français
– Nicolas Poussin, vers 1650-1653 - Paysage avec Orphée et Eurydice
– Claude Gellée dit Claude Lorrain, 1648 - Paysage avec Paris et Oenone , dit Le Gué
– Attribué à Charles Antoine Coysevox, vers 1671 - Portrait présumé de Charles Le Brun, premier peintre de Louis XIV
– Hyacinthe Rigaud, 1685 - Jules-Hardouin Mansart, architecte de Louis XIV
– Gilles Guérin, 1653 - Louis XIV terrassant la Fronde
– Charles Antoine Coysevox, 1686 - Vénus accroupie
– D'après un modèle de Michel Anguier, vers 1690 - Jupiter foudroyant et Junon jalouse
– D’après Edmé Bouchardon, vers 1759-1763 - Louis XV à cheval en costume romain
– Etienne-Maurice Falconet, 1757 - La Baigneuse
– François Boucher, vers 1740 - Le Nid , dit aussi Le présent du berger
– Manufacture de Meissen, modèle de J. J. Kaendler, 1737 - Le Baise-main


Le Temps des Lumières
– Vittore Ghislandi dit Fra’Galgario, vers 1710-1720 - L e Comte Galeatius Secco Suardo (1681-1733)
– Francesco Maria Schiaffino, 1748 - Le Duc de Richelieu (1696 - 1788) en habit de l’ordre du Saint-Esprit
– Antonio Canal dit Canaletto, vers 1730-1731 - Le Môle, vu du bassin de San Marco
– Jean-Honoré Fragonard, vers 1769 - Denis Diderot
– Jean-Antoine Houdon, 1775 - Denis Diderot
– Francisco José de Goya y Lucientes, vers 1797-1800 - Mariana Waldstein (1763 - 1808), neuvième marquise de Santa Cruz


Néoclassicismes
– François-Nicolas Delaistre, vers 1783 - L’Amour et Psyché
– Augustin Pajou, 1783 - Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
– Sir Joshua Reynolds, Plymton 1723, Londres 1792, vers 1788-1789 - Francis George Hare, dit Master Hare
– Jean-Baptiste Greuze, 1778 - La Malédiction paternelle. Le Fils puni
– Bertel Thorvaldsen, vers 1805 - Vénus à la pomme
– D’après Antonio Canova (fondu par F. Righetti et fils), 1810 - Napoléon Ier
– Martin-Guillaume Biennais (d’après un modèle de C. Percier), vers1800-1804 - Athénienne de Napoléon Ier
– Manufacture de Sèvres (scène peinte par J.-F.-J. Swebach), vers 1805-1806 - Assiette d’un service à dessert, dit « Service encyclopédique » : Fabrique de charbon
– Marius Granet, 1808 - La Trinité-des-Monts et la Villa Médicis à Rome

Art islamique et Art occidental, acculturations et résistances
– Inde, vers 1780-1815 - Begum Sombre (1778-1836) souveraine de la principauté indienne de Sardhana
– Signé Bahram Kirmanshashi, Téhéran, Iran, 1857-1858 - Nasir al-Din Shah (1848-1896) souverain de la dynastie qadjare
– Iran, 1800-1870 - Boîte au décor de fleurs et de rossignol contenant un portrait du calife Ali
– Attribué à Mihr Ali, actif en Iran entre 1795 et 1830, vers 1805 - Fath Ali Shah (1797-1834) souverain de la dynastie Qadjare
– Turquie, 1809 - Stèle funéraire couronnée d’un turban et inscrite en turc ottoman (osmanli : turc ancien en lettres arabes)


Autour de la révolution de 1830 : art et pouvoir en France
– Jean-Baptiste Camille Corot, 1834 - Volterra, vue prise en regardant la citadelle
– Eugène Delacroix, vers 1830-1831 - Le 28 Juillet : La Liberté guidant le peuple
– Jean-Auguste-Dominique Ingres, 1832 - Louis-François Bertin, journaliste et écrivain politique
– Jean-Louis Jaley, 1844 - Le duc d’Orléans, fils du roi Louis-Philippe (1810-1842)
– Louis-Antoine Barye (fondu par Honoré Gonon en 1835) - Lion au serpent
http://www.lavoixdunord.fr/region/louvre-lens-la-liste-des-oeuvres-exposees-dans-la-ia0b0n392519

Désolé c'est assez long, mais je préfère tout poster parce que je ne sais pas si l'article restera consultable en permanence...
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Louvre-Lens, la culture phare de la relance économique

