Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 331 Posts

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Je n'ai trouvé aucun sujet consacré particulièrement à l'actualité universitaire, pourtant dense, de notre métropole lyonnaise.

Je me permets donc d'ouvrir le bal avec cette arrivée à la tête de l'EM Lyon.

-----

Bernard Belletante, maître de l'EM Lyon



Désormais directeur général, il veut hisser l'école lyonnaise dans le Top 5 mondial d'ici à cinq ans. En donnant notamment plus de corps au programme commun avec l'Ecole centrale de Lyon : Idea (Innovation, Design, Entrepreneurship & Arts). Là, dans un contexte national de bouleversement pédagogique et numérique, axé sur les expériences, il prendra soin de cultiver la diversité, y compris entrepreneuriale.
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/carnet/0203499528362-bernard-belletante-maitre-de-l-em-lyon-671327.php
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #2 ·
Université Lyon 1 : Championne de France de dépôt de brevets !


Le 10 avril dernier, l’Observatoire de la propriété intellectuelle a publié les résultats de ce classement et alors que la plupart des déposants de brevets seraient des groupes industriels, Lyon 1 apparaît comme la seule université française faisant partie des 50 premiers du palmarès. Certains chercheurs justifient cette position en affirmant que : "cette première place en termes de dépôt de brevets permet d’affirmer le fort potentiel des 69 laboratoires de recherche de Lyon 1". Avec près de 47 brevets déposés, nous ne sommes pas étonnés de constater que Lyon 1 apparaît comme l’une des premières universités françaises dans le domaine des dépôts de brevets.
http://www.meltycampus.fr/france-universite-lyon-1-championne-de-france-de-depot-de-brevets-a276362.html
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #3 ·
Trésors cachés des universités. Le musée des moulages de Lyon 2




Ouvert sur la ville et situé dans le 3e arrondissement de Lyon, le musée des moulages est un lieu de vie culturelle et un outil pour les étudiants des filières artistiques : "Ici on développe des projets culturels issus et dédiés à l’université : des spectacles de danse avec Lyon 1 et 2, des résidences artistiques, des cycles de conférences sur la photographie, des expositions d’art contemporain… C’est un lieu très adaptable où les étudiants peuvent se confronter à une expérience artistique. Ils peuvent, par exemple, s’exercer à monter une exposition", explique Patrice Charavel directeur du musée ainsi que des affaires culturelles à Lyon 2.

UNE COLLECTION VIEILLE D’UN SIÈCLE

Créé en 1899, ce musée abritait des copies de chefs-d’œuvre en "ronde-bosse", hauts-reliefs et bas-reliefs datant de l’Antiquité. Aujourd’hui, la collection s'est élargie et est constituée de reproductions allant de la Grèce archaïque jusqu’au 19e siècle. L’ensemble de ces œuvres ont pris place, en 1990, dans un ancien atelier de confection. Fort de ses 2.000 m² d’exposition, le musée possède pas moins de 1.600 moulages. Pour faire vivre l’ensemble, l’université finance ce projet à hauteur de 38.000 € par an.
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/tresors-caches-des-universites-le-musee-des-moulages-de-lyon-2.html
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #4 ·
L'EM Lyon dans le top 50 mondial du Financial Times pour la formation des cadres

HEC Paris se classe premier mondial. 5 autres grandes écoles françaises figurent dans le top 50, à savoir l'Insead (10ème), l'Essec (14ème), l'Edhec (30ème), l'EM Lyon (40 ème) et l'ESCP Europe (43ème).

