SkyscraperCity banner
1 - 18 of 18 Posts

·
Zitterd veur ummer
Joined
·
2,094 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Dans ma vacance je visite Lyon. Ici mon photo's.


1.







2.






3.





4.







5.





6.







7.





8.







9.







10.





11.







12.







13.





14.







15.







16.







17.







18.







19.






20.







21.







22.







23.







24.









Saone & Loire




26.


Cluny



27.



La Clayette,



28.



La Clayette.



29.



Paray le Monial



30.



Paray le Monial.



31.



 

·
Registered
Joined
·
3,943 Posts
Belles photos! La ville de Lyon a l'air très sympa, les quais, les vieux quartiers, et l'ambiance a l'air assez bourgeoise...

En outre, je crois qu'une telle concentration de HLM est unique en province, mis à part peut-être à Marseille?
 

·
Zitterd veur ummer
Joined
·
2,094 Posts
Discussion Starter · #4 ·
Merci pour le 'replies'.

I find Lyon a very nice and cosy city with some mediterean influences. I was surprised about it cause the city looks quite ugly around the highway. It's another fantastic french city!

@Nijal
Last year i went to Marseille, also a nice city, but i found Lyon a bit more attractive.
 

·
Registered
Joined
·
112 Posts
LYON est magnifique, dommage qu'il y est une dichotomie entre le centre très (trop?) bourgeois et les faubourgs au delà du périph.
 

·
Registered
Joined
·
112 Posts
Je parlai des ZUS (Zone Urbaine Sensible), elle sont concentrées en périphérie, et les quartiers riches sont concentrés dans le centre, donc ça manque un peu de mixité sociale, si on compare à une ville comme Rennes qui possède des quartiers hlm dans le centre, il y a une meilleur répartition à mon avis.
 

·
Registered
Joined
·
1,585 Posts
Avant le périphérique, il y a une 1ère ligne de fracture au sein même de la ville de Lyon : les voies ferrées.
Tous les quartiers situés à l'intérieur de la "boucle ferroviaire" sont agréables à vivre et bien desservis par les transports en commun. Au-delà, même si on est toujours à Lyon, c'est quand même déjà un peu la zone.
 

·
Registered
Joined
·
5,963 Posts
Avant le périphérique, il y a une 1ère ligne de fracture au sein même de la ville de Lyon : les voies ferrées.
Tous les quartiers situés à l'intérieur de la "boucle ferroviaire" sont agréables à vivre et bien desservis par les transports en commun. Au-delà, même si on est toujours à Lyon, c'est quand même déjà un peu la zone.
Ca c est sur !

Suffit de voir devant et derriere la gare des brotteaux par exemple ou alors la place Jean Macé et la zone super glauque derriere la voie !
Je crois que tout ca est en rapport avec Hausseman ( enfin Vaisse ) non ?
 

·
Lyonnoscrapien
Joined
·
4,153 Posts
Avant le périphérique, il y a une 1ère ligne de fracture au sein même de la ville de Lyon : les voies ferrées.
Tous les quartiers situés à l'intérieur de la "boucle ferroviaire" sont agréables à vivre et bien desservis par les transports en commun. Au-delà, même si on est toujours à Lyon, c'est quand même déjà un peu la zone.
De moins en moins quandmême ! La construction des différentes lignes de tramway et l'extension du métro B ont eu un impact très positif sur le tissu urbain - Berthelot, Bachut, Jean XXIII, Grange Blanche, Bron pour T2 - Lacassagne, Route de Genas, La Soie pour T3 - Gerland pour Métro B ! Il ne fait aucuns doutes que Vénissieux et Oullins connaîtrons le même essor que vivent actuellement Bron, Décines, Meyzieu et Saint Priest quand les derniers projet d'infrastructures seront concrétisés !
 

·
piéton
Joined
·
2,531 Posts
Je parlai des ZUS (Zone Urbaine Sensible), elle sont concentrées en périphérie, et les quartiers très riches sont concentrés dans le centre, donc ça manque un peu de mixité sociale, si on compare à une ville comme Rennes qui possède des quartiers hlm dans le centre, il y a une meilleur répartition à mon avis.
(je ne sais pas si tu entends par HLM les constructions des années 60~70, si c'est le cas, sache que Bourg l'évêque et le Colombier, les deux grosses concentrations type années 60~70 dans le centre de Rennes, sont majoritairement des résidences privées)
 

·
Registered
Joined
·
112 Posts
(je ne sais pas si tu entends par HLM les constructions des années 60~70, si c'est le cas, sache que Bourg l'évêque et le Colombier, les deux grosses concentrations type années 60~70 dans le centre de Rennes, sont majoritairement des résidences privées)
Oui je pensais que le Colombier et les tours "Horizons" de Bourg l'Evesque étaient du logement 100% social, mais Rennes reste une ville modèle pour la répartition des hlm dans son tissu urbain, y compris en centre-ville.

