Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 89 Posts

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Réalisation d’un parc citadin

Devant s’étaler sur 26 ha, la première phase du parc citadin a été localisée au niveau du pôle urbain de Médéa, où d’importantes infrastructures d’habitation, de services et d’enseignement ont été réalisées au cours de ces dernières années.

Présentée en présence de nombreux membres de l’exécutif et d’élus locaux, la première phase de l’étude relative à la réalisation d’un parc citadin au chef-lieu a fait l’objet d’échanges et de suggestions au cours d'une séance consacrée au sujet. En effet, les nombreuses remarques sur les faiblesses qui ont entouré certains volets de l’étude ont amené le wali, Brahim Merad, à demander au bureau d’études Setam d’approfondir davantage les points soulevés au cours des discussions en tenant compte des avis émis, d’associer les expertises nationales en la matière et le mouvement associatif. Le rendez-vous a été fixé dans deux mois pour permettre au bureau d’études de revenir avec une nouvelle copie qui intègre les remarques afférentes aux modifications à apporter à certains volets et des nouveaux éléments à inclure pour une optimisation des espaces prévus.
Devant s’étaler sur 26 ha, la première phase du parc citadin a été localisée au niveau du pôle urbain de Médéa, où d’importantes infrastructures d’habitation, de services et d’enseignement ont été réalisées au cours de ces dernières années. Le futur parc citadin sera une bouffée d’oxygène qui offrira aux habitants une bouffée d’oxygène si l’on sait que l'urbanisation rapide et effrénée a envahi la plupart des espaces naturels et englouti le jardin botanique de la ville.
Le choix de l’endroit répond à certaines exigences dont celles de fournir aux riverains et aux visiteurs un espace de détente, de loisirs et de promenades, apportant calme et détente aux personnes qui le fréquentent.
Devant déterminer la répartition des différents espaces qui composeront l’endroit, l’étude définira la zone d’édification des équipements et le plan d’occupation en ce qui concerne les pelouses, les ceintures d’arbres, etc.
En outre, elle permettra de prévoir les équipements d’accueil, tels que les aires de jeux, plans d’eau, et probablement l’acquisition de certaines espèces d’animaux, ainsi que des installations sportives telles que les pistes pour la marche et la promenade. Si les bienfaits du parc urbain sont innombrables, il reste à s’entourer de beaucoup de précautions pour garantir sa préservation de toutes sortes de pollution, dont les déchets susceptibles d’être engendrés suite à l’incivisme des visiteurs.
http://www.liberte-algerie.com/algerie-profonde/realisation-d-un-parc-citadin-medea-186694
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Secteur de la santé
D’importantes infrastructures pour Médéa

Trois importantes infrastructures sanitaires, destinées à assurer une meilleure prise en charge des parturientes et certaines pathologies chroniques, seront lancées en réalisation dans les prochains mois au niveau de la ville de Médéa. Il s’agit d’un complexe mère et enfant, doté de l’ensemble des services indispensables au fonctionnement de ce genre d’infrastructures, ainsi qu’un projet de réalisation d’un service de psychiatrie et d’un centre de traitement du cancer. Une opération de prospection de terrains d’assiettes devant abriter ces projets a été entamée récemment par la direction de la santé et a permis d’identifier déjà les sites d’implantation du complexe mère et enfants et le service de psychiatrie, a-t-on indiqué. Le futur complexe mère et enfant sera réalisé au niveau du quartier Baba Ali, à la périphérie du centre-ville de Médéa, à l’emplacement d’une ancienne bâtisse occupée auparavant par la garde communale.

Le complexe en question aura la taille d’un hôpital, d’une capacité de 120 lits et disposera de nombreux services en relation avec sa vocation, dont un service des urgences, un de pédiatrie, un de gynécologie et deux autres services d’accouchement et de gériatrie. Un projet en mesure, a-t-on expliqué de même source, de réduire, une fois réalisé, la pression qui s’exerce sur l’hôpital de la ville et des structures d’accouchement proches du chef-lieu de wilaya, d’offrir également des prestations de qualité aux futurs parturientes et à leurs nouveaux nés. L’autre projet, en l’occurrence le service de psychiatrie, sera localisé à “Sidi-Amar”, à la périphérie sud de la ville de Médéa, non loin du site choisi pour abriter le nouveau campus universitaire.

