Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 292 Posts

·
Premium Member
Joined
·
16,254 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Voila quelques statistiques que vous pouvez trouver intéressantes (copié coller de posts que j'ai fait sur le forum européen, j'ai pris des sources écrites):

Le PIB par habitant en pouvoir d'achat (source The Economist 2008, ce sont les previsions pour cette années)
Norway: $58,850
Ireland: $45,110
Netherlands (The): $41,490
Switzerland: $40,260
Austria: $40,120
Denmark: $39,260
United Kindgom (The): $38,340
Belgium: $37,890
Sweden: $36,420
Finland: $36,520
France: $35,540
Greece: $35,150
Germany: $34,270
Italy: $32,390
Spain: $31,650
Slovenia: $28,870
Czech Republic: $23,970
Estonia: $23,560
Portugal: $22,550
Slovakia: $21,380
Hungary: $20,370
Lithuania: $19,730
Latvia: $18,980
Poland: $16,810
Croatia: $15,120
Russia: $14,650
Bulgaria: $12,140
Romania: $11,490
Turkey: $10,380
Ukraine: $9,370

PIB par habitant brut (estimation 2008)
Norway: $90,180
Ireland: $62,450
Denmark: $60,800
Switzerland: $55,780
Sweden: $50,310
Netherlands (The): $49,550
Finland: $48,140
United-Kingdom (The): $46,740
Belgium: $47,730
Austria: $46,600
France: $43,140
Germany: $41,400
Italy: $38,190
Greece: $33,850
Spain: $33,530
Slovenia: $23,850
Portugal: $21,710
Czech Republic: $17,280
Estonia: $17,270
Slovakia: $14,600
Hungary: $13,860
Latvia: $13,270
Lithuania: $12,240
Croatia: $12,220
Poland: $11,880
Russia: $10,010
Romania: $8,550
Turkey: $6,670
Bulgaria: $5,640
Ukraine: $3,307


Le PNB par habitant en 2006 (Atlaseco 2008)
Luxembourg: $76,040
Monaco: $67,110
Norway: $66,530
Switzerland: $57,930
Denmark: $51,700
Iceland: $50,580
San-Marino: $47,030
Ireland: $45,680
Sweden: $43,780
Netherlands (the): $42,670
Finland: $40,650
United-Kingdom (The): $40,180
Austria: $39,590
Belgium: $38,600
Isle of Man: $37,940
Liechstenstein: $36,680
Germany: $36,620
France: $36,550
Italy: $32,020
Spain: $27,570
Greece: $21,690
Channel Islands: $21,420
Andorra: $20,080
Cyprus: $19,970
Slovenia: $18,890
Portugal: $18,100
Gibraltar: $17,670
Malta: $15,310
Czech Republic: $12,510
Estonia: $11,410
Hungary: $10,950
Slovakia: $9,870
Croatia: $9,330
Poland: $8,190
Latvia: $8,100
Lithuania: $7,870
Russia: $5,780
Turkey: $5,400
Romania: $4,850
Bulgaria: $3,990
Serbia: $3,910
Montenegro: $3,860
Belarus: $3,380
Macedonia (Former Yougoslav Republic of): $3,060
Bosnia: $2,980
Albania: $2,960
Ukraine: $1,950
Armenia: $1,930
Azerbaidjan: $1,850
Georgia: $1,560
Moldova: $1,100


La rapport du PIB (PPP) sur le PNB en 2006:
Norway: 74%
Switzerland: 74%
Denmark: 76%
Iceland: 78%
Luxembourg: 85%
Sweden: 85%
Irland: 89%
Germany: 90%
France: 92%
Finland: 93%
Austria: 95%
United Kingdom (The): 95%
Belgium: 97%
Netherlands (The): 98%
Italy: 99%
Cyprus: 109%
Spain: 112%
Greece: 125%
Portugal: 129%
Malta: 137%
Slovenia: 138%
Croatia: 170%
Hungary: 179%
Turkey: 192%
Estonia: 193%
Czech Republic: 198%
Poland: 204%
Lithuania: 212%
Slovakia: 213%
Albania: 226%
Latvia: 227%
Romania: 256%
Russia: 261%
Macedonia (FYR of): 269%
Georgia: 273%
Bulgaria: 294%
Belarus: 319%
Moldova: 327%
Armenia: 400%
Ukraine: 494%


