SkyscraperCity banner
1 - 20 of 122 Posts

·
Registered
Joined
·
10,265 Posts
Discussion Starter · #1 · (Edited)

·
Registered
Joined
·
10,265 Posts
Discussion Starter · #3 ·
Construction et ouverture de 329 Km de routes rurales près de Taza pour la période 2010-2012
La direction provinciale de l'Equipement et des Transports de Taza (DPET) prévoit la construction et l'ouverture de quelque 329 Km de routes rurales durant la période 2010-2012 dans les provinces de Taza et Guercif.

Ces projets d'équipement s'inscrivent dans le cadre du 2-ème Programme national des routes rurales (PNRR2) auquel a été alloué un budget de 330 millions de dirhams (MDH).

Ainsi, la construction de la route rurale, reliant les chefs-lieux des communes rurales de Kahf El Ghar et de Béni Frassen via la commune de Brarha (province de Taza), permettra de désenclaver une population de 16.826 habitants.

Cette route rurale, dont le coup d'envoi des travaux de construction a été donné par le gouverneur de la province de Taza, est d'une longueur de 27 Km et une largeur de chaussée de 6 m.

Sa réalisation nécessitera un montant de 34,2 MDH qui sera couvert par le Fonds spécial des routes.

D'autres routes rurales construites ou aménagées dans le cadre du PNRR2 ont eu un effet bénéfique sur la population rurale des deux provinces, selon la publication périodique "Reflet'' de la DPET de Taza.

La longueur des routes rurales réalisées a atteint plus de 90 Km en 2009.

Ces routes ont permis le désenclavement de plusieurs localités, notamment dans les communes rurales de Sakka, Hourqa Oulad Rahhou, Zerarda, Ait Seghrouchene, Bouiblane, Bab Marzouka, Had Msila, Rbaa El Fouki et Matmata.

D'autre part, la DPET de Taza a entrepris des efforts notables pour assurer la maintenance du réseau routier dans le but d'améliorer les conditions de circulation, de confort et de sécurité.

A cet effet, un budget de plus de 272 MDH a été mobilisé pour le financement des opérations d'entretien des routes, de construction des ouvrages d'art et de réparation des dégâts causés par les intempérie dans le cadre du programme 2010-2012.

La direction provinciale de l'équipement assure déjà le suivi de la réparation des dégâts causés aux routes par les inondations pour un montant global de plus de 35,5 MDH.

La publication "Reflet" fait état, par ailleurs, de l'ouverture à Taza du nouveau centre d'immatriculation (1,87 MDH) qui répond aux nouvelles normes techniques, de la construction des ouvrages d'art sur Oued Bouhlou, Oued Zobzit et Oued Boukella l(23,97 MDH) et de l'état d'avancement de l'autoroute Fès-Oujda au niveau des provinces de Taza et Guercif avec le renforcement et l'élargissement des pénétrantes pour la période 2010-2011.

aufait/MAP
http://www.aufaitmaroc.com/actualit...urales-pres-de-taza-pour-la-periode-2010-2012
 

·
Registered
Joined
·
10,265 Posts
Discussion Starter · #4 ·
Réseau routier au Maroc : 504 km de routes rurales seront réalisés à l'horizon 2012 dans la province d'El Jadida
Le réseau routier de la province d'El Jadida sera renforcé de 504 kilomètres de routes rurales, dans le cadre de la deuxième tranche du Programme national des routes rurales (PNRR2) qui vise la construction de 15 000 km au niveau national à l'horizon 2012.

Ce programme national, supervisé par le ministère de l'Equipement et du Transport, ambitionne de désenclaver les régions rurales en les reliant au réseau routier, d'assurer une répartition spatiale équilibrée des activités productives et de contribuer à la création de nouveaux projets.

Au niveau de la province d'El Jadida, ce programme concerne la réalisation de 504 km de routes rurales, dont 129 km seront construits et 375 km aménagés avec un coût global de 199 millions Dhs, financés à hauteur de 85% par la direction provinciale du ministère de l'Equipement et du Transport et 15% par le conseil de la région de Doukkala-Abda.

