SkyscraperCity banner

1441 - 1459 of 1459 Posts

·
Registered
Joined
·
342 Posts
Magnifique !

Sinon concernant la démographie Rennes arrive à 215 500 habitants soit + 8 000 par rapport à 2010 (0.8 % de croissance), puis la progression se fait encore plus forte à mesure que l'on parle de l'unité urbaine, l'interco ou l'aire urbaine qui gagnera sans doute cette année entre 8 et 9 000 habitants (pour approcher les 720 000 habitants).
 

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Rennes: La future place Saint-Germain se dévoile


Vue d'architecte de la future place Saint-Germain, à Rennes. — Atelier de paysages Bruel-Delmar

Elle va enfin pouvoir respirer. Après des années à subir d’impressionnants travaux, la place Saint-Germain va retrouver un peu de sérénité. Le chantier de construction de la station de métro en passe d’être achevé, la petite esplanade située au cœur de Rennes peut se projeter sur son avenir.

A l’occasion d’une réunion avec les habitants mardi, les services de la ville ont dévoilé une première image de la future place. On y découvre des terrasses mais aussi un espace arboré au centre. Des arbres, il y en avait par le passé au même endroit, mais ils ne faisaient de l’ombre qu’à un parking prisé des étourneaux. Comme l’avait annoncé la municipalité, la place Saint-Germain sera désormais uniquement piétonne.

La ville a également annoncé vouloir réaménager la rue passant derrière l'église, en améliorant l’éclairage et en plantant là aussi des arbres. L’occasion d’améliorer l’accessibilité des lieux depuis la rue Saint-Georges. Les travaux doivent débuter en avril pour s’achever en 2020, à la livraison de la ligne B.
Source : https://www.20minutes.fr/rennes/2221391-20180215-rennes-future-place-saint-germain-devoile
 
  • Like
Reactions: Kubb

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Le tiers lieu rennais Pasteur va accueillir une école maternelle

Après une phase d’expérimentation pilotée par Sophie Ricard et Patrick Bouchain, la mutation de l’Hôtel Pasteur, ancienne faculté dentaire en plein centre-ville de Rennes, vient de démarrer avec le lancement du chantier d’une école conçue par Encore Heureux. L’esprit «tiers lieu» d’origine sera conservé avec un hôtel à projets sur 2 150 m2.








[...]

«Pasteur est une utopie concrète» estime-t-on chez Encore Heureux. Une utopie à laquelle l’agence d’architecture participera comme concepteur d’une école maternelle, mais aussi qu’elle présentera à la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise, la proposition «Lieux infinis» portée par Encore Heureux ayant été sélectionnée pour assurer le commissariat du pavillon français.

A Venise, «Lieux infinis» convoquera des lieux qui parviennent à accueillir l’imprévu, offrent des zones de gratuité, intègrent des usages non-programmés, permettent l’appropriation citoyenne en misant sur l’énergie collective et le désir de commun. Bref, le projet Pasteur y aura toute sa place.

Tout n’a pourtant pas été simple. L’histoire commence quand l’ancien maire de Rennes, Daniel Delaveau, engage avec Patrick Bouchain une réflexion sur le devenir de l’ancienne faculté dentaire Pasteur. Alors que l’opposition bataille pour faire de ce lieu un musée des sciences et des techniques, l’architecte iconoclaste prône un «non-programme», à savoir des lieux ouverts et modulables, qui prendront corps à travers une «université foraine», animée avec enthousiasme et énergie par l’architecte Sophie Ricard.

Nathalie Appéré, nouvelle maire de Rennes, porte un regard circonspect sur l’expérience. Elle fera évoluer le projet décidant d’y construire une école maternelle et en confiant la mutation du site à la SPL d’aménagement Territoires publics. Finalement, dans l’enveloppe originelle à vocation universitaire conçue à la fin du XIXe siècle par Jean-Baptiste Martenot, une école maternelle et un tiers lieu prendront place pour un budget global de 10 millions d’euros. L’activité de l’Hôtel à projets reprendra à l’issue des travaux.

