SkyscraperCity banner

1261 - 1280 of 1299 Posts

·
Registered
Joined
·
2,788 Posts
Je rejoins le message d'urba31 sur le troll et celui qui le précédait concernant "Feed the troll" .
L'on perçoit bien la jalousie mal placée de certains même pas toulousains. Cela conforte certaines opinions qui ne sont pas désuètes d'intérêt quant aux trolls extérieurs à Toulouse.
Le troll est à éjecter, pas ceux qui défendent le sujet et l'optimisme avec des arguments.
 

·
Registered
Joined
·
510 Posts
Ce troll fait pareil sur l’autre forum publier des articles à polémiques ou anxiogènes encense sa ville et n'écris jamais sur les forums je suis presque sûr de savoir qui sais

Urba & Oc31 saurons sur qui j’ai d’énormes doutes
Grâce aux fonctionnalités des modérateurs son adresse IP est démasqué
 

·
Registered
Joined
·
11,429 Posts
Discussion Starter #1,263
On est quand même plusieurs à dénoncer les trolls qu'on a remarqué et qui pourrissent le forum toulousain et à défendre la bonne marche du débat malgré tout avec des arguments et des liens! Même si c'est en nourrissant (à mauvais escient je l'accorde) mais bon, entre les urluberlus à idées fantasques et les jaloux extérieurs, au bout d'un moment STP quoi!
 

·
Registered
Joined
·
10,669 Posts





Voilà de bonnes pistes de consolidation des atouts existants pour atténuer la crise de baisse de production de l'aéronautique, ici autour du Meteopole.
Espérons que le lobby des bétonneurs du plateau de Saclay n'emporteront pas la mise, ce serait incompréhensible.
 

·
Registered
Joined
·
2,788 Posts
Il serait logique que Toulouse, avec le centre français de météorologie se situant à Toulouse basso Cambo soit choisi par le gouvernement au lieu de Saclay.
Sinon ce serait de nouveau un choix en faveur de Paris et de sa région alors que le microcosme toulousain est le mieux placé pour être en concurrence avec les autres villes européennes qui se sont portées candidates (Madrid, Bologne, Potsdam et Vienne).

Pour Toulouse, le choix de Montaudran aerospace plutôt que basso Cambo est aussi un choix stratégique à proximité du CNES, du futur siège de la défense spatiale française (et pourquoi pas européenne mais aussi de l'OTAN puisque Toulouse est candidate aussi à cette dernière).
C'est aussi un choix immobilier puisque les immeubles de bureaux choisis sont en construction et permettront rapidement d'accueillir les équipes venant de Londres.


Avec un peu de chance le quartier Montaudran accueillera plusieurs sièges européens (météo, défense spatiale) et de l'OTAN (défense spatiale).
 

·
Registered
Joined
·
11,429 Posts
Discussion Starter #1,270

·
Registered
Joined
·
2,788 Posts
Quelques précisions supplémentaires intéressantes sur cette candidature

Quels sont les missions de ce Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) ?

Mickaël Nogal :
« Ce centre est actuellement basé à Reading, au Royaume-Uni. Il gère notamment le programme d’observation de la terre, nommé Copernicus, avec plusieurs satellites en orbite qui renseignent sur des sujets comme la qualité de l’air ou le changement climatique. Le programme Copernicus assure trois services, dont l’un est déjà basé à Toulouse. Il s’agit de l’observation des océans avec Mercator Ocean International ».

Actu Toulouse. Combien de chercheurs travaillent-ils au sein de ce centre météo ?

Mickaël Nogal :
« Au total, le centre européen compte 350 personnes. Le calendrier prévoit, dans un premier temps, le transfert de 150 à 250 personnes. L’entité CEPMMT resterait, pour le moment, à Reading. Mon ambition est de faire en sorte, qu’à terme, après la relocalisation de la majorité des équipes, Toulouse récupère l’ensemble de l’entité, avec les équipes support et administratives. Cela ferait sens ».

Actu Toulouse. Toulouse est en compétition avec Saclay. D’autres villes européennes sont candidates ?

Mickaël Nogal :
« Deux dossiers ont été constitués en France, les deux villes sont légitimes. Saclay est un pôle de recherche important, mais je défends l’idée que Toulouse est la ville la mieux placée en France et au niveau européen. Il y a ici un écosystème favorable avec Météo France, mais aussi le Cness (Centre national d’études spatiales). Le secteur privé peut aussi être un utilisateur des données produites par le centre européen dans le cadre du programme Copernicus. L’Italie se positionne avec la candidature de Bologne. Il y a aussi l’Allemagne avec Postdam, l’Espagne avec Madrid, l’Autriche avec Vienne. Nous sommes encore dans la première phase, pour la France, où l’exécutif doit choisir entre Toulouse et Saclay. Nous attendons une décision qui devrait intervenir dans les prochains jours. Puis nous rentrerons alors dans la compétition européenne, avec l’idée que la ville retenue soit connue d’ici la fin de l’année ».
Quels sont nos chances de l’emporter ?

