SkyscraperCity Forum banner

LIÈGE | Tram | U/C

101703 Views 340 Replies 65 Participants Last post by  Pitchoune


Alors que la Région wallonne ne dispose que de budgets très limités, alors qu’on nous rebat les oreilles des difficultés économiques de la Wallonie et du « plan Marshall » qui est censé y apporter un remède, certains types de dépenses publiques ne semblent pas connaître beaucoup de limites. C’est en particulier le cas de la construction d’autoroutes. Malgré les déclarations pro-environnementales de ses responsables, la politique régionale en matière de mobilité continue d’être très majoritairement orientée vers la voiture. La contradiction est évidente dans le chef de mandataires publics qui signent un « pacte écologique » qui prévoit notamment un moratoire sur la construction de nouvelles infrastructures routières,... mais (re)lancent par ailleurs de nouveaux projets d’autoroutes.

Selon les déclarations du gouvernement wallon lui-même, la Région wallonne s’apprête ainsi à investir 800 millions d’euros d’argent public dans de nouveaux tronçons autoroutiers, dont 400 dans la construction d’une nouvelle autoroute à l’Est de Liège (entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays), projet inutile et destructeur, qui va saccager des sites naturels importants, encourager encore davantage l’usage de la voiture et renforcer de ce fait la congestion automobile généralisée, accentuer le phénomène d’exode urbain et la localisation du commerce de détail en périphérie de la ville.
...
www.tramliege.be
41 - 60 of 341 Posts
J'ai l'impression que Sart-Tilman n'est pas desservi par ce tram. C'est quand même dommage, une des pôles d'attraction de Liège qui serait pas desservie par ce tram...
Je pense que les arrêts seront d'autant plus rapprochés que la population sera dense.

Le penseur said:
J'ai peur que les arrêts soients trop éloignés les uns des autres, vu la longueur du trajet. Au moins dans le centre-ville il faudrait des arrêts qui se suivent rapidement.
groentje said:
J'ai l'impression que Sart-Tilman n'est pas desservi par ce tram. C'est quand même dommage, une des pôles d'attraction de Liège qui serait pas desservie par ce tram...
En effet, il ne sera pas desservi. C'est un bus (48) qui partira du futur arrêt de tram devant le stade du Standard actuel, qui acheminera les gens jusqu'au Sart-Tilman.
Kunnen die nutteloze "metro"tunnels niet gerecycleerd worden voor de tram? Domme vraag misschien...
-------------------------
Est-ce que les tunnelles de métro inutiles ne pouvent pas être recyclé pour le tram? Excusez-moi si ceci c'est un question stupide...
Liège - nouveau tram

Liège : le tram entre en gare !

(07/12/2008)

500 millions € pour une ligne entre Seraing et Herstal, les travaux débuteraient en 2010

LIÈGE On l'évoquait depuis un certain temps, on l'avait affirmé, il restait à l'officialiser...

Ce vendredi, le ministre wallon en charge des Transports, André Antoine (CDH), l'a annoncé haut et fort : 500 millions d'euros seront consacrés au tram liégeois, les travaux débuteraient en 2010.

Un projet d'envergure que certains croyaient reporté aux calendes grecques aux vus des sommes colossales à débourser (700 millions euros estimés). Il n'en est rien puisque dans la présentation de son plan de crise d'1,5 milliard €, la Région wallonne a décidé de consacrer d'importantes sommes au volet transports en commun durables .

L'annonce du tram en Cité ardente évoque donc des chiffres et surtout des dates clés pour la réalisation de l'outil. Devenu nécessaire selon les experts.

Rien qu'entre la gare des Guillemins et la place Saint-Lambert en effet, 40.000 personnes circulent quotidiennement par les transports en commun... logiquement arrivés à saturation.

Le tracé sur lequel le ministre s'est prononcé intègre donc cet axe et tout le centre liégeois mais, dans son ensemble, il partirait de Seraing pour rejoindre Herstal, un voyage en bord de Meuse en somme qui traverse l'ensemble de la Cité ardente.

