Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 75 Posts

·
jug972
Joined
·
797 Posts
Ville d'Aïn Defla: Une nouvelle configuration prévue

Idriss Z Le Maghreb : 18 - 10 - 2012

Une nouvelle configuration sera donnée à la ville d'Aïn Defla à la faveur de la construction d'une nouvelle ville à la sortie-ouest du chef-lieu de wilaya, a-t-on appris, mardi dernier, auprès des responsables à la wilaya. Un total de 1 930 logements sera réalisé au niveau de la nouvelle ville d'Aïn Defla dont 300 viennent d'être lancés alors que 300 autres le seront au courant des prochains jours, a-t-on indiqué à la cellule de communication de la wilaya. Une école de travaux publics pour les post-graduations (spécialité contrôle technique), un nouvel hôpital ainsi qu'un institut de formation au profit de la Protection civile seront construits dans le cadre de cette nouvelle ville, a ajouté la même source. Wilaya rurale à vocation agricole, Aïn Defla recèle d'importantes potentialités, à l'instar des terres fertiles, des ressources hydriques (cinq grands barrages), des retenues collinaires, une main-d'œuvre qualifiée et un encadrement expérimenté, a-t-on soutenu de même source.
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Khemis Miliana
Université : de nouvelles places pédagogiques



Projet - Les travaux de réalisation de 8 000 places pédagogiques seront bientôt lancés à la faveur du plan quinquennal 2010-2014.
Selon Nassereddine Benmokadem, vice-recteur de l'université de Khemis Miliana, chargé du développement et de la prospective, le bureau d'études en charge du projet a achevé son travail. L'opération de construction démarrera «une fois finalisés quelques détails relatifs au cahier des charges».
Une fois opérationnel, ce projet permettra de réduire la pression sur cette université, a indiqué M. Benmokadem, avant de faire remarquer que le nombre de places pédagogiques n'est actuellement que de 10 000.
La même source a précisé que d'autres projets profiteront à l'université de Khemis Miliana, à l'instar d'une bibliothèque centrale de 1 000 places pédagogiques ainsi qu'une nouvelle administration centrale (rectorat).
Ces projets comprennent, a-t-il dit, la construction d'un laboratoire de recherche, l'équipement de 20 laboratoires pédagogiques actuellement utilisés comme salles de cours, ainsi que la réalisation d'un institut de sport, à proximité du complexe sportif de la ville de Khemis Miliana.
S'agissant de la prochaine rentrée universitaire, la même source a indiqué que 17 000 étudiants dont 4 000 nouveaux, renoueront avec l'ambiance des études.
Ils seront encadrés par plus de 900 enseignants dont plus de la moitié sont des permanents. S'agissant des langues étrangères, le même responsable a noté le manque d'enseignants en langue française, mais surtout anglaise, notant que l'absence d'enseignants en anglais (en dépit des avis de recrutement lancés) fait que cette filière «n'a pas encore démarré à l'université de Khemis Miliana».
Au sujet des nouvelles spécialités, la même source a cité le mastère dans la gestion des affaires, mettant l'accent sur la nécessité, pour l'université, d'être au fait des besoins du marché du travail et de suivre l'évolution de la science et de la technologie, lesquelles avancent à un rythme «effréné».
M. Benmokadem a, dans ce cadre, estimé nécessaire, au regard de la vocation agricole de la wilaya de Aïn Defla, de développer davantage l'Institut des sciences agronomiques, biologiques et de la terre de l'université de Khemis Miliana, afin, a-t-il souligné, que celui-ci puisse réellement donner un nouvel élan à l'agriculture dans la région. D'annexe de l'université de Blida en 1991, ce lieu du savoir est devenu, 10 ans plus tard, un centre universitaire avant de se voir hissé, en 2012, au rang d'université à la faveur de la décision prise par le président de la République lors de sa visite à l'université de Laghouat, rappelle-t-on.
http://www.infosoir.com/imp.php?id=145637
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Projet de «marché modèle» à Bourached


