SkyscraperCity banner
1 - 20 of 209 Posts

·
Banned
Joined
·
7,859 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Nareva-IP s'adjuge la centrale de Safi



Fin de parcours pour l'opération d'adjudication du projet de la centrale du charbon de Safi. En effet, au terme d'un long processus, où deux consortiums avaient déposé leurs candidatures, Nareva-International Power (IP), d'un côté, et EDF et l'entreprise chinoise Datang, de l'autre, c'est le premier tandem qui a été déclaré adjudicataire. Il s'agit, en fait, d'une centrale constituée de deux nouvelles unités de production fonctionnant au charbon, d'une puissance de plus de 1300 MW. Selon l'ONE, cette centrale devra entrer en service à fin 2012. Côté production, les prévisions font état de 10 milliards de KWh par an, une fois le rythme de croisière atteint. Ce qui, selon la même source, représente 27% de la demande globale du pays à l'horizon 2014. A noter que cette centrale utilisera les technologies du «Charbon propre». Ce qui permet, à la fois, une meilleure mise en valeur du contenu énergétique, tout en réduisant son impact sur l'environnement. Pour le timing, l'ONE faisait état d'une durée de réalisation de 42 mois.
A relever, par ailleurs, que le tandem Nareva-IP a été retenu pour la construction du parc éolien de Tarfaya.
lematin
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Voilà donc la fin du feuilleton de cette centrale qui est passée par :
- Agadir-Cap Ghir
- Safi Port

Pour arriver à côté de Maroc phosphates 1 et 2 au Sud de Safi.


Jorf Lasfar, un mammouth en gestation

Les investissements se multiplient dans la région de Jorf Lasfar, une zone déserte il y a encore une trentaine d’années. Rien qu’entre 2010 et 2020, trois grands projets, nécessitant un investissement total de 10 milliards de dirhams, y verront le jour. A la clé, des postes d’emploi, qui se comptent par dizaines de milliers et des revenus certains pour la région. Principaux secteurs d’investissements: énergie et mines, chimie, parachimie et agro-industrie. Si, dans notre carte, nous nous sommes limités aux projets dépassant 300 millions de dirhams, il n’en demeure pas moins que Jorf Lasfar compte d’autres projets, certes de moindre ampleur en termes d’investissement, mais qui changeront le visage de la région. Ainsi, la société Maroc Phosphore lance deux projets pour la production d’engrais et des dérivés de phosphate, ainsi qu’une nouvelle ligne de production d’engrais, le premier à Jorf Lasfar et le deuxième à El Jadida. Le tout, totalisant un investissement de 17,9 milliards de dirhams. Deux dépôts d’hydrocarbures, d’un investissement de 80 et 100 millions de dirhams, réalisés respectivement par les sociétés Petromin Oils et Ziz, sont également au programme. Cet engouement pour la région est sans conteste le commencement d’une longue carrière internationale dans le secteur de l’industrie lourde. Mais, une telle concentration industrielle posera visiblement des soucis d’ordre écologique et environnemental. N’oublions pas que cette zone se trouve à proximité de la station touristique de Mazagan. Ces préoccupations environnementales ont déjà conduit le déménagement, à 3 reprises, du projet de la centrale de charbon de l’ONE. En effet, l’emplacement actuel du projet se trouve au sud de la ville de Safi, du côté du complexe de l’OCP (regroupant Maroc Chimie, Maroc phosphore I et Maroc Phosphore II). La centrale de l’ONE devra être édifiée sur une colline, qui sera rasée. Une prouesse technique certes coûteuse, mais qui se trouve être la seule solution, pour contourner toute proximité avec la population ou les projets touristiques. Au départ, le projet était en effet destiné à être édifié à Cap Ghir, dans la région d’Agadir, mais a été déplacé, à cause de sa proximité avec la station balnéaire Taghazout. L’ONE s’est rabattu sur Safi à Bir Al Har, site proche du port et à situé à une dizaine de kilomètres de la station balnéaire de Souiria Laqdima. Elus, associations et population de la région se sont, dès lors, fermement opposés au projet. Conséquence: l’ONE a déplacé la centrale, pour la troisième fois consécutive, qui a finalement atterri sur une montagne!
safi news
 

·
Registered
Joined
·
13,011 Posts
International Power to build 1300 MW coal plant in Morocco

Published: Nov 5, 2010
Morocco's state power utility ONE has awarded a 1300 MW coal fired power plant deal to a consortium led by International Power.

