Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 151 Posts

·
Registered
Joined
·
2,181 Posts

·
Registered
Joined
·
2,181 Posts
Un nouveau pôle universitaire d’une capacité d’accueil de 9.000 places

Un nouveau pôle universitaire d’une capacité d’accueil de 9.000 places sera réceptionné en septembre 2013 à l’université Akli-Mohand Oulhadj de Bouira, a-t-on appris mardi d’un responsable de l’université.
Ce nouveau projet universitaire, dont les travaux "vont bon train", est destiné à renforcer le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans la wilaya de Bouira, qui enregistre un déficit en matière d’infrastructures, a expliqué M. Amarouch M’Hand. Une assiette foncière d’une superficie de 54 ha avait été dégagée pour abriter ce nouveau pôle, où de nouvelles filières seront enseignées, telles que le génie civile, l’agronomie et la biologie, a expliqué à l’APS le vice-recteur.
Ce responsable a rappelé que ce projet avait été au centre de journées d’études organisées récemment par des chercheurs et des universitaires, qui avaient, a-t-il dit, plaidé "pour un pôle scientifique intégré" à Bouira, eu égard à sa position géographique et à ses potentialités en matière de développement.
Selon le même responsable, le nouveau pôle universitaire de Bouira pourrait intégrer des filières scientifiques spécifiques pour la région et qui ont une relation avec des disciplines nouvelles comme la climatologie, la pédologie, la dendrologie, la dendroclimatologie, l'hydrologie, les sciences de l'eau, les sciences de l'agroalimentaire, l'écologie, les énergies nouvelles et renouvelables. Erigée en 2012 au rang d’université, l’université Akli-Mohand-Oulhadj, accueille actuellement 12.600 étudiants pour une capacité pédagogique ne dépassant pas les 5.000 places, soit un déficit de près de 7.000 places, ont estimé des élus de la wilaya, interrogés par l’APS.
M. Amarouch a aussi fait savoir qu’une cité universitaire de 3.000 lits était en cours de réalisation juste à proximité du nouveau pôle universitaire. Plusieurs autres structures pédagogiques et sociales, dont une bibliothèque centrale, seront par ailleurs réceptionnées avant la fin de l’année en cours, a-t-il encore précisé.
Source : Elmoudjahid
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Aghiles je crois que ce projet est tombé à l'eau, dans la presse on parle plutôt d’extension du service des urgences de l'actuel hôpital "Mohammed Boudiaf"
http://www.depechedekabylie.com/national/111942-pression-sur-leph-mohamed-boudiaf.html
nul part c'est indiqué ce que tu affirmes, au contraire on parle plutot d'un nouveau CHU et d'un institut de médecine.

http://www.depechedekabylie.com/national/103091-bouira-aura-son-institut-de-medecine-et-un-chu.html
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Bouira : De nouvelles structures hôtelières en 2013

De nouvelles structures hôtelières d’une capacité d’accueil de plus de 810 lits vont renforcer, à partir de l’année prochaine, le secteur du tourisme dans la wilaya de Bouira, a-t-on appris jeudi auprès de la Direction locale du tourisme et de l’artisanat.

Ces structures, dont neuf nouveaux hôtels et une station thermale, sont en cours de réalisation dans le cadre d’un important programme et d’une nouvelle stratégie destinés à promouvoir le tourisme dans cette wilaya, a indiqué le directeur du secteur, M. Salmi Ammar. Dans cette optique, plus de 600 millions de dinars sont consacrés actuellement à la réalisation, par des investisseurs privés, de nouveaux hôtels et d’autres structures censés donner une nouvelle dynamique à ce secteur, confronté depuis des années à l’absence d’une politique rationnelle ainsi qu’à l'absence d’investissements sérieux, a-t-il expliqué à l’APS. Les neuf hôtels sont en cours de construction à Bouira et à El Hachimia alors que la station thermale est en réalisation à Hammam Ksana, dans la daïra d’El-Hachimia (sud). Elle sera dotée d’un centre d’hébergement ainsi que d’espaces de repos et de détente et de structures pouvant assurer aux visiteurs le maximum de commodités. Pouvant générer jusqu’à 460 postes d’emploi directs (permanents), tous ces projets touristiques devront être livrés au courant de l’année prochaine, a-t-il précisé. Par ailleurs, l’ancien hôtel Djurdjura (200 lits), dans la station climatique de Tikjda, a déjà été réhabilité et réceptionné, alors qu’un éco-musée est en cours de réalisation au Parc national du Djurdjura, a-t-il rappelé.
http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/32006
 