Classement global : http://im.ft-static.com/content/images/dc40a4f2-d6b7-11e3-b251-00144feabdc0.pdf
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #5 ·
LYON. INSEEC sera le premier locataire du New Deal
Publié le 17/05/2014 à 11:17


Le groupe de formation INSEEC qui rassemble plusieurs écoles de commerce, management et communication, ainsi que des programmes de type Masters of ...

http://www.leprogres.fr/economie
Le groupe de formation INSEEC qui rassemble plusieurs écoles de commerce, management et communication, ainsi que des programmes de type Masters of Science et MBA vient de prendre à bail 4700 m2 dans le garage Citroên (à l’angle des rues de Marseille et de l’Université) rebaptisé le New-Deal. Les bureaux devraient être livrés clés en main au 3e trimestre 2015 par le Groupe 6e Sens Immobilier, le promoteur de l'opération.
http://www.leprogres.fr/economie/2014/05/17/inseec-sera-le-premier-locataire-du-new-deal
 

·
Registered
Joined
·
1,374 Posts
Un nouveau prix pour les jeunes entrepreneurs
Par Gregoire Nartz
Publié le 20/05/2014 à 16:25

Lyon Start Up : un nouveau concours pour les entrepreneurs
Fondation pour l'Université

La Fondation pour l'Université de Lyon, présidée par Alain Mérieux, fondateur de bioMérieux lance la première édition de Lyon Start Up. Ce concours vise à aider de jeunes entrepreneurs à concrétiser leur projet.
Ce dispositif, inauguré lundi 19 mai, est soutenu par le Grand-Lyon, la région Rhône-Alpes et des mécènes privés, notamment les groupes Sanofi et Solvay.
Lyon Start Up s'adresse à tous ceux ayant une simple idée d'entreprise ou un projet abouti. Les patrons d'entreprises de moins de 18 mois concourent aussi dans leur propre catégorie. Entre mai 2014 et avril 2015, les participants passeront devant un jury de professionnels et se départageront en trois manches. Au final, trois projets entrepreneuriaux et une jeune entreprise seront distingués. Les gagnants repartiront avec un chèque pour les aider à se lancer, un label ou peut-être un voyage dans la Silicon Valley à la rencontre d'entrepreneurs.
L'appel à candidature pour le premier round est déjà lancé et sera clôt le 25 juin.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=...rIHwBQ&usg=AFQjCNHDc7zV-NfeHf1XIo9rIgbus1eUaw
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #7 ·
LDLC.com lance son école du numérique à Lyon, "capitale du numérique"



Après Xavier Niel c'est Laurent de la Clergerie, le président de LDLC.com, qui lance son école du numérique. LDLC.com est le site de ventes de produits high tech le plus en vue de France avec 255 millions de chiffre d'affaires et 22% de croissance l'année dernière. Son fondateur, qui était l'invité jeudi 22 mai de Good Morning Business, assure vouloir transmettre aux étudiants "l'esprit start-up".

"L'Ecole", c'est son nom, a pour but de résoudre deux difficultés des entreprises. Premier problème, celles-ci ont bien du mal à trouver des employés qui maîtrisent les métiers du numérique alors qu'elles ont de gros besoins de recrutement à ces postes.

"Depuis la création de LDLC en 1996, on a dû créer un certain nombre de métiers qui n’existaient pas", explique Laurent de la Clergerie. Son entreprise, qui a dû par le passé "trouver des profils", "les former en interne" et les "adapter aux nouveaux métiers qui se créent constamment dans le domaine du numérique", disposera désormais d'une main-d'oeuvre formée et qualifiée.

Former la main-d'oeuvre

Le second objectif est de bien faire comprendre les enjeux du secteur et notamment comment se transforme le business et donc la façon de travailler en entreprise. LDLC veut transmettre "l'esprit start-up" à ses futurs étudiants et les doter d'un "esprit de transversalité, d'agilité".
"Aujourd’hui on manque de porteur de projets, de gens capables de transformer la stratégie d’une entreprise et de communiquer avec les personnes qui ont la technicité de créer au niveau de l’économie numérique", analyse Laurent de la Clergerie.

"L'Ecole" sera financée à 100% par LDLC. Elle proposera un seul cursus de trois ans. "Elle sera payante.On estime que ce sera entre 5.000 et 7.000 euros. C’est le prix de la garantie de trouver un emploi dans une économie qui bouge", continue le président de LDLC.

