SkyscraperCity banner
1 - 20 of 145 Posts

·
Registered
Joined
·
1,171 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Écrit par Nejma Rondeleux Vendredi, 06 Juillet 2012 06:30

Ouverture de l’hypermarché Ardis à Alger : une foule joyeuse et des couacs techniques

Souvent en famille, les Algériens ont été nombreux à faire le déplacement au centre commercial (Ph. N. Rondeleux)




Le centre commercial et de loisirs Medina center a été ouvert jeudi au grand public et il fait le plein de client(e)s. Il aura fallu attendre plus de trois ans pour découvrir ce grand complexe appartenant au Groupe Dahli dirigé par Abdelouahab Rahim situé en bord de mer à Mohammadia, à l'est d'Alger, à proximité du Palais des expositions. Les attentes n'ont pas été déçues, il reste encore des réalisations à terminer et des réglages techniques à faire.

Grâce aux haut-parleurs installés à l'extérieur comme à l'intérieur, c'est en musique que les clients pénètrent dans ce véritable temple de la consommation baptisé Medina Center et composé de l'hypermaché Ardis, d'une galerie marchande de 49 boutiques, d'une Food court avec cinq restaurants, d'un glacier et d'un aquaparc. Pour les automobilistes, l'accès au centre commercial est des plus faciles et ils disposent d'un parking gratuit d'une capacité de 5000 places.

Pour les piétons, en revanche, l'arrivée est moins agréable. Malgré les oliviers plantés le long du parking, ils sont contraints de marcher au milieu des voitures faute de trottoirs ou de route distincte. Mais ceux et celles qui ont fait le déplacement à pied ne viennent pas de bien loin, aucun transport public, ni station de taxis, ne se trouvant à proximité. Deux habitantes de la cité des Dunes ont franchi l'autoroute avec leurs 4 enfants pour « inspecter les lieux » comme elles disent. « Je suis en vacances depuis hier et j'en ai profité pour découvrir ce fameux centre commercial que l'on a vu se construire devant nous et que l'on attendait avec impatience car on peut s'y rendre facilement », explique l'une d'entre-elle.

Passé les portes coulissantes, on se retrouve en face de l'entrée de l'hypermarché Ardis. Il n'est que 10 H 30 et la foule est déjà dense. Pourtant, le magasin n'est ouvert que depuis 30 minutes. L'ouverture prévue à 9 heures a été retardée pour être le plus prêt possible. Les enfants, nombreux en ce jour férié, ont rapidement transformé les 10 000 m2 de superficie de l'hypermarché en terrain de jeux. «L'hypermarché est divisé en cinq univers », détaille Nourredine Abdesselam, directeur de l'administration générale. « Le secteur produits de grande consommation (PDC) qui représente 70 % du chiffre d'affaires du magasin, le secteur produits frais, le textile, l'électronique-photo-ciné-son (EPCS) et le Bazar qui comprend entre autres vaisselles, plantes, librairie, jouets, etc. ».

Ce large choix de produits estimé à 50 000 références est ce qui enthousiasme le plus les clients d'après les réponses à la question « Que pensez-vous de l'hypermarché ? ». Mme Tabi, 64 ans, venue de Rouïba avec son mari et ses deux filles, apprécie les commodités offerts par la possibilité de trouver tout ce dont elle a besoin en un seul lieu.

Le caddie à peine rempli, Ouchalal, 61 ans, s'enthousiasme lui aussi des avantages de l'hypermarché. Il relève cependant quelques dysfonctionnements en ce premier jour d'ouverture dont le plus frappant est l'absence de prix sur les rayons pour une grande quantité de marchandises.

Des rayonnages entiers non étiquetés (Ph. N. Rondeleux)

Problèmes techniques répétés

La mobilisation de près de 150 caissiers et caissières n'aura pas suffit à réduire le temps d'attente aux 44 caisses alignées à la sortie du magasin. Zourikha, 44 ans, rencontrée à l'une d'entre-elle raconte ainsi sa longue attente due à l'inexpérience de la caissière et à des problèmes techniques survenus à plusieurs reprises.

La plupart des incidents ont donc été d'ordre technique, perturbant ainsi la bonne volonté des jeunes employés, « des primo-demandeurs dont la moyenne d'âge est de 23, 24 ans » comme l'a expliqué Nourredine Abdesselam. Certains code-barres de produits par exemple ne sont pas passés correctement et des différences de prix entre l'affichage et le passage en caisse sont intervenues régulièrement, obligeant les clients à renoncer à leur achat ou à se rendre au guichet des réclamations pour un remboursement. « Sur un caddie de 4000 dinars, on m'a remboursé 2000 dinars et j'ai été obligée de rendre tous les produits où il y avait eu des erreurs car comme les caissières ne connaissent pas les prix, elles ne peuvent pas me rembourser juste la différence », détaille ainsi une cliente passée par le service des réclamations.

