Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 387 Posts

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Annaba : Plus de 2.000 logements sociaux à attribuer avant la fin de l’année



Plus de 2.000 logements publics locatifs (LPL) seront attribués « avant la fin de l’année 2012″ dans la wilaya d’Annaba, a-t-on appris mercredi auprès de la Direction de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI).

L’attribution de ces logements, réalisés dans les différentes communes de la wilaya, n’attend plus que l’achèvement des travaux de voiries et de raccordement aux réseaux d’alimentation en eau potable et d’assainissement, a précisé la même source.

Ces habitations à caractère social sont destinées à des familles des communes de Seraïdi, d’El Bouni, de Chetaïbi, de Sidi-Amar et de plusieurs quartiers d’Annaba comme Beni M’Haffeur, Sidi-Harb et El Fakaharine. Par ailleurs, un projet portant sur la réalisation de 8.000 autres LPL sera lancé « très prochainement » dans la nouvelle zone d’extension urbaine de Draâ Errich, dans la commune d’Oued Aneb, selon la direction de l’OPGI.

L’année 2011 avait vu le lancement de 17.030 unités, entre LPL et LPA (logements promotionnels aidés) sur des sites aménagés à El Kalitoussa, à Chabbia (Berrahal), à Oued Zied (El Bouni) et dans les chefs-lieux des communes d’Ain Berda, d’El Eulma, de Chetaïbi, de Treat et de Seraïdi, a rappelé la même source.

Un programme de 50.000 logements, dont plus de 12.000 sont réservés à la résorption de l’habitat précaire (RHP), a été affecté à la wilaya d’Annaba au titre du plan quinquennal 2010-2014, a-t-on également rappelé à l’OPGI.
http://www.algerie1.com/info-des-re...s-sociaux-a-attribuer-avant-la-fin-de-lannee/
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
^^

Annaba : projet d’un grand palais des expositions




La revue Trait d’union, de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Seybouse de Annaba vient d’annoncer dans son numéro zéro, la programmation de ce projet, prévu pour être implanté au sud de la cité Rym, longeant la RN44. S’étendant sur une superficie de 15 ha, le projet englobe un centre des expositions de 120 000 m2, en plus d’un centre d’affaires qui accueillera des bureaux d’études, un auditorium de 300 places, quatre salles de conférences de 90 places chacune, des agences d’assurance de voyages, de transit, une salle destinée à la presse, un salon d’accueil, des salons privés et de cyberespaces. Outre des zones d’expositions extérieures prévues sur une superficie de 62 000 m2, ce palais sera doté d’un hôtel de 350 chambres, d’un parking, d’un centre de loisirs, ainsi que d’aires de jeux.

http://www.elwatan.com/regions/est/...ais-des-expositions-21-10-2012-189600_133.php
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Éducation : prochaine livraison d’établissements scolaires


Le problème de la surcharge des salles de classe dans la wilaya de Annaba va connaître un début de solution à partir du mois d’octobre prochain avec la livraison d’un lycée de 300 places, deux CEM et deux groupes scolaires.


C’est ce qu’a révélé le responsable chargé de la programmation et du suivi auprès de la direction de l’éducation. Ces infrastructures pédagogiques qui vont contribuer à alléger la pression exercée sur un certain nombre d’établissements scolaires, ont été totalement achevés et n’attendent plus que la fin des travaux (en cours) du raccordement aux réseaux du gaz, de l’électricité et de l’AEP.

A noter qu’à ces acquisitions, s’ajoutent six nouvelles classes au lycée El Mokaouama, au chef-lieu de wilaya, et six autres au lycée de Aïn Berda, construites dans le cadre de travaux d’extension, qui seront livrées à la fin du mois d’octobre prochain. Avec ces réalisations le taux moyen d’occupation par classe passera à 27 élèves pour le cycle primaire, 31 pour le palier moyen et 36 pour le secondaire, à en croire la même source, faisant savoir, en revanche, que ce taux pourra dépasser les 40 élèves par classe dans certaines agglomérations de la wilaya.

Un groupe scolaire à El Bouni et un CEM à Chaïba (Sidi Amar), actuellement en cours de réalisation, seront réceptionnés, quant à eux, vers la fin de l’année 2012. Rappelons que la wilaya compte actuellement 35 lycées, 82 CEM et 210 écoles primaires accueillant un total de 125 000 élèves.

http://www.elwatan.com/regions/est/...issements-scolaires-30-09-2012-187062_133.php
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Réfection et revêtement de la voirie

Le coup de fouet salvateur


Annaba centre s’est transformé, ces dernières semaines, en grand chantier.