The UK firm, in partnership with Moroccan energy company Nareva, beat a consortium linking French electricity group EDF and China's Datang International Power to win the contract to build the station at the Atlantic coastal Safi city, 370 km south of Rabat.

The plant is expected to go on stream by end of 2012 and produce 10bn kWh, or 27 per cent of Morocco's electricity consumption, when it reaches it full output capacity in 2014, ONE said. ONE gave no financial details of the deal and a Nareva spokesperson was unable to give details immediately.



http://www.powergenworldwide.com/in...new-projects/2010/11/international-power.html
 

·
Mah *****h
Joined
·
10,965 Posts
Centrale de Safi: Nareva-IP remporte l’appel d’offres

C’est le consortium maroco-britannique Nareva-International Power qui vient de remporter l’appel d’offres pour la centrale thermique de Safi. Ce dernier était en compétition avec le groupement fronco-chinois EDFI/China Datang qui sera retenu pour des négociations ultérieures en cas de non aboutissement de celles engagées avec Nareva-IP. Cette centrale, dont la mise en service est prévue en 2015, comptera une puissance totale installée de 2x 660 MW.
leco
 

·
Registered
Joined
·
2,842 Posts
Merci Prinny
 

·
Registered
Joined
·
1,572 Posts
cool
cela veux dire que le nouveau port sera lancer en même temps que la central, et enfin la ville va pouvoir mieux respirer
 

·
Registered
Joined
·
2,842 Posts
oui !!
 

·
Mah *****h
Joined
·
10,965 Posts
Centrale thermique de Safi: Le détail du projet

· Un investissement de près de 20 milliards de DH

· 42 mois pour réaliser les travaux

· Le transport du charbon risque de provoquer une nouvelle polémique




C’EST un nouveau et juteux marché que le tandem Nareva-International Power (IP) a récemment remporté! Juste après la construction du parc éolien de Tarfaya, le consortium a été désigné adjudicataire du projet de la centrale thermique de Safi fin octobre dernier. Un investissement de plus de 3 milliards de dollars (environ 20 milliards de DH)…
Au terme d’un long processus, Nareva-IP a raflé le deal face au consortium formé par le groupe français EDF et l’entreprise chinoise Datang. L’appel d’offres portait sur la construction et l’exploitation de la nouvelle centrale. Il s’agit, en fait, d’une centrale électrique constituée de deux nouvelles unités de production fonctionnant au charbon, d’une puissance de plus de 1.320 MW. Côté production, les prévisions tablent sur 10 milliards de KWh par an, une fois le rythme de croisière atteint. Ce qui représente 27% de la demande globale du pays.
Pour le timing, la durée des travaux devrait être d’environ 42 mois. La station devrait donc entrer en service à fin 2014. Par ailleurs, cette mégastructure sera située à Jorf Lihoudi, à 2 km au sud de la ville de Safi et non loin des installations de l’Office chérifien des phosphates (OCP). Elle sera desservie par un nouveau port minéralier, qui répondra à ses besoins en termes d’importation de charbon, mais qui sera aussi une nouvelle plateforme à l’export pour l’OCP. Une bonne idée donc, pour optimiser les coûts des deux offices, mais aussi pour concentrer la pollution visuelle qu’occasionnent ces deux structures en un seul endroit.
Rappelons qu’au départ, un autre site avait été retenu pour la construction de la centrale thermique. Elle devait être située à Bir Al Har, à une dizaine de km de Souiria Laqdima. Non loin donc du site convoité par la société espagnole Urbagolf, qui comptait y implanter une nouvelle station balnéaire. Mais il y a deux ans, les élus de la ville se sont massivement mobilisés contre le projet de la centrale thermique, arguant que la station balnéaire allait créer des milliers d’emplois, contre seulement 150 pour la centrale. Si aujourd’hui le projet d’Urbagolf est en stand-by, les élus avaient, à l’époque, obtenu gain de cause. Le lieu de la station avait donc été modifié, malgré que l’ONE ait déjà acquis le terrain. Actuellement, même si le nouveau site de Jorf Lihoudi a été validé, il faut encore apurer sa situation juridique.
Soulignons également qu’une autre polémique risque de surgir autour de ce projet. Les élus sont maintenant d’accord pour que la station soit située à Jorf Lihoudi, mais ils ont une dernière revendication. Celle-ci touche à la coordination entre l’ouverture de la station et du nouveau port. «Nous souhaitons que la station soit mise en service après le port», indique un élu. En effet, les autorités municipales veulent à tout prix éviter que le charbon soit transporté entre le port actuel, situé dans la ville de Safi, et la station. «Les études de l’ONE montrent qu’il s’agit de charbon propre, mais nous voulons éviter toute pollution visuelle. Le port minier doit donc d’abord être délocalisé», précise la même source. En effet, si la ville de Safi s’est engagée depuis quelques années dans des grands projets structurants, c’est précisément pour ouvrir la ville sur l’océan. Il serait donc paradoxal que le transport de charbon dresse une nouvelle barrière entre ces deux entités…

