Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 93 Posts

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
L’ancien port de pêche d’El Kala destiné à la plaisance


L’ancien port de pêche d’El Kala, dans la wilaya d’El Tarf, sera aménagé en port de plaisance dès la mise en service du nouveau port de pêche de cette ville, prévue au cours du 1er semestre de l’année 2013, a-t-on indiqué, mercredi, à la direction des Travaux publics.

L’architecture de cette petite infrastructure portuaire, naturellement protégée par une presqu’île, lui confère cette vocation et permettra de le rentabiliser, a-t-on estimé de même source.

Les études d’aménagement de cette infrastructure, déjà finalisées, prévoient la réalisation de deux jetées de 542 m et 56 m, un plan d’eau de plus de 11 hectares, un terre-plein de 8 hectares, des quais sur 1.225 mètres linéaires (ml), des quais pour la plaisance de 680 ml et un quai marine de 100 ml, ainsi qu’un appontement de 200 ml pour petits métiers.

La même source a ajouté que le projet d’aménagement de cette infrastructure portuaire a nécessité la mobilisation d’une enveloppe financière de l’ordre de 8 milliards de dinars.

En outre, les travaux à engager mettront un terme au phénomène de “dégarnissage de la carapace du musoir de la digue de protection existante au niveau de la passe d’entrée du port, et le colmatage des cavernes de la presqu’île”, a-t-on soutenu de même source.(Aps)
http://www.algerie1.com/info-des-re...ort-de-peche-del-kala-destine-a-la-plaisance/
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
2 NOUVELLES GARES ROUTIERES OPERATIONNELLES EN 2013



EL TARF - Deux nouvelles gares routières de type B, en réalisation à Bouhadjar et à Drean (El Tarf), avec un taux d’avancement des travaux évalué à 90 %, seront opérationnelles au début de l’année prochaine, a indiqué mardi à l’APS le directeur des Transports, M. Zinou Sedrati.

Ces nouvelles infrastructures, dotées de l’ensemble des commodités, sont destinées à assurer de meilleures conditions de transit aux voyageurs et des prestations de service à la hauteur de leurs attentes, selon ce responsable.

Outre des quais aménagés pour le stationnement des bus, ces nouvelles gares routières disposent de spacieuses salles d’attentes et de plusieurs structures d’accompagnement.

Des études ont également été lancées en vue de la construction d’infrastructures similaires dans les localités d’El Kala, de Boutheldja et de Ben M’Hidi, a encore ajouté le même responsable.
http://www.constantine-aps.dz/spip.php?article7392
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
RELOGEMENT DE 300 FAMILLES A BEN AMMAR



EL TARF - Trois cents (300) familles résidant dans des habitations précaires dans la localité de Ben Ammar, dans la commune de Chatt (El Tarf), ont été relogées, lundi, dans des appartements neufs, a-t-on constaté.

L’opération de relogement s’est déroulée dans de bonnes conditions grâce à la participation des éléments de la Protection civile qui ont prêté main forte aux bénéficiaires lors du déménagement.

Les constructions précaires et insalubres érigées sur ce site ont été démolies juste après leur évacuation, cette assiette foncière devant être affectée à la réalisation de nouveaux projets (équipements publics et logements).

Par ailleurs, plusieurs citoyens, mécontents de ne pas figurer sur la liste des bénéficiaires, avaient bloqué dimanche soir la route nationale (RN) n° 44 (El Tarf-Annaba), contraignant les usagers de la route à faire de longs détours pour rejoindre leurs destinations.

Le directeur de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), Hocine Taklit, a rassuré les "déçus" en affirmant que la localité de Ben Ammar a bénéficié, en plus de ces 300 logements, d’un programme totalisant 540 unités de même type parmi lesquelles "240 sont en cours de réalisation et accusent un taux d’avancement des travaux appréciable".
http://www.constantine-aps.dz/spip.php?article7338
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
PLUS DE 1.100 LOGEMENTS EN COURS DE DISTRIBUTION




EL TARF - Un total de 1.116 logements de type RHP (résorption de l’habitat précaire) est en cours de distribution depuis deux semaines dans la wilaya d’El Tarf, a-t-on appris dimanche auprès des services de la wilaya.

