SkyscraperCity banner
1 - 2 of 2 Posts

·
SSC Algeria
Joined
·
4,712 Posts


Mohamed Bouras

Né à Miliana le 26 Avril 1908, il fit des études primaires. Exclu après l'examen du Certificat d'Etudes, il organisa une manifestation avec ses camarades pour protester contre la mesure prise par le Directeur. En 1922, il adhère à une société de gymnastique et jouera comme goal ; puis il deviendra l'un des meilleurs tireurs à la carabine dans la société « La Milianaise »
En 1926, il travaille à Maison Carrée (El Harrach) puis il est recruté par les services de l'Amirauté comme secrétaire dactylographe où son chef de service A.Carne, est lui même un chef scout. Jusqu'en 1930. Il s'intéresse au Footbal, il joue aux Deux Magots, ensuite il sera l'un des meilleurs joueurs du Mouloudia d'Alger en équipe première.
En 1932, il entre en même temps au Cercle du Progrès et suit des cours d'arabe à la Chabiba (cours d'adultes le soir). Il suivra aussi des études de Capacité en Droit à la faculté d'Alger.
En 1934, il encourage par sa présence, la troupe El Kaoukeb El Tamthili.
Fondateur du premier groupe SMA El Fallah en 1935 à Alger, Il est considéré parmi les précurseurs du Scoutisme Musulman Algérien. Une année après, d'autres Algériens créeront des associations scoutes à Alger, à Constantine, à Annaba et à Mostaganem...

En 1936, il participe au Congrès des Elus, tenu au (Majestic) Atlas en tant que militant du mouvement El Islah de Cheikh El OKBI.
Entre 1936 et 1939, il se consacrera au scoutisme. Il se déplace souvent à Blida, à Miliana, à Médéa et à Tizi Ouzou pour confronter ses idées sur la fédération SMA avec d'autres confrères.

En juillet 1939, il organise le camp fédéral d'El Harrach, cette rencontre consacrera la première Fédération des Scouts Musulmans Algériens créée officiellement le 7 avril 1939.
Il envisage de former une Fédération de Scoutisme Musulman Algérien et même une Fédération de Scoutisme Maghrébin.

En 1941, il déposa sa démission des SMA après s'être rendu compte qu'il est sous la surveillance serrée des services français. En Mai de la même année, il est arrêté devant l'hôtel Essafir (Aletti) par les services français de contre-espionnage. Après des jours de tortures et d'interrogations, il fût présenté devant un tribunal militaire. Le 27 Mai 1941, à l'aube, Mohamed Bouras est exécuté par les Autorités françaises sur le terrain militaire d'Hussein-Dey..
http://www.algermiliana.com/pages/m...le/ils-sont-nes-a-miliana/mohamed-bouras.html


http://www.memoria.dz/galerie/526?tid=All&page=26

 
1 - 2 of 2 Posts
Top