·
Registered
Joined
·
2,181 Posts
BOUIRA | Siege de Wilaya

http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?p=86458739


Les citoyens sont outrés par cette décision : on démolit les CEM à Bouira !

Pour, certainement, récupérer une assiette de terrain afin d’y construire un nouveau siège de la wilaya, on n’hésite pas à détruire des établissements scolaires.
Démolition ! C’est le seul est unique langage que maîtrisent les pouvoirs publics au niveau de la wilaya de Bouira, à leur tête le wali Ali Bouguerra, surnommé par la population «Ammi Ali le poclain».
Si, précédemment, on démolissait des cités vétustes pour ériger de nouvelles habitations, l’action serait plus ou moins acceptable, mais la récente décision mise à exécution, avec la complicité des élus de l’APW, de démolir le CEM, portant le nom du Chahid Smili Slimane, constitue un véritable dérapage.
L’action a suscité de vives réactions des citoyens, y compris les enseignants exerçant dans l’établissement.
Le collège a été réalisé en préfabriqué par une entreprise espagnole il y a 27 ans. Encore en bon état, il comprend 25 logements dont 5 d’astreinte, 3 ateliers, quatre labos, une cantine et un grand espace aménagé. Les autorités motivent leur action de «destruction», sans pour autant formuler des justifications, en brandissant le danger de l’amiante sur la santé des collégiens.
Un leurre ! Sinon, comment expliquer que plusieurs familles habitent des logements en préfabriqué et aucun incident n’a été signalé sur leur santé. Cet empressement cache des choses et alimente la polémique. Alors pourquoi ? C’est pour récupérer l’assiette de terrain afin d’y implanter le nouveau siège de la wilaya de Bouira.
En effet, une enveloppe de 90 milliards de centimes aurait été débloquée pour le lancement de ce projet qualifié de «pharaonique». Il faut signaler également que l’actuel siège de la wilaya est en bon état et qu’il a été récemment rénové. La prochaine rentrée scolaire sera sans aucun doute compromise pour les collégiens du CEM Smili, où les engins de l’APC de Bouira poursuivent sans état d’âme la démolition.
Source:dzactiviste.info
http://lequotidienalgerie.org/2012/06/17/on-demolit-les-cem-a-bouira/




Uploaded with ImageShack.us
 

·
Registered
Joined
·
2,181 Posts
Lancement en décembre des travaux de réhabilitation des remontées mécaniques de Tikjda

Les travaux de réhabilitation des remontées mécaniques de la station climatique de Tikjda, sur les hauteurs du Djurdjura, seront lancés en décembre prochain, a-t-on appris auprès des autorités locales.

’’Cette opération est inscrite et son étude est déjà faite pour lancer les travaux en décembre prochain’’, a indiqué le wali de Bouira, M. Ali Bouguerra, lors d’un point de presse samedi en marge d’une visite d’inspection des différents projets en cours de réalisation dans la ville de Bouira.

Destiné à relancer le secteur du tourisme dans la wilaya, ce projet pour lequel ’’L’Etat a dégagé un montant consistant4’’ sera confié à des partenaires étrangers, a-t-il fait savoir. Construites en 1964, les remontées mécaniques de Tikjda sont à l’arrêt depuis une vingtaine d’années en raison de la situation sécuritaire ayant prévalu à cette époque. Une fois réhabilitées, elles permettront de relier le Centre national des loisirs et des sports de Tikjda (CNLST) au chalet du Kef et la piste de ski.