«Charbon propre»


L’UN des volets stratégiques de la nouvelle station thermique est l’utilisation de «charbon propre. Il ne s’agit pas, ici, de neutraliser totalement les effets nocifs du charbon, mais plus modestement de les réduire au maximum. L’utilisation de plusieurs technologies est prévue. Côté rejets, le projet prévoit une désulfuration des gaz de combustion et l’utilisation d’une combustion multi-étagée permettant de réduire les émissions nocives.
En ce qui concerne les poussières, leur élimination au rendement minimum de 99,6% est à l’ordre du jour. Quant aux rejets liquides, ils seront séparés et traités conformément aux normes européennes et celles de la Banque mondiale. De plus, des moyens d’insonorisation seront mis en place pour réduire les nuisances sonores. Pour les cendres, le projet prévoit un dispositif de récupération et un stockage de la partie non valorisée dans des carrières appropriées. Le tout est d’éviter leur évacuation vers l’océan par voie humide.

Marie-Noëlle RASSON
leco
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Centrale à charbon à Safi (thermique, 2 x 660 MW)

Type : Thermique
Région : Safi
Puissance : environ 1 320 MW
Durée de réalisation : 42 mois
Date de mise en service : 2012

L'ONE envisage la réalisation, dans la région de Safi d'une centrale constituée de deux nouvelles unités de production fonctionnant au charbon d'une puissance unitaire brute de 660 MW.

Ce projet est, également, conditionné par la réalisation d'une infrastructure portuaire à proximité de la centrale afin de permettre la réception du combustible.

Cette centrale entrera en service à fin 2012 et produira en régime de croisière 10 milliards de KWh par an, représentant 27% de la demande globale du pays à l'horizon 2014.

La centrale utilisera les technologies du ''Charbon Propre'', une technologie qui permet de mettre en valeur le contenu énergétique du charbon tout en réduisant son impact sur l'environnement.
http://www.one.org.ma/
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Centrale thermique de Safi (2x 660 MW)
L’offre du Consortium IP/Nareva jugée plus compétitive​

25 novembre 2010




Dans le cadre du projet de centrale thermique de Safi, d'une puissance totale installée de 2x660 MW, dont la mise en service est prévue en 2015, l'ouverture des offres commerciales des deux groupements ayant soumissionné à l'appel d'offres relatif à ce projet, à savoir International Power (IP) /NAREVA et EDF International (EDFI) /China Datang a eu lieu, en séance publique, le 29 octobre 2010.

