Skyscraper City Forum banner
1461 - 1480 of 2226 Posts

·
Registered
Joined
·
7,605 Posts


Des nouvelles du Garage FORD de l'Avenue Berthelot...
Un projet qui coinçait pour 2 raisons :
- Un arrêté de la métropole oblige à consacrer 10% (au sol) d'un ilot à un espace vert lorsqu'il y a changement d'activité.
- L'architecte des bâtiments de France souhaitait garder la totalité du bâtiment, comme d'autres sur le boulevard, en tant que témoignage du passé "automobile" de cet axe ("Le 7e arrondissement de Lyon possède un patrimoine industriel participant pleinement au passé automobile de la ville de Lyon. Le garage Ford situé avenue Berthelot à deux pas de la place Jean Macé mérite une seconde vie. Axe majeur de Lyon, l’avenue Berthelot du quai du Rhône à l’emplacement du projet est constituée d’un alignement bâti caractéristique des grands axes urbains lyonnais développés au début du XXe siècle.")

Or, le garage remplit la totalité de la parcelle.

Impossibilité de détruire d'un côté, obligation de le faire sur 10% pour dégager un espace vert de l'autre.
Tout semblait aller vers le statu quo.

Et bien il semblerait que des compromis ont été trouvés.





5000m² de tertiaire et de commerces en RDC / R+5 + atique.

Probablement une belle qualité de finition puisqu'on devrait retrouver les codes du siège du cabinet archi dont les finitions sont très classieuses...

 

·
Registered
Joined
·
7,605 Posts
Côté gauche en direction du 8e ?

OUI.
En fait, ce garage appartient a deux frères qui ne voulaient pas vendre. Ils semblent s'être décidés.
Il y a toujours un léger problème avec l'oeuvre, le mur-peint situé juste à l'aplomb du garage sur le mur borgne de l'immeuble suivant. Problèmes de propriété artistique.

Un concours d'architecte devrait être lancé prochainement pour s'assurer de la qualité architecturale de cet immeuble "pignon".
 

·
Registered
Joined
·
7,605 Posts


Des nouvelles du Garage FORD de l'Avenue Berthelot...
Un projet qui coinçait pour 2 raisons :
- Un arrêté de la métropole oblige à consacrer 10% (au sol) d'un ilot à un espace vert lorsqu'il y a changement d'activité.
- L'architecte des bâtiments de France souhaitait garder la totalité du bâtiment, comme d'autres sur le boulevard, en tant que témoignage du passé "automobile" de cet axe ("Le 7e arrondissement de Lyon possède un patrimoine industriel participant pleinement au passé automobile de la ville de Lyon. Le garage Ford situé avenue Berthelot à deux pas de la place Jean Macé mérite une seconde vie. Axe majeur de Lyon, l’avenue Berthelot du quai du Rhône à l’emplacement du projet est constituée d’un alignement bâti caractéristique des grands axes urbains lyonnais développés au début du XXe siècle.")

Or, le garage remplit la totalité de la parcelle.

Impossibilité de détruire d'un côté, obligation de le faire sur 10% pour dégager un espace vert de l'autre.
Tout semblait aller vers le statu quo.

Et bien il semblerait que des compromis ont été trouvés.





5000m² de tertiaire et de commerces en RDC / R+5 + atique.

Probablement une belle qualité de finition puisqu'on devrait retrouver les codes du siège du cabinet archi dont les finitions sont très classieuses...



AUTANT POUR MOI,
c'est GACHON architecte qui a remporté le morceau et non pas AFAA. Pas de visuels pour le moment. Ni de calendrier.
 
