SkyscraperCity banner
1 - 20 of 35 Posts

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Val-Benoît à Liège : le lauréat est connu



Le bureau exécutif de la SPI a validé, vendredi matin, la proposition du jury pluridisciplinaire chargé de désigner l’auteur de projet lauréat pour l’aménagement du Val-Benoît. Il s’agit de l’association Baumans-Deffet, Architecture Alain Dirix, MSA, Bureau d’études Lemaire, Bauko-Raush.

Suite à l’appel à candidatures lancé par la SPI début 2011, onze équipes composées de bureaux belges, mais aussi étrangers (Espagne, Chine, France) ont rentré un dossier, précise l'agence de développement économique pour la province de Liège.

Parmi les cinq projets retenus pour la phase finale, le lauréat a été choisi par un comité d’avis pluridisciplinaire, composé d’architectes experts et d’urbanistes reconnus, de membres de la faculté d’architecture de l’ULg, ainsi que de représentants de la Ville de Liège, de l’Institut du patrimoine wallon, de la SWL, du SPW et de la SPI.

La décision du comité d’avis a été avalisée par le bureau exécutif de la SPI vendredi matin. Le choix s’est porté sur l’association momentanée Baumans-Deffet (leaders du projet, établis à Dison), Architecture Alain Dirix (Seraing), MSA (urbanisme, Bruxelles), Bureau d’études Lemaire (stabilité et techniques spéciales, Liège) et Bauko-Raush (coordination sécurité-santé, Eupen), assistés du bureau Matriciel (conseils en architecture durable, Louvain-la-Neuve).

Le Val-Benoît : Cet ancien site universitaire abritait jusqu’il y a peu les facultés des sciences et des sciences appliquées de l’ULg. Suite au départ de celles-ci, le Val-Benoît est actuellement en pleine requalification. Depuis près d’un an, la SPI travaille sur le dossier avec pour but d’y accueillir activités économiques, services et logements, le tout avec une orientation développement durable forte. Ce projet, dont le budget atteint 70 millions d’euros (dont 20 financés par la Région wallonne), accueillera à terme quelque 1600 emplois.

La SPI : La SPI est l’agence de développement pour la province de Liège. La Province de Liège et les 84 communes qui la composent en sont les actionnaires principaux. Acteur depuis 50 ans de la réussite de son territoire, la SPI mobilise une centaine de collaborateurs pour en faire un bassin de vie durable, attractif et reconnu. La SPI offre, à partir de ses trois métiers complémentaires, Territoire, Infrastructures et Services, une solution intégrée à ses clients, entreprises privées ou pouvoirs publics.
Pour plus d’informations, contact presse SPI : Olivier BEART – M. +32 (0)473 55 29 41 – T. +32 (0)4 230 12 87
[email protected]

Cette décision est soumise à une période de standstill pendant laquelle les candidats non retenus peuvent introduire un recours, et qui s’arrête mi-janvier. «La requalification du site du Val-Benoît est sans aucun doute un des plus grands défis que la SPI relève actuellement, en étroite collaboration avec la Ville de Liège et l’ULg», écrit l'agence de développement économique pour la province de Liège dans un communiqué.

L’ancien site universitaire du Val-Benoît abritait jusqu’il y a peu les facultés des sciences et des sciences appliquées de l’ULg, indique encore la SPI. Suite au départ de celles-ci, le Val-Benoît est actuellement en pleine requalification. «Depuis près d’un an, la SPI travaille sur le dossier avec pour but d’y accueillir activités économiques, services et logements, le tout avec une orientation développement durable forte, peut-on lire dans le communiqué. Ce projet, dont le budget atteint 70 millions d’euros (dont 20 financés par la Région wallonne), accueillera à terme quelque 1.600 emplois.»
http://trends.levif.be/economie/actualite/immo/val-benoit-a-liege-le-laureat-est-connu/article-4000019468509.htm
 

·
Registered
Joined
·
199 Posts
Val-Benoît à Liège : le lauréat est connu

Update:

Réaménagement du Val-Benoît : un recours introduit au Conseil d’Etat :crazy2:

« Mais l’un des quatre auteurs de projet non retenu a introduit un recours en suspension et en annulation après du Conseil d’Etat :crazy2:», précise Françoise Lejeune, directrice générale de la Spi+. « Le Bureau exécutif a donc décidé de retirer sa décision et de réexaminer le dossier ».

