SkyscraperCity banner
1 - 16 of 16 Posts

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Un méga-projet de construction d'un immense complexe touristique à Libreville, élaboré et réalisé par un consortium sud-africain, a été officiellement lancé dans la capitale gabonaise.
Initié en 1997 par le gouvernement gabonais, ce projet, baptisé "Front de mer" prévoit dans un premier temps la construction d'un site comprenant un centre commercial et de loisirs d'environ 30.000 m2, trois hôtels, un centre d'exposition et des bureaux.
Le montant des travaux est estimé par les concepteurs entre 200 et 280 millions de dollars. Le consortium mis en place réunit les deux entreprises sud-africaines VetA Waterfront et Entech Consultants.
Si ce premier site suscite un réel intérêt auprès des investisseurs, une grande marina, qui comprendrait un autre grand centre commercial, des infrastructures culturelles, deux hôtels, des restaurants, des cafés et un terrain de golf, pourrait voir le jour dans la banlieue nord de Libreville.
Le financement du projet sera assuré par le consortium et de grandes entreprises privées sud-africaines et étrangères. Le gouvernement gabonais pourrait également participer à ce financement, mais le consortium attend surtout l'engagement des investisseurs privés locaux.
"Pour attirer les investisseurs étrangers, il faut que les Gabonais participent eux-mêmes au projet", a expliqué le directeur général adjoint de VetA Waterfront, Derick van der Merwe, soulignant que les deux complexes de Libreville seraient une porte d'entrée et une escale pour les autres sites touristiques du Gabon.
Sur le long terme, le projet prévoit en effet l'aménagement de nouvelles infrastructures touristiques dans les sites naturels tels que les réserves de Wonga-Wongué et de la Lopé (centre), la réserve et lagune d'Iguéla (sud-ouest) ou l'Hôpital Schweitzer de Lambaréné (250 km au sud-est de Libreville).
Ce gigantesque chantier pourrait créer au Gabon plus de 10.000 emplois permanents (travailleurs locaux et expatriés) et quelque 29.000 emplois temporaires, selon ses promoteurs.
Conscient de l'importance du projet, le gouvernement gabonais s'est engagé de son côté à améliorer les infrastructures du pays et à promouvoir le tourisme, un secteur qui ne représente qu'entre 1 et 3% du PIB.
Tourné pendant des années sur l'exploitations de ses ressources naturelles (pétrole,bois, manganèse), ce petit pays pétrolier d'un peu plus d'un million d'habitants a enregistré 120.000 entrées sur son territoire en 1999, essentiellement des hommes d'affaires et des conférenciers.
Recouvert aux trois quarts par la forêt équatoriale, le Gabon dispose pourtant de 885 km de côtes sur l'Océan Atlantique et d'un écosystème unique au monde.
(avec AFP)

http://www.planpart.co.za/images/gabon.jpg (Une vue partielle de ce projet)
 

·
Registered
Joined
·
1 Posts
reponse

Bonjour,
J'ai chercher des info complementaire sur ce projet batisé "front de mer" au Gabon, mais je n'ai rien trouver. Quelles sont vos sources ? ce projet est il toujours d'actualité ?
Merci d'avance pour votre reponse.
 

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Discussion Starter · #3 ·
Non, il y a un autre qui est en train d´être construit.


Ils ont commencé.....là, où il se trouvait l´ancien hôtel "le dialogue"






Gabon: inspection of the construction of the LAAICO Business Centre.


Article date :

2009/06/03



APAVE GABON has been awarded the contract to inspect/entrusted with the task of inspecting the construction of the LAAICO Business Center in Libreville. The planned work will start at the beginning of September 2009 for a period of 36 months.

APAVE GABON has been awarded the contract to inspect/entrusted with the task of inspecting the construction of the LAAICO Business Center in Libreville, which will include:

· a 6-star hotel with 200 rooms spread over 30 stories, representing a Net Floor Area (NFA) of about 17,000 m2

· a 9-story residential building including “32 luxury apartments” (NFA: 7,310 m2)

· a 19-story office building (NFA: 21,241 m2)

· a covered parking lot with 686 spaces

· a conference center (NFA: 2,465 m2)

· an ultramodern 3-story shopping mall with an ice-skating rink (NFA: 37,728 m2)

The planned work will start at the beginning of September 2009 for a period of 36 months.
 