[...]
Article complet : https://www.lemoniteur.fr/article/le-tiers-lieu-rennais-pasteur-va-accueillir-une-ecole-maternelle-35353029
 

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Appel à projets international pour un nouveau Palais du commerce à Rennes

Portant sur un bâtiment patrimonial d’environ 12 000 m2, cet appel à projets lancé par la Poste Immo et la ville de Rennes s’inscrit également dans le projet urbain «Rennes 2030» qui prévoit l’extension du centre-ville.


© Florent Michel/11h45 - Point de passage entre le nord et le sud de la Vilaine, le long de l’axe est-ouest, axe majeur du projet urbain de la Ville, le Palais du commerce et la place de la République constituent un des centres de gravité de la ville de Rennes.

Cet appel à projets sera officiellement lancé jeudi 1er mars par la filiale du groupe La Poste qui utilise actuellement le bâtiment pour des activités d’exploitation (distribution du courrier, bureau de poste, etc.) et des services tertiaires. Il s’adresse à des équipes pluridisciplinaires disposant de références internationales et vise à «imaginer et penser le devenir du Palais du commerce de Rennes, dans son environnement immédiat, tout en respectant les valeurs du Groupe La Poste et du patrimoine urbain rennais». Pour Poste Immo, cet appel à projets est la première illustration concrète d’un programme baptisé «Patrimoine Postal en Mouvement», qui ambitionne de repenser différemment l’immobilier postal. Il doit illustrer «une démarche d’expérimentation de nouveaux usages tout en élargissant le champ de la réflexion à d’autres acteurs afin d’enrichir et d’accélérer les processus d’innovation qu’ils soient environnementaux, sociaux, programmatiques, technologiques, culturels, etc.», explique Remi Feredj, Directeur Immobilier du Groupe La Poste et Directeur général de Poste Immo.

Concrètement, l’appel à projets se déroulera en deux phases. Les candidats devront remettre un dossier présentant leurs intentions courant mai 2018. Les équipes finalistes seront ensuite appelées à remettre leur offre finale en octobre 2018.

Le Palais du commerce est un bâtiment d’environ 12 000 m2, répartis sur cinq étages et un sous-sol. Destiné à l’origine à l’installation d’un hôtel des Postes et des Télégraphes, d’une bourse et d’autres commerces, il est l’œuvre de deux architectes successifs (Jean-Baptiste Martenot puis Emmanuel Le Ray). Il a été construit en plusieurs phases, entre 1887 à 1930.

Pour Nathalie Appéré, Maire de Rennes, le nouveau Palais du commerce doit retrouver «un rôle central au cœur de notre métropole, à la hauteur de la très forte attente exprimée par les Rennais pour le cœur de ville, et notamment le devenir de la place de la République».

[...]
Article complet : https://www.lemoniteur.fr/article/appel-a-projets-international-pour-un-nouveau-palais-du-commerce-a-rennes-35358103
 
  • Like
Reactions: 3locations

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
A Rennes, Lamotte va construire un immeuble en bois de 12 étages

Dévoilé au Mipim, cet immeuble mixte, bureaux et logements, conçu par Architecture Plurielle marquera la skyline du quartier d’affaires EuroRennes, à proximité de la gare.


© Architecture Plurielle - Ce bâtiment vitrine, mixant les usages, avec des activités tertiaires et des logements sur les étages supérieurs, sera un bâtiment passif. L’analyse de son cycle de vie et son bilan carbone, seront réalisés.

Baptisé Horizon Bois, ce projet est né d’une initiative privée de l’architecte Thierry Soquet et porté par le promoteur Lamotte, associé à Architecture Plurielle (Rennes). L’objectif est d’en faire un bâtiment démonstrateur de la filière du bois français, passif. Il accueillera des bureaux sur trois niveaux et 48 logements en accession libre sur les neuf niveaux supérieurs. S’articulant autour d’un noyau béton, où sont regroupés l’ascenseur et l’escalier desservant les logements, l’ensemble de la structure porteuse et des planchers du bâtiment sont en bois.