Mickaël Nogal :
« Nous sommes aujourd’hui capitale européenne de l’aéronautique et du spatial. Je voudrais que nous soyons aussi la capitale européenne de la lutte contre les changements climatiques. Des outils comme le centre météo européen et le programme Copernicus nous permettraient de le devenir. Outre les aspects opérationnels et scientifiques, la qualité de vie est aussi un atout dans notre candidature. Je crois en nos chances ».
 

·
Registered
Joined
·
2,788 Posts
Nouvel article à ce sujet

En tout cas, selon nos informations, Toulouse a ses chances de l'emporter face à Saclay, du fait de l'implantation de Météo France et du CNES, mais aussi car le gouvernement serait sensible à la situation compliquée dans la ville rose depuis la crise du coronavirus et notamment d'Airbus qui pourrait supprimer 10.000 emplois.
On peut dire que toutes les collectivités locales font le nécessaire.
Le contexte économique toulousain qui comprend météo France et son super calculateur, l'ecole nationale de meteorologie, le CNES, le futur siège de la défense spatiale, mais aussi la présence à Toulouse d'un des 3 piliers du Centre Européen météorologique avec Mercator océan sont des atouts indéniables.
 

·
Registered
Joined
·
2,788 Posts
La Ville rose est en effet un candidat très sérieux puisqu’un des trois services du programme européen d’observation spatiale de la Terre sur les sujets environnementaux est déjà situé à Toulouse. Il s’agit de Mercator Océan, service dédié à la prévision océanique. Le Centre européen de prévisions météorologiques, que la ville souhaite accueillir, travaille sur l’élaboration régulière de prévisions à moyen terme sur l’Europe.
 

·
Registered
Joined
·
13 Posts
Le choix de Toulouse pour candidater à l'accueil du centre européen de météo devrait être retenu par le gouvernement selon moi. Le dossier est très solide notamment le centre meteo france qui est déjà présent. La seule inconnue pour moi c'est le raisonnement du gouvernement. Quelle ville a plus de chance de l'emporter ? Toulouse sur le plan eco système mais un paramètre va rentrer en compte c'est le choix des salariés comme pour l'agence sur le médicament. Toulouse ou Saclay par rapport à Madrid, Bologne ou Vienne. En sachant que les salariés ont l'habitude de vivre dans une mégalopole Internationale.
 

·
Registered
Joined
·
2,788 Posts
Vous avez raison. C'est aussi la raison pour laquelle la qualité de vie est également un argument non négligeable entre Atlantique et Méditerranée et près des Pyrénées entre autre.
 

·
Moderator
Joined
·
5,189 Posts
Le choix de Toulouse pour candidater à l'accueil du centre européen de météo devrait être retenu par le gouvernement selon moi. Le dossier est très solide notamment le centre meteo france qui est déjà présent. La seule inconnue pour moi c'est le raisonnement du gouvernement. Quelle ville a plus de chance de l'emporter ? Toulouse sur le plan eco système mais un paramètre va rentrer en compte c'est le choix des salariés comme pour l'agence sur le médicament. Toulouse ou Saclay par rapport à Madrid, Bologne ou Vienne. En sachant que les salariés ont l'habitude de vivre dans une mégalopole Internationale.
Dans cette affaire, est-ce que les salariés sont consultés, j'en sais rien.
Sinon mégapole, si c'est leur souhait possible, quoique avec le Covid19, les avis peuvent avoir évolué.
Pour la France si c'est une mégapole qui compte, Saclay est en banlieue et assez loin de Paris, enfin il me semble, et finalement Toulouse a plus d'atout, juste mon point de vue.
Pour les autres villes citées on a Bologne, moins important que Toulouse, Vienne Capitale mais pas mégapole mais plus importante, et Madrid Capitale bien sûr une autre dimension par rapport à Toulouse.
En fait j'en sais rien déjà faudrait que Toulouse soit retenue, car pour ma part si c'est Saclay la France n'a aucune chance.
 

·
Registered
Joined
·
2,788 Posts

Fabriquer un module pour un vaisseau spatial
Ce contrat porte sur la fabrication d’un troisième module de service européen (ESM) pour Orion, le véhicule spatial de la NASA (National Aeronautics and Space Administration).

Pour rappel, Orion est un vaisseau spatial de la NASA destiné à transporter un équipage d’astronautes.
 
1261 - 1280 of 1299 Posts
Top