Côté financement par ailleurs, les 500 millions € ont été évoqués dans un schéma de partenariat public-privé, l'investissement de base étant assuré par un groupe privé (encore indéterminé bien qu'on parle de nombreux intéressés, Allemands, Français, Anglais) tandis que les deniers publics permettraient de jouir d'un droit d'usage.

Reste donc deux questions quant à ce fameux tram liégeois : quelles rues seront traversées par l'engin et quel type de tram aura la préférence de la Région ? Des réunions nombreuses dans les semaines à venir devraient y répondre.

Une seule certitude pour l'instant, l'axe Seraing-Herstal est le seul évoqué dans un premier temps, ce qui reporte à une date ultérieure l'idée de créer un deuxième axe Ans-Fléron, perpendiculaire au premier mais moins fréquenté dans l'absolu.

Le permis pourrait ainsi être déposé dans le courant 2009.


Marc Bechet

© La Dernière Heure 2008
finalement! une nouvelle magnifique!
www.deredactie.be

In 2015 met de tram rijden in Luik?

di 10/02/09 16:20 - Waals minister van Mobiliteit André Antoine (CDH) heeft een project voorgesteld om in Luik binnen de zes jaar een tram te laten rijden.

Er moeten wel nog studies komen en vergunningen verkregen worden om het project te laten realiseren, maar een financiële nota zou binnen de maand bij de Waalse regering ingediend worden.

In een eerste fase zou een tramlijn tussen Jemeppe-sur-Meuse, deelgemeente van Seraing, en Herstal aangelegd worden, via het Luikse stadscentrum.

Het traject bedraagt 17,5 kilometer en zou 25 haltes tellen. De aanleg zou in totaal 500 miljoen euro kosten.

Een tweede lijn zou gerealiseerd kunnen worden tussen Ans en Vaux-sous-Chèvremont, een dorp in Chaudfontaine. Daarvoor zou nog eens 300 tot 700 miljoen euro nodig zijn, maar over dit traject is er nog niets bevestigd.
Allemaal mooi, hip en wel, maar ik hoop dan maar dat ze rendabel zal zijn, veel eigen beddingen heeft, een mooie snelheid haalt als ze 500 miljoen euro moet kosten.
Rendabel, in economische termen, is een tramlijn bijna nooit.
Helaas heb ik in de tekst (Côté financement par ailleurs, les 500 millions € ont été évoqués dans un schéma de partenariat public-privé, l'investissement de base étant assuré par un groupe privé ) toch nog steeds in voorwaardelijke vorm opgesteld: men hoop op een pps, maar we weten uit de Antwerpse tramverlengingen dat de theorie anders luidt dan de praktijk.
Ook het traject lijkt nog steeds niet vast te staan: om reeds binnen 6 jaar trams te zien rijden, zouden nu alle bouwvergunningen rond moeten zijn, en alle aanbestedingen (infra, materiaal...) moeten lopen om reeds in 2015 trams te laten rijden. Het nieuws lijkt me net iets te voorbarig te zijn om als "goed" te worden bestempeld, laat staan om de champagne te koelen...

Focus1965
^^ Ik weet niet hoor, het gaat hier wel om een tramlijn, geen metrolijn. De eigenlijke aanleg zal zeker minder dan twee jaar in beslag nemen. Als men er in 2012 aan begint zal men dik op tijd klaar zijn!
Voor de enkele kilometers in Zwijndrecht en Wijnegem had/heeft men ook 3 jaar nodig... En een volledig nieuw tramnet van 20à30 km op 3 jaar tijd? vergeet het. Tenzij je uitsluitend Poolse arbeiders gebruikt die 24/24 en 7/7 werken.
^^ Ik weet niet hoor, het gaat hier wel om een tramlijn, geen metrolijn. De eigenlijke aanleg zal zeker minder dan twee jaar in beslag nemen. Als men er in 2012 aan begint zal men dik op tijd klaar zijn!
Theoretisch en technisch heb je volledig gelijk, maar men start van 0: dit betekent dat er ook nog onderstations en uiteraard een stelplaats annex werkplaats dienen gebouwd te worden. Maar als men met alles tegelijk start en er voldoende mankracht - lees: financiën - tegen gooit, dan kan dit lukken.
Dit kan dus in 2 jaar, maar het blijft krap, zeker als alles er nog gebouwd dient te worden in een bestaande, grotendeels volgebouwde omgeving.
Ik zou (net als iedereen) dolgraag nog eens een dergelijk project zien dat binnen een redelijke, korte termijn gerealiseerd wordt, maar ik ben sceptisch en als ik fout ben geweest, zal ik dit ook toegeven. Dit zullen we in 2015 wel zien...

