Skyscraper City Forum banner

Lequel des deux projets souhaiteriez-vous voir se concrétiser ?

  • Arc Express

    Votes: 34 27.0%
  • Réseau primaire ("Grand Huit")

    Votes: 17 13.5%
  • Un compromis des deux

    Votes: 37 29.4%
  • Aucun des deux

    Votes: 22 17.5%
  • Sans opinion

    Votes: 16 12.7%
1 - 20 of 1977 Posts

·
Daily Commuter
Joined
·
1,091 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Arc Express, le projet de la Région :



longueur du projet : env. 60 km
calendrier prévisionnel : horizon 2020 (pour la première tranche)
coût estimé : 8 à 10 Mds €

Le Réseau primaire (ou "Grand Huit"), projet de l'Etat :



longueur du projet : env. 130 km
calendrier prévisionnel : 2017 (pour la 1ère tranche)
coût : 21 Mds €

Au-delà des étiquettes politiques derrière ces deux projets d'envergure qui sont en concurrence, il me semble qu'il y a là deux visions bien distinctes concernant l'avenir du métro dans la région. Merci de partager votre opinion en restant dans la thématique de l'aménagement du territoire parisien.
 

·
Daily Commuter
Joined
·
1,091 Posts
Discussion Starter · #2 · (Edited)
Pourquoi deux visions distinctes ? à mon sens, Arc Express s'inscrit plus dans une logique de maillage de la première couronne, avec derrière l'idée que certains territoires proches du centre de l'agglomération sont trop dévolus à la voiture faute de transports en commun lourds ; et à un degré moindre de rendre plus efficientes certaines lignes radiales en permettant une correspondance entre elles sans avoir à transiter par Paris. Le Grand Huit semble être le fruit d'une autre réflexion, à savoir quels sont les pôles majeurs du Grand Paris, et comment les relier entre eux.

Le projet Arc Express a du mal à dissimuler les lacunes inhérentes à sa conception de métro de rocade : des zones entières de l'agglomération qui restent dans le flou total (habilement désignées comme "fuseaux d'études") 3 ans après les premières esquisses. Il faut lire à travers ça qu'on s'est très certainement rendu compte à la Région que le meilleur tracé pour rejoindre la Défense à Issy, c'était l'itinéraire déjà emprunté par le T2 (à ce niveau-là le projet de Blanc ne fait pas mieux) ; et que faire passer la rocade à l'est par Fontenay était une erreur (car elle existe déjà partiellement avec le RER), d'où maintenant la variante vers Noisy et le fait qu'au nord du RER A on ne sait pas comment rejoindre Bobigny sans faire doublon avec le RER E.
Pour le dire autrement, Arc Express a le mérite de dégager deux axes pertinents, un fuseau Saint-Denis - la Défense et un autre Issy - Créteil ( - Noisy le Grand) (qui d'ailleurs figurent tous deux dans le Grand Huit de Blanc), mais montre également ses limites en cherchant coûte que coûte à "boucler la boucle" là où il n'y a pas lieu de le faire.
Si ce projet est adopté, j'ai de gros doutes que cela aboutisse sur une rocade, car lorsqu'il faudra financer l'opération (ou plutôt faire passer la pilule aurpès des sceptiques et des contribuables) on trouvera qu'après tout, construire un métro parallèle au T2 ou faire une boucle de plusieurs km pour desservir un quartier résidentiel de St Cloud, c'est inutile, et que pour faire Créteil - Fontenay les franciliens n'ont qu'à utiliser la correspondance sur la A, et que la liaison Fontenay - Bobigny pourrait se réaliser à moindre coût simplement en créant un arrêt à la Folie sur la E... et cela finira avec du bricolage et du pragmatisme, un tramway par-ci, une tangentielle par-là.