Selon la même source, les communes de Chihani, Besbes, El Kala, Drean et Berrihane sont concernées par cette opération destinée à éradiquer les sites d’habitat précaire en permettant aux familles qui y résidaient de bénéficier d’un toit décent.

Des actions analogues sont prévues tout au long du premier semestre de l’année prochaine, a indiqué de son côté le directeur de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), Hocine Taklit.

Les services de la wilaya ont rappelé que la wilaya d’El Tarf a bénéficié, en plus d’un programme de 8.000 logements RHP, de 14.000 logements publics locatifs (LPL) et de 13.000 aides à l’habitat rural.

La wilaya d’El Tarf compte 14.000 habitations précaires, selon un recensement effectué en 2007. (APS)
http://www.constantine-aps.dz/spip.php?article7295
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
8.700 logements lancés prochainement à El-Tarf
Huit mille sept cent (8.700) logements destinés à la lutte contre l’habitat précaire seront incessamment lancés, dans la wilaya d’El Tarf, a-t-on indiqué samedi, auprès des services de la wilaya.

Ce projet entrant dans le cadre du plan quinquennal (2010-2014), issu d’un total de 13.000 unités, vise à offrir un logement décent et de meilleures conditions de vie aux bénéficiaires, dans le cadre du programme national de résorption de l’habitat précaire (RPH).

La ville d’El-Tarf pourra bénéficier de l’élimination totale des constructions insalubres qu’elle abrite depuis son accession au rang de wilaya en 1985, ils sont implanté en majorité dans la partie Ouest de cette contrée du pays, dans les communes de Dréan, Chebaita Mokhtar, Chatt, Ben –M’hidi, Zérizer.

Ce nouveau programme de logements RHP permettra d’envisager à l’horizon 2014, l’arrêt définitif de la construction de l’habitat précaire, assurent les autorités locales.
Source : Le Financier
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
REHABILITATION DE 343 CONSTRUCTIONS A EL KALA
EL TARF - Trois cents quarante-trois (343) vieilles bâtisses situées à El Kala (El Tarf) feront l’objet "dès la semaine prochaine" d’une opération de réhabilitation et d’entretien, a-t-on indiqué samedi à la wilaya.

L’étude technique préalable à cette opération, confiée à l’URBACO (Centre d’études et de réalisation en urbanisme) pour 700.000 dinars, est ficelée, en attendant l’aval du CTC (contrôle technique des constructions) pour entamer les travaux, ont souligné les services de la wilaya.

Différents sites anciens et historiques de la célèbre "Marsat El Kharez" (port aux breloques) seront ciblés par cette "opération d’envergure", selon les services de la wilaya qui ont également cité le siège de la commune d’El Kala et son musée, les habitations anciennes de la presqu’île dont la "maison du gouverneur" qui date du 17ème siècle, du front de mer, le fort Moulin et l’ancien siège de la poste de la Vieille Calle.

En tant que maître d’ouvrage, les services de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) ont souligné que cette opération donnera lieu, en parallèle, à un "relookage" de cette ville côtière qui se prépare déjà à accueillir la saison estivale.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL TARF : EXTENSION DE PLUSIEURS PLANS DIRECTEURS D’URBANISME
EL TARF- Les extensions retenues pour les plans directeurs d’aménagement et d’urbanisme (PDAU) des communes de Oued Zitoun, de Cheffia et de Chbaïta-Mokhtar ont été approuvées mercredi lors de la première session ordinaire de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’El Tarf.

Une superficie de 24 hectares a été retenue pour l’extension du PDAU de la commune de Oued Zitoun, dont 9 ha réservés aux activités commerciales, tandis que le PDAU de Chbaïta-Mokhtar a bénéficié de plus 466 ha supplémentaires et celui de Cheffia de 193,47 km2.