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120103_00100891
 

·
Registered
Joined
·
295 Posts
Je ne crois pas que ça changera grand-chose. Bien sûr, si qqun s'est senti floué, il a le droit de réagir, mais le projet choisi avait l'air d'être bon, donc...
 

·
Registered
Joined
·
409 Posts
Laurent Minguet, le promoteur liégeois à l’origine de nombreux gros projets dans notre région, vient d’introduire une demande de permis d’urbanisme pour 283 kots, au bout de l’Esplanade Saint-Léonard. Coût de l’investissement: 10 millions d’euros!

Rédaction en ligne




Publié le Dimanche 19 Février 2012 à 20h50

Saint-Léonard: Laurent Minguet veut créer 283 kots

Il s’agirait d’un bâtiment passif, qui pourrait ouvrir en septembre 2014.

Les plus petits kots auront 14 m² et les plus grands 20 à 25 m². Ils seront tous équipés d’un lit pour deux personnes, d’une douche, d’un frigo et de l’accès internet.

Dans les espaces communs, on trouvera des cuisines, des cafétérias, des espaces TV-vidéo, une petite salle de sports et une buanderie pour aller laver son linge. ”

Il y aura aussi une cinquantaine de places de parking et une centaine pour des vélos.

“ Le prix de location sera de l’ordre de 350€ par mois, reprend Laurent Minguet. Soit un loyer tout à fait raisonnable pour le marché liégeois. ”

Plus de détails sur ce gros projet immobilier dans La Meuse de ce lundi.

lameuse.be
 

·
Registered
Joined
·
460 Posts
Si ce sont des kots pour étudiants ce serait bien, ça permetterait de gentrifier et de dynamiser un endroit qui en a besoin, surtout la zone Place du marché-St léonard.

En ce qui concerne la zone Guillemins, ce serait bien qu'ils nous construisent quelque chose "qui en jette", multiplier les commerces, parce que ça fait un peu misèrable quand on sort de la gare et donne une image négative de la ville.
 

·
Registered
Joined
·
199 Posts
Je ne crois pas que ça changera grand-chose. Bien sûr, si qqun s'est senti floué, il a le droit de réagir, mais le projet choisi avait l'air d'être bon, donc...
Oui! Le Conseil d’Etat :eek:kay: a déclaré irrecevable le recours introduit!
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #7 ·
LIÈGE | Val-Benoît | App

Transformation du Val-Benoît : les premières images du projet

Le site du Val-Benoît constitue incontestablement l’un des principaux pôles amenés à se développer, durant les prochaines années, à Liège. La SPI, pour rappel, ambitionne d’en faire un vaste centre pour bureaux et entreprises de 35000 m2 . A terme, du logement pourra également y être implanté.

Un site de l’Université de Liège, avant le Sart-Tilman

La Val-Benoît, qui a abrité une abbaye cistercienne à partir du XIIIe siècle, avait pour rappel été racheté par l’Université de Liège durant l’Entre-deux-guerres. À partir des années 1930, les instituts de mathématiques, chimie, génie civil ou encore mécanique y ont été bâtis. À partir de la fin des années 60, le site est progressivement abandonné, à mesure que les facultés s’installent dans le campus du Sart-Tilman.

Si le lieu permis durant a quelques années aux étudiants d’y organiser des guindailles, il va être amené à être remodelé en profondeur. Le Forem y a déjà installé ses bureaux (en bleu clair sur la carte), de même que le conservatoire d’Arts dramatique (en jaune). Une partie du site (en gris), déjà en travaux, sera transformée en bureaux.


La majeure partie du Val-Benoît reste cependant à réhabiliter. La SPI sera l’un des acteurs majeurs de l’opération, puisqu’elle est propriétaire d’une importante partie du site (en rouge) et en rachètera prochainement la partie sud (en mauve).

Les images : pas le projet, mais la philosophie du projet

Le bureau d’architecture Baumans-Deffet a, en avril dernier, été désigné auteur de projet pour la réhabilitation du Val-Benoît. Ses représentants ont présenté ce lundi le dossier sur base duquel leur projet a été choisi. «Il s’agit bien de la philosophie du projet. Les images, par exemple, sont des dessins» et ne représentent pas forcément le visage futur du Val-Benoît, précise le président de la SPI, Julien Mestrez (PS).