Ces moyens de transport par câble sont à même de donner une impulsion nouvelle à la station climatique de Tikjda, où des cabines et des télésièges sont prévus à cet effet. Une partie de ces remontées mécaniques n’a pas fonctionné depuis 1983 et une autre depuis 1993. Outre les remontées mécaniques, d’autres projets sont en cours de réalisation dans cette zone montagneuse, dont notamment la réhabilitation du ’’Grand collectif bas" (composé notamment d’un hôtel et d’un restaurant) du CNSLT.

Dans le cadre de la promotion du tourisme de montagne, d’autres actions sont prévues prochainement dont notamment l’installation d’un éclairage public le long de la route reliant la daira de Bouira à celle de Haizer ainsi que la route reliant Tikjda au village de Slim, selon les autorités locales.
Source: maghrebemergent.info
http://www.maghrebemergent.info/actualite/fil-maghreb/15407-algerie-lancement-en-decembre-des-travaux-de-rehabilitation-des-remontees-mecaniques-de-tikjda.html
 

·
Registered
Joined
·
2,181 Posts
Bouira: Réalisation prochaine d’un Institut régional de musique et d’une annexe de l’Ecole des beaux arts à Bouira

Réalisation prochaine d’un Institut régional de musique et d’une annexe de l’Ecole des beaux arts à Bouira

BOUIRA - Les travaux de réalisation d’un Institut régional de musique ainsi que d’une annexe de l’Ecole des Beaux Arts seront lancés prochainement dans la wilaya de Bouira, a-t-on appris mardi auprès de la Direction locale de la Culture.

Une surface de plus de 11.000 m² a été aménagée pour construire dans un délai de 24 mois l’Institut régional de musique près de la cité Harkat, à la sortie ouest de la ville de Bouira.
Cette infrastructure, qui sera réalisée pour un montant global de 60 millions de DA, sera dotée essentiellement d’un bloc d’hébergement et d’un autre pédagogique.
"Le lancement des travaux accuse un retard mais ils seront entamés à partir du mois de septembre prochain", a assuré le wali, M. Ali Bouguerra, lors d’une récente visite d’inspection du chantier.
Un montant global de quelque 90 millions de DA est également consacré à la réalisation d’une annexe de l’école des Beaux Arts dont le lancement de travaux est prévu pour le mois d’octobre prochain, a-t-on indiqué à la Direction de la Culture.
Le secteur de la Culture sera aussi renforcé, par ailleurs, par une annexe de la Bibliothèque nationale, en cours de réalisation près de la zone des Parcs, à la sortie nord-ouest du chef lieu de wilaya.
Le taux d’avancement des travaux de cette infrastructure a dépassé les 60 % et elle sera réceptionnée d’ici à la fin de l’année, selon les précisions fournies par les responsables du projet.
http://www.aps.dz/Realisation-prochaine-d-un.html
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
SOUR EL GHOZLANE

LE PROJET EST À 85% DE RÉALISATION
Le théâtre de verdure bientôt livré




Avec un retard de plus de deux ans, le théâtre de verdure de Sour El Ghozlane devrait ouvrir ses portes à la fin de l’année en cours. Ainsi, ce projet, qui date de 2009, a connu un retard considérable, essentiellement dû, selon le chef de projet, « à une insuffisance de crédits ». Pour rappel, le montant initial de cette structure a été initialement fixé à 50 millions de dinars. Ce montant, s’est avéré, par la suite, « insuffisant » pour mener les travaux à terme. Par la suite, une deuxième étude a été réalisée. Cette dernière, a réévalué le coût du projet de cette structure en plein air à 130 millions de dinars, soit plus du double du montant initial. « Nous avons procédé à une réévaluation du coût de réalisation du théâtre de verdure de Sour El Ghozlane. Cette étude, a démontré que le montant de 50 millions de dinars était largement en deçà de la réalité. Ce sont les véritables raisons de ce retard », a estimé M. Mourad Nacer, directeur de la Culture de la wilaya de Bouira. Quoi qu’il en soit, désormais, le taux d’avancement du projet est estimé à 85% et les travaux en dur sont totalement achevés, il ne reste que ceux du raccordement aux réseaux d’AEP, d’électricité et ceux de la boiserie. Dans le détail, ce théâtre s’étend sur une surface de plus de 4000m2 avec 2300m2 de bâti. D’une capacité de 2000 places, cette enceinte abritera un hall d’accueil, des guichets, des cafeterias, 4 loges pour les artistes et des studios de répétition. Lors de sa récente visite à Sour El Ghozlane, le wali de Bouira, M. Ali Bouguerra, s’était félicité de l’état d’avancement de ce projet, déclarant que « cette structure vise à impulser le secteur culturel dans cette commune, mais aussi dans toute la wilaya ».
http://www.depechedekabylie.com/cuture/113399-le-theatre-de-verdure-bientot-livre.html
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
SOUR EL GHOZLANE