Le Réseau primaire, plus ambitieux mais 2 fois plus coûteux il faut le rappeler, s'articule autour d'autres territoires, et présente une autre lecture de l'agglomération : les 4 principaux pôles de la région (Paris, La Défense, Roissy-CDG et Orly) ainsi que les pôles locaux majeurs (St-Denis, Issy/Val de Seine, Créteil, Noisy le Grand) ou en devenir (Saclay) sont intégrés dans un réseau rapide. On dépasse là de loin la simple réflexion locale. Il y a toute une nouvelle structuration de l'agglomération, une remise en question des distances... et aussi des limites du Grand Paris : le métro, ô combien symbolique dans le clivage entre Paris et sa banlieue, sort enfin de la petite couronne et donne à la ville un sentiment d'unité et une lisibité qu'elle n'a jamais eu (même avec le RER, trop compliqué, trop différent d'une ligne à l'autre, et qui au final sort même de la région).
Le Réseau primaire a un autre atout politique, on peut le réaliser sans pour autant froisser la Région, car après tout les 2 arcs qu'elle a conçu sont intégrés au "grand huit" (habilement, on pourrait même créditer qui de droit).
D'un point de vue pratique, je pense qu'en matière de report de passagers, le Réseau primaire offre également des axes de déplacements plus intéressants qu'une rocade proche du périphérique.
 

·
Moderator
Joined
·
17,186 Posts
Je suis pas d'accord avec toi l'Arc Express est bien mieux, premierement il relie des quasiment toutes les lignes de metro, il ne faut pas uniquement penser une ligne en terme de desserte mais aussi en terme de correspondance.
Il dessert des quartier bien plus dense, on n'est pas a moins de 10 000 habitants/km², il dessert aussi des poles de bureau deja existant (a 1 km autour du metropherique Arc Express on a 1,9 million d'habitants et 900 000 emplois sans oublier les pole plus lions qui sont relier par les lignes de metro qu'il dessert) alors que le reseau primaire va dans des endroit ou il n'y a rien.

Certe relier des pole c'est bien faut-il encore que ses poles aient des choses, si c'est pour faire une ligne à 20 milliards qui ne depasse pas les 500 000 voyageurs par jour (dans sa partie nouvelle) ca ne sert strictement a rien et ca coute chere.
Alors que l'on sais tres bien (depuis 20 ans) que Arc Express (a 10 milliard) aura plus d'un millions de voyageurs.
On sais plus plus la rocade est proche du peripherique plus elle dessert des quartiers dense, plus elle aura de correspondance et plus elle attirera de monde.
Pour desservir les quartier plus loin il suffira juste d'etendre les lignes de metro existante. Le metropherique/arc Express reglera le temps de trajet trop long.
Plus loin il ne faut pas oublier qu'une seconde rocade existe, c'est la grande Ceinture.

Second probleme c'est que j'ai l'impression que l'on connais mal des poles majeurs de l'agglomeration Parisienne, Je ne crois pas que Noisy deviendra le pole Majeur Est.
Le pole majeur Est existe deja c'est Gare de Lyon/Bercy/Bibliotheque et Port d'Ivry, je reproche au deux projets de ne pas desservir ce pole au Ivry.

Je vois pas qu'elle est le probleme avec la petite couronne c'est la l'avenir du Grand Paris il faut etre realiste, c'est deja dense pas si mal desservit (bien que tres mal en rapport de sa densité).
D'ailleur les taux de croissance le montre bien c'est la petite couronne qui grossis le plus vite.
La grande couronne a part pour certain pole qui sont deja bien desservit (a part Saclay) restera une zone residentiel a faible et moyenne densité.

Je sais pas on essait a tous pris de decentraliser Paris, mais ce n'est pas l'intramuros que l'on puni c'est la petite couronne.

A mon avis il ne faut pas essayer de decentraliser Paris, c'est une erreur au vu du systeme de transport que nous avons.
Je pense que nous devrions etre l'oposé d'aujourd'hui au lieu d'avoir 2,2 millions d'habitants pour 1,6 millions d'emplois Paris intra-muros devrait avoir 2,2 millions d'emplois pour 1,6 millions d'habitants.

