SkyscraperCity Forum banner

RN16 | TANGIER - SAIDIA | Rocade Méditerranéenne | 5,7 MMDH | 2007 - 2012 (June) |#Realized

300008 Views 801 Replies 106 Participants Last post by  rifdu38
Nador - Saïdia

pic's of the road between Kariat Arekmane and Ras El Ma






pic of the road between Ras El Ma and Saïdia
See less See more
4
1 - 14 of 802 Posts
Nom de rocade : RN 16

C'est un ensemble de huit sections qui peuvent être identifiées avec des longueurs allant de 30 à 120 km :​


Tanger ? Ksar Sghir : DEJA OPERATIONNELLE
La route longe le Détroit de Gibraltar, passant par Ksar Seghir. Le tracé est sinueux et surplomb la mer en plusieurs endroits. Longue de 30 km, cette route traverse plusieurs zones instables. D?une largeur de 5 m, elle passera à 7 m lors des travaux d?aménagement. Son renforcement a été généralisé, ses caractéristiques géométriques améliorées et d?importants travaux ont été consacrés à son environnement. Il est à signaler qu'une troisième voie a été réalisée pour les poids lourds sur certaines sections.

Ksar Sghir - Fnideq : DEJA OPERATIONNELLE
Cette section se développe dans la province de Tétouan. Elle traverse d'Ouest vers l'Est les comunes de Ksar Al Majaze, Taghramt et Fnideq sur une longueur de 30 Km. Sur le plan physique, la zone présente un relief d type montagneux.

Autoroute Fnideq ? Tétouan : OPERATIONNELLE DEPUIS PEU
La route prolonge, par Sebta, l?une des deux liaisons Maroc ? Espagne et dessert les stations balnéaires de Restingua, Kabila et Cabo Négro.
Cette partie de la c?est la tête de pont de l?industrie touristique dans le nord du Maroc et le siège d?un trafic des plus importants à l?échelle nationale, avec des pointes estivales dépassant 20.000 véhicules/jour.

Tétouan ? Jebha : SERA OPERATIONNELLE COURANT 2011
Longue de 120 Km, cette route emprunte un terrain plat au départ de Tétouan pour aborder très rapidement les reliefs montagneux. Elle traverse des zones instables caractérisées par des glissements de talus, sapements de la plate-forme par la mer et éboulements.
Les travaux du dernier tronçon de la Rocade reliant Jebha à Tétouan sur 120 km seront lancés en 2007.

Jebha ? Ajdir (Al Hoceima) : BIENTOT OPERATIONNELLE
Aucune route ne relie aujourd?hui ces deux localités. Dans le cadre du projet de la rocade, des études détaillées on été conçues pour la réalisation de cette liaison.
Compte tenu du caractère très accidenté de la topographie et de la nature géotechnique vulnérable du terrain, le tracé projeté s?éloignera de quelques kilomètres de la c?méditerranéenne. D?une longueur d?environ 103 km, cette route dessert successivement Jebha et Bouhanine avant de rejoindre Cala-Iris, elle empruntera la RR 414 jusqu'à Ait Kamra sur 45 Km puis la RN 2 sur 10 Km jusqu'à Imzouren et enfin la RR 610. Les travaux sur cette section sont en cours .

Ajdir (Al Hoceima) - Ras Afrou : DEJA OPERATIONNELLE
Aucune route c??re ne permet de relier Al Hoceima à Nador deux villes importantes du Nord du Maroc. Le trafic emprunte actuellement la RN2, liaison continentale qui traverse les massifs dénudés au relief tourmenté des contreforts du Rif.
le tracé de cette liaison est à moins de 2 km de la c? d?une route neuve de quelques 84 km. cette route c??re traverse un milieu très accidenté ce qui a amené l?élaboration de nombreux ouvrages d?art.

Ras Afrou ? Ras Kebdana : DEJA OPERATIONNELLE
Ce tronçon permet de relier un grand p?économique et industriel, la province de Nador, à l'importante zone touristique de l'Est du Royaume (Saidia) et la zone halieutique d'Al Hoceima, sur une longueur de 92 km. Le tracé traverse un terrain hétérogène avec un relief accidenté et la route présentera une largeur de 7 m.