«Le projet tire profit de la complexité du site, implanté sur une parcelle triangulaire, en limite de propriété sur sa façade nord. Son modelé, en gradins sur sa façade ouest, permet de ne pas dégrader l’ensoleillement des voisins les plus proches» explique l’architecte Thierry Soquet de l’agence Architecture Plurielle. Un jardin vertical se développera sur cette face avec de grandes terrasses végétalisées. De son côté, la façade sud est très largement vitrée, tout comme le socle, sur deux niveaux, qui joue largement sur la transparence.

Ce projet devrait constituer un signal urbain puissant, un signal à la fois architectural, mais aussi un signal du «construire autrement», pour démontrer la qualité d’usage qu’offre un immeuble bois. On retrouvera ce matériau sous toutes ces formes: structure, isolation, agencement, etc. «Les essences et les produits locaux seront largement valorisés afin de répondre à une démarche «objectif zéro carbone». Il s’agit ainsi du hêtre pour la structure, du châtaignier pour les bardages, du douglas pour les terrasses, de l’épicéa pour les murs manteaux, etc.» détaille l’architecte.

[...]
Article complet : https://www.lemoniteur.fr/article/a-rennes-lamotte-va-construire-un-immeuble-en-bois-de-12-etages-35421366
 
  • Like
Reactions: Kubb and 3locations

·
Banned
Joined
·
8,607 Posts
Il y a aussi un programme de 50000 M2 logements(18 étages),bureaux(10 étages) et autres services en consultation.
 

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Rennes: La ville médiévale va refaire surface avec une promenade et des jardins autour des remparts


Vue actuelle des remparts à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

Dans de nombreuses villes comme Dinan ou Vannes, le passé médiéval sert souvent d’argument touristique. Pas à Rennes où les remparts passent inaperçus, cachés pendant des siècles aux habitants. Pour mettre en valeur ce pan d’histoire, la ville a décidé de réaménager tout le secteur des remparts et des Portes Mordelaises.

Avant de se dévoiler au grand public, les murailles devraient d’abord être classées aux monuments historiques, à l’instar de la tour Duchesne et des Portes Mordelaises. La ville en a en tout cas fait la demande à l’État et attend désormais la réponse. « Le classement devrait intervenir dans l’année », espère la maire Nathalie Appéré.

Il sera alors temps de démarrer les travaux d’aménagement, présentés lundi soir au conseil municipal. Pour assurer une continuité entre le bas de la place des Lices et le mail François-Mitterrand, une promenade sera aménagée au pied des remparts.

Des terrasses de cafés et de restaurants borderont cette allée qui conduira le promeneur au pied des portes Mordelaises. Trois jardins seront également aménagés rue de Juillet, square Hyacinthe Lorette et sur l’arrière de la rue Nantaise afin d’offrir un cadre propice à la détente et au pique-nique.

[...]

Article complet : https://www.20minutes.fr/rennes/2240907-20180320-video-rennes-ville-medievale-va-refaire-surface-promenade-jardins-autour-remparts
 
  • Like
Reactions: 3locations

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
À Rennes, la métamorphose du couvent des Jacobins

Ce couvent, fondé en 1367 par le duc Jean IV, abrite un centre des congrès après une rénovation exceptionnelle.


L’ancien couvent des Jacobins accueille désormais un centre des Congrès ainsi qu’un auditorium de 1 200 places. / NICOLAS JOUBARD

En 1365, le traité de Guérande met fin à la première guerre de succession de Bretagne et reconnaît Jean IV, dit aussi Jean le Vaillant, comme seul duc de Bretagne. En 1367, c’est lui qui pose la première pierre du couvent des Jacobins.Il y voit l’occasion d’asseoir sa légitimité dans un contexte politique et religieux tourmenté. L’inauguration a lieu le 2 février 1369. C’est entre ces murs que sera signé le traité qui met fin à la guerre entre la Bretagne et la France le 17 novembre 1491 et conduira au mariage d’Anne de Bretagne avec Charles VIII. Au XVIIe siècle, le couvent accueille des pèlerins de plus en plus nombreux..