L'intra-muros avec son fort nombre d'emplois resterait tres active (le serait voir même plus que dans notre cas) et pourrait etre la nuit un endroit nocturne le faible nombre d'habitants ne serait pas genés par le bruit la nuit et la centralisation rendrait l'acces plus facile.

On aurais alors un eptite couronne avec un même nombre d'emplois mais avec 600 000 habitants de plus, donc plus dense, plus active avec plus de zone de commerce de proximité.

C'est la grande couronnes qui aurait 600 000 emplois en moins mais je ne pense pas que ce soit vraiment les pole d'emplois (autant dire des business park style Velizy) qu'il faille developper en grande couronne c'est surtout les mini centre villes proche des gares (Versailles, Ermont Eaubonne, massy, Juvisy...).

Saclay est vraiment l'une des seules zones ou j'imagine un vrai grand pole d'emplois car il n'y aucun moyen de la mettre ailleurs sans oublier les aeroports CDG et Orly (qui peut etre aussi consideré comme la petite couronne).

La plupart des experiences montrent ils veut mieux beaucoup d'emplois en centre ville la ou les transports sont abondant que beaucoup d'emplois en bout de ligne. Rien que la Defense qui est quand même assez central le montre.
 

·
Registered
Joined
·
8,363 Posts
^^ tout ceux qui habitent en banlieue (moyenne et grande couronne) ne travaillent pas forcement dans le centre (Paris et petite couronne).

Ce sont TOUS les trajets banlieue-banlieue qui sont mal desservis en transports en commun aujourd'hui, pas seulement dans la petite couronne.

Un de ces quatre essaye de faire le trajet Palaiseau-Saint Quentin en Yvelines et tu te rendra compte tout de suite... Tu ne pense qu'en terme de développement d'emplois et tu oubli que beaucoup de zones (résidentielles) sont complètement enclavés et necessitent d'urgence d'être mieux desservies.
 

·
Moderator
Joined
·
17,186 Posts
Je n'ai pas dit le contraire, c'est pour cela que je suis plus pour Arc Express, des extention de metro, plutot qu'un metro qui ne dessert que des poles (qui ne pense qu'en terme d'emplois justement).
Plus d'emplois dans le centre justifierai une nouvelle ligne de RER qui permetterait d'encore mieux desservir la moyenne and lointaine banlieue.

Ce que je disais c'est qu'aujourd'hui vu comment etait notre reseau de transport et il faut etre honnete on ne changera jamais ce point.
Il vaut mieux avoir beaucoup de trajet Banlieue-centre que peu de celui ci et beauoup de banlieue à banlieue.

Apres j'ai parlé de developper des centre ville proche des gares c'est a dire commerces et hub de transports (on va dire bus et tramways quelque fois) ce qui fait que l'on aurait certe un reseau de transport assez centralisé mais centralisé à plusieurs échelles.

-L'echelle global avec le RER, metro et trains de banlieue qui est centré sur centre de l'agglomeration.
-L'échelle local hors de centre ou chaque endroit ou le reseau de transports locale (bus/tram) est centré sur la gare du metro/RER trains qui est un centre ville equivalent a celui d'une ville de 50 000-100 000 habitants voir plus ou moins selon l'endroit.

Sans oublier les rocades (Arc Express/Grande Ceinture) de transport qui crerons des hubs locaux plus important, voir a un importance de l'agglomeration comme la Défense ou Versailles Chantiers.
 

·
Daily Commuter
Joined
·
1,091 Posts
Discussion Starter · #6 ·
Un pôle régional majeur ce n'est pas forcément un centre d'affaires. En l'occurence, Noisy-le-Grand ce n'est pas seulement les bureaux du Mont d'Est, c'est également la cité Descartes avec ses entreprises, son université, et ses écoles (15 000 étudiants). Idem pour Créteil, avec ses administrations, sa fac et son CHU, bref des sites vers lesquels s'orientent les déplacements quotidiens. Il est donc légitime que les transports s'articulent autour de ces pôles.

C'est dommage que ce sujet ne suscite pas plus de réactions, car les deux projets sont loins d'être exempts de défauts.

