Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 142 Posts

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Zone industrielle de nouvelle génération : l’étude de viabilisation en cours


La ville de Sidi Bel Abbès sera dotée prochainement de la première zone industrielle-pilote, dite de «nouvelle génération», qui sera réalisée selon les normes internationales.


C’est ce qu’a indiqué, hier, une source administrative locale qui a précisé que ladite zone s’étendra une superficie globale estimée à quelque 60 hectares.La future zone industrielle, dont l’étude technique de viabilisation est en cours d’élaboration, sera implantée sur un site jouxtant le complexe électronique «Grand public» de Sidi Bel Abbès.
Cette nouvelle zone industrielle est le premier espace industriel réalisé dans le cadre du programme des 36 zones qui seront concrétisées à travers le territoire national au titre du quinquennat de développement 2010-2014. La mise en œuvre d’un tel projet, fait-on-remarquer, est perçue comme une opération visant précisément «la relance et la promotion de l’investissement productif à même de diversifier les créneaux d’activités et de générer des emplois nouveaux», précise notre source. Pour inciter les opérateurs et autres acteurs économiques à investir, la zone industrielle-pilote sera pourvue de toutes les commodités nécessaires au bon fonctionnement des entreprises et unités de production devant s’y installer (voirie, réseau d’assainissement, AEP, éclairage et autres dépendances).
http://www.elwatan.com/regions/oues...bilisation-en-cours-15-10-2012-188852_138.php
 

·
Registered
Joined
·
996 Posts
(APS) dimanche 18 novembre 2012 13 : 05
1ère plage artificielle aménagée au lac Sidi M’hamed Benali
SIDI-BEL-ABBES



- La première plage artificielle à l’échelle nationale sera implantée au niveau du lac Sidi M’hamed Benali, situé dans la commune d’Aïn Tlid, à 3 km de la ville de Sidi Bel-Abbès.

Le projet dont les travaux d’aménagement ont débuté dernièrement, a été présenté, dimanche, au ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Tahmi, en visite dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

Cette plage artificielle s’étendra sur un plan d’eau d’une superficie de 7.700 m² et d’une profondeur variant entre 0,8 et un mètre. Le projet est pris en charge par la direction locale de l’Hydraulique qui devra entreprendre tous les aménagements et procéder au transfert des eaux du lac vers la plage artificielle, à leur traitement et installer les équipements adéquats pour créer de mini-vagues.

La création de cette plage artificielle s’inscrit dans le cadre d’un projet d’aménagement d’un pôle de loisirs sur ce site naturel qui draine, notamment durant les week-ends et les jours fériés, des centaines de visiteurs en quête d’un lieu de repos et de tranquillité.

Les responsables de la direction des Ressources en eau ont assuré au ministre que la plage artificielle sera opérationnelle lors de la prochaine saison estivale. Elle constituera un moyen pour booster le tourisme local.
Source :http://www.aps.dz/La-1ere-plage-artificielle.html
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
3 milliards de dinars pour réhabiliter le vieux bâti
Quelque 6.100 constructions classées vieux bâti, dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, seront touchées par une grande opération de rénovation a indiqué le directeur de l’urbanisme et de la construction au cours d’une réunion tenue au siège de l’APC sous la présidence du chef de l’exécutif.

La majorité de ces bâtisses a été localisée au niveau de 12 vieux quartiers de la ville de Sidi Bel Abbès. Une importante enveloppe budgétaire estimée à plus de 3 milliards de dinars a été accordée à ces opérations dont les travaux de réhabilitation seront lancés avant le mois de juin prochain.

Selon le directeur de la DUC, toutes les agglomérations urbaines comptant des maisons héritées de la colonisation sont concernées par cette opération. S’ajoute également l’aménagement de la coupole du centre-ville et la station 27 de bus. Les travaux viseront à relooker les façades, refaire les étanchéités, etc., puisque les différentes constructions présentent des signes inquiétants de vieillissement a-t-on souligné.
Source : Horizons
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Nouveau programme national de logements AADL

Lancement de 3000 unités à partir de Sidi Bel Abbès

Un quota de 3000 logements, sur les 5000 faisant partie du nouveau programme national de logements location-vente AADL, a été lancé à partir de Sidi Bel Abbès par le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, lors de sa dernière visite de travail et d'inspection.