Le site a l’avantage, a-t-on fait observer, d’être situé dans une zone non urbanisée et entourée de vergers, conditions idéales pour incruster ce type de structure. Une prospection est en cours pour le choix du terrain qui servira à l’implantation du projet de centre de traitement du cancer, dont la matérialisation devrait aider à atténuer les souffrances de nombreux malades et de pouvoir les suivre localement, sans être contraints de subir de longs et pénibles déplacements vers les structures spécialisées situées hors wilaya, a-t-on précisé.

http://www.algerienews.info/dimportantes-infrastructures-pour-medea/
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Réalisation de 7 annexes de la Maison de la culture


Pour rendre effectif l'élargissement du spectre des activités organisées au chef-lieu et arriver à l'objectif assigné, il sera procédé à l'élaboration de fiches techniques d’estimation des travaux pour la réfection de certains centres culturels existants et pour la réalisation d'infrastructures nouvelles qui seront érigées en annexes de la maison de la Culture Hassan-El-Hassani de Médéa.

Confinée jusqu’ici à quelques agglomérations à forte concentration de population, l’organisation des activités culturelles et artistiques touchera bientôt d’autres villes, a-t-on déclaré auprès des services de la direction de la culture. L’expérience tentée d’élargir à d’autres communes le programme du Festival national du théâtre comique a rencontré une adhésion des populations qui ont souhaité pouvoir bénéficier des autres activités de la maison de la Culture qui, du reste, s’étalent sur toute l’année.
Pour rendre effectif l'élargissement du spectre des activités organisées au chef-lieu et arriver à l'objectif assigné, il sera procédé à l'élaboration de fiches techniques d’estimation des travaux pour la réfection de certains centres culturels existants et pour la réalisation d'infrastructures nouvelles qui seront érigées en annexes de la maison de la culture Hassan-El-Hassani de Médéa.
Dans une première tranche, les centres culturels de Chahbounia et de Challalet El-Adhaoura, occupés précédemment par la Garde communale, seront aménagés afin d’être plus fonctionnels et à même de recevoir les activités correspondant à leur vocation première. Mais chose bizarre et inattendue, certaines APC ont exprimé quelques réticences alors que d'autres ont carrément opposé une fin de non- recevoir au projet de cession de leurs centres culturels aux services de la direction de la culture pour des raisons inexpliquées. Pis encore, 3 salles de cinéma inexploitées et fermées depuis plusieurs années, situées dans les villes de Médéa et Berrouaghia, n’ont toujours pas été aménagées et équipées faute d’acceptation de la procédure de leur transfert en ce qui concerne la première ville et le retard de sa cession mis par la seconde ville, explique-t-on. Il faut savoir que pas moins de 7 annexes de la maison de la Culture vont être réalisées dans les prochaines semaines, a-t-on appris, afin que les habitants des autres communes puissent aussi profiter des nombreuses activités culturelles et artistiques programmées à travers ses nombreux clubs permanents, et des événements et autres manifestations organisés dans le cadre du Festival national du théâtre comique. En outre, le domaine des arts sera conforté grâce à la réalisation d'un nouveau théâtre régional d'une capacité de 800 places, dont l’étude d’adaptation a été inscrite au titre du programme d’investissement de l’année 2011.

http://www.liberte-algerie.com/alge...nexes-de-la-maison-de-la-culture-medea-187426
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Un théâtre de plein air prochainement au chef-lieu





Le projet offrira à l’ancienne capitale du Titteri une autre structure à même de lui permettre d’élargir le faisceau de ses activités culturelles sans contrainte.

La ville de Médéa aura prochainement un théâtre de plein air, dès l’achèvement des travaux de revêtement des gradins dont le taux de réalisation a atteint 95%, indique-t-on auprès des services de la direction de la culture. Prévu dans le cadre du programme quinquennal en cours, le projet offrira à l’ancienne capitale du Titteri une autre structure à même de lui permettre d’élargir le faisceau de ses activités culturelles sans contrainte. Seul tropisme, jusqu’ici, pour les personnes éprises de culture et de savoir, la maison de la culture Hassan El-Hassani ne sera pas l’unique réceptacle des manifestations à caractère local, régional ou national. D’une capacité de 2500 places, le théâtre de plein air, qui est en phase de revêtement de ses gradins en granit, a enregistré un léger retard pour des raisons liées à l’adoption par les concepteurs d’un autre matériau de remplacement, en l’occurrence le grain de marbre qui présente plus de qualités esthétiques et de résistance aux aléas climatiques. En parallèle, des travaux de VRD seront prochainement entamés, dès l’aboutissement des procédures administratives de consultation et de passation des marchés, explique-t-on. Localisé dans un site proche du pôle universitaire, le futur théâtre de plein air connaîtra à coup sûr une grande fréquentation estudiantine, sachant que, dans le passé, l’organisation des événements artistiques et culturels abrités par la Maison de la culture n’a pas toujours drainé beaucoup de monde parmi les étudiants. S’ajoutant aux autres infrastructures retenues dans la cadre des investissements publics, le théâtre de plein air sera conforté par le projet de réalisation d’un théâtre régional, dont le choix de terrain d’assiette a déjà eu lieu dans l’aire du pôle urbain. En outre, les responsables du secteur envisagent d’intensifier les activités culturelles et artistiques et de promouvoir des échanges avec les autres structures culturelles du pays. D’ailleurs, est-il annoncé, plusieurs troupes étrangères vont être accueillies par la maison de la culture Hassan-El-Hassani dans le cadre du festival culturel international de Béjaïa du 31 octobre au 4 novembre.
http://www.liberte-algerie.com/alge...n-air-prochainement-au-chef-lieu-medea-187984
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Mise en service de la nouvelle gare routière