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Gabon: Libreville: un vaste chantier en construction

Actualité du :30/05/2008


Libreville, 30 mai (GABONEWS) - La capitale gabonaise, Libreville, est devenue, depuis un certain temps, un vaste chantier en construction où l’on voit naître de terre, chaque jour qui passe, des imposants et splendides immeubles venant du coup embellir la façade de cette capitale et ville de l’Afrique centrale, a constaté GABONEWS.


Du boulevard Triomphal à celui dit Bord de Mer , en passant par Bessieux , le constat reste le même: Libreville est en pleine reconstruction. Sur le boulevard Bessieux, par exemple, juste à côté de l’immeuble de la Primature, l’entreprise française de bâtiment et de construction, ATAUB, construit la nouvelle direction nationale de la Banque des Etats de l’Afrique centrale, BEAC-Libreville.

Un peu en diagonal de ce qui sera la Direction nationale de la BEAC-Libreville, un autre joyau: l’immeuble de bureaux que la société gabonaise SOCOBA érige. Ici, selon certaines indiscrétions soulignent déjà que ce local va abriter la direction générale des Impôts et celle des Douanes gabonaises.

A quelques 200 mètres de là, à côté du siège de l’Assemblée nationale gabonaise, sur le boulevard Triomphal, un autre immeuble est en construction. Il s’agit de la nouvelle ambassade de Chine qui comprendra aussi la résidence officielle de l’ambassadeur chinois.

Ce n’est pas tout. Au bord de Mer, SOCOBA construit un autre immeuble. C’est, en fait, une extension du ministère des Affaires Etrangères où seront logés tous les services opérant au 5e niveau de ce département.

Toujours au bord de Mer, à côté de l’ancien gouvernorat de l’Estuaire, SOCOFI érige un autre bijou: un grand immeuble qui abritera la direction générale de la compagnie de téléphonie mobile, Libertis. Les travaux prennent fin d’ici décembre prochain.

Un peu plus loin, l’ancien hôtel Dialogue est en démolition. Sur ce site, racheté par un groupe libyen, LAAICO, sera construit un autre hôtel, 6 étoiles, de 30 étages, entouré d’un centre commercial ultramoderne avec patinoire, d’un immeuble administratif de 18 étages, d’un immeuble résidentiel de 12 étages, d’un immeuble de service, d’une marina, et d’un parking moderne.
 

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Discussion Starter · #6 ·


Name: Direction Nationale de la BEAC

Floors: 17F

Use: office

City/Country: Libreville/Gabon

Status: u/c

Developer: Ataub Architectes (France)



Gabon : Tonda sur les chantiers de logements de Bikélé et Angondjé


Le ministre gabonais du Logement, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Patrice Tonda, s’est rendu le 17 septembre sur les chantiers de construction des logements dans les quartiers périphériques de Libreville pour assurer le suivi de ces projets d’envergure sensés prévenir la crise du logement qui guette le pays. Le ministre a pu constater le bon avancement des travaux sur les sites de Bikélé et Angondjé, dont les premières tranches pourraient être livrées dès le mois de mars 2009.

© D.R.

Dans le cadre de la politique prioritaire de logement inscrite dans la feuille de route du gouvernement, la construction des 3000 logements sociaux dans les quartiers périphériques de Bikélé et Angondjé va bon train.
Le patron du Logement en charge de l’Habitat, Patrice Tonda, a mis le casque jaune le 17 septembre dernier pour descendre sur le terrain constater l’avancement des travaux qui devraient voir les premières livraisons effectives en mars 2009 selon les entreprises adjudicataires.

A Angondjé, dans la périphérie nord de Libreville, Patrice Tonda a visité le chantier d'aménagement d'un lotissement de 100 logements de standing moyen, sur une surface de 25 hectares confié à l'entreprise SOCATER.

Accompagné du directeur général de l'urbanisme et des aménagements fonciers, le ministre s'est ensuite rendu sur le site référencé YQ7 octroyé à la société Construction et Consulting Compagny (CCC).

Le directeur de cette société, Wassim Angué, a annoncé que ce site "devra abriter 3000 logements destinés seulement aux populations gabonaises, à réaliser dans un délais de trois ans. La première phase du projet devrait être livrée avant le mois mars l'année prochaine, y compris les voiries et les canalisations pour l'évacuation des eaux".

"Dans les projets d'investissements les choses vont lentement au départ. Il faut d'abord déforester, ensuite les topographes passent pour poser les piquets puis on procède à la viabilisation et seulement enfin on construit" a expliqué le ministre.