Ras Kebdana - Saïdia : DEJA OPERATIONNELLE
Cette section terminale de la rocade a été construite sur 20 km. Elle a nécessité la construction d'un nouveau pont sur l?oued Moulouya, long d?environ 300 m, à proximité de son embouchure.
See less See more
Nom de rocade : RN 16
C?est un ensemble de huit sections qui peuvent être identifiées avec des longueurs allant de 30 à 120 km :​



Tanger ? Ksar Sghir : DEJA OPERATIONNELLE
La route longe le Détroit de Gibraltar, passant par Ksar Seghir. Le tracé est sinueux et surplomb la mer en plusieurs endroits. Longue de 30 km, cette route traverse plusieurs zones instables. D?une largeur de 5 m, elle passera à 7 m lors des travaux d?aménagement. Son renforcement a été généralisé, ses caractéristiques géométriques améliorées et d?importants travaux ont été consacrés à son environnement. Il est à signaler qu'une troisième voie a été réalisée pour les poids lourds sur certaines sections.

Ksar Sghir - Fnideq : DEJA OPERATIONNELLE
Cette section se développe dans la province de Tétouan. Elle traverse d'Ouest vers l'Est les comunes de Ksar Al Majaze, Taghramt et Fnideq sur une longueur de 30 Km. Sur le plan physique, la zone présente un relief d type montagneux.

Autoroute Fnideq ? Tétouan : OPERATIONNELLE DEPUIS PEU
La route prolonge, par Sebta, l?une des deux liaisons Maroc ? Espagne et dessert les stations balnéaires de Restingua, Kabila et Cabo Négro.
Cette partie de la c?est la tête de pont de l?industrie touristique dans le nord du Maroc et le siège d?un trafic des plus importants à l?échelle nationale, avec des pointes estivales dépassant 20.000 véhicules/jour.

Tétouan ? Jebha : SERA OPERATIONNELLE COURANT 2011
Longue de 120 Km, cette route emprunte un terrain plat au départ de Tétouan pour aborder très rapidement les reliefs montagneux. Elle traverse des zones instables caractérisées par des glissements de talus, sapements de la plate-forme par la mer et éboulements.
Les travaux du dernier tronçon de la Rocade reliant Jebha à Tétouan sur 120 km seront lancés en 2007.

Jebha ? Ajdir (Al Hoceima) : BIENTOT OPERATIONNELLE

Aucune route ne relie aujourd?hui ces deux localités. Dans le cadre du projet de la rocade, des études détaillées on été conçues pour la réalisation de cette liaison.
Compte tenu du caractère très accidenté de la topographie et de la nature géotechnique vulnérable du terrain, le tracé projeté s?éloignera de quelques kilomètres de la c?méditerranéenne. D?une longueur d?environ 103 km, cette route dessert successivement Jebha et Bouhanine avant de rejoindre Cala-Iris, elle empruntera la RR 414 jusqu'à Ait Kamra sur 45 Km puis la RN 2 sur 10 Km jusqu'à Imzouren et enfin la RR 610. Les travaux sur cette section sont en cours .

Ajdir (Al Hoceima) - Ras Afrou : DEJA OPERATIONNELLE
Aucune route c??re ne permet de relier Al Hoceima à Nador deux villes importantes du Nord du Maroc. Le trafic emprunte actuellement la RN2, liaison continentale qui traverse les massifs dénudés au relief tourmenté des contreforts du Rif.
le tracé de cette liaison est à moins de 2 km de la c? d?une route neuve de quelques 84 km. cette route c??re traverse un milieu très accidenté ce qui a amené l?élaboration de nombreux ouvrages d?art.

Ras Afrou ? Ras Kebdana : DEJA OPERATIONNELLE
Ce tronçon permet de relier un grand p?économique et industriel, la province de Nador, à l'importante zone touristique de l'Est du Royaume (Saidia) et la zone halieutique d'Al Hoceima, sur une longueur de 92 km. Le tracé traverse un terrain hétérogène avec un relief accidenté et la route présentera une largeur de 7 m.

Ras Kebdana - Saïdia : DEJA OPERATIONNELLE
Cette section terminale de la rocade a été construite sur 20 km. Elle a nécessité la construction d'un nouveau pont sur l?oued Moulouya, long d?environ 300 m, à proximité de son embouchure.
See less See more
WOOOOOWWW
:applause::applause::applause::applause:

Trop fort Slaoui, je suis sur un nuage en regardant cette carte et les super-méga infrastructures qu'on aura dans la région Tanger-Tétouan.

