SkyscraperCity banner
1 - 20 of 23 Posts

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #1 ·
La chapelle dédiée à l’art


Cachée par un échafaudage, l’ancienne chapelle est séparée de la collégiale Sainte-Waudru par le square Roosevelt. Créée en 1633 pour la congrégation des Ursulines, elle en a été délaissée après la Seconde Guerre mondiale, victime des bombardements. « Notre projet, inédit, d’y réaliser une artothèque a décroché une importante subsidiation européenne. Il illustre parfaitement notre slogan de Mons 2015 : la technologie rencontre la culture », s’enthousiasme Xavier Roland, responsable du pôle muséal de la Ville de Mons. L’artothèque sera une sorte de bibliothèque virtuelle et de musée du patrimoine culturel de la ville.

L’immeuble revient de loin : son espace naguère religieux, à l’intérieur baroque mais de façade classique, a été divisé en 6 niveaux pour correspondre aux besoins d’un magasin de meubles… « Nous pensons y accueillir trois publics distincts, ajoute Xavier Roland. Le citoyen lambda aura accès au rez-de-chaussée, à l’espace ludique et pédagogique, fait d’écrans numérisés modulables à souhait grâce aux mots-clefs tapés sur l’ordinateur. Le premier étage sera dédié à un centre de documentation, accessible à un public plus scientifique (étudiants, chercheurs…), désireux d’obtenir des œuvres d’art de la Ville, une approche plus technique et détaillée, toujours virtuelle, couplée à la découverte de milliers d’ouvrages de référence. Sur les niveaux supérieurs, le spécialiste découvrira les œuvres en grandeur nature. »

L’artothèque présentera d’autre part un local de restauration d’œuvres. « L’étude virtuelle concernera les aspects mobiliers, mais aussi immobiliers du patrimoine culturel de la Ville : les Abattoirs, le Mont-de-piété, le site de Spiennes, la machine à Eau, la maison Jean Lescarts et le beffroi, ajoute le responsable du pôle muséal. Ces musées exposeront 10 % du patrimoine, les 90 % restants étant concentrés en un lieu unique, l’artothèque. De quoi réaliser des économies de gestion ! »

Le chantier intérieur actuel permet de mettre à jour des bas-reliefs et des colonnes, vestiges du lieu religieux des Ursulines. « Le projet architectural intégrera une faille physique qui longera la façade arrière en traversant les 6 niveaux de manière à permettre au visiteur d’avoir une vue jusqu’au plafond de l’édifice. Cette faille jouera le rôle de puits de lumière. »

Le projet coûtera 9 millions d’euros et devrait voir le jour début 2015.
http://www.lesoir.be/regions/hainaut/2012-05-24/la-chapelle-dediee-a-l-art-917680.php
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #2 ·
L'Escaut Architecture: Artwork archive facility

La Chapelle de l’ancien Couvent des Ursulines est un exemple remarquable d’architecture classique datant du début du XVIII° siècle. Les façades et la toiture sont aujourd'hui classées.
L'ensemble de la bâtisse occupe un lieu désormais stratégique dans la Ville de Mons, à proximité de la gare et de Sainte-Waudru.

La réaffectation de la chapelle ne niera pas son passé, marqué par des événements forts. Le projet met en scène le croisement de différentes époques et la mécanique de son nouveau fonctionnement : une énorme machine accueillant une précieuse réserve, à la fois matérielle et virtuelle.
De kapel van het voormalige Ursulineklooster is een opmerkelijk voorbeeld van de klassieke architectuur daterende van het begin van de XVIIIde eeuw. De gevels en het dak zijn vandaag de dag beschermd.
Het gebouw bezet een stratigische plek in de stad Bergen, vlakbij het station en Sainte-Waudru.

De herbestemming van de kapel zal zijn verleden, gemarkeerd door ingrijpende gebeurtenissen niet negeren. Het project ensceneert de wisselwerking tussen verschillende tijdperken en zijn nieuwe werking: een enorme mechanisme dat een waardevolle opslagplaats onthaalt, zowel materieel als virtueel.
The chapel of the former Ursuline convent is an example of the remarkable classical architecture dating from the beginning of the XVIII° century. The facades and the roof are protected today.
The whole of the building occupies a strategic place in the city of Mons, nearby the railway station and Sainte Waudru.