Par exemple, il y a un problème qui ressort dans les deux projets, c'est celui de traverser des territoires qui ne sont pas déjà desservis par des radiales (métro ou mode plus lourd). Certains territoires amenés à être traversés sont très pauvres en emplois mais très peuplés. Ce qui ne contribuera qu'à ammener encore plus de navetteurs vers des radiales déjà congestionnées.
 

·
Moderator
Joined
·
17,186 Posts
Il faut imperativement pour soulager le RER A que cette ligne circulaire ai une correspondance avec la ligne de metro 1.
La ligne de metro Circulaire doit desservir la tres proche banlieue, deja que je pense que Creteil ou Val de Fontenay sont assez eloigné alors je ne suis pas pour aller loin a Noisy le Grand.
Plus loin il y a un autre projet c'est la grande ceinture, melanger ses deux projets en un seul comme la fait le réseau primaire n'est pas une bonne idée.

Il ne faut pas oublier de voir Arc Express comme une ligne de correspondance.
 

·
Daily Commuter
Joined
·
1,091 Posts
Discussion Starter · #8 ·
On ne sera pas d'accord là-dessus : en quoi ça va soulager le RER A une double correspondance rocade + ligne 1 ? Sachant qu'il existe déjà 5 correspondances directes entre la A et la 1, est-ce qu'il existe un seul trajet sur lesquel il sera intéressant de descendre de son RER pour prendre ensuite 2 correspondances ?
 

·
Moderator
Joined
·
17,186 Posts
Ce n'est pas d'une correspondance entre la 1 et le RER A dont je parle c'est d'une correspondance entre la ligne 1 et l'Arc Express.
Ce qui fait que des gens voulant rejoindre l'Arc express ne serait pas oublier de passer par le RER A ou des gens voulant rejoindre l'intra-muros ne serait pas obliger de prendre le RER A.

Et oui pour faire Nation a Val de Fontenay, il sera peut etre plus interessent de prendre la 1 que le RER A pour la simple et bonne raison que la premiere offre de plus grosse frequences (120 secondes contre 250 secondes) moins de monde (Val de Fontenay serait le terminus) et pas d'arret en tunnel a cause d'une fourche.

Bref je me suis mal exprimer on est peut etre pas dans le soulagement pur du RER A (bien que) mais dans la réduction de sa croissance, la partie est du métro 1 étant pas tres encombré elle peut largement surpporter une augmentation de trafic.
 

·
Grygry
Joined
·
3,042 Posts
Perso je ferais
arc express (9G€)
+ l'extension de la ligne 14 vers Orly et Palaiseau (2.5G€)
+ la ligne TGV au sud de Paris. (1.5G€)
+ Pour toute la grande banlieue, un max de site propres pour bus [300 km?] partout là où il y a la place. (3G€)
J'arrive à 16 G€...
Bref un plan aussi lourd mais avec des transports plus légers en grande banlieue, offrant un meilleur maillage.
 

·
Registered
Joined
·
1,315 Posts
J'aime bien le grand huit de Christian Blanc, il dessine un réseau en fonction des poles d'emplois et de recherche présent et futur, ce qui conditionne le gros des déplacements ...
 

·
Moderator
Joined
·
17,186 Posts
J'irais bien plus loin que toi Grygry

-Arc Express
-Extention de la plupart des ligne de metro au limite du coeur d'agglomeration
-Grande Ceinture
-Restructuration quasi intergrale du reseau de train de banlieue et RER (nouvelle voies, renovation et recosntrcution des gares, perte de branche etc...)
-Extention RER E
-Creation d'un grand reseau de transport en site propre bus et tramways centraliser autour des gares de RER et trains de banlieue en Grande couronne ainsi que des station de metro au limite de la zone dense.
-Creation de nouvelle voies specialement pour les trains qui ne doivent plus utiliser ceux du RER ou des trains de banlieue deja surchargé.