  • Like
Reactions: FrogT

·
Registered
Joined
·
7,605 Posts
Le conseil de quartier Lyon Jean Macé réalise des ateliers de concertation pour l'aménagement du petit espace vert (1500m2) de l’îlot Parmentier (ex dépôt TCL, entre les immeubles du programme PUR 7 de Cogedim)

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
"Pour commencer, un questionnaire en ligne pour recueillir vos premières suggestions et construire des pistes de travail.
Vous avez jusqu'au 17 avril pour vous exprimer ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScow3Hj1-hrDMpaKs78cMgKHzofkKk46-v598osN_g5Sba4IA/viewform"
 

·
Registered
Joined
·
8,316 Posts
Chacun peut choisir à quoi va ressembler l’espace public de l’îlot Parmentier
lyonplus.com | 07.04.2017

La mairie du 7e arrondissement a sollicité le conseil de quartier Jean-Macé pour définir l’aménagement du futur espace vert public au cœur de l’îlot Parmentier. Le processus participatif est ouvert à tous.

L’espace public de l’îlot Parmentier est un exemple de la reconversion du patrimoine industriel du 7e arrondissement. À l’angle des rues d’Anvers et Jaboulay, l’îlot Parmentier poursuit sa transformation. Fin 2018, le site, qui abritait un dépôt du Sytral, laissera place à 312 logements et des commerces, en cours de construction. Un espace vert public et autonome complétera l’ensemble sur 1 500 m².

La conception de ce dernier vient d’être confiée au conseil de quartier Jean-Macé (...)

1 500 m² à dessiner ensemble

Dans un secteur très urbanisé, l’espace vert ne prendra pas la forme d’un jardin mais d’un espace public ouvert planté et végétalisé. Il reste à dessiner la forme.

Le conseil de quartier organise une réunion publique ce jeudi pour présenter la démarche et sa feuille de route. (...)

Des études techniques complémentaires menées par la Ville suivront. Le début des travaux est prévu à l’automne 2018, pour une livraison de l’espace public début 2019.
L'article en intégralité : http://www.lyonplus.com/actualite/2...ssembler-l-espace-public-de-l-ilot-parmentier
 

·
Registered
Joined
·
7,605 Posts
Oui moi aussi.
Attendons de voir le projet retenu... mais comme j'ai entendu une fois de la part d'élus de l'arrdt "on n'est pas à la confluence ici" (comme si le prix au m² du secteur avait pas explosé et qu'au prix où c'était vendu, on avait pas le choix et qu'on pouvait pas aller vers le très qualitatif...), je crains le pire...
 

·
Registered
Joined
·
4 Posts
Toujours avenue Berthelot les travaux dans l'ancien garage Star Terre ont commencé.
Je ne peux pas encore publier de photos, mais ils ont notamment travaillé le petit bâtiment en dent creuse qui sera entièrement démoli (toit, mur mitoyen, cloisons intérieures ont disparu), et aussi des travaux sur le bâtiment principal qui sera surélevé (intérieur et grignottages visibles sur le toit)
 

·
Registered
Joined
·
8,316 Posts
Immobilier : à Lyon, Gerland prend son élan
lemonde.fr | 04.04.2017

De plus en plus de cols blancs s’installent dans cet ancien quartier manufacturier où les équipements publics se multiplient.


Sur le pont Raymond-Barre passe le tram qui dessert le quartier de Gerland. BERTRAND GAUDILLERE/MÉTROPOLE DE LYON

Coincé entre le Rhône et les voies ferrés, à l’entrée sud de Lyon, Gerland forme un énorme territoire (700 hectares), à l’origine industriel et enclavé, mais qui s’est déjà beaucoup transformé. « Jusqu’aux années 1950, Gerland avait mauvaise réputation car on y trouvait diverses activités industrielles et des abattoirs », explique Arnaud Boyer, gérant d’une agence Orpi. Mais, aujourd’hui, ils ont quitté les lieux ou ont été reconvertis, à l’image de la Halle Tony-Garnier ou encore du stade Gerland.

Non loin, une multitude de laboratoires de renom (Sanofi-Pasteur, Mérial, Genzyme…), des PME innovantes dans le domaine des biotechnologies, ainsi que des pôles d’enseignement (Ecole normale supérieure, université Claude-Bernard-Lyon-I…) ont élu domicile à Gerland. Reste que l’ambition de la métropole est aussi d’en faire un quartier agréable à vivre au quotidien. Au centre de Gerland, près de la ZAC du Bon Lait quasiment achevée, c’est la ZAC des Girondins (17,5 hectares) qui mobilise l’attention.