La nouvelle gare routière de Médéa a été mise en service, jeudi, par le wali de Médéa, Brahim Merad, en présence des autorités civiles et militaires ainsi que des membres de la famille révolutionnaire.

La mise en service de la nouvelle infrastructure a coïncidé avec la célébration du 58e anniversaire de la date du 1er novembre et du 50e anniversaire de l’indépendance nationale. Inspiré de l’architecture arabo-mauresque, l’édifice, qui s’étale sur une superficie de 15 500 m2, est doté d’une plate-forme de manœuvre de 11 630 m2 comprenant 2 quais, des aires de stationnement pour bus de transport urbain et pour taxis, et un parking.
La nouvelle gare routière de type A est composée d’un rez-de-chaussée et d’une mezzanine où sont concentrés différents espaces dont des salles d’embarquement et de débarquement, des guichets, une infirmerie, une salle de prière, des sanitaires, des locaux commerciaux, des bureaux, etc.
Considérée comme un joyau architectural, la mise en service de la nouvelle gare routière, qui compte des quais inter-wilayas, est venue à point nommé désengorger la circulation dans les artères menant vers l’ancienne station située en plein centre-ville, devenue une source de nuisances sonores et de pollution pour les riverains. A noter que l'assiette de la station a déjà fait l’objet d’une affectation aux services de la culture pour servir de terrain à la réalisation des projets de Théâtre régional et de bibliothèque centrale. Située à 2,5 km au nord de la ville et à proximité de la RN1, la nouvelle gare routière a nécessité la création de nouvelles lignes de dessertes et de navettes de véhicules de transport urbain et de taxis pour rallier la ville et inversement. Les aménagements extérieurs sont en cours afin de garantir la sécurité de l’endroit et des entrées et sorties des véhicules par l’installation de feux de signalisation aux accès de l’aire de la station. Mais la création de nouvelles lignes s'est aussi accompagnée d'une augmentation des tarifs sur les sections urbaines desservies, manœuvre grossière des transporteurs qui ont mis à profit l'opportunité de la mise en service de la gare routière pour arriver à leurs fins.
http://www.liberte-algerie.com/alge...ice-de-la-nouvelle-gare-routiere-medea-188154


















http://www.facebook.com/media/set/?set=a.188058874665070.47244.100003828754170&type=1
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Transfert du projet du nouveau campus universitaire de Médéa vers un autre site (ministre)

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Rachid Harraoubia, a pris jeudi la décision de transférer le projet du nouveau campus universitaire de Médéa vers un autre site.

Le ministre, qui effectuait une visite de travail dans la wilaya, a estimé "nécessaire" cette décision en raison de la nature du terrain précédemment choisi pour l’implantation de ce campus, qui devait être réalisé à "Haouche Bayazid", à la sortie sud de la ville de Médéa.

Le nouveau campus universitaire de Médéa, d’une capacité de 8000 places pédagogiques et doté d’une résidence de 4000 lits, sera implanté, suite à cette décision, au niveau de la localité d’Ouzera, à 12 Kms à l’est de Médéa.

Le ministre a donné in situ son accord pour entamer, le plutôt possible, les procédures administratifs inhérentes à ce transfert afin que le projet puisse enfin démarrer.

M. Harraoubia avait inspecté, auparavant, différentes structures pédagogiques et d’accueil au niveau du pôle universitaire de Médéa où il a exprimé sa satisfaction quant à la qualité des travaux réalisés sur place et relevé les bonnes conditions d’accueil des étudiants.
http://www.letempsdz.com/content/view/80557/1/
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Mihoub (Médéa)
Un musée d’histoire sur le site du centre de détention colonial



Un projet d’aménagement de l’ancien centre de détention colonial de la commune de Mihoub, dans la wilaya de Médéa, en musée local d’histoire est actuellement en “maturation” au niveau de la direction locale des moudjahidine. Le centre de détention colonial de la commune de Mihoub (100 km au nord-est de Médéa) est considéré comme l’un des plus grands centres de torture érigés par l’armée coloniale pour réprimer la Révolution. Près d’un millier d’Algériens sont morts sous la torture ou ont été exécutés froidement à l’intérieur de ce centre, d’après les témoignages recueillis par la section locale de l’Organisation nationale des moudjahidine.
http://www.liberte-algerie.com/rada...tre-de-detention-colonial-mihoub-medea-188465
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
UN CENTRE DE FORMATION DES AGENTS FORESTIERS EN COURS DE REALISATION



MEDEA- Le secteur des forêts dans la wilaya de Médéa sera renforcé prochainement par une nouvelle structure destinée à la formation des agents forestiers et au perfectionnement de l’encadrement technique du personnel affecté au niveau des différentes subdivisions, a-t-on appris jeudi auprès de la Conservation des forêts.