Le coup de fouet donné concomitamment aux différents projets de réfection et de revêtement des routes et autres grands projets de renforcement de son infrastructure de base est d’autant plus fort que l’accès à certains quartiers n’est plus du tout aisé. L’impact attendu de ces projets est, au-delà de la redynamisation du marché du travail, de donner à la ville une nouvelle viabilité.

Cela est d’autant plus vrai que la ville étouffe en l’absence de plan de circulation à même de lui restituer son âme. Il faut rappeler qu’au titre du programme quinquennal des investissements publics 2010/2014, la wilaya a été dotée de 229 milliards de dinars dont 26,512 au profit des Travaux publics. Cette enveloppe conséquente, il faut le souligner, est destinée, entre autres, à la modernisation de quelque 105 km CC et CW confondus, la réalisation de 37 km en double voie ainsi que d’un tunnel pour désengorger le carrefour du Pont-Blanc.

Ceci, parallèlement à la modernisation de l’entrée ouest de Annaba et celle du littoral. Ces projets qui généreront bien d’autres ouvrages d’art, des extensions de voies et autres trémies permettront à la ville de se débarrasser de ses nombreux «points noirs» qui entravent la fluidité de la circulation, mais aussi de renforcer le réseau existant, non négligeable, qui confère à la wilaya une position stratégique.

Ils viennent à point nommé pour conforter Annaba dans son ambition de recouvrer son statut de grande métropole de l’Est. Parmi ces projets, celui dit du nouveau Pont Y, appelé à remplacer l’actuel devenu obsolète et théâtre d’accidents graves de la circulation, mais aussi duquel est escompté en parallèle à tout le réseau une dynamique dans le développement local et régional. Ce projet pris en charge par plusieurs entreprises étrangères spécialisées dans la construction des viaducs, nécessite une enveloppe de plus 7 milliards de dinars et sera théoriquement livré au bout de 20 mois de travaux.
http://www.elwatan.com/regions/est/annaba/le-coup-de-fouet-salvateur-04-11-2012-190984_133.php
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
El Bouni : lancement prochain de la 3e tranche du pôle universitaire


Les travaux de parachèvement du campus universitaire d’El Bouni seront prochainement lancés.


La troisième et dernière tranche de la construction du gigantesque pôle permettra certainement d’atténuer la tension sur les structures pédagogiques et d’hébergement. L’infrastructure restante renforcera les facultés de médecine et de droit. L’aboutissement des projets portera la capacité pédagogique totale à quelque 24 000 places. Le même pôle universitaire d’El Bouni compte 8 000 places pédagogiques au profit des facultés de médecine et des sciences juridiques sur les 9 000 auxquelles il a été attribué une autorisation de programme globale de près de 3 milliards de dinars. Ces réalisations sont opérationnelles. Il faut aussi noter que dans le dispatching de l’infrastructure pédagogique INESM et l’école de préparation aux grandes écoles ne sont pas en reste avec 1 000 places pour chaque établissement alors que l’école d’architecture se taille 2 000 autres places pédagogiques.

Le siège de l’école préparatoire Sciences et technologie est en construction sur le site d’Alzon. Il convient de rappeler que le secteur de l’enseignement supérieur a été doté, au titre du programme quinquennal des investissements publics 2010 /2014, de 12, 456 milliards de dinars soit 28 ,725 destinés à la réalisation de 8 000 places pédagogiques, 4000 lits et un restaurant central de 800 places. Notons qu’un appel d’offres est en cours concernant le projet de réalisation d’une résidence universitaire d’une capacité de 2 000 lits avec une structure d’accompagnement sur le site d’El Bouni.
http://www.elwatan.com/regions/est/...-pole-universitaire-04-11-2012-190985_133.php



Projet d’un institut national de formation paramédicale


Le déficit en personnel paramédical représente un des facteurs à l’origine de l’échec des politiques de santé publique. Le constat est visible dans la plupart des hôpitaux.


Les salles de soins souffrent, quant à elles, du manque d’agents paramédicaux notamment celles implantées dans les zones rurales éloignées. Certaines d’entre elles ont été contraintes de fermer leurs portes à cause de l’absence d’infirmiers ou d’infirmières. Ce problème n’échappe pas aux décideurs locaux. Ces derniers énoncent qu’un projet de réalisation d’un institut national de formation paramédicale sera lancé prochainement pour un coût initial de près de 800 millions de dinars. Cette infrastructure d’une capacité de 1 000 places, sera implantée dans la commune d’El Bouni.

http://www.elwatan.com/regions/est/...mation-paramedicale-04-11-2012-190986_133.php
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Projet d'une nouvelle ville à Draâ Erriche
L’étude achevée et présentée


Cette réalisation aidera, pour une large part, à l’absorption de l’importante demande de logement dans la wilaya et à créer de l’emploi.