Le bureau Baumans-Deffet, maintenant qu’il a été sélectionné (NDLR : bien qu’un recours en annulation auprès du Conseil d’état soit toujours pendant), dispose d’une centaine de jours ouvrables pour vérifier, étudier et assurer la faisabilité des pistes qu’il a dégagées.

Une nouvelle porte d’entrée pour le sud de la ville

Arlette Baumans a d’ores et déjà évoqué «un parc d’activités économiques d’une nouvelle génération», qui devrait se transformer en une porte d’entrée bien plus attrayante qu’actuellement au sud de Liège. Très fermé sur lui-même, le Val-Benoît devrait se transformer en une zone «poreuse», dans laquelle la mobilité douce sera favorisée, de même que les ouvertures vers les zones voisines : Cointe, Fragnée, la Meuse, les Guillemins, la future ligne de tram, la liaison E25-E40, etc.

Travaux en 2014, premières entreprises en 2016

Si 2012 permettra aux auteurs de projet d’affiner leur dossier, la première phase du projet devrait déjà se concrétiser en 2013. Il s’agira alors de transformer l’institut de Génie civil (en rouge), lequel longe principalement le quai Banning. Les travaux devraient être entamés en 2014 et les premières entreprises, s’implanter en 2016.

La deuxième phase devrait voir se transformer la partie sud (en mauve). Ensuite, selon l’évolution du dossier, tout le site sera réhabilité : l’institut de mécanique (en vert, propriété de la ville) devra trouver une affectation, de même que la centrale thermo-électrique (propriété de l’ULg) et, au nord, une parcelle vouée au logement (en fuchsia).







http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120611_00169166&pid=1570735


Quelques reportages Urbex du site:

http://www.flickr.com/photos/pepepalu/sets/72157625950466885/with/5453701947/

http://www.flickr.com/photos/infernofs/sets/72157625770571907/with/5385081788/
 

·
Registered
Joined
·
1,376 Posts
Vergane Glorie !

Hallo allemaal !

Ik weet niet goed waar ik deze topic moet posten dus post ik hem hier maar !

Zoals jullie weten zijn er vele prachtige gebouwen in België die door de jaren heen vergeten en verloren geraakt zijn ! Maar die wel nog reeds bestaan !
Daarom vroeg ik mij af omdat hier mensen zijn die zulke panden bezocht hebben en hiervan foto's ofzo van hebben en die het verhaal achter deze vergane glorie's kennen !
Wat ik graag zou willen weten is waar dit pand zich bevind
http://www.youtube.com/watch?v=IMf4blOJ224
 

·
Registered
Joined
·
1,376 Posts
Wat ik niet snap is dat ze precies gewoon alles achter hebben gelaten ! Zonder boe of ba van de ene op de andere dag verlaten :D alles staat er nog :D
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #12 ·
Pôle étudiant au Val Benoît ?

En outre, un poste avancé des pompiers liégeois pourrait y trouver place.

Parmi les grands projets urbains de la législature désormais entamée, figure sans nul doute en bonne place celui ayant trait à la requalification du site du Val Benoît. Soit cet ancien campus universitaire de quelque huit hectares situé en bord de Meuse. L’objectif poursuivi par la Spi, agence provinciale de développement économique et maître d’ouvrage, est la réaffectation de ce chancre urbain peu visible mais pourtant idéalement situé. Ce site trop longtemps en friche devrait donc revivre dans les années qui viennent grâce à la reconversion des bâtiments existants en un vaste îlot d’entreprises auquel doivent s’adjoindre des logements, des bureaux ainsi que des services communautaires et autres équipements publics.

"On va enfin entrer dans le concret", nous assurait récemment (voir "Gazette" du 22 novembre 2012) Françoise Lejeune, la directrice générale de la Spi. Et en effet, selon nos informations, ce projet-phare tant il constitue un exemple emblématique des parcs d’activité économique d’un nouveau genre que cette dernière tente de mettre sur pied - "la notion de verticalité est très importante dans ce projet", disait Françoise Lejeune - avance enfin bon train. Ainsi, après un passage en bureau exécutif de la Spi et au comité d’accompagnement du projet, lequel rassemble toute une série d’intervenants, en fin d’année dernière, le schéma directeur du site, élaboré par le bureau d’architecture Baumans-Deffet, vient d’être avalisé une première fois par le collège communal liégeois. Une première fois car, ainsi que l’explique l’échevine Maggy Yerna (PS), "quasi toutes les options, jugées cohérentes, ont été validées par le collège communal mais plusieurs d’entre elles restent toutefois encore à confirmer".