Implanté dans la ville de Beni-Slimane (70 km à l’est de Médéa), le projet enregistre actuellement 50 % dans l’avancement de ses travaux. Sa livraison est prévue, selon la même source, en octobre 2013.

Ce centre, d’une capacité de 200 places pédagogiques, est réalisé en remplacement de l’ancien institut de formation des agents forestiers, situé également dans la même agglomération, mais qui se trouve dans un état désuet a-t-on précisé.

Outre les blocs pédagogiques, le centre de formation des agents forestiers de Beni-Slimane est doté de laboratoires, d’une bibliothèque, d’un amphithéâtre, de 180 places, ainsi que d’un bloc d’hébergement pouvant accueillir deux cent internes.

La nouvelle structure de formation, qui s’étend sur une superficie de deux hectares, disposera, une fois opérationnelle, de sa propre pépinière.

Celle-ci aura une double vocation, l’apprentissage "in situ" des techniques forestières mais également l’approvisionnement en plants des différents chantiers gérés par la Conservation des forêts, a-t-on expliqué de même source.
http://www.blida-aps.dz/spip.php?article3828
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Un pôle sportif à Ksar El-Boukhari


La réalisation du pôle dans cette ville est justifiée par l’important nombre d’athlètes des deux sexes qui s’adonnent à la pratique sportive et par le nombre de titres et médailles inscrits aux palmarès de ses différents clubs amateurs.

Un projet de pôle sportif à Ksar El-Boukhari est en phase de concrétisation, sous la houlette de la direction de la jeunesse et des sports, à travers la réalisation de nombreuses infrastructures.
Le futur pôle sportif, explique-t-on, abritera une salle omnisports où pourront s’organiser les entraînements des athlètes et les compétitions dans les sports collectifs, une salle spécialisée de tir sportif, une salle de gymnastique, une piscine olympique, deux complexes sportifs de proximité, etc. à cela s’ajoutent les travaux en cours pour l’augmentation des capacités du stade municipal à 5 000 places, en plus du revêtement en gazon synthétique de 5e génération. La réalisation du pôle dans cette ville est justifiée par l’important nombre d’athlètes des deux sexes qui s’adonnent à la pratique sportive et par le nombre de titres et médailles inscrits aux palmarès de ses différents clubs amateurs. Outre la grande concentration de cadres spécialisés en gymnastique, handball, football, gymnastique, toutes les disciplines comptent des athlètes des deux sexes, même dans la pétanque avec un trio de jeunes filles qui a remporté le titre de champion d’Algérie 2011, et 4 garçons qui ont été couronnés du titre de champions d’Afrique 2012. Le tir sportif qui comprend le tir à l’arc, le tir au pistolet et le tir à la carabine est une exclusivité de la ville, avec une section qui compte 20 athlètes et une participation féminine au dernier championnat arabe du tir à l’arc. L’absence de filles dans de nombreuses disciplines est un problème que rencontrent les clubs sportifs amateurs localisés dans les autres villes où, pourtant, d’importantes infrastructures sportives ont été réalisées. Le choix de la ville de Ksar El-Boukhari pour recevoir le projet de pôle sportif n’est pas fortuit, mais relève d’une démarche pragmatique à même de permettre de promouvoir davantage le sport dans la wilaya. Par ailleurs, et après une première opération de renouvellement du matériel de chauffage dans les écoles, la direction de l’éducation de Médéa a fait savoir qu’une enveloppe de 47 millions de DA vient d’être mobilisée pour l’achat de poêles aux établissements du moyen et du secondaire. Il s’agira de procéder au renouvellement du matériel vétuste et à l’équipement des établissements dépourvus de moyens de chauffage afin d’offrir aux élèves des conditions de scolarisation et d’études plus confortables. Car la région du Titteri, qui est une région des plus froides en période hivernale, les températures diurnes descendent souvent sous la barre de 0°C. Selon les informations fournies, l’opération de dotation en matériel de chauffage neuf va toucher 30 CEM et 16 lycées parmi ceux qui sont situés dans les zones montagneuses et éloignées pour protéger les élèves des rigueurs de l’hiver.
http://www.liberte-algerie.com/algerie-profonde/un-pole-sportif-a-ksar-el-boukhari-medea-192473
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Dynamisation des projets en cours



Les différents services de l’exécutif sont condamnés à coordonner leurs efforts et à trouver les synergies pour surmonter les difficultés susceptibles d’être rencontrées dans l’exécution des projets.