Pour cela le mieux c'est d'etre dans le cas que j'ai deja exposé avant, si on prends pas compte de la croissance.
-Intra-muros : 2 millions d'habitants et plus de 2 millions d'emplois
-Petite couronne : Plus de 5 millions d'habitants et 2 millions d'emplois
-Grande couronne : 5 million d'habitants et moins de 1,5 million d'emplois
 

·
Registered
Joined
·
2,181 Posts
Grand Paris: préemption et expropriation envisagées dans rayon de 1500m autour des gares

Le projet de loi sur le Grand Paris qui doit être débattu à l'automne au Parlement prévoit dans son ébauche actuelle un droit de préemption sur les terrains situés dans un cercle d'un rayon de 1.500 mètres autour des gares du futur réseau de transport, selon un avant-projet que s'est procuré l'AFP...
La suite, ici: http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?p=39982706#post39982706
 

·
Moderator
Joined
·
17,186 Posts
Ce serait bien d'aussi faire cela autour des grandes gares actuel.
 

·
nanar
Joined
·
8,289 Posts
Très, très interessant ce document ! Une des premieres études sérieuse qu'un membre poste sur ce forum. Document A CONSERVER PRECIEUSEMENT.

Lire, comprendre et analyser la carte, le tableau 42 et le commentaire de la page 35/86 - paragraphes 1.5.1 et 1.5.2
"la carte précédente montre que les flux de banlieue à banlieue sont de courte distance (faibles flux interdépartementaux)"

Si les flux interdépartementaux sont faibles, la conclusion naturelle qu'en tire tout géographe un peu censé est que les flux banlieue-banlieue sont en général courts.
Une fois enlevé les flux de/vers Paris, les flux dans chaque département de la couronne sont essentiellement des flux courts.

Et la carte de la page 36 nous montre que la part de ces flux intra-départementaux (et courts) qui sont assurés en TC n'est que de 19 à 28 %

DONC :
Pour augmenter cette part, pour parvenir à des taux d'utilisation des TC se rapprochant du taux parisien (plus de la moitié)
il faut essentiellement améliorer la qualité de service sur le maillage fin de proximité, c'est à dire mettre
des bus et des trams en site propre partout et en tout sens dans chaque département autour de Paris)
Ainsi que des aménagements cyclables.


Faire UN métro circulaire rapide de 60 km risque surtout d'augmenter le nombre de gens faisant des trajets longs
(allonger les migrations, multiplier les trajets longs, vous parlez d'un progrès :eek:hno: )

Mais ça ne rendra PAS le service dont a besoin l'énorme masse de gens qui font surtout de courts trajets,
dans un rayon de quelques kilomètres autour de chez eux, (mais les font très majoritairement en voiture).

De même que le département central, Paris, profite d'un TCSP qui approche 2000 mètres linéaires par km2 intra-muros,
il faut créer dans chaque département autour du 75 un maillage de TCSP qui approche les 2000 m2 linéaires par km2.

Pas besoin qu'il soit hyper-rapide, il faut qu'il y soit, tout simplement. Mais il devra mesurer 800 km (huit cent)
Si on veut le réaliser dans un temps raisonnable, le moyen, c'est de le faire en surface, en voirie et sur les délaissés de terrains.

A+
 

·
Grygry
Joined
·
3,042 Posts
^^
ECCELLENT Document!!!

Pour moi je ne suis pas d'accord avec toi Nanar. La distance des trajets est aussi influencée par la répartition des bureaux. Or je pense que c'est surtout un problème de topologie : un réseau radial les concentre au centre, et arc-express aura l'effet inverse sur la petite couronne. Je ne crois pas qu'il augmentera les distances, vu que bon nombre de banlieusards travaillent dans Paris.

Poussé à l'extrême ton raisonnement reviens à empêcher les gens de circuler pour qu'ils aillent travailler moins loin. C'est un avantage, quand on est au chômage, de pouvoir étendre sa zone de recherche sans devoir déménager.
 

·
nanar
Joined
·
8,289 Posts
Salut

C'est pourquoi je ne pousserai pas à l'extrème ce raisonnement :)
Notamment au moyen de beaucoup de concertation, qui permet de s'emparer des idées, d'amender et d'améliorer les projets.

