Skyscraper City Forum banner
1 - 6 of 6 Posts

·
Registered
Joined
·
531 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Travaux: de nombreux chantiers prévus pour Mons-Borinage et dans les Hauts-Pays en 2014 et 2015

Certains chantiers ont déjà commencé sur les routes de Mons-Borinage et des Hauts-Pays, d’autres doivent seulement démarrer. Dans tous les cas, les deux prochaines années vont être riches en travaux. Nous avons fait le point avec Carlo Di Antonio, ministre wallon des Travaux. Parmi les nouveautés, le lancement d’un dossier concernant un giratoire à la sortie d’autoroute de Saint-Ghislain, en venant de Mons.

La création d’un rond-point au carrefour de la Taule à Elouges est un chantier prévu pour 2014.

Les chantiers prévus ces deux prochaines années sont nombreux. L’un d’eux est lié à une décision toute récente prise la semaine dernière. «Cela concerne le lancement d’un dossier lié à la sortie d’autoroute à Saint-Ghislain, quand on vient de Mons, au moment où l’on croise la route nationale, explique le ministre Carlo Di Antonio. Actuellement, il y a un stop. Les gens doivent laisser passer ceux qui vont vers Tertre, lorsque l’on souhaite se diriger vers Hornu. La réalisation est prévue pour 2015.»

En 2014, le premier chantier d’ores et déjà programmé concerne la prolongation de l’axiale boraine, y compris la création du rond-point de la N549. «L’expropriation est en cours. Nous avons attribué le marché pour 608.000 euros. Les travaux vont commencer en mars-avril», précise le ministre wallon des Travaux. Autre chantier lié à l’axiale boraine, la liaison avec la N51. Le permis est en ordre. Les prochaines étapes sont les expropriations.

Dans plusieurs semaines débutera le prolongement des travaux de la N549, à savoir la réfection du revêtement et des pistes cyclables entre Athis et Elouges, en venant de la France. Démarrage du chantier au printemps 2014 pour 150 jours ouvrables.

Les autres chantiers concernent le rond-point au carrefour «de la Taule» à Elouges, une nouvelle voirie entre Lens et Pairi Daiza, la réfection de l’E42 entre Hensies et Saint-Ghislain, l’adaptation de l’échangeur à la sortie Mons Ouest, la rehumanisation de la traversée de Ghlin, la traversée de Ghlin sur la N50 ou encore le nouvel échangeur du Borinage à Quaregnon.

D’autres dossiers sont à l’étude et doivent seulement progresser. C’est le cas de la liaison à hauteur d’Hornu, entre l’autoroute à Saint-Ghislain et l’axiale du Borinage, du carrefour du Saint-Homme à Thulin ou encore d’une réhabilitation et d’une sécurisation pour la traversée de Jurbise.
 

·
Registered
Joined
·
531 Posts
Discussion Starter · #2 ·
La RN 51 changera de visage

Mons-Centre Le tronçon de la RN51 sera accessible de toute part, mais différemment.

Nous vous l’annoncions mardi. L’Idea a mis en concurrence des collectifs de bureaux d’études afin de repenser la mobilité sur le tronçon de la RN 51 (Quiévrain-Mons). L’objectif étant de définir un système de transport innovant et d’améliorer la qualité de vie.

Ce mercredi, le bureau d’études a été désigné. Grâce à leur vision pratique et évolutive, leurs idées réalistes et leurs solutions concrètes, c’est Technum - Demeter - Espaces Mobilités qui planchera sur le projet.

"Nous souhaitons recréer des pôles sur cet axe, car il est difficile de s’y repérer", explique Amélie Cardyn, de Technum. "Nous redonnerons une identité propre à ces pôles, notamment via des espaces publics plus développés."

Le projet consiste donc à identifier les tronçons problématiques et à améliorer la mobilité pour les piétons et les cyclistes. S’il n’a pas pour but d’interdire la voiture, il souhaite privilégier les transports en commun. L’idée phare consiste à instaurer un bus prioritaire sur les autres véhicules.