Des élèves recrutés sur un mode "très entreprise"

Mais le prix à verser pour rejoindre cette nouvelle formation pourrait, à terme, baisser. "On n’a pas une volonté que 'l’Ecole' gagne de l’argent. Si on arrive à trouver un modèle économique rentable, on s’en servira pour réduire les frais de scolarité. L’objectif est surtout de servir un écosystème et c’est une démarche d’entreprise responsable."

Chaque promotion devrait être composée d'une "centaine d'élèves", recrutés sur "un mode très entreprise": "On se basera sur le profil de personnalité, la motivation." L'Ecole de LDLC aura pour but de se "rapprocher [du] pragmatisme de l’entreprise", résume Laurent de la Clergerie.

Laurent de la Clergerie se réjouit par ailleurs d'ouvrir cette école à Lyon, "une capitale numérique française" avec ses entreprises de jeux vidéos, de logiciels et ses sites d'e-commerce. Les futurs élèves ont rendez-vous pour la première rentrée de "l'Ecole" le 15 septembre prochain.
http://www.bfmtv.com/economie/ldlc-com-lance-ecole-numerique-779133.html

Plus d'infos sur : http://www.groupe-ldlc.com/?p=821

 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #8 ·
L'ESDES qui s'installe à la Confluence en 2015, poursuit sa montée en puissance



Christian Bérard, directeur de l’ESDES depuis mars 2005, prendra sa retraite en juillet 2014, après 9 années consacrées au développement de l’école de management post-bac créée au sein de l’UCLy. Il a conduit la transformation rapide de l ESDES dans un contexte de forte concurrence, sans sacrifier son niveau d'exigence et en gardant le cap sur ses choix fondamentaux : former des professionnels du management soucieux d’allier performances économiques et valeurs humaines.

Ainsi, entre 2005 et 2014, l’ESDES a vu ses effectifs étudiants augmenter de 70 %, le nombre de professeurs permanents a doublé, le nombre d’enseignants docteurs est passé de 6 à 23, alors que le programme Grande Ecole évoluait et propose aujourd’hui 8 filières, dont deux voies en alternance. L’école s’est développée à l’international avec une réforme du cursus engagée en 2012, l’augmentation des doubles-diplômes et l’ouverture de franchises académiques en 2013 ; elle a mis en œuvre une politique volontariste de recherche avec un recentrage sur 3 axes forts, la création de 3 chaires sur la période et une intensification du rayonnement grâce aux publications dans des revues de notoriété internationale… La reconnaissance du travail accompli arrivant, dès 2007, avec l’entrée de l’ESDES dans la Conférence des Grandes Ecoles, et avec le renouvellement régulier du grade de master.

Philippe Rivet, précédemment directeur de Télécom Ecole de Management, a pris officiellement ses fonctions le 5 mai 2014, devenant ainsi le 5e directeur de l’ESDES depuis la création de l’école en 1987. Professeur de stratégie et de management de l’innovation technologique, il a exercé plusieurs responsabilités de direction académique à Télécom Ecole de Management, à l’ESC Rennes et à Grenoble Ecole de Management, après une première partie de carrière dans l’industrie, chez Hewlett Packard notamment. Son ambition est de poursuivre et d’amplifier le projet de son prédécesseur afin de permettre à l’ESDES de grandir dans le club très fermé des grandes écoles de management en France et en Europe.

Biographie express

Philippe RIVET est diplômé de l’ISG (Institut Supérieur de Gestion, titulaire d’un MBA de l’EM Lyon et d’un Doctorate in Business Administration délivré conjointement par Grenoble Ecole de Management et l’université de Newcastle (Royaume-Uni). Il débute sa carrière en 1984 chez Hewlett-Packard, ouvrant la voie à deux décennies de management et d’entrepreneuriat dans la sphère High-Tech. Pour transmettre son savoir et cette expertise acquise, Philippe Rivet s’investit, dès le tournant des années 2000, dans l’enseignement supérieur.

Professeur de stratégie et de management de l’innovation technologique, puis directeur de programmes à GEM, il devient en 2008 directeur adjoint de l’ESC Rennes. Pendant 5 ans, il s’emploiera à restructurer profondément l’école jusqu’à la placer dans le top 15 des écoles de management françaises. Il évoluera ensuite en qualité de directeur adjoint puis de directeur de TEM jusqu’à son arrivée à la direction de l’ESDES.