Acquéreurs extérieurs

Au programme : 65 500 m2 de bureaux, 10 000 m2 de commerces et d’activités, 17 000 m2 d’équipements publics (écoles, crèches…) et 2 900 logements dont 30 % de locatif social, 15 % d’accession sociale à la propriété, 15 % d’accession à prix maîtrisé et 40 % d’accession libre. « Nous considérons qu’il faut répondre aux besoins de toutes les populations », indique Michel Le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, chargé de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie. Déjà, 800 logements sont en construction ou déjà livrés.

Plus à l’est, d’autres projets sont dans les cartons : reconversion d’un parc d’activités par Gecina et construction d’immeubles de bureaux sur l’ancien site industriel de Fagor-Brandt. Bref, Gerland apparaît comme un secteur d’avenir, d’autant qu’il est bien desservi : gare Jean-Macé, métro (ligne B), tramway T2 et T6 à partir de 2019 (...)
L'article en intégralité pour les abonnés : http://www.lemonde.fr/argent/articl...n-gerland-prend-son-elan_5105794_1657007.html
 

·
Registered
Joined
·
7,605 Posts
... un élu du 7e me disait l'autre jour, en effet, que Gerland était le lieu où il y avait le plus d'écart entre les revenus hauts et les revenus bas...
 

·
Registered
Joined
·
14 Posts
... un élu du 7e me disait l'autre jour, en effet, que Gerland était le lieu où il y avait le plus d'écart entre les revenus hauts et les revenus bas...
Et oui c'est comme ca que l'on crée un monde plus égalitaire ou chaque couche de la populations a le droit de se servir des mêmes équipements publique et d'avoir un cadre vie des plus convenable avec des parcs, des squares, des commerces bref de la proximité.. c'est fini le temp (enfin pas dans tous les arrondissement évidemment) de construction de cité isolé en périphérie pour les populations plus pauvres, cette classe sociale qu'on isolais de la ville par peur d'assimilation en ayant construit des bars d'immeubles sans cohérence urbanistique facilitant les trafiques , le communautarisme . Faut être honnête l'urbanisme s'anser absorber les vagues migratoires en France a une certaine période na jamais eu pour but d'assimilation avec la ville tout le contraire on c'est dit "ok on vous loges mais pas dans notre ville" ce qui a créé sur le long terme de la xénophobie mais on peut pas dire au étranger on vous accepte mais nous on vie dans de beau quartier pavionnaire en centre ville, ont fait nos couses dans des petits casino shop pendant que vous vous allez tous vous entasser dans un gént carrefours a Vénissieux ,c'est la toute l'hypocrisie des politiques d'assimilations mis en ouvres depuis des année en France au moins Gerland devient un lieu qui assimile toute les couche de populations et c'est un exemple de démocratie
 

·
Registered
Joined
·
7,605 Posts
Une chouette initiative d'une asso pour faire donner un avenir aux Ateliers de La Mouche à Gerland (et sa rotonde de 1880) :



Le site du projet : http://www.atelierslamouche.fr/index.php/lassociation/

Le projet participera à la Biennale d'Architecture de Lyon : http://www.biennalearchitecturelyon.com/projet/utopie-concrete-rails-ateliers-mouche/

"UNE UTOPIE CONCRÈTE SUR LES RAILS
Une utopie concrète sur les rails. Imaginez, en plein cœur de Lyon, un site aussi vaste qu’oublié, un patrimoine aussi saisissant par son âme et sa beauté architecturale que par son potentiel de réinvention : le dépôt SNCF Lyon-Mouche, ancienne escale des locomotives à vapeur de la ligne Paris-Lyon-Méditerranée, berceau historique et fer de lance de l’épopée industrielle d’un quartier aujourd’hui en pleine métamorphose.