Un article très récent sur ce sujet : "Rennes ville modèle pour le logement social"
Voici le lien:
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2344868&rubId=4076

Pour en revenir à Lyon, on passe sans transition des quartiers très "bobo" du centre à des quartiers coupés du centre et un peu délaissés; alors qu'à Rennes il n'y a pas cette coupure aussi franche, les logements type années 60-70 sont disséminés dans la ville et les quartiers sont mieux reliés entre eux même si ce n'est pas complètement parfait, à Lyon il y a un contraste plus prononcée.
 

·
nanar
Joined
·
8,218 Posts
Salut

Adrienbrody, je ne sais pas quelle est ta connaissance de Lyon, mais
l'immeuble au toit rose pâle que j'ai centré sur la photo google ci dessous
EST UN HLM.

Je laisse chacun dé-zoomer à sa guise pour bien voir où il se trouve : dans le Vieux Lyon.
http://maps.google.fr/?ie=UTF8&ll=45.762027,4.82718&spn=0.000244,0.000603&t=k&z=21

On peut effectivement parler dans ce cas de dualité très prononcée, mais je trouve ton jugement un peu
sans nuances : De même que tu croyais qu'à Rennes "le Colombier et les tours "Horizons" de Bourg l'Evesque
étaient du logement social"il me semble que tu ignores quels immeubles à Lyon sont du logement social ou pas.
Il y en a sans doute plus que tu ne crois.

En ce qui concerne la mixité sociale, l'immeuble ou j'habite est hypercentral, aux Brotteaux à 100 mètres du
Rhône, dans une rue dont les rez de chaussées sont occupées surtout par de grossistes en vêtements.
Cet immeuble est de 1860 environ. Ma voisine d'en face y est née. Quand ils ont acheté l'appartement,
il y a plus de 60 ans, ses parents n'étaient pas riches, et elle non plus maintenant
(en dehors du fait qu'elle possède ce logement, je te le concède).

Il y a sous les combles des gens qui possèdent ou louent des studios de 20 m2

Quand j'ai acheté mes 90 m2 bien exposés au 4ème avec ascenseur il y a 12 ans, je les ai payé l'équivalent
de 98 000 euros.
Mes voisins tout récents du 3ème et du 2ème (moins ensoleillés) ont chacun allongé plus de 225 000 euros.
Actuellement, je ne pourrais certainement pas acheter mon appartement. Je n'ai pas leur niveau social.
Mais dans cette immeuble, comme dans des centaines d'autres de ce tu dis être le secteur "bobo" de Lyon,
il y a de la mixité sociale.


A+
nanar
 

·
Registered
Joined
·
65 Posts
LYON est magnifique, dommage qu'il y est une dichotomie entre le centre très (trop?) bourgeois et les faubourgs au delà du périph.
Je rejoins Nanar sur son analyse.

Beaucoup de très belles cours du vieux Lyon sont occupés par des logements sociaux et des habitats à loyers modérés. Il en est de même sur les pentes ou dans d'autres quartiers dans Lyon (le 6éme....).
Les Bobos n'existent pas vraiment à Lyon et se trouve surtout sur les pentes ou la croix rousse, mais rien à voir avec ce que tu peux appeler "bourgeois". Lyon reste une ville mélangée et tu peux trouver, RELATIVEMENT, des logements à tous les prix dans tous les arrondissements ( à condition de ne pas avoir 3 enfants, 2 femmes, 4 chiens....). Je ne défends pas vraiment ton analyse centre bourgeois et en dehors personnes aux revenus plus modeste. L'Ouest Lyonnais est véritablement une zone à part ou tu pourras trouver le plus de personne avec beaucoup d'argent (quelques riches même !!), car pour acquérir une maison là bas, tu dois dépenser plus que le millions d'euros et le profil des habitants n'est pas le même, c'est un véritable cocon....Pas mal d'entre eux ont d'ailleurs un pied à terre dans le centre....
 

·
Registered
Joined
·
112 Posts
Certes, il y a du logement social dans le centre de Lyon mais ça n'a rien à voir avec l'ambiance des quartiers Est, dailleurs je ne fait pas une fixette sur le logement social proprement dit, je veux parler des grands ensembles bétonnés qui comprennent des cités hlm (il faudrait leur trouver un nom à ce moment là), mon propos est juste qu'il y a une concentration d'immeubles années 60 dans l'Est Lyonnais assez impressionnante, ce qui contraste avec le centre, et ces grands ensemble (cités hlm et immeubles type années 60) sont + accessibles financièrement de manière générale. Je reste sur ma position même si mon avis est subjectif, chacun sa vision des choses bien sûr, les étudiants peuvent louer des studios dans le centre mais pour une famille avec des ressources modestes (sans parler d'être bigame, 2femmes lol) ça devient plus difficile, elle va plutôt chercher à se loger dans les quartiers à l'Est selon moi, dailleurs tu dit toi-même que tu ne pourrai pas acheter ton appartement maintenant et que ta voisine à hériter du sien car elle ne pourrait pas l'acheter non plus. Je pense que la municipalité socialiste à fait des effort pour favoriser la mixité sociale mais les quartiers Est sont hyper concentrés.
 