"Le bus aura la voie libre, il imposera le rythme et ne pourra être dépassé. Mais il ira plus vite (20-30 km/h), sera plus confortable, circulera très régulièrement et fera moins d’arrêts." Et tandis que les voitures suivront la trajectoire normale d’un rond-point, le bus traversera celui-ci.

Les usagers faibles ne seront pas non plus oubliés puisque plusieurs aménagements sont prévus : axes totalement cyclables, trottoirs neufs ou rénovés, etc. "Ce mode de transport est efficace car il est plus rapide, ne coûte rien, a un rôle de santé publique, donne de l’autonomie aux citoyens et préserve l’environnement."

L’autoroute et l’axiale boraine seront aussi mises en avant, afin d’éviter la circulation et les encombrements superflus sur la RN51.

Il est important de souligner que le projet a rassemblé de nombreux acteurs du monde patronal, syndical, de la formation et du monde académique, mais aussi les politiciens, les villes et communes, les centres de recherches et les acteurs de la mobilité (Tec, SNCB, SPW et SRWT).

"À chaque réunion, ils étaient présents. Ils travaillent ensemble et non plus chacun de leur côté. Il est donc plus facile d’obtenir des subsides."

En définitif, l’axe sera accessible de toute part, mais différemment. Impossible pourtant de dire quand tout ceci sera opérationnel puisque le travail s’effectuera tronçon par tronçon, en fonction des crédits alloués. La région du Centre sera prochainement concernée, mais pour l’heure, rien n’est encore établi.
 

·
Registered
Joined
·
531 Posts
Discussion Starter · #3 ·
Pour désengorger les 4 pavés

Actuellement, les usagers à vouloir rejoindre l’axiale boraine depuis la sortie d’autoroute de Saint-Ghislain doivent emprunter les Quatre Pavés de Hornu, voire le centre de la commune.

Bref, aux heures de pointe, il faut s’armer de patience ou, pour les conducteurs avertis, profiter de l’un des détours possibles pour gagner quelques minutes. Plus pour longtemps, peut-être…

À la demande de Jean-Claude Debiève (PS), un projet de contournement existant depuis plusieurs années a été ressorti des cartons par Carlo Di Antonio (CDH), le ministre des Travaux publics, qui vient d’annoncer avoir signé le budget de lancement des études pour relier le viaduc de Saint-Ghislain à l’axiale boraine.

Concrètement , si le projet aboutit, les utilisateurs pourront emprunter un pont existant mais inutilisé à hauteur des anciens abattoirs, en bas du viaduc, pour rejoindre l’axiale à proximité du terril Les Miniaux.

L’infrastructure étant en grande partie existante, il suffira d’aménager une rampe pour accéder au pont qui surplombe la route de Mons entre Hornu et Boussu et qui traverse le lieu-dit Les Marais. Pont qui, étant donné son abandon, devra être réaménagé.

"Lorsque l’étude opérationnelle sera terminée, on pourra rapidement passer à l’attribution du marché", explique Carlo Di Antonio, qui évoque une étude de 80.000 € qui prendra cinq à six mois pour être réalisée. Problème : les Travaux publics auront sans doute changé de main d’ici-là, si bien que ce sera au successeur de Carlo Di Antonio de mettre le budget en œuvre.

Ce n’est pas le seul aménagement qui devrait être apporté au viaduc de Saint-Ghislain puisque, pour rappel, un projet de rond-point à la sortie d’autoroute est également à l’étude.
 

·
Registered
Joined
·
531 Posts
Discussion Starter · #4 ·
Début du prolongement de l'axiale boraine à Boussu avec un nouveau rond-point

Après vingt ans d’attentes, l’axiale boraine va enfin être prolongée à Boussu. La première phase des travaux consiste à la création d’un nouveau rond-point sur la route de Dour à la fin de l’axiale boraine. Le deuxième chantier sera la prolongation de l’axiale vers la route reliant Boussu à Quiévrain. À cet endroit, un second giratoire verra le jour.



Le Ministre des travaux public a donné le premier coup de pelleteuse symbolique.