Le pari de la culture pour relancer l'économie. La région Nord-Pas de Calais, durement touchée par la désindustrialisation, a vu dans l'implantation de la première antenne du Louvre à Lens une opportunité pour repenser le territoire du bassin minier. Déjà richement pourvu en institutions culturelles telles que le LaM à Villeneuve-d'Ascq ou la Piscine à Roubaix, l'arrivée du prestigieux musée parisien a conforté les élus locaux dans le choix d'un développement économique du tourisme autour du patrimoine pour devenir la "région des musées". Et leur engagement n'est pas un vain mot: avec un financement à hauteur de 59%, la Région espère une concrétisation rapide de ce pari.
"Il y a dans cette démesure du rôle de la Région, l'énergie du désespoir. Nous avons tellement besoin de relever la tête, de fixer l'horizon, de montrer le chemin à notre population que nous acceptons dans beaucoup de domaines ces paris hors du commun", reconnaît Daniel Percheron, président socialiste de la région Nord-Pas de Calais, qui s'est engagé dès l'appel d'offre du Louvre début 2003.
[...]
La suite ici: http://tempsreel.nouvelobs.com/mond...a-culture-phare-de-la-relance-economique.html



Louvre-Lens : drôle d'endroit pour une révolution

Le papa de l'implantation d'une antenne du Louvre à Lens, c'est Daniel Percheron. Socialiste, président du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, sénateur, il croisa, lors d'une exposition à Lille, Henri Loyrette, président du musée parisien, qui en témoigne : "Il faut lui rendre hommage, il est vraiment à l'origine de ce projet, et il l'a porté avec une volonté, une ténacité très remarquable."
D'autres fées se sont penchées sur le berceau : Jean-Jacques Aillagon tout d'abord, ancien président du Centre Pompidou, initiateur de sa délocalisation à Metz, et qui, devenu ministre de la culture, décida et mit en oeuvre une politique de décentralisation des établissements du ministère. Pour Jean-Jacques Aillagon, le choix de Lens s'imposait, mais après son départ, le ministère de la culture organisa un appel d'offre, pour que diverses régions puissent candidater, avec un cahier des charges précis. Six villes postulent : Amiens en Picardie, Arras, Boulogne-sur-mer, Calais, Lens et Valenciennes dans le Nord-Pas-de-Calais.
Le successeur de Jean-Jacques Aillagon, Renaud Donnedieu de Vabres, prend alors le relais : "Nous avons fait la tournée des six villes candidates avec la directrice des musées de France, Francine Mariani-Ducray. Les dossiers étaient intéressants, celui de Calais notamment, de Valenciennes ou d'Amiens. Mais le symbole n'était pas le même : nous voulions un acte culturel qui répare la crise industrielle. Et le terrain proposé par Lens est absolument sublime."
[...]
La suite ici: http://www.lemonde.fr/culture/artic...endroit-pour-une-revolution_1797502_3246.html
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts

· Luigi babe !
coin
Joined
·
16,947 Posts
Dans une belle ville ça aurait fait tâche, mais je trouve que ça s'insère bien dans le paysage de cette région ...

Dommage que la forme soit si simpliste vue d'en haut. Là ça fait vraiment hangar.
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
2 articles bien décalés sur le Louvre de Lens, publiés sur le blog DailyNord.fr

Louvre-Lens : on va en bouffer jusqu’à la dernière frite !

Le 4 décembre, c’est maintenant ! Et si vous ne savez pas ce que cela signifie, c’est que vous débarquez de la planète Mars à moins que vous ne soyez un hibernatus en phase de décongélation… Les médias, la com’, nos édiles et une bonne partie de la population sont déjà sur le pied de guerre, même les Basses chroniques des Hauts de France n’y échappent pas… En deux repères, c’est François Hollande qui ouvrira cette journée de folie qui s’achèvera avec une frites-partie.


Depuis le temps qu’on nous en abreuve, la fusion du volcan Louvre-Lens va donc atteindre son pic ce mardi. Pour cette inauguration en grandes pompes, ce sont les chaussures du président de la République qui fouleront en premier le tapis rouge. Une fois de plus, pour les mémoires de poisson rouge, la sélection du 4 décembre est tout sauf fortuite. On célèbre Sainte-Barbe et donc les mineurs par la même occasion. L’hommage à une corporation, à un territoire marqué par une activité industrielle monolithique avec ce symbole de la culture implanté sur un site emblématique d’une région laborieuse fermement tournée vers l’avenir et blablabla et blablabla et blablabla. Avec cette dernière phrase, nous vous offrons en exclusivité une rengaine que vous retrouverez dans chaque discours (et il risque d’y en avoir une palanquée). Remarquez on n’a pas de mérite, c’était déjà comme ça lors de la pose de la première pierre le 4 décembre 2009 avec Frédéric Mitterrand en ouverture et une frites-partie en clôture. Quelque part, c’était une répétition générale. On peut d’ailleurs compter sur les pros de la com’ pour nous faire du 4 décembre une marque déposée et nous inventer des célébrations d’anniversaires bien ciblées. Qu’on se le dise, la date du 4 décembre sera au Louvre-Lens et aux mineurs ce que 1515 est à la bataille de Marignan.