La nouvelle année 2013 semble démarrer sur les chapeaux de roues pour l’exécutif de wilaya, conduit par son premier responsable, Brahim Merad, qui a effectué deux sorties sur le terrain en une semaine, afin de se rendre compte de l’état d’avancement des projets en cours. L’occasion pour le même responsable d’instruire ses collaborateurs et élus locaux sur la nécessité d’imprimer une plus grande dynamique aux programmes alloués à la wilaya.
Après avoir inspecté les projets en cours de réalisation dans la daïra de Ksar El-Boukhari la semaine dernière, le chef de l’exécutif s’est rendu, mardi, dans la commune de Berrouaghia, où il a visité plusieurs projets retenus dans le cadre du programme d’investissements. Au cours de sa visite, le wali s’est rendu sur le site du projet de construction d’une station de pompage pour l’alimentation de la ville en eau potable à partir du barrage de Koudiet Acerdoune, puis au CEM situé dans le quartier périphérique de Oued Louglet, destiné à alléger la charge sur les autres établissements, ensuite au site de Chorfa, où se déroulent des travaux d’aménagement. Il a été noté que les travaux de réalisation de la station de pompage ont atteint un taux d’avancement élevé, projet devant permettre, dès sa réception, d’assurer une meilleure dotation en eau de la population, d’une manière régulière et pendant des plages horaires plus larges.
Après avoir pris le temps de se rendre compte de l’état d’avancement du centre de formation professionnelle agricole situé près de la source thermale, 7 km à l’est de Berrouaghia, le chef de l’exécutif a décidé de transférer la structure à la direction des services agricoles en vue de sa reconversion en établissement supérieur d’enseignement agronomique.
L’autre intérêt du responsable de l’exécutif a été accordé au problème d’assainissement de la ville en se rendant au quartier Aïn Omerane, où se déversent les rejets des eaux usées de la ville. S’adressant à ses collaborateurs, le wali les a sommés de coordonner leurs actions dans les phases d’exécution et de suivi des différents projets pour accélérer le rythme des travaux, et de tout mettre en œuvre pour respecter les délais de livraison impartis. Sur le site du pôle urbain, la wali a visité les chantiers de construction de 2 216 logements en cours de réalisation, en insistant sur la nécessité d’intensifier les efforts pour achever les travaux et livrer les projets.
Au cours de sa tournée, l’exécutif a aussi visité la zone d’activités, où une dizaine de lots sont déjà prêts pour recevoir des investisseurs, en sus de 2 autres projets de réalisation d’une laiterie et d’une boucherie avicole agréés. Dans ses orientations aux responsables locaux, le wali a insisté pour que les différents services coordonnent leurs efforts et trouvent les synergies pour surmonter les difficultés susceptibles d’être rencontrées dans l’exécution des projets. Le chef de l’exécutif a achevé sa tournée dans la commune des Asphodèles.
http://www.liberte-algerie.com/algerie-profonde/dynamisation-des-projets-en-cours-medea-192268
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Berrouaghia
Réalisation d'un centre d'hébergement pour sportifs




La direction de la Jeunesse et des sports de la wilaya de Médéa a indiqué, jeudi dernier, que le parc sportif de la commune de Berrouaghia sera renforcé prochainement par une nouvelle infrastructure destinée à la prise en charge de l'élite sportive de la région. Il s'agit d'un centre d'hébergement, de soins et de récupération pour les sportifs, en cours de réalisation au niveau du complexe sportif de la cité 1er Novembre, dans la périphérie Est de la ville de Berrouaghia, a ajouté la même source. Ce centre, dont le taux d'avancement des travaux est estimé à 60 %, servira, de lieu de repos et de remise en forme pour les sportifs professionnels et semi-amateurs évoluant dans les différents clubs sportifs de la région, a-t-on indiqué. La nouvelle structure, pour laquelle une enveloppe financière d'un montant de 41 millions de Da a été allouée, sera dotée de salles de soins et de récupération, d'un sauna, d'un bassin de récupération, d'une infirmerie, d'un réfectoire, d'une salle de jeux, et de plusieurs chambres, répartis sur deux niveaux. Ce centre est une partie intégrante du complexe sportif de la cité 1er Novembre, qui dispose déjà d'une salle de gymnastique, d'une salle omnisports et d'une piscine semi olympique, a-t-on noté.
http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=52170
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
ATTRIBUTION DE 200 LOGEMENTS PROCHAINEMENT


MEDEA- Une première tranche de deux cents logements (200) réalisés dans la commune de Ksar-El-Boukhari, sud de Médéa, dans le cadre du programme de résorption de l’habitat précaire (RHP) sera attribuée avant la mi-janvier courant, a annoncé le wali de Médéa lors d’une récente visite dans cette localité.