Après vérification de ces offres par l'ONE et ses conseillers, la commission interministérielle de jugement a tenu une réunion, le mercredi 24 novembre 2010, à laquelle les soumissionnaires précités ont assisté en vue de prendre connaissance et de constater les résultats d'évaluation et de classement de leurs offres commerciales.

Ces évaluations font ressortir que l'offre du consortium IP/Nareva est plus compétitive que celle proposée par le consortium EDFI/China Datang.

Aussi et conformément au règlement de l'appel d'offres précité, l'ONE entamera les négociations en vue de la conclusion des contrats de ce projet avec IP/NAREVA, consortium le mieux classé à l'issue de cet appel d'offres ; le consortium EDFI/China Datang étant retenu pour des négociations ultérieures en cas de non aboutissement de celles engagées avec le premier.
http://www.one.org.ma/FR/pages/actua.asp?esp=2&id1=8&id2=70&t2=1&id=330
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Maroc : Une centrale thermique à Safi pour 2015​

19.01.2011

Le directeur de l’ONE Ali Fassi Fihri a déclaré mercredi (19 janvier) que dans le cadre d’un projet de construction d’une centrale thermique à Safi, un partenariat entre le Français Alstom, et le britannique international Power est en cours de négociation avec l’Office national de l’électricité (ONE) au Maroc rapporte l'AFP

Cette centrale thermique installée sur la côte ouest à Safi sera opérationnelle en 2015 et elle serait d’une puissance totale de 1 300 mégawatts pour un coût estimé entre 3 et 4 milliards d'euros, précise Ali Fassi Fihri. Cette centrale sera la plus grande au Maroc. Elle comprendra un port, un quai charbonnier, une usine de dessalement d'eau de mer et contribuera à répondre à la forte demande d'énergie électrique qui s'accroit de 7 à 8% par an.

La rédaction
Copyright Yabiladi.com
http://www.yabiladi.com/articles/details/4295/maroc-centrale-thermique-safi-pour.html
 

·
Registered
Joined
·
1,572 Posts
Un consortium formé par le français Alstom et le britannique International Power est en négociation avec l’Office national de l’électricité (ONE) au Maroc

Un consortium formé par le français Alstom et le britannique International Power est en négociation avec l’Office national de l’électricité (ONE) au Maroc pour construire une centrale thermique à Safi, a indiqué, mercredi, le directeur de l’ONE. «On est en train de négocier et de finaliser le contrat. Le rythme global des négociations prend un peu de temps: 12 à 18 mois. Cela est dû notamment aux conditions juridiques et commerciales», a déclaré, mercredi Ali Fassi Fihri, directeur général de l’ONE. La mise en service de cette centrale thermique installée à Safi est prévue pour 2015 et elle serait d’une puissance totale de 1.300 mégawatts. Pour un coût évalué «entre trois et quatre milliards d’euros, il s’agit de la plus grande centrale de l’histoire du Maroc», a précisé M. Fassi Fihri. Le contrat comporte également un port, un quai charbonnier et une usine de dessalement d’eau de mer. «On a une demande d’énergie électrique en forte croissance: 7 à 8% par an», a expliqué le directeur de l’ONE.

http://www.aujourdhui.ma/instantanes-depeche80433.html
 

·
Registered
Joined
·
5,596 Posts
Un consortium formé par le français Alstom et le britannique International Power est en négociation avec l’Office national de l’électricité (ONE) au Maroc