Le groupe de Abdelouahab Rahim lance ainsi, à la veille du mois de Ramadhan, son pari de créer un lieu unique « fait pour les Algériens et par les Algériens ». Cet ambitieux projet de centre commercial à Alger qui devrait générer 1000 emplois dont 600 pour l'hypermarché Ardis selon Nourredine Abdesselam n'est que le premier d'une longue série. « Nous avons l'ambition d'ouvrir 19 hypermarchés sur le territoire national. Le prochain est déjà en cours de réalisation près d'Oran à Bir el Djir », conclut le directeur de l'administration générale.
maghrebemergent

allez voir le lien ya des photos et interviews sonores :http://www.maghrebemergent.com/actu...jour-de-louverture-de-lhypermarche-ardis.html
 

·
Registered
Joined
·
1,171 Posts
Discussion Starter · #2 ·
Hai Nour: Une cité froide et sans âme
par M. Nadir


Récemment construit dans le cadre du programme de résorption de la crise du logement, Haï Nour est l'archétype de ces nouvelles cités-dortoirs, toutes en béton, sans chaleur, qui ceinturent désormais la ville d'Oran.

Situé sur le flanc Est de Bir El-Djir, entre une autre jeune cité, Haï Yasmine en l'occurrence, et le quatrième boulevard périphérique qui mène de Canastel vers Misserghine, Haï Nour est une immense cité ... Probablement la plus importante infrastructure économique projetée dans la cité, la construction annoncée d'un hypermarché Ardis (filiale du groupe Arcofina). Selon le panneau d'affichage dressé à l'entrée du terrain, les travaux de réalisation ont débuté cette année et le centre devrait être réceptionné dans 24 mois.

...
le quotidien d'oran

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5167321

je crois que l'article est du 22 04 12
http://www.djazairess.com/fr/lqo/5167321
 

·
Registered
Joined
·
1,171 Posts
Discussion Starter · #4 ·


C'est peut etre ca ? un oranais c'est ce qu'est ce batiment ?
Sinon le titre du thread devrait etre "medina center" la c'est comme appeler le centre commercial de bab ezzouar uno
 

·
Registered
Joined
·
5,448 Posts


C'est peut etre ca ? un oranais c'est ce qu'est ce batiment ?
Sinon le titre du thread devrait etre "medina center" la c'est comme appeler le centre commercial de bab ezzouar uno
Ce bâtiment existe depuis au moins 2007, je crois ne pas me tromper sur la situation du Ardis d'Oran.
 

·
Registered
Joined
·
22,277 Posts
Bel emplacement au milieux de tous ces quartiers et à deux pas de la fac, de l'hôpital etc ....
 

·
Registered
Joined
·
24 Posts
Quand je vois l'emplacement du nouveau quartier Erriad je peux dire que c'est pas gagné, car l'emplacement est son point faible, entouré de la nouvelle prison d'un côté et de l'autre côté de Hai el yassmine (qui une trés trés mauvaise réputation..

Maintenant je comprends pour les prix des appartement de Eriad de hasnaoui sont compétitifs.
 

·
Registered
Joined
·
22,277 Posts
 

·
Registered
Joined
·
22,277 Posts
Que dit l'article ?
Que le centre commercial ARDIS d'Oran sera le second de la marque et ouvrira ses portes en 2014

Ce qui confirme qu'il est actuellement en construction
 

·
Registered
Joined
·
1,171 Posts
Discussion Starter · #20 ·
Ardis se tourne vers le e-commerce

Le Centre commercial et de Loisirs, Ardis Médina Center, lance Ardis Online, une plate forme commerciale par internet, a indiqué, aujourd’hui à l’hôtel Hilton, le président du groupe Arcofina, Abdelwahab Rahim.
S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’occasion du premier anniversaire d’Ardis Médina Center, M. Rahim a précisé qu’à travers cette plate forme commerciale, les clients peuvent faire leurs achats à distance et de n’importe quel endroit du pays.

Créée par trois jeunes algériens, elle va à permettre à ces clients de visualiser 50 000 à 60 000 articles et de faire leurs commandes à distance. Pour ce qui est du paiement de la marchandise, il se fera soit au moment de la récupération de la marchandise, soit sur un compte ouvert par Ardis, en attendant l’arrivée du système de paiement à distance qui fait toujours défaut en Algérie, a-t-il expliqué.

Le président du groupe Arcofina, a souligné que «depuis son ouverture en 2012, ARDIS, qui est également un espace de loisirs, de détente, de convivialité et de liberté, a enregistré plusieurs millions de visiteurs». Il a, par ailleurs, indiqué que Ardis d’Oran sera ouvert en 2014. «Nous voulons créer d’autres centres dans d’autres wilayas, mais nous n’arrivons pas à avoir les autorisations», a-t-il regretté, ajoutant que l’administration lui a refusé l’autorisation de l’extension d’Ardis Médina Center.

Concernant le bilan général après une année d’activité, M. Rahim a affiché sa satisfaction et son enthousiasme, refusant tout de même d’avancer son chiffre d’affaires durant cette année. «Un an d’existence c’est déjà une réussite», a-t-il estimé.
Lahcene Brahmi

http://www.leconews.com/fr/actualit...-vers-le-e-commerce-03-07-2013-164213_358.php
 
1 - 20 of 145 Posts
Top