IL PERMETTRA LA CRÉATION DE 500 EMPLOIS
Le centre psychiatrique réceptionné avant la fin de l’année



Il est attendu la réception, vers la fin de l’année en cours, de l’hôpital psychiatrique, en cours de réalisation, dans la ville de Sour El Ghozlane, à 35 Kms au sud du chef-lieu de la wilaya de Bouira. Ce projet, entrant dans le cadre du programme des Hauts-Plateaux, apportera à coup sûr un plus en matière de structures d’accueil dans le domaine de la psychiatrie, étant donné que les malades issus de la wilaya de Bouira souffrent de l’inexistence de structure pouvant les accueillir. Certes, il y a un service de psychiatrie qui existe depuis longtemps au niveau du centre hospitalier de la ville de Sour El Ghozlane, mais ses capacités sont dépassées. D’ailleurs, avec le temps, les malades nécessitant un suivi médical ou un internement, vivaient depuis toujours dans la contrainte de se déplacer vers d’autres wilayas, telles que Tizi-Ouzou, Blida ou vers les hôpitaux psychiatriques de la wilaya d’Alger. Le nouveau centre psychiatrique de Sour El Ghozlane, qui ouvrira ses portes à la fin de l’année en cours, permettra la création de près de 500 emplois.
http://www.depechedekabylie.com/spo...rique-receptionne-avant-la-fin-de-lannee.html




http://demo.diycp.com/info.asp?id=224
 

·
Registered
Joined
·
2,181 Posts
Tikjda Elle sera réceptionnée avant le 15 décembre prochain

Une aire récréative pour le parc national du Djurdjura


Le Parc national de Tikjda, relevant de la commune d’El Esnam, va se voir doter, d’ici la fin de l’année, d’une aire récréative.

Ainsi, dans le but d’offrir aux potentiels touristes un espace de détente et de loisirs, le Parc national du Djurdjura (PND) a pris l’initiative, en collaboration avec les pouvoirs publics, d’aménager cet espace récréatif. Dans le détail, ce projet, estimé à près de 9 millions de dinars, comportera l’aménagement d’une fontaine publique et d’une placette de repos, avec bancs et tables pour permettre aux visiteurs de profiter pleinement des magnifiques paysages de Tikjda, et de petites buvettes, des kiosques et autres. De plus, et afin d’optimiser la rentabilité de cette aire de relaxation, des barbecues géants vont être construits, pour permettre aux touristes d’organiser des parties de « grillade en plein air ». Aussi, et comme pour tout espace de détente digne de ce nom, la future aire récréative de Tikjda va bénéficier de l’aménagement d’un parking, dont le nombre de places n’a pas encore été défini dans le projet global. Nous apprenons que le premier magistrat de la wilaya a instruit le DG du PND de lui fournir, dans les plus brefs délais, un chiffre sur les places de stationnement prévues. On a appris, par ailleurs, que la réception de cet espace se fera avant la tenue du festival de Tikjda, à partir du 15 décembre prochain. Selon le maitre de l’ouvrage, « cet espace apportera un grand plus au parc national de Tikjda et va accroitre ses potentialités d’accueil. Ces aménagements vont, de facto, contribuer à la relance du tourisme de montagne dans la région ».
http://www.depechedekabylie.com/kab...ative-pour-le-parc-national-du-djurdjura.html
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Une salle Zénith à Bouira