Ce projet, qui va être confié à une entreprise chinoise, sera réalisé sur un site situé sur le boulevard d'excellence et répondra à la demande massive de la population locale pour l'acquisition d'un logement selon cette nouvelle formule.
Source : Le Temps
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
PROGRAMME DE LOGEMENT POUR LES ALGERIENS RESIDANTS A L’ETRANGER





SIDI BEL-ABBES - Le gouvernement compte créer un programme spécial de logements au profit de la communauté algérienne résidant à l’étranger dans le cadre de la formule location-vente, a annoncé mardi à Sidi Bel Abbès le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, M. Abdelmadjid Tebboune.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite dans la wilaya, le ministre a souligné qu’une "réflexion réelle est engagée pour la création d’un programme à l’avenir au profit des émigrés désirant acquérir des logements dans le cadre de la formule AADL."

M. Tebboune a ajouté, lors de sa visite dans la wilaya en compagnie du ministre de la Jeunesse et des sports, M. Mohamed Tahmi, qu’il est en discussion avec le secrétaire d’Etat chargé de la communauté algérienne à l’étranger, en vue de dégager le cadre approprié pour créer ce programme.

En réponse à des questions des journalistes sur ce sujet, le ministre a souligné qu’"actuellement les émigrés ne peuvent pas bénéficier de programmes, car ils ne résident pas en Algérie et la priorité est de satisfaire la demande sur l’habitat de différentes formules aux algériens résidant dans le pays".

"La question nécessite une réflexion approfondie pour que les quotas d’habitat soient attribués aux émigrés à l’avenir d’une manière équilibrée", a-t-il encore indiqué, expliquant que les émigrés sont dispersés dans de multiples zones à l’étranger et qu’"il faut donc dégager une formule adéquate pour le recouvrement de l’argent et des banques qui traitent les opérations à l’intérieur du pays et à l’étranger".

D’autre part, le ministre a appelé les bénéficiaires du soutien de l’Etat dans le cadre de l’octroi de logements, qui ont déposé des demandes pour d’autres logements ou pour d’autres formules, d’accélérer le retrait des demandes, mettant en garde contre des poursuites judiciaires contre les auteurs de fausses déclarations.

La mise en place d’un fichier national de l’habitat en cours d’élaboration dévoilera les bénéficiaires du soutien de l’Etat, a-t-il souligné rappelant que les dossiers de demandes de logements comportent une déclaration sur l’honneur attestant que le demandeur n’a bénéficié d’aucune formule de l’habitat soutenu par l’Etat.

Le ministre a annoncé dans ce cadre l’achèvement en avril prochain de l’élaboration de quatre fichiers nationaux qui comportent les bénéficiaires de logements et fixent les besoins nationaux de différentes formules de soutien selon une demande réaliste.

"Ces fichiers sont destinés aux entrepreneurs et entreprises de construction et d’autres à des entrepreneurs tricheurs et incompétents. Ce fichiers nationaux seront mis à la disposition des commissions nationales des marchés,"a-t-il dit.

Plus de 4 millions de bénéficiaires ont reçu un soutien de l’Etat dans le cadre de l’accès au logement, selon le fichier national, en plus de 5500 entrepreneurs, a souligné M. Tebboune.

Le ministre a inspecté plusieurs projets d’habitat, tous programmes confondus, en cours de construction à Sidi Bel-Abbès.


LANCEMENT D’UN PREMIER QUOTA DU NOUVEAU PROGRAMME NATIONAL DE LOGEMENTS LOCATION-VENTE

Le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Abdelmadjid Tebboune a procédé, mardi à Sidi Bel-Abbès, au lancement du premier quota du nouveau programme national de logements location-vente.

Il s’agit d’un quota de 1.500 logements dont la première pierre de réalisation a été posée par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme au niveau de la rue "Imtiyaz" au chef-lieu de wilaya, en présence du ministre de la Jeunesse et des sports M. Mohamed Tahmi. Ce projet sera réalisé par une société chinoise dans un délai de 24 mois.

M. Abdelmadjid Tebboune a posé, au même site, la première pierre du projet de réalisation de 1.500 logements promotionnels publics et 315 logements promotionnels aidés (LPA).

Le ministre a inspecté, lors de cette visite, plusieurs projets d’habitat dont a bénéficié la wilaya de Sidi Bel-Abbès, à l’instar du projet de 1.326 logements participatifs, réalisés par des promoteurs immobiliers.

Il a également visité deux projets de 66 logements promotionnels réalisés par l’agence foncière de la wilaya et 200 logements sociaux sur le chemin de Ain Trid à Sidi Bel-Abbès.
Source : APS
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Vieux bati : 12 quartiers concernés par la restauration
Plus de 6 000 bâtisses frappées de vétusté devraient été intégrées, à Sidi Bel Abbès, dans le programme de restauration du vieux bâti.