Selon un rapport de la direction provinciale, 43 km de routes ont déjà été mises en service à fin décembre 2007 pour un investissement global de plus de 20 millions Dhs.

Le programme d'entretien et de réhabilitation du réseau routier de la province au titre de 2008-2010 prévoit pour l'année en cours le renforcement, l'élargissement et le revêtement de 84 km au niveau notamment de la route nationale N.7, la route régionale N.316 et trois routes provinciales, avec un montant de plus de 31 millions Dhs, selon la même source.

S'agissant des opérations d'entretien et réhabilitation programmées au titre de la période 2009-2010, elles concernent 333 km, nécessitant un montant global de 99 millions Dhs.

Concernant le programme d'entretien des ouvrages d'art pour la période 2008-2010, il prévoit cinq opérations d'un coût de 26,50 millions Dhs.

Elles portent sur la construction et l'entretien de deux ponts sur oued Oum Er-rabî et deux autres sur oued Bouchane et oued Zinoun, en plus de l'entretien de plusieurs ponts sur les routes nationales N.1et N.7 et la route régionale N.301.

MAP
 

·
Registered
Joined
·
10,265 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Routes rurales : programme ambitieux de construction de plus de 450 km entre 2005 et 2015 au niveau de la province d’Errachidia

La direction provinciale du ministère de l’équipement et des transports à Errachidia a élaboré pour la période 2005-2015 un ambitieux programme de construction et d’aménagement de 457,159 Kms de routes rurales au niveau de la province avec un investissement global de 347,010 millions Dhs, et ce dans le cadre du 2-ème programme nationale des routes rurales (PNRR2).

Ce programme, dont la finalité et l’objectif consistent en le désenclavement de la population rurale, se décline en deux tranches, dont la première s’étendant de 2005 à 2009 porte sur la construction et l’aménagement de 129,152 km avec un investissement global de 124,510 millions Dhs, et la deuxième (2010-2015) consiste en la construction et l’aménagement de 328 Kms avec un coût global de 222,50 millions Dhs.

Selon le directeur provincial de l’équipement et du transport à Errachidia, M. Charkani El Hassani Badr-Eddine, ce programme qui bénéficiera à toutes les communes et douars encore enclavés, sera financé à hauteur de 85 pc par la direction provinciale de l’équipement, 5 pc par les communes concernés, 5 pc par le conseil provincial et 5 pc par le conseil de la région Meknès-Tafilalet.

Concernant les opérations programmées pour la période 2006-2009 hors du PNRR2, M. Charkani a indiqué qu’elles portent sur la maintenance et l’adaptation de 99,3 km avec un investissement de 54,85 millions Dhs, outre la reconstruction de plusieurs ouvrages d’art avec un coût de 21 millions Dhs.

Quant aux projets en cours de réalisation, ils portent sur la construction et l’aménagement de 167,07 Kms de routes avec un investissement global de 115,938 millions Dhs, la maintenance et l’adaptation du réseau routier sur un linéaire de 27,8 km (11,68 millions Dhs) et la reconstruction de deux ouvrages d’art sur l’oued Safsaf et oued Ghris (20,578 millions Dhs), a-t-il ajouté.

Au regard de leur grande utilité, les pouvoirs publics ont accordé un intérêt particulier à la construction des routes rurales qui comptent actuellement parmi les besoins prioritaires à satisfaire afin d’améliorer le bien-être des populations rurales et faciliter leur accès aux biens et services publics comme ceux de la santé et de l’enseignement. En effet, les problèmes rencontrés par les couches sociales défavorisées sont aggravés par l’absence des infrastructures routières qui isolent de nombreux villages ou les rendent inaccessibles durant les périodes hivernales.

Ce manque de mobilité, spécialement en milieu rural, limite fortement les échanges et le commerce entre les villages et les centres urbains.

Aussi, aujourd’hui, l’amélioration des transports en milieu rural est déclarée prioritaire. L’objectif de la stratégie nationale du Programme national de construction des routes est d’améliorer les conditions de vie en milieu rural en facilitant l’accès des communautés, pauvres pour la plupart, aux marchés et services socio-économiques (centres de santé, services publics, écoles, etc.).

