Skyscraper City Forum banner
1 - 11 of 11 Posts

·
Daily Commuter
Joined
·
1,091 Posts
Discussion Starter · #1 ·
J'ouvre ce sujet pour discuter de l'origine des noms de nos villes. N'hésitez pas à compléter. Je commence par les villes de +200 000 h.

Paris : de la tribu gauloise des Parisis (Parisii en latin), le nom actuel apparaît au IVe siècle. A noter que la cité s'appelait auparavant Lutèce (Lutetia en latin).

Marseille : du grec Massalia, signification très discutée. Devenue Massilia sous l'Empire romain, puis Marselha en provençal.

Lyon : du latin "la colline du dieu Lug", Lugdunum, nom donné en 43 av. J-C. Devenu par déformation Loudoun (VIIIe s.) puis Lyon (XIIIe s.).

Toulouse : du latin Tolosa dont l'origine est incertaine. Cela dériverait de Tol qui signifie 'hauteur' en gaulois, la tribu des Volques Tectosages ayant fondé Tolosa Tectosagum sur les hauteurs dominant la Garonne (aujourd'hui Vieille-Toulouse). Les Romains ont ensuite fondé Tolosa (autour de 70 av. J-C.) à l'emplacement du centre-ville actuel. A noter que le nom de Tolosa a traversé les siècles et est toujours employé en occitan.

Nice : du grec Nikaia, "qui apporte la victoire", en hommage à la victoire sur les Ligures en -540.

Nantes : de la tribu celte des Namnètes, qui ont donné le nom de Portus Namnetus en 56 av. J-C.

Strasbourg : du germanique Stratiburg, nom qu'on retrouve dès le VIe s. et signifiant "la ville sur la route", comprendre la route commerciale, rendue possible grâce au pont sur le Rhin. Auparavant les Gaulois l'appelaient Argentorate, "la cité sur le fleuve".

Montpellier : parmi les origines possibles Mons Pessulanus ou Mont Pelé, ou encore la colline de Mons Pestellarius / Monte Pestelario, le nom actuel apparaît pour la première fois dans un document de 986.

Bordeaux : de l'aquitain Burd + Gala ("l'abri dans le marais", signification discutée) qui ont donné en latin Burdigala (IIIe s. av. J-C.), puis Bordèu en gascon.

Lille : du vieux français L'Isle, en effet à sa fondation au XIe s. la ville se trouvait sur une île au milieu de la Deûle.

Rennes : la capitale des Redones s'appelait auparavant Condate, devenue en 52 av. J-C. Condate Riedonum puis Resnn en gallo.
 

·
Banned
Joined
·
17,997 Posts
Toulouse : du latin Tolosa dont l'origine est incertaine. Cela dériverait de Tol qui signifie 'hauteur' en gaulois, la tribu des Volques Tectosages ayant fondé Tolosa Tectosagum sur les hauteurs dominant la Garonne (aujourd'hui Vieille-Toulouse).
Raté. Etymologie bidon, comme souvent avec les villes à l'histoire très ancienne. En fait le nom Tolosa existait bien avant l'arrivée des Celtes (les Gaulois) dans le sud-ouest de la France. Les premiers habitants de "Tolosa" étaient les Aquitains, un peuple apparenté aux Basques. Les chercheurs pensent donc que le nom "Tolosa" est issu de la langue aquitaine. On trouve d'ailleurs d'autres Tolosa dans le nord de l'Espagne, dans des territoires jadis habités par les anciens Basques. On ne connaît pas le sens du mot Tolosa. Le mot est resté inchangé malgré l'arrivée des Gaulois parlant une langue celtique et des Romains parlant Latin.
 

·
Daily Commuter
Joined
·
1,091 Posts
Discussion Starter · #3 ·
^^ Tu noteras que j'avais utilisé le conditionnel, car c'est une hypothèse parmi d'autres. Comme tu l'as fait remarquer, on ne connaît que très peu de choses du basco-aquitain, et encore moins du ligure, on est donc forcément dans le domaine de l'hypothétique concernant les villes fondées avant l'ère gallo-romaine.
 

·
Daily Commuter
Joined
·
1,091 Posts
Discussion Starter · #5 ·
Communes de plus de 150 000 h. :

Reims : de la tribu des Rèmes, qui l'ont fondée en 80 av. J-C. A l'époque on l'appelait Durocortorum.

Le Havre : "ville nouvelle" fondée en 1517 par François Ier en l'honneur duquel on la nomme d'abord Franciscopolis, avant qu'elle ne prenne le nom de sa fonction principale (Havre=port).

Saint-Etienne : connu depuis la période gallo-romaine sous le nom de Furania, en référence à la rivière Furan, devient en 1253 Saint-Etienne-du-Furan, puis Saint-Etienne.

Toulon : mentionnée sous le nom de Telo Martius par les Romains (Telo=déesse des sources ; Martius=Mars, dieu de la guerre). Par déformation, devient au cours des siècles Telo, puis Tolon, et enfin Toulon.

Grenoble : d'abord appelée Cularo (mentionnée sous ce nom dès 43 av. J-C.), elle prendra en 377 le nom de Gratianopolis en l'honneur de l'empereur Gratien. Par déformation deviendra Graignovol, puis Grenoble, dont on dit que le suffixe "noble" témoignerait de l'allégeance du Dauphiné à la Couronne de France...

Angers : de la tribu des Andes. La ville s'est longtemps appelée Andecavis.