Le PIB par emploi des regions:
Ile-de-France: $115,860
Rhones-Alpes: $86,699
Provence-Alpes-Côte d'Azur: $86,464
Aquitaine: $83,459
Alsace: $82,715
Champagne - Ardennes: $82,296
Hautes-Normandie: $82,076
Lorraine: $80,580
Centre: $80,157
Midi-Pyrénées: $80,103
Languedoc-Roussillon: $79,382
Picardie: $79,258
Pays-de-la-Loire: $78,274
Bretagne: $77,971
Nord-Pas-de-Calais: $77,294
Bourgogne: $77,027
Poitou-Charentes: $76,678
Franche-Comté: $76,620
Basse-Normandie: $75,198
Auvergne: $75,084
Corse: $74,420
Limousin: $73,859
 

·
Banned
Joined
·
1,109 Posts
Tout a fait, cela dit les Irlandais, qui roulaient en char a boeuf il y a encore 20 ans, ont eu la délicatesse de remercier l'UE lors du dernier référendum!
 

·
Moderator
Joined
·
31,087 Posts
Tout a fait, cela dit les Irlandais, qui roulaient en char a boeuf il y a encore 20 ans, ont eu la délicatesse de remercier l'UE lors du dernier référendum!
ce n'est pa pour défendre spécialement l'Irlande (aucune affinité particulière) mais s'il y avait eu des référendums dans tous les pays de l'Union, je ne crois pas une seconde que le cas irlandais aurait été isolé voire peut être même bien l'inverse.
A l'Union de se poser les bonnes questions et d'y apporter des réponses pragmatiques et crédibles.
Une antité telle que l'UE devrait s'intéresser un peu plus à de grands principes fondateurs "humains" plutôt qu'à une simple vision technocratico-économique où les seules préoccupations sont les taux directeurs de la BCE et les élargissements futurs.
Qu'on l'accepte ou non, quand le peuple s'exprime (du moins ceux qui vont aux urnes), le peuple sanctionne.
 

·
Premium Member
Joined
·
16,254 Posts
Discussion Starter · #7 ·
Le problème c'est que les raisons du non sont douteuses. Si c'était un vote eurosceptique j'aurais compris, c'est juste une question d'idéologie. Mais le conservatisme catholique a peser lourd dans la balance ainsi qu'un refus d'élargissement ultérieur de l'EU.

Que peut faire l'UE la?
Bloquer la Turquie? Je pense que des états membres vont s'en occuper.
Remettre la religion au premier plan? Et puis quoi encore!
 

·
Limité du bulbe
Joined
·
3,494 Posts
Exact Matthieu.


(...)
A l'Union de se poser les bonnes questions et d'y apporter des réponses pragmatiques et crédibles.
Une antité telle que l'UE devrait s'intéresser un peu plus à de grands principes fondateurs "humains" plutôt qu'à une simple vision technocratico-économique où les seules préoccupations sont les taux directeurs de la BCE et les élargissements futurs.
(...)
IndyG, n'oublie pas que le "non" irlandais repose sur des réactions totalement différentes du "non" francais de 2005.

En gros le "non" irlandais est le "non" de Villiers. Les irlandais refusent :

  1. toute idée d'Europe "sociale" (le simple mot de social les fait vomir)
  2. les services publics à la francaise
  3. le plombier polonais qui va leur bouffer leur travail (seul pint de convergence avec le "non" francais)
  4. le fait de donner de l'argent aux pays plus pauvres
  5. la méchante Europe qui veut légaliser divorce, avortement, ou droit des homos..
  6. etc

Ce n'est pas ton "non" à toi du tout...:lol: Les principes fondateurs humains, pour eux, c'est la reconnaissance du Christianisme comme religion officielle et l'interdiction du divorce. Quant à la BCE, ils n'ont rien contre.