Pour ce faire, les responsables locaux compétents ont procédé à un diagnostic technique de l’ensemble des bâtisses ciblées par l’opération, des bâtisses qui, selon une source administrative locale, ont été recensées, pour la plupart, dans une douzaine de quartiers.

Le coût global de l’étude de diagnostic du vieux bâti a été estimé à trois milliards de centimes, a indiqué la même source, avant d’ajouter que la procédure d’expertise des sites concernés devrait permettre de procéder à une évaluation préliminaire du coût des travaux de rénovation devant être entrepris à l’issue de l’inscription de l’opération de restauration.

Selon la source précitée, le taux d’avancement de l’étude de diagnostic a atteint, jusqu’alors, un taux estimé à 81%. Les travaux de restauration, a-t-on expliqué, seront adaptés aux différents types de construction des bâtisses recensées.
Source : El Watan
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Centre anti-cancer : 7 entreprises en lice pour la réalisation
Sur les 22 entreprises ayant retiré les cahiers des charges, seulement 7 ont déposé leur candidature pour soumissionner à la réalisation des travaux de Corps d’Etat secondaires (CES) du Centre anticancéreux (CAC) de Sidi Bel Abbès.

L’ouverture des plis des inhérents à leurs manifestations d’intérêt ont été ouverts fin mars, suite à l’avis d’appel d’offres national et international lancé par le ministère de la Santé, a indiqué hier le directeur de la Santé de la wilaya (DSP).

Selon lui, un délai de 15 mois sera fixé pour l’entreprise sélectionnée pour l’achèvement des travaux de CES. Refusant de parler de retard dans la livraison de cette structure sanitaire dont l’inscription remonte à 2006, au titre du programme complémentaire de soutien au développement pour une enveloppe de plus de cinq milliards de dinars, le DSP s’est contenté de préciser que «les grands œuvres du CAC sont achevés à 100%».

D’après la fiche technique du projet, le CAC devait être réceptionné fin 2011. D’une capacité de 120 lits, le projet du centre anticancéreux de Sidi Bel Abbès, mis en chantier en 2008, est actuellement à l’arrêt.

Ce projet, découpé en huit lots, a été confié à deux entreprises privées pour ce qui est des grands œuvres. Selon des praticiens du CHU de Sidi Bel Abbès, où le service oncologie connaît une saturation, les travaux de réalisation du CAC accusent «un énorme retard».
Source : El Watan
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
SIDI BEL-ABBES : Lancement de 3.000 logements entre AADL et LPP
Le terrain qui a failli être consommé dans des projets du CLPI REF a été récupéré une fois cette opération, qui a beaucoup fait jaser, a été annulée par les pouvoirs publics. Sur le site de ce qui était convenu d'appeler «boulevard de l'Excellence» sur la rocade sud, un terrain est dégagé pour projeter un pôle de cités résidentielles dans les formules AADL et LPL, a-t-on relevé lors de la sortie du wali dans le territoire de la commune de Sidi Bel-Abbès.

Les chantiers sont installés pour deux grands projets puisque, expliquent les maîtres des ouvrages, les marchés qui ont bénéficié du «gré à gré» ont été attribués pour les logements AADL à une entreprise chinoise, et pour le projet du LPP à une entreprise algéro-portugaise.

Pour le programme des logements AADL, explique le bureau d'études, une superficie de 7,2 hectares est consacrée comme assiette qui contiendra 4 îlots composés de 5 R+15, 14 R+9 et 35 R+5 avec un noyau administratif et commercial. Les types d'appartements retenus sont de l'ordre de 750 F4 et 550 F3. Le montant du projet s'élève à plus de 4 milliards 160 millions de dinars. Le projet sera lancé effectivement au début du mois de Ramadhan. Les directives du wali sont orientées vers l'exécution «d'un pôle urbain moderne», tout en évitant «les agressions visuelles».

L'autre projet concerne un programme des logements LPP et qui est projeté dans le même site avec une architecture différente tout en prenant en compte les normes urbanistiques. Ce qui est recommandé aux deux bureaux d'études, c'est une coordination entre les deux sites de ce nouveau pôle urbain, en prenant en considération toutes les mutations et nouvelles exigences des citoyens en matière de l'habitat.