Il en est ainsi, entre autres, d’une possible extension du Forem, déjà présent sur le site en question, ainsi que de la présence au sein du schéma directeur de l’École supérieure d’acteurs du Conservatoire de Liège, également concernée par ce projet. Il convient aussi de savoir quel sort l’Université de Liège (ULg) compte réserver aux bâtiments dont elle est encore propriétaire, elle qui en a déjà revendu tant à la Ville qu’à la Spi. Mais on apprend que l’un d’entre eux, à savoir l’ancien Institut de mécanique de l’ULg, pourrait bien à l’avenir conserver une fonction éducative. L’idée serait en effet d’en faire à terme un pôle étudiant regroupant plusieurs implantations techniques de l’enseignement communal liégeois (Icadi, Iset...) qui y trouveraient plus de place. Enfin, last but not least, un autre projet évoqué par d’aucuns et ayant trait au site concerné consisterait en l’installation d’un poste avancé de l’intercommunale d’incendie de Liège et environs (IILE), dans le cadre de la réorganisation complète des services d’incendie, au sein d’un bâtiment donnant sur le quai Banning. Mais cette hypothèse n’a à ce stade pu être confirmée ni par la Spi ni par l’IILE.
http://www.lalibre.be/actu/gazette-de-liege/article/797004/pole-etudiant-au-val-benoit.html
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #13 ·
Dans quelques mois, le Val Benoît se transformera


Le Val Benoît, ce site de 7,8 ha qui a accueilli les étudiants ingénieurs de l’ULg des années 1930 à 2005, vivra d’importantes transformations durant les années à venir. Ce lieu stratégique, à l’entrée sud de la ville, à proximité des Guillemins, de l’autoroute, le long de la future ligne de tram, est appelé à devenir un nouveau quartier alliant logements, bureaux, entreprises, culture, commerce et enseignement. Sans oublier le Forem, qui s’y est déjà installé.

Ce projet mené par la Spi (Agence de développement en province de Liège) passe à la vitesse supérieure. Le bureau d’architecture et urbanisme Baumans-Deffet et la Spi, avec les ministres de l’Économie Jean-Claude Marcourt (PS) et de l’Aménagement du territoire Philippe Henry (Écolo) ont présenté ce vendredi le Masterplan relatif à ce projet.

Mobilité douce, espaces verts, convivialité

Il s’agit d’un document définissant les grandes lignes et orientations du projet. Les choses sont désormais écrites noir sur blanc, mais aucune grande nouveauté n’est à signaler par rapport à ce qui avait déjà pu être dit sur le projet de réhabilitation. Le Val Benoît deviendra un nouveau quartier, accessible, privilégiant les modes de déplacement doux. Quelques bâtiments de l’ancien campus, ne présentant pas d’intérêt patrimonial, seront démontés pour dégager de l’espace, de la luminosité et implanter de la verdure.

Bureaux, entreprises, logements, commerces, culture : un nouveau «morceau de ville»

Le futur site accueillera 30000 m2 d’activités économiques, dans les anciens instituts de Génie civil et de chimie-métallurgie. Ces deux ensembles sont propriété de la Spi. Plus de 33000 m2 de logements seront aussi créés, sous forme de partenariats public-privé. Au nord du site, la société CFE-Moury projette d’aménager quelque 13000 m2 de bureaux.

La Fédération Wallonie-Bruxelles, quant à elle, exploite déjà l’ancien institut de mathématiques pour des formations Théâtre et Arts de la parole du Conservatoire de Liège, à côté de la tour du Forem. Le volet culturel, en plus de l’économique, des services et du logement, pourrait se développer encore grâce à la réaffectation de l’ancienne centrale thermoélectrique, «un bâtiment exceptionnel du point de vue patrimonial», précise l’architecte et urbaniste Bernard Deffet. La ville de Liège pourrait aussi transférer une partie de son activité d’enseignement dans l’ancien institut de mécanique, mais le projet n’est pas encore abouti. Les pompiers de Liège, enfin, pourraient obtenir un poste avancé au Val Benoît.

Le chantier devrait débuter début 2014

D’ici quelques jours, ce Masterplan sera introduit auprès du Fonctionnaire délégué de la Région wallonne et de la Ville de Liège, qui seront amenés à l’approuver. Une enquête publique se déroulera au mois d’avril, pour permettre de lancer un appel d’offres à l’échelle européenne dès juin.