Au niveau national, la deuxième tranche du programme national des routes rurales (2005-2015) comprend la réalisation de plus de 15.000 km sur l’ensemble des régions du Royaume avec une moyenne de 1.500 km par an.

Entre 2000 et 2004, ce ne sont pas moins de 467 km de routes rurales qui ont été entretenues avec un investissement global de 362 millions de dirhams tandis qu’au cours de l’an 2005, 261 km de routes rurales ont été réalisés, rappelle-t-on.

MAP
 

·
Registered
Joined
·
10,265 Posts
Discussion Starter · #6 ·

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Sidi Slimane
La priorité donnée au secteur routier
La région du Gharb Chrarda-Béni Hssen dispose d'une infrastructure de communication (routes, autoroutes et voies ferrées) particulièrement développée.​

Publié le : 06.11.2010 | 17h14


Le réseau actuel compte 31.685 km de routes, soit un peu plus de 6% revêtus. La densité routière globale est de 0,4 km par km2 de superficie, 5 fois plus élevée que celle observée à l'échelon nationale (0,085 km/km2). Cette infrastructure s'est donc renforcée par l'existence d'un réseau d'autoroute reliant Kenitra à Tanger et Casablanca-Fès.

Dans ce cadre, le programme concerné porte sur la réalisation d'un linéaire de 15.000 km de routes au niveau national entre 2005 et 2015, la région du Gharb Chrarda-Béni Hssen bénéficiera de 715 km, soit près de 5% du total des routes programmées, avec un montant de 589 millions de dirhams. Ceci permettrait d'augmenter le taux d'accessibilité de la population rurale au réseau routier de 67% en 2005 à 86% en 2015, a indiqué le gouverneur de la province, Lahoucine Amzal, lors d'une réunion du Conseil technique provincial de coordination ténu jeudi 28 octobre 2010 au siège de la province de Sidi Slimane en présence de ses proches collaborateurs; des délègues provinciaux, des agents d'autorité provinciaux, des présidents des communes rurales et urbaines, de la presse locale et de plusieurs personnalités civiles et militaires.

Le gouverneur a souligné également que cette jeune province de Sidi Slimane a une vocation agricole ou l'''ergomérite'' rongeait le corps des chaussées et en abrège leur viabilité, surtout dans le périmètre irrigué où la Direction de la région de l'équipement et du transport a été sollicitée de redoubler d'efforts dans le secteur routier qui constitue l'épine dorsale de l'économie de cette jeune province de Sidi Slimane. Lahoucine Amzil a ajouté que dans cette perspective visant le désenclavement des zones rurales, des efforts considérables ont été déployés avec notamment la construction et le revêtement de 320,265 km pour un coût de 376.511 DH et qui entrent dans le cadre du PNRR1, soit 86%.

D'autre part, la réalisation des routes aura pour ambition d'assurer un développement harmonieux aux localités concernées et un soutien d'efforts de développement que connaitra cette jeune province qui est en pleine mutation socio-économique permettant ainsi la réduction de près de 50% de la durée des trajets vers les souks et centres sociaux, dans le cadre de la politique de proximité en faveur des populations pour leur assurer de bonnes conditions de vie. Le directeur de la région a pris à son tour la parole et à donné en bref son exposé soulignant que la province de Sidi Slimane dispose d'un réseau routier de 438,11 km répartis comme suit : routes nationales : 40275 km , routes régionales 77,974 km et routes provinciales 320,62 km. l'orateur a ajouté qu'une programmation des travaux a été effectuée lors des ex-inondations sur 36,6 km. En ce qui concerne le monde rural, 15,50 km ont été également réalisés pour un coût de 17,387 MDH, a-t-il conclu.

Lahoucine Amzil a pris la parole pour souligner que d'autres projets de grande portée sont également programmés et a mis en exergue l'intérêt que revêt également le secteur du transport qui ne cesse de se développer et a parlé de son rôle important dans le Produit national brut, les recettes de l'Etat, l'emploi de la main-d'œuvre et la dynamisation de l'économie nationale. A côté de ces opérations programmées, des efforts importants sont fournis actuellement par le ministère de la tutelle pour renforcer l'infrastructure routière de la province de Sidi Slimane.