The new use of the chapel will not ignore its past, which is marked with drastic events. The project stages the interactions between the different periods and its new functioning: an enormous mechanism hosting a precious depot, at the same time materially as virtually.














http://www.escaut.org/architecture/artwork-archive-facility/
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Discussion Starter · #4 ·
^^

Moi aussi. J'imagine qu'ils n'y toucheront pas vu que les toitures et les façades sont classées.
 

·
Registered
Joined
·
491 Posts
La partie à gauche de la Chapelle a été rénové il y a 1 ou 2 ans et ne ressemble plus à ce que l'on voit sur la photo. Elle a été rénové en logement pour une société de logement si je ne me trompe pas. La rénovation est assez "franche" par rapport à ce qu'on fait d'habitude. On verra si le reste sera fait de la même façon mais si ce n'est pas le cas, ca fera cloche à mon avis.
 

·
Registered
Joined
·
1,514 Posts
L’écrin de l’Artothèque aux Ursulines

ERIC DEFFET

Mardi 16 juillet 2013

Mons L’ancienne chapelle abritera les collections non exposées des musées de la ville

Près de la gare, il s’agira d’abord d’un lieu de stockage.

Mais chacun y sera le bienvenu pour une découverte interactive des trésors méconnus des musées montois.

Vingt-cinq mètres de long sur sept de large et une hauteur sous voûte de vingt-cinq mètres également. La chapelle de l’ancien couvent des Ursulines hante le paysage de Mons depuis quatre siècles.

Mais les habitants de la ville n’y voient plus qu’un élément de décor prestigieux depuis que les religieuses ont abandonné l’endroit après la Deuxième Guerre mondiale. Il faut dire qu’après des bombardements destructeurs, l’ancien lieu de culte s’est transformé en entrepôt de stockage pour un marchand de meubles du coin, puis en imprimerie provinciale. Pas de quoi passionner les foules.

Dès 2015 et la fin de l’actuel chantier de rénovation, on devrait par contre se bousculer pour découvrir la chapelle remise à neuf entre le Square Roosevelt et la rue Claude de Bettignies, du nom d’un des artistes montois qui a construit le couvent. Les vieux murs abriteront l’Artothèque de Mons et deviendront à coup sûr un des éléments forts du pôle muséal du chef-lieu du Hainaut, véritable carrefour des collections locales.

Le chantier est spectaculaire: il en coûtera de l’ordre de 9 millions d’euros subsidiés à concurrence de 90% par l’Europe, la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Artothèque, avez-vous dit? Tous domaines confondus, Mons et ses musées sont riches d’une foule impressionnante de collections et d’œuvres qu’il est évidemment impossible d’exposer en permanence. Elles sont conservées dans des conditions qui laissent parfois à désirer.

L’idée est de les rassembler dans un lieu unique à vocations multiples: stockage dans des conditions idéales, vitrine pour les visiteurs, centre de documentation pour les chercheurs, numérisation des œuvres, restauration, mise à disposition en vue d’expositions…

«Pour une ville comme Mons, disposer d’un endroit comme celui-ci est essentiel, explique Xavier Roland, responsable du pôle muséal. Mais le message qu’il porte vaut surtout pour les collectionneurs ou les mécènes: chez nous, les technologies les plus pointues sont utilisées pour protéger et mettre en valeur les œuvres. C’est ainsi que l’on constitue un patrimoine.»

Les travaux sont bien avancés. Ils permettent déjà de comprendre la future disposition des lieux. Le marchand de meubles qui occupait la chapelle après la guerre avait saucissonné la chapelle à la verticale à l’aide de sept dalles de béton. Un carnage architectural. Mais l’idée a finalement été retenue: les dalles ont été abattues et d’autres seront coulées avec les techniques d’aujourd’hui.

Avec les Ursulines, mais aussi la collégiale, le musée Duesberg, le square Roosevelt à rénover, un plan lumière à réinventer et la future gare Calatrava, c’est un quartier qui revit.

ERIC DEFFET
 

·
Registered
Joined
·
491 Posts
Mons: L'Artothèque en avant-première!

http://www.telemb.be/les-reportages-mons-l-artotheque-en-avant-premiere-_d_15564.html

Parmi les musées qui ouvriront la semaine prochaine: l'Artothèque. Il s'agit du nouveau lieu de conservation des collections montoises autrefois éparpillées, avec une attention particulière à l'approche multi-média de ces oeuvres. Le tout dans une ancienne chapelle dont la rénovation vaut ,à elle seule, le détour.
 
1 - 20 of 23 Posts
Top