Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 104 Posts

·
Registered
Joined
·
2,278 Posts
جزيرة النخلة
الموقع به خطأ
لكن المشروع صحيح

سجون كثيرة تدشن نوفمبر القادم

الله غالب
C'est normal ,le nombre de prisons augmente avec la croissance démographique. si on ne construit pas de prisons on aura des cellules surchargés et inhumaines.
 

·
Registered
Joined
·
996 Posts
Deux nouveaux projets de pêche continentale à Bordj Bou Arréridj
D'une superficie de 5 000 m2 et financés par l'ANSEJ:

Deux nouveaux projets visant à développer et à diversifier la pêche continentale sur le plan d'eau du barrage d'Ain Zada dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj ont été présentés, avant-hier, au ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi. Le premier projet envisagé porte sur la création, par un jeune investisseur, d'une ferme aquacole à El Achir, visant à développer la production sous serre de tilapias et d'autres poissons d'eau douce, ainsi que la production d'alevins de tilapias. Cette ferme qui s'étendra sur une superficie de 5 000 m2, financée au titre d'un crédit accordé dans le cadre du dispositif de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ) entre dans le cadre des efforts visant à diversifier les produits de la pêche continentale, a-t-on indiqué. Le second projet a été présenté par un jeune d'Alger qui envisage de créer une unité de transformation de poisson d'eau douce en poisson fumé, salé, en pâté et en autres dérivés. Le choix du barrage d'Ain Zada s'explique par la qualité de son poisson, de la situation de cette région à équidistance de plusieurs autres barrages du pays et surtout en raison des facilités accordées par l'administration locale, a expliqué le promoteur de ce projet. Le ministre a également visité le centre de pêche installé sur le site du barrage d'Ain Zada et qui comprend une unité de froid, une autre de production de glace, ainsi qu'une salle de tri et de présentation des produits. En plus de ce centre, M. Ferroukhi a visité les premiers modules du port de pêche du barrage d'Ain Zada où activent 9 pêcheurs déclarés, produisant annuellement quelque 300 tonnes de poissons, notamment des carpes. Le ministre, qui a indiqué que sa visite avait pour but d'évaluer la situation de la pêche continentale dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, prise comme un échantillon en la matière, s'est félicité de l'intérêt que manifestent de jeunes investisseurs à cette activité.
Saïd.I

Source :http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=50262 14/11/2012

  
 

·
Algerian Citizen
Joined
·
5,063 Posts
Je comprendrais jamais les entrepreneurs qui mettent de la faïence sur les murs a l'interieur des structures de soins. ça fais du bruit, c'est mauvais pour la tranquilité des malades.
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Vers la création d'une zone touristique
Voilà une opportunité pour développer cette région autant que possible.

Otage des tiroirs pendant plus de douze ans, le projet dénommé «étude d’aménagement de la zone d’expansion touristique de la forêt de Oued Toute» vient d’être élaboré par un bureau d’étude spécialisé. Le plan a été soumis la semaine dernière à l’APC pour approbation. En effet, le site devant abriter le projet de développement d’une ZET se trouve dans un milieu naturel ouvert constitué d’une zone de moyenne montagne couverte d’une forêt assez dense, assez bien protégé et disposant de toutes les conditions de détente, de recréation et de pratiques de loisirs ; la forêt est composée à 95% de pins d’Alep, 5% de cyprès et d’une vingtaine de cèdres.

Le projet s’étale sur une superficie de 489 ha. Selon une étude réalisée par le bureau Local Development Stratégies (LDS), la daïra de Ras El Oued ne dispose d’aucune structure d’accueil touristique (hôtels, motel ou autres). Le même rapport estime que la région est loin des normes nationales et universelles, tous secteurs confondus. Il cite à titre d’exemple la santé avec 0,5 lit d’hôpital et O,O5 médecin pour 1000 habitants. Ce constat peu reluisant plaide en faveur de l’avènement d’une zone d’expansion touristique qui va permettre aux autorités de jauger le niveau de développement de cette entité territoriale importante et d’en tirer les conclusions, ajoute le même rapport.

Pour rappel, la région a connu plusieurs civilisations, romaine d’abord, dont les vestiges sont matérialisés à ce jour, et française plus tard. Dans ce contexte, l’on apprend qu’il est prévu, selon l’une des variantes proposées, la création d’une auberge, de terrains de camping, de pistes cyclables, d’aires de détente et de jeux, d’une retenue collinaire, d’un théâtre de plein air, d’un club équestre et d’un centre de remise en forme.
Source : El Watan
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
BIBLIOTHEQUE SEMI-URBAINE EL HAMMADIA



Le projet consiste en l’étude et la réalisation d’une bibliothèque semi-urbaine à El Hammadia par la direction de culture de la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Le programme définit une assiette de 2000 m2 .

Maîtrise d'ouvrage : Direction de la Culture de la wilaya de Bordj Bou Arréridj
Maîtrise d'œuvre : Bureau d'études d'Architecture et d'Urbanisme Beghoura Sofiane
Localisation : El Hammadia



Sofiane Beghoura, architecte-concepteur de la bibliothèque.
Bureau d’études Sofiane Beghoura
Jeune architecte installé à son compte depuis 2007, S. Beghoura voit en l’architecture un moyen concret d’être utile à l’Algérie.