A Bikélé, trois sites ont reçus la visite de la délégation ministérielle, notamment le chantier de réhabilitation de la voirie d'un lotissement déjà construit. Les travaux ont été confiés à la société SOCOFI et devrait également voir la construction de 300 logements sur une superficie de 30 hectares.

L'extension de la cité Socater, qui doit être dotée de 100 nouveaux logements sur 25 hectares supplémentaires, a également reçu la visite du ministre. Le dernier site visité à Bikélé est celui où doivent être érigés les 3000 logements et sur lequel l'entreprise SOGACER a entamé les opérations de terrassement.

«On a vu l’étape de la déforestation avec le projet gabonais-italien qui est un projet très important avec la première tranche des 3000 logements, pour lesquels le chef de l'Etat a donné des instructions qui sont de réaliser ces logements ici à Libreville, mais aussi à l'intérieur du pays, dans chacune des 9 provinces» a rappelé le ministre Tonda.

«Ces travaux avancent dans de bonnes conditions et tout ce qui est fait est impressionnant. C'est fait sur pré financement des entreprises étant entendu que l'Etat a mis à disposition les crédits qu'il faut pour financer ces projets mais avec l'administration, les crédits ne sortent pas tout de suite au début de l'année» a expliqué le ministre du Logement.

«Quand ils vont finir de sortir les fonds, cela viendra encore encourager les entreprises qui nous ont déjà accompagné avec la bonne volonté à aller plus vite. L'objectif ici c'est d'accélérer la réalisation des choses» a enfin affirmé Patrice Tonda.

La construction de ces 3000 logements sociaux entre dans le cadre de la politique prioritaire de logement initiée par gouvernement à travers sa feuille de route et qui doit prévenir une potentielle crise du logement à Libreville. Le coût global du projet est estimé à 88 milliards de francs CFA.

Publié le 19-09-2008
 

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Discussion Starter · #7 ·
Gabon: Bongo Ondimba a procédé à la pose de la première pierre du stade de Franceville


Franceville, 10 octobre - Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a procédé vendredi à Franceville à la pose de la première pierre de la construction du stade municipal de la capitale provinciale du Haut – Ogooué (sud - est).


C'est dans la perspective de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2012, que la Gabon organisera conjointement avec la Guinée Equatoriale que le Président de la République a effectué ce geste marquant le démarrage des travaux liés aux constructions et réhabilitations des infrastructures sportives devant accueillir la compétition dans la localité.

Le même geste sera effectué par le Chef de l'Etat dans les autres villes du Haut – Ogooué, notamment à Bongoville, Ngouoni et Moanda.
Puis le tour viendra dans les prochains jours à Libreville (Estuaire) et à Lambaréné (Moyen – Ogooué, centre du Gabon).

Le gouvernement gabonais a promis de construire par le biais de la coopération chinoise un stade de football à Libreville de plus de 40000 places.

Le Gabon et la Guinée Equatoriale organiseront la coupe d'Afrique des nations en 2012.


smaller projects like these are u/c , too





Name: Immeuble Soleil

City/Country: Libreville/Gabon

Floors: 5F

Status: u/c




Le Complexe Triomphal en cosntruction




Floors: 2 towers (each 21 floors (excluding various levels of underground parking)

Status: u/c

Use: office

Additional information

Quote:
Gabon: Bongo Ondimba Lance les travaux de construction d'un Complexe Triomphal à Libreville


Actualité du :17/11/2008

Le Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a donné lundi le coup d'envoi des travaux de construction d'un Complexe Triomphal à Libreville, constitué de deux immeubles de 21 étages chacun et d’un annexe de 7 niveaux sur une superficie totale de 39 550 m2.

Le projet consiste en la construction de deux immeubles à usage de bureaux d'une superficie de 15 600 m2 par immeuble, d'un immeuble annexe d'une superficie de 6 700m2 et d'une résidence de 1 650m2.

Chacun des étages est prévu pour accueillir 40 usagers dans 22 bureaux. Le sous – sol, quant à lui, est réservé à un parking sécurisé pour les hauts responsables exerçant dans ce Complexe.

Le Complexe Triomphal offrira un excellent panorama des plus importants édifices de la capitale parmi lesquels le Sénat, l’Assemblée nationale, l’Immeuble du 2 décembre, le ministère des Eaux et Forêts, la maison Georges Rawiri (RTG1) etc.
 