Va donc trouver un programme qui réunisse "nonistes" irlandais et francais... :lol:
 

·
Moderator
Joined
·
31,087 Posts
Ce n'est pas ton "non" à toi du tout...
Je n'ai jamais dit que j'avais voté non (d'ailleur j'avais voté oui à l'époque).
Ensuite, que le non français et le non irlandais aient des bases différentes n'est pas le problème majeur : le résultat est le même et c'est bien un non.
J'imagine qu'il pourrait y avoir autant de nons qu'il y a de peuples dans l'Union, là n'est pas le problème.
Déjà en France, il y avait une multitudes de nons.
Enfin, je ne connais pas assez l'Irlande pour définir exactement les raisons de ce non. Quand aux analystes, leurs conclusions sont souvent assez caricaturales.
Je précisais juste que si l'UE paraissait moins opaque sur bien des points, les peuples seraient moins réticents. Et si les irlandais craignent par rapport à des questions telles que l'avortement, c'est bien que l'UE n'a pas été capable de les rassurer.
Enfin il fallait prendre le terme social au sens éthymologique (qui concerne la société) et non au sens totalement déformé par l'ensemble de la gauche française.

Le problème c'est que les raisons du non sont douteuses
Et le non français était surtout destiné à sanctionner le gouvernement en place (d'ailleurs aussi un peu dans le cas de l'Irlande).
Sanctionner un gouvernement en place par un NON lors d'un référendum pour l'UE démontre malgré tout le peu d'intérêt du peuple pour la question européenne (par rapport aux questions d'ordre national).
 

·
Registered
Joined
·
4,118 Posts
Quelques rectifications!

Vraiment scandaleux que l'Irlande recoive toujours plus d'argent de l'UE qu'elle n'en donne... :eek:hno:
C'est faux et archi-faux, cela fait plusieurs années que l'Irlande reverse plus d'argent à l'Europe qu'elle n'en reçoit (je crois même qu'elle fait partie des premiers contibuteurs). D'ailleurs, ils ont assez mal utilisé leurs subventions européenes au niveau de l'amélioration de leurs infrastructures (réelle carence de l'Irlande).

Concernant le non, je crois que les Irlandais ont bien voté. Pourquoi voter un texte pour lequel on ne sait pas grand chose si ce n'est qu'il s'agit d'une version remaniée du texte incompréhensible de 2005/2006. Enfin, quel est l'intéret d'une constitution dont les 3/4 sont un amas de motion économique pour rendre un systeme encore plus libéral qu'il n'est déjà? Une bonne constitution est sur le type Nord Américain, un texte simple avec des valeurs communes dans lesquelles les gens se reconnaissent! Quand nos eurodéputés auront compris que l'Europe ne se fait pas sans les peuples on aura peut être franchit un pas!

Enfin, l'Irlande rentre en recession économique et comme dans tous les pays la peur de voir une harmonisation de son systeme économique et de sa "relative" ;) attractivité en matière de politique fiscale à du faire pencher la balance en faveur du non.

ps: je trouve légérement hallucinant la voie par laquelle nos dirigeants ont choisi de donner leur aval sans consultation préalable du peuple alors que celui-ci avait exprimé son refus quelques années auparavant. A priori ça n'a l'air de choquer que moi ici.

ps2: @ ggl: Le plombier polonais
cela fait des années qu'il est déjà en Irlande, et ils commencent à repartir à Varsovie vue la croissance et le besoin de main d'oeuvre en Pologne. Les Irlandais n'ont jusqu'à présent pas la même vision de l'immigration que les Français ("cette peur de l'étranger qui va voler le job du Français"). Avec 10% de croissance et 5% l'année dernière, les peurs ne sont pas les mêmes. Ceci dit, l'année 2008 devrait être la première où l'Irlande verra plus d'émigration que d'immigration sur son territoire. Il sera intéressant de voir le tournant que prendra les choses. Le gouvernement vient d'annoncer qu'il allait transformer l'économie Irlandaise en Knowledge Economy, délaissant ainsi toute leurs usines et ce concentrant sur la matière pour laquelle ils ont un avantage économique (léconomie du savoir). En gros, des milliers d'irlandais ouvriers vont perdre leur boulot dans les années à venir...

ps3: "le fait de donner de l'argent aux pays plus pauvres":
L'irlande est le pays le plus généreux et donateur par tête d'habitants en Europe! Faudrait vraiment arrétez de raconter n'importe quoi!

ps4: les services publics à la francaise
Au niveau adminitratif, ils ont bien raison, ils sont d'ailleurs bien plus efficace que nos services. Un papier se fait en 20 minutes et tu reçoit ton permis de travail en 3 jours par la poste. Qui dit mieux?

la méchante Europe qui veut légaliser divorce, avortement, ou droit des homos..
Ici aussi ça n'est pas aussi simple. Il y a plusieurs Irlande. Dublin est une ville cosmopolite avec des idées progressistes, l'Ouest (notamment) reste assez paysans et replier sur ses convictions catholiques. L'irlande des villes (dublin, Cork, Galway) Vs. le countryside etc. etc.