Focus1965
^^ Ik weet niet hoor, het gaat hier wel om een tramlijn, geen metrolijn. De eigenlijke aanleg zal zeker minder dan twee jaar in beslag nemen. Als men er in 2012 aan begint zal men dik op tijd klaar zijn!
Het is 17 kilometer, dacht ik? Je moet uiteraard die Poolse arbeiders niet continue laten werken, je kan eenvoudigweg 3 keer meer arbeiders aannemen. :)
Maar serieus, Een tramlijn aanleggen duurt echt geen 5 jaar hoor! De enige reden dat het eventueel zolang zo duren is door andere redenen zoals terecht door focus1965 aangehaald. (Nimby's, technische en politieke problemen) Maar naar mijn inzien kan je die lijn, of toch minstens een belangrijk deel ervan aanleggen in 2 jaar. Dat is te zeggen vanaf het moment dat alle plannen zijn goedgekeurd en alle bouwvergunningen zijn afgeleverd.

Maar de opmerking van Focus1965 dat er ook nog een stelplaats en onderstations dienen aangelegd, daar had ik eerlijk gezegd niet aan gedacht. Dat zou inderdaad wel langer kunnen duren. Maar dat neemt niet weg dat 2015 toch wel haalbaar is, lijkt me.
Voor de enkele kilometers in Zwijndrecht en Wijnegem had/heeft men ook 3 jaar nodig... En een volledig nieuw tramnet van 20à30 km op 3 jaar tijd? vergeet het. Tenzij je uitsluitend Poolse arbeiders gebruikt die 24/24 en 7/7 werken.
Toch een mooi project om naar uit te kijken.

Het kan Luik alleen maar ten goede komen denk ik.

De stad is er absoluut groot genoeg voor.

Verantwoorde investering als je het mij vraagt.
ça y est: le tram de liège est sur les rails...
et c'est pas une ligne mais bien deux qui sont proposés :)
désormais, on peut dire quasi avec certitude que les liégeois pourront profiter des "joies" du tram dès 2011-12 pour la première ligne :)

En région liégeoise, le tram se conjugue désormais au pluriel. D'une seule ligne Herstal-Jemeppe, la Société régionale wallonne de transport (SRWT) est passée à un réseau « global, intégré et phasé ». Global parce qu'il comprend l'ensemble de l'agglomération liégeois, intégré parce qu'il valorise la complémentarité entre le train, la voiture, le bus, le tram et le vélo et phasé parce que, désormais, il comprend plusieurs lignes de tram dont la réalisation s'étalera dans le temps.

Mis sous pression par les bourgmestres liégeois et l'opposition Écolo, le ministre wallon de la mobilité André Antoine a donc finalement opté pour un réseau ambitieux. « Dans une première phase – endéans les six ans –, la ligne 1 sera réalisée, reliant la gare multimodale de Jemeppe au site Basse-Campagne à Herstal en passant par la gare TGV et la place Saint-Lambert. L'accord politique est là, le financement via un partenariat public-privé sera bouclé dans les prochaines semaines, déclare le ministre. Nous partagerons les risques avec une société privée qui s'occupera de la construction et la maintenance du tram tandis que le TEC exploitera la ligne. Les 500 millions prévus couvrent les expropriations, la réalisation de la ligne, la construction d'un dépôt de tram (Tilleur ou Basse-Campagne), et l'achat des rames notamment. »

