Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 77 Posts

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Ecole paramédicale

réalisation d'une école paramédicale de 300 places à El Bayadh. Le Wali Mr Salim SEMMOUDI avait au départ insisté pour lui choisir un site prés du centre universitaire dans un souci de complémentarité .



L'extension vers l'est

le 03 juillet 2012 ont été lancés les travaux de réalisation de 440 logements sociaux juste en face du centre universitaire. Avec cette nouvelle cité à, venir la Ville d'El Bayadh va encore plus loin ( 3,5 km ) dans son extension "est ".




lancement des travaux de l'hopital 60 lits de Boualem

 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Plusieurs structures culturelles à réceptionner avant la fin de l’année



Le secteur de la Culture de la wilaya d’El-Bayadh réceptionnera avant la fin de l’année une série de structures susceptibles d’impulser l’action culturelle dans la région, a-t-on appris auprès de la Direction locale du secteur. Les responsables du secteur font état, à ce titre, de la réception avant fin de l’année en cours d’une bibliothèque de wilaya, un projet doté d’une enveloppe de 120 millions DA. Ils ont également signalé l’achèvement des travaux de cinq bibliothèques communales à Bougtob, Brezina, Roggasa, Chellala et Bouâlem, réalisés dans le cadre du programme de développement des Hauts plateaux de 2008. Une enveloppe de 250 millions de DA a été consentie pour l’équipement de ces structures en moyens nécessaires à leurs activités, a-t-on ajouté. Le secteur vient, par ailleurs, d’inscrire une étude concernant la réalisation d’un nouveau siège de la Direction de la Culture, et de proposer à l’inscription des projets une maison de la Culture et d’un musée régional, a-t-on fait savoir à la Direction de la Culture.

http://www.lefinancier-dz.com/actua...s-à-réceptionner-avant-la-fin-de-l’année.html
 

·
Registered
Joined
·
996 Posts
Secteur du tourisme à EL-Bayadh: Mise en service prochaine de trois nouveaux hôtels


La direction du tourisme et de l'artisanat de la wilaya d'EL-Bayadh a annoncé la mise en service prochaine de trois nouveaux hôtels afin de renforcer les capacités d'accueil touristiques de la wilaya. Totalisant une capacité de 500 lits, d'un volume d'investissement privé de 1,4 milliard de dinars, ces nouvelles structures, qui seront opérationnelles avant la fin du 1er semestre 2013, se trouvent actuellement à un stade de réalisation "avancé", a précisé le DTA. Elles devront donner une réelle impulsion au secteur du Tourisme qui ne comptait jusque là qu'une "faible" capacité d'accueil estimée à 230 lits seulement répartis entre les cinq structures hôtelières existantes dans la région. Le secteur du Tourisme avait été renforcé, au début de l'année en cours, par l'ouverture, pour un investissement privé de 60 millions de dinars, d'un nouvel hôtel au chef lieu de la wilaya d'une capacité d'accueil de 78 lits. Selon le même responsable, le secteur a suscité ces dernières années un intérêt "sensible" des investisseurs et des tour-opérateurs, à la faveur des facilités accordées par les pouvoirs publics. Douze dossiers d'investissement ont été déposés au niveau de la wilaya d'El-Bayadh, dont sept sont en cours d'exécution et un opérationnel, le reste est en voie de lancement après avoir obtenu l'aval des parties concernées, a-t-il ajouté.
D. Bounab
source :http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=50220
 

·
Registered
Joined
·
996 Posts
El Bayadh: Le village de Mécheria Soughra doté d'un central téléphonique numérique

La direction d'Algérie-Télécom de la wilaya d'El-Bayadh a indiqué que le village de Mécheria Soughra, 14 km au sud d'El-Bayadh, a bénéficié d'un projet de central téléphonique numérique appelé à améliorer les prestations téléphoniques et d'Internet. Cette installation permettra de remplacer les équipements de téléphone rural dont disposait la localité, et de raccorder ses 128 abonnés au réseau Internet, a précisé le responsable local d'Algérie-Télécom, M. Abdenacer Kacemi. Ces opérations s'insèrent dans le cadre des efforts de l'entreprise visant à améliorer la qualité des prestations téléphoniques et de mettre ces régions enclavées au diapason des nouvelles technologies, a souligné le même responsables qui a assuré que des opérations similaires, susceptibles d'améliorer la connexion téléphonique et de mettre un terme aux coupures et défaillances que présentait l'ancien système de la téléphonie rurale, seront projetées au profit d'autres localités enclavées de la wilaya.
D. Bounab
Source :http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=50346
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Plantation de plus de 3.400 hectares pour lutter contre la désertification