Par AHMED Boumehdi | LE MATIN
http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=112&id=141526
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Ca fais partie du programme PNRR2. Je fusionne ce thread avec le thread "Programme National de Routes Rurales - phase 2 (NRRP2) | #U-C".

Si pour chaque route on fait un thread, ça va être :nuts:


 

·
Registered
Joined
·
13,302 Posts
Ca fais partie du programme PNRR2. Je fusionne ce thread avec le thread "Programme National de Routes Rurales - phase 2 (NRRP2) | #U-C".

Si pour chaque route on fait un thread, ça va être :nuts:




Un racourci pour shaab Zaio et les Berkanis pour rejoindre l'aéroport international plus besoin de monter jusqu'à Selouane
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
...

M.Zidouh a déclaré dans ce sens que la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaers a pu débloquer à la province de Khémisset une enveloppe budgétaire de 300 millions de DH consacrée à la construction des routes de la région. Le gouverneur a invité en cette même occasion toutes les parties concernées à œuvrer en étroite concertation pour hisser cette province à un niveau satisfaisant.

Renforcement du réseau routier

Dans le cadre de la célébration du 35e anniversaire de la glorieuse Marche verte, la province de Khémisset, à l'instar des autres régions du Royaume, a connu une ambiance remarquable en la circonstance, et ce par l'organisation de manifestations culturelles et artistiques. A cette occasion, le gouverneur de la province, Abderrahmane Zidouh, accompagné du secrétaire général de la province, Mostapha El Kheir El Idrissi, du président du Conseil provincial, Hassan El Fillali, ainsi que d'autres personnalités, a procédé à l'inauguration de plusieurs projets à caractère socio-économique. C'est ainsi qu'il s'est rendu à la commune rurale de Hodarrane où il a donné le coup d'envoi pour l'aménagement de la route régionale n° 404 et celle n° 411. Cette opération coûtera un budget de 1.724.832.00DH. Par la suite, le gouverneur s'est rendu à la commune de Brachoua où il a inauguré la route provinciale n° 4307 sur une longueur de 11.253 km, ainsi que l'inauguration de la route provinciale n° 4303 sur une longueur de 9.400 km. Ces projets ont nécessité une enveloppe budgétaire de 23.008.082.29 DH financée par le budget du ministère de l'Equipement et du Tansport avec 85%, et la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs avec 15%. Le gouverneur et la délégation l'accompagnant se sont rendus à la commune rurale de Zhiligua pour inaugurer les travaux de renforcement de la route régionale n° 401 sur une longueur de 13.7 km. La réalisation de cette route a nécessité la mobilisation de plus de 11.199.615.00DH. A Zhiligua, le gouverneur a inauguré la route reliant Ain Tirzi et la route régionale n°401 sur une longueur de 9.591km (l'investissement projeté s'élève à 8.732.356.06 DH).
http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=112&id=141554
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Activité Royale
S.M. le Roi s'enquiert de l'état d'avancement du PNRR II et des projets de désenclavement des zones rurales dans la province de Taounate​

Publié le : 12.11.2010 | 17h54



Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, s'est enquis, vendredi dans la commune de Sidi M'Hammed Ben Lahcen (cercle de Tissa, province de Taounate) de l'état d'avancement du Programme national des routes rurales (PNRR II) à l'échelle de la province ainsi que des projets de désenclavement des zones rurales, initiés au titre du programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de Taounate.

Ces deux programmes sont mis en œuvre en application des Hautes directives de S.M. le Roi pour la mise à niveau et le désenclavement du monde rural en vue d'impulser son développement économique et social et d'améliorer les conditions de vie de la population. A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur l'état d'avancement des travaux du (PNRR II) dans la province de Taounate, lequel prévoit l'aménagement de 393 km de routes rurales pour un investissement estimé à 603 millions de dirhams (MDH).

Ce programme, financé à hauteur de 85 % par le ministère de l'Equipement et des transports et de 15 % par le conseil régional, le conseil provincial et les communes rurales concernées, permettra de désenclaver 25 communes rurales (103.000 personnes), de relier celles-ci aux principaux axes routiers et de porter de 60 à 73 % le taux d'accessibilité de la population au réseau routier à l'horizon 2012. Le programme est mis en œuvre à une cadence soutenue, avec l'achèvement de la réalisation de 83 km de routes pour un coût de 108 MDH, alors que 157 km (259 MDH) est actuellement en phase d'aménagement. De même, le démarrage des travaux de construction de 155 km (235 MDH) est prévu prochainement.