Dijon : du latin Divio, en référence à un lieu sacré qui se trouverait aujourd'hui à l'emplacement de la cathédrale.
 

·
Registered
Joined
·
2,533 Posts
Raté. Etymologie bidon, comme souvent avec les villes à l'histoire très ancienne. En fait le nom Tolosa existait bien avant l'arrivée des Celtes (les Gaulois) dans le sud-ouest de la France. Les premiers habitants de "Tolosa" étaient les Aquitains, un peuple apparenté aux Basques. Les chercheurs pensent donc que le nom "Tolosa" est issu de la langue aquitaine. On trouve d'ailleurs d'autres Tolosa dans le nord de l'Espagne, dans des territoires jadis habités par les anciens Basques. On ne connaît pas le sens du mot Tolosa. Le mot est resté inchangé malgré l'arrivée des Gaulois parlant une langue celtique et des Romains parlant Latin.

Et le nom a ete francise en Toulouse quand?
 

·
Premium Member
Joined
·
16,254 Posts
Raté. Etymologie bidon, comme souvent avec les villes à l'histoire très ancienne. En fait le nom Tolosa existait bien avant l'arrivée des Celtes (les Gaulois) dans le sud-ouest de la France. Les premiers habitants de "Tolosa" étaient les Aquitains, un peuple apparenté aux Basques. Les chercheurs pensent donc que le nom "Tolosa" est issu de la langue aquitaine. On trouve d'ailleurs d'autres Tolosa dans le nord de l'Espagne, dans des territoires jadis habités par les anciens Basques. On ne connaît pas le sens du mot Tolosa. Le mot est resté inchangé malgré l'arrivée des Gaulois parlant une langue celtique et des Romains parlant Latin.
Bien plus correct, Tolosa existait avant l'arrivée des Celtes.

Tolso en basque voudrait dire torsadée ou tordue, un peu comme la Garonne à cet endroit, mais l'étymologie du nom Tolosa est perdue.
 

·
Registered
Joined
·
4,783 Posts
Lyon : du latin "la colline du dieu Lug", Lugdunum, nom donné en 43 av. J-C. Devenu par déformation Loudoun (VIIIe s.) puis Lyon (XIIIe s.).
pour lyon il y a plusieurs theories, colline de lumiere, colline des corbeaux ou colline de lug ...

dans les textes anciens on parle de lougoudounon, lugudunum puis lugdunum pour la colline et "colonia copia felix munatia lugdunum" qui deviendra plus "colonia copia claudia augusta lugdunensis" pour la ville de la periode romaine.

edit : sur la table de peutinger, lyon est nomée "lugduno, caput gallia" ...
 

·
Le Havre, Porte Oceane...
Joined
·
12,537 Posts
Le Havre : "ville nouvelle" fondée en 1517 par François Ier en l'honneur duquel on la nomme d'abord Franciscopolis, avant qu'elle ne prenne le nom de sa fonction principale (Havre=port).
L'origine du Havre est beaucoup plus ancienne. Avant la fondation du "grand Havre" en 1517 par François Ier, s'établissait déjà 2 millenaires auparavant une petite ville portuaire appelée "Le Havre de Grâce", qui veut dire dans le langage Viking "Crique abritée". Cette ville se trouvait à l'emplacement actuel du quartier Notre Dame.
A l'époque Gallo Romaine, c'est Harfleur qui tenait un rôle majeur en Normandie. Harfleur (aujourd'hui jolie commune de la banlieue du Havre) était un port puissant de l'empire Romain...Harfleur s'appelait "Caracotinum"; L'origine du nom Harfleur vient des vikings: "Port du Haut" à l'opposé de Honfleur (Port du Bas) au sud de l'estuaire.
 

·
Registered
Joined
·
6,616 Posts
J'ouvre ce sujet pour discuter de l'origine des noms de nos villes. N'hésitez pas à compléter.

Je commence par les villes de +200 000 h.Strasbourg : du germanique Stratiburg, nom qu'on retrouve dès le VIe s. et signifiant "la ville sur la route", comprendre la route commerciale, rendue possible grâce au pont sur le Rhin. Auparavant les Gaulois l'appelaient Argentorate, "la cité sur le fleuve".
Faut expliquer. Argentorate signifie littéralement "murs d'argent". Les Gaulois considérant les obstacles naturels comme des défenses ont comparé le Rhin à un mur, argenté pour la couleur du fleuve.
Mais il ne faut pas se tromper, -rate, ici, ne signifie cité que par extension. Ce mot est a comparer au latin paries, devenu "paroi" en français, le p initial tombe en celtique - comme le latin porta (porte, passage) correspond à l'anglais ford (gué) et le celtique ritu (gué) ou encore le Mons Palatinum de la Rome antique, comparable à l'allemand fels (rocher) et Alisia en Gaulois qui survit dans Alise-Ste-Reine, au pied du Mont Auxois, mais aussi Ault où on peut opportunément admirer d'imposantes falaises.
Une autre Argentorate a, elle, conservé ce nom : Argentré.
 

·
Registered
Joined
·
11,400 Posts
Et le nom a ete francise en Toulouse quand?
Le Languedoc et Toulouse ont été rattaché à la couronne de France en 1271. J'au cru voir dans des docs du XVIIè siècle que Toulouse s'appelait Tholose.
La francisation de Tolosa en Toulouse s'est donc faite sur plusieurs siècles en passant par Tholose...
 
1 - 11 of 11 Posts
Top