... de pouvoir étendre sa zone de recherche (d'emploi) sans devoir déménager
Mais dans le même temps, imagine comment un marché du logement détendu (possibilité de trouver rapidement et à prix raisonnable un logement satisfaisant) faciliterait la vie des gens qui doivent changer de lieu de travail ou qui cherchent un boulot.

Pour ce qui est des emplois, je crois qu'à l'exception d'un petit pourcentage de métiers très particuliers, dans une agglo de 10 millions de personnes, ils sont "essaimables";
La sur-concentration en zone centrale empêche que les logements des employés soient proches.

Un bon réseau maillé de banlieue (150 ou 200 km de site propre en surface dans chacune des 4 zones de l'étude plus le secteur extérieur qui jouxte chacune d'elles) permet de créer x fois des "concentrations modérées" réunissant presque tous les types d'emplois et les opportunités de terrains encore existantes à relative proximité permettent à l'habitat de suivre.

Mais il faut que les TC potables soient présent.


Je prend un exemple en banlieue sud que je connais le mieux : le secteur entre Belle Epine et Orly à la place physique pour supporter deux ou 3 fois plus d'emplois qu'il n'en a, ET des logements.
(Je n'invente pas ex-nihilo, vois la 2ème carte postée par Juanico le 14 juillet à 6h43 pm)


Dans un rayon de 3 à 4 km autour il y a aussi la place d'augmenter le nombre de logements (je pense notamment à la mesure préconisée par une des 10 équipes ayant bossé sur le Gd Paris : autoriser tout propriétaire de villa de construire 100 m2 sur son terrain et le louer ou le vendre), et les services de proximité qui vont avec ces logements.

Mais pour que cette densification, qui va apporter des emplois et des services de type urbain (et pas péri-urbain) sur le Val de Marne ouest soit viable, il faut que les TC soient à niveau.
Aujourd'hui un mauvais maillage en bus, plutôt orienté nord-sud,
demain un réseau TCSP dense en étoile plutôt centrée sur Orly Belle Epine...

Si on ne fait pas ces TC, soit on engorge complètement la nouvelle centralité de circulation automobile,
soit on en réussit pas à la créer, ce qui signifie qu'on reste dans la situation médiocre actuelle.
Pour réussir, il y a beaucoup de choses terriblement figées en région parisienne, qu'il faudrait réussir à faire bouger, depuis l'organisation administrative jusqu'au modification de coefficient d'occupation des sols.

A+
 

·
Moderator
Joined
·
17,186 Posts
Oui mais je ne comprends pas le faite que tu sois contre l métro soutterain en rocade.
Car l'idée de TCSP centré sur des pole secondaire (donc gare, la zone Belle Epine, Orly est desservit par le RER C et pourquoiu pas dans le future le metro ligne 14) est exactement la même pour nous.

-Creation d'un grand reseau de transport en site propre bus et tramways centraliser autour des gares de RER et trains de banlieue en Grande couronne ainsi que des station de metro au limite de la zone dense.
Comme je l'ai dit je verrais un reseau deux niveaux, l'un gros centré sur lintra-muros avec deux rocade hors de celui ci.
Le deuxieme plus leger centré sur les grande et moyenne gare hors de l'intra-muros et des partie les plus dense de la proche banlieue. (Il n'y a pas vraiment la place de les construire ici.

Apres j'ai parlé de developper des centre ville proche des gares c'est a dire commerces et hub de transports (on va dire bus et tramways quelque fois) ce qui fait que l'on aurait certe un reseau de transport assez centralisé mais centralisé à plusieurs échelles.

-L'echelle global avec le RER, metro et trains de banlieue qui est centré sur centre de l'agglomeration.
-L'échelle local hors de centre ou chaque endroit ou le reseau de transports locale (bus/tram) est centré sur la gare du metro/RER trains qui est un centre ville equivalent a celui d'une ville de 50 000-100 000 habitants voir plus ou moins selon l'endroit.