L’étude du projet de création d’une nouvelle ville dans la wilaya de Annaba a été présentée mercredi par le bureau d’étude Urban en collaboration avec le bureau d’étude français Algeo. Présidée par le wali, cette rencontre à laquelle étaient présents tous les secteurs concernés par ce projet se veut explicative sur les préparatifs de cette importante opération. «La nouvelle ville sera implantée à Draâ Erriche, située à 14 km du chef-lieu où l’offre foncière est saturée. L’assiette de terrain est estimée à 1344 ha dont 340 non urbanisables. Le paysage est à 30% accidenté avec de grands massifs forestiers», a détaillé le représentant du bureau d’étude devant les secteurs impliqués dans la réalisation de ce projet d’envergure. En chiffres, le wali de Annaba, Mohamed El Ghazi, a précisé : «Pour la première tranche, ce sont 6000 logements sociaux qui sont programmés pour être lancés incessamment, 4000 autres de type promotionnel et une urgence de lancement de 1550 logements publics locatifs (LPL). A ceux-là, il faut ajouter de nombreuses autres structures d’accompagnement nécessaires pour les besoins des futurs locataires de cette ville.»

Le même responsable a appelé son exécutif, -pour la réussite de ce projet- à «une incontournable coordination entre l’ensemble des secteurs impliqués dont l’habitat, l’énergie, l’OPGI, etc.». Quant au financement, la wilaya a fait savoir qu’une demande au ministère a été envoyée pour assurer la première tranche de financement de 23 milliards de dinars.
L’intervention du directeur de l’OPGI de Annaba, Khalfaoui Ama, a été plus détaillée : «Dans ce projet il existe deux actions à mener : achever les études et déterminer comment intervenir dans les meilleurs délais dans ce site. Dans ce projet, l’OPGI confirme qu’elle sera à la hauteur des attentes des futurs habitants sachant que sa première expérience portant sur la construction de 6000 logements qui sont actuellement en cours à Berrahal dans la localité de El Kalitoussa, se déroule dans de meilleures conditions. Leur réception est prévue au courant de l’année prochaine. A travers cet important plan de charge, nous sommes arrivés à identifier nos insuffisances et sommes actuellement en train de les maîtriser à l’effet de les éviter dans la réalisation de la nouvelle ville de Draâ Erriche».

Mais le wali de Annaba veut s’entourer de toutes les garanties nécessaires pour la concrétisation de ce projet qui va vraisemblablement absorber l’importante demande de logement à Annaba.
Pour ce faire, il a exigé de créer un comité de pilotage pour chaque service impliqué dans ce projet, et pour rétrécir le calendrier, ne pas tarder à lancer l’opération de l’alimentation en eau potable à partir de Chaïba (Sidi Amar) avec la construction d’un réservoir de 30 000 m3, tel que déclaré par le représentant de la Seata. L’énergie n’est pas en reste puisque le représentant de Sonelgaz, présent également dans cette réunion, a expliqué : «L’alimentation en énergie électrique dans la première phase exige la construction de deux postes qui alimentent en 10 KV, et vu l’ampleur de la superficie de l’endroit et pour le sécuriser dans ce sens, deux autres postes seront construits en seconde phase ; et pour cela il faut au moins une année.» Par ailleurs, il a été rappelé que le projet de cette nouvelle ville est aussi créateur de plusieurs milliers de postes de travail dans les différents secteurs d’intervention.
http://www.elwatan.com/regions/est/annaba/l-etude-achevee-et-presentee-18-11-2012-192628_133.php
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
QUATRE (4) NOUVEAUX COMPLEXES SPORTIFS DE PROXIMITE POUR ANNABA


ANNABA - Quatre (4) nouveaux complexes sportifs de proximité (CSP) sont en cours de réalisation ou en voie de lancement à Annaba, dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, a-t-on appris lundi auprès de la direction de la Jeunesse et des sports (DJS).

Ces infrastructures sont destinées à "contribuer à l’amélioration de la prise en charge des attentes des jeunes dans le domaine de la pratique sportive de proximité", a ajouté la même source, faisant également état de la réalisation de 9 terrains de football dans différentes localités de la wilaya.

Quatre (4) auberges de jeunes, 3 maisons de jeunes, 5 piscines de proximité (dont une en voie d’achèvement dans la commune de Sidi-Amar, 2 salles omnisports de 500 places chacune, 5 salles polyvalentes, 6 salles spécialisés et 2 terrains de football figurent parmi les projets retenus dans ce plan d’investissements publics au bénéfice du secteur de la jeunesse et des sports, a-t-on encore noté.