Si Casa a été pendant longtemps la locomotive du Maroc, Ma région va devenir le TGV du Maroc. lol

J'espère qu'on s'évitera les problèmes qu'ils ont eu à Casa par inexpérience (migration rurale, transport urbain qui tarde à se développer...)
Moi aussi je suis sur un nuage quand je vois ce qu'il va se réaliser dans le nord, la rénovation de Tanger, le terminal passager de TangerMed, le futur aéroport qui sera entre Tanger - Tétouan et qui j'espere sera immense et magnifique :cheers: :banana:
See less See more
Au niveau du transport urbain, il faut absolument créer un RER à Tanger, entre le centre-ville, l'aéroport et les ZF de Melloussa, avant que la ville ne grandit encore plus.
Alors là, tu peux toujours attendre... vu le temps qu'on a attendu pour avoir celui de Casa qui est rappellons le la ville la plus peuplée du Maroc et du maghreb...
See less See more
Belle trouvaille ! :cheers:

Mais apparement c'est Nador d'après le lien de la photo ?
Rocade méditerranéenne: Le tronçon Ajdir-El Jebha opérationnel fin août

· La partie d’El Jebha-Tétouan sera livrée en 2011

· Un investissement de 5,7 milliards de DH

· La rocade devra donner une forte impulsion aux projets touristiques de la région


LES entreprises du BTP mettent les bouchées doubles sur la rocade méditerranéenne. Les premiers dead-lines sont imminents. Le tronçon Ajdir-El Jebha, qui a nécessité une enveloppe de 1,7 milliard de DH, sera ouvert à la circulation fin août. C’est du moins ce qu’affirme Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport: «L’état d’avancement des travaux est satisfaisant. Normalement, la route sera mise en service avant la fin de l’été».
Lancé en juin 2004, ce chantier devrait être livré début 2009. Cependant, plusieurs incidents ont ralenti la cadence des travaux. A la tête des contraintes, figure la résiliation des contrats des sociétés portugaise et italienne, adjudicataires initialement du marché, «pour non-respect des cahiers des charges». Il a donc fallu attendre la reprise du marché par un groupement de 5 sociétés (Route du Maroc, Hajji, Houar, Seprob et l’égyptien Arabe Contractors) pour remettre le chantier dans les rails.
Financé grâce à un don de l’Union européenne à hauteur de 75% dans le cadre du programme Meda, ce projet bénéficiera à une population de 80.000 habitants de 8 communes rurales.
D’une longueur de 103 km, les travaux de cette section portent sur la réalisation d’une nouvelle route entre El Jebha et Beni Boufrah. Le calibrage de la chaussée des routes régionales (RR) 414 et 610 et la route nationale numéro 2 sera également renforcé.
Le tronçon comprend la section El Jebha-Beni Boufrah réalisée sur une longueur de 59 km et celle de Béni Boufrah-Ajdir sur 44 km.
Par ailleurs, le dernier tronçon de la rocade, reliant El Jebha à Tétouan vient d’être lancé il y a quelques jours. D’une longueur de 120 km, les travaux de cette section concernent l’amélioration des caractéristiques de la route existante en adoptant un nouveau tracé dans certains tronçons.
D’un coût global de 2,3 milliards de DH assuré, sous forme de prêt, par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le ministère de l’Equipement et des Transports, cette route sera réalisée en deux tranches: El Jebha-Oued Laou (74 km) et Oued Laou-Tétouan (46 km).
A terme, la première tranche permettra de réduire de 1h30 la durée du trajet entre Tétouan et Al Hoceïma (soit de 5 heures actuellement à 3h30).
Elle constitue le maillon le plus dur et le plus coûteux de toute la rocade car elle se développe dans un site montagneux et très accidenté. Cette tranche emprunte un terrain plat au départ de Tétouan pour aborder très rapidement les reliefs montagneux. Par endroits, elle traverse des zones instables caractérisées par des glissements de talus, sapements de la plate-forme par la mer et éboulements. La route sera mise en service en 2011, selon les sociétés en charge du chantier (Broussa et Sintram).
A noter que jusque-là, un linéaire de 287 km d’un total de 510 km de la rocade méditerranéenne a été achevé.
La taille du projet et sa complexité ont nécessité plusieurs études faisant appel à des intervenants multidisciplinaires. Elles ont porté sur la totalité de la rocade, notamment la définition des travaux d’aménagement à réaliser sur les sections existantes et sur l’exécution des tronçons à construire. Le coût de ces études, commanditées par quatre groupements de bureaux d’études, s’élève à 32 millions de DH, assurés par le gouvernement espagnol.
Longeant la Méditerranée de Tanger à Saïdia, la rocade constitue un axe structurant à fort impact sur le développement économique et social du Nord. Elle relie les villes de Tanger et Saïdia en réduisant le temps de trajet de 11 à 7 heures. De même, elle va améliorer sensiblement la sécurité des usagers de la route. Cette dernière connaît pour la période estivale une affluence importante des Marocains résidant à l’étranger. Ainsi, le trafic pour la seule route El Jebha-Ajdir peut atteindre 12.000 à 13.000 véhicules/jour.
Avec un montant global d’investissement de l’ordre de 5,7 milliards de DH, la rocade traverse les provinces de Tanger, Tétouan, Chefchaouen, Al Hoceïma, Nador et Berkane. Elle desservira plus de 200 km de plages. Elle est conçue pour une largeur de 7m de chaussée avec une troisième voie en rampe pour les poids lourds.
La rocade devrait permettre à terme le désenclavement de tout le littoral rifain ainsi que sa réactivation économique. Une impulsion sera également donnée aux projets touristiques de la région, notamment celui de la station balnéaire de Saïdia et Kalâa Iris. Elle contribuera aussi à améliorer le rendement des ports sur la Méditerranée (ports de pêche et de plaisance).
Avec cette réalisation, ce sont 110 km de côtes et de nombreux sites qui vont devenir accessibles aux visiteurs. La rocade aura également pour effet positif de contribuer à un équilibrage de l’aménagement du territoire dans le Nord et encourager l’émergence de petits centres urbains.