Une assiette de près de 13 ha lui est consacrée dans la commune de Bourached, au sud-ouest de Aïn Defla, non loin de l’échangeur de l’autoroute.
Selon la fiche technique présentée au ministre du Commerce Mustapha Benbada, qui vient de visiter le site, une enveloppe d’un montant de 280 milliards de centimes lui est consentie. En plus des 200 carreaux qui seront installés, il comportera 2 ponts bascules de 40 tonnes chacun, 3 chambres froides à grande capacité de stockage, 1 banque pour faciliter les opérations financières, un poste de gendarmerie pour sécuriser le site, une salle de soins d’urgence… Il est destiné à drainer une production mensuelle de 30 000 t, soit 26 % de la production agricole globale de la wilaya. Selon les services de la Direction du commerce, il sera réalisé en trois phases et son achèvement total est prévu à l’horizon 2030. Le délai de réalisation de la première phase porte sur 33 mois et est censé générer 500 emplois directs et 1 030 indirects. Selon M. Benbada, il l’a annoncé lors de sa visite, «ce marché constituera de par tous ses aspects, notamment sa gestion organisationnelle, technique et rationnelle un modèle pour les 43 marchés prévus sur le territoire du pays dont 32 seront réalisés à moyen terme. On se doit de construire, en outre, 1 400 marchés dans les communes pour augmenter l’offre et, ainsi, diminuer les prix à la consommation», a déclaré le ministre, ajoutant «une fois le réseau de marchés interactifs constitué, l’Etat pourra jouer pleinement son rôle de régulateur et faire l’économie des interventions d’urgences». Par ailleurs, le ministre du Commerce a indiqué que l’Etat a dégagé une enveloppe de 200 milliards de dinars pour venir en aide aux collectivités locales, pour leur permettre d’opérer une mise à niveau dans l’organisation des circuits commerciaux. Benbada a eu à visiter la grande surface UNO appartenant à la société Cevital qui a ouvert ses portes le 8 avril dernier et dont l’activité n’a cessé de se développer depuis. Pour preuve, les 1 500 000 visiteurs, les 500 000 baguettes de pain vendues, ainsi que les 150 tonnes de sucre, les 1 500 téléviseurs, les 150 tonnes de pomme de terre, et les 7 millions d’articles vendus. Lors de sa visite, le ministre a rappelé aux responsables que conformément à la loi, cette unité n’a pas le droit de commercialiser une seule marque de téléviseurs et qu’elle doit ouvrir ses étals à d’autres marques concurrentes. Lors de la visite qu’il a effectuée au niveau de la ferme du plus gros producteur de pommes de terre de Aïn Defla, le ministre a évoqué la campagne d’éradication des commerces informels et déclaré que tout le monde ne doit pas se consacrer uniquement au négoce mais diversifier les activités, notamment les jeunes qui doivent s’intégrer aussi dans le cycle de la production. Toujours à ce sujet, Benbada a ajouté : «Nos jeunes ne doivent pas se contenter de commercialiser les produits sous qualifiés importés mais se pencher un peu plus sur les produits locaux». Cette réflexion a suscité chez beaucoup des réserves. «Ces produits sous qualifiés nous viennent d’ailleurs, de mauvaise qualité, certes, mais à des prix abordables, ce ne sont pas ceux qui les vendent qui les importent mais ils sont importés avec l’agrément des autorités, tout le monde le sait... alors pourquoi jeter la pierre à ces jeunes ?», s’interroge-t-on. Toujours à propos des commerces informels, le ministre reconnaît que «les problèmes se sont accumulés depuis des années et le déficit en marché est énorme… mais avec les mesures prises pour organiser tous les circuits commerciaux, nous arriverons à les harmoniser et chacun des commerçants et des consommateurs trouvera son intérêt mais aussi chacun doit comprendre que les solutions viendront progressivement ».
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/11/07/print-4-141145.php
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Khémis-Miliana
LANCEMENT PROCHAIN DE PLUSIEURS PROJETS


AIN DEFLA- Plusieurs projets structurants seront lancés prochainement au niveau de la ville de Khémis-Miliana (Aïn Defla), a-t-on appris lundi auprès du chef de la daïra de cette localité.

Il s’agit de l’aménagement de la RN4 et de l’aménagement urbain de la ville, cette dernière opération comprenant notamment la réfection des trottoirs et des murs attenants, a indiqué le même responsble, précisant que l’enveloppe financière consacrée à cet effet est de 150 millions de dinars.

Ces projets concernent également l’aménagement du jardin public de la ville ainsi que l’aménagement de la station urbaine pour des montants respectifs de 60 et 50 millions de dinars, a poursuivi la même source, faisant état d’un projet, au stade d’étude, de la construction d’une nouvelle gare routière.

L’achèvement de la construction du musée de la ville, dont les travaux avoisinent les 60 %, figure également parmi les projets à réaliser, a ajouté la même source, observant que ce travail nécessitant 14 millions de dinars débutera "aussitôt la nouvelle APC installée".