[...]
Article complet : https://www.la-croix.com/France/A-Rennes-metamorphose-couvent-Jacobins-2018-08-05-1200959932
 
  • Like
Reactions: 3locations

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Rennes. Au Blosne, un immeuble d’entreprises solidaires fin 2019



Dans le quartier populaire du Blosne, à Rennes, le Quadri hébergera d’ici un an et demi une douzaine d’entreprises de l’économie sociale et solidaire, des commerces en rez-de-chaussée ainsi qu’un centre d’affaires et une pépinière d’entreprises. Le chantier a démarré courant juin, pour une livraison fin 2019.

Ce projet immobilier est, avec le futur conservatoire, l’une des têtes de pont du renouvellement urbain du quartier du Blosne. Le Quadri, situé avenue des Pays-Bas entre les deux Triangles du quartier (le centre culturel et la station de métro), se veut un point d’ancrage de l’économie locale, à forte coloration sociale et solidaire (ESS).

En effet, une douzaine d’entreprises de l’ESS ont d’ores et déjà réservé leur place (lire ci-dessous). Elles étaient représentées mardi à l’heure de la pose de la première pierre.

« À elles seules, elles emploient déjà 150 salariés, sans parler de la pépinière d’entreprises et du centre d’affaires installés par Rennes métropole au 3e étage de l’immeuble », explique Olaf Malgras, président de Coop de Construction, le promoteur immobilier à vocation sociale en charge du projet. Ce projet est l’aboutissement d’un travail collectif mené par la coopérative, l’Atelier du canal pour la conception et Reso Solidaire pour la définition des usages dédiés aux bâtiments.

L’immeuble de 5 800 m2, sur quatre étages, accueillera aussi des commerces en rez-de-chaussée : boulangerie, un dépôt-vente de vêtements Trocabi, un accueil pour les habitants (médiation de quartier Pimms) ainsi qu’un restaurant. Le Haricot rouge situé dans le centre-ville de Rennes, ouvrira en effet une seconde enseigne (Le Quantic café) ouverte aux salariés du Quadri et aux habitants du quartier.

[...]
Article complet : https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-au-blosne-un-immeuble-d-entreprises-solidaires-fin-2019-5874228
 

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Rennes: La capitale bretonne devrait bientôt avoir une grande université

Elles sont désormais sept. Les deux universités et cinq grandes écoles rennaises (INSA, ENS, Sciences Po, Ecole de chimie et EHESP) se sont regroupées pour fonder « l’université de Rennes » ou « Unir ». Présentée ce vendredi par les chefs d’établissements, cette future entité devrait rapidement voir le jour.

« Il ne faut pas perdre de temps », prévient le président de Rennes 2 Olivier David, qui table sur une officialisation dès 2019. Il faudra pour cela attendre les ordonnances du gouvernement cet automne, puis convaincre le ministère de l’Enseignement supérieur de l’intérêt d’un tel établissement. « Notre objectif est de constituer une grande université visible et reconnue à l’échelle européenne et internationale », justifie Olivier David.

Ce nouvel établissement pourrait réunir 58.000 étudiants et 6.000 membres du personnel. Le rapprochement entre les établissements a déjà commencé. Depuis janvier, toutes les publications scientifiques des chercheurs sont déjà signées « université de Rennes ».

Les responsables des sept établissements réfléchissent au modèle de gouvernance de cette future grande université. Pour les étudiants, cela ne devrait pas changer grand-chose dans un premier temps. C’est surtout hors de nos frontières que la grande université pourrait se faire un nom.
Source : https://www.20minutes.fr/rennes/2332799-20180907-rennes-capitale-bretonne-devrait-bientot-avoir-grande-universite
 

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Rennes: Le passage à niveau Marbeuf sera supprimé et remplacé par une trémie


Image de synthèse de la trémie qui remplacera le passage à niveau du boulevard Marbeuf. - Ville de Rennes

Pour la SNCF, il est connu comme le passage à niveau 193. Pour les Rennais, il s’agit du passage à niveau du boulevard Marbeuf. Inscrit en 2012 au programme de sécurisation national, l’équipement sera supprimé d’ici à 2024 en raison de sa dangerosité et de sa fréquentation. Entre 2004 et 2013, trois accidents y ont été recensés, faisant un mort et un blessé grave. Il sera remplacé par un passage souterrain, à l’image de ce qui a été fait en 2011 avec la trémie Claude Bernard.