A propos de l’ESDES

Créée il y a 26 ans au sein de l’Université Catholique de Lyon (UCLy , cette école de management post-bac, membre de la Conférence des Grandes Écoles, délivre un diplôme Bac+5, visé par le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR et conférant le Grade de Master. L’Ecole rassemble près de 1600 étudiants, 44 enseignants permanents dont 23 enseignants-chercheurs et compte 160 professionnels intervenant dans le cursus.

Son pôle ESDES Recherche se distingue particulièrement dans les domaines suivants : responsabilités sociétales, éthique et entrepreneuriat social ; finance, gouvernement et théorie de la firme ; économie et management de l innovation environnementale. Chaque année, 260 étudiants sont admis en 1ère année dans son Programme Grande École. Pour préparer leur insertion professionnelle, tous les étudiants bénéficient d’un parcours d’intégration professionnelle, de 14 mois minimum de stage en entreprise, et 1 semestre d’études dans l’une des 130 universités partenaires de l’école.
http://mcetv.fr/mon-mag-campus/2205-philippe-rivet-nouveau-directeur-esc-post-bac-esdes/

N.B. Le campus Saint-Paul à la Confluence accueillera en 2015 le pôle sciences et le pôle droit de l'Université Catholique de Lyon, et son école de commerce ESDES.
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #9 ·
Lyon: un "robot-étudiant" expérimenté

Un "robot-étudiant" est expérimenté à Lyon "pour la première fois en Europe", pour permettre à un élève-ingénieur hospitalisé de continuer à suivre les cours, ont annoncé aujourd'hui deux grandes écoles et la société Awabot dans un communiqué. Ce robot de télé-présence, fourni en trois exemplaires par Awabot, permet au jeune homme, victime d'un accident de montagne, "de voir, entendre, parler et se déplacer sur le campus à partir de la connexion internet" de sa chambre d'hôpital.

L'initiative suit l'annonce fin janvier, par la même société, de l'expérimentation à partir de la rentrée prochaine d'un "robot-lycéen", fonctionnant sur le même principe, dans trois lycées de Rhône-Alpes. Pour l'élève-ingénieur prénommé Simon, l'initiative est venue d'Awabot et du laboratoire commun à l'Ecole Centrale de Lyon, où il est scolarisé, et à l'EM Lyon, grande école de commerce voisine.

Déployé depuis le jeudi 15 mai, ce robot - deux tubes sur roulettes surmontés d'un écran - permet notamment au jeune homme de travailler avec ses camarades à la "construction d'une voiture de compétition", dont il est le chef de projet.
"L'utilisation de la robotique de téléprésence ouvre de nouvelles perspectives pour nous", s'est réjoui Jean-Pierre Berthet, directeur de la Stratégie numérique de Centrale Lyon, cité dans le communiqué. "Cette semaine, un enseignant de Harvard interviendra 'physiquement' lors d'un congrès que nous organisons sur notre campus, et la semaine prochaine c'est l'un de nos enseignants, actuellement au Mexique, qui interviendra à distance", a-t-il expliqué.

Si le robot peut permettre la "visite de nos laboratoires par des industriels" ou la "surveillance de manips", "l'aspect le plus important reste pour nous le côté humain. Permettre à un élève absent de continuer sa scolarité, d'avoir une vie sociale", a-t-il poursuivi.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/22/97001-20140522FILWWW00420-lyon-un-robot-etudiant-experimente.php
 

·
Registered
Joined
·
8,935 Posts
La formation de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon reconnue aux Etats-Unis

