SkyscraperCity banner

1 - 19 of 19 Posts

·
Banned
Joined
·
4,061 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Maroc : Les travaux de construction du Barrage Oued Martil réalisés à 20%
Près de 20pc des travaux de construction du barrage de Oued Martil, qui devrait sécuriser l'alimentation en eau de la ville de Tétouan et sa zone côtière au-delà de l'horizon 2030, ont été réalisés, a-t-on annoncé à Tétouan.

Lancé en mai 2008 par SM le Roi Mohammed VI à la commune rurale de Ben Karrich relevant de la province de Tétouan, ce barrage, d'un coût global de 950 millions de dirhams, permettra de créer une retenue de 120 millions de mètres cubes et de régulariser un volume annuel de 70 millions m3.

D'une hauteur sur fondation de 100 m, cet ouvrage, financé par le Fonds Arabe pour le développement économique et social et le budget de l'Etat, est un ouvrage à buts multiples qui, en plus de satisfaire les besoins en eau potable et d'irriguer environ 1000 hectares des périmètres à l'aval, contribuera de manière efficace à protéger la ville de Tétouan et la vallée de Martil contre les inondations occasionnées par les violentes crues de l'Oued Martil.

Situé sur l'Oued Mhajrat, affluent de Martil, à 15 km au sud ouest de Tétouan, le futur barrage dont les travaux dureront 52 mois bénéficiera aux populations des communes rurales de Souk Laqdim, Shitriyine et de Bni Karrich, en plus de 755 fermes.

A signaler que les ressources en eau mobilisées pour l'alimentation en eau potable de la ville de Tétouan et sa zone côtière sont constituées par les eaux des barrages Nakhla, Smir et Moulay Hassan Ben El Mehdi, mis en service respectivement en 1961, 1991 et 2006, ainsi que par les nappes alluviales de Martil et Smir et les sources de Yarghist et Torreta captées de la dorsale calcaire.

Les besoins en eau potable et industrielle de la région, actuellement de 33,5 millions m3, sont couverts par les ressources en eau mobilisées par le système déployé (barrages Nakhla, Smir, Moulay Hassan Ben El Mehdi et eaux souterraines) et de quelques sources et forages, dont le volume avoisine les 40 millions m3.

http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=41993#ixzz0bvW3S3RS

MAP
 

·
Banned
Joined
·
4,061 Posts
Discussion Starter · #4 ·
On a 4 barrages et avec celui-ci ça fait 5!!

Une bonne partie de l'eau qu'on a, part pour d'autres régions
 

·
Banned
Joined
·
4,061 Posts
Discussion Starter · #6 · (Edited)
what are they gonna win with this Dam?
What is the benefit ?

Sorry i can't read French;)
Tangier-Tetouan region has the highest amount of rainfalls water in Morocco.

Instead of wasting all this water, why not to use it!

The Dam is also going to protect Tetouan from floods
 

·
Banned
Joined
·
787 Posts
Le detail du projet par le FADES:

Kingdom of Morocco

Wadi Martil Dam

Loan No.: 517

Interest Rate: 4.5%

Beneficiary: Ministry of Territorial Development, Water and Environment

Grace Period: 6 years

Project Cost: KD 40.0 million

Maturity: 22 years

Amount of Loan: KD 23.0 million

Repayment: 33 semi-annual installments

Date of Loan Agreement: 17/01/2008

First Installment: 6 years following the first disbursement

Date of Effectiveness: 02/06/2008


Objectives:

The project aims at providing additional water to eliminate the deficit in drinking water, and to satisfy future water demand in the city of Tetouan and its neighbouring areas through the construction of a dam to regulate the water of Wadi Mohjerat, one of the main tributaries of Wadi Martil. The project also aims at irrigating part of the agricultural land downstream of the dam, and at protecting the city of Tetouan from floods.