L’idée n’est pas du tout saugrenue mais bel et bien une réalité. C’est le wali en personne qui vient de confirmer l’inscription d’un projet de réalisation d’une salle Zénith à Bouira.
Celle-ci sera comme celles qui ont vu le jour sous le même label en France, complètement dédiée à la musique et sera réalisée avec toutes les caractéristiques requises en termes de rapport scène-salle, qualité acoustique et circulation aisée d’un très grand nombre de spectateurs. Le wali a même dégagé le terrain qui devra abriter ce nouveau bijou culturel. Elle sera érigée à côté de l’actuel théâtre de verdure, non loin de la maison de la culture Ali-Zamoum, formant ainsi, dans la nouvelle vision de la rénovation urbaine en cours, un véritable pôle culturel.
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/10/08/article.php?sid=140042&cid=3
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Réhabilitation de 4 zones d'activités




Une enveloppe financière de 300 millions de dinars a été dégagée pour la réhabilitation de quatre zones d'activités dans la wilaya de Bouira, a-t-on appris, dimanche dernier, auprès de la direction locale de l'industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement. Il s'agit des zones d'activité de Lakhdaria, Aomar, Bechloul et Oued Dhous, a affirmé le directeur du secteur, M. Achouri Nadjib, précisant que l'opération consiste essentiellement en la réhabilitation des voiries et des réseaux d'assainissement, d'AEP, d'électricité et du gaz. L'entreprise de réalisation est déjà installée à Oued Dhous où elle a entamé les travaux, alors que les travaux vont démarrer incessamment à Aomar et à Bechloul, a-t-il indiqué. Concernant la réhabilitation de la zone de Lakhdaria, M. Achouri a précisé qu'"un avis d'appel d'offres a été lancé et une entreprise a été retenue pour commencer bientôt les travaux". "42 millions de dinars ont été alloués uniquement pour la réhabilitation de la zone de Lakhdaria, incendiée et abandonnée depuis une dizaine d'années", a encore précisé M. Achouri. Cette même zone, qui a fait récemment l'objet d'une visite d'inspection du wali, M. Ali Bouguerra, a déjà commencé à prendre forme. Sur le site, des projets sont en voie d'achèvement, dont notamment trois abattoirs, deux boulangeries industrielles et une unité de fabrication de matelas. Une laiterie, une unité d'incinération des produits médicaux périmés, et une autre de fabrication d'emballages, ainsi qu'une usine de fabrication de chaussures sont également en cours de réalisation au niveau de cette zone, a précisé, à ce propos, le même responsable, qui considère qu'il s'agit d'"importants investissements qui peuvent générer jusqu'à 1 500 postes d'emploi au profit des jeunes de la région". Pour promouvoir l'investissement à Bouira, M. Achouri a indiqué que les autorités locales avaient proposé de créer trois nouvelles zones d'activités, et ce à Ath Mansour, Sour El-Ghozlane et une autre sur un site situé entre Tiliwine et Lakhdaria. Dans la même optique, un montant de près de 2 milliards de DA va être consacré à la création d'une seconde zone industrielle, et ce au terme de l'extension de l'ancienne zone de Sidi Khaled, située à Oued El-Bardi (sud-est), a ajouté le même responsable.
http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=49536
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Une école paramédicale en projet



La wilaya de Bouira vient de bénéficier d’un projet de réalisation d’une école de formation paramédicale. Le projet, d’une capacité de 300 places pédagogiques, sera implanté au chef-lieu de la wilaya de Bouira et verra son achèvement vers la fin de l’année 2014.Il est certain que ce projet apportera un plus en matière de formation d’agents et de techniciens dans diverses spécialités médicales, en vue de combler le déficit en la matière dont souffre le secteur de la santé. Selon des informations, la wilaya de Bouira aurait un besoin de 1200 paramédicaux. Il est utile de relever qu’une seule école de formation paramédicale, réalisée à Sour El Ghozlane il y a plus d’une trentaine d’années, existe dans la wilaya de Bouira. Cette ancienne école a contribué à pourvoir les centres hospitaliers en agents et en techniciens paramédicaux, sauf que le besoin devient si important qu’il faudra en réaliser d’autres pour parvenir à combler toutes les insuffisances.