Tarik HARI
See less See more
+ pour les photos ! ;)

Sur mon ordinateur de bureau en 19" ça me dérrange pas mais là sur mon portable en 17" c'est assez génant !
Virage dangereux, ligne continue, pas de visibilité une voiture qui arrive en face et vas-y qu'on double... et qui conduit comme ça ? ben comme d'habitude, toujours les mêmes :



superanouar
See less See more
+1 c'est une honte, rien que de voir la photo plus haut avec le taxi blanc ça me donne des frissons, plus jamais je ne prendrais la nationale au Maroc !
Bonne nouvelle 2 voies pour ceux qui montent...
mauvaise nouvelle, ceux qui descendent peuvent s'en servir, et là la visibilité est nulle...
ca m'est déjà arrivé avant que l'autoroute marrakech-agadir soit mis en place, avec un camion ! heureusement que j'ai pu le voir déboiter...
Il faut encore au moins 1an pour finir ce tronçon de 120km... titanesque !

Je n'ose pas imaginer le dédoublement : al hoceima - taza, là aussi ça va être un sacré chantier !
vivement q'Adm dévoile son prochain calendrier des travaux 2015→2025
J'espere que dans ce plan, il va inclure 3 voies sur autoroutes dans les montées sur les axes très fréquentées ! notamment par les camions et les cars !
De plus, je pense que l'on connait à peu près le futur plan :

- Autoroute Meknes-Larache
- Autoroute Marrakech-Fes
- Voie ferrée Fes-TangerMed

Et surtout j’espère plus de voies rapides, du genre de taza-al hoceima.
Et des mises à niveau des nationales, avec soit des 2x2 voies sans séparations centrale, soit des 3x1.
See less See more
C'est normal, il y a 1an maintenant l'entreprise qui a gagné le marché à quitté le pays...
Depuis, les travaux n'ont pas avancés, c'est ça le Maroc :)

L’Espagnol Bruesa quitte le Maroc
17 novembre 2010
Le groupe espagnol Brusea, en redressement judiciaire, a revendu les 70% qu’il détenait dans Bruesa Africa Construccion, à des investisseurs marocains.


Bruesa Construccion SA, spécialiste du BTP fortement touché par la crise économique mondiale, emboite le pas à Fadesa en se séparant de ses biens au Maroc.

En redressement judiciaire depuis juillet dernier, le groupe, dont la dette est estimée à 500 millions d’euros pour un chiffre d’affaires équivalent, a revendu ses parts dans Bruesa Africa Construccion crée en 2007 avec un partenaire marocain. Les 70.000 actions concernées ont été reprises par Karim Mohamed Bouzoubaa, dirigeant de l’entreprise au Maroc, en compagnie de plusieurs investisseurs privés.

Bruesa Africa Construccion, qui emploie une centaine de personnes au Maroc, s’était adjugé plusieurs gros contrats en 2008 et 2009 dont les villas de Mazagan Beach Resort (Plan Azur) et la réalisation d’une route de 46 kilomètres entre Tétouan et Ouad Laou.
See less See more
1 - 14 of 802 Posts
Top