Ces logements, dont la réalisation est au stade de raccordement aux différents réseaux (eau, gaz, assainissement), sont destinés, en priorité, aux familles vivant dans des conditions précaires, a précisé le chef de l’exécutif en marge de cette visite.

Les membres de la commission d’attribution de la daïra ont été dans ce sens instruits pour ’’finaliser’’, dans un délai de dix jours, l’étude des demandes de logements afin que l’opération de relogement puisse démarrer rapidement.

Cette première tranche représente, selon le directeur de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Médéa, le quart du programme RHP inscrit au profit de la commune de Ksar-el-Boukhari, d’une consistance globale de 800 unités.

Sur les six cents logements, en attente de livraison, 150 unités sont déjà achevés, alors qu’un nombre similaire de logements sera réceptionné, selon les prévisions de l’OPGI vers fin mars 2013.

Trois cents autres unités, lancées en réalisation récemment, devraient être livrées, en décembre prochain, a-t-on précisé.
http://www.blida-aps.dz/spip.php?article4053
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Ain Boucif
Une première en Afrique : un centre de confort psychologique prochainement à Médéa






La wilaya de Médéa sera prochainement dotée d’un centre de confort psychologique, le premier du genre en Algérie et en Afrique. Le coup d’envoi de l’étape exécutive de ce projet a été donné, samedi, à la salle Atlas de Bab El Oued. L’objectif principal de ce centre est la lutte contre l’addiction à la drogue, l’immigration clandestine ainsi que la prise en charge des jeunes souffrant de ces problèmes pour les accompagner jusqu’au recouvrement de leur équilibre psychologique, social et professionnel.

Un groupe de jeunes intellectuels algériens réunis par la toile et répartis sur 13 wilayas était à l’origine de cette initiative caritative. «On a mis deux ans pour sortir cette idée de l’ombre, on voulait convaincre les franges de la société et, surtout, la société civile de l’importance de ce genre d’initiatives», nous dit Lokmane, un des initiateurs du projet. «Ce centre sera une passerelle vers une nouvelle vie pour ceux qui ont perdu la joie de vivre, une missive d’amour, d’espoir et de solidarité pour la jeunesse algérienne», ajoute-t-il.
Selon l’étude technique présentée lors de l’exposition, le centre sera implanté à Ain Boucif, dans la wilaya de Médéa, et sera équipé en différentes infrastructures : chambres conformes, salles de sport, salles de soins psychologiques et de massage, foyer …
Le coût de réalisation est estimé à 40 milliards de centimes, dont le financement sera, d’une manière générale, assuré par les revenus des fêtes et autres galas artistiques et humoristiques animés par différents chanteurs et comédiens ainsi que par les revenus de la campagne des SMS gratuits de la téléphonie mobile.
L’importance de cette infrastructure réside dans le fait d’être une première du genre dans le pays et sur le continent africain, d’où cet intérêt de la part de plusieurs personnalités de renommée mondiale, ayant tenu à la parrainer, à l’instar de Lakhdar Belloumi, Salah Ougrout, Lotfi Double-Canon, Bahia Rachedi, etc. Du beau monde auquel il y a lieu d’ajouter Hafid Derradji, désigné président d’honneur du projet. Ce dernier n’a, d’ailleurs, pas caché sa satisfaction quant à l’avancement du projet et à l’adhésion de plusieurs personnalités, ce qui donne une autre dimension au projet. «Je suis très fier de ce groupe de jeunes qui ont pu concrétiser leur rêve. Leur cran et leur insistance m’ont vivement incité à travailler avec eux, d’ailleurs, je lance un appel à toutes les bonnes volontés pour se joindre à ce projet noble parce qu’il génère un intérêt général», déclare-t-il.
Hakima Hadjam
http://monjournaldz.com/fr/index.ph...fort-psychologique-prochainement-à-médéa.html



https://www.facebook.com/media/set/?set=a.188859714505739.48625.172053122853065&type=3
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Médéa : Un plan d’extension urbaine en cours à Berrouaghia

La ville de Berrouaghia vit, depuis quelques années, une profonde mutation à la faveur d’un programme d’extension urbaine, destiné à accompagner l’évolution démographique de cette deuxième plus grande agglomération de la wilaya de Médéa.