Description:

The project, which is expected to be completed by the end of 2011, consists of the following two major components: (1) construction of Wadi Martil dam and its appurtenant structures on Wadi Mohjerat in a location 15 km southwest of the city of Tetouan, and (2) drinking water structures to convey and treat the additional quantities of water from the dam. The following is a description of these components:

1. Construction of Wadi Martil Dam: This includes the construction of a concrete face fill dam and its appurtenant structures on Wadi Mohjerat, and the construction of an earth fill secondary dam to close a depression on the right bank of the wadi. The dam will be 100 m high, 600 m long with a crest width of 8 m and the secondary dam will be 50 m high, 850 m long with a crest width of 8 m. The appurtenant structures include the spillway, water intakes and bottom outlet located within a concrete tower. The dam will impound a reservoir with gross storage capacity of 120 million m3, and it will regulate annually about 50 million m3 of water.The construction of the dam includes the following major works:
1. Civil Works: This includes excavation, grouting, concrete and fill works required for the construction of the main dam and its appurtenant structures, as well as the secondary dam. It also includes all preparatory works and site installations necessary for the construction of the dam and its associated structures.
2. Hydro-Mechanical Works: This includes the supply and installation of gates, pipes, valves and related equipment to control water in the spillway, bottom outlet and water intakes. It also includes all electrical and mechanical equipment required for the operation of the dam.
3. Technical Services: This includes the consultancy services required to prepare the construction designs and drawings, supervision of the dam construction, as well as the services of international experts to review the studies and designs of the dam.
4. Land Expropriation: This includes land acquisition, compensation for properties and resettlement of the inhabitants affected by the construction of the dam.
5. Project Management: This includes the services of the project management unit, which will be responsible for the administration of the construction of the dam.
2. Drinking Water Structures: This includes the construction of structures necessary to convey, pump and treat the water from the dam, and comprises the following:
1. Pumping Station: This includes the construction of a 1.5 m3/s pumping station with a rated head of 85 m, and the supply of electricity and all electromechanical and electrical equipment necessary for the operation of the station
2. Water Conveyor: This includes the construction of a 17 km pipeline with diameters ranging between 800 and 1400 mm, and the furnishing and installation of valves and all accessories necessary for the operation of the conveyor.
3. Expansion of Toreta Water Treatment Plant: This includes civil, hydro-mechanical and electrical works necessary to upgrade the existing capacity of the plant from 500 to 1000 l/s
4. Technical Services: This includes the consultancy services required to prepare the detailed studies and design, tender documents, and construction supervision of the drinking water works.

Financing:

The Arab Fund's loan covers about 57.5% of the total project cost. The Moroccan Government will cover the remaining cost of the project and any additional cost that may arise
http://www.arabfund.org/Default.aspx?pageId=359&pId=554
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
...

• Le barrage Martil situé sur l'Oued Mhijrate à 15 Km de la ville de
Tétouan. Ce barrage dont le coût est estimé à 900 MDH disposera d'une capacité de stockage de 120 Mm3 et permettra la régularisation de 60 Mm3 par an. Il est destiné à sécuriser l'alimentation en eau potable de la ville de Tétouan au-delà de l'horizon 2030, irriguer les casiers de la petite et moyenne
hydraulique situés à l'aval sur une superficie de plus de 1000 ha et contribuer à la protection de la ville de Tétouan et de la vallée de Martil contre les inondations récurrentes. La date prévue pour l'achèvement de ce projet est fixée pour 2012 ;

...
http://www.water.gov.ma/02patrimoine/situation-barrages2.htm
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Barrage Martil: Livraison reportée à fin 2014​