Qu’est-ce qui vous a motivé à prendre en charge ce projet ?
Sofiane Beghoura : J’ai répondu à l’appel d’offre lancé au niveau national pour l’opportunité que représentait un tel projet pour un jeune Bureau d'études comme le mien.

Comment est né le concept architectural de la bibliothèque ?
Nous nous sommes basés sur les points positifs du terrain où une lecture logique des flux était possible. Nous avons choisi de commencer par créer la forme avant de penser les espaces intérieurs en respectant la relation spatiale et fonctionnelle. Nous avons mis l’accent sur l’entrée comme élément architectural distinctif qui, d’emblée, fait office de rappel stylistique de l’ouvrage.

Comment avez-vous opéré l’intégration du projet dans son environnement immédiat ?
La bibliothèque est implantée dans un site administratif en milieu semi-urbain entouré d’habitations sociales et individuelles. L’intégration s’est faite suivant les volumes et le style déjà existants. L’essentiel était de ne pas contrarier la topologie en place.

En quoi ce projet s’est-il révélé spécial ?
Qu’est-ce qu’il vous a apporté ?
La culture fait partie de l’identité de la personne, et plus généralement, l’édification d’une bibliothèque participe à l’élèvement intellectuel d’une société et donc, à son rayonnement. En ce sens, je suis très fier d’avoir participé à cette dynamique.

Si vous aviez l’opportunité de participer à nouveau à un projet culturel de ce genre, le referiez-vous ?
Bien sûr. Ce genre de projet est une bonne occasion pour moi d’apporter ma pierre à l’édifice.
[/QUOTE]




https://www.facebook.com/notes/agen...eque-semi-urbaine-el-hammadia/354858921297106
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Bordj Bou Arreridj : UNE DECHARGE INTERCOMMUNALE A THENIET LAARAGHIB
BORDJ BOU ARRERIDJ - Un projet portant sur la réalisation d’une décharge intercommunale contrôlée sera concrétisé sur un site de 26 hectares délimité dans la localité de Theniet Laâraghib (Bordj Bou Arreridj), a-t-on indiqué mercredi à la Direction de l’Environnement.

Le choix du site a été motivé par sa situation au centre des trois communes de Bordj Bou Arreridj, d’El Euch et d’El Hammadia, a ajouté la même source, soulignant toutes les mesures administratives et les analyses d’impact ont été effectuées.

Le projet sera intégré au schéma directeur de gestion des déchets ménagers, a-t-on également précisé à la Direction de l’Environnement.

A terme, le projet mettra fin au problème du déversement des ordures dans les cours d’eau et sur les espaces verts, a encore ajouté la même source, signalant que ce projet constitue la première décharge intercommunale réalisée dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Bordj Bou Arreridj : NOUVEAUX PROJETS POUR LA POSTE
BORDJ BOU ARRERIDJ- Des projets portant sur la réalisation de nouveaux bureaux de poste viennent d’être retenus au bénéfice des communes de Sidi M’barek, de Bordj Ghédir et de Ghilassa, dans la wilaya de Bordj BouArreridj, a indiqué lundi le directeur du secteur, Abdallah Merghem.

Inscrits dans le cadre de l’amélioration du service publics postal, ces bureaux viendront s’ajouter, à terme, aux 74 structures postales déjà opérationnelles dans cette wilaya, a précisé le responsable.

Des opérations de restauration de plusieurs anciens bureaux de poste sont également en cours dans les localités d’Ouled M’barek et d’Ouled Mahdi, ainsi qu’au chef-lieu de wilaya où les travaux accusent un taux d’avancement de 90 %, a encore indiqué M.Merghem.

Les bureaux de poste des communes d’Ain Taghrout et de Colla devront également bénéficier de travaux de réhabilitation, a ajouté le responsable, soulignant que d’autres structures du secteur bénéficieront de travaux d’entretien d’ici à la fin de l’année en cours.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
PLUS DE 3.600 LOGEMENTS A BBA
BORDJ BOU ARRERIDJ - La wilaya de Bordj Bou Arreridj a bénéficié d’un nouveau programme d’habitat constitué de 3.654 unités, tous segments confondus, a-t-on appris, mercredi, auprès de l’Office de gestion et de promotion immobilière (OPGI).

Ce programme de logements "en voie de lancement" vise à couvrir la demande sans cesse croissante, notamment pour la formule du logement public locatif (LPL) qui a suscité plus de 26.000 demandes, a précisé la même source.

La ville de Bordj Bou Arreridj a eu, avec 700 logements, "la part du lion" de ce programme d’habitat, selon la même source qui a ajouté soulignant que la commune de Ras El Oued, la seconde en importance de cette wilaya, a bénéficié de 550 logements.

Le reste de ce quota est réparti entre les communes de Bir Kasdali (381 unités), d’Ain Taghrout (350) d’El Hammadia (300), de Khelil (300) de Medjana (250), de Sidi Embarek (140), de Mansoura (118), de Sidi Brahim (25) et de Djaâfra (40), a-t-on ajouté.

Les communes de Bordj Ghedir, d’El Anseur, de Bellimour, de Tixter et d’El Achir ont bénéficié, chacune de 100 unités.

Ce projet qui touche 16 communes dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, a été confié à 51 entreprises de réalisation spécialisées, a-t-on encore ajouté.
Source : APS
 
1 - 20 of 104 Posts
Top