@IndiG: Je confirme la fin de ton post, L'Irlande a été secoué par un scandale politique (l'ancien Premier ministre ayant détourné des fonds sur sa fortune personnelle + accords vereux avec des promoteurs immobilier). D'où le récent changement de premier ministre en Irlande qui est d'ailleurs con comme ces pieds!
 

·
Registered
Joined
·
8,486 Posts
Exact Matthieu.




IndyG, n'oublie pas que le "non" irlandais repose sur des réactions totalement différentes du "non" francais de 2005.

En gros le "non" irlandais est le "non" de Villiers. Les irlandais refusent :

  1. toute idée d'Europe "sociale" (le simple mot de social les fait vomir)
  2. les services publics à la francaise
  3. le plombier polonais qui va leur bouffer leur travail (seul pint de convergence avec le "non" francais)
  4. le fait de donner de l'argent aux pays plus pauvres
  5. la méchante Europe qui veut légaliser divorce, avortement, ou droit des homos..
  6. etc

Ce n'est pas ton "non" à toi du tout...:lol: Les principes fondateurs humains, pour eux, c'est la reconnaissance du Christianisme comme religion officielle et l'interdiction du divorce. Quant à la BCE, ils n'ont rien contre.

Va donc trouver un programme qui réunisse "nonistes" irlandais et francais... :lol:

Tient c'est marrant, moi j'aurais juré, en regardant les sites internets des partisans du non irlandais que la défense des services publics et du droit du travail étaient au cœur de leur non...

A priori vous n'êtes pas dans les cerveaux de tous les habitants de ce pays donc est ce que vous pourriez citer vos sources quand vous donnez les raisons du non irlandais? :)
 

·
Grygry
Joined
·
3,042 Posts
^^ apparemment la coalition du non etait tres diverse en Irlande, un peu comme en France ou Besancenot, Chevenement, Pasqua et Le Pen abondaient dans le meme sens.
Ils avaient tous un plan B, mais je ne crois pas que ce soit le meme.

C'est peu de dire que je suis decu de voir un pays qui n'a que profite de l'Europe lui cracher a la face... Quant a l'Europe des peuples, il faut peut etre des representants elus comme la constitution nous en proposait pour que l'Europe puisse leur parler....
 

·
Bring Constantinople back
Joined
·
16,717 Posts
Déjà en France, il y avait une multitudes de nons.
Bof, c'est très vite dit ça. Les nonistes étaient surtout situés chez les extrémistes et pas vraiment chez les modérés.

Et le non français était surtout destiné à sanctionner le gouvernement en place
Cela aussi c'est vite dit: le pavé bleu était tellement épais que chacun pouvait y trouver un point qui ne le satisfaisait pas. C'est bien pour cela qu'il ne faut pas adopter ce genre de traité par referendum: il vaut mieux poser des questions plus simples sur des points précis.

Maintenant, il faut bien comprendre que tant que l'on ne pensera qu'à élargir l'Europe (bientôt de Vancouver à Vladivostok et de Reikjavik à Capetown ?) au lieu d'en approfondir les institutions, les citoyens ne pourront pas y adhérer.
 

·
Moderator
Joined
·
31,087 Posts
Bof, c'est très vite dit ça. Les nonistes étaient surtout situés chez les extrémistes et pas vraiment chez les modérés.
Certe tous les extrêmes étaient contre mais il y avait également pas mal de modérés (dont certains ténors du PS. Mathématiquement s'il n'y avaient pas eu de modérés contre, le référendum serait largement passé. Ce ne sont pas les extrémistes qui parlaient d'un fameux (fumeux) plan B.

Je suis en revanche d'accord que, vu l'autérité, la taille et la complexité du texte, le faire adopter par un référendum populaire était d'une grande stupidité.
En revanche je maintiens que par ce référendum, le gouvernement a également été sanctionné (certe pas que).