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Discussion Starter · #8 ·
Gabon: Jean Eyeghé Ndong lance la construction du lycée professionnel industriel de l'Estuaire



Libreville, 12 décembre – Le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a procédé vendredi , au lancement officiel des travaux de construction du lycée professionnel industriel de L'Estuaire à Bikelé.


Avec 1 000 places, un cadre d'éducation et d'apprentissage moderne, vaste et équipé, ce lycée vient renforcer la capacité d'accueil de l'enseignement technique et professionnel du Gabon, tout en facilitant une insertion dans le monde du travail des jeunes.

« La construction du nouveau lycée va permettre de désengorger le complexe scolaire technique et professionnel d'Owendo », a déclaré Pierre-André Kombila, ministre de l'enseignement professionnel.

La construction de ce nouvel établissement va déboucher sur des nouvelles offres de formation technique, notamment les métiers de l'agriculture et de l'élevage.

Il formera également dans les filières de bâtiment et génie civil, notamment électricité bâtiment, installation sanitaire, ouvrages métalliques, équipements motorisés, carrosserie, électronique,


Le future lycée va comprendre une superficie de 138 515 m2. La durée des travaux de construction est fixée à 17 mois.

La Gabon compte plus de 8 établissements d'enseignement professionnel et/ou technique.

Des conventions sont en cours de signature avec les opérateurs économiques du pays pour faciliter l'intégration professionnelle des jeunes y formés.

Boyugues va construire le nouvel aéroport ultramoderne à Libreville


Gabon : Le début des travaux du nouvel aéroport de Libreville prévu en 2009


Le chef de l’Etat Bongo Ondimba a récemment reçu à Libreville une délégation de l’entreprise de Bâtiment et de travaux publics (BTP) français Bouygues Bâtiments pour baliser le lancement des travaux du nouvel aéroport de Libreville, qui pourrait être effectif courant 2009. Cette séance de travail a principalement permis au directeur commercial Afrique de l’entreprise, Jacques Bergeaud, d’affiner l’offre émise en 2006 par sa société selon les nouvelles spécifications apportées par l’équipe technique en charge du projet.

© D.R.

Dans le cadre du suivi des grands chantiers de développement des infrastructures du pays, le président Bongo Ondimba a récemment reçu à Libreville une délégation de l’entreprise de construction française Bouygues Bâtiments, à laquelle pourrait être adjugée la construction du nouvel aéroport de Libreville.

Conduite par le directeur commercial Afrique de l’entreprise, Jacques Bergeaud, la délégation a répondu à l’invite du gouvernement gabonais et du comité de pilotage du projet pour aplanir les préalables au lancement des travaux.

La construction du nouvel aéroport de Libreville fait l’objet d’un appel d’offre lancé en 2006 par le gouvernement gabonais.

«Il s'agit de l'important projet du nouvel aéroport de Libreville sur le site de Malibé 2. Une délégation de Bouygues Bâtiments est donc venue à l'invitation du gouvernement et l'unité de coordination du programme pour des réunions techniques dans le cadre de l'appel d'offre qui a été lancé pour ce grand projet», a rapporté Jacques Bergeaud.

«Nous avons déjà fait une offre en 2006 sur cette affaire qui avait plu au chef de l'Etat. Aujourd'hui, on revient dans le cadre d'un appel d'offre sur le même projet et nous allons évidemment affiner l'offre que nous avions déjà faite en 2006 en fonction des spécifications qui ont été faite par l'équipe technique qui s'occupe du projet, et qui est de très bonne qualité», a précisé le directeur commercial Afrique de l’entreprise.

Depuis quelques mois, le gouvernement gabonais et l’entreprise Bouygues Bâtiments tiennent des séances de travail régulières pour parvenir au consensus préalable au lancement des travaux, qui pourrait avoir lieu courant 2009.


Prévu d’être installé au nord de la capitale gabonaise, sur le site de Malibé 2, le nouvel aéroport de Libreville pourrait générer de nombreux emplois pour sa construction et son fonctionnement, et permettrait au Gabon de s’arrimer aux nouveaux standards de sécurité internationaux en matière d’aviation civile.
Publié le 15-01-2009 Source : Gaboneco.com

Lancement des travaux de construction d'un gigantesque barrage hydroélectrique


GABON - 17 novembre 2008 - XINHUA

Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a procédé dans la province du Haut-Ogooué (sud-est) au lancement des travaux de construction d'un gigantesque barrage hydroélectrique.

