SkyscraperCity banner

701 - 720 of 1459 Posts

·
Registered
Joined
·
144 Posts
Ce contournement va vraiment se faire ?

J'aurai plutôt vu un aménagement de la rocade sud, histoire de "respecter" la ceinture verte ; 2*3 ou 2*4 voies avec un réaménagement de l'échangeur d'Alma.
J'imagine que Rennes Métropole aurait choisi cette option si elle avait à prendre la décision ... mais là c'est une décision de l'Etat, sans vraiment de concertation on dirait :(
 

·
piéton
Joined
·
2,531 Posts
Elargissement de la rocade sud qualifié, je cite, d' "impossible" de l'avis de la DDE... quelle bande de pines...
Et le contournement sud-est a pour but l'évitement des tronçons chargés (rocade sud).

Quant à l'échangeur de la rigoudière, ne vous emballez pas, de mémoire il est prévu... ZéRO bretelle ! juste assurer la continuité de l'A84 vers le sud, rien d'autre... rien en direction de Vitré/Paris, rien en direction de la rocade sud... et puis c'eut été étonnant vu l'affection portée aux "échangeurs" par les services routiers bretons... que de rond-points !:bash:

Pour des échangeurs à quatre niveaux autour de Rennes ou en Bretagne, Cyril, il faudra malheureusement attendre le troisième millénaire, et ses routes "Millenium"... dans le meilleur des cas ! :(
 

·
Registered
Joined
·
144 Posts
lol c'est vrai que la DDE avait dit cela ... je me demande ce qui était bloquant à leurs yeux

Pas de bretelle vers Vitré ?? Non c'est pas possible !
 

·
Registered
Joined
·
32 Posts
Le contournement sud-est est tout de même plus utile qu'un élargissement de la rocade sud car il à l'avantage de mieux desservir la partie sud-est (justement) de l'agglomération, avec les échangeurs du côté de Domloup et Vern-sur-Seiche.

Par contre s'il n'y a aucun échangeur au niveau de la Porte de la Rigourdière, sa fonction de déchargement de la rocade sud perd de son interêt... mais j'aimerais bien quand même que quelqu'un confirme l'info parce que sur cette carte on peut voir l'emprise des échangeurs et on dirait bien qu'il y'en a un... :)

http://www.contournement-sud-est-rennes.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/section_a_cle059916.pdf
 

·
Registered
Joined
·
127 Posts
40 000 habitantset 40 000 emplois à l'horizon 2040 au nord-est de Rennes,ça représente quoi ?

C'est un véritable morceau de ville qui va se faire. C'est l'échelle d'une ville nouvelle autour de Paris. C'est important, mais cela se fera sur 30 ans.

Pas simple de partir d'une « feuille blanche » pour créer de toutes pièces une « ville » ?

On est parti des préconisations de Rennes Métropole. Dans notre première hypothèse, nous avions préservé plus de campagne, mais par conséquent il y avait moins d'habitants. Mais la volonté vertueuse de l'agglomération rennaise est de limiter l'étalement de Rennes, alors que c'est une des villes de France qui se développe le plus vite. C'est également vrai pour Nantes et Bordeaux.

Votre objectif était d'en faireune « ville » où on prend le moins possible sa voiture ?

Les routes d'Acigné et de Fougères deviendront des avenues. L'axe de la route des Romains sera le centre de gravité du programme, c'est très certainement par là que passera le métro. Les gens qui habiteront là auront de grandes chances d'y travailler. Et chaque quartier sera desservi par le métro ou le bus et chacun pourra s'y rendre en moins de 5 à 10 minutes à pied. Ce sera la ville des transports en commun, du vélo et de la marche à pied.

Tout se fera dans la proximité, alors ? Y compris côté commerces et services ?

Chaque quartier représente 8 000 à 10 000 habitants. Il y a donc suffisamment de monde pour faire vivre un petit centre commercial. Là encore tout sera à 5-10 minutes de chez soi : pain, journal, services comme La Poste... Contrairement à ce qui se passe dans les périphéries actuelles où il faut prendre sa voiture dès qu'on veut quelque chose. Même le centre de Rennes sera à moins de 10 minutes en métro.

Des équipements plus importants pourront aussi y prendre place ?

Oui. Un centre commercial d'un niveau régional peut être imaginé. Pour nourrir 80 000 personnes, il faut 80 000 à 100 000 m2 de commerces. Même avec les petits centres, on n'atteindra pas ça. D'autant plus que le secteur nord-est de Rennes n'est pas actuellement le plus desservi dans ce domaine. Est-ce que ce sera près de la rocade ? Je ne sais pas encore. De toute façon, une telle opération nécessitera de modifier la charte d'urbanisme commercial.

