SkyscraperCity banner

41 - 60 of 69 Posts

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Il a été difficile de prendre cette maquette en photo... :(

Dès que j'ai vu l'article, j'ai reconnu la photo (et me suis rappelé de l'anecdote). Le Matin n'a pas mit la source, ce qui est rarissime chez eux.

Agro-industrie
Meknès, une plaque tournante​

Publié le : 31 janvier 2014 - MAP




«Meknès, une plaque tournante pour l'agro-industrie nationale», Aurea Santos, journaliste envoyée spéciale de la Chambre de commerce arabo-brésilienne

La ville de Meknès, principale zone agricole du Maroc, constitue une plaque tournante pour l'agro-industrie nationale, notamment en matière de production d'huile d'olive, relève, jeudi, l'Agence d'information relevant de la Chambre de commerce arabo-brésilienne.

La ville abrite le parc agro-industriel «Agropolis», considéré comme premier pôle de compétitivité dédié à l'agro-industrie au niveau national, écrit la journaliste Aurea Santos, envoyée spéciale de la Chambre de commerce, dans le cadre d'un voyage organisé par cette institution au profit d'un groupe d'hommes d'affaires et de journalistes brésiliens pour la prospection d'opportunités d'investissement agricole au Maroc.

Citant le directeur du Centre régional d'investissement (CRI) de Meknès Tafilelt, Hassan Bahi, l'envoyée spéciale rapporte que cette région dispose d'«un grand potentiel pour la biodiversité».

Afin de stimuler la croissance du secteur agricole dans la région, le gouvernement a créé le parc agro-industriel, Agropolis, qui constitue une zone pour la grande industrie agroalimentaire et un pôle de recherche et de développement, dans le cadre du «Plan Maroc vert».
L'assiette foncière mobilisée pour ce mégaprojet est de 450 hectares qui commence déjà à recevoir les premières installations du secteur industriel, dont une entreprise suisse qui s'occupe de la fabrication de bio fertilisants, alors que 15 autres sont en cours d'installation, selon ce responsable régional.

A l'intérieur du parc, il existe un centre pour la promotion de la production et de l'exportation de l'huile d'olive de la région de Meknès, a-t-il déclaré, notant qu'il s'agit d'une bonne opportunité commerciale pour le Brésil qui importe cette denrée alimentaire.

Aujourd'hui, la région de Meknès produit 120.000 tonnes d'huile d'olive par an, a-t-il dit, précisant que «nos huiles, dont une partie est destinée à l'exportation, sont de bonne qualité, avec un goût fruité, et sont appréciées par les consommateurs».
- See more at: http://www.lematin.ma/express/2014/...ue-tournante/195960.html#sthash.mrDZ9wl4.dpuf
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Agropoles : MedZ présente son offre à Meknès​


Posté le mercredi, 30 avril 2014

(www.infomediaire.ma) - MedZ, filiale du Groupe CDG, participe à l’édition 2014 du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), organisé à Meknès du 24 avril au 3 mai. Rendez-vous annuel des professionnels du secteur de l’agro-idustrie, le SIAM représente une occasion pour MedZ d’aller à la rencontre des investisseurs et d’exposer sur son stand les projets réalisés dans tout le Maroc, et notamment ses 2 agropoles situés à Meknès et Berkane. Lancés dans le cadre des Plans Emergence et Maroc Vert, Agropolis et l’Agropole de Berkane sont en cours de commercialisation.
http://www.infomediaire.ma/news/maroc/agropoles-medz-présente-son-offre-à-meknès
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
L’agropole de Meknès commercialisée à 35%
Source: lesEcos 27/06/2014

«35% des lots de l’agropole de Meknès ont été vendus», annonce un cadre du ministère de l’Agriculture et de la pêche.
Ce taux de commercialisation global cache toutefois un meilleur avancement, même si de l’avis même du département d’Akhannouch, les ventes avancent moins vite en 2014. Ainsi, en ce qui concerne les lots destinés aux unités de transformation, 70% de l’offre a déjà été vendue.
Les autres catégories, notamment dédiées à des fonctions de support, «attendent l’installation des unités de transformation pour s’implanter».
http://metrecarre.org/lagropole-de-meknes-commercialisee-35/
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
L’agropolis de Meknès mise 20 MDH dans les produits de terroir​


Publié le 10-09-2014 à 20:00 Par : Rachida Bami

Les travaux de construction de l’Agropolis de Meknès vont bon train. Près de 30 ha ont été commercialisés. Le pôle de recherche-développement et de contrôle de qualité est, de son côté, en phase finale, de même qu’une plateforme dédiée aux produits du terroir. Les détails avec Mimoun El Mars, chef de division de l’Irrigation et de l’aménagement de l’espace agricole à la Direction régionale de l’agriculture Meknès-Tafilalet.