Au sujet de la lutte contre le commerce informel, un total de 165 locaux commerciaux abritant plusieurs activités seront, par ailleurs, réalisés au profit des jeunes, a précisé la même source, appelant néanmoins ces derniers à faire preuve de "patience" au regard des procédures à respecter.

L’achèvement du siège de l’APC nécessitant un montant de 63 millions de dinars et la réhabilitation de la placette de la ville sont les autres projets à réaliser à Khémis-Miliana, selon la même source.
http://www.blida-aps.dz/spip.php?article3788
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Le ministre de la Jeunesse et des Sports à Aïn Defla
projet d’un complexe sportif au programme


En visite d’inspection et de travail, avant-hier, dans la wilaya de Aïn Defla, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a été sur les chantiers relevant de son secteur pour se rendre compte de la cadence des travaux des réalisation d’infrastructures sportives, notamment au niveau de Khemis Miliana.


Aussi, au stade situé sur la route de Aïn Soltane, le ministre exhortera les responsables à veiller au respect des délais de réalisation, ainsi que sur la qualité des travaux et à l’entretien des structures existantes. On retiendra de cette visite la programmation, pour 2013, d’un projet de construction d’un important complexe sportif intégrant une école pour jeunes talents. Une assiette foncière devra être dégagée par les responsables locaux à cet effet, au niveau du chef-lieu de wilaya.Le ministre appellera en outre les responsables du secteur à accorder davantage d’intérêt aux jeunes ruraux, en procédant au renforcement des structures de jeunesse, particulièrement dans les zones rurales enclavées.

Reconnaissant un déficit en matière de structures de jeunesse à l’échelle de la wilaya, M. Tahmi promettra d’inscrire plusieurs projets pour pallier la situation. S’agissant du sport en milieu scolaire, l’hôte d’Aïn Defla plaidera pour l’intégration des élèves des classes de sport-études, au sein de clubs sportifs afin d’assurer une complémentarité entre cette catégorie et l’ensemble du mouvement sportif, a-t-il indiqué et il dévoilera, dans ce cadre, l’existence d’une réflexion autour de cette question. A l’issue de sa visite, le ministre a procédé à l’ouverture de la 2e édition du Salon national de peinture au sable, sur soie et sur verre, qui se tient actuellement à la maison de la culture Emir Abdelkader (du 23 au 27 décembre), en présence d’artistes venus de 24 wilayas.

A noter que des présidents et membres d’association de jeunes ont profité de sa présence dans la salle pour exposer leurs nombreuses préoccupations. Le ministre promettra d’y remédier en tenant compte des spécificités de chaque région, a-t-il encore indiqué.
http://www.elwatan.com/regions/cent...portif-au-programme-25-12-2012-197096_220.php
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
AÏN DEFLA : 4 MDS DE DA POUR LA PROTECTION DES VILLES CONTRE LES INONDATIONS

AIN DEFLA- Une enveloppe financière de 4 milliards DA a été consacrée à la protection des villes au niveau de la wilaya de Aïn Defla, a-t-on appris lundi auprès de la direction locale des ressources en eau.

42.000 mètres linéaires de canaux de protection et près de 18.500 mètres linéaires de grands collecteurs ont été mis en place dans ce cadre, a indiqué à l’APS, le directeur des ressources en eau de la wilaya, M.Lazhar Ghomri.

A la faveur de cette opération, d’importantes superficies urbaines susceptibles d’abriter des projets d’habitations ou des équipements publics seront récupérées au profit des collectivités locales, a précisé M.Ghomri.

Sur les 36 communes de la wilaya, 35 disposent d’une étude en matière de protection des villes contre les inondations, a ajouté M.Ghomri, relevant que la commune restante, en l’occurrence celle de Tachta, bénéficiera bientôt d’une étude du genre.

Parmi les 35 chefs-lieux de communes, 15 ont connu des réalisations en matière de projets relatifs à la protection contre les inondations, a souligné M.Ghomri, faisant remarquer que des opérations sont en cours à Ouled Djemaâ, Miliana, Djendel et Ben Allel.
Source : APS
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Projet d’ hôpital de 240 lits


Les travaux de réalisation d’un hôpital de 240 lits seront lancés prochainement dans la wilaya d’Aïn Defla, a-t-on appris jeudi dernier auprès de la Direction locale du logement et des équipements publics (DLEP).