Une superficie de 3.433 hectares, exposée au phénomène de la désertification, a été reboisée à travers la wilaya d’El-Bayadh, a-t-on appris de la conservation des forêts de la wilaya.

Lancée en 1999, cette opération de reboisement a permis la plantation, dans le cadre de la lutte contre la désertification, d’arbres résistants et adaptés à la région sur une superficie de 2.378 ha, outre la réalisation de ceintures vertes sur 1.055 ha à proximité des centres urbains, a précisé le conservateur des forêts d’El-Bayadh, M. Djedid Bouakkaz.

Ces programmes de reboisement et de lutte contre la désertification, réalisés à plus de 80%, devront être achevés avant la fin de l’année en cours.

Les services de la conservation des forêts ont, en coordination avec les associations environnementales, planté cette année des arbres d’alignement sur un linéaire de 25 km aux abords des routes.

Plus de plus de 7.000 arbrisseaux ont été distribués cette année au profit des comités de quartiers et des associations activant dans le domaine de l’environnement, pour mener des actions d’embellissement du cadre urbain et de réalisation d’espaces verts, en appui aux campagnes de reboisement, a souligné le même responsable.(Aps)
http://www.algerie1.com/info-des-re...ctares-pour-lutter-contre-la-desertification/
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
2.500 LOGEMENTS SOCIAUX LOCATIFS AVANT FIN 2012


EL BAYADH- Une tranche de 2.500 logements de type social locatif sera attribuée aux bénéficiaires avant la fin de cette année 2012 à travers la wilaya d’El-Bayadh, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

La distribution de ces logements se fera graduellement, en fonction du travail des commissions de Daira chargées de l’opération, a ajouté la mêmes source en précisant que la commune d’El Bayadh s’est taillée la plus importante part de ce programme, soit 1.200 unités.

Le reste du programme est réparti entre les communes de Labiod Sidi Cheikh (900 unités), Brezina (220 unités) et Bouâlem (80 unités), et 100 autres logements pour d’autres communes de la wilaya, a indiqué l’office de promotion et de gestion immobilières (OPGI) d’El-Bayadh.
http://www.ouargla-aps.dz/spip.php?article3193
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
14MDA POUR LA JEUNESSE ET LES SPORTS A BOUSSEMGHOUNE




EL BAYADH- Une enveloppe de 14 millions DA a été dégagée, au titre du budget complémentaire de 2013, pour le renforcement des structures juvéniles et sportives dans la commune de Boussemghoune, a-t-on appris auprès des services de la wilaya d’El-Bayadh.

Un centre culturel servant d’espace pédagogique et récréatif, à la satisfaction des jeunes de la région sera érige dans la commune dont le projet coûte près de 7 millions de Da. Une enveloppe de 2 millions DA a aussi été consacrée à la réalisation d’un stade proximité, dont le terrain d’assiette a été déjà délimité par les services techniques de la commune, a-t-on ajouté de même source.

Une opération de réhabilitation du stade municipal, pour un coût de 5 millions DA, sera également lancée pour doter cette collectivité d’une structure digne d’abriter les manifestations locales. Selon les services de la wilaya, ces investissement devront permettre, outre la prise en charge des préoccupations de la jeunesse de la région, de donner une impulsion au secteur et à l’activité sportive dans cette région située à 180 km au sud d’El-Bayadh.

http://www.ouargla-aps.dz/spip.php?article4209
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL-BAYADH : LANCEMENT DES TRAVAUX DE DEUX BRIQUETERIES

Les travaux de réalisation de deux briqueteries viennent d’être lancés dans la wilaya d’El-Bayadh dans le cadre de l’investissement privé, a-t-on appris dimanche des services de la wilaya.