L’extension des PDAU des communes indiquées est considérée comme une ’’bouffée d’oxygène’’ pour ces dernières qui commençaient à souffrir de l’indisponibilité du foncier dans certaines agglomérations, notamment dans les chefs-lieux de communes.

Ces extensions approuvées permettront aux communes concernées d’injecter de nouveaux équipements dont les superficies sont déjà définies, a-t-on indiqué. Par ailleurs, le ’’plan définitif’’ d’aménagement de la zone d’expansion touristique (ZET) de Messida, dans la commune de Souarakh, a également été approuvé au cours de cette même session de l’APW.

La ZET de Messida qui avait connu, par le passé, différents aménagements, occupe une superficie évaluée à 45 hectares. D’un accès facile à partir de la route nationale (RN) n° 44, disposant de réseaux d’alimentation en eau potable et en énergie électrique, cet espace demeure encore vierge, aucun investissement public ou privé n’y ayant vu le jour malgré les atouts du site, en particulier au plan touristique, a-t-on souligné.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
13.000 LOGEMENTS POUR LA RESORPTION DE L’HABITAT PRECAIRE
EL-TARF- La wilaya d’El-Tarf a bénéficié d’un programme de plus de 13.000 logements pour l’exercice 2013 destiné à la résorption de l’habitat précaire, ont indiqué dimanche les services de la wilaya.

Ce programme, dont le terrain d’assiette devant l’accueillir a été déjà choisi, a pour objectif de résorber définitivement ce type d’habitat qui enlaidit les villes et villages de la wilaya.

Ce quota de logement permettra, a affirmé la même source, à tout résidant dans un habitat précaire d’avoir un toit décent pourvu de toutes les commodités.

Pour faire face à la demande, les autorités locales ont procédé au recensement des baraquements et des bidonvilles existants et instruit les APC de veiller à ce qu’aucun taudis ne soit reconstruit après cette opération, afin que le même problème (de bidonvilles) ne soit plus posé de nouveau.

La commune de Chatt qui compte plus de 4000 baraques recensées se trouvent en pôle position pour bénéficier d’un plus grand nombre de logements a-t-on laissé entendre, le reste sera en outre équitablement réparti entre les différentes communes de la wilaya à forte concentration d’habitat précaire.

Les services de la wilaya d’El-Tarf ont également annoncé qu’une fois les logements réceptionnés et les bénéficiaires relogés, il sera procédé à la démolition et à l’éradication des baraquements et la récupération des sites qui seront affectés à de nouveaux projets d’utilité publique ou d’habitat.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL TARF : L’AMENAGEMENT DE LA CORNICHE BIENTOT
EL TARF - La première phase des travaux d’aménagement de la corniche "El Mordjane" d’El Kala (El Tarf), entamées il y a près de trois mois, seront réceptionnés "dans les prochains jours", a-t-on annoncé dimanche à la wilaya.

Les actions entreprises dans ce cadre portent sur la réalisation d’une esplanade de un kilomètre de long pour les promenades, l’installation de bancs publics stylisés, la pose de nouveaux candélabres pour l’éclairage public et l’aménagement de kiosques en structures légères pour la vente de glaces et de boissons rafraîchissantes, a-t-on précisé.

S’inscrivant dans le cadre de la réalisation d’un "Boulevard de l’environnement" devant relier les plages d’El Mordjane et de la Messida, sur un linéaire d’une dizaine de kilomètres, ce projet bordant la méditerranée, constituera, une fois aménagé, un "lieu de détente idéal pour les estivants qui pourront s’y promener dans un cadre des plus agréables", a-t-on indiqué.

Le "Boulevard de l’environnement" permettra également, selon la même source, de "désengorger" quelque peu le cours de la Révolution surplombant le port de pêche qui a été jusque-là le lieu de prédilection des vacanciers.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
COMPLEXE SPORTIF DE PROXIMITE POUR LA LOCALITE DE CHATT
EL TARF - Un complexe sportif de proximité (CSP) vient d’être mis, avant même son inauguration officielle "prévue incessamment", à la disposition des jeunes de la commune côtière de Chatt, a indiqué samedi le directeur de la Jeunesse et des sports, M. Kamel Bokal.