[...]
La suite ici: http://dailynord.fr/2012/12/louvre-lens-on-va-en-bouffer-jusqua-la-derniere-frite/


Le Louvre-Lens pour les nuls

On vous avait prévenu : vous allez en bouffer jusqu’à la dernière frite. Début de semaine consacré au Bassin Minier, sur DailyNord. Le Louvre à Lens. Depuis 2003 qu’on en parle… Les mauvaises langues avaient même fini par le surnommer « l’Artésienne ». Mais le voilà, il arrive. Inauguré ce mardi en grande pompe, par François Hollande, président de la République, himself, le jour de la sainte-Barbe, patronne des mineurs.
Bon, le Louvre à Lens, vous n’y comprenez rien ? Vous avez oublié de quoi il s’agissait ? On a volontairement fait très très simple : le Louvre en questions, rien que pour les nuls.

UN LOUVRE DÉCENTRALISÉ, C’EST QUOI ?
Dé-mo-cra-ti-sa-tion culturelle. Rapprocher la culture des habitants. Un vieux projet qui sommeillait dans les cartons ministériels et remis au goût du jour en 2003 par le ministre de la Culture de l’époque (Jean-Jacques Aillagon). Et dans son plan de décentralisation culturelle, il y avait l’emblématique musée parisien. Aussitôt annoncé, aussitôt candidate, la Région postule avec Arras, Lens et Calais.
[...]

POURQUOI COLLER LE LOUVRE À LENS ?
Question de symbole. Démocratisation culturelle, on a dit. Forcément, mettre le Louvre dans un bassin ouvrier, ça renforçait encore le symbole. D’autant que le site retenu était un ancien carreau de mine. Dans un premier temps, Lens est apparue moins bien lotie que ses concurrentes (bah oui, Lens c’est juste bon pour le foot, qu’est-ce qu’on va aller mettre un musée là bas?). Mais le lobbying intense de Jack Lang et Daniel Percheron a payé.
[...]

ÇA COÛTE COMBIEN UN LOUVRE ET QUI PAYE ?
Forcément, un Louvre, ça coûte un peu plus cher qu’un musée de la tyrosémiophilie (*). A l’origine du projet, on parlait de 30 à 45 millions d’euros… C’était en 2003 et il s’agissait alors d’une vulgaire estimation. En 2012, selon les informations données par le Louvre-Lens lui-même, le projet coûte en fait 150 millions d’euros TTC. Et qui paye ? Vous bien sûr : la région Nord – Pas-de-Calais en finance 60%, accompagnée par le département (10%), la Communauté d’agglomération de Lens Liévin et la ville de Lens (10%), et le Fonds européen de développement régional (FEDER), 20%. Sans oublier les 15 millions d’euros de fonctionnement annuels.

ON VA Y VOIR LA JOCONDE ?
Ah, ça forcément, le sourire de la Mona Lisa à Lens, ça vous plairait. Eh bien non. Peu de chance qu’elle quitte la rue de Rivoli.
[...]

Qu’est-ce que va apporter le Louvre-Lens au Bassin Minier et à la région ?

[...]
Pour lire l'article en entier (et savoir ce qu'est la tyrosémiophilie): http://dailynord.fr/2012/12/le-louvre-lens-pour-les-nuls/
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Une interview de Xavier Dectot, le directeur du musée, par Connaissance des Arts:

 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Il est bien calme ce thread... même pas de traces de Moustache pour hurler que ce bâtiment est hideux et que c'est un scandale de l'appeler Louvre, quand on voit la beauté du musée parisien, ou qu'en France on ne sait décidément plus construire de choses correctes. :D



De nouvelles photos:


Ca manque encore de verdure, vivement que tout ait poussé!












Provenance des photos: http://tempsreel.nouvelobs.com/gale...S1267/en-images-bienvenue-au-louvre-lens.html














Provenance des photos: http://www.huffingtonpost.fr/2012/1..._2235544.html?utm_hp_ref=france#slide=1834707



Plusieurs vidéos dans ces articles. Celle de 20 Minutes est sympa, mais pensez à couper le son qui est assez insupportable:
- http://www.huffingtonpost.fr/2012/1...ation-photos_n_2235544.html?utm_hp_ref=france
- http://www.20minutes.fr/article/1055597/louvre-lens-fait-pari-public



Venu avec la Première dame, le chef de l'Etat a visité l'immense Galerie du Temps, remplie de quelque 200 chefs-d'oeuvre.

