SkyscraperCity Forum banner
1 - 4 of 4 Posts

·
Bring Constantinople back
Joined
·
16,918 Posts
Discussion Starter · #1 · (Edited)
Les fans de FlightRadar24 ont peut être suivi les vols suivants ?
- UAL808
- EK225
- CX899
- DL7002
- AC015

Certains sont assurés par des Airbus (A330, A350, A380) et d'autres par des Boeing (B747, B777, B787) Quel point commun partagent t'ils ?
 

·
Bring Constantinople back
Joined
·
16,918 Posts
Discussion Starter · #4 · (Edited)
Réponse déjà donnée sur un autre forum. Mais je ne dévoilerai rien ici :cheers:
En effet, la reponse a déja eté donnée sur un autre forum: ces vols empruntent les routes transpolaires et passent au dela du 82eme parallèle (les communications par satellite y sont inopérantes mais le GPS fonctionne jusqu'au pôle). Durant les années 1970, les routes étaient qualifiées de «*polaires*» lorsqu’elles passaient au delà du cercle polaire. Or celui ci est situé à la lattitude 66.33’ soit 23.26’ (ou 1406 nautiques ou 2604 km) du pôle et ne permet que de définir les endroits où l’on peut admirer Le Soleil de minuit le 21 juin. Les normes internationales définissent désormais comme polaires les routes passant au delà du 78 eme paralelle. Il n’en existe quasiment plus au départ de l’Europe (a part un charter Frankfurt-Anchorage non régulier assuré par Condor) et seules 5 routes traversent l’océan Arctique (ABERI, DEVID, RAMEL, ORVIT plus la variante NIKIN) Notons que ORVIT ne monte pas au delà du 82.

Cela n'a pas l'air d'interesser grand mon,de ici: je croyais pourtant que cette section etait frequentée par les passionnées de transport. Mais le fait d'autoriser des bireacteurs a traverser l'ocean artique constitue une avancée non négligeable dans le transport aérien. Pour le moment, ce sont les liaisons Amérique-Asie qui sont concernées mais avec des B787 ou A350 "Long Range", les Fidji sont à 18 heures de Londres et Papeete a 17 heures de Paris au lieu de 23.

Inconvénient de ces routes: elles ne sont pas praticables tous les jours et il faudrait déterminer un plan B avec une escale technique (Anchorage ou Petropavlosk par exemple)
en plus des aleas méteo et des potentiels problèmes geopolitiques, il faut tenir compte des possibilités de gel du carburant (difficile de trouver du carburant "grand froid" à Tahiti...) des orages magnétiques qui interdisent les communications radios et surtout de l'activité solaire qui peut entrainer une augmentation du niveau de radiations recues par les occupants des avions. En effet, l'une des couche de l'atmosphere, la ionosphere, protege la terre des radiations solaires en les detournant vers les poles. Il faut aussi temperer l'enthousiame: les routes polaires actuelles relient a peu pres les longitudes 90 Est et Ouest, sont controles par le Canada et la Russie et dispose de nombreuses pistes de degagements herites de la guerre froide. Pour un parcours Londres-Fidji, la traversée de l'artique relie les longitudes 0 et 180 (elle croise perpendiculairement les 4 routes polaires). et passe au niveau du detroit de Beiring: cela signifie qu'on enchaine les traversees de l'Ocean Atlantique nord, de l'ocean Article et de l'ocean Pacifique...il n'y a guere de solutions de degagement entre les aleoutiennes et Hawai.

Note: je suis un peu dubitatif concernant un trajet Paris-Papeete en 17 heures car d’après Google Earth, le chemin le plus court passe plutôt par Los Angeles.
 
  • Like
Reactions: fly-zone
1 - 4 of 4 Posts
This is an older thread, you may not receive a response, and could be reviving an old thread. Please consider creating a new thread.
Top