S.M. le Roi a, par la même occasion, pris connaissance de projets de désenclavement du monde rural initiés par l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord, dans le cadre du programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de la province de Taounate (2009-2011).

Ces projets portent sur l'aménagement de la route reliant Taourta à Oudka sur 10 km (20 MDH) et de la route non classée reliant la route régionale 509 à la route 5312 sur 15 km (30 MDH). Ils prévoient aussi la réalisation d'ouvrages d'art, l'électrification des foyers dans sept communes rurales, le branchement en eau potable de trois centres de communes et la requalification du réseau d'éclairage public dans six autres centres.

Le programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de la province de Taounate, dont profitent 310.000 personnes, est destiné à améliorer les conditions de vie de la population, à désenclaver les zones ciblées, à promouvoir l'activité agricole dans la région et à favoriser l'accès des habitants aux services socio-économiques.
Doté d'une enveloppe budgétaire de près de 299 MDH, ce programme s'articule autour de la promotion des activités génératrices de revenus, du développement social et humain, de la protection de l'environnement, de la consolidation des infrastructures de base et du désenclavement des zones rurales. A cette occasion, le Souverain a suivi des explications sur le projet de reconstruction d'un pont sur l'oued Ouergha dans la commune de Aïn Aïcha, avec un investissement de 31 MDH.

Le nouveau pont, qui sera réalisé sur la route nationale 8 reliant Fès à Al Hoceïma, sera fin prêt dans 24 mois et permettra d'améliorer les conditions et la sécurité de circulation et d'adapter le réseau routier local aux normes et exigences en la matière. Par la suite, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, a donné le coup d'envoi des travaux de réalisation de la route non classée reliant la route provinciale 5321 et la route provinciale 5329 via Laâtatra (commune Sidi M'hammed Ben Lahcen), pour un coût global de 14,5 MDH. L'aménagement de la nouvelle route, d'une longueur de 7 km, est financé par le ministère de l'Equipement et des transports, le conseil régional de Taza-Al Hoceima-Taounate et le conseil provincial de Taounate. Ce projet faisant partie du programme national des routes rurales II, a pour objectif le désenclavement de 1.137 habitants du monde rural, l'amélioration de leurs conditions de vie et le désenclavement de l'activité agricole.

Le Souverain a en outre procédé à la remise de deux brigades mécanisées composées d'engins de travaux routiers, au profit du groupement communal «Coopération». Ces deux brigades ont été acquises dans le cadre du programme prioritaire de développement intégré des communes rurales de la province de Taounate (axe relatif au renforcement des infrastructures et au désenclavement) pour un montant de 20 millions de DH. La remise des deux brigades mécanisées permettra au groupement communal «Coopération» de réaliser des travaux de désenclavement des douars de la province, à travers la construction de routes rurales, et de branchement de ces douars au réseau d'eau potable et d'aménager des décharges publiques, de souks hebdomadaires et de terrains de sport.



Par MAP
http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=110&id=141874
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
MA-01 Deuxième programme national de routes rurales (PNRR2)

Délégation de l'Union Européenne au Maroc

Secteur : Transport routier

Contribution UE : € 9,800,000.00 (100% du total).


Beneficiaire : Al-Mamlaka Al-Maghrebia


Durée : du 12/2008 au 12/2013

Description : L'objectif du PNRR2 est le développement des infrastructures de transport rural au Maroc, assurant une desserte en profondeur du pays et permettant le désenclavement de régions entières (meilleur accès à la scolarisation et aux soins de santé, réduction de coûts de transports, amélioration de productivité économique).