Les responsables de la DJS ont rappelé qu’une enveloppe globale de près de 2,4 milliards de dinars a été octroyée, dans cette wilaya, au secteur de la jeunesse et des sports, au titre du plan quinquennal 2010-2014, a-t-on également indiqué.

Par ailleurs, le centre de rééducation sportive et physique (CREPS) de Seraïdi destiné aux sportifs de haut niveau, resté à l’abandon durant des années, fait actuellement l’objet d’une "restauration complète", a ajouté la même source, précisant qu’un somme de 1,36 milliard de dinars a été dégagée pour cette action qui devrait valoriser cette infrastructure implantée dans un site paradisiaque, en plein cœur de la forêt. (APS)
http://www.constantine-aps.dz/spip.php?article6302
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Les travaux de la nouvelle ville lancés





Les contours du chantier de la nouvelle ville de Draâ Erriche commencent à apparaître avec le premier coup de pioche effectué ce week-end, annonçant le lancement des travaux de terrassement et l’ouverture d’accès à ce site devant abriter cette nouvelle extension de la wilaya de Annaba, avons-nous constaté sur place. En effet, outre la direction de l’urbanisme et de construction d’Annaba, chargée par le chef de l’exécutif de superviser toutes les opérations de ce mégaprojet, plusieurs services impliqués ont été sur place. Pour ce faire, deux importantes entreprises de travaux publics et de bâtiments, ont été retenues et chargées d’entamer les travaux. Il s’agit du groupe Grepco et l’entreprise Batimetal.

Les travaux en question ont été déclenchés dans deux endroits différents, à l’Est et à l’Ouest, représentant l’accès et la sortie de la future nouvelle ville tant attendue par des milliers de souscripteurs aux logements de différentes formules. Cependant, ce branle-bas de combat n’est pas fortuit. C’est la réaction à l’annonce de la prochaine visite de Abdelmalek Sellal, Premier ministre qui, selon des sources proches de ce dossier, est attendu durant la première quinzaine du janvier 2013 pour la pose de la première pierre de cet important chantier, situé à 14 km à l’Ouest de la ville de Annaba. Et le chef du gouvernement ne sera pas seul lors de cette visite. Ainsi, selon toujours les mêmes sources, Sellal sera accompagné par une forte délégation composée, entre autres, du ministre de l’Intérieur, Dahou Oueld Kablia, du ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune et des directeurs généraux de l’AADL, de l’OPGI et de l’ENPI (ex-EPLF). Ces trois derniers sont les maitres de l’ouvrage. En effet, ce nouveau pôle urbain est composé au départ de 26 000 logements publics participatifs (LPP) et sociaux locatifs (LSL).

La pose de la première pierre a été réservée au chantier de l’AADL laquelle a été chargée pour la réalisation d’un quota de 10000 unités.
La même part de logement a été retenue pour l’ENPI et le reste soit 6000 logements sociaux locatifs seront pris en charge par l’OPGI. Cette nouvelle ville sera implantée dans la daïra de Berrahal sur une superficie de 1 344 hectares, dont l’opération a été inscrite dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014. D’importants équipements publics ont été également réservés aux futurs résidents composés, entre autres, de locaux administratifs, d’établissements éducatifs des trois paliers, des structures culturelles et de loisirs, un hôpital de 500 lits, des centres de la formation, des infrastructures sportives, etc.

http://www.elwatan.com/regions/est/...uvelle-ville-lances-23-12-2012-196829_133.php
 

·
Registered
Joined
·
22,420 Posts
Mise en exploitation officielle de la piscine olympique de l’OPOW d’Annaba


La piscine olympique couverte de l’Office du parc omnisports de la wilaya d’Annaba (OPOW) a ouvert officiellement ses portes, mercredi, avec l’organisation d’exhibition en natation au profit des jeunes nageurs.

Pas moins de 150 enfants, âgés entre 5 et 8 ans, se sont déjà inscrits à l’Ecole de nationale relevant de cette piscine olympique, pour suivre une formation dans la discipline, a précisé le directeur de la jeunesse et des sports (DJS), indiquant que plus de cinq associations sportives ont créé leurs sections de natation dans le sillage de l’ouverture de cette infrastructure.

Cette dernière ambitionne de contribuer à la formation des futurs nageurs de la région Est du pays, a encore indiqué le même responsable, précisant que cette piscine qui accueille 50 nageurs par séance de 90 minutes, est ouverte également aux jeunes amateurs et aux adultes des deux sexes.

Symboliquement inaugurée en juillet dernier à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance, cette infrastructure sportive qui a nécessité un investissement public de l’ordre de 520 millions de dinars, est en mesure d’accueillir des compétitions internationales, a ajouté la même source.
Source : A1
 
1 - 20 of 387 Posts
Top