Rennes va devoir trouverun nouvel équilibre du coup ?

C'est le centre de gravité de l'agglomération qui se déplace. C'est plus grand et plus dense que le centre-ville actuel de Rennes. Les deux devront être complémentaires et non en concurrence. Il faudra donc trouver des équipements complémentaires, sportifs et de loisirs. Ce genre d'équipement apparaît au fur et à mesure. Une ambiance urbaine vivante, conviviale est à trouver avec des animations dans chacun des quartiers.

Le plan de cette nouvelle « ville » est peu conventionnel avec ces quartiers en forme de triangle ?

C'est vrai que d'habitude on part des plans de rues et on remplit les îlots. C'est simple et ça donne une ville en grille. Là, on est parti de la campagne. Ainsi, on a d'abord pensé à étendre la forêt de Rennes jusqu'au parc des Gayeulles de Rennes. On ne va pas chasser les agriculteurs. Ça se fera au fur et à mesure. Il y a là une considération climatique puisque des études montrent qu'on peut ainsi baisser la température moyenne de quelques degrés. Ensuite, plus au sud, il y a la Vilaine et ses zones humides, aujourd'hui protégées. Entre la forêt et la Vilaine, des corridors écologiques sont prévus. Ces corridors seront aussi les chemins de l'eau. Les eaux pluviales de chacun des quartiers s'y retrouveront pour éviter les crus, irriguer les sols et mettre en valeur l'eau. C'est une ville dense à la campagne


source Ouest France.

Je sens qu'il va y avoir matiere a faire vivre le sujet.
 

·
Registered
Joined
·
32 Posts
OuestFrance (maville.com) said:
Au nord-est de Rennes : « Une ville dense à la campagne »
Quatre à six quartiers de 8 000 à 10 000 habitants chacun vont prendre forme d'ici à 2040 à l'intérieur de la rocade, au nord de Cesson-Sévigné.
Entretien Christian Devillers, architecte-urbaniste,choisi pour donner les grandes lignes du projet.​

40 000 habitantset 40 000 emplois à l'horizon 2040 au nord-est de Rennes,ça représente quoi ?

C'est un véritable morceau de ville qui va se faire. C'est l'échelle d'une ville nouvelle autour de Paris. C'est important, mais cela se fera sur 30 ans.

Pas simple de partir d'une « feuille blanche » pour créer de toutes pièces une « ville » ?

On est parti des préconisations de Rennes Métropole. Dans notre première hypothèse, nous avions préservé plus de campagne, mais par conséquent il y avait moins d'habitants. Mais la volonté vertueuse de l'agglomération rennaise est de limiter l'étalement de Rennes, alors que c'est une des villes de France qui se développe le plus vite. C'est également vrai pour Nantes et Bordeaux.

Votre objectif était d'en faire une « ville » où on prend le moins possible sa voiture ?

Les routes d'Acigné et de Fougères deviendront des avenues. L'axe de la route des Romains sera le centre de gravité du programme, c'est très certainement par là que passera le métro. Les gens qui habiteront là auront de grandes chances d'y travailler. Et chaque quartier sera desservi par le métro ou le bus et chacun pourra s'y rendre en moins de 5 à 10 minutes à pied. Ce sera la ville des transports en commun, du vélo et de la marche à pied.

Tout se fera dans la proximité, alors ? Y compris côté commerces et services ?

Chaque quartier représente 8 000 à 10 000 habitants. Il y a donc suffisamment de monde pour faire vivre un petit centre commercial. Là encore tout sera à 5-10 minutes de chez soi : pain, journal, services comme La Poste... Contrairement à ce qui se passe dans les périphéries actuelles où il faut prendre sa voiture dès qu'on veut quelque chose. Même le centre de Rennes sera à moins de 10 minutes en métro.

Des équipements plus importants pourront aussi y prendre place ?

Oui. Un centre commercial d'un niveau régional peut être imaginé. Pour nourrir 80 000 personnes, il faut 80 000 à 100 000 m2 de commerces. Même avec les petits centres, on n'atteindra pas ça. D'autant plus que le secteur nord-est de Rennes n'est pas actuellement le plus desservi dans ce domaine. Est-ce que ce sera près de la rocade ? Je ne sais pas encore. De toute façon, une telle opération nécessitera de modifier la charte d'urbanisme commercial.

Rennes va devoir trouverun nouvel équilibre du coup ?

C'est le centre de gravité de l'agglomération qui se déplace. C'est plus grand et plus dense que le centre-ville actuel de Rennes. Les deux devront être complémentaires et non en concurrence. Il faudra donc trouver des équipements complémentaires, sportifs et de loisirs. Ce genre d'équipement apparaît au fur et à mesure. Une ambiance urbaine vivante, conviviale est à trouver avec des animations dans chacun des quartiers.