Ce mardi, le tracé précis de la ligne 1 a été dévoilé en présence des bourgmestres concernés. Partant du site de Basse-Campagne où seront construits un parking-relais et une connexion avec les lignes de bus de la Basse-Meuse, la ligne de tram passe ensuite au centre de Herstal (lire ci-dessous) avant de rejoindre la gare des bus de Coronmeuse et son parking-relais. Ensuite, le tram évite le cœur du quartier Saint-Léonard pour filer sur les quais. À hauteur de la place des Déportés, deux options restent envisagées : un passage par la rue Féronstrée ou une poursuite du trajet le long de l'eau avant de bifurquer vers la place Saint-Lambert par la rue Léopold. La première option a les faveurs des autorités communales : « Mettre la rue Féronstrée en piétonnier pour n'y faire passer que le tram serait un geste fort », déclare le bourgmestre Willy Demeyer.

À partir de la place Saint-Lambert, le tram utilise l'actuel site propre des bus jusqu'au bout du parc d'Avroy. À partir de là, deux options en concurrence : soit un passage par la rue des Guillemins avec un arrêt au milieu, soit une arrivée à la gare par la future esplanade. « Nous préférons l'option esplanade, répète le bourgmestre. Mais cela demande une étude précise ». La suite est connue : rue Varin, place Leman, le stade du Standard (parking-relais et connexion vers le Sart Tilman) puis la gare mutlimodale de Jemeppe via le Val Benoît et la rue Ernest Solvay. « Le tram pourrait continuer jusqu'au centre de Jemeppe avec une mise en piétonnier de la rue principale », ajoute le bourgmestre Alain Mathot.

La nouveauté c'est la réalisation d'une deuxième ligne reliant non pas Fléron à Ans par la N3 mais Vaux et Chênée à Ans, en passant par le centre-ville de Liège et Glain (lire ci-dessous). D'un coût variant entre 300 et 700 millions d'euros selon le nombre d'ouvrages d'art à réaliser, la ligne 2 participerait à la réalisation d'une boucle au centre de liège passant par les divers pôles tels que la Médiacité, Outremeuse voire le Palais des Congrès. Son financement est loin d'être acquis. « J'irai voir les autorités wallonnes après les élections régionales », déclare Willy Demeyer. Quant à la desserte de Fléron, elle n'est pas oubliée. « Nous réservons un bus à haut niveau de service pour la N3 », explique Jean-Marc Vandenbroucke, administrateur-général de la SRWT.

Conscient d'éventuelles levées de bouclier que la réalisation du tram va susciter, le ministre Antoine veut organiser une vaste participation citoyenne en créant un « guichet d'information et de communication permanentes ». Enfin, l'implantation d'un réseau de vélos en libre-service à Liège, Herstal, Seraing et Chaudfontaine est incluse dans le plan ainsi qu'une dizaine de parkings-relais destinés à réduire l'usage de la voiture au centre de l'agglomération.
QUOI????? DEJA???:nuts:



:)
ça y est: le tram de liège est sur les rails...
Ils vont pas faire ça ? !!! Bonjour la saturation du tram et surtout la saturation du 48 quand il verra un tram plein arriver au stade. J'espère plutôt qu'ils vont laisser la 48 comme elle est et créer une autre ligne de bus reliant le campus au tram.
En effet, il ne sera pas desservi. C'est un bus (48) qui partira du futur arrêt de tram devant le stade du Standard actuel, qui acheminera les gens jusqu'au Sart-Tilman.
Le retour du tram à Liège !

Le retour du Tram à Liège !
45 ans après sa disparition, le tram devrait (enfin) à nouveau sillonner les rues de la Cité ardente !



André Antoine, ministre wallon des transports et de la mobilité, a décidé de lancer son projet de tram à Liège : il ira dans un premier temps de Herstal à Seraing .