Localisées au niveau des communes d’El-Ghassoul et d’Ain Arak, ces entités industrielles, cumulant un volume d’investissement de près de 2,5 milliards de dinars, sont appelées à influer positivement, à la faveur de leurs productions de briques, sur le rythme des projets de développement dans la wilaya, a-t-on indiqué.

La future briqueterie d’El-Ghassoul, d’un investissement de 1,5 milliard de DA, devra assurer, dans deux ans, une capacité théorique de production de 300.000 tonnes et générer quelque 80 emplois, a indiqué le directeur de l’industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement (DIPMEPI), M. Mustapha Khechba.

Le deuxième projet, prévu à Ain-Arak pour une enveloppe de un (1) milliard de DA, devra donner lieu, une fois opérationnel, à une production théorique de 100.000 tonnes de briques et génèrera 170 emplois, a ajouté ce responsable.

Selon les services de la wilaya, ces projets s’inscrivent à la faveur de la stratégie nationale d’encouragement de l’investissement et de l’exploitation optimale des ressources naturelles dont jouit la wilaya d’El-Bayadh.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL-BAYADH : 5 MARCHES DE PROXIMITE

EL-BAYADH- Cinq marchés de proximité sont projetés à travers la wilaya d’El-Bayadh pour une enveloppe globale de 160 millions de DA, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

Trois de ces marchés ont été retenus au profit des communes de Bougtob, Labiod Sidi Cheikh et la zone d’extension urbaine d’El-Bayadh et devront accueillir plus d’une cinquantaine de commerçants chacun, a-t-on précisé.

Les deux autres marchés, retenus dans le cadre de la lutte contre le commerce informel et la création d’espaces commerciaux appropriés, sont projetés à la réalisation au chef lieu de la wilaya et dans la commune de Bouâlem, a ajouté la même source.

Selon les services de la wilaya, le choix des terrains devant servir d’assiettes à ces projets a été effectué à la lumière d’une étude technique tenant en compte plusieurs facteurs, dont la densité de la population et les futures extensions urbaines.
Source : Le Financier
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
BOUSSEMGHOUN: Accorder la priorité au désenclavement

Considérée à juste titre comme unique îlot amazighophone dans tout l'ouest du pays, la daïra de Boussemghoun, qui compte 3.200 âmes, réparties sur 586 km², est avec ses sept vieux ksour, dont Agham, l'une des dernières citadelles encore debout, rappelant aux visiteurs un pan de l'histoire de cette riche contrée. Rien ne vaut un verre de thé à la menthe au milieu de l'une des cours du vieux ksar, situé à la jonction d'un dédale de ruelles, constituant ainsi un labyrinthe que seuls les initiés arpentent.

En sus des autres sites et monuments historiques, la région compte dans son répertoire 03 sites de gravures rupestres respectivement aux lieux-dits Nkhila, Garat Lahbar et Ouled Moussa, qui n'ont pas encore livré leurs secrets. On y découvre des représentations d'équidés, de reptiles ainsi que celle d'une jeune femme. Même l'éminent Ibn Khaldoun a évoqué dans l'un de ses illustres ouvrages cette ville mystérieuse, qui garde jalousement son riche et tumultueux passé.

Son oasis a été le point de jonction et carrefour principal des caravanes venant du Maghreb et se rendant aux Lieux saints, comme en témoigne le séjour prolongé (1781-1798) de Sidi Ahmed Tidjani, fondateur de la « Tarika Tidjania » où il créa une zaouïa qui draine jusqu'à nos jours des milliers de disciples. La ville tire son nom du saint Sidi Boussemghoun.

Les élus locaux qui se sont succédé à la tête de l'hôtel de ville se sont distingués par le maintien du décor féerique des allées et avenues de la ville. Région à vocation foncièrement touristique, elle peut se targuer de posséder l'un des plus vieux ksars du sud du pays, rénové et remis à niveau récemment, ainsi que d'une vaste palmeraie réputée pour la production de dattes dont la plus renommée est la « Boufegous Gharas » aux vertus médicinales et thérapeutiques.