Cette nouvelle infrastructure vient "combler le vide dont les jeunes de cette localité ont longtemps souffert", a ajouté le même responsable, précisant que ce CSP, composé de différentes aires de jeu de sports collectifs, de salles pour la pratique des sports de combat et autres ateliers, "compte déjà plus de 300 adhérents dont le nombre ira certainement en augmentant après son ouverture officielle".

Pour l’heure, de jeunes sportifs, particulièrement des écoliers, se dirigent, après les cours vers cette infrastructure de loisirs et de détente pour s’adonner à des parties de jeu d’échecs, de baby-foot, de billard et autres, a-t-on constaté.

D’autres jeunes y organisent également des parties de football, de handball et de volleyball à six sur les terrains de sports collectifs de ce CSP sous la supervision d’éducateurs relevant de la DJS.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
AMENAGEMENT DU CHEF LIEU DE LA COMMUNE D’ASFOUR
EL TARF- La commune d’El Asfour, daïra de Ben M’Hidi, (60km à l’ouest d’El Tarf), a bénéficié récemment, d’une enveloppe financière de Onze millions de dinars destinée à l’aménagement du chef lieu de cette commune, a indiqué dimanche, le président de l’APC M. Chemam Aissa.

S’inscrivant dans le cadre des projets communaux de développement (PCD), cette enveloppe vise notamment le renforcement de l’éclairage public dans cette localité ainsi que la réalisation d’un château d’eau pour l’amélioration de l’alimentation en eau potable (AEP).

Ce montant est également retenu pour l’ouverture d’une double voie sur le chemin de wilaya (CW) 107, reliant Ben M’Hidi à Bouhadjar.

Ces opérations ont pour finalité, a-t-on également affirmé, la prise en charge des préoccupations quotidiennes des citoyens notamment celles liées au cadre de vie de leur commune qui compte environ 15.000 âmes environ.

El Asfour, localité agricole réputée pour ses vergers d’agrumes, a par ailleurs, acquis de nouveaux équipements destinés à renforcer l’enlèvement des ordures ménagères et le nettoyage.
Source : APS
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
...rénovation des établissements hôteliers s’inscrit dans le cadre de la mise à niveau de tout le parc hôtelier national, une politique mise en œuvre par les pouvoirs publics. D’ailleurs, plusieurs complexes ont, ainsi, bénéficié d’enveloppes financières conséquentes.
C’est le cas du complexe Chellala de Hammam Debagh, qui reste une destination très prisée par les familles qui s’intéressent de plus en plus à l’hydrothérapie. Ce complexe public relevant de l’EGT Annaba, duquel dépendent les hôtels Mermoura (Guelma) et El Mordjane (El Kala), a bénéficié d’une enveloppe de l’ordre de 1 000 milliards de centimes. Celle-ci touche pratiquement tous les établissements relevant de l’EGT Annaba.

http://www.lechiffredaffaires.com/in...a-une&Itemid=5


REHABILITATION, AGRANDISSEMENT ET REQUALIFICATION DE L’ACTVITE BALNEAIRE HOTEL MORDJANE

Lieu: Centre ville de’El-Kala

Maitrise d’ouvrage: E.G.T. Annaba

Intervention: Projet pour la phase d’Esquisse, d’Avant-projet, d’Exécution et Direction des Travaux 206° lits