Le président de la République François Hollande est arrivé mardi vers 9h30 à Lens, dans le Pas-de-Calais, pour inaugurer le nouveau musée du Louvre-Lens, en compagnie d'un aréopage de personnalités politiques. François Hollande a été accueilli dans le hall d'accueil en forme de cube de verre par un groupe d'anciens mineurs, casqués et vêtus de leurs combinaisons de travail, clin d'oeil au passé minier de la ville de Lens, l'une des plus pauvres de France, avec 16 % de sa population au chômage.

Le chef de l'Etat a ensuite visité l'immense Galerie du Temps, remplie de quelque 200 chefs-d'œuvre, en compagnie de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, et de la plupart de ses prédécesseurs, à l'exception de Frédéric Mitterrand, qui a décliné l'invitation. Jean-Jacques Aillagon, Jacques Toubon, Catherine Tasca, Christine Albanel, Jack Lang et Renaud Donnedieu de Vabres étaient ainsi présents, aux côtés des anciens Premiers ministres socialistes Pierre Mauroy et Lionel Jospin.

[...]
La suite ici:http://lci.tf1.fr/culture/expositio...auguration-par-francois-hollande-7710038.html


Un article assez complet à lire sur RFI:
La révolution Louvre-Lens : le musée universel du 21e siècle

Ce mardi 4 décembre, le président François Hollande inaugure le Louvre-Lens. Ce musée éthéré est sorti de la terre noire de l’ancien bassin minier au nord de la France qui aspire à une renaissance culturelle. Le concept d’installer une antenne du plus grand musée au monde dans la ville la plus pauvre de France est un défi culturel, économique et social inouï. Quelque 700 000 visiteurs sont attendus la première année. Et ces 28 000 mètres carrés sont également une révolution pour le Louvre. Quand la culture creuse la terre et l’esprit. Reportage.

La première impression ? Ce moment sublime quand le bâtiment surgit lentement des remblais du paysage minier : six « boîtes » rectilignes, dessinées en courbes et légèrement mises en pente. Les architectes japonais Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa (lauréats 2010 du prix Pritzker) prônent une architecture qui respecte profondément son environnement. Un geste architectural discret qui échappe aux revendications. Une sorte de « brouillard » façonné en verre et aluminium poli qui reflète terre et ciel et qui nous empêche de décerner la limite entre l’horizon et le bâtiment, entre l’extérieur et l’intérieur, entre l’horizontal et le vertical, entre le présent et le passé.

« Il y a les murs en aluminium, il y a aussi la lumière naturelle qui entre du plafond. Nous avons voulu créer un espace où dans la lumière d’aujourd’hui on voit la collection du passé du Louvre, expliquent les deux architectes leur concept. Il y a aussi le reflet dans les murs en aluminium. On voit les reflets des œuvres, on voit aussi les reflets de soi-même quand on entre dans l’espace. On essaie de marier les œuvres et les gens qui passent et regardent.»

[...]
La suite ici: http://www.rfi.fr/france/20121204-r...-universel-21e-siecle-henri-loyrette&ns_fee=0
 

· Registered
Joined
·
62 Posts
Que c'est gris et froid! Je sais que les choses épurée sont à la mode mais là c'est trop fade! Je ne suis pas particuliérement amateur d'art mais ça ne me donne pas du tout envi de me déplacer à Lens pour ce musée-hangar.

Même si les arts présentés sont différents Pompidou-Metz donne quand même beaucoup plus envi d'être visité!
 

· Bring Constantinople back
Joined
·
19,339 Posts
Tres belle idée et une architecture qui épouse parfaitement l'ancien carreau de mine.
Je pense m'y rendre assez rapidement. Au fait, c'est loin de la gare ?
 

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts

· Fourbe des collines
Joined
·
23,242 Posts
Je vais y faire un tour dimanche normalement.

Je vous ramène des photos.
Cool merci! ;)
Si tu peux mitrailler les réserves, ça m'intéresse bien. Et prendre des vues de chaque bâtiment également, parce que jusqu'à présent on a le droit à des photos qui se ressemblent quasiment toutes...
Si tu peux nous faire une petit compte rendu de l'expo sur la Renaissance également, ce serait parfait. :)
 
41 - 60 of 182 Posts
This is an older thread, you may not receive a response, and could be reviving an old thread. Please consider creating a new thread.
Top