Cette ville mystique et mythique à la fois est un haut lieu de la culture et des arts. D'une beauté rare et incomparable, elle semble sortir d'un conte de fées. Incrustée telle une perle dans son écrin de verdure, la ville de Boussemghoun, située à mi-chemin entre Chellala et la station thermale d'Ouraka (W Naama), sort peu à peu de sa torpeur habituelle en se battant avec l'énergie du désespoir contre l'enclavement et de ce côté-là, tout porte à croire qu'elle est sur la bonne voie. Trois axes routiers ont été réalisés et ouverts à la circulation, notamment vers la ville d'El-Abiodh Sid Cheikh sur 77 km, vers El-Bnoud sur 74 km et enfin en direction du nord, vers la station thermale sur 28 km.

Pour M. Djamel Eddine Chergui, le chef de daïra au visage pétillant, il est également prévu la réalisation d'une bretelle de contournement du centre-ville, sur plus de 06 km. Ces nouvelles voies de communication offriraient de réelles chances de réussite et assureraient sans l'ombre d'un doute le décollage socio-économique de cette ville autrefois repliée sur elle-même.

Selon M. Omar Gasmi, chef de l'exécutif communal, la collectivité locale a bénéficié dans le cadre du PCD/2012 de 07 opérations pour une enveloppe financière d'un montant global de 80 millions de DA, lesquelles ont été menées à terme bien avant la fin de l'exercice. Elles ont porté sur la réalisation et la rénovation du réseau assainissement sur 3.000 m linéaires, sur l'aménagement d'un espace vert, un module de jeu pour enfants et enfin sur la viabilisation urbaine.

Sur un autre registre, il y a lieu de signaler que contrairement au reste des 21 communes de la wilaya, celle de Boussemghoun ne subit aucune pression en matière de demandes de logements, eu égard au nombre très bas de demandes enregistrées.

Dans cette même optique, rappelons que la daïra a pu bénéficier d'un quota global de 110 logements sociaux dont 50 ont été lancés et 920 autres de type rural, retenus au titre des programmes quinquennaux 2005/2009 et 2010-2014, connaissent quant à eux un taux de réalisation très appréciable puisque plus de la moitié de ce volume de logements a été attribué.

En parallèle, 05 transformateurs ont été réalisés et ceci dans le but d'enrayer définitivement les chutes de tension d'électricité enregistrées lors de la période chaude qui s'étale dans cette région du mois de mai à septembre.

Le seul point noir qui ne cesse de tarauder l'esprit des citoyens de cette collectivité locale demeure sans conteste celui lié au secteur de la santé lequel est réduit à sa portion congrue. En effet, la seule polyclinique, qui n'est dotée que de deux lits, réservés exclusivement aux cas urgents de premiers soins, avec pour seul encadrement un médecin généraliste et une sage-femme, ne répond nullement aux besoins immédiats et aux attentes d'une population dont les malades ou les cas jugés graves, comme par exemple les cas de césarienne ou accidents, sont éternellement confrontés aux sempiternelles évacuations onéreuses vers l'hôpital le plus proche, soit 80 km de la ville d'Aïn Sefra (W Naama).

Concernant le PCD/2013, l'ensemble des 10 opérations inscrites pour un montant global de 41 millions de DA portant plus particulièrement sur la remise à niveau des secteurs liés à l'aménagement urbain et viabilisation a été lancé tout au début de cette année en cours. Le seul vœu émis par la population locale qui mérite d'être exaucé, demeure la réalisation d'un hôpital digne de ce nom, répondant aux aspirations légitimes des citoyens de cette région enclavée, doté de tous les équipements adéquats et d'un personnel qualifié et spécialisé. Même si beaucoup reste à faire, Boussemghoun avance à petits pas car de réels progrès ont été enregistrés, plus particulièrement dans les domaines socioéducatifs et culturels.