Située à 35 km au sud du chef-lieu de wilaya, au croisement de deux axes routiers stratégiques, à savoir la RN 01 et la RN 18, qui traversent la wilaya du nord au sud et d’est en ouest, la ville de Berrouaghia compte, à cet effet, maintenir le même rythme de développement urbanistique qui lui a permis de rompre avec son passé de ‘’village agricole’’.

Cette importante agglomération, de plus de 60.000 âmes, a subi, au cours des dernières années, une réelle ‘’métamorphose», grâce aux différents programmes de développement initiés à son profit. C’est dans ce contexte qu’intervient la mise à exécution d’un nouveau plan d’extension urbain, incluant divers projets d’aménagement et d’équipements, appelé à accompagner cette dynamique.

L’extension urbaine va se concentrer, dans un premier temps, dans les parties nord et centre de la ville. La partie sud-est et certaines zones d’habitations, qui vont faire l’objet prochainement d’opérations de requalification urbaine, devraient être incluses dans le programme d’extension qui sera proposé pour les prochaines années, a-t-on précisé au niveau de cette commune.

Ce plan d’extension est crédité d’une dotation financière d’un montant de plus de 580 millions de Da, devant servir à la viabilisation des deux futures zones d’extension urbaines et à l’aménagement d’une nouvelle zone d’activité à Chorfa, à la périphérie nord de la ville, selon des chiffres de la direction de l’Urbanisme.

Ces travaux permettront, d’après les responsables de cette direction, d’intégrer de nouvelles poches foncières au tissu urbain de la ville. Il est prévu, à ce titre, l’intégration d’environ 135 hectares au portefeuille foncier de la commune, à la faveur des deux nouveaux Plans d’occupation du sol (POS), approuvés par la direction de l’Urbanisme, pour injecter les projets initiés dans le cadre de ce plan d’extension.

Ce dernier prévoit, selon la même source, la réalisation, dans la partie nord de la ville, de quelque 3014 logements, tous types confondus, ainsi que l’injection de dix-sept projets d’équipements, dont quatre infrastructures éducatives, une polyclinique, une bibliothèque, un marché de proximité, une crèche, une mosquée et des aires de jeux.

Le second plan d’occupation du sol, qui couvre une superficie de 70 hectares, situés dans la partie centrale de la ville, abrite déjà de nombreux projets d’habitat affectés à cette commune, au titre du programme quinquennal 2010-2014, dont certains sont achevés et d’autres en cours de réalisation.

D’autres projets d’habitats, récemment notifiés à cette commune, seront réalisés sur les nouvelles assiettes foncières intégrées au portefeuille foncier de la ville. Plusieurs projets d’équipements publics ont été implantés au niveau de cette partie de la ville, parmi lesquels le siège de la subdivision de l’Urbanisme, un centre de proximité des impôts et un tribunal.

Le plan d’extension de la ville de Berrouaghia prévoit également l’aménagement des principaux voies d’accès à la ville, la réalisation d’espaces verts et d’aires de jeux, ainsi que la création d’une nouvelle zone d’activité qui permettra à la ville d’assurer des rentrées d’argent susceptibles d’être injecter dans de nouveaux projets, outre des opportunités de travail qui pourront être offertes aux sans emplois.
Source : Le Financier
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Santé : Plusieurs structures sanitaires dans les zones rurales

Plusieurs structures sanitaires ont ouvert leurs portes récemment dans la wilaya de Médéa, au profit notamment des populations rurales, a-t-on appris auprès de la direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière.

Au nombre d’une dizaine, ces nouvelles structures sont réparties à travers les communes rurales du sud et du sud-est de la wilaya, qui accusent un déficit en termes de couverture sanitaire et de prise en charge des populations, a indiqué la même source.

Parmi les structures nouvellement intégrées dans la carte sanitaire de la wilaya, figurent huit polycliniques, localisées au niveau des communes de Djouab, Aïn-Boucif, Sidi-Demed, Cheniguel, Mihoub, Azziz, Chellalet-El-Adhaoura et Boughezoul.

Sur les huit polycliniques réceptionnées, deux ne sont pas encore fonctionnelles, pour diverses raisons, a-t-on cependant signalé. Il s’agit des polycliniques de Boughezoul et de Azziz, au sud de la wilaya, dont la mise en exploitation devrait intervenir dans les tout prochains mois, a-t-on précisé.

Il est fait état, en outre, de l’ouverture de deux nouvelles maternités rurales dans les communes respectives d' Ouled Maaref et Chahbounia.
Ces deux structures vont permettre une meilleure prise en charge des parturientes de ces localités, notamment celles résidant en zones éparses, et d’atténuer la pression qui s’exerçait auparavant sur les maternités des communes limitrophes, a-t-on observé.
Source : El Moudjahid
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
MEDEA : REHABILITATION EN COURS DES TRONÇONS ROUTIERS DESSERVANT LA PARTIE OUEST

MEDEA - Deux importants tronçons routiers assurant la jonction entre plusieurs localités situées à l’ouest de la wilaya de Médéa font actuellement l’objet de travaux de réhabilitation, initiés dans le cadre du programme de modernisation du réseau secondaire de la wilaya, a-t-on appris auprès de la Direction des Travaux publics (DTP).