Location : Zones rurales du Maroc. Lot exact de routes à définir.
http://ec.europa.eu/delegations/morocco/projects/list_of_projects/172250_fr.htm
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Description

Le PNRR2 consiste en la réalisation d'un linéaire total de 15.500 km durant la période 2005-2015 à raison de 1 500 km par an. Ce programme est subdivisé en deux tranches de 7 750 km chacune; la première s'étalant de 2005 à 2010 et la seconde de 2011 à 2015. Le financement de la Banque portera sur:

(i)la construction et le revetement de 520 km de routes rurales dont le tracé existe mais en mauvais état (impraticabilité en hiver)

(ii)la gestion du projet qui comprenant le contrôle et la surveillance des travaux, ainsi que les prestations d'audit

(iii)L'appui institutionnel à la CFR


--------------------------------------------------------------------------------
Objectives

Au niveau sectoriel, le PNRR2 vise la réduction de la pauvreté en milieu rural et la diminution des disparités régionales. L'objectif spécifique du Projet de la Banque est de contribuer au désenclavement des populations rurales et l'amélioration des services de transport en milieu rural.


--------------------------------------------------------------------------------
Rationale

Dans le programme du Gouvernement dont un des axes prioritaires est la lutte contre la pauvreté des populations défavorisées, le secteur de transport joue un rôle central pour l'atteinte des objectifs de:

(i) désenclavement du monde rural;

(ii) équilibre régional;

(iii) création d'emplois et;

(iv) santé et éducation pour tous. Le Programme National des Routes Rurales contribue à la Promotion du développement humain par la réduction de la pauvreté qui constitue le deuxième pilier du DSP mis à jour pour le Maroc.


--------------------------------------------------------------------------------
Benefits

Permettre une meilleure accessibilité à 2,9 millions de personnes -Participer à l'équilibre régional et à une meilleure distribution de la richesse nationale -Participer à l'ameliration de la production agricole et des accès aux marchés ) -Amélioration des revenus des popoulations et meilleurs accès des dites populations rurales aux sevices socio-éducatifs et de santé -Amélioration des conditions de vie des femmes et augmentation du taux de scolarisation des filles.

Total EUR 41,362,083
http://www.afdb.org/en/projects-operations/project-portfolio/project/p-ma-db0-004/
 

·
Registered
Joined
·
2,546 Posts
^^ Dommage qu'il n'y ait pas de documentation cartographique complète pour illustrer les progrès réalisés à l'issue des PNRR 1 et 2
 

·
Mah *****h
Joined
·
10,965 Posts
El Jadida: Plus de 80 millions dh pour développer le réseau routier dans le monde rural


Plus de 80 millions de dirhams ont été programmés pour la construction de 226 km de routes dans 23 communes rurales relevant de la province d'El Jadida.


Ce projet, qui s'inscrit dans le cadre du deuxième programme national du ministère des Transports et de l'Equipement, relatif aux routes rurales, devrait bénéficier à plus de 74 000 personnes et permettre de désenclaver, à l'horizon 2012, 80 pc des habitants du monde rural, contre 66 pc à l'heure actuelle, indique une source au ministère de tutelle.

Sur les 226 km prévus, 109 km ont été réalisés ou en cours de l'être, alors que 117 km sont programmés, précise-t-on de même source.

Par ailleurs, le réseau routier de la province d'El Jadida, qui dispose d'une population de 700 000 habitants, est composé de 1150 km, dont plus de 110 km de routes nationales, 320 km de routes régionales et 722 km de routes provinciales, ajoute la même source, signalant que le programme d'entretien de ce réseau concerne 672 km, dont 189 km déjà réalisés et 483 km sont programmés ou en cours de validation pour la période 2010-2014.

La réalisation de l'autoroute El Jadida-Safi, dont l'étude technique est en cours, est prévue pour 2015, souligne t-on de même source.
MAP
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
L'AFD accorde un prêt concessionnel de 60 millions d'euros au Maroc pour financer le PNRR2​

Rabat, 21/12/10

L'Agence française de développement (AFD) vient de consentir un prêt concessionnel de 60 millions d'euros à la Caisse pour le financement routier (CFR), en vue de financer la finalisation du deuxième Programme national de routes rurales (PNRR 2).

Selon un communiqué de l'AFD, ce programme, mis en oeuvre sous la responsabilité du ministère de l'Equipement et des Transports, a pour objectif de porter à 80 pc le taux d'accessibilité des zones rurales du Maroc par la construction et l'aménagement de 15.500 km de routes praticables en toute saisons, sur la période 2005-2012.