C’est au devenir de ce site de 6,5 hectares niché près de la place Jean Jaurès à Lyon 7e, propriété privée de la SNCF encore en activité, que se consacre l’association Ateliers La Mouche, un collectif de professionnels de l’architecture, de l’urbanisme, du patrimoine et du monde ferroviaire.
Les Ateliers La Mouche visent à faire coup double : valoriser le patrimoine et l’âme ferroviaire du lieu, et l’inscrire dans une dynamique de reconversion progressive pleinement en phase avec les besoins du territoire, les ressources et initiatives locales, et les défis du XXIe siècle.
De l’événementiel au projet urbain en passant par l’urbanisme transitoire, ils oeuvrent ainsi à transformer le dépôt SNCF Lyon-Mouche en véritable « bien commun », à travers la co-fondation d’un lieu de vie et d’activités innovant dans sa programmation, sa forme et son modèle économique sur-mesure.
Pour ce faire, les Ateliers La Mouche misent sur l’intelligence collective, en s’inscrivant dans une démarche résolument collaborative et citoyenne : rejoints par des membres de différents horizons, ils mobilisent et fédèrent les habitants et usagers, associations et porteurs de projet, accompagnateurs de projets hybrides et investisseurs, pouvoirs publics et responsables de la SNCF.
Durant la Biennale d’Architecture de Lyon, les Ateliers la Mouche investissent la voiture SNCF du quai Rambaud, au pied de la Sucrière, et vous invitent à un voyage dans le temps entre redécouverte de l’histoire et projections dans le futur.
L’objectif est de révéler ce que fut le dépôt Lyon-Mouche dans ses heures de gloire, de sensibiliser à son patrimoine encore vivant mais aussi (et surtout !) d’échanger, de dessiner et de rêver ensemble l’avenir de ce site incroyable.
Et si le site Lyon-Mouche devenait un lieu de vie, de rencontres, d’échanges, de travail, de création ? Différents partenaires du monde universitaire, de la culture et de l’économie sociale et solidaire interviendront successivement tout au long du mois pour présenter leurs activités et la manière dont ils pourraient contribuer à réinventer le lieu.
Laissez-vous porter, osez rêver, participez à l’aventure humaine et urbaine !
"
 

·
Registered
Joined
·
8,316 Posts
Du logement social passif à Gerland, une première
leprogres.fr | 29.04.2017

Ce programme inédit voit le jour au 126, rue André-Bollier. L’objectif du maître d’ouvrage est de réduire la consommation d’énergie pour baisser les charges des locataires.


Le projet de 59 logements conventionnés, rue André-Bollier. Photo ARCHIGROUP

Parmi les très nombreux chantiers en cours dans l’arrondissement, celui-ci veut se distinguer au moins sur deux aspects : sa capacité à être “passif”, et donc à baisser le plus possible les charges liées aux logements sociaux, et le souhait du maître d’ouvrage Vilogia d’aménager “une coulée verte” entre les deux bâtiments composant le programme immobilier. Mais pas seulement. Car ce serait la première fois qu’une entreprise sociale pour l’habitat (ESH) réaliserait un programme locatif social passif sur la métropole lyonnaise.

Un programme de 59 logements sociaux

La première pierre de ce programme de 59 logements sociaux d’un genre nouveau, baptisé “Les Alizés”, a été posée récemment. L’occasion pour les responsables de Vilogia de rappeler l’originalité du projet construit dans « un secteur dynamique », et dont la spécificité est de s’attaquer à la question énergétique, ou plus exactement à la maîtrise des dépenses dans ce domaine.

De quelle manière ? En utilisant la géothermie, ce qui dispense le locataire de recevoir facture de gaz ou d’électricité correspondant aux frais de chauffage. Les aménageurs soulignent tout de même le « tour de force » de l’équipe technique. Car ce projet verra le jour en milieu urbain contraint, c’est-à-dire dans un site où le soleil, source de chaleur, n’est pas toujours à son maximum.

Livrés à l'été 2018

(...)

(...)

Un programme passif, c’est quoi ?

(...)

(...)
L'article en intégralité : http://www.leprogres.fr/lyon/2017/04/27/du-logement-social-passif-a-gerland-une-premiere
 
1461 - 1480 of 2226 Posts
Top