Les travaux de réalisation d’un hôpital de 240 lits seront lancés prochainement dans la wilaya d’Aïn Defla, a-t-on appris jeudi dernier auprès de la Direction locale du logement et des équipements publics (DLEP). Après l’évaluation technique et financière des entreprises ayant soumissionné à l’avis d’appel d’offres lancé à cet effet, une décision d’attribution provisoire de marché vient d’être prise au profit d’une entreprise indienne, a-t-on indiqué de même source. Le montant du projet, dont la réalisation s’étalera sur 24 mois, est de 3,89 milliards de dinars, selon la même source. La réalisation d’un nouvel hôpital au chef-lieu de wilaya contribuera à diminuer la pression à laquelle fait face actuellement l’établissement public hospitalier (EHP) Mekkour- Hamou, a fait remarquer la même source, ajoutant que la nouvelle structure de santé renfermera de nombreuses spécialités.
http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/38870





http://grupoingecons.es/
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Un centre de traumatologie pour Khemis-Miliana



Le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, M. Abdelaziz Ziari, a annoncé depuis Ain-Defla, où il était hier en visite de travail, l’affectation prochaine d’une nouvelle promotion de médecins spécialistes.


Le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, M. Abdelaziz Ziari, a annoncé depuis Ain-Defla, où il était hier en visite de travail, l’affectation prochaine d’une nouvelle promotion de médecins spécialistes. Une affectation devait-il préciser qui tout en tenant compte du choix des médecins concernés obéit également à d’autres paramètres liés à la pléthore de spécialistes parfois au niveau des hôpitaux du nord du pays et aux besoins exprimés par les wilayas du Sud du pays et des Hauts Plateaux et ce justement pour résorber le déficit. Concernant la wilaya d’Ain-Defla, au demeurant figurant en bonne place dans les choix exprimés au regard de sa proximité de la capitale, on s’attend à l’affectation de 23 médecins-spécialistes. Par ailleurs, et du fait de la courbe ascendante des accidents de la circulation et dont les accidentés sont notamment acheminés sur l’EPSP de Khemis-Miliana et pour nombre transférés dans des hôpitaux spécialisés, le ministre de la Santé a annoncé l’affectation d’un centre de traumatologie pour la wilaya et qui sera implanté au niveau de ladite-ville de par sa position carrefour entre l’autoroute Est-Ouest et les RN 4, 14 et 18.
Le Professeur Ziari s’est déclaré satisfait de la bonne répartition des infrastructures de la santé publique après ses visites au niveau d’Ain-Torki au nord-est de la wilaya et à Bathia, elle plus au sud, au pied des monts de l’Ouarsenis. La polyclinique inaugurée répond certes à un besoin immédiat de prise en charge de la population confrontée par le passé à se déplacer jusqu’au chef-lieu ou à El-Attaf pour un simple vaccin, mais se trouve être encore plus isolée pour un transfert sanitaire en l’absence de postes budgétaires pour des chauffeurs, disposant en tout et pour tout d’un seul chauffeur et d’une ambulance. Par ailleurs l’absence de sages-femmes handicape grandement la performance et l’accueil du service de maternité.
Signalons que le ministre de la Santé s’est enquis de la réhabilitation des services d’urgences des hôpitaux de Khemis-Miliana et d’Ain-Defla-ville de même qu’il a visité le nouveau centre intermédiaire de soins pour toxicomanes, un projet pilote en voie d’équipements et d’affectation de spécialistes pour la prise en charge des malades de ce fléau qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/40104
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Ain-Defla, réalisation de 14 marchés couverts et 2 marchés de proximité : Dans les délais….



La réalisation de marchés couverts et de marchés de proximité initiée par les pouvoirs publics dans le cadre de la lutte contre le marché informel est en voie d’achèvement en ce qui concerne la wilaya d’Ain-Defla, nous apprend le chargé de la cellule de communication.


La réalisation de marchés couverts et de marchés de proximité initiée par les pouvoirs publics dans le cadre de la lutte contre le marché informel est en voie d’achèvement en ce qui concerne la wilaya d’Ain-Defla, nous apprend le chargé de la cellule de communication. Dans une réunion tenue à cet égard, le wali de Ain-Defla, M. Hadjiri Derfouf, a instruit les responsables concernés au niveau des communes concernées et des daïras pour la confection des listes des futurs bénéficiaires dans les plus brefs délais. A plus de 98% de leur réalisation, ajoute-t-on, ces infrastructures sont implantées au niveau des communes de Boumedfâa, Djendel, Rouina, El-Amra, Bourached, Hamam-Righa, Djellida, Arib, El-Abadia et le chef-lieu de la wilaya à raison d’un marché couvert par commune. La commune d’El-Attaf et celle d’El-Khemis bénéficiant pour leur part de deux marchés couverts.
A signaler que pour cette dernière commune, l’un des deux marchés couverts a été réalisé au niveau de l’ex-siège de l’entreprise communale de travaux publics et bâtiment où 168 box ont été aménagés.
Concernant les villes de Miliana et Hammam-Righa, ce sont deux marchés de proximité qui sont prévus. Des marchés de proximité réalisés tout comme ceux couverts par l’entreprise Baticic en un système modulaire et qui comprennent chacun 60 box.
Les nouveaux marchés seront donc opérationnels avant le mois sacré du Ramadhan.
http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/40739
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
AIN DEFLA : INAUGURATION DE 3 MARCHES DE PROXIMITE
AIN DEFLA - Les ministres de l’Intérieur et des collectivités locales et du Commerce, respectivement MM. Daho Ould Kablia et Mustapha Benbada, ont inauguré dimanche trois (3) marchés de proximité dans la wilaya de Ain Defla.