Crée le : 30 août 2013

Prévue pour le 1er mars 2013, la fin des travaux du barrage de Martil a été reportée pour fin décembre 2014. L’édifice est situé dans la région de Tétouan. Le report a été entériné par Fouad Douiri, ministre de l’Energie, des mines et de l’Environnement. Et pour cause, des travaux n’ont pas été terminés dans les délais fixés par le maître d’ouvrage. Une décision similaire a été prise pour le barrage de Zerrar dans la région d’Essaouirra (Cf. L’Economiste du 31 mai et du 29 août 2013). Sa livraison a été reprogrammée pour fin juillet 2014. C’est la direction des aménagements hydrauliques qui supervise et contrôle l’état d’avancement de tous les barrages en cours de construction. En cas de retard, le département de l’Environnement doit appliquer en principe des pénalités aux entreprises concernées.
http://www.leconomiste.com/flash-infos/barrage-martil-livraison-report-e-fin-2014
 

·
~~~~
Joined
·
3,380 Posts


























Barrage à masque amont + digue de col

Montant : 70 million euro
Volume déblais : 1 850 000 m3
Volume remblais : 5 950 000 m3
Volume des bétons : 152 000 m3
Poids des aciers : 8 900 t
Volume des enrochements : 1 250 000 m3
Retenue du barrage : 120 million m3 d’eau
sintram.co.ma
 

·
Registered
Joined
·
3,029 Posts
edit
.
 

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts

·
Registered
Joined
·
52,573 Posts
Il y a un problème là... Le ministre parle de 120M3 de retenu à la minute 1:00 alors que l'article parle de 20M3 !!
Capacité de 120 millions m3 avec un volume regularisable annuellement de 60 à 70 millions.

Je pense que les 20 millions de m3 correspondent au volume stocké actuellement dans le cadre d'une mise en eau partielle et urgente suite au déficit hydrique.
 

·
Registered
Joined
·
457 Posts
je suis de la région ... Tetouan-Martil; ce projet a vraiment changé l'allure de la ville. et wad lmhanech qui pass par Tetouan... wad Martil est trés historique pour cette region depuis le règne de Sayida elHorra .. et le port de martil qui etait situé sur cette riviére etait le port le plus important du Maroc dans les années 40 et 50 ... et c'est grace a ce port que la ville de Martil a etait construite.
ca fait du bien de voir ca
 

·
Registered
Joined
·
1,186 Posts
Barrage Oued Martil fin prêt

L’état d’avancement des travaux de construction du barrage Oued Martil a atteint 98%, et devrait atteindre 100% dans "les semaines à venir", selon des données du ministère de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau. Les travaux de construction des composantes de cet ouvrage hydraulique ont été finalisés, alors qu’ils ont atteint 85% pour la construction des routes d’accès et des plateformes et 50% pour la paroi moulée et les travaux d’aménagement de la zone de restitution aval, selon ces données fournies lors d’une visite du ministre de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara au site de ce chantier.

Avec une retenue de 120 millions de m3 et un volume annuel régularisé de 70 millions de m3, cet ouvrage hydraulique a été érigé afin de sécuriser les besoins en eau potable de la ville de Tétouan et de sa région côtière au-delà de l’horizon 2030, et d’assurer la disponibilité de l’eau pour l’irrigation des périmètres agricoles d’une superficie dominée de 1.000 hectares, tout en protégeant la ville de Tétouan et la vallée de Martil des inondations. Cet ouvrage, dont la construction a nécessité une enveloppe budgétaire d’environ 1,6 milliard de dirhams, est l’un des grands barrages "les plus complexes et les plus compliqués", étant donné les caractéristiques géo-technique "fort délicates" de son emplacement, selon les données du ministère, qui notent qu’il s’agit du 6e barrage le élevé au Maroc, avec une hauteur d’environ 100 mètres et une longueur de plus de 560 mètres. Amara a relevé "l’architecture exceptionnelle" de ce barrage, vu qu’il contient des ouvrages uniques au Maroc, se félicitant du fait que ce barrage ait été construit entièrement par des entreprises et des cabinets d’études marocains, tout en bénéficiant de quelques expériences étrangères en la matière.
leconomiste
 
1 - 19 of 19 Posts
Top