Il s’agit, selon la même source, du projet de réhabilitation du chemin de wilaya (CW) 18, sur une distance de 10 km, reliant la commune de Ouamri, à 35 km à l’ouest de Médéa, à la route nationale N°18, qui traverse la wilaya d’est en ouest.

Ce tronçon, dont le taux d’avancement des travaux avoisine les 75%, assure également la jonction entre la commune de Ouamri et le chemin de wilaya N°08, qui dessert, du côté nord, les localités de Médéa et de Tamesguida, a-t-on précisé.

Le second projet concerne un tronçon du CW 138, qui relie la localité de Tizi-Mahdi à Médéa, qui sera réceptionné, d’ici à la fin du 1er trimestre de l’année en cours.

D’un linéaire de 29,5 km, ce tronçon constitue un point de jonction important entre la localité de Tizi-Mahdi, située à une trentaine de kilomètres au sud du chef-lieu de wilaya, et les routes nationales N°01 et 62, qui relient respectivement les régions du nord du pays au sud et entre la ville de Berrouaghia et les localités de l’ouest, a-t-on fait savoir à la DTP.
Source : APS
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
MEDEA, BIBLIOTHEQUE PRINCIPALE



La bibliothèque se développe sur six niveaux : un sous-sol abritant les livres et quelques locaux techniques et le reste des cinq étages qui est réservé à l'orientation et à la lecture suivant une hiérarchie basée sur les tranches d'âge du public. Ces différents niveaux sont reliés entre eux par une rampe hélicoïdale autour d'un cylindre qui renfermeront des espaces d'expositions diverses qui témoigneront du riche passé culturel de la ville de médéa.
Un auditorium est inclus dans le programme. on y accède directement par l’esplanade. Il forme un volume indépendant et s’imbrique dans le volume formé par la bibliothèque afin de créer un tout homogène.
Le choix des matériaux s’est porté sur l’alucobond et la terre cuite pour les façades, l’aluminium pour les brise-soleil et le double vitrage pour les séparations intérieures.

Maîtrise d'ouvrage : Direction de la Culture de la wilaya de Médéa.
Maîtrise d'œuvre : Bureau d’études EL IWANE
Localisation : Quartier 24 Février.

DJAMEL KARI, architecte-concepteur de la bibliothèque principale de médéa. Bureau d'études El iwane

Comment est né le concept architectural ?
Djamel Kari : Il est né d'un souci de renouer avec nos anciennes madrassas et de puiser dans nos éléments architectoniques et culturels, tant locaux qu’islamiques, au travers d’éléments tels que la calligraphie arabe présente sur la façade de l’auditorium et dans quelques séparations intérieures, les moucharabiés situés à l’étage supérieur, inspirés de l’Institut du Monde Arabe ainsi que la tour d’exposition, inspirée de la tour de Samarra en Irak, symbolisant la progression et l’ascension vers la pureté, et qui, dans notre cas, mène à l’étage « chercheurs ».
S'ajoute à cela la transparence extérieure et intérieure afin de garantir le maximum de fluidité visuelle et évoquer le principe d’ouverture sur le monde.

Quels sont, selon vous, les objectifs de la bibliothèque ?
L'objectif principal d'un projet de bibliothèque est d'offrir un cadre de travail et de lecture adéquat, de développer le sens du patrimoine culturel, le goût des arts, des réalisations et des innovations scientifiques et de soutenir les activités et les programmes d'alphabétisation en faveur de toutes les classes d'âge.

Comment ce projet enrichira-t-il son environnement ?
L’environnement est déjà riche du fait de sa situation en centre urbain et de la présence de nombreuses administrations. Le plus de notre projet, c’est qu’il apportera de l’espace grâce à son esplanade, équipement réellement manquant dans cette portion de la ville. Il pourra de ce fait, devenir un lieu de regroupement pour la population locale.

En quoi ce projet s’est-il révélé spécial ?
Il nous a été très bénéfique du point de vue conceptuel, recherche bibliographique et subtilités architecturales. De plus, chaque projet fait naître une sorte d’accumulation d’idées qui permet à l’architecte de se construire ses propres références et son propre jargon. Qui sait, cette bibliothèque nous servira peut être de modèle d’inspiration pour de futurs projets.



https://www.facebook.com/notes/agen...medea-bibliotheque-principale/357989654317366
 
1 - 20 of 89 Posts
Top