Début : 2013, en cours

Montant: € 11.970.000,00














http://www.lenzi.biz/fr/projets/114-hotel-el-mordjane.html
 

·
jug972
Joined
·
797 Posts
EL-TARF: 147 hectares pour la nouvelle ville

A Ouelaâ

Publié dans Le Quotidien d'Oran le 01 - 12 - 2013

A l'initiative de l'APW, notables de la ville d'El-Tarf, urbanistes paysagistes, représentants de la société civile ont débattu, avec le wali, le P/APW, le DUC et le bureau d'études, des perspectives et contours que prendra la future nouvelle ville qui va occuper une superficie de 147 ha, pouvant accueillir, dans un premier temps, 6.000 habitants.
Situé dans la partie-ouest du chef-lieu de wilaya, ce POS (Plan d'occupation des sols) établi, à la lumière du PDAU (Plan de développement et d'aménagement urbanistique) est constitué, à 65%, de terres appartenant aux EAC (exploitations agricoles collectives), 25% de terres privées et le reste domaniales, vient à point nommé pour désengorger un chef-lieu de wilaya. Et ce, loin des normes standards requises, ayant connu une excroissance biscornue, dans laquelle s'incrustent encore des bâtisses, datant de l'époque coloniale, menaçant ruine où l'impératif d'urgence afin d'édifier, ceci ou cela, n'a jamais pris en compte, d'une manière rigoureuse, les normes urbanistiques, allant de pair avec la vocation et les spécificités de la région. Celle-ci, faut-il le rappeler est presque sortie du néant afin d'accéder au rang de wilaya avec comme exemple édifiant l'enceinte d'un CEM, à l'époque neuve et jamais occupée par les élèves qui a fait office, dans la précipitation, de siège de la wilaya, en attendant le nouveau siège, dans la nouvelle cité administrative, qui sera bientôt réceptionné. Ceci dit, chacun parmi l'assistance a apporté sa vision des choses, quant aux contours que prendra ce nouveau POS, concernant le type architectural, les commodités qui vont avec ainsi que le plan de circulation.
En ce sens, le wali a fait part de son expérience à travers ce qu'il a vu, ailleurs, en tant que citoyen ou responsable. S'agissant de ce qui doit être une ville et ce qui doit aller avec, le P/APW a fait savoir, en tant qu'initiateur de cette rencontre, qu'il est là pour écouter toutes les suggestions et remarques et que l'assemblée élue, qu'il représente, se fera un devoir et un plaisir de concrétiser, sur le terrain, avec tous les responsables concernés. Quant à M. Abou, DUC de la wilaya d'El-Tarf, il dira que ces zones d'extension, appelées à être fonctionnelles, connaîtront deux phases essentielles : l'une a trait à l'aménagement et l'autre à l'exécution.
Le bureau d'études, dans son intervention, a évoqué des contraintes comme les lignes à haute tension et les servitudes, de part et d'autre, de l'autoroute Est/Ouest qui passe, non loin, de ce POS. Enfin, unanimes, les uns et les autres ont insisté, à travers des recommandations sur la bonne transition à assurer entre ce qui existe et ce qui va l'être, la création d'espaces verts et la valorisation des fonctions urbaines.
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
9.000 LOGEMENTS RURAUX LANCES A EL TARF
EL TARF- Près de 9.000 logements ruraux sur un total de 12.000 unités ont été lancés dans la wilaya d’El Tarf, ont indiqué lundi les services de la wilaya.

Inscrits dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, la réalisation de ces logements destinés à impulser l’activité agricole et à fixer les populations rurales, se poursuit à un "rythme appréciable" dans les 24 communes de la wilaya d’El Tarf, a-t-on affirmé à la wilaya.

La même source a rappelé que la wilaya d’El Tarf a bénéficié d’un programme global de 37.390 logements, tous segments confondus, dont 8.000 unités de type public locatif, 1.500 promotionnels et 1.090 promotionnels aidés (LPA).

Le programme d’habitat qui s’étend sur cinq ans est également destiné à la résorption de l’habitat précaire qui englobe, dans cette wilaya, 13.300 baraques, logis de fortune et autres logements menaçant ruine, a-t-on souligné, précisant que cet "ambitieux programme", appelé aussi à atténuer la forte demande sur le logement social, a atteint les 40 % en termes d’avancement des chantiers disséminés à travers plusieurs communes.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
BARRAGE DE BOUKHROUFA : LE DELAI DE REALISATION REVU A LA BAISSE
EL TARF- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a estimé mercredi sur le site de construction du barrage de Boukhroufa, à El Tarf, que le délai de réalisation de cet ouvrage (45 mois) était excessif et qu’il était nécessaire de le revoir à la baisse.

