Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 30 Posts

·
Registered
Joined
·
52,578 Posts
Discussion Starter · #1 ·

·
Registered
Joined
·
52,578 Posts
Discussion Starter · #2 · (Edited)
Seagull Airlines Marokko 2012 landing at Tétouan GMTN

Robert Breed pic, Dirk Dral copilot and Cas Verhage cabin crew, with PHSA on tour to Maroc via Sania Ramel Airport in Tétouan GMTN landing on RW 24 with PHBSA of Aeroclub Maritime, EHKD 26 may 2012.
Vidéo très très rare de cet aéroport utilisé juste l'été.

A 06:30 min on voit la taille réduite de l'aérogare.

 

·
Registered
Joined
·
52,578 Posts
Discussion Starter · #3 ·
A noter que l'aéroport a connu en 2011 la construction d'une aire de stationnement pour hélicoptères. 4 spots pour hélicoptères légers et/ou 2 spots pour hélicoptères lourds. Je présume que sur l'une des images, il s'agit d'hélicoptères de la gendarmerie (Puma).






 

·
Registered
Joined
·
52,578 Posts
Discussion Starter · #12 ·
...

Auparavant, le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tétouan Abdellatif Afaïlal avait déploré «le recul du tourisme international sur la région». Tétouan dispose d’un aéroport très peu utilisé. Il fonctionne principalement l’été avec quelques vols charters du Club Med voisin de Yasmina – celui de Smir n’a pas ouvert en 2014- et quelques autres vols de Madrid, Liège ou Rotterdam. De la mi-septembre à la fin mai l’aéroport est au chômage.

...
http://www.medias24.com/ECONOMIE/ECONOMIE/151157-Lahcen-Haddad-le-Nord-manque-de-lits.html
 

·
Registered
Joined
·
52,578 Posts
Discussion Starter · #14 ·
Aéroport de Tétouan: test d'atterrissage par guidage satellite​

Crée le : 25 décembre 2014


Les démonstrations ont consisté en des tests en vol d'une procédure d'approche utilisant les signaux des satellites GPS et EGNOS aux lieu et place des instruments classiques d'aide à l'atterrissage.

Ce projet de recherche et de développement du nom de "NASCIO" est financé conjointement, par la Commission européenne et Eurocontrol.

L'équipe ONDA, constituée d'ingénieurs de l'aviation civile et de gestionnaires du trafic aérien, a eu la charge de mener l'étude et la conception de la procédure et de superviser les tests.
- See more at: http://www.leconomiste.com/flash-in...ge-par-guidage-satellite#sthash.CKxrRCDl.dpuf
 

·
Registered
Joined
·
93 Posts
It's a shame that winter flights aren't possibly from North-East Europe. The first step is to establish all year around flights.

On a more macro level, the airport is actualy not right at where it is right now. It's way too close to buildings and it prevents Tetouan from growing towards Martil. I have no clue where it should be moved to if that will ever be done.

Any ideas?
 

·
PEACE!
Joined
·
777 Posts
It's a shame that winter flights aren't possibly from North-East Europe. The first step is to establish all year around flights.

On a more macro level, the airport is actualy not right at where it is right now. It's way too close to buildings and it prevents Tetouan from growing towards Martil. I have no clue where it should be moved to if that will ever be done.

Any ideas?
One big airport for the entire region with regular train connections to tangier, tetouan, chefchaouen,asilah(tangier-rabat line) and in the future even sebta.
Then they would have an airport that can proudly carry the name Ibn Batouta :)
 

·
Registered
Joined
·
93 Posts
One big airport for the entire region with regular train connections to tangier, tetouan, chefchaouen,asilah(tangier-rabat line) and in the future even sebta.
Then they would have an airport that can proudly carry the name Ibn Batouta :)
That was my initial idea also. The problem is that this area (between Tetouan and Tanger) is very mountainous. But If you throw enough money at it I suppose everything is possible.

I thought I read a year ago on this site that there were ideas for such an airport. Do you know more about that? Most publications are in French and that is not my thing.
 