Coût: 700 millions € sur 30 ans.
L'appel d'offre européen sera lancé dès la fin de 2008. Premiers coups de pioches: début 2011. Premiers tours de roues en 2013

Phase 1 : la réalisation d’une ligne dans la vallée de la Meuse comprise entre la gare multimodale de Jemeppe et le site Basse Campagne à Herstal.
Comme l’a démontré l’étude de la SRWT, la fréquentation actuelle de cet axe dans sa portion centrale (40.000 voyageurs/jour) nécessite de passer du bus au tramway. Il s’agit donc dans un premier temps de répondre à une demande croissante des usagers.
Mais un tram, ce n’est pas que déplacer des personnes. Le tram doit s’intégrer dans les tissus urbains de manière harmonieuse et augmenter leur attractivité socio-économique.

Cette première ligne permet de relier des pôles majeurs comme la gare TGV ou la Place St-Lambert. Elle a aussi pour vocation de permettre des développements et des rénovations urbaines dans les quartiers concernés des quatre communes traversées : Jemeppe, Sclessin, Val Benoît, Coronmeuse, le coeur d’Herstal.
Le tram apportera une plus-value dans les déplacements si la vitesse commerciale est assurée. Tous les partenaires soutiendront des sites de roulage en site propre, double sens et des priorités absolues aux carrefours.
Un objectif de minimum 20 km/h doit être atteint (soit deux fois plus vite que la moyenne des bus actuels).
Cette ligne a une longueur d’environ 17,5 km et comptera 25 arrêts dont 7 points d’intermodalité forte avec les autobus. Elle desservira les gares des Guillemins et de Herstal. Le tracé a également été étudié pour minimiser les acquisitions et/ou expropriations de bâtiments et terrains privés.

Trois secteurs demandent encore des études détaillées avant un choix définitif de l’itinéraire de la ligne de la vallée :

1. La traversée de Jemeppe
Le tram doit-il s’arrêter à la gare multimodale ou traverser sur quelques centaines de mètres le quartier de Jemeppe ?

2. Le secteur des Guillemins
Deux variantes sont possibles : par la rue des Guillemins ou par la rue Paradis et la future esplanade. Chacune de ces variantes présente des avantages et inconvénients qui vont être étudiés par la SRWT en vue d’une solution concertée avec les différents acteurs.

3. Le secteur Féronstrée
Deux variantes sont possibles : par la rue Féronstrée ou par le quai de la Batte.
Le passage par la rue Féronstrée est préféré en intégrant son aménagement en piétonnier. Des dispositions devront être assurées pour les livraisons, les accès aux garages privés et les sorties de parkings publics. Toutefois, le passage par le quai de la Batte (qui remet en question le maintien de la Batte dominicale à cet endroit) sera également étudié comme alternative à prendre en compte.
Des études techniques seront rapidement menées avec la SRWT et le TEC et une concertation proposée dans le cadre de la cellule « Liège retrouve le tram ».

Phase 2 : la réservation d’une ligne vers le plateau d’Ans et d’une ligne vers le secteur de Chênée / Vaux-sous-Chèvremont
Ces lignes ont été retenues dans le cadre de l’étude du PUM mais leur tracé doit encore être affiné en fonction de l’évolution de la demande et des disponibilités budgétaires. Toutefois, les réservations d’espaces doivent être prévues au plus vite pour permettre leur réalisation ultérieure.
La ligne vers le plateau d’Ans permettrait de recoudre la cicatrice urbaine de Fontainebleau et surtout de développer la zone dite du «Croissant d’Or» dans laquelle 4 communes ont des projets majeurs (Liège, Ans, St-Nicolas et Grâce-Hollogne). La création de cet axe permettrait aussi de prendre des options fortes en faveur du transport en commun sur la rue J. Jaurès et la rue des Français pour lesquelles des Fonds Feder ont été obtenus.
La ligne vers le secteur de Chênée / Vaux-sous-Chèvremont a un potentiel important. Elle permettrait de desservir des quartiers denses (Outremeuse, Longdoz, Grivegnée, Chênée, Vennes, …) mais aussi d’initier une rénovation urbaine des boulevards d’entrée de ville. Dans le cadre de cette ligne, l’intégration d’une boucle centrale sera étudiée.