Nous quittons cette ville avec dans nos oreilles la célèbre chanson d'un enfant de la ville, qui a fait le tour du Maghreb, intitulée « Ah Boussemghoun ! Ah Boussemghoun !», accompagné seulement du luth traditionnel, en un mot un hommage vibrant à la langue amazigh. Le chef de la daïra ne cesse de son côté de multiplier les appels du pied à l'adresse de potentiels investisseurs privés, intéressés par l'oléiculture et l'agriculture saharienne. Plus de 100 hectares de terres fertiles situés au lieu-dit Nkhila sont en jachère depuis plus de deux décades par manque de bras vigoureux.
Source : Le Quotidien d'Oran
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
La réalisation d’un point d’ensilage projeté à El-Bayadh
Un dépôt de stockage de céréales sera réalisé avant la fin de l’année en cours dans la wilaya d’El-Bayadh, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

Le projet, premier du genre dans la wilaya, offrira, une fois opérationnel, une capacité d’ensilage de 100.000 quintaux, ont précisé les mêmes services qui s’emploient, en coordination avec les services techniques, au choix du site devant accueillir le projet.

La nouvelle structure d’ensilage vise, entre-autres de ses objectifs, l’engrangement de la récolte céréalière locale, mais aussi l’approvisionnement des éleveurs en aliments de bétail, leur épargnant ainsi les déplacements, pour ces motifs, vers l’antenne de office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) de Saïda.

Les agriculteurs de la wilaya se sont félicités de ce projet, surtout que la wilaya a enregistré ces dernières saisons une hausse, quantitative et qualitative, de la production céréalière de la wilaya d’El-Bayadh.

La production céréalière de la wilaya était estimée l’an dernier autour de 131.905 QX, dont 104.320 QX d’orge, 20.310 QX de blé dur et plus de 3.200 QX de blé tendre, ont indiqué les services agricoles de la wilaya.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL-BAYADH : RECEPTION DE LA MAISON DE L’ENVIRONNEMENT



EL-BAYADH- La Maison de l’environnement de la wilaya d’El-Bayadh vient d’être réceptionnée, a-t-on appris mercredi auprès de la Direction locale du secteur.

Une enveloppe de 50 millions DA a été allouée à ce projet, implanté à l’entrée Est de la ville d’El-Bayadh, réalisé dans le cadre du programme sectoriel et lancé en chantier en 2009, a-t-on précisé.

Cette structure, sur laquelle misent beaucoup les responsables locaux afin de promouvoir la culture environnementale et préserver le milieu, comprend plusieurs espaces, dont des ailes réservées aux expositions, à l’informatique et à l’audiovisuel.

Cette Maison de l’environnement devra constituer prochainement un espace consacré à la sensibilisation et sera ouverte aux différentes associations activant dans le domaine.

Les responsables locaux du secteur travaillent actuellement sur la mise en place de l’encadrement de cette structure qui devra entrer en service avant la fin de l’année en cours.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
3.2 MILLIARDS DA POUR LE DEVELOPPEMENT A CHELLALA
EL BAYADH - Une enveloppe financière globale de 3,2 milliards DA a été allouée au titre des différents programmes de développement de 2000 à 2013 pour la concrétisation de plusieurs opérations dans la daïra de Chellala, wilaya d’El Bayadh, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

Dans le souci de désenclaver les régions déshéritées, le secteur des travaux publics s’est taillé la part du lion de cette enveloppe pour le lancement d’une série d’opérations susceptibles de désenclaver les régions et villages éparses des communes d’El Meharra et Chellala, et contribuer à l’embellissement des agglomérations urbaines, a indiqué le wali d’El Bayadh, M. Mohamed Laid Khelfi, lors de sa visite dans la daïra de Chellala.

Cette collectivité a été également renforcée durant cette période par la réalisation de 300 logements sociaux locatifs (LSL), l’octroi de 2.700 aides à l’habitat rural, en plus du lancement d’autres opérations de structures de proximité à même de répondre aux attentes de la population locale, a indiqué le chef de l’exécutif de la wilaya d’El Bayadh.

Long de 111 km traversant les deux communes précitées, le réseau routier de cette daïra s’est vu accorder des opérations de modernisation et d’entretien consistant en la réhabilitation, pour un montant de 13 millions DA, de l’axe routier reliant le village d’El Khodr à la RN-47, le revêtement en béton bitumineux du tronçon reliant les deux communes d’El Meharra et Chellala, ont expliqué les responsables de la DTP.