Chef de division de l’Irrigation et de l’aménagement de l’espace agricole à la Direction régionale de l’agriculture de Meknès-Tafilalet

Les ÉCO : Où en est le projet de l’Agropolis de Meknès ?

Mimoun El Mars : Le parc agro-industriel de Meknès s’inscrit dans le cadre du projet de mise en place des agropôles prévu dans le Plan Maroc vert et le Plan Émergence. Ils constitueront des pôles de compétitivité régionaux, en vue d’améliorer la productivité des filières et d’assurer une meilleure valorisation de la production agricole à travers l’agro-industrie. À Meknès, cette plate-forme est réalisée en deux phases. La première phase porte sur près de 130 ha et elle est en phase finale; les investisseurs commencent d'ores et déjà à s’installer. Sur 106 ha, nous avons commercialisé près de 30ha, et il y a d’autres demandes des investisseurs en cours de traitement.

Il était question d’abriter un pôle de recherche-développement et de contrôle de qualité au sein de ce parc. Ce projet est-il maintenu ?

Une superficie moyenne de 6 ha est en effet dédiée au pôle de recherche-développement et de contrôle de qualité (PRDCQ). Celui-ci est en phase finale, avec un état d’avancement de travaux de près de 90%. Il devrait être opérationnel dès début 2015 et constitue une interface entre les établissements concernés du ministère de l’Agriculture, les producteurs, les agrégateurs, les professionnels de l’agro-industrie et les institutions de formation et de recherche. Le pôle de Meknès sera constitué de 3 groupes de laboratoires et de 4 espaces communs. Les laboratoires devraient abriter les représentations régionales de l’Établissement autonome de coordination et de contrôle des exportations (EACCE) sur une superficie bâtie de 1.500 m², de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), regroupant des laboratoires d’analyse microbiologique, médicale, vétérinaire et alimentaire sur une superficie bâtie de 3.900 m², une entité de recherche-développement et de formation bâtie sur une superficie de 1.900 m² abritant des laboratoires d’agronomie et sciences du sol pouvant réaliser des analyses de sol, d’eau, de plantes, de phytiatrie pour le diagnostic phytosanitaire et les recommandations de systèmes de protection intégrée des cultures et d’agro-alimentaire, en vue de la conception de procédés innovants de valorisation des produits agricoles. Ces laboratoires de service aux producteurs et industriels assureront la formation continue des techniciens et agriculteurs aux nouvelles technologies agricoles produites par la recherche agronomique nationale. À cela s’ajoutent des espaces communs comprenant entre autres un centre polyvalent de conférences et de manifestations, un restaurant commun sur 600 m² avec un espace VIP, une zone d’hébergement de stagiaires et visiteurs avec un foyer commun établi sur une superficie de 2.000 m² et une zone d’accueil de 700 m² à entrée unique permettant d’orienter les visiteurs et professionnels selon leur demande.

Quelles sont les filières prioritaires au niveau de l’Agropolis ?


Ce parc devrait permettre de valoriser les principales filières de la région de Meknès, notamment les filières «Lait», «Céréales» et «Viande», destinées essentiellement au marché local, les filières «Oléiculture» et «Fruits & légumes» destinées essentiellement à l'export. À ce titre, il propose aux entreprises une offre de valeur complète intégrant un foncier aménagé aux standards internationaux en cession ou en location, la logistique et les fonctions de support, la formation et recherche & développement ainsi que les services, l'animation, etc. Pour rappel, l'Agropolis de Meknès intègre également l'espace réservé aux industries, le parc agro-industriel (PAI), la plateforme logistique, les équipements communaux.

Quelle place occupent les produits de terroir au sein de l’Agropolis de Meknès ?