La date arrêtée contractuellement pour l’achèvement de ce barrage, en réalisation par deux entreprises turque (Nurol) et algérienne (GESTP) doit être revue pour permettre à cet ouvrage de remplir rapidement les fonctions pour lesquelles il a été inscrit, a ajouté M. Sellal.

Le Premier ministre a également fait part de la nécessité de prendre les dispositions techniques nécessaires afin d’utiliser cet ouvrage en mixte, pour l’AEP (alimentation en eau potable) ainsi que pour l’irrigation agricole. La wilaya d’El Tarf où trois barrages sont actuellement exploités, essentiellement pour l’AEP, disposera à terme, à la faveur de la construction des cinq autres ouvrages hydrauliques en projet, d’une capacité de retenue de 700 millions de m3 d’eau, a rappelé le Premier ministre avant de demander aux responsables locaux du secteur des ressources en eau de réfléchir dès à présent au raccordement du futur barrage de Boukhroufa avec celui de Mexa de sorte, a-t-il dit, de sécuriser la plaine d’El Tarf.

D’un coût de plus de 7,30 milliards de dinars, le barrage de Boukhroufa, d’une capacité totale de 125 millions de m3, sera d’une hauteur de 87 m et d’une longueur de 883 m avec volume régularisé de près de 72 millions de m3. Il contribuera à l’irrigation d’une partie importante, soit 3.600 hectares, de la plaine d’El Tarf et permettra de transférer les eaux à partir de la prise d’eau de l’Oued El Kebir vers le barrage de Boulathane.

M. Abdelmalek Sellal a également appelé à créer davantage de pépinières, les trois actuellement opérationnelles n’étant pas suffisantes dans une wilaya comme El Tarf.

Le Premier ministre a par ailleurs ajouté que l’Etat ‘’misait sur l’agriculture’’, c’est pourquoi, a-t-il souligné, les agriculteurs doivent ‘’s’impliquer davantage pour le développement de ce secteur stratégique’’ dans la wilaya d’El Tarf qui envisage, selon les responsables locaux, de se lancer dans la production de riz.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
EL TARF : Plusieurs projets en cours de réalisation
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, effectuera aujourd’hui et demain une visite de travail dans les wilayas d’El-Tarf et Guelma, a indiqué un communiqué du cabinet du Premier ministre. Lors de ces visites qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du programme présidentiel, il sera procédé à l’examen de l’état d’exécution et d’avancement de plusieurs projets de développement socio-économique de ces wilayas, précise le communiqué.

Accompagné d’une importante délégation ministérielle, le Premier ministre Abdelmalek Sellal inspectera et inaugurera plusieurs projets socio-économiques. Comme à l’accoutumée, le Premier ministre rencontrera les élus et les représentants de la société civile pour répondre aux préoccupations des citoyens des deux wilayas.

Dans la wilaya d’El-Tarf, M. Sellal inspectera le projet de réalisation d’un hôpital de 240 lits dans la daira de Besbes. Inscrit en 2003, cet ouvrage a connu un retard considérable et les travaux étaient à l’arrêt. Après l’octroi récemment d’une enveloppe supplémentaire, les travaux ont repris et le projet sera livré avant la fin 2014, a-t-on appris auprès des responsables de la wilaya.

Toujours dans la wilaya d’El-Tarf, le Premier ministre Abdelmalek Sellal et la délégation qui l’accompagne se rendront à la daïra de Ben M’hidi, plus précisément à Draouche où il inaugurera le projet de réalisation d’une station électrique d’une puissance de 1 200 KW. La réalisation de ce projet a connu également un grand retard car les travaux devaient prendre fin en 2012.

Le Premier ministre devrait également se rendre au barrage de Cheffia avant de rejoindre la commune de Chatt, plus précisément la localité de Ben Ammar où il inspectera la réalisation des logements sociaux. Cette localité souffre de logements sociaux, ce qui a contraint les citoyens à bloquer à plusieurs reprises la route nationale reliant El -Tarf à Annaba.

