SkyscraperCity banner

1 - 7 of 7 Posts

·
Registered
Joined
·
1,141 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Le Soir :
Une cure de jouvence
NICOLAS DRUEZ

Jeudi 18 mars 2010, 12:41

Saint-Hubert. Cure de jouvence, place de l'Abbaye, le coeur de la cité borquine. La Région wallonne a dit "oui" au dossier. L'entreprise a 200 jours pour réaliser le chantier. La capacité en parking sera maintenue.

Le bout du tunnel, après cinq longues années de procédure. Le visage actuel de la place de l'Abbaye appartiendra bientôt au passé. Fin avril, si tout va bien, les pelleteuses s'attaqueront à ce périmètre historique de la ville de Saint-Hubert. Le ministre Paul Furlan (PS) a marqué son accord, il y a quelques jours, sur l'attribution du marché. Dont coût : 897.130 euros.

« Un dossier d'une incroyable complexité car la place est classée », commente le bourgmestre Claude Bonmariage (PS). Vrai. Avec, d'un côté, le palais abbatial et, de l'autre, la basilique, la marge de manœuvre s'avère limitée. Bref, pas de folie architecturale ! À chaque étape, il a fallu réunir de nombreux intervenants chargés de veiller sur ce patrimoine.

[...]​
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
L'aérodrome peut enfin décoller

Saint-Hubert. Samedi, les élus ont accepté de soutenir le projet de redéploiement. La commune dégagera 50.000 euros par an. des discussions sont en cours pour les nuisances liées à la haute voltige.

C'est un peu comme si le pilote d'un avion venait de recevoir l'autorisation de décoller… Samedi matin, le conseil communal de St-Hubert a apporté sa pierre à l'édifice de reconstruction de l'aérodrome. Un vote vital : la société de gestion, chapeautée par l'intercommunale Idélux, pourrait déposer les armes sans implication de la commune. Passés maîtres dans l'art de faire durer le suspense, les élus n'avaient pas dit « oui », il y a dix jours, sur ce même dossier.

Après une séance rocambolesque, l'assemblée n'était plus en nombre pour approuver ou non les points soumis. Il manquait des membres de la majorité et la minorité avait, elle, décidé de quitter les lieux. Ce samedi, la double demande d'Idélux revenait sur la table. À savoir ? Un : débloquer 50.000 euros par an, et ce durant dix ans, pour éponger une partie du déficit de l'outil – entre 200.000 et 300.000 euros par an. Deux : céder pour un euro symbolique des terrains afin de développer une zone d'activités économiques. À la mi-juin, le gouvernement wallon avait marqué son accord pour la création d'un centre de formation Technifutur sur le site, avec une enveloppe de deux millions d'euros.

Les discussions ont à nouveau été longues, au conseil. Lors du vote, la minorité Cap 2012 a préféré s'abstenir sur certaines dispositions. Le groupe avait introduit des amendements, et seul l'un d'eux a été accepté. Pour faire simple, Cap 2012 entendait réclamer davantage de garanties par rapport à l'investissement de la Ville. L'issue favorable a été accueillie avec soulagement par le président de l'intercommunale Idélux, Elie Deblire (CDH). « Je suis heureux de cette décision, dit-il. J'avais demandé au conseil d'administration d'Idélux de s'engager, alors que je n'avais pas encore l'assurance d'avoir le feu vert de la commune. »

Le projet de redéploiement est donc sur les rails. La société de gestion a, d'ici à son aboutissement, déjà d'autres soucis à gérer. Certains se plaignent des nuisances sonores liées à la pratique de la haute voltige. Les bourgmestres de Ste-Ode et Tenneville sont montés au front. « Nous avons eu une rencontre avec eux, annonce Elie Deblire. Des mesures vont être adoptées, avec une interdiction de vol l'après-midi, le dimanche et les jours fériés. Nous diminuons aussi la plage horaire d'une heure, en semaine. Ce n'est pas suffisant pour les communes, mais c'est un premier pas. »
http://www.lesoir.be/regions/namur_luxembourg/2012-07-16/l-aerodrome-peut-enfin-decoller-926965.php
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Saint-Hubert opéré « à cœur ouvert », pour devenir un bijou

Un bon plan baptisé «à cœur ouvert» pour faire de Saint-Hubert un petit bijou convivial et touristique? Ça existe. Il a été présenté hier soir. Découverte.

Il n’y a pas une semaine sans qu’on se demande ce que Saint-Hubert attend pour justifier son statut officiel de capitale européenne de la chasse et de la nature, un titre pour lequel des villes françaises seraient prêtes à tuer.