La commande des travaux s’effectuera fin 2013 ou début 2014, impliquant le commencement du chantier des voiries, pour tout ce qui concerne les voiries, de l’égouttage, des impétrants (eau, gaz, électricité) et des abords (espaces verts, plaines de jeux, etc.)

L’investissement global s’élève à 35 millions d’euros, dont 25 millions pour la rénovation du Génie civil (voir ci-dessous) et 10 millions pour les voiries et équipements. La Région wallonne apporte 28 millions d’euros de subsides, le reste étant à charge de la Spi.

Le premier bâtiment transformé : l’institut de Génie civil

En plus du Masterplan, les auteurs de projet (association Baumans-Deffet/Dirix/BEL/MSA) ont présenté ce vendredi les plans du premier bâtiment du site qui sera transformé, à savoir le Génie civil. Ce témoignage de l’architecture moderniste datant de 1937 accueillera 12500 m2 d’entreprises, dont les premières pourraient s’installer dès 2015.

«En tant qu’architectes, notre défi consiste à ne pas dénaturer ce bâtiment à haute valeur patrimoniale et sentimentale, pour les Liégeois, tout en se conformant aux normes actuelles», principalement en termes énergétiques, explique l’architecte Bernard Deffet.

La transformation la plus spectaculaire surviendra à l’intérieur du complexe, où une partie des bâtiments sera détruite pour laisse place à un espace lumineux de 40 mètres sur 40. Celui-ci sera surplombé d’une passerelle et d’une zone surélevée de 30 mètres de longueur pour 5 de largeur, destinée à la rencontre et à la détente.

La Spi occupera une partie du bâtiment avec des «Espaces entreprises», destinés à accueillir des entreprises pour un maximum de 5 ans. Le reste du bâtiment pourra être occupé par des entreprises pour une durée de 20 à 50 ans, en fonction des desiderata.

Une demande de permis unique sera introduite dans les prochains jours, pour la réhabilitation du Génie civil. L’appel d’offres européen débutera à la fin du mois et le chantier pourra débuter fin 2013 ou début 2014.
















http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130308_00279414&pid=1736441
 

·
Registered
Joined
·
7 Posts
Effectivement bonne nouvelle! La ville ne devrait elle pas songer à prolonger l'aménagement des quais pour inclure ce site? Il semble fort enclavé (autoroute, chemins de fer, quai à 4 bandes)
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #16 ·
Je ne connais pas très bien le projet de réaménagement des quais, si tu as des photos ou esquisses du projet n''hésite pas à les poster.

Bienvenue au fait :)
 

·
Registered
Joined
·
295 Posts
Effectivement bonne nouvelle! La ville ne devrait elle pas songer à prolonger l'aménagement des quais pour inclure ce site? Il semble fort enclavé (autoroute, chemins de fer, quai à 4 bandes)
Ce n'est pas prévu, non. A partir de ce site commence la voie rapide vers Seraing qui vient juste d'être rénovée, et puis il est "enclavé", oui et non, je dirais plutôt qu'il est bien desservi.
 

·
Registered
Joined
·
7 Posts
RTBF:

Le projet de réhabilitation du Val Benoit, à Liège, poursuit son bonhomme de chemin. La procédure vient d'être lancée pour le désamiantage du site: la zone est en effet parcourue, en sous-sol, de tuyauteries en provenance de l'ancienne centrale de chauffe des bâtiments universitaires, et l'isolation thermique utilisée à l'époque de la construction doit être enlevée avec précaution. Il devrait en coûter un demi million d'euros, plus que prévu, mais sans retarder le chantier.
Avant la fin juin, l'adjudication pour la reconversion de l'ex-génie civil devrait démarrer.

Un site web est désormais opérationnel, avec les dernières informations sur l'évolution du dossier: www.valbenoit.be

*
 

·
Registered
Joined
·
295 Posts
Feu vert du Conseil d’État pour la réhabilitation du Val-Benoît à Liège

Le Conseil d’État a déclaré irrecevable le recours introduit par un auteur de projet candidat à la requalification de l’ancien site universitaire du Val-Benoît à Liège. La SPI, qui était visée par le recours, se réjouit de la décision vendredi via un communiqué et annonce que les travaux vont réellement pouvoir débuter. (...)
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120427_00151913
 
1 - 20 of 35 Posts
Top