Ces opérations portent également sur la réalisation en cours de trois ouvrages d’art, en stade avancé, en vue de d’éliminer les points noirs et mettre fin aux coupures à la circulation notamment en période des inondations des Oueds de la région notamment Oued "Deygham" traversant la RN-47 entre le chef lieu de la wilaya et la commune de Chellala.

Le secteur de la jeunesse et des sports a, pour sa part, bénéficié de projets portant notamment réception d’une maison de jeunes, la réalisation d’un complexe sportif de proximité, d’une salle omnisports et d’un bassin de natation dans la commune de Chellala.

La réalisation, pour un coût d’investissement de 60 millions DA, d’un bassin de natation au profit de la commune d’El Meharra vient s’ajouter aux projets de développement ayant été retenus entre 2000 et 2013 dans le cadre de l’impulsion de l’action de développement dans cette daïra.
Source : APS
 

·
Registered
Joined
·
22,420 Posts
شراكة جزائرية إسبانية لإنجاز المركب الجهوي للحوم الحمراء ببلدية بالبيض


سيتم إنجاز مشروع المركب الجهوي للحوم الحمراء ببلدية بوقطب بولاية البيض في إطار شراكة جزائرية إسبانية حسب ما علم اليوم الخميس من مصالح مديرية الفلاحة. و يعتبر هذا المركب الثالث من نوعه وطنيا بعد كل من مركبي حاسي بحبح (الجلفة) و عين مليلة (أم البواقي) الجاري إنجازهما حسب مدير المصالح الفلاحية السيد ابن ضيف كمال. و عرف هذا المشروع تأخرا في انطلاقه بسبب عدم جدوى المناقصات التي تم الإعلان عنها في هذا الشأن حسب نفس المسؤول الذي أشار أنه يجري حاليا فتح ورشات إنجاز هذا المشروع من قبل المجمع الجزائري الإسباني والممتد على مساحة 13 هكتارا. و رصد لهذا المشروع الإستثماري الهام المدرج تحت وصاية "الجزائرية للحوم الحمراء" غلاف مالي يقدر بأكثر من واحد (1) مليار دج على أن تنتهي به الأشغال في آجال لا تتعدى 20 شهرا وفق ذات المسؤول. و تراهن السلطات المحلية بولاية البيض على المركب الجهوي للحوم الحمراء لبلدية بوقطب الذي من شأنه أن يضع إستراتيجية عملية تساهم بقدر كبير في حماية الثروة الحيوانية و ضبط سوق اللحوم الحمراء بالمنطقة إضافة إلى ضمان تموين السوق الوطنية باللحوم الحمراء و المحافظة على الوفرة بشكل يتماشى و متطلبات السوق - كما ذكر السيد ابن ضيف. للإشارة فإن ولاية البيض تحصي ثروة حيوانية سيما من الأغنام تتعدى 5ر1 مليون رأس و هو ما يساعد على ضمان نشاط هذه المنشأة. وتتمتع سوق المواشي ببلدية بوقطب بشهرة وطنية حيث يقصدها أسبوعيا الموالون و مربو المواشي من مختلف الولايات بالنظر إلى أهميتها وما تتميز به من وفرة في العرض.
الجزائر- النهار أون لاين
SOurce : EN-Nahar
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
BOUGTOB : COMPLEXE DE VIANDES ROUGES EN REALISATION
EL- BAYADH - Un projet de complexe de viandes rouges vient d’être lancé en chantier dans la commune de Bougtob, dans le cadre de la coopération algéro-espagnole, a-t-on appris de la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya d’El-Bayadh.

Troisième du genre après ceux en cours de réalisation à Hassi-Bahbah (Djelfa) et Ain M’lila (Oum El-Bouaghi), ce nouveau projet a accusé un retard dans son lancement, du fait d’appels d’offres infructueux, a précisé le DSA, M.Kamel Bendif.

Occupant une superficie de 13 hectares, et placé sous la tutelle de l’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR), ce projet qui a bénéficié d’une enveloppe de plus d’un (1) milliard DA est livrable dans un délai de 20 mois.

M. Bendif a souligné que ce complexe devra contribuer à la protection de la richesse animale, la régulation du marché des viandes rouges dans la région et l’approvisionnement régulier du marché national en produits de viandes.