Les marchés de proximité inaugurés par les deux ministres, en visite de travail dans la wilaya, ont été réalisés dans les communes de Bourached, Rouina et Aïn Defla.

Le coût moyen par marché est de 34.129.645 DA, a-t-on expliqué aux ministres, faisant état de la construction de 11 autres marchés du même type sur le territoire de la wilaya pour un montant global de 514 000 000 DA.

Une carte d’activité commerciale dont la validité est de six (6) ans sera délivrée aux bénéficiaires qui seront exemptés du paiement du loyer et des impôts pendant des périodes allant respectivement de 6 mois à 2 ans, a-t-on également expliqué aux ministres.

Les commerçants activant dans ces marchés ont longuement discuté avec les ministres, se disant heureux de pouvoir désormais activer dans un cadre réglementaire et organisé.

Dans la commune de Aïn Defla, les deux ministres ont également posé la première pierre de construction d’un centre commercial s’étalant sur 3000 m2 et disposant d’un grand parking dont les délais de réalisation ont été fixés à 12 mois.

Dans la même commune, MM. Ould Kablia et Benbada ont visité le nouveau siège de la daïra, réceptionné provisoirement au début du mois de juin dernier et réalisé pour près de 158 millions de dinars.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
AÏN DEFLA : REALISATION D’UN MARCHE DE GROS
AIN DEFLA- Les travaux de réalisation du marché de gros de AïnDefla seront lancés vers la fin de l’année en cours, a annoncé dimanche, le ministre du Commerce, M.Mustapaha Benbada.

M.Benbada, qui animait conjointement un point de presse avec le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M.Daho Ould Kablia au terme d’une visite de travail dans cette wilaya, a indiqué que ce marché de 12 hectares donnera une nouvelle impulsion à l’activité commerciale dans la région.

La production annuelle de fruits et légumes à l’échelle nationale est de l’ordre de 130 millions de quintaux, a observé M.Benbada, faisant remarquer que la capacité des marchés nationaux ne dépasse pas à l’heure actuelle la moitié de ce chiffre.

Il a affirmé que la réalisation du marché de gros de Aïn Defla fait partie d’un programme national, affirmant qu’une fois opérationnelles, les structures commerciales réalisées pourront absorber la production enregistrée.
Source : APS
 

·
Registered
Joined
·
22,421 Posts
Aïn Defla : approbation par la tutelle à la réalisation d’un hôpital de 240 lits


Le marché relatif à la réalisation d’un hôpital de 240 lits à Aïn Defla vient d’être approuvé par le ministère de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière, selon la direction du logement et des équipements publiques (DLEP) de la wilaya.

Le marché a été approuvé par la commission sectorielle du ministère de la Santé chargée de l’approbation des marchés, a indiqué la même source, faisant toutefois état d’une rallonge de 632 millions DA qui viendront s’ajouter aux 3,89 milliards DA représentant le montant initial du marché.

Les travaux de la réalisation du nouvel hôpital de Aïn Defla débuteront une fois que ce complément financier aura été injecté, a précisé la même source, rappelant que la réalisation,confiée à une entreprise indienne, s’étalera sur 24 mois.

La réalisation d’un nouvel hôpital au chef-lieu de wilaya contribuera à diminuer de la pression à laquelle fait face actuellement l’établissement public hospitalier (EHP) Mekkour Hamou notamment en matière de la garde et de la maternité, a souligné la même source, ajoutant que la nouvelle structure de santé renfermera de nombreuses spécialités.

La wilaya de Aïn Defla compte quatre établissements publics hospitaliers (EPH), au chef-lieu de la wilaya, Miliana, El Attaf et Khemis Miliana.
(Aps)
 
1 - 20 of 75 Posts
Top