L'événement à la dimension du projet a drainé de nombreuses personnalités vers le site où la société chinoise Sinohydro érigera ledit barrage. Des membres du gouvernement ainsi que des autorités locales ont participé à la cérémonie de l'ouverture des travaux au cours de laquelle des populations locales ont manifesté leur joie par des danses folkloriques.

A la cérémonie, l'ambassadeur de Chine au Gabon Xue Jinwei a indiqué que le complexe hydroélectrique de Grand Poubara constitue une nouvelle illustration de la coopération sino-gabonaise.

"Grâce aux efforts conjugués de nos deux parties, la coopération sino-gabonais s'intensifie, se diversifie davantage au fil du temps et est sans cesse portée à un niveau de plus en plus élevé", a-t-il ajouté.

De son côté, après faire éloge de l'amitié entre le Gabon et la Chine, le ministre gabonais des Mines et de l'énergie Gasimir Oye Mba a indiqué que ce 15 novembre 2008 est "un jour mémorable".

"La première pierre que vous allez posée, M. le président de la République, est un jalon important, un jalon de plus sur la voie de l'équipement et de l'industrialisation que vous avez tracés pour notre pays", a ajouté le ministre gabonais.

Un barrage dénommé Poubara ayant une faible capacité de production existait. Le projet lancé ce samedi a été baptisé Grand Poubara. Il coûtera 398 millions de dollars. Tout l'ouvrage durera 54 mois. Environ 1 000 emplois seront créés pendant la durée des travaux.

La centrale de Grand Poubara est le projet hydroélectrique le plus important du Gabon. Il est planifié pour la première phase pour une puissance installée de 160 mégawatt (MW) qui garantira une production moyenne annuelle de 955 millions de KWh. L'aménagement est constitué d'un barrage, d'un évacuateur de crues, d'une galerie d'amenée, d'une usine de génération d'électricité.

En plus des travaux susmentionnés, une ligne de transfert d'énergie sera construite entre Poubara et Franceville (62 km). Et une autre ligne sera construite entre Poubara et Moanda, une petite cité minière (21 km).

Selon le gouvernement gabonais, l'énergie produite par la centrale de Gand Poubara servira aux industries implantées dans cette province minière, notamment à la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG), une filiale du groupe franco-gabonais Eramet. Cette compagnie exploite le manganèse dans la province depuis les années 50.





Gabon : Bolloré lance les travaux de Gabon Mining Logistics



Les travaux de construction de l’immeuble qui abritera la nouvelle société du groupe Bolloré, Gabon Mining Logistics, devraient démarrer dans les prochains jours, dès l’achèvement de la campagne géotechnique menée sur le site pour confirmer la viabilité de l’emplacement où sera élevé cet important édifice. Cette société de soutien logistique au secteur minier du Gabon devrait permettre d’apporter une expertise théorique et technique aux entreprises adjudicatrices des marchés d’exploitation des minerais, notamment le projet Belinga qui va nécessiter d’importants aménagements infrastructurels.



Le compte à rebours est lancé pour les travaux de construction du siège de la nouvelle société du groupe français Bolloré, Gabon Mining Logistics, dont le chantier inauguré au mois d’août dernier devrait effectivement démarrer dans les prochains jours.

Les études géotechniques menées sur le site par la société spécialisée Geri arrivent à terme, les travaux seront lancés avec la construction des profondes fondations qui soutiendront l’important immeuble de 12 étages.

Le bâtiment se présentera comme un complexe administratif comprenant un immeuble de 11 étages et un autre de 5 étages. Ils seront dotés d’un système de sécurité de nouvelle génération approprié aux immeubles de cette envergure. Le rez-de-chaussée sera aménagé pour recevoir des bureaux commerciaux, une salle de conférence d’une capacité de 150 places, des salles de réunions et une cafétéria. Un parking couvert de 150 places sera également aménagé en annexe de l’immeuble, qui s’érigera à côté de l'ambassade des Etats-Unis, au bord de mer dans le centre ville.

Les travaux avaient été lancés le 13 août dernier par le président Bongo Ondimba en présence des partenaires économiques du secteur.