Afin de résorber le déficit en matière d’habitat, la localité de Ben Ammar a bénéficié, en plus de ces 300 logements, d’un programme totalisant 540 unités de même type parmi lesquelles 240 étaient en cours de réalisation. Dans la daïra d’El-Kala, le Premier ministre Abdelmalek Sellal visitera le parc animalier de Brabtia. Ce parc qui réunit de nombreuses espèces animales dont des félins, gazelles, zèbres et mouflons a ouvert ses portes au public en 2011.

M. Abdelmalek Sellal visitera le nouveau port d'El-Kala dont la réception a connu également un retard considérable. Lancé en 1994, la réception de ce projet était prévue au mois de juillet 2010 mais n’a pu se faire pour diverses raisons. Après plusieurs arrêts, les travaux ont repris et l'entrée en fonction de cette infrastructure portuaire était prévue en fin 2012, en vain.

La dernière étape de la visite du Premier ministre dans la wilaya El- Tarf sera l’université où il visitera des expositions des petites entreprises créées dans le cadre de l’Ansej. C’est au niveau de la salle de réunion de la même université que M. Sellal rencontrera les élus de la wilaya et les représentants de la société civile.

Au niveau de la wilaya de Guelma, Abdelmalek Sellal inspectera plusieurs infrastructures et inaugurera plusieurs réalisations. Dans la foulée, M. Abdelmalek Sellal lancera plusieurs projets de développement socio- économique. Le dossier de l’investissement et la gestion des zones d’activités et d’expansion touristique seront au menu de la visite qu’effectuera M. Sellal dans la wilaya de Guelma.

La wilaya de Guelma dispose de 12 zones d’activités commerciales, industrielles et touristiques d’une superficie totale de 112,36 hectares réparties en 394 parcelles. Quelques jours seulement avant cette visite, un élu de la wilaya de Guelma a adressé un courrier au Premier ministre par lequel il s’interroge sur le retard dans les réalisations des projets.

Selon l’élu en question, 60% des projets qui devaient être réalisés sur les 373 attribués n’ont pas vu le jour. «Des personnes, ayant bénéficié de lots de terrain (cédés à des prix symboliques) et de crédits bancaires dans le cadre de l’investissement, depuis plus de dix ans, n’ont pas réalisé leurs projets jusqu’à aujourd’hui», a ajouté le même député.

Malgré nos efforts nous n’avons pas pu connaître la version des responsables concernés à ce sujet. En somme, c’est un tableau noir qu’a brossé le député sur la wilaya de Guelma, chose qui ne laissera certainement pas indifférent M. Sellal, pour vérifier la véracité de ces allégations. En fin de visite, M. Sellal rencontrera les élus et les représentants de la société civile. Nous y reviendrons.
Source : La Nouvelle République
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Un hôpital de 240 lits à Besbès
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a inspecté, à Besbès, le projet de réalisation d’un hôpital de 240 lits.

Lancé en travaux en août 2009 pour un coût de plus de 2,67 milliards de dinars, le nouvel hôpital, dont la construction a été confiée à l’entreprise chinoise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), « doit être livré dans un délai de six mois », a insisté M. Sellal, d’autant, a-t-il ajouté, que la question des avenants « a été réglée ».

Ce chantier avait connu, rappelle-t-on, un arrêt en 2013 pour diverses raisons liées principalement au financement de travaux supplémentaires.

Doté de 240 lits et de tous les services de soins de base (gynécologie-obstétrique, chirurgie générale, médecine interne, pédiatrie, radiologie) et de plusieurs équipements dont un laboratoire, cet hôpital de type EPH (établissement public hospitalier) rattaché au centre hospitalo-universitaire (CHU) d’Annaba, en réalisation selon les normes internationales, est destiné à améliorer la couverture sanitaire dans la wilaya d’El Tarf. Quelque 450 emplois permanents y seront créés.
Source : Horizons
 
1 - 20 of 93 Posts
Top