Skyscraper City Forum banner
1 - 6 of 6 Posts

·
Banned
Joined
·
107 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Une première au Maroc : la naissance d'une école de cinéma et de l'audiovisuel dans la ville ocre


Comme Cannes ou Venise, Marrakech porte en elle cette dimension mythique que le cinéma sait reconnaître et sublimer.


Pourquoi Marrakech ?

Après la création et le succès du festival International du Film de Marrakech, la ville ocre abrite l' Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech qui forme des professionnels du cinéma, de l'audiovisuel et de la communication visuelle.

La ville est à mi-chemin entre les studios de cinéma à Ouarzazate et les plateaux de télévision à Casablanca. Marrakech est un carrefour de toutes les influences culturelles du Maroc.

L'ESAV Marrakech a l'ambition d'être non seulement un espace privilégié pour les professionnels marocains et étrangers mais aussi un nouveau lieu de rencontres, d'échanges et de débat autour du cinéma et de la création visuelle pour élargir l'horizon culturel de la ville de Marrakech.


Horizons pour le développement du Maroc

Une structure au diapason de l'évolution du paysage audiovisuel du Maroc. L'ESAV Marrakech répond à la forte demande en ressources humaines, professionnels qualifiés de haut niveau et fait naître une nouvelle génération d'artistes et de professionnels du cinéma, de la télévision et de la communication visuelle au Maroc : les acteurs de l'avenir.



Qui sont les fondateurs de l'ESAV Marrakech?

Ce projet est né de deux expériences de gestion de lieux culturels à Marrakech :

Susanna Biedermann et Max Alioth sont les fondateurs de Dar Bellarj, Fondation qui soutient la culture vivante au Maroc. Depuis 1999, ils dirigent et animent un espace d'exposition, d'accueil d'évènements culturels et d'activités artistiques en direction des enfants. Dar Bellarj est située au cœur de la médina et héberge, en attendant la fin de la construction de l'école, la première promotion de l'ESAV.

Après avoir créé et dirigé deux salles de cinéma à Paris, Vincent Melilli a dirigé l'Institut Français de Marrakech de 1998 à 2002 où il a créé des ateliers de cinéma. Il a occupé le poste d'Attaché audiovisuel et de Directeur de l'Institut Français du Royaume-Uni à Londres jusqu'en 2004. Aujourd'hui, il est directeur général de l'école.

Quelle structure juridique ?

Une société anonyme de droit marocain a été créée. Le capital est réparti de la manière suivante : 80% pour la fondation Dar Bellarj (Suisse) et 20% pour l'Université Cadi Ayyad de Marrakech.

L'université Cadi Ayyad de Marrakech a permis à la S.A ESAV Marrakech d'acquérir le droit au bail pour quarante ans, d'un terrain domanial dont elle avait l'usage.

Au terme de ce bail les locaux et équipement de l'école reviendront à l'Etat marocain.

ASPECTS TEMOIGNANT DE L'APPROCHE QUALITE
ET D'UNE MISSION DE SERVICE PUBLIC
Déjà un succès à applaudir :

L'école a sélectionné pour cette première rentrée des classes un potentiel humain certain, de jeunes talents constituant une première promotion de choc. Le concours d'entrée ayant eu lieu en juillet 2006 a sélectionné 18 élèves : 17 marocains venus de différentes villes du royaume (1 de Rabat, 3 de Casablanca, 1 de Salé, 1 de Tata, 1 d'Agadir, 1 de Meknès, 1 de Fès, 1 de Tanger, 1 de Taourirt, 6 de Marrakech) et 1 élève camerounais.






Website : http://www.esavmarrakech.com/esav.html
 

·
Banned
Joined
·
161 Posts
The school was inaugurated today by prince My Rachid.

SAR le Prince Moulay Rachid inaugure l'Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech
Marrakech, 09/12/07 - SAR le Prince Moulay Rachid a inauguré, dimanche après-midi à Marrakech, l'Ecole Supérieure des Arts Visuels (ESAV), dédiée à la formation aux métiers de la télévision, à la communication visuelle, aux arts graphiques et aux multimédias.

Après avoir coupé le ruban symbolique, SAR le Prince Moulay Rachid a suivi des explications sur ce premier établissement d'enseignement supérieur privé du genre au Maroc, dont l'ambition et de pallier l'absence d'écoles formant des professionnels de haut niveau qualifiés dans le domaine des arts visuels avant d'effectuer une visite dans ses différentes dépendances.

A cette occasion, Son Altesse Royale a posé pour une photo souvenir avec les étudiants de l'Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech.

Inauguré en marge de la 7ème édition du Festival International du Film de Marrakech (FIFM) (7-15 décembre), l'ESAV a nécessité un investissement de 60 millions DH supporté à hauteur de 80 pc par la Fondation suisse Susanna Biederman et de 20 pc par l'Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM).

Réalisée sur une superficie globale de 9.000 m2, cette école ambitionne de répondre à la forte demande en ressources humaines dans ce domaine, générée par les réformes et la modernisation du paysage audiovisuel marocain, ainsi que la participation au développement des infrastructures d'accueil pour les tournages de films.

Cette nouvelle école a également pour vocation de s'ériger en espace privilégié d'échanges, de rencontres et de débats autour de l'image et de la création visuelle, aussi bien pour les professionnels marocains qu'étrangers.

L'ESAV de Marrakech compte une salle de cinéma de 210 places, un cinéma de plein air, deux plateaux de tournage équipés (220 m2 et 250 m2), un auditorium de mixage, un studio d'enregistrement, un studio photo et trois laboratoires de développement, 20 salles de montage équipées, une médiathèque, des ateliers d'artistes et de graphisme, des espaces d'exposition et d'autres dépendances.

L'inauguration de l'ESAV de Marrakech s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités du monde du cinéma et de la culture, dont le célèbre réalisateur américain, Martin Scorsese et la directrice du FIFM, Mme Melita Toscan Du Plantier.

A son arrivée au site de l'ESAV, SAR le Prince Moulay Rachid a passé en revue un détachement de la Garde municipale qui rendait les honneurs, avant d'être salué par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri, le wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, M. Mounir Chraïbi et le président du conseil préfectoral, M. Abdelaziz Driouch.

Son Altesse Royale a également été saluée par le directeur du Centre Cinématographique Marocain (CCM), M. Nour-Eddine Saïl, le PDG de la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) et de la "SOREAD 2M", M.Faïçal Laraïchi, le secrétaire général de la Fondation du FIFM, M. Jalil Laguili, le directeur de l'ESAV, M. Vincent Mililli, le président de l'UCAM, M.Mohamed Marzak et par d'autres personnalités.

 
1 - 6 of 6 Posts
Top