Un projet de réhabilitation du syndic est en étude par les sociétés de promotion pour accompagner les résidents à se prendre en charge à propos de la gestion des immeubles et des cités. Les pouvoirs publics locaux envisagent d'accompagner ce projet par l'inscription des équipements publics à l'image des établissements scolaires, de santé, de sécurité et autres commerces et espaces de divertissement.
Source : Le Quotidien d'Oran
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Le nouvel hôpital ouvre ses portes
Pour pallier le déficit actuel constaté en matière d’infrastructures de la santé, notamment au chef-lieu de wilaya, un nouvel établissement public hospitalier baptisé au nom du chahid Dahmani Slimane vient d’être réalisé au quartier populeux de Sidi Djilali, et a ouvert tout récemment ses portes au public.

Il s’agit d’un hôpital de 120 lits qui a coûté un milliard pour sa construction et 70 milliards de centimes pour son équipement. Selon sa directrice, ce nouvel EPH a été réalisé sur une superficie de 16 500 m2 pour assurer une couverture sanitaire pour plus de 226 000 habitants.

Cet établissement hospitalier assure un service d’urgences médicochirurgicales et comprend également 6 services hospitaliers et médicaux : la chirurgie générale, l’épidémiologie, la gynécologie obstétrique, la médecine interne, la médecine légale, la pédiatrie et trois services annexes, à savoir la radiologie centrale, une pharmacie et un laboratoire central. Il est aussi doté d'équipements médicaux modernes permettant d'effectuer les interventions chirurgicales.

Ces services sont assurés par un staff médical composé de 25 praticiens spécialistes et généralistes, 136 agents paramédicaux, 64 agents techniques et de maintenance et 27 administratifs.

Cette structure, qui vient à point nommé pour atténuer la pression que subit l'actuel CHU Abdelkader-Hassani, devenu trop exigu pour la population belabbésienne, accueille aussi des patients venant des wilayas limitrophes et consolidera d'autres projets d'envergure pour le secteur de la santé, dont la relance est prévue pour le début du mois prochain.
Source : Liberté
 

·
Unregistered User
Joined
·
5,722 Posts
Salles de cinéma : «Tessala» et «Amarna» rouvriront dans trois mois



Dans trois mois, deux salles de cinéma rouveriront leurs portes. De quoi réjouir les cinéphiles !

Les travaux de réhabilitations des salles de cinéma Amarna et Tessala de la ville de Sidi Bel Abbès «seront achevés dans un délai de trois mois», a affirmé le directeur de la Culture, M. Tayebi, lors de la dernière visite d’inspection effectué par le chef de l’exécutif à travers divers chantiers du chef-lieu de la wilaya. La salle Tessala (ex-Vox), qui rouvrira probablement au mois de septembre prochain, connaît un taux d’avancement important des travaux de maçonnerie et de revêtement. Selon les explications fournies par M. Tayebi, les travaux de réhabilitation portent notamment sur la réfection des murs et de la toiture, de la cabine de projection et l’installation de nouveaux sièges.

Evalué à 63 millions de DA, cette opération de réhabilitation «tombe à point nommé pour sortir le cinéma le Vox de l’état de délabrement dans lequel il a été confiné», estime Abbès, l’un des plus anciens projectionnistes de la ville, qui s’est réjoui de la prise en charge, quoique tardive, de certaines salles mythiques de la Mekerra. Disposant, jadis, d’une douzaine de salles de cinéma, la ville de Sidi Bel Abbès s’est vue «dépossédée» entre les années 1980 et 1990 de ces espaces culturels, abandonnés pour certains, squattés ou détournés de leurs vocations pour d’autres.

Aujourd’hui, outre la cinémathèque du Moksi, il ne reste que les cinémas Tessala (ex-Vox), Amarna, Djazaïr (ex-Versailles) et l’Olympia (ces deux derniers étant dans un état de dégradation avancée). S’agissant du sort des autres salles de projection, à savoir le Palmarium, l’Alhambra, le Rio et le Colisée, ils ont complètement disparus.


Renforcement

Sur un autre plan, le directeur de la culture a indiqué qu’une salle de spectacles dotée d’une capacité d’accueil de 5.000 places sera réalisée dans la ville de Sidi Bel Abbès. Il a, à ce propos, précisé que le projet, qui doit être édifié sur une superficie de neuf hectares, s’intègrera dans une perspective de renforcement des infrastructures réservées à l’animation culturelle. «Pour l’heure, a indiqué le responsable, compte tenu de l’envergure et de la spécificité de l’édifice, le projet est dans une phase de prospection qui devrait se solder, dans un proche avenir, par la localisation d’un terrain d’assiette répondant aux normes requises (emplacement du terrain, configuration, etc.)».