http://www.depechedekabylie.com/kabylie/bouira/114634-une-ecole-paramedicale-en-projet.html
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Ain Bessam

LE TAUX D’AVANCEMENT DU PROJET EST ESTIMÉ À 80%

Un tribunal pour la commune



Dans le but d’améliorer les conditions de travail et de moderniser ses structures, le secteur de la justice dans la wilaya de Bouira se consolidera, prochainement, en matière d’équipements et de structures, la réalisation de trois projets. Il s’agit en premier lieu, de la construction d’un nouveau siège du tribunal de la daïra d’Ain Bessam qui se trouve à 25 km à l’ouest du chef-lieu de Bouira, et dont les travaux d’avancement sont estimés à près de 80%. Le coût financier de ce projet a nécessité une somme de 57 milliards de centimes. Un centre de rééducation a été réalisé au niveau du village Saïd Abid qui relève de la daïra d’Aïn Bessam, a coûté une enveloppe financière de 240 milliards de centimes. Son inauguration officielle est attendue et devrait être effectuée, prochainement, par le directeur général de l’administration pénitentiaire. Cette structure imposante conçue aux normes modernes, est d’une capacité d’accueil de 500 détenus, et permettra la création de 300 postes d’emplois. Par ailleurs, le projet de réalisation du nouveau siège de la cour de Bouira sera réceptionné vers le premier trimestre de l’année prochaine, et d’ailleurs une somme de 130 milliards de centimes a été consentie à cet effet.
http://www.depechedekabylie.com/kabylie/bouira/115070-un-tribunal-pour-la-commune.html



Aïn Bessam : un CET en construction


La ville de Ain Bessem vient de bénéficier d’un centre d’enfouissement technique (CET). Il sera implanté à la sortie-est du chef-lieu communal.


Actuellement en cours de réalisation, l’infrastructure a nécessité une enveloppe financière dépassant les 100 millions de dinars. Ce centre consiste à trier et recycler les divers déchets. Son utilité est indiscutable que ce soit pour la santé publique ou pour la protection de l’environnement. L’ancienne décharge sera quant à elle éradiquée. Le nouveau CET mettra fin ainsi aux fumées qui se dégagent lors de l’incinération des déchets divers de la décharge contenant toutes sortes de rejets dont des composants dangereux susceptibles de provoquer des maladies respiratoires ou de contaminer les eaux souterraines. Les citoyens ont accueilli avec satisfaction ce projet qui préservera à coup sûr l’espace pour en faire un environnement propre et pur.
http://www.elwatan.com/regions/kaby...cet-en-construction-03-10-2012-187475_145.php



Un centre régional de formation et de recyclage aux métiers de l’audiovisuel sera ouvert à Bouira



Le centre national de formation et de recyclage aux métiers de l’audiovisuel de Tipasa ouvrira une annexe dans la wilaya de Bouira.


L’annonce est faite ce dimanche 28 octobre par le directeur de la radio locale, Mohamed Menouchi, lors de la cérémonie du cinquantième anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale sur la radio et la télévision algériennes le 28 octobre 1962.

Cette annexe, selon M. Menouchi, aura le statut d’un centre régional où les journalistes, animateurs et techniciens des radions locales du centre et de l’est du pays pourront suivre des stages de formation. Désormais, c’est l’ancien siège de la direction de l’environnement qui va abriter ce centre de formation. Les autorités locales ont affirmé de l’avoir confié.

Le directeur de la radio de Bouira a affirmé que les travaux d’aménagement vont être lancé mais sans fixer de date. Ainsi, le siège de la radio locale connaîtra une importante extension.

Les autorités locales ont procédé à leur affecter le siège de la direction des Moudjahiddines. Le responsable de la radio a déclaré ce matin qu’un auditorium et un grand plateau y seront réalisés pour pouvoir recevoir de grands événements.
http://www.elwatan.com/regions/kaby...era-ouvert-a-bouira-28-10-2012-190306_145.php
 
1 - 20 of 151 Posts
Top