Hier soir, Thierry Jaumain, chef de projets chez Idélux, a présenté un plan qu’avait ressorti de sa léthargie l’échevin Jean-Louis Brocart. Ce projet baptisé «à cœur ouvert», qui existe depuis mi-2011, semble avoir rencontré l’unanimité dans la cité borquine. Il complète le plan de rénovation urbaine.

Le centre-ville qui est concerné par ce plan s’étend du rond-point du cerf jusqu’à l’espace Saint-Gilles et la maison communale en englobant le quartier abbatial.

L’idée est de limiter l’accès aux voitures, de créer des terrasses et surtout de développer la maison du tourisme qui permettra d’orienter les visiteurs.
L'Avenir
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Saint-Hubert : tous ensemble pour l’aérodrome


La réunion Commune-utilisateurs de l’aérodrome de mercredi soir démontre la volonté conjointe de faire vivre la plateforme.

Mercredi soir, Commune et utilisateurs de l’aérodrome de Saint-Hubert se sont réunis à huis clos pour échafauder un projet solide qui assurera l’avenir de la plateforme ardennaise.

En avril dernier, le Conseil d’État a déclaré illégal un permis délivré à Idélux, estimant notamment que l’intercommunale avait saucissonné son projet de développement en phases au lieu de demander un seul permis, dit «unique» et qui intègre tous les aspects et impacts, vu l’ampleur des aménagements projetés.

L’idée de la société de gestion d’Idélux était de transformer Saint-Hubert en y ajoutant une piste en dur et en y construisant des bâtiments pour y attirer de nouvelles activités liées à l’aviation : formation, ateliers, etc. Et donc d’y gonfler fortement l’activité et les mouvements. L’implantation de ces constructions sur une des deux pistes croisées avait plus qu’étonné les utilisateurs, dont certains sont allés en recours au Conseil d’État.

Face à ce revers, Idélux a rapidement retiré ses billes : en juin, on parlait de deux mois de sursis. Aussi fallait-il rapidement assurer la poursuite des activités pour sauver le petit aérodrome, où planeurs et avions privés de tourisme et de voltige se côtoient, une espèce en voie de disparition en Wallonie.

La Commune aux commandes

La Commune de Saint-Hubert a repris le manche à balais et le bourgmestre Jean-Luc Henneaux a présidé la réunion de mercredi, alors qu’il multiplie les contacts vers la Région pour monter un nouveau projet. M. Henneaux n’a pas donné de commentaire au lendemain d’une réunion dont il a apprécié les résultats. Il continue ses démarches dont il réserve la primeur pour le prochain conseil communal, début octobre.

Quelques informations ont filtré de cette soirée constructive, où les utilisateurs ont apprécié que la Commune s’implique enfin dans l’aérodrome.

Premier constat : il faut aller vite, pour ne pas rompre la confiance des utilisateurs et pour sauvegarder l’emploi : huit personnes actuellement en direct plus quelques emplois indirects. Le consensus porte sur une formule alliant la Commune pour les infrastructures d’une part, et d’autre part les utilisateurs – en personne et non plus à travers les clubs – pour l’exploitation, peut-être via une société coopérative. La Région wallonne continuerait à soutenir les emplois.

Le plan de développement tournerait le dos aux projets coûteux et à la rentabilité douteuse, pour aller vers une réduction des coûts.

Un groupe de travail a été constitué pour avancer dans ces directions.
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20130927_00366306
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
L'aérodrome de Saint-Hubert est sauvé!


La fermeture de l'aérodrome de Saint-Hubert était annoncée pour fin décembre, depuis plusieurs mois. Mais hier soir, la Région Wallonne a décidé de soutenir le dossier. L'Aérodrome est sauvé et va poursuivre ses activités. C'est ce qu'ont annoncé les responsables lors d'une conférence de presse ce vendredi à Neufchâteau.

Un soulagement pour les amateurs de vols qui redoutaient que l'aérodrome ferme ses portes le 31 décembre.

Il faut souligner le travail de la Ville de Saint-Hubert, d'Élie Deblire au niveau d'Idelux et de Dimitri Fourny qui était en contact avec le parlement wallon. C'est ce même parlement qui a apporté son soutient et son accord à la poursuite des activités jeudi soir.

L'aérodrome est sauvé, mais tous les emplois ne sont pas maintenus. Cinq emplois temps plein seront gardés sur les neuf existant précédemment. La Sowaer, institution déjà présente auparavant, gèrera la nouvelle structure avec la Ville de Saint-Hubert.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20131122_018
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Saint-Hubert: un nouveau projet de lotissement pour endiguer le déclin démographique



Après la concrétisation de la crèche, il y aura bientôt la Maison Médicale et la rénovation urbaine à Saint-Hubert. Autant de projets qui ont notamment pour objectif d'inverser la tendance de la courbe démographique.