VetAgro Sup a été recompensée par l'American Veterinary Medical Association (AVMA). Cette association de médecine vétérinaire américaine en charge des missions d'évaluation des établissements d'enseignement vétérinaire a accrédité pour sept ans l'Ecole Nationale Vétérinaire. Cet Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement, basé à Lyon et à Clermont-Ferrand, est le premier établissement européen francophone à obtenir cette distinction. Cet agrément permet aux étudiants de l'école de voir leur formation reconnue par les vétérinaires américains et ainsi des étudiants américains et canadiens pourront également suivre la formation en France puisque celle-ci est reconnue dans leur pays. Avant l'école française, cinq autres écoles européennes à Londres, Edimbourg, Utrecht, Glasgow, et Dublin ont été récompensées par cette accréditation.
http://www.lyonmag.com/article/65151/la-formation-de-l-ecole-nationale-veterinaire-de-lyon-reconnue-aux-etats-unis
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #13 ·
Avec la fusion Rhône-Alpes Auvergne, on peut espérer également un rapprochement entre les PRES de Lyon et de Clermont.

Le PRES Université de Lyon a été créé en 2007. C’est un regroupement de 19 universités, grandes écoles et instituts de Lyon et Saint-Étienne, réunis au sein du PRES. Il compte 120 000 étudiants avec 5 000 doctorants, 12 500 étudiants étrangers, 550 laboratoires publics et privés. L’Université de Lyon représente ainsi le premier site universitaire français hors Île-de-France.

Le PRES de Clermont (2008) regroupe lui 5 universités, grandes écoles et instituts clermontois. Il compte 15 000 étudiants dont 3 000 étudiants étrangers. Sa vocation est d’assurer la visibilité et l’attractivité du site universitaire clermontois à l’échelle internationale.

Le CNRS par exemple est déjà organisé sur une délégation "Rhône-Auvergne". Basé à Villeurbanne, le CNRS local est d'ailleurs membre de l'UdL.
 

·
Registered
Joined
·
37 Posts
Non justement ce n'est pas l'ICOM, je suis étudiant sur ce campus et l'ICOM est déjà bien avancé mais là il s'agit du terrain vague entre le parking du bâtiment Europe et l'avenue de l'Europe. Aucun panneau rien du tout juste de nombreux préfabriqués et des ouvriers partout :)
 

·
Registered
Joined
·
665 Posts
^^
Des batiments temporaires en vue de la refection du campus ?

[...]
Le campus du futur : un chantier titanesque

Personnels administratifs, étudiants, professeurs… tous semblent avoir du mal à croire à la reprise des travaux de démolition/reconstruction. Leurs espoirs ont été douchés en 2012 quand le ministère a annulé à la dernière minute les autorisations d’engagement pour le bâtiment K. L’heure est au scepticisme. Comme en témoigne cette employée de l’université croisée sur le campus :

« Quand ils annoncent qu’ils vont rénover ce bâtiment, c’est toujours repoussé. L’année dernière, c’était sûr, on allait déménager, on avait tout préparé, et puis rien. Donc on est sceptique. On sait qu’il y a beaucoup de travaux sur les quais, on ne sera pas prioritaire. »

Mais si cette fois c’était la bonne ? Une réunion technique devrait avoir lieu en septembre pour définir précisément les termes de l’opération. En cas de feu vert, le chantier durera au moins trois ans, ce qui présage une entrée dans les lieux à la rentrée 2018. Pendant ce temps, 250 bâtiments modulaires seront installés, soit 5500 m² de campus provisoire, sans un seul amphithéâtre.
[...]
http://www.rue89lyon.fr/2013/09/22/lyon-2-campus-bron-enfin-rehabilite-termin-2/
 

·
Registered
Joined
·
277 Posts
Discussion Starter · #19 ·
Un nouveau directeur prend la tête de Sciences Po Lyon



Âgé de 53 ans, Vincent Michelot se place dans une logique de consolidation et d'amplification des projets entrepris par son prédécesseur. Il propose plusieurs axes de travail prioritaire : poursuivre l'intégration dans la gouvernance de la COMUE, maintenir le dynamisme de la recherche, construire un IEP métropolitain, promouvoir l'interdisciplinarité, encourager la vie associative, innover dans le projet pédagogique ou encore jouer la carte de l'internationalisation.
http://acteursdeleconomie.latribune.fr/carnet/2014-06-03/vincent-michelot-futur-directeur-de-science-po-lyon.html
 
1 - 20 of 331 Posts
Top