·
Registered
Joined
·
13,504 Posts
Aérien: La RAM reprend la direction du nord

*Une connexion Casa-Al Hoceima via Tétouan sera lancée incessamment
*Le prix du billet sera subventionné à hauteur de 13 millions de DH par an
*Le secteur touristique d’Al Hoceima sera l’un des premiers bénéficiaires



Bonne nouvelle pour les amateurs de Cala Iris. La Royal Air Maroc devra lancer dès les prochaines semaines une liaison Casablanca-Al Hoceima via Tétouan avec des prix défiant toute concurrence. En effet, un billet simple Casa-Al Hoceima sera facturé à 600 DH en classe économique, 300 DH pour le tronçon Tétouan-Al Hoceima avec une fréquence de trois vols hebdomadaires. Ce niveau de prix sera assuré grâce à l’appui financier des conseils régionaux de Tanger-Tétouan et de Taza-Al Hoceima-Taounate, la Direction générale des collectivités locales et le ministère de l’Equipement. Le montant total de la subvention pourrait atteindre les 13,2 millions de DH par an. Selon les termes d’une convention approuvée par le Conseil de la Région de Tanger-Tétouan, vendredi dernier, cette dernière devra participer pour un montant maximal de 3,55 millions de DH, celle de Taza-Al Hoceima-Taounate devra participer pour 4 millions de DH, le reste devra être versé par l’Equipement via la direction générale de l’aviation civile, la durée de l’accord ayant été fixé à deux ans, renouvelables. Le montant exact de la subvention dépendra du taux de remplissage des avions, des ATR-72. Elle devra varier entre 84.770 DH par trajet, pour un remplissage inférieur à la moitié et un minimum de 47.500 DH pour un avion affichant complet. La compagnie nationale devra en plus d’assurer ces vols, les commercialiser via son réseau et en assurer la promotion, selon les termes de la convention citée. Le nombre de rotations annuel fixé par la convention est de 156. Les vols seront assurés les mercredi, vendredi et dimanche. La durée totale du vol entre Casablanca et Al Hoceima sera d’environ 2 heures 20 minutes avec un arrêt de trente minutes à Tétouan. Un temps relativement court comparé à la dizaine d’heures nécessaire si on opte pour l’option routière.
Cette connexion devrait largement faire le bonheur des opérateurs touristiques locaux qui ont commencé depuis quelques années à investir à Al Hoceima. L’objectif de cette connexion est d’aider au désenclavement d’Al Hoceima et environs et aussi de donner un coup de pouce au secteur touristique de cette région touristique, connue pour ses criques et sa nature sauvage.
Actuellement, Al Hoceima dispose de 1.548 lits hôteliers classés, un volume qui est loin du seuil minimal pour prétendre attirer les grands opérateurs touristiques mais qui reste sur une tendance haussière.
En effet, un bon tiers de cette capacité est de nature récente, ajouté en 2012 avec l’ouverture de plusieurs unités hôtelières. Et c’est le secteur du haut standing qui a été le plus bonifié avec pratiquement un doublement du nombre de lits dans cette catégorie.
Mais selon les prévisions, la capacité hôtelière classée devrait être nettement boostée selon la déclinaison régionale de la Vision Touristique 2020. Le plan prévoit une douzaine de projets pour un montant total de 2,64 milliards de dirhams selon. Parmi ces projets deux sont à caractère structurant, un projet dédié au tourisme national avec le Club Biladi et la mise en place de l’Eco-Resort de Cala Iris, des projets qui devront largement profiter de ces nouvelles connexions aériennes.
Le désenclavement de la Région, un chantier en cours

Le tourisme est avant tout une question de connexions et à Al Hoceima, ces dernières sont en train de se mettre en place. D’abord au niveau routier. L’ouverture de la Rocade méditerranéenne a réduit le trajet de la ville d’Al Hoceima à Tanger à 4 heures en moyenne. Ses travaux ont été finalisés l’été 2013. Il sera complété dans l’axe sud par la voie expresse qui reliera Al Hoceima à Taza. Cette voie qui traverse des paysages d’une rare beauté mais aussi très escarpés devrait être terminée vers l’été 2018. Le trajet permettra une économie de temps non négligeable puisqu’il sera réduit de moitié pour passer à 1h30.
Par mer, Al Hoceima est reliée via son port à la ville espagnole de Motril avec trois départs hebdomadaires. Ce qui permet de prévoir pour la ville et son arrière-pays un flux de visiteurs issus de l’Espagne et ce lors d’une traversée qui ne dépasse pas les 5 heures.
Al Hoceima est aussi desservie par air via l’aéroport Al Charif Al Idrissi qui accueille des vols intérieurs ainsi que des connexions saisonnières avec la France et la Hollande.
- See more at: http://www.leconomiste.com/article/...end-la-direction-du-nord#sthash.o2RavyBj.dpuf
 
1 - 20 of 30 Posts
Top