Sans oublier les rocades (Arc Express/Grande Ceinture) de transport qui crerons des hubs locaux plus important, voir a un importance de l'agglomeration comme la Défense ou Versailles Chantiers.
On crée comme cela une agglomeration a plusieur échelle, certe centralisé mais de plusieurs maniere.

PS: Quand je parle d'entendre les ligne de métro jusqu'au limite de la zone dense
-Extention de la plupart des ligne de metro au limite du coeur d'agglomération
Voila comment je la definie, ce n'est pas exactement la petite couronne, c'est appellé coeur d'agglomeration (C'est plus peuplé et moins etendue que la petite couronne donc plus dense).
Comme tu le vois la zone Belle Epine Orly est l'extreme limite sud de la zone dense.



 

·
nanar
Joined
·
8,289 Posts
.

Oui mais je ne comprends pas le fait que tu sois contre le métro souterrain en rocade.
Je ne sais plus dans quelle langue le dire :
Je suis contre l'idée de mettre des sommes pareilles dans 60 petits km d'infrastructure (avec des stations longues
d'à peine 54 ou 62 mètres) au dépens de la réalisation de plusieurs centaines de km qui sont au moins autant
nécessaires. La quantité d'argent mobilisable n'est pas infinie.

Donc plutôt que de mettre tout l'argent dont on dispose dans un machin insuffisant, dont on se rendra compte
10 ans après son inauguration
- qu'il n'aura pas contribué à diminuer le temps moyen de transports des 12 millions d'habitants d'Ile de France
- qu'il n'aura pas contribué à augmenter la part modale des TC (toutes choses égales par ailleurs *),
on le met dans des infrastructures de surface 5 à 10 fois moins chères à installer. On a la place.

Il ne s'agit pas dans le secteur Belle Epine orly de se contenter d'une centralité pour 50 000 ou 100 000 personnes et
de croiser une branche du RER C et un prolongement de M14,
je parle d'une centralité pour 1,5 million d'habitants et d'une grille TCSP aussi dense que celle comprise dans
l'enceinte de Fermiers Généraux à Paris


Comparons :

D'un côté MetroPhérique souterrain : 60 km x 150 M€ = 9 milliards euros

De l'autre métros posés sur autoroutes (250 km x 20 M€) + maillage tramway et Bus en SP (250 km x 20 M€)
= 500 km et 10 milliards euros.

Dans un cas comme dans l'autre on ne parle pas d'un réseau qui va être mis en service d'un bloc le 24 juillet 2011.
Sur deux ou trois décennies, les capacités d'évolution d'une agglomération sont énormes - si on les libère un peu.
Le métrophérique fige l'agglo, le grand réseau de surface permet toutes les évolutions.

*toutes choses égales par ailleurs : Si on contraire, les choses ne sont pas toutes égales, si par manque
de carburant la majorité des déplacements bagnolisés en couronne est obligée de se reporter sur les TC, on regrettera
de s'être cassé le c.. à enterrer 60 petits km et tant de fric, face à tant de besoins, car on n'aura fait que courir
après les besoins de l'an 2003, avec 25 ou 30 ans de retard.

Si on met à profit les espaces libres en surface, on offre une VASTE alternative en TCSP rapides et TCSP de proximité et
on peut transporter LES (plusieurs millionS, pas LE million unique de MétroPhérique) de personnes dans le besoin.
60 km + zéro d'un côté, 250 + 250 de l'autre, il n'y a pas photo.

Le simple fait qu'il y ait plusieurs variantes de métrophérique qui s'entrelacent tout autour de la banlieue,
ou s'étalent sous forme de vastes patates oranges ** de chaque côté de l'A86, sans qu'on arrive à décider
par où passer, montre déjà que 60 km de TCSP ne suffiront pas, qu'on reconnait DES AUJOURD'HUI qu'il en
faudrait bien plus. As tu réalisé ça ? Regarde la dessous :


** La patate nord-est est vaste comme les deux tiers de Paris intra-muros




A+
 
1 - 20 of 1977 Posts
Top