Maintenant, il faut bien comprendre que tant que l'on ne pensera qu'à élargir l'Europe (bientôt de Vancouver à Vladivostok et de Reikjavik à Capetown ?) au lieu d'en approfondir les institutions, les citoyens ne pourront pas y adhérer.
Tout à fait d'accord sur ce point. J'ai bien peur que l'entrée des 12 nouveaux pays et de l'idée toujours présente de la possible adhésion de la Turquie tue l'UE pendant encore pas mal de temps (au niveau des peuples).
 

·
Banned
Joined
·
1,109 Posts
C'est faux et archi-faux, cela fait plusieurs années que l'Irlande reverse plus d'argent à l'Europe qu'elle n'en reçoit (je crois même qu'elle fait partie des premiers contibuteurs).

L'irlande est le pays le plus généreux et donateur par tête d'habitants en Europe! Faudrait vraiment arrétez de raconter n'importe quoi!
C'est dingue d'accuser les autres de raconter n'importe quand on blance soit meme des enormites! Depuis quand l'Irlande est contributeur net? Quand on n'a pas de sources, les "je crois meme", on les garde pour la discussion au PMU.
Un des premiers contributeurs, avec ses 4 millions d'habitants, permets moi de rigoler. Meme avec 10% de croissance le PIB Irlandais n'est pas pret de pouvoir se permettre d'engraisser l'UE comme le font la France ou l'Allemagne. D'apres le Ministere des Affaires Etrangeres:
Elle a, depuis, bénéficié de la solidarité communautaire, notamment au titre de la PAC, en étant bénéficiaire nette du budget depuis son entrée dans la CEE. Elle est appelée à devenir contributeur net vers 2010.
 

·
Registered
Joined
·
4,118 Posts
Mes plus plates excuses apparement tu as raison ;). J'étais persuadé que depuis 2007 la donne avait changé.
Le document concernant les chiffres des subventions EU/irl le "plus récent" que j'ai pu trouvé date de 2004: http://www.finance.gov.ie/viewdoc.asp?DocID=2070.
Le budget 2008 n'en fait malheureusement pas mention.

En ce qui concerne la deuxième partie de ma phrase concernait la générosité des irlandais. La dessus, je maintiens ce que j'ai dit, l'Irlande est (par "tête" d'habitant), le pays d'Europe le plus généreux en fonds attribué à des associations caritative. Lorsque j'aurais un peu plus de temps, je ferais quelques recherches.
 

·
Normandie
Joined
·
9,141 Posts
De loin comme ca on pourrait dire que les irlandais se sont développés surtout grâce à la générosité européenne, et qu'aujourd'hui elle joue les ingrate. De plus on pourrait ajouter comme ca de loin, que l'Irlande fait du dumping fiscale encore une fois sur le dos de l'Europe. Et surtout on pourrait dire que l'Irlande se constuit un réseau autoroutier totalement inexistant il y a 10 ans et un réseau férré, un réseau de tramway pourla ville de Dublin toujours sur le dos de l'Europe....

Mais evidement on le dit de loin, on le pense pas.... et puis on sait tous très bien que les irlandais s'en seraient tirés sans l'Europe.... c'est sur !

Bon pour info, j'ai vécu 1 an à Dublin à coté de St Stephen green. Je peux vous affirmer que je n'ai jamais vu autant de projet dans une ville comme Dublin subventionnés parfois jusqu'à 100 % par l'union européenne. Ca va de l'immobilier et la fiscalité en passant par certaines prestations sociales. Vous pouvez rajouter à ça toutes les dérogations dont dispose l'Irlande et puis bien évidement les subventions pour tous ces réseaux. Tout est censé être privé, et pourtant à la source on trouve plus que souvent l'argent de l'Europe.

Alors franchement, c'est pas pour les enfoncer, je les aime bien et j'ai passé une année superbe avec eux, mais quand même ! quand on dépend autant de l'Europe et quand on a construit et fait la richesse du pays grâce à l'Europe, je me demande encore comment on peut dire non ? ET cela, quelques soient les motivations...

La vérité c'est que les irlandais sont fat (rien a voir avec le mot anglais) et qu'ils sont persuadé que leur succès , ils ne le doivent qu'à eux mêmes....
 
1 - 20 of 292 Posts
Top