Le financement est assuré par les collectivités locales (15 pc), l'Etat (25 pc) et les bailleurs de fonds internationaux (60 pc), indique le communiqué, considérant l'AFD l'un des premiers contributeurs du PNRR 2, aux côtés de la Banque Européenne d'Investissement et de la Banque Mondiale.

L'état d'avancement du Programme devrait permettre d'atteindre les objectifs fixés pour fin 2012, précise la même source.

Depuis le démarrage du programme, les études techniques ont été lancées pour la totalité des 15.500 km de routes prévues, les contrats avec les entreprises de travaux publics concernent plus de 10.000 km et plus de 5.000 km de routes rurales ont déjà été mises en service.

Les routes accessibles par tout temps réalisées dans le cadre du PNRR2 concernent une population estimée à 2,9 millions d'habitants.

Les études d'impact de l'aménagement et de la construction des routes rurales au Maroc mettent en relief une augmentation significative du taux de scolarisation et du taux de fréquentation des centres médicaux, une diminution des coûts de transport des biens et des personnes ainsi qu'une augmentation du revenu des habitants et de la diversification des productions agricoles.

En portant à près de 194 millions d'euros, soit plus de 2 milliards de dirhams, le montant cumulé des concours accordés depuis 15 ans au Maroc pour la construction de routes rurales, l'AFD consolide son appui au Royaume en faveur du développement économique et social des zones les plus défavorisées.

En complément du PNRR 2, l'AFD contribue également au développement des infrastructures de base des zones rurales comme le Programme d'accès généralisé à l'eau potable rurale (PAGER) et le Programme d'électrification rural global généralisé (PERG).

Elle participe à l'amélioration de l'accès à l'éducation et aux soins des populations rurales, au travers du Programme d'urgence du ministère de l'Education et du Plan d'action 2008-2012 du ministère de la Santé.

L'AFD apporte aussi un soutien au développement de l'agriculture, qui apporte un revenu à 80 pc de la population rurale, en appuyant la mise en Âœuvre du "Plan Maroc Vert".

Au total, l'AFD aura en 2010 accordé 362 millions d'euros de nouveaux financements en faveur du développement économique et social du Royaume du Maroc.
http://www.map.ma/fr/sections/economie/l_afd_accorde_un_pre/view
 

·
Mah *****h
Joined
·
10,965 Posts
Un taux d'avancement de 92 pc des travaux de construction de la route Anefgou-Imelchil (DPET)

La mise en service de ce tronçon qui s'inscrit dans le cadre du projet de construction de la route provinciale 7.319 reliant Anemzi à Imilchil en passant par Anefgou, pour un coût global estimé à 210 millions DH (MDH), est prévue en janvier prochain, a précisé la même source.

Ce projet, qui entre dans le cadre du programme de mise à niveau et de développement de la province de Midelt, prévoit la réalisation de deux tronçons. Le premier reliera Anemzi à Anefgou sur 20,4 Km et le deuxième entre Anefgou et Imilchil (45 Km), rappelle-t-on.

Le projet est financé en partenariat entre le ministère de l'Equipement et du Transport, le ministère de l'Intérieur, à travers la direction générale des collectivités locales, et le conseil de la région de Meknès-Tafilalet.

La première tranche, qui a porté sur la réalisation du tronçon Anemzi-Anefgou en passant par la localité de Tamalout (114 MDH), a permis de désenclaver plus de 4.000 habitants de la province.

Quant à la deuxième tranche, qui concerne la réalisation du tronçon entre Anefgou et Imilchil pour un coût estimé à 96 MDH, elle vise à désenclaver une population rurale d'environ 8.700 habitants.

Cette route provinciale 7.319 permettra de réduire de deux heures actuellement à une heure le temps de déplacement entre les deux localités d'Anemzi et Imilchil
map
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Un taux d'avancement de 92 pc des travaux de construction de la route Anefgou-Imelchil
Le douar Anefgou, sera donc enfin désenclaver. :cheers:
 
1 - 20 of 122 Posts
Top