«Il n'y a pas de développement économique sans la pratique et la maîtrise des métiers et des techniques de la logistique. Transports maritimes, fluviaux, ferroviaires et aériens sont des maillons incontournables et indissociables du transport intégré de bout en bout. Notre approche tournée vers l'opérationnel et la satisfaction du client devrait nous l'espérons, nous placer comme une structure de référence dans ce que nous pourrions considérer comme étant le premier partenariat Gabon –Chine-France», avait déclaré Antoine Horvath à l’inauguration du chantier.

Dans le cadre de la politique de diversification de l'économie nationale, le groupe Bolloré entend soutenir les activités liées à l'exploitation du minerai dans les sous sols du pays en proposant un soutien logistique aux entreprises adjudicataires de ces marchés, notamment le projet Belinga qui est au centre des perspectives du secteur.

Publié le 28-11-2008


new residential appartments and shopping aracade













 

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Discussion Starter · #9 ·
A new modern university in Port Gentil (Gabon) u/c

As promised, Gabon said that it will soon get three more new modern university "cities" in the country. Apart from the existing two universities in Libreville and the existing university in Franceville, the construction has started for the fourth university in Port Gentil. The country will then have 6 modern universities (three new ones) in the country. Considering the population of just 1.3 million, 6 universities are not really bad.

It is said that the university is set to become an architectural masterpiece.


Gabon: Bongo pose la première pierre de l’université de Port-Gentil

Actualité du :21/12/2007

Port-Gentil, 21 novembre (GABONEWS) - Le président de la République, Omar Bongo Ondimba a procédé vendredi à Port-Gentil, à la pose de la première pierre de l’université de la province économique du Gabon, en présence des responsables politiques de la province, des membres du gouvernement, a constaté l’envoyé spécial de GABONEWS.


Deux allocutions ont été prononcées lors de cette cérémonie riche en couleur, la première a été celle de Gabriel Ogoula, président du Conseil départemental de Mbendjé, la seconde a été celle de l’architecte Aurore Cardot, du cabinet d’architecture qui a conçu les plans de ce joyau.

Gabriel Ogoula, lors de son allocution, a déclaré que, « la concrétisation du projet de société « Mon projet, les actes pour le Gabon » du président Bongo Ondimba se matérialise dans l’Ogooué Maritime par la pose de la première pierre de l’université de Port- Gentil dont la construction ne saurai tarder, et qui, sur le plan social, va générer des emplois et permettra au pays de réaliser des économies par la scolarisation de ses étudiants sur le territoire national. »

L’architecte Aurore Cardot quant à elle, a déclaré être heureuse de l’attention portée sur son cabinet pour la réalisation de la maquette de l’université du département de Mbendjé à Port-Gentil.

« L’université qui se dressera dans ce département, est le symbole d’une modernité en pleine évolution et ferra la promotion des valeurs de notre société. Elle sera constituée de quatre facultés à savoir : l’institut de pétrole approfondie, l’institut de science et de gestion, le centre de recherche de l’institut d’Océanographie, l’école supérieur de commerce » a-elle ajouté.

GN/07











Name: Université de Port Gentil

City/Country: Port Gentil/Gabon

Use: education

Status: u/c

Developer/Architect: Cabinet d’architecture d´Aurore Cardot (France/Gabon)
 

·
Registered
Joined
·
40,873 Posts
Le président du Gabon pose la première pierre du futur terminal à conteneurs du port d'Owendo

(Gabonews 06/08/2007)



Libreville, 6 août (GABONEWS) - Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba, a procédé ce lundi à la pose de la première pierre du terminal à conteneurs du port d'Owendo en présence des membres du gouvernement, des autorités locales de la commune d'Owendo et des différents responsables des sociétés portuaires, a constaté GABONEWS.


Les travaux financés par le groupe Bolloré (SDV - Gabon, SNAT, SATRAM et DELMAS), qui devront démarrer incessamment, seront effectués par une PME locale SAGEPS, sur une superficie qui peut contenir plus de 2800 conteneurs.

Selon le directeur générale des ports et rades du Gabon (OPRAG) Jean Pierre Oyiba, le nouveau terminal à conteneurs sera livré en 2008 et permettra d'améliorer l'augmentation des capacités des ports du Gabon .

On rappelle que le Port d'Owendo a été mis en service en 1974 pour accueillir trois navires de 150 mètres de long.