·
nanar
Joined
·
8,218 Posts
Salut

Le fait est que parmi les logements les plus chers au mètre carré de Lyon + Villeurbanne + Caluire + Ste Foy + Tassin (communes qui touchent Lyon),
il doit y en avoir un quart qui sont dans l'ancien - ce sont de beaux, voire très beaux appartements dans des immeubles chics construits de 1800 à 1920 et bien situés - très peu dans des immeubles 1920 à 1950, et trois quarts qui sont dans les immeubles bétons années 50 et suivantes.

Mais si ça se trouve les proportions sont à peu près les mêmes pour les logements de prix moyens
et pour les logements moins chers.

Ensuite, c'est vrai, dans les communes de la banlieue Est plus éloignées, il y a plus de logement social.


Un autre point qui fausse tout,
c'est que des appartements aient vu leur prix multiplié par deux et demi en 12 ans, et le mètre carré de même.

C'est une bulle spéculative absolument pas justifiée par le prix de la construction, ni même par la rareté vraie, physique des terrains.*

Or dans une vie d'homme, d'adulte, 12 ans c'est pas grand chose. Si rien ne m'oblige à quitter mon appartement, j'y reste et peut être que mon heritier pourra en tirer 225 000 euros, ou 98 000, ou 50 000 ou 500 000, dans quelques décennies.


* Si je dis qu'il n'y pas vraie rareté physique des terrains, c'est pour la raison suivante :

Les proprios de terrains situés tout près des constructions existantes (donc idéals pour l'urbanisation car bien desservis par les éuipements existants), mais encore classés agricoles paient des taxes foncières NON BATI, donc faibles.

Comme tous les prix fonciers montent, ils attendent et regardent leur terrain bien situé augmenter de prix sans rien faire.

Du coup, les gens et promoteurs qui ont besoin de nouveaux logements trouvent seulement plus loin, là où les proprios fonciers sont moins sûrs d'être gagnants à tous coups, et la ville s'étale n'importe comment.

Le système entretient son abération de lui même

Par contre, si on taxait les proprios fonciers agricoles proches et bien situés au niveau foncier BATI, on les verrait se dépêcher de vendre leur terrains....
qui deviendraient immédiatement disponibles pour une extension rationnelle des villes, à des prix qui redeviendraient normaux.

A+
nanar
 

·
Registered
Joined
·
368 Posts
C'est vrai que Lyon est une ville relativement mixte, vous allez pas me dire que le 2éme et le 6éme qui sont dans le centre de Lyon ne sont pas riche certes dans le 2éme c'est pas blingbling, mais y habitant depuis 2 ans on m'a toujours dit que ici habité les grandes familles Lyonnaise qui forme un club trés fermé... ( spécialité lyonnaise ^^ Les gens que je connais ayant habité à Lyon me disent que c'est typiques de Lyon).
Sinon quand je passe en métro dans l'arrêt cordeliers... Si y'a pas plein de fils à Papa qui habitent dans le coin... J'en connait pas mal et ils habitent pas dans les villages à L'ouest... C'est vrai que l'on peu trouver des logements modeste dans le centre mais je pense qu'il y a plus d'appartments de personnes aisées...
J'appuis mes dires sur des connnaissances de ce milieu, en effet étant en médecine je rencontres beaucoup de personnes aisée, plus que de familles d'ouvriers... Et croyés moi c'est dans le 6éme et le 2éme qu'il habitent !!
 

·
nanar
Joined
·
8,218 Posts
Salut

Non, je ne parle pas que du 2ème et du 6ème, et pour appuyer le raisonnement que j'ai développé juste au dessus, j'avais bien écrit
Lyon + Villeurbanne + Caluire + Ste Foy + Tassin (communes qui touchent Lyon)
.

Mais, par exemple, les vieux immeubles de chaque côté de la rue Sébastien Gryphe (7ème) sont habités par des gens moins rupins que ceux qui habitent sur les immeubles béton de 1980 à l'angle des rues Thibaudière et St Lazare, 500 mètres plus à l'Est. :)

Et presque tout ce qui s'est construit en béton ces 20 dernières années dans Lyon et les autres communes précitées est aujourd'hui plus cher au m2 que mon immeuble 1860 très central (plus de 3000 €/m2 , quand chez moi - rue Molière - c'est 2 500 €)

A+
nanar
 
1 - 18 of 18 Posts
Top