Hier matin, Carlo Di Antonio, le Ministre wallon des travaux publics, a donné le premier coup de pelleteuse symbolique de la première phase des travaux de prolongation de l’axiale boraine. Le montant total de ce premier chantier s’élève à 608.470 euros. La réalisation du giratoire devrait débuter et durer 70 jours ouvrables. L’organisation de la circulation durant le chantier sera effectuée en fonction des différentes étapes des travaux.
 

·
Registered
Joined
·
531 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Prolongation de l'axiale boraine: début de la deuxième phase au printemps 2016

Dans le cadre du programme 2015 des chantiers wallons, Maxime Prevot, ministre wallon des Travaux publics, a décidé d’affecter les budgets nécessaires, à savoir 2.500.000 euros, pour le projet de la prolongation de l’axiale boraine et de la construction d’un rond-point. Tant attendue, la prolongation de cette route fortement fréquentée est la deuxième phase de ce vaste chantier. Début annoncé des travaux au printemps 2016.

Place à la deuxième phase du chantier avec l’aboutissement d’un projet qui permettra de désengorger Dour ainsi que Boussu.

Le coup d’envoi pour la construction d’un rond-point à l’intersection de la rue de Dour (N549) avec l’axiale boraine (N550) a été lancé le 16 mai 2014. Désormais, place à la deuxième phase du chantier avec l’aboutissement d’un projet qui permettra de désengorger Dour ainsi que Boussu.

On pourra donc rejoindre la rue de Quiévrain (N51) en empruntant le nouveau tronçon de la N550 qui est le prolongement de l’axiale boraine. Un second rond-point y sera aménagé afin d’améliorer la sécurité routière et la mobilité à cette nouvelle intersection.

Le budget total estimé pour la réalisation de cette prolongation s’élève à 2.650.000 euros, dont 2.500.000 euros sont réservés cette année afin de lancer l’adjudication du marché de travaux de génie civil dans le courant du 3 ème trimestre 2015.

Ce chantier devrait normalement commencer au printemps 2016, sous réserve des procédures administratives et des conditions météorologiques. Ces travaux vont permettre d’accroître la sécurité routière, en contribuant également à une meilleure mobilité et qualité de vie des usagers de la route, sans oublier les riverains.
 

·
Registered
Joined
·
531 Posts
Discussion Starter · #6 ·
2,5 millions d'euros pour prolonger l'axiale boraine

Depuis quelques semaines déjà, deux chantiers sont en cours sur l’axiale boraine et provoquent des ralentissements et des bouchons aux heures de grande affluence.



Sur le tronçon compris entre Flénu et Mons, la circulation s’effectue ainsi sur une seule bande. De plus, l’entrée vers Mons située au niveau de l’Avenue du Champs-de-Bataille à Flénu est fermée et une déviation a été instaurée. Renseignements pris auprès de la direction des routes, ce premier chantier consiste en la réfection de la chaussée qui présente des dégradations importantes et de nombreux nids-de-poule. Il sera procédé ce mardi à la pose d’un nouveau revêtement. Le chantier devrait, en principe, être terminé d’ici jeudi.

Le second chantier est le plus attendu : il s’agit de la première phase du prolongement de l’axiale boraine vers la rue de Quiévrain. Celle-ci consiste en la création d’un rond-point au niveau de la route de Dour. Budget total : 608.470 euros.

Après avoir réalisé le déplacement des impétrants, les ouvriers des routes s’attellent à l’aménagement du rond-point en lui-même. En conséquence, la circulation s’effectue uniquement de Boussu vers Dour. Une déviation est mise en place à hauteur de la piscine de Boussu-Bois pour les automobilistes provenant de Dour. La fin de cette phase des travaux est prévue pour l’automne.

Un budget de 2,5 millions d’euros vient par ailleurs d’être débloqué pour la réalisation de la seconde phase, d’après les informations fournies par le cabinet du ministre des Travaux Publics Maxime Prévot. Premiers coups de pelles prévus au printemps 2016.

Pour rappel, l’enjeu de ces travaux est de soulager le trafic dans le centre de Boussu où la circulation s’est intensifiée ces dernières années.
 
1 - 6 of 6 Posts
Top