Délais (1ère phase) :
Les délais nécessaires aux différentes études, concertations et obtention des autorisations nécessaires sont actuellement estimés à trois ans.
Le délai de réalisation est également estimé à trois ans. Ce délai est volontairement court pour limiter au maximum la période plus critique du chantier, ses nuisances et la destructuration des réseaux de circulation.
^^Merci pour les infos. Surprenant que le tram de Strasbourg (je pense que c'est celui la) soit toujours utilisé pour faire de la promo pour le tram liégeois. C'est vrai que malgré les années, il a toujours l'air moderne.
Sur Rtl-Info:
Un réseau de trams va débarquer à Liège
A l’heure où la mobilité citadine est l’une des priorités de l’Olivier, la ville de Liège devrait se voir dotée d’un réseau de lignes de tram. L'accord du gouvernement wallon prévoit en effet le renforcement du tram, avec un élargissement de futures lignes dans les prochaines années.

Les Liégeois vont bientôt pouvoir bénéficier d’un véritable réseau de trams dans la cité ardente. L’accord de gouvernement wallon prévoit le renforcement du tram à Liège. A l’origine, une seule ligne en site propre était prévue pour 2015 le long de la Meuse. Elle devait traverser tout le centre-ville depuis Jemeppe et jusqu’à Herstal.

Mais, depuis les dernières négociations politiques, ce projet est devenu plus ambitieux. Le parlement wallon parle désormais de réseau comprenant plusieurs lignes de tram qui "vont permettre à des gens de Seraing de se rendre facilement à Chênée ou plus tard à Fléron ou peut-être à Droixhe un jour", explique Jean-François Leblanc, conseiller en mobilité à la Ville de Liège. A l’avenir, de nouvelles lignes devraient en effet voir le jour afin d’élargir le réseau et atteindre la périphérie.


Un coût élevé

Sur papier, ce projet de grande envergure est séduisant. Mais son coût sera élevé : pour la première ligne, le montant des travaux s’élève à 500 millions d’euros. Comme l’admet Jean-François Leblanc, " le coût d’un tram n’est pas négligeable, c’est clairement quelque chose d’assez lourd au niveau financier. On estime à 20-22 millions d’euros le km tout compris, c’est-à-dire en comprenant le dépôt, les rails". Des subsides seront dès lors nécessaires afin de couvrir les frais.

Concrètement, ce projet nécessitera également des expropriations et des travaux de longue haleine étalés sur plusieurs années. "Les études très techniques devraient commencer en 2010. Ensuite, il y a des demandes de permis, des études d’incidence qui vont devoir être réalisées."

Le tram à Liège, ce n’est pas une nouveauté. Les anciens s’en souviennent. Mais il ne s’agit pas pour autant d’un retour dans le passé, mais d’une fuite en avant. Il sera moderne, à l’image des principales villes françaises.
Kwam vandaag in mijn mailbox terecht. De tramvisie van UrbAgora:

Ce vendredi matin, un an jour pour jour après la décision du précédent
gouvernement de réaliser un tram à Liège, urbAgora présentait à la
presse son analyse du dossier, et formulait des propositions pour le
développement d'un Réseau express liégeois (REL), la réalisation
concrète du tram et l'aménagement des quartiers de Bressoux et de
Coronmeuse.

L'asbl urbAgora plaide également en faveur d'un organe de concertation
l'échelle supra-communale, et mettra en place, de manière
complémentaire, un _observatoire du tram_.

Nous avons le plaisir de vous transmettre ce dossier, que vous pourrez
lire en le téléchargeant (au format pdf) à l'adresse suivante :

http://urbagora.be/structurer-la-ville-le-train-le.html
In de pdf vind je enkele mooie schemaatjes van een mogelijk tramnetwerk.
41 - 60 of 341 Posts
Top