La wilaya d’El-Bayadh recèle un cheptel de plus de 1,5 million de têtes susceptibles d’assurer les activités et l’approvisionnement de cette structure en bétails.

La commune de Bougtob renferme un marché hebdomadaire à bestiaux constituant un point de convergence des éleveurs et maquignons en provenance de différentes régions du pays.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL BAYADH : UNE SERIE DE PROJETS EN COURS DE REALISATION
EL BAYADH - Des projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) sont en cours de réalisation dans la wilaya d’El Bayadh, a-t-on appris dimanche auprès du responsable de la conservation des forêts.

Ces projets concernent plus de 300 opérations qui représentent 82,47% de l’ensemble des projets pour les années 2009-2014, pour un coût de 2,49 milliards de dinars, a indiqué le conservateur des forêts M.Bouakaz Jdid.

Ces projets ont permis à ce jour la plantation de 4.280 ha d’arbres forestiers, de 1.555 ha de plantes pastorales et steppiques, l’entretien d’une surface de 700 ha de ceintures vertes. En outre 1.245 ha sont consacrés à l’oléiculture.

Ces opérations de proximités destinées aux populations rurales ont été menées en étroite collaboration entre les secteurs des forêts et le Haut commissariat au développement de la steppe d’El Bayadh (HCDS), a ajouté la même source .

Ce programme a également permis l’ouverture de 115 km de nouvelles pistes et l’aménagement de 259 km de chemins dans le cadre des opérations de désenclavement des régions éparses, a-il précisé.

17.390 familles rurales ont bénéficié des ces projets de proximité à travers 126 hameaux, selon la même source.

Pas moins de 2.766 postes d’emploi ont été générés par les chantiers de ces projets au profit des jeunes des régions ciblées, ce qui a contribué à la stabilité de ces populations, et l’amélioration de leurs conditions de vie.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
3 DECHARGES PUBLIQUES PROJETEES
EL-BAYADH- Trois projets de décharges publiques sont retenus en faveur de la wilaya d’El-Bayadh par le secteur de l’environnement, a-t-on appris de la direction locale du secteur.

Ces trois projets, d’un coût de 230 millions DA, seront créés dans les communes de Roggassa, d’El-Ghassoul et entre les communes de Chellala et Boussemghoune, a indiqué la même source.

Les services techniques de la direction de l’environnement ont achevé l’opération de choix des sites de leur implantation, selon une étude qui a pris en compte le côté écologique et la santé publique.

Les travaux débuteront avant la fin de l’année, en attendant la désignation des entreprises de réalisation, selon le directeur du secteur.

Le secteur de l’environnement a, par ailleurs, bénéficié d’une enveloppe de 100 millions DA pour la réalisation d’un centre d’enfouissement des déchets solides au niveau de la route menant à la zone d’El-Makther, à la sortie est de la ville d’El-Bayadh.

Ce centre, le premier du genre dans la wilaya, entre dans le cadre de la stratégie visant à éliminer les déchets solides, généralement jetés de façon anarchique ce qui dégrade l’environnement, a-t-on indiqué.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL-ABIODH SID CHEIKH : Bientôt un stade de 5000 places
La capitale des Ouled Sid Cheikh aura bientôt son nouveau stade ; un projet supplémentaire qui viendra sans nul doute renforcer les infrastructures sportives déjà existantes. Il y a lieu de signaler qu'une autorisation de programme d'un montant global de 372.500.000,00 DA a été dégagée pour la concrétisation de cette opération qui vient de subir une réévaluation, presque le double de l'A.P initialement prévue, en raison des retards accumulés depuis la date d'inscription en 2003.

Doté de toutes les activités de base annexes, ce stade couvrira une superficie de 70.000 m².

Lancés vers la fin du mois de février de cette année, les divers travaux liés aux activités sportives complémentaires et annexes s'étaleront sur plus de deux années à condition que les entreprises de réalisation engagées respecteront au mot et à la lettre la date limite de réception et de livraison du projet.
Source : Le Quotidien d'Oran
 
1 - 20 of 77 Posts
Top