Le ministère de l’Agriculture a initié plusieurs projets de valorisation de produits du terroir pour accompagner les producteurs, les coopératives et les porteurs de projets de terroir. De fait, il y a une plateforme dédiée aux produits du terroir au sein de l’Agropolis, et c’est la première au niveau national. C’est un projet en cours de réalisation avec une enveloppe de près de 20 MDH. La fin des travaux est prévue pour le mois de novembre, de sorte que la plateforme soit opérationnelle en 2015.
http://www.leseco.ma/economie/22308-l-agropolis-de-meknes-mise-20-mdh-dans-les-produits-de-terroir
 

·
Registered
Joined
·
1,572 Posts
Berkane fabrique son fromage gouda
- Fruit d’une collaboration entre un MRE et des professionnels hollandais
- L’entreprise s’installe à l’Agropole
- La production devrait atteindre dès le 7e mois près de 100 kilos par jour


Berkane a sa première unité de fabrication de fromage hollandais qui démarrera début janvier à l’Agropole. Les tests préalables pour les dégustations, la déshydratation de la pâte et le choix des aspects ont été réalisés en présence d’une délégation de professionnels hollandais. Ces derniers ont assuré des formations pour l’utilisation des machines et la réalisation des goûts spécifiques à ce type de fromage.

L’unité de Berkane «Kaas Moulouya» est le fruit d’une collaboration entre un ressortissant marocain travaillant aux Pays-Bas et la société mère. «Le savoir-faire séculaire et l’expertise hollandaise additionnés à la renommée internationale dont jouit ce fromage m’ont encouragé à installer cette unité dans ma région natale Berkane. De plus, c’est une région qui ne connaît pas une rude concurrence dans la fabrication de fromage de qualité», explique Kasmi Atman, porteur du projet. Et d’ajouter que la facilitation des procédures pour réaliser son unité de fabrication a été aussi un facteur déterminant dans son choix de retour à son pays.

Cette nouvelle unité s’étale sur une superficie de 1.243 m2 dont 790 m2 couverts. Elle a nécessité 9,2 millions de dirhams pour sa réalisation. Elle traitera en phase de démarrage (six mois) neuf cent litres de lait pour passer à 1.700 litres dès le septième mois. La production quotidienne atteindra alors 100 kg de fromage par jour. Une fois ce rythme de croisière atteint, l’unité qui assure quinze emplois, pour le moment, peut tripler sa production et augmenter le nombre de ses ouvriers. Le lait utilisé pour la fabrication est issu exclusivement de vaches marocaines d’origine néerlandaise, nourries de façon traditionnelle dans les pâturages de la région. Ce qui permet à l’unité de produire deux types de fromage, l’un à 40% de matières grasses, l’autre à 48% (appelé volvet).

Le «Kaas Moulouya» réalisé selon une recette traditionnelle est à 100% halal. Il peut être aromatisé avec du cumin mais aussi avec des graines de moutarde et d’autres arômes. Sa pâte est très dure comme le souligne la note de présentation de cette unité. Le démarrage de cette unité à l’Agropole de Berkane était très attendu car le rythme de réalisation des projets est plutôt lent. Plusieurs observateurs se posent des questions sur les raisons qui n’ont pas permis à cette plateforme industrielle d’atteindre les objectifs exprimés lors de son inauguration. Sur plus de 60 demandes de réalisation d’unités industrielles, à peine une dizaine d’unités sont en phase de lancement de leurs activités. Un effort de promotion est nécessaire pour que cette agropole attire davantage d’investisseurs.

De notre correspondant, Ali KHARROUBI - www.leconomiste.com
Édition N° 4432 du 2014/12/31
http://www.leconomiste.com/article/964154-berkane-fabrique-son-fromage-gouda
 

·
Loading...
Joined
·
1,036 Posts
Combien d’entreprises se sont installées la bas car sur les photos ca parait vide!
Question tout à fait pertinente timo9. En fait, je dirais qu'il y a un peu moins d'une dizaine d'entreprises installées là-bas.
Les photos paraissent vides car on m'a interdit de photographier à un moment donné, donc j'ai été obligé de supprimer les photos.
 

·
11 YEARS HERE!
Joined
·
15,377 Posts
Question tout à fait pertinente timo9. En fait, je dirais qu'il y a un peu moins d'une dizaine d'entreprises installées là-bas.
Les photos paraissent vides car on m'a interdit de photographier à un moment donné, donc j'ai été obligé de supprimer les photos.
Mentalité des années 60, ce n'est pas la zone 51 quand meme!
 
41 - 60 of 69 Posts
Top