Les responsables locaux concernés s’attèlent présentement à rechercher et choisir un site approprié devant servir de terrain d’assiette pour la réalisation du projet. Il faut dire qu’un tel souci est compréhensible, dans la mesure où la future salle de spectacle ne doit aucunement connaître le même sort que la maison de la culture qui, faut-il le rappeler, a été construite, il y a quelques années, au beau milieu d’un pâté d’immeubles, conférant, du coup, à l’édifice un aspect tout aussi atone qu’inexpressif.

Vivement souhaitée, aussi bien par le public que par les milieux artistiques, la programmation du projet de réalisation de la salle de spectacles s’est révélée, à l’évidence, d’autant plus indispensable que la cité de la Mekerra est devenue, ces dernières années, un véritable pôle d’activités culturelles où sont organisés annuellement de multiples festivals locaux et internationaux, à l’instar du festival international de danses populaires, du festival national de la chanson «Rai», festival local du théâtre professionnel et autres rendez-vous artistiques non moins importants.
Source : El Watan
 

·
Algerian User
Joined
·
179 Posts
(APS) dimanche 18 novembre 2012 13 : 05
1ère plage artificielle aménagée au lac Sidi M’hamed Benali
SIDI-BEL-ABBES



- La première plage artificielle à l’échelle nationale sera implantée au niveau du lac Sidi M’hamed Benali, situé dans la commune d’Aïn Tlid, à 3 km de la ville de Sidi Bel-Abbès.

Le projet dont les travaux d’aménagement ont débuté dernièrement, a été présenté, dimanche, au ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Tahmi, en visite dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

Cette plage artificielle s’étendra sur un plan d’eau d’une superficie de 7.700 m² et d’une profondeur variant entre 0,8 et un mètre. Le projet est pris en charge par la direction locale de l’Hydraulique qui devra entreprendre tous les aménagements et procéder au transfert des eaux du lac vers la plage artificielle, à leur traitement et installer les équipements adéquats pour créer de mini-vagues.

La création de cette plage artificielle s’inscrit dans le cadre d’un projet d’aménagement d’un pôle de loisirs sur ce site naturel qui draine, notamment durant les week-ends et les jours fériés, des centaines de visiteurs en quête d’un lieu de repos et de tranquillité.

Les responsables de la direction des Ressources en eau ont assuré au ministre que la plage artificielle sera opérationnelle lors de la prochaine saison estivale. Elle constituera un moyen pour booster le tourisme local.
Source :http://www.aps.dz/La-1ere-plage-artificielle.html
Des nouvelles de ce projet ? Les travaux sont-ils toujours en cours ?
 

·
aghiles
Joined
·
10,975 Posts
Avenue de la Macta : Des travaux non encore achevés ou tout simplement « oubliés »


L’espace vert rénové du coté Ouest de l’Avenue de la Macta , fait couler beaucoup d’encre et ce depuis l’entame des travaux qui ont commencé dans un premier temps par l’arrachage de quelques arbres ,l’élimination de la clôture qui a coûté une fortune, il y a quelques années, et ensuite des travaux de réalisation d’une ruelle qui a soulevé les voix des riverains pour son inutilité d’ordre esthétique et surtout routière d’autant plus qu’il y existe déjà une rue large, juste à une dizaines de mètres ,reliant les deux sens de l’Avenue. Ce jour, avec le déblayage des espace réservés à la verdure et la plantation des platanes sur une double ligne longeant l’esplanade bien éclairée, faut-il le souligner , le lieu est courtisé par les citoyens en quête de fraîcheur nocturne après El Iftar. Les bordures et le petit espace gazonné sont utilisés pour entamer des parties de dominos ou engager des discussions tout en dissipant la fatigue morale et physique et ce, en l’absence des bancs publics. Aussi l’absence des poubelles fait apparaitre le nombre impressionnant des détritus jonchant l’espace. D’après les informations bien crédibles, l’enveloppe attribuée à l’aménagement de cet espace dépasse la somme de trois milliards de centimes. Malheureusement, les commodités y afférentes à cette espace sont absentes. Et si on autoriserait nos artistes-peintres à exposer et vendre leurs produits tout au long de cette allée pendant ce mois de ramadan et les autres soirées douces d’été , cela pourrait agrémenter ces balades . D’autres artistes peuvent aussi venir exhiber leurs talents . Un espace de détente et culturel quoi ?.
http://bel-abbes.info/?p=20284





 
1 - 20 of 142 Posts
Top