Les travaux de construction du nouveau siège de la CGC lancés par le président de la République


Jeudi 20 Decembre 2007

Le Chef de l’Etat, Hadj Omar Bongo Ondimba, en dépit de son agenda journalier très chargé, a procédé au lancement des travaux de construction du nouveau siège, conforme aux exigences de la modernité, devant abriter les services du Conseil Gabonais des Chargeurs (CGC), ce mardi 18 décembre 2007, en présence des membres du gouvernement dont la ministre de la Marine Marchande et des équipements portuaires, Honorine Dossou Naki, des représentants du corps diplomatique et de bien d’autres invités.

« Aujourd’hui, vous allez procéder au lancement des travaux de cet important chantier, qui revêt une signification profonde et témoigne à suffisance, de l’intérêt que vous n’avez cessé d’accorder au développement de notre pays, en général, et à celui du secteur maritime, en particulier. Ce nouveau chantier qui va générer de nombreux emplois s’inscrit parfaitement dans la matérialisation de votre projet de société « Les Actes pour le Gabon ». Projet auquel le peuple gabonais a adhéré massivement en 2005», a déclaré Honorine Dossou Naki, en sa qualité de ministre de tutelle, au cours de la cérémonie de lancement officiel desdits travaux.

Le nouveau site du Conseil Gabonais des Chargeurs, bâtiment ultra moderne, disposera de 140 bureaux, un centre de formation, une salle de conférence, des cafétérias, des bars et biens d’autres pièces nécessaires au fonctionnement efficient de cette structure. Une initiative qui épouse à souhait le vœu ardent du personnel de la CGC de se doter d’une structure viable répondant aux exigences de la mondialisation et de la prolifération des Nouvelles Technologies de la Communication, pour le développement harmonieux de leur activité économique en zone portuaire.

« Une figure charismatique et emblématique du socialisme réformiste français, Jean Jaurès, disait : un fleuve est fidèle à sa source quand il va vers la mer. Oui, Excellence, nous pouvons avec certitude dire que le fleuve Conseil Gabonais des Chargeurs est fidèle à sa source parce que les actions que nous menons convergent vers la mer. En effet, la juxtaposition des actes posés au Conseil Gabonais des Chargeurs depuis deux ans traduit la volonté inébranlable de la nouvelle direction générale d’arrimer son action à votre doctrine politique : Mon projet, les actes pour le Gabon », a affirmé Alfred Nguia Banda, président du CGC, intervenant au nom du personnel de ladite structure. Le nouveau Site du Conseil Gabonais des Chargeurs, va par la même occasion pourvoir la commune d'Owendo en une nouvelle structure immobilière moderne, ce qui a d'ailleurs suscité la réjouissance des autorités municipales de cet arrondissement de la capitale.




Omar Bongo inaugure un nouveau compartiment ultramoderne de l’hôpital publique à Libreville

(Gabonews 31/12/2007)





























Libreville, 31 décembre (GABONEWS) – Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a procédé lundi en fin de matinée, à l’inauguration du nouveau compartiment de l’hôpital d’Instructions des armées, situé au pk 9, à l’entrée de la ville de Libreville sur la Nationale N°1, a constaté GABONEWS.

Cette cérémonie sobre et solennelle, s’est déroulée devant un parterre d’invités dont les membres du nouveau gouvernement, les représentants des corps diplomatiques, de quelques chefs des corps diplomatique accrédités à Libreville, des officiers généraux et supérieurs, ainsi que des responsables de la santé militaire.

Bien avant le geste symbolique de la coupure du ruban, l’assistance, a écoutée tour à tour les allocutions circonstancielles du représentant de l’entreprise adjudicataire, VAMED.

Compte tenu du contexte dans lequel cet événement intervient (la veille de nouvelle année), le représentant de VAMED, tout en remercient les différentes entités qui n’ont ménagé aucun effort pour réaliser ce nouveau chef – d’œuvre, a profité de l’occasion pour souhaiter au Chef de l’Etat et à toute sa famille les vœux de nouvel an.

En présentant l’architecture aux invités, le ministre de la Défense nationale a rappelé que « cette extension avait pour objectif principal de compléter la structure actuelle et donc, d’en constituer un complexe hospitalo – universitaire ultramoderne aux normes occidentales ».

On rappelle que le bâtiment principal de l’hôpital d’Instructions des Armées a été inauguré en novembre 2006 par le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba.

et Voilà, il y a un autre qui est en train d´être construit
 
1 - 16 of 16 Posts
Top