Un consortium formé par le français Alstom et le britannique International Power est en négociation avec l’Office national de l’électricité (ONE) au Maroc pour construire une centrale thermique à Safi, a indiqué, mercredi, le directeur de l’ONE. «On est en train de négocier et de finaliser le contrat. Le rythme global des négociations prend un peu de temps: 12 à 18 mois. Cela est dû notamment aux conditions juridiques et commerciales», a déclaré, mercredi Ali Fassi Fihri, directeur général de l’ONE. La mise en service de cette centrale thermique installée à Safi est prévue pour 2015 et elle serait d’une puissance totale de 1.300 mégawatts. Pour un coût évalué «entre trois et quatre milliards d’euros, il s’agit de la plus grande centrale de l’histoire du Maroc», a précisé M. Fassi Fihri. Le contrat comporte également un port, un quai charbonnier et une usine de dessalement d’eau de mer. «On a une demande d’énergie électrique en forte croissance: 7 à 8% par an», a expliqué le directeur de l’ONE.

http://www.aujourdhui.ma/instantanes-depeche80433.html
Un investissement dans une centrale électrique à cycle combiné (vapeur/gaz aurait été plus judicieux à mon avis (ecologiquement/financierement) !!! et puis 3 à 4 milliards d'euros (4.2 à 5.6milliards$) c'est tout simplement une arnaque.:nuts: l'approvisionnement se fera par pipeline depuis l'Algérie voisine.:cheers:
 

·
هارب من &#1575
Joined
·
725 Posts
Un investissement dans une centrale électrique à cycle combiné (vapeur/gaz aurait été plus judicieux à mon avis (ecologiquement/financierement) !!! et puis 3 à 4 milliards d'euros (4.2 à 5.6milliards$) c'est tout simplement une arnaque.:nuts: l'approvisionnement se fera par pipeline depuis l'Algérie voisine.:cheers:

J'aime L'algérie :banana: :banana:
 

·
Registered
Joined
·
9,599 Posts
Un investissement dans une centrale électrique à cycle combiné (vapeur/gaz aurait été plus judicieux à mon avis (ecologiquement/financierement) !!! et puis 3 à 4 milliards d'euros (4.2 à 5.6milliards$) c'est tout simplement une arnaque.:nuts: l'approvisionnement se fera par pipeline depuis l'Algérie voisine.:cheers:
Le Maroc n'a pas de gaz naturel. La centrale de Safi aura une capacité de 1300 MW. C'est 27% de la demande du pays en 2014. Tu penses que le Maroc va accepter d’avoir 27% de ses besoins en énergie dépendre de l'Algérie? Géopolitiquement c'est un suicide.
En attendant que le vent de liberté qui souffle sur la région balaye tous ceux qui nous pourrissent la vie, on continuera à bruler du charbon au Maroc.
Question : Tu dis que "3 à 4 milliards d'euros (4.2 à 5.6milliards$) c'est tout simplement une arnaque". Combien doit-on payer pour que ça ne soit pas une arnaque ? 1 milliard ? 2 ? Je suis curieux de voir ces calculs qui t’ont conduit à la conclusion "arnaque".
 

·
Registered
Joined
·
5,596 Posts
Deux centrales en Algérie actuellement en construction de 1200MW chacune:

Centrale de Térga 1200 MW cycle combiné gaz/vapeur :coût:1.98 milliards$
Centale de Koudiat Edraouech 1200 MW cycle combiné : coût:2.15 milliards$

Source:http://www.magharebia.com/cocoon/aw...wi/newsbriefs/general/2007/11/21/newsbrief-07

Sinon pour le risque d'une rupture des approvisionnements, je ne sais pas si le Maroc a un terminal à GNL car se serait une bonne alternative en cas de probléme.
 

·
Registered
Joined
·
9,599 Posts
^^ Pour voir si 3 a 4 milliards $ pour 1300 MW est une arnaque il faut comparer charbon au charbon. Est ce que tu as des exemples de centrales electriques a charbon ou on a payé moins?
 

·
Registered
Joined
·
1,573 Posts
^^ Pour voir si 3 a 4 milliards $ pour 1300 MW est une arnaque il faut comparer charbon au charbon. Est ce que tu as des exemples de centrales electriques a charbon ou on a payé moins?
Le contrat comporte également un port, un quai charbonnier et une usine de dessalement d’eau de mer :)
 
1 - 20 of 209 Posts
Top