Les élus rennais ont adopté ce lundi soir en séance du conseil municipal le programme d’aménagement des lieux. Le coût des travaux, qui débuteront fin 2019, est évalué à 27,2 millions d’euros, pris en charge pour moitié par l’État et SNCF Réseau et pour l’autre par Rennes Métropole.

« C’est un chantier complexe car il vient toucher un axe ferroviaire important qui doit continuer de fonctionner », souligne Sébastien Sémeril, premier adjoint en charge de l’urbanisme. Le passage souterrain qui remplacera le passage à niveau ne sera pas réservé qu’aux seules voitures et pourra être emprunté par les vélos et les piétons.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/rennes/2334035-20180910-rennes-passage-niveau-marbeuf-supprime-remplace-tremie
 

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Rennes: Toute la ville est à acheter dans la nouvelle version du Monopoly



La dernière édition remontait déjà à près de 20 ans. Le Monopoly Rennes a donc eu le droit à une mise à jour avec une nouvelle version, tirée à 3.000 exemplaires, qui vient de sortir juste avant les fêtes. Si les règles de ce jeu culte ne changent pas, le plateau a, lui, subi un profond lifting.

« Dans l’ancien modèle, les cases étaient positionnées en fonction de la valeur immobilière des rues. On a cette fois choisi d’associer les couleurs à des secteurs d’activité », indique Alexandre Swain, directeur général de Winning Moves, la société éditrice du jeu.

On retrouve ainsi sur les cases bleu clair quelques sites culturels et historiques comme les Champs Libres ou les portes Mordelaises. Les cases rose sont quant à elle dédiées aux rues commerçantes comme la rue de la Monnaie ou la rue Saint-Georges tandis que la case la plus chère revient à la place du Parlement de Bretagne. Elle s’achète au prix fort de 400 billets, contre seulement 60 billets pour la rue des Dames et la rue Saint-Michel, les deux moins cotées du jeu.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/rennes/2396899-20181216-rennes-toute-ville-acheter-nouvelle-version-monopoly
 

·
Fourbe des collines
Joined
·
23,086 Posts
Rennes: Les habitants pourront profiter des joies de la plage au printemps


Vue globale sur le futur parc paysager de Baud-Chardonnet. — Atelier Jacqueline Osty et Associés


Les Rennais et Rennaises n’auront pas besoin d’attendre l’été pour profiter des joies de la plage à Saint-Malo ou Dinard. Dès le printemps, ils pourront se prélasser le long des berges de la Vilaine dans le quartier de Baud-Chardonnet, comme l’a annoncé la maire Nathalie Appéré ce lundi lors de ses vœux à la presse.

Prévue pour l'été, la livraison du parc paysager de 4,5 hectares avec ses plages engazonnées, ses pontons flottants et ses guinguettes aura donc lieu un peu plus tôt. En plus de se dorer la pilule, les habitants pourront également profiter d’une grande pelouse centrale qui accueillera des manifestations festives et culturelles.

Le coût de l’opération, dont les travaux ont démarré au printemps, est estimé à 6 millions d’euros. Le chantier ne s’arrêtera pas là dans ce nouveau quartier. En 2020, le parc inondable, imaginé par la paysagiste Jacqueline Osty, sera raccordé à la rive droite de la Vilaine par une nouvelle liaison piétonne et deux-roues.

[...]
Article complet : https://www.20minutes.fr/rennes/2410119-20190107-rennes-habitants-pourront-profiter-joies-plage-printemps
 
1441 - 1459 of 1459 Posts
Top