Ces derniers mois, après avoir perdu des habitants pendant des années, Saint-Hubert semble se stabiliser.

Un autre projet de nature à attirer ou faire rester la population, c'est celui d'un nouveau lotissement à la rue du Mont. Un projet à propos duquel l'enquête publique démarre ce mercredi.

Le projet pour la Zone d'Aménagement Communale Concertée doit notamment combler le manque flagrant d'appartements disponibles sur Saint-Hubert. "Il n’y a pas de nouveaux appartements dans le centre-ville, contrairement à toutes les communes limitrophes, explique Jean-Luc Henneaux, le bourgmestre. Ici, on va pouvoir proposer des appartements de qualité, avec une vue et une exposition exceptionnelles."

Mais le projet de lotissement comporte en fait plusieurs éléments complémentaires. "Il y aura des appartements dans le parc, un petit éco-quartier, des maisons unifamiliales…, développe Dominique Pajot, du bureau Impact asbl, concepteur du projet. On veut avoir une mixité sociale et intergénérationnelle."

La commune de Saint-Hubert est propriétaire d'une bonne partie des terrains mais les propriétaires privés du périmètre auront aussi voix au chapitre. "Il n’est pas question de procéder à des expropriations, rassure le bourgmestre. On ne veut pas toucher au patrimoine privé des gens. On veut simplement modifier le type d’affectation de la zone. Les propriétaires auront le choix : soit garder un jardin, soit faire des appartements – en s’associant par exemple avec d’autres voisins – pour valoriser leur bien."

Un projet ambitieux qui pourrait compter jusqu'à 200 logements et 600 habitants mais ses promoteurs insistent sur la durée de la réalisation. "On parle ici d’un projet sur 15-20 ans, avec un début probable du projet estimé à 2-3 ans."

Une réunion d'information est prévue mardi prochain 16 mai à 19h30 à la Maison du Tourisme de Saint-Hubert.
https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_saint-hubert-un-nouveau-projet-de-lotissement-pour-endiguer-le-declin-demographique?id=9602167
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Saint-Hubert : le château sera magnifique



Le château de Mirwart est en pleine rénovation. Entretien avec le propriétaire.
Après avoir été longtemps laissé à l’abandon, le château de Mirwart va renaître de ses cendres. Mais pas tout de suite. On savait que le bien avait été racheté en 2016 et que le nouveau propriétaire voulait redonner une nouvelle vie au site. Deux ans plus tard, les ouvriers sont toujours à pied d’œuvre. "Si tout va bien, ils devraient avoir terminé le gros œuvre en avril prochain. On entrera ensuite dans la deuxième phase", relate le nouveau propriétaire des lieux.

Le château et ses alentours vont donc être mis au goût du jour. Les nouveautés seront nombreuses. "Il y aura différents types de résidences. On pourra venir loger. Des séjours courts ou plus longs seront ainsi proposés aux clients. Des salles existent déjà. Et une nouvelle salle polyvalente (de conférence/réunion) sera aussi aménagée. Idéal pour les réunions d’entreprise ou autres mariages", ajoute-t-il.

Un lieu de bien-être , de repos. Chaque personne qui y passera un séjour devrait être conquise par la quiétude de l’endroit. Pour leur confort, rien n’a été oublié. "Dans une partie des caves, nous allons créer un espace détente (wellness). Saunas, salles de massage, piscine et salle de gym s’ajouteront à l’offre." Et bien entendu, un service restauration est prévu. On imagine déjà le cocktail pris sur la terrasse, un soir d’été. "Il y aura une brasserie. On ne peut en dire plus pour le moment. Un bar à vin aussi. Ce doit être un lieu de détente pour tout le monde. L’idée est de passer plus qu’un agréable moment dans cet endroit", dit-il.

Attention, le propriétaire ne souhaite pas changer l’image du château et de son environnement. Ce serait d’ailleurs une erreur, selon lui. S’il y a effectivement une touche de modernité durant cette rénovation, l’esprit et le charme naturel du château doivent rester. "Et c’est très important pour nous de ne pas dénaturer le site et son histoire. On est reparti sur les bases de ce qui existait, en ajoutant parfois la nouvelle technologie. Comme par exemple la géothermie qui devrait nous rendre moins dépendants des énergies fossiles", conclut-il.

Les premières esquisses que nous nous sommes procurées ne laissent en effet planer aucun doute : une fois les travaux terminés, le château sera bel et bien magnifique. Comme autrefois. Comme le veut son propriétaire.




Laurent Trotta




https://www.dhnet.be/regions/luxembourg/saint-hubert-le-chateau-sera-magnifique-5c1fc2e87b50a666f30f8ad8
 
1 - 7 of 7 Posts
Top