Le plan de cette nouvelle « ville » est peu conventionnel avec ces quartiers en forme de triangle ?

C'est vrai que d'habitude on part des plans de rues et on remplit les îlots. C'est simple et ça donne une ville en grille. Là, on est parti de la campagne. Ainsi, on a d'abord pensé à étendre la forêt de Rennes jusqu'au parc des Gayeulles de Rennes. On ne va pas chasser les agriculteurs. Ça se fera au fur et à mesure. Il y a là une considération climatique puisque des études montrent qu'on peut ainsi baisser la température moyenne de quelques degrés. Ensuite, plus au sud, il y a la Vilaine et ses zones humides, aujourd'hui protégées. Entre la forêt et la Vilaine, des corridors écologiques sont prévus. Ces corridors seront aussi les chemins de l'eau. Les eaux pluviales de chacun des quartiers s'y retrouveront pour éviter les crus, irriguer les sols et mettre en valeur l'eau. C'est une ville dense à la campagne.

Recueilli par Alexandra BOURCIER.
Ouest-France
EDIT : désolé Seb35 j'avais pas vu que tu l'avais déja mit, mais je me suis fait chier à le mettre en forme alors je le laisse ! :lol:
 

·
Registered
Joined
·
32 Posts
lol c'est vrai que la DDE avait dit cela ... je me demande ce qui était bloquant à leurs yeux

Pas de bretelle vers Vitré ?? Non c'est pas possible !

Je repensais à ça, la bretelle Contournement sud-est vers Vitré est inévitable, d'autant que ça sera une des plus facile à réaliser (quoique il faudra prévoir une longue bretelle pour dépasser la route secondaire... et que après y'a un genre de serre... bon au pire il suffira de la prolonger plus vers Noyal)

Là ou c'est plus chaud par contre c'est pour faire l'inverse :nuts:
 

·
Registered
Joined
·
43 Posts
Le centre des congrès va finalement bien se faire au couvent des jacobins?
De mon point de vue je trouve que c'est une erreur pour divers raisons, manque de transports, de place de parking, placé en plein centre ville...
le choix parmi les 4 équipes d'urbaniste sera connu en 2010 et le début des travaux sont pour quand?

Quelqu'un a t-il des infos sur lafuture cité internationale aux champs de mars à coté du Liberté?

Je sais que je pose beaucoup de questions désolé.
 

·
aka Kubb
Joined
·
287 Posts


Vue sur la rue intérieure et sur l'ensemble des bâtiments tels qu'ils
ont été imaginés par l'architecte, Julien Chouzenoux. : SCP Chouzenoux​


Bâtiments novateurs pour le futur quartier Armorique​

Sur l'ancien site d'insémination artificielle pour bovins, la Ville veut créer une zone de 16 ha d'activités tertiaires et de logements. Un premier projet architectural est retenu dans la partie nord.


Le concours

Pour remplacer l'Urceo, le centre d'insémination artificielle, au sud du boulevard d'Armorique, la Ville a programmé la construction d'une zone d'aménagement concertée, appelée Zac Amorique. La construction de 600 logements, bureaux, commerces, l'aménagement d'espaces verts, répartis sur une zone de 13 ha, sont prévus. La Ville a lancé un appel à projets pour deux îlots de la partie nord de la Zac, celle qui longe le boulevard d'Armorique. Trois projets avaient été déposés. C'est celui de l'architecte Julien Chouzenoux, associé au maître d'oeuvre Bati-Armor, qui a été retenu.

Le projet lauréat

L'ensemble lauréat est constitué de deux bâtiments bâtis parallèlement à la courbe du boulevard d'Armorique, ainsi que d'une maison de quartier. Ils abritent 70 logements et 10 000 m2 de bureaux, reliés par des passerelles traversantes et par une voirie intérieure, couverte par une verrière.

La façade nord, celle qui voisine avec le boulevard, abritera les bureaux et fonctionnera comme un mur acoustique. Les logements seront exposés au sud, en surplomb du canal et des prairies Saint-Martin. Soixante T2 et T3 traversants seront construits, ainsi que dix T4 avec duplex et patio au quatrième et dernier étage. Au rez-de-chaussée, sont prévus des restaurants et commerces. Un parking d'environ 200 places de stationnement, avec une baie laissant passer la lumière est programmé en sous-sol.

L'esprit de l'ensemble

Mixité et développement durable sont les mots qui reviennent le plus souvent à la bouche des porteurs du projet. La voirie intérieure doit être un espace où riverains et travailleurs se croiseront. Les ascenseurs seront également un lieu de croisement des publics.

Surtout, c'est l'approche environnementale qui est novatrice. L'ensemble devrait être le premier bâtiment à énergie positive de Rennes. En d'autres termes, il produira plus d'énergie qu'il n'en consommera. Trois sources de production seront mises en place : des panneaux d'eau chaude sanitaire solaire, 3 600 m2 de panneaux photovoltaïques qui recouvrent les toitures et des cellules photovoltaïques également incrustées dans la verrière. Ces dernières permettront de réguler la température dans la rue intérieure selon les saisons. Un système de récupération des eaux de pluies vient également alimenter des oasis disposées dans la rue intérieure.

Les obstacles

Le premier est celui du financement. « Il faudra convaincre tous les acteurs », ne cache pas Julien Chouzenoux. Lors de la présentation du projet au centre d'information sur l'urbanisme, certains observateurs se sont également interrogés sur les conditions d'accès des pompiers à la rue intérieure. Il faudra attendre 2012 au plus tôt pour voir ces bâtiments sortir de terre. « Pour l'heure, nous en sommes à l'attribution des programmes, au choix des architectes », indique Sophie Petit, chargée de l'opération à la Ville.

Xavier THIERRY
Ouest-France, le 20/11/09
 

·
Registered
Joined
·
127 Posts
a voir ce que ca peut donner projet tres specifique en design.

Je ne sais pas comment il peuvent mettre des batiments blocs parallele a une courbe...:)
 

·
Registered
Joined
·
32 Posts
Le centre des congrès va finalement bien se faire au couvent des jacobins?
De mon point de vue je trouve que c'est une erreur pour divers raisons, manque de transports, de place de parking, placé en plein centre ville...
le choix parmi les 4 équipes d'urbaniste sera connu en 2010 et le début des travaux sont pour quand?

Quelqu'un a t-il des infos sur lafuture cité internationale aux champs de mars à coté du Liberté?

Je sais que je pose beaucoup de questions désolé.
Pour le centre de congrès oui, je crois que c'est bien confirmé au convent des jacobins. J'ai pas vraiment d'avis sur la question mais pour les transports ça va je trouve, il y'a le métro, et deux lignes dans quelques années ! Surtout que je pense que les gens de ce type de bâtiment partent pour un bon nombre de la gare donc pas trop de problème de parking (et au pire il y'a les parcs-relais)

Que ça soit pour le centre de congrès ou la cité internationale tu peux avoir différentes infos là : http://www.rennes-metropole.fr/grands-projets,150086/
mais peut être as-tu déja vu.

Enfin, ne t'excuse pas de poser des questions, ça fait vivre le sujet ! :)
 

·
Registered
Joined
·
144 Posts
Rennes aura donc aussi sa ville nouvelle !

40 000 habitants et 40 000 emplois à l'horizon 2040 au nord-est de Rennes,ça représente quoi ?

C'est un véritable morceau de ville qui va se faire. C'est l'échelle d'une ville nouvelle autour de Paris. C'est important, mais cela se fera sur 30 ans.
La plupart des villes nouvelles autour de Paris ont plus de 100 000 habitants tout de même :]
 

·
Registered
Joined
·
127 Posts
A voir car je n'ai vu aucun plan d'urbanisme pour l'instant...on a aucune info si c'est des maisons et petits collectifs ou une zone de grandes tours.....
 

·
Registered
Joined
·
32 Posts
Génial, ce plan merci :)

Alors ce que j'ai retenu :
- Le territoire occupé est plus grand que ce à quoi je m'attendais, et c'est tant mieux (j'ignorais si la petite zone entre la Z.A. Saint-Suplice et le Boulevard serait concernée + Commerces au milieu de la Porte de la Normandie, génial :banana:)
- Le prolongement de la forêt de Rennes jusqu'au Parc des Gayeulles. Mouais je vois pas trop l'interêt surtout qu'il y'aura pas mal de coupures (rocade nord + deuxième ceinture + route de Betton)
- Il y'a 3 "zones vides" enfait 1 parc (ok) mais deux champs urbains... concept de coupure entre deux entités urbaines, j'ai du mal. Mais dans le cas présent ça passe car il n'y aura pas de vraie coupure.
- La futur prolongement de la ligne B qui figure sur le document, avec passage en aérien au dessus du Boulevard des Alliés, trop bon ! Et garage atelier à l'entrée de Thorigné-F; un prolongement jusque dans le centre n'aurait peut être pas été superflu... mais ça fait toujours un viaduc en plus au niveau de la porte de Normandie, bien qu'on ne verra que très rarement un métro dessus, car j'imagine que ça fera comme après La Poterie, il n'y